Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sindri
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 127
✘ SURNOM : Le Baron Forêt
✘ AGE DU PERSO : Sans doute plus vieux que lui-même le pense

✘ DISPO POUR RP ? : A voir par MP! ^^
✘ LIENS :
❄️Dans la forêt, un grand cerf
❄️Regardait par la fenêtre
❄️ Aventures en cours: I - II - III

MessageSujet: What We Do In The Shadows   Dim 21 Jan 2018 - 23:51


~What We Do In The Shadows~

Suite de (Mild) Thug Life


Le centaure courait. Au grand galop, lancé entre les arbres, sourd à toute information extérieure. La panique était encore trop vive, trop mordante - une simple discussion devenue terreur, la sirène disparue sous les racines, les pirates dans le bayou, la princesse et le faune, et… et il oubliait un truc, mais honnêtement ça n'avait pas d'importance, tout ce qui comptait c'était de fuir, retrouver le Bois Joli, un endroit sûr, sans arbres carnivores, sans humains assoiffés de sang, avec du temps pour penser, du temps pour respirer, et pas cette rumeur de folie qui le coursait plus sûrement que les pirates, qui l'avait chassé tout le long de la Prairie des Bisons et qui le poussait toujours en avant, jusqu'aux premiers arbres, jusqu'à son refuge et il ne restait qu'un bosquet à traverser, qu'un ruisseau à enjamber.

Sindri connaissait la magie des fées. Il était familier de leurs voiles et de leurs secrets. Imprégné de la magie de l'Île, il parvenait souvent à percer leurs artifices, ou au minimum à percevoir leur présence.

Pas ce jour-là.

Le Baron Forêt bondit par-dessus un tronc couché, qu'il pensait être la lisière du Bois Joli. Mais quand ses sabots antérieurs cherchèrent le contact de l'humus humide de sa demeure bien-aimée, tout ce qu'ils trouvèrent, ce fut… rien.

Rien, comme dans " comment se fait-il qu'il y ait un trou là où j'attendais un sol bien ferme " rien.

Et Sindri, qui venait de passer sans s'en rendre compte l'écran de la Sylve Obscure, tomba dans un fossé pour la seconde fois de la journée.







Award - moult luv sur Green ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pétrole
avatar

☼ Fée des Marais ☼


✘ AVENTURES : 118
✘ SURNOM : l'Or noir
✘ AGE DU PERSO : Plutot agé

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Fiche

Dé a coudre

MessageSujet: Re: What We Do In The Shadows   Mar 17 Avr 2018 - 16:10

Le Baron Forêt filait à toute vitesse, galopant à travers le bois sans jamais se retourner, sans jamais ralentir. Autour de lui, les arbres et la végétation défilaient à une allure folle, transformant l'environnement en un genre de peinture déformée, multitudes de taches vertes, ors et marrons, le tout altéré par un flou cinétique donnant à la toile des aspects impressionnistes digne des plus grandes œuvres.

Il fonçait, Sindri, et il n'avait pas vu ni même sentit qu'à l'un de ses bois, il n'y avait pas que du feuillage qui s'était accroché. Il y avait une petite fée, aussi.
Ses toute petites mains agrippées s'accrochaient tant bien que mal pour ne pas lâcher prise, son minuscule visage crispé et déformé par la peur de se faire envoyer par terre et piétiner par accident dans la foulée.
Alors qu'elle se faisait balloter dans les airs, elle éclaboussait le Baron Foret de son noir, mais surtout de sa poussière de fée, puisque c'était bien dans le pétrole qu'elle sécrétait en permanence que se cachait la précieuse poudre magique !

Et puis soudain, un mouvement brusque coupa littéralement la respiration de la petite créature sombre, et une chute s'amorça.
Ils tombaient.

Ils tombaient ?????!!!!

Sindri venait de sauter dans le vide !!!!

