Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1033
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: En république l'Anarchie !   Dim 4 Fév 2018 - 7:51


"Ouais, je l'aime bien... Anna, c'est bien ca ?"

Un sourire juste avant de répondre, ravi de constater qu'en effet, elle avait l'air d'aller un peu mieux, la blondinette.
"C'est ça ! J'crois que tu lui plait aussi !"
Suivit d'un petit clin d’œil et d'un sourire qui s'agrandissait un peu plus.

"Je l'ai trouvé sur la plage"
La plage des objets trouvés, ouais. "Enfin... C'est une camarade qui l'a trouvé en fait." Trouble, sa chère petite sœur. "Et elle me l'a refilé vu qu'elle, elle joue pas." Non, son truc à l'épouvantail c'était plutôt de tout casser, et pourtant...

"De temps en temps on fait des petites repet', au cachot ou ailleurs."
Le garçon haussa les épaules. "Elle, elle est plus aux percu" C'était pas très sérieux tout ça. Mais ça faisait du bien, ça permettait de s'amuser, de se défouler, voir même de s'exprimer d'une autre manière, de temps à autres.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yell
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

MessageSujet: Re: En république l'Anarchie !   Mar 6 Fév 2018 - 13:51

Ils se sont adoptés, l'instrument et la blonde.
Un son correct mais crade ne même temps, des notes qui dissonent a l'envie a travers la petite ampli de fortune.
Des cordes tellement noires du temps passé qu'elle pourrait s'en salir les mains en les frappant.
Du Rouge, Du vert, Du sang, Une plante.

Le sourire est revenu au lèvres de la criarde, il a ce don là, l'Hérissé, une attitude, entre le charme et le réconfort, une chaleur non identifiée cachée dans le fond de ses yeux en amandes.
C'est rassurant, reposant, amusant.
C'est Un Pote, Un Camarade, et elle espère qu'il en deviendra un frère.

Il lui parle d'une plage, oui, un rivage ou l'ou peut trouver des instruments, ca existe.
Plutôt intriguée, même intéressée, elle ne lui laisse pas le temps de finir son histoire qu'elle l'agresse presque que déjà d'une question très importante, avec des foutues étoiles dans les yeux, des astres puérils qui la baladent entre ses rêves et sa réalité.

"Une plage ? Ou tu trouve des trucs comme un guitare ?"


C'est vrai que sur le coup, pour une nouvelle fraîchement débarquée, ca semblait carrèment étrange, pourquoi quelqu'un aurait trouvé une foutue guitare sous une plage.
Et c'est un sentiment nouveau qui la gagne, se résignant a chercher toute logique, elle tait ses questionnement, et se contente d'y croire.
C'est un constat qu'il va falloir assumer, le pays de jamais est imprévisible, l'impossible n'est pas.

"J'veux Y aller, c'est Mort."

Plein d'envie, de détermination, lancé avec ce ton qui veut dire amène moi y ASAP et ce regard toujours plein de lumière, de nouveau grand ouvert, vivant,  de nouveau vert, de nouveau Elle.
Elle s'imagine déjà retrouver des brides de son univers planquées sous le sable, elle se dit que si l'océan amène des merveilles, alors elle attendra, même une foutue éternité, pour trouver son bonheur.

"De temps en temps on fait des petites repet', au cachot ou ailleurs."


Le Chasseur continue, en haussant les épaules, elle l'entendrais presque soupirer a l'intérieur de lui même.
Ça la vexerai presque, la musique c'est tout pour elle, alors on la dénigre pas, même pas un semblant de seconde, on relève pas ses fichues épaules en parlant de jouer, non, on le dit avec le sourire au lèvres et le feu de jade dans les yeux.

"Eh, Je peux chanter, je pourrais ?"

Un groupe, ou dumoins un début, du partage, du son, une batterie qui frappe, des riffs qui lacèrent, une voix emplie de colère, un flou artistique aux effluves de plante verte.
Toutes ces sensations qui lui remonte, qui font battre son cœur rebelle plus vite, elle se revoit, en concert, a jouer, a lever le poing, de doux souvenirs, quand tout allait pour le mieux, pas dans le meilleur des mondes, même dans le pire des mondes, la beauté de son combat ne s'exprimait pas dans sa finalité, mais dans l'effort, et l'espoir.

"Un vrai petit groupe, t'imagines ?"


Plus on est de fous.

Plus on vit.






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1033
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: En république l'Anarchie !   Mar 20 Fév 2018 - 22:12

Parler de la plage, cela sembla réveiller de nouveau la jolie blonde, rendant cet éclat chaleureux d’émeraude dans ses grands yeux verts. Elles brillaient, les mirettes de Yell, d'une toute nouvelle lumière, et cela fit un peu plus sourire franchement Apache qui la voyait s'animer, chassant définitivement les nuages et la pluie qui avaient habité ce regard à la fois flou et déterminé d'Anarchiste défoncée.
Elle allait mieux.
L'orage était passé.
Elle semblait sensible, cette jeune fille, et quoi de plus normal lorsque l'on venait de débarquer sur l'ile de jamais. Quoi de plus normal lorsque l'on vivait dans ce foutu système hiérarchisé.
Tellement normal...

