Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Roses et Calices   Sam 23 Déc 2017 - 15:38


Roses et Calices
avec Tijl Vangheluwe.



Alors que tu arrangeais ta veste doublée de fourrure aux poignets et au cou tu maudissais le froid. Il te forçait à porter des robes simples comme celle d'aujourd'hui car les manteaux et les vêtements complexes ne faisaient pas bon ménage. Non vraiment, ce genre de robe ne convenait guère à une sortie et la honte teintait tes joues autant que l'air froid.
Cela aussi méritait mille malédictions : le seul rose acceptable sur tes joues était celui de ton maquillage ou de l'émotion sous les compliments. Le froid teintait ton visage d'un très disgracieux rose à la limite du rouge que tout ton font de teint ne suffisait pas à cacher.
Non vraiment le froid ne te réussissait pas. Mais rester cloîtrée dans la Taverne non plus.

Te voici donc sur le chemin de la plage car rien n'est plus romantique que la plage.
Tu nourrissais encore et toujours le rêve qu'un jour l'homme de ta vie t'attendra sur la plage.
Tes anglaises et ta robe ondulaient dans la légère brise, le ressac de l'océan produisait sa habituelle mélodie envoûtante, les mouettes criaient dans le ciel et... Une voix s'élevait de derrière les rochers. Une voix masculine. Silencieuse, tu t'approchais. C'était un très agréable baryton bien qu'à peine chantonné.
Encore quelques pas et ta haute stature te permis de voir par dessus les rochers. Le prêtre du Jolly Roger !
Bien entendu tu le connaissais déjà de vu car il venait parfois t'écouter à la Taverne ; mais également car il était le seul homme aussi imposant que toi. Tu t'étais renseigné auprès de Bonnie, elle qui connait si bien les hommes du Port, et elle n'avait pas eu grand chose de  mauvais à dire à son sujet mise à part cette étrange histoire de griffes. Certes la religion t'étais totalement inconnue mais tu connaissais  le plus  important : un prêtre est bienveillant, aimant, généreux et n'est pas un coureur de jupons. En ce lieu de débauche qu'était le Port, cet homme représentait la perle rare. Mais malgré tous tes efforts, tu n'étais jamais parvenue à retenir son nom.
Certes sa mise était quelque peu rustique avec cette chemise entrouverte aux manches remontées, ces bottes  et ce pantalon solides mais usés et cette barbe naissante couplée à ses cheveux emmêlés par le vent. Mais aucune trace de saleté n'était visible et son allure générale donnait un inexplicable sentiment de sécurité sereine.
De plus, il chantait bien.

Émoustillée par ton rêve romantique sur la plage, tu prêtas l'oreille à son chant mais n'en compris pas un mot. À force d'écouter tu saisis le schéma de la chanson et mêla ta voix grave à la sienne, fredonnant sans paroles.
Et tu sortis de derrière tes rochers - non sans avoir arrangé ta mise au préalable.
Vos voix se mêlèrent quelques instants, jusqu'à ce que tu l'aies rejoint. Et alors, les yeux en face des yeux, tu dis en un sourire aussi contrit que ravi :

"Excusez moi, je n'ai pas pu résister à l'appel d'une belle voix."

Tu savais et aimais ménager tes entrées.

codage par langweilen sur apple-spring









La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 63
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Lun 8 Jan 2018 - 23:43

Tijl était venu sur la plage pour.. Il ne sait pas trop. Essayer de vider le gris de ses pensées, sans doute. Le froid réveille les cicatrices, ce n'est un secret pour personne. Et aujourd'hui, celle de sa main le lance. Souvenir douloureux, non pas tant à cause de la plaie qu'à cause de son échec. Il n'avait pas pu sauver Shifty. Et quand bien même même est avec P'pa tout là-haut, il ne peut s'empêcher de trouver ce départ là un peu prématuré. C'est que Peter est puissant, et le prêtre ne sait pas toujours si son père peut toujours le contrôler. Pensée troublante et indigne.