La frousse se répandant totalement dans le petit corps luisant de la fée, elle se mit a hurler de sa pourtant toute petite voix:

"PENSE A UNE CHOSE AGREABLE ! PENSE A UNE CHOSE AGREAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaable !! "


La voix de l'Or noir ne portait pas bien loin, il était vrai, cependant, la petite fée, toute accrochée aux bois du Baron qu'elle était n'était pas si loin de ses oreilles, après tout !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindri
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 127
✘ SURNOM : Le Baron Forêt
✘ AGE DU PERSO : Sans doute plus vieux que lui-même le pense

✘ DISPO POUR RP ? : A voir par MP! ^^
✘ LIENS :
❄️Dans la forêt, un grand cerf
❄️Regardait par la fenêtre
❄️ Aventures en cours: I - II - III

MessageSujet: Re: What We Do In The Shadows   Dim 3 Juin 2018 - 23:49

Il paraissait complètement improbable que Sindri pût entendre le cri de Pétrole.

Je veux dire, même au sein d’une situation déjà très improbable, qui impliquait un centaure à moitié daim en train de dégringoler au fond d’un ravin avec une fée mi-engluée mi-accrochée à ses bois, il était quand même complètement improbable que la voix d’un si petit être fût capable de se faire entendre malgré le vacarme de la chute, le sifflement de l’air dans les oreilles dudit centaure et peut-être quelques hurlements paniqués pas hyper virils (qui seraient farouchement démentis par le suite).

Et pourtant.

Peut-être fut-ce parce que, en effet, Pétrole n’était pas si loin de la tête du Baron Forêt. Peut-être aussi un peu parce que ses paroles (« juste une pensée agréable ») étaient une formule magique connue de tous les habitants de l’Île, que beaucoup l’utilisaient justement dans ce genre de situation pour se redonner foi et courage et qu'elle flottait toujours un peu à la limite du subconscient de Sindri. Peut-être, enfin, parce que ce dernier n’avait absolument pas compris ce qu’il lui arrivait et qu’il pensait encore à un mélange du Bois Joli et de sa chère barbe-à-papa.

Toujours est-il que oui, de manière complètement improbable, dans une situation improbable, sur une île improbable, l’idée de Pétrole fonctionna.

L’arrêt fut brutal, assez pour couper le souffle de Sindri, qui avait instinctivement croisé les bras devant son visage. Un instant il crut s’être coincé une patte dans une racine de la paroi, ou quelque chose comme cela, mais il ne ressentait absolument pas la douleur qui aurait dû aller avec un freinage aussi violent. Bien au contraire, même : s’il oubliait ses deux cœurs battant la chamade et le fond de cri coincé au fond de sa gorge, le centaure devait admettre qu’il se sentait plutôt bien, tout d’un coup. Quelque chose de chaud parsemait la peau de son dos, et l’air avait une odeur (scintillante) agréable et familière.

Lentement, Sindri écarta les bras, pour découvrir qu’il flottait à quelques dizaines de centimètres à peine du sol sombre et froid de la forêt. Interdit, il essaya de pivoter sur ses hanches humaines pour comprendre pourquoi son arrière-train avait décidé de s'arrêter dans les airs, mais il ne réussit qu’à partir dans un début de vrille.

"Wowowow !"

Sindri se rattrapa in extremis à une racine saillante du sol, interrompant sa cabriole impromptue. Il jeta un regard éberlué autour de lui, sans distinguer grand-chose dans l’obscurité de la ravine – et surtout pas l’éclat doré de fée qu’il cherchait. Perdu entre l'incompréhension et le stupide espoir de se trouver (malgré les apparences très éloquentes) dans son bois bien aimé, il ne put que bafouiller à voix haute :

"Je… Est-ce je sais voler, en fait ?..."







Award - moult luv sur Green ♥:
 


Dernière édition par Sindri le Mer 15 Aoû 2018 - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pétrole
avatar

☼ Fée des Marais ☼


✘ AVENTURES : 118
✘ SURNOM : l'Or noir
✘ AGE DU PERSO : Plutot agé

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Fiche

Dé a coudre

MessageSujet: Re: What We Do In The Shadows   Dim 24 Juin 2018 - 17:22

Arrêt brutal dans les airs, suspendu dans le vide, si brutal, que la petite fée en fut littéralement projetée en avant, ses mains minuscules toute pleine de pétrole glissant sur le bois de son étrange monture.
PLATCH plitch ploutch ! Que son derrière plein de noir avait fait sur le sol dur et froid alors que la petite chose y avait rebondi à plusieurs reprise, rajoutant des taches de sombres sur la terre qui l'était déjà tout autant.