Que même la plus normale des Filles avait rejoint cette révolte qui se profilait au loin.
Her.
Her les avait rejoint, ouais.
Quoi de plus normal que de se révolter, après tout.

Mais avant ça, Yell voulait y aller.
Ou ça ?
Sur la plage des objets trouvés, pardi.

"Je t’amène si tu veux."
C'était dit sans grande réflexion, sans considérer sur l'instant que l'endroit pouvait être dangereux. Qu'il y avait lui même déjà croisé des pirates, et le jour même ou il avait trouvé sa belle, sa chère et tendre Anna, de surcroit.
Mais bon... La Verte était nouvelle, et elle était sympa ! Quoi de plus normal que de lui faire visiter sa nouvelle cellule à ciel ouvert !
Rien de plus normal.

"Eh, Je peux chanter, je pourrais ? Un vrai petit groupe, t'imagines ?"

Un mouvement de sourcils vers le haut, attestant de la surprise, mais le sourire restait bien accroché aux lèvres sombres du punk.
"Mais carrément ! Ce serait super classe !"
Ces deux la n'avaient visiblement pas la même conception de la musique, mais après tout, que risquaient-ils ? A part de s'amuser, rien. Du moins c'était ce qu'il semblait au chasseur. "En plus avec ta putain de voix, pas besoin de micro !" C'était qu'elle en avait dans le coffre, Yell. C'était plutôt le genre de fille bien poumonée comme on disait, sans mauvais délire en tête.

Pris soudainement de bougeotte, l'Hérissé finit par quitter la table ou tout deux s'étaient installée côtes à côtes, prenant appui sur ses mains juste avant de sauter devant lui pour ensuite faire quelques pas, récupérer un quelque chose laissé dans un coin de la pièce et de se retourner vers la soigneuse, sourire large et ensoleillé sur la mine.

"T'es libre maintenant ?"


Dans sa main droite, sa fière et fine épée dorée, celle la même qu'il venait de récupérer et qu'il fit tournoyer et de se fait briller d'un éclat quelque peu angoissant.
Maudite épée.
Qu'il rangea dans son fourreau improvisé; bête morceau de cuir transpercé par la lame.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yell
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

MessageSujet: Re: En république l'Anarchie !   Ven 11 Mai 2018 - 3:10

"Je t’amène si tu veux."

Les astres dans les yeux de la blonde deviennent de véritables galaxies, elle sourit, elle s'attendait a cette réponse, elle savait bien que le punk ne dirait pas non, c'est pas comme si il allait l'en empêcher, même si il aurait refusé, elle aurait trouvée, alors autant y accompagner une jolie fille.

"Mais carrément ! Ce serait super classe !"


Le sourire grandit, encore, le regard est porté avec une certaine passion couplée a une joie sans faille, se dire qu'elle pourrait jouer, c'est en quelque sorte retrouver une raison, une raison de ne plus se perdre chaque soir dans la fumée sans aucun objectifs, une raison de s'entretenir, une raison de continuer, d'aller plus loin.

"En plus avec ta putain de voix, pas besoin de micro !"

Il est vrai qu'elle en avait dans le bide la gueulante, des années d’expérience, des chansons hurlées avec rage, une voix qui transperce les foules, des textes qui transcendent les foules.
En vue du compliment, la nouvelle arrivée ne fait que garder son énorme sourire, occasionnant un petit rire, signe de contentement.

"Super, on se fera ça, mon frère"


Les mots peuvent paraître bénins, mais elle sait que pour les gens comme eux, la notion de fratrie est importante, être dans un groupe, c'est être dans une famille, partager les galères, les restes, les joies, les morts.

Elle dit ça avec la même douceur, le même ton, ces quelques mots trop doux pour elle qu'elle ne réservais qu'a sa passée famille musicale, elle se croit un instant revenue en arrière, a parler avec ces quelques artistes chers a son cœur.

Finalement, peut-être que lui aussi pourrait être un frère, si ce n'est plus.

Alors qu'elle se revoit, le regard perdu dans le vide, l'hérissé se relève d'un bond, allant chercher sa fidèle lame au coin de la pièce, la faisant briller au quelques éclats de lune avant de la remettre en son atypique fourreau.

Animé comme d'une certaine excitation, il demande :

"T'es libre maintenant ?"

Yell se retourne après quelques secondes, le temps de revenir a ses esprits captifs, cette proposition, comme une main tendue, lui paraît absolument acceptable, après tout, que pourrait-il lui arriver, maintenant qu'elle en compagnie de ce galérien, vétéran puérile de cet énorme Eden imaginaire mais réel, fictif et pourtant tangible.

Elle se lève, s'approche de quelques pas, lève quelque peu son bras droit, la main encore empestant la verte.

Guide Moi, Apache.






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En république l'Anarchie !   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Arrivée de l'Ambassadeur de la République de Sienne
» Configurer un serveur publique
» République de Gênes (SRING) (Informations et Traités)...
» RA république anglaise
» la boite de base Anarchie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-