Pendant ce temps la, le Baron foret s'extasiait, exécutant une cabriole volante, visiblement ravi !
Tout le contraire de Pétrole qui lui, faisait la grimace, se relevant tout en grommelant, pestant par ce qu'il avait mal aux fesses.
Quel malotru celui la !
Aucune bonnes manières !
Qu'attendait-il pour le remercier, hn ? Ne venait-il pas de le sauver d'une mort certaine ? Comment ça il exagérait ? Au moins une patte cassée ! On mourrait de ces choses la, c'était connu.

"Je… Est-ce je sais voler, en fait ?..."

- Ne dis pas de bêtises ! L'interpela l'Or noir de sa petite voix, toujours posé au sol mais bien debout. "Tu sais voler, oui ! Mais tu ne peux y parvenir que grâce à moi !" Et ça, ça s'appelait nuancer les propos. Certains d'ailleurs nuanceraient d'avantage en parlant plutôt de poudre de fée en général, rien de très particulier à cet individu la, mais bon, que voulez vous. On n'se refaisait pas.
Pétrole croisa les bras, la mine boudeuse, fixant l'autre grand d'un regard aussi noir que ce qui dégoulinait de tout son petit corps.

"Et regarde ou est ce qu'on se trouve maintenant ? Ca oui, par contre, c'est grâce à toi !"
Et il avait brandit un doigt accusateur vers Sindri. "Ou plutôt a CAUSE de toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindri
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 127
✘ SURNOM : Le Baron Forêt
✘ AGE DU PERSO : Sans doute plus vieux que lui-même le pense

✘ DISPO POUR RP ? : A voir par MP! ^^
✘ LIENS :
❄️Dans la forêt, un grand cerf
❄️Regardait par la fenêtre
❄️ Aventures en cours: I - II - III

MessageSujet: Re: What We Do In The Shadows   Lun 2 Juil 2018 - 23:14

"Tu sais voler, oui ! Mais tu ne peux y parvenir que grâce à moi !"

Le Baron Forêt avait toujours la tête en bas, mais étant habitué aux fées, il n'eut pas grand mal à situer la petite voix grincheuse. Lui faire face, en revanche, s'avéra plus sportif, et il dût pivoter sur lui-même en une étrange vrille qui le fit abondamment mouliner des pattes - heureusement il put s’aider des nombreuses racines noires qui couraient sur le sol comme autant de longues pattes d’araignée.

Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir le mini-malotru gluant du Bayou! Est-ce qu'il l'avait suivi ? Mais pourquoi ? Plus éberlué que contrarié (pour l'instant), Sindri ouvrait la bouche pour faire part de ses interrogations à la fée quand celle-ci décida de le couper dans son élan :

"Et regarde où est ce qu'on se trouve maintenant ? Ça oui, par contre, c'est grâce à toi ! Ou plutôt à CAUSE de toi !"

Un bref instant de grâce, encore. Puis soudain, le grand retour de l'Ego Froissé :

"Comment ça A CAUSE de moi ?! Personne ne t'a obligé à me suivre, vilain cuistre ! Si tu tenais tant que cela à te faire dévorer par le Bayou ou réduire en bouillie par un pirate, tu n'avais qu'à rester derriiiièèèèEEERE !"

Privé de ses pensées agréables par la contrariété, le centaure dégringola finalement les deux derniers mètres de sa chute pour s'écraser sans grâce sur l'humus de la sylve. Il parvint heureusement à ne rien se casser, mais il se cogna sans douceur sur les racines saillantes, dont une qui l'atteignit juste sous la paupière droite. Avec un petit cri qui contenait plus d'indignation que de douleur, Sindri se couvrit l’œil d’une main, avant de fusiller Pétrole avec la moitié de regard qu’il lui restait – moitié de regard qui était en train de virer du vert mousse à un gris sombre de ciel d'orage.

"Tu devrais avoir honte ! Ton comportement déshonore tout le royaume des f-"

CRAC

Bien fort. Bien net. Bien impossible à ignorer. Les oreilles de Sindri s’orientèrent vers l’arrière, et même s'il resta parfaitement immobile, il ne put ignorer la sensation extrêmement désagréable qui venait de frôler l’une de ses pattes postérieures. Quand il parla, sa voix était aussi figée que la main toujours plaquée sur son visage :

"… Est-ce que les racines ont bougé ?..."

CRAC

Un autre. Derrière Pétrole, cette fois. A peine un frémissement dans l’ombre.

Et tout naturellement, les pensées du centaure revinrent en arrière, à cette toute première comparaison qui lui avait traversé l’esprit en voyant les racines : qui couraient sur le sol comme autant de… quoi ?...


Coucoooouuu:
 







Award - moult luv sur Green ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pétrole
avatar

☼ Fée des Marais ☼


✘ AVENTURES : 118
✘ SURNOM : l'Or noir
✘ AGE DU PERSO : Plutot agé

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Fiche

Dé a coudre

MessageSujet: Re: What We Do In The Shadows   Lun 6 Aoû 2018 - 20:16

"Comment ça A CAUSE de moi ?! " Le petit visage de la fée se crispa et ses yeux s'agrandirent de stupeur alors que visiblement il ne s'attendait pas à une telle réponse de la part du Baron. "Personne ne t'a obligé à me suivre, vilain cuistre !"
- C..Commennnt ????
Il l'avait appelé comment ???
Oh le malotru !!! Oh l'impoli !!!
Alors qu'il lui avait sauvé la VIE !!!
"Si tu tenais tant que cela à te faire dévorer par le Bayou ou réduire en bouillie par un pirate, tu n'avais qu'à rester derriiiièèèèEEERE !"
Continua le centaure dont l'égo semblait bel et bien avoir été froissé par l'accusation de Pétrole ! Celui la voulu bien entendu répondre quelque chose, mais la chute certes pas si haute mais tout de même brutale de Sindri lui coupa la parole sur le moment, le faisant même sursauter et tomber en arrière, le sol en ayant tremblé sous ses petits pieds.

"AH AH Bien fait pour toi !"
Que l'Or noir balança tout de même, un doigt vengeur brandit en direction de l'autre, mais le regard noir que le légendaire lui lança par la suite effaça bien vite le sourire triomphal qui s'était peint sur sa petite mine de fée.

"Tu devrais avoir honte ! Ton comportement déshonore tout le royaume des f.."


Des f.. ?

A la place du dernier mot, ce fut un drôle de craquement qui se fit entendre, faisant frissonner d'effroi.

"… Est-ce que les racines ont bougé ?..."

Pétrole allait protester, ses petits sourcils froncés, ne sachant cependant pas vraiment quoi dire quand soudain, un second bruit s'éleva et un tremblement remonta tout le long de l'échine de l'Or noir. Le chemin fut bien évidemment court au vu de sa petite taille mais passons.

"Non ce n'est pas..."


Et soudain, et cette fois pour de bon, ce qui jusqu'ici semblaient être de bêtes racines commencèrent à se mouvoir, les craquements de multipliant, des grincements étranges faisant penser à du bois que l'on tordait se faisant entendre, provenant de ces longues.. longues... Looongues pattes qui se redressaient, surplombant autant la petite fée que le baron de leur hauteur impressionnante.
L'endroit ou ces deux la s'étaient échoués n'avait déjà rien d'éclairé et de charmant, mais désormais, le sombre les recouvrait plus encore, et au dessus d'eux, leur cachant la vu du ciel, désormais une énorme créature drôlement poilu, carrément hirsute semblait les fixer de sa multitude d'yeux luisant de rouge et d'or.
Non loin de ce regard glaçant, ce que l'on était sensé qualifier de gueule se mouvait, laissant apercevoir des sortes de crocs luisant de bave.

Bouche bée devant l'horreur, les yeux écarquillés et la tête relevée vers ce monstre qui les surplombait, les ailes violettes de la fée s'abaissèrent comme pour communiquer son choc. Incapable de bouger sur le coup, immobilisé par la panique. Cependant, il allait bien falloir réagir, car bien que faible venant de cette fée la, la lueur magique qui se dégageait de l'Or noir sembla attirer l'attention de l'araignée géante qui fondit à toute vitesse vers le petit être magique avec visiblement l'idée de la gober toute entière, aussi petite et peu ragoutante fusse t-elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindri
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 127
✘ SURNOM : Le Baron Forêt
✘ AGE DU PERSO : Sans doute plus vieux que lui-même le pense

✘ DISPO POUR RP ? : A voir par MP! ^^
✘ LIENS :
❄️Dans la forêt, un grand cerf
❄️Regardait par la fenêtre
❄️ Aventures en cours: I - II - III

MessageSujet: Re: What We Do In The Shadows   Mar 4 Sep 2018 - 16:27

Sindri aurait été fort contrarié de l’apprendre, mais il n’avait jamais paru aussi semblable à Pétrole qu'en cet instant : la bouche ouverte, les oreilles pendantes, les yeux écarquillés, il n’avait même pas eu la présence d’esprit de se lever. Il ne faisait que pencher la tête en arrière, encore et encore, à mesure que le gigantesque monstre s’élevait au-dessus d’eux dans un cauchemardesque concert de craquements.

A un moment, la créature déploya une longue patte pleine de trop d’articulations, et le Baron Forêt découvrit que les poils drus qui couvraient le corps de la bête étaient en fait ni plus ni moins qu’un épais lichen noir, qui ne couvrait pas un exosquelette cartilagineux mais bien une immense carcasse de bois. Chaque mouvement de la chose s’accompagnait d’une terrible puanteur de moisissure et d’innombrables scolopendres et autres charmants cafards parcouraient les reliefs tortueux de son écorce.

Non pas que cela changea quoi que ce fût au problème : l’horreur avait des crocs, et qu’ils fussent enduits de salive ou d’une sève corrosive, l’usage qu’elle comptait en faire était parfaitement explicite.

Moment de silence, lourd de menace et de terreur.

Puis l’arbraignée plongea. Sur Pétrole uniquement, mais ce n’était pas une information que le cerveau saturé de panique du centaure était en mesure d’enregistrer.

Sindri hurla et jaillit dans les airs plus qu’il ne se releva, en une espèce de saut carpé aussi impressionnant que complètement improbable. Et non seulement son bond lui permit de s’extirper de la cage que formaient les pattes de l’arbraignée, mais dans un coup de bol extraordinaire (qui serait décrit plus tard comme parfaitement volontaire), l’un des sabots du centaure percuta sans douceur l’un des yeux jaunâtres de la créature.

Le monstre interrompit son élan avec un terrible crissement de colère et de douleur. Le Baron Forêt, lui-même en train de faire marche arrière en titubant dans les feuilles mortes, vit la créature reculer d’un ou deux mètres, et il eut brièvement le temps de s’en sentir soulagé.

Puis le regard de l’arbraignée se reporta sur lui, avec toute l’intensité de sa fureur, et le centaure s’entendit émettre ce qui n’était guère plus qu’un glapissement :

"... Oh non..."

La créature émit alors un son effroyable, mélange indicible de rugissement et de bois qui craque, auquel se mêla très vite le hurlement du centaure. Sindri se cabra pour pivoter sur ses pattes postérieures et détaler ventre à terre au cœur de la Sylve. Et l’arbraignée, après un nouveau cri abominable, fonça à sa suite.







Award - moult luv sur Green ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pétrole
avatar

☼ Fée des Marais ☼


✘ AVENTURES : 118
✘ SURNOM : l'Or noir
✘ AGE DU PERSO : Plutot agé

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Fiche

Dé a coudre

MessageSujet: Re: What We Do In The Shadows   Mar 2 Oct 2018 - 7:15

Alors que l’énorme tête de l'araignée lui plongeait dessus, toute dents dehors et avec la claire et ferme intention de le bouloter tout cru, Pétrole eu l'indicible sensation que cette fois, c'en fut une bonne fois pour toute terminé de lui.
Tout alla très vite.
Affreusement très très très vite, alors que la fée, elle, était resté pétrifié, ses petits yeux tout noir écarquillés d'horreur, ses ailes comme gelées par la peur.
Il y eut une ombre rapide, un choc puissant et puis, un grondement profond enduit de colère et de douleur.
Effrayant.

La créature avait reculé !
Que s'était-il passé ?
L'action avait été si rapide que l'Or noir avait eu bien du mal à la suivre, cependant, les choses finirent par s'imbriquer dans son petit crane alors que la créature monstrueuse reportait toute son attention vers le Baron.

Le Baron Foret !!!!

Il l'avait sauvé !!!

Il s'était interposé pour le sauver !!!!

Encore sous le choc, Pétrole ne parvint même pas à bouger lorsque l'araignée géante se jeta à la poursuite du centaure, manquant de l'écraser de quelques centimètres à peine.
Bousculé, tombant à la renverse sur le sol, cela eu pourtant le mérite de réveiller l'Or noir qui sentit son minuscule cœur s'agiter, battant à la chamade malgré qu'il soit toujours au sol, le regard braqué vers le monstre qui s'enfonçait plus profondément dans la foret, poursuivant sa proie.
Celui la même qui lui avait sauvé la vie.

Mue d'une soudaine colère, son petit corps se vidant tout entier du sentiment de peur pour être remplacé par l'envie d'en découdre avec ce monstre, la fée se releva brusquement, battant des ailes comme jamais, s'envolant à la poursuite du centaure et de son poursuivant.

Les deux étaient rapides, mais il ne fallut que très peu de temps à Pétrole pour les rattraper, alors, n'écoutant que son courage et surtout sa colère, la fée fonça vers la multitude d'yeux de la bête, l'aspergeant copieusement de noir comme il savait si bien le faire.

"Non non non ! Vilaine chose ! Tu ne mangera pas de Baron pour cette fois ci !"
Qu'il piailla tout fier de lui, bien décidé à défendre Sindri de son assaillant.

L'attaque eut l'effet escomptée, et l'immonde chose se mit à hurler, ses longues pattes piétinant le sol de manière désordonnée.
Le monstre était visiblement aveuglé mais pas calmé ! Loin de la ! Et alors qu'elle hurlait toujours de douleur et sans doute de haine, tout son corps fait de bois se tendit, se hérissant de grosses aiguilles, craquant de toute part, menaçant.

"Il faut partir, Baron ! Maintenant !!!"
Et à peine Pétrole avait braillé cela qu'un chapelet d'aiguilles épaisses traversa les airs, expulsées par l’araignée en colère, sifflants dans l'atmosphère.
L'une d'entre elles effleura la fée, l'envoyant valser sans trop la blesser, mais qu'en était-il de Sindri ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindri
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 127
✘ SURNOM : Le Baron Forêt
✘ AGE DU PERSO : Sans doute plus vieux que lui-même le pense

✘ DISPO POUR RP ? : A voir par MP! ^^
✘ LIENS :
❄️Dans la forêt, un grand cerf
❄️Regardait par la fenêtre
❄️ Aventures en cours: I - II - III

MessageSujet: Re: What We Do In The Shadows   Lun 15 Oct 2018 - 3:24

Il courait. Encore.

La première fois ce jour-là, c’était presque un jeu, pour rattraper une Sirène trop curieuse qui lui avait volé sa barbe-à-papa.

La deuxième fois c’était déjà une fuite paniquée, mais l’ennemi était loin, invisible, aisément devancé.

Alors que la troisième fois…

Sindri bondit par-dessus un tronc d’arbre mort et slaloma dans les feuilles mortes, ses deux cœurs cognant fort dans sa poitrine et jusque dans ses tempes. Il entendait le fracas provoqué par le monstre lancé à ses trousses, sans savoir si tous ces bruits de bois qui craque venaient d’arbres abattus ou des pattes de l’horreur, sans savoir s’il était en train de la distancer ou si elle se rapprochait, quelle distance séparaient encore ses jarrets des crocs dégoulinants de poison de la bête et combien de temps il allait tenir parce oui cela faisait trois fois qu’il courait depuis le lever du soleil, dont deux fois pour sauver sa vie, et il fatiguait, il ne connaissait pas ces bois, il allait se perdre, il allait tomber, il allait…

Un rugissement abominable enfla derrière Sindri, qui changea de trajectoire avec la soudaineté d’une balle. Il en profita pour jeter un coup d’œil par-dessus son épaule, et ce qu’il vit le fit ralentir brusquement, dans un grand dérapage qui lui fit presque faire demi-tour, un peu comme si son arrière-train voulait toujours courir alors que l’avant était figé de stupéfaction.

Juste derrière-lui, dans le chaos de pattes trop longues de l’arbraignée qui s’était arrêtée net pour s’agiter dans tous les sens avec une furie aveugle, Sindri distingua une lueur qu’il commençait à bien connaitre.

"Non non non ! Vilaine chose ! Tu ne mangeras pas de Baron pour cette fois ci !"

Bouche-bée, le Baron Forêt vit la fée jeter encore un peu de son bitume poisseux vers les yeux du monstre, qui se mit à tourner sur lui-même en poussant de longs hurlements de douleur et de rage tout en arrachant les arbres à sa portée. C’était un spectacle horrifiant et pourtant Sindri ne pouvait s’empêcher de le contempler, comme incapable de croire à l’évidence.

Le petit rustre !

Il l’avait sauvé !

Il s’était interposé pour le sauver !

Le centaure en restait tout ébahi. Longuement. Beaucoup trop longuement pour que cela fût adapté à leur catastrophique situation.

"Il faut partir, Baron ! Maintenant !!!"

Sindri eut à peine le temps de percevoir le bourdonnement de la fée avant d’entendre le cauchemardesque concert de craquements qui s’élevait du corps de l’arbraignée. Malgré la noirceur du sous-bois, il vit très bien les dizaines, les centaines d’échardes qui se dressaient sur le corps du monstre. Il eut juste le temps de pousser un grand hurlement horrifié et de bondir derrière un tronc avant qu’une pluie de shrapnels d’écorces ne lacérât les airs.

Le centaure sentit un choc quelque part au niveau de sa croupe gauche – trois chocs en fait, autant d’aiguilles qui ne tardèrent pas à faire couler un peu de sang étonnamment sombre sur sa fourrure bleue – mais il était bien trop haut sur l’échelle de la terreur et de la survie pour faire plus qu’un simple écart. Il s’apprêtait à reprendre sa course effrénée lorsqu’il aperçut une lueur en perte de contrôle tourbillonner dans les airs pour aller finalement se crasher dans l’humus.

La fée était du mauvais côté, celui de l’abraignée, l’inverse de la fuite, l’antithèse du salut. Mais Sindri avait beau être un idiot en panique, il lui restait quand même un fond de courage : d’un bond rapide (histoire de ne pas trop réfléchir quand même) il revint sur ses pas et laissa une de ses pattes antérieures se plier pour ramasser la fée noire – enfin pour attraper à deux mains une grosse poignée de feuilles mortes qui était censée renfermer ladite fée.

Ce ne fut que lorsqu’il se redressa qu’il se rendit compte que l’abraignée était toujours au même endroit, balançant sa tête de droite et de gauche avec de longs sifflements furieux. Sindri se figea, pas sûr de bien comprendre ce qu’il voyait. Puis, aussi silencieusement qu’il le pouvait, il murmura au creux de ses paumes :

"Chuuut… je… je crois que tu l’as rendue aveugle…"

Il eut vaguement la sensation que c'était une bonne nouvelle, avant de réaliser sa bêtise: cet endroit ne s'appelait pas la Sylve Obscure pour rien. Comment croire que les monstres ne savaient pas y chasser dans le noir?...







Award - moult luv sur Green ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pétrole
avatar

☼ Fée des Marais ☼


✘ AVENTURES : 118
✘ SURNOM : l'Or noir
✘ AGE DU PERSO : Plutot agé

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Fiche

Dé a coudre

MessageSujet: Re: What We Do In The Shadows   Sam 1 Déc 2018 - 17:08

Malgré que la fée se trouvait un peu sonné, elle revint rapidement à ses esprits au moment ou le baron l'avait délicatement ramassé, emportant avec lui comme un lit de feuilles séchées qui s'étaient collées à la peau sombre et suintante de Pétrole.

"Chuuut… je… je crois que tu l’as rendue aveugle…"
Le légendaire avait chuchoté, s'étant figé, fixant la créature qui en effet semblait soudainement perdue, grognant et bougeant de droite à gauche, ses pattes frappant le sol d'une manière bizarrement désordonné.

"Il faut partir avant que..."
L'Or noir s'interrompit, ses yeux terrifiés s’agrandissant alors qu'un étrange et lugubre caquètement se faisait entendre, provenant de l’araignée de bois. Lentement, le monstre se retournait dans leur direction sans pourtant les voir, ses multiples pupilles très visiblement recouvertes et brulés par la mixture épaisse que produisait la fée en continu.

Les avait-elle repéré d'une autre manière ?
L'angoisse montait, dans l'attente d'une prochaine attaque qui serait très difficile à esquiver au vu de leur position.
Cette chose était-elle capable de les sentir ?
De la ou ils étaient, les deux pouvaient parfaitement voir les mandibules de l'arachnide se mouvoir, comme si elle cherchait quelque chose, se rapprochant d'eux, ses pattes longues et lourdes frappant le par terre de feuille avec fracas, ne passant pas si loin d'eux.
Elle les toisait presque désormais, sans pour autant les avoir réellement repéré.

La magie.

Pétrole avait prononcé le mot silencieusement. Ses mirettes incapable de lâcher la bestiole, pétrifié d'horreur. Seul ses lèvres avaient bougés sans pour autant prodiguer aucun son.

Elle pouvait sentir la magie.

Il fallait déguerpir au plus vite ! Avant qu'il ne soit trop tard !
Il fallait...

Brusquement, Pétrole sauta des mains du Baron, n'y laissant que les feuilles et une bonne flaque de noir, et vola a toute vitesse en direction du sol, plongeant et disparaissant dans un tas de feuilles et de brindilles. Le mouvement sembla malheureusement aider le monstre à les repérer, car exactement au même moment, la créature affreuse sembla reprendre une inspiration, s'excitant et se figeant tout droit vers Sindri. La seconde d'après, une nouvelle fournée d'aiguilles se redressèrent sur l'ensemble du corps de l'horreur, prêtent à transpercer tout ce qui l'entourait.

Il y eut un instant de rien.
Un instant de vide.

Et contre toute attente, et dans un silence surprenant, Pétrole ressorti brusquement de sa cachette, prenant de la hauteur, une pierre de bonne taille entre ses toute petites mains noires, peinant visiblement à la transporter mais n'économisant pas ses efforts.

Une fois assez haut, l'Or noir se mit à tournoyer sur lui même à toute vitesse, se laissant emporter par le caillou, se donnant ainsi un bon élan, avant d'enfin lancer ce projectile assez loin, passant au dessus du monstre, le frôlant sans le toucher, de justesse.

Pok !

Prshfrrrrr....

Que ca avait fait, plus loin.

Et brutalement, l'araignée immense se retourna, faisant dos à ses proies, s'éloignant même de quelques pas.
La diversion avait fonctionné !!!

Rapidement, alors que la chose cherchait ailleurs, la fée retomba dans les mains du Baron, tirant sur son index pour le pousser à se tirer fissa tant qu'ils le pouvaient encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What We Do In The Shadows   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiches techniques: Les vertus (hors shadows)
» City of Shadows
» [SOI] Shadows over Innistrad
» [LEG] MB Shadows
» Shadow Hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli :: La Sylve Obscure-