Comme toujours, Tijl parle avec son père, lui fait part de ses doutes et des états d'âme de son coeur alourdit par cette absence cruelle. Mais n'ayant, sans surprise, aucune réponse, c'est finalement dans les cantiques qu'il se réfugie. C'est sans doute dans le désordre, mais qu'importe ? Il les enchaine, en répète certains encore et encore comme des mantras. La musique est un bon remède. Elle nettoie le corps et l'âme au fil des notes, traduit et exorcise ce qu'il ne peut jamais totalement évacuer.

Combien de temps marche-t-il ainsi sur la plage, à chanter des cantiques ? Difficile à dire. Mais il se sent plus serein au fil des morceaux, et lorsque tu fais ton entrée son coeur est presque serein. Ta voix qui lui répond, ça le fait s'arrêter sans cesser de chanter. Il y a là un pacte tacite, une rencontre même s'il ne te voit pas encore. Le prêtre sait entendre une réponse quand il en vient une, même par une simple mélodie. Il lui semble reconnaître la voix, et ton apparition confirme bien ses soupçons. Mais il est surpris et ne s'en cache pas tant : il ne s'imaginait pas te rencontrer ici !

S'inclinant en guise de salut, un sourire bienveillant aux lèvres, Tijl te laisse le rejoindre paisiblement.

- Merci beaucoup, mais je ne peux absolument pas rivaliser avec la vôtre.

Ce qui est vrai. Tijl chante juste et le sait, certes. Mais il n'aura pas la prétention de qualifier sa voix de belle. Sans la trouver horrible non plus. Mais ce mot lui semble bien trop fort pour son timbre grave. Une fois de plus il incline gravement la tête tout en se présentant. En bon mélomane, lui sait qui tu es, mais il doute que l'inverse soit vrai.

- Tijl Vangheluwe, mais appelez moi simplement Tijl. Je n'aurais pas pensé croiser qui que ce soit ici, et certainement pas l'étoile du port. L'océan vous aurait-il également appelé ?

Après tout, puisque tu sais savourer les mélodies, pourquoi serais-tu insensible au chant des vagues ?

Machinalement, Tijl masse sa main dont la cicatrice le lance sourdement. Mais il te regarde en discutant, oui. Toi et ton visage, uniquement. Pas une seconde son regard n'a dévié sur ton corps généreux qui en a certainement séduit plus d'un.






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Mar 13 Fév 2018 - 10:07


Roses et Calices
avec Tijl Vangheluwe.



"L'étoile du Port" : de véritables étoiles scintillèrent dans tes yeux et un gloussement grave s'échappa de tes lèvres charnues, immédiatement dissimulé derrière tes doigts ; geste délicat et ô combien féminin. Tout comme le joli rose qui colorait désormais tes joues et non pas le rouge disgracieux du froid. Oui, le rose des compliments te sied bien mieux.
Vos prunelles ne se quittaient pas et tu regrettai que le prêtre ne te fasse pas un baisemain, le tableau aurait été parfait. Mais tu savourais déjà avec plaisir ce moment d'intimité romantique au bord de l'océan.

"Enchantée monsieur Vangheluwe, répondis-tu en un charmant sourire. Rosalie Highgarden, mais vous pouvez  m'appeler Quartz."

Pas tout le monde connaissait ton véritable nom. Bien que tu n'en avais aucune honte, Quartz te convenait tout à fait. Et puis offrir ton nom revêtait une certaine intimité que tu partageais avec joie avec des hommes aussi charmants que Tijl.
Tu poursuivis :

"Oh oui, le ressac des vagues sur la plage m'apaise et m'inspire."

C'était la pure vérité, tu ne mentais jamais. En tout cas jamais consciemment. Car à dire vrai c'était ton manque d'amour et non ton manque d'inspiration qui avait guidé tes pas en ce lieu hautement romantique.

" Que chantiez-vous il y a quelques instants ? Je n'ai jamais entendu cette langue ni même un tel registre."

Franche curiosité d'artiste mêlée à la curiosité de femme intéressée.

codage par langweilen sur apple-spring









La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie





Dernière édition par Rosalie Quartz Highgarden le Lun 5 Mar 2018 - 7:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 63
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Ven 2 Mar 2018 - 9:59

Elle rayonne, la demoiselle. De la couleur te vient, qui semble être d'aise plutôt que d'embarras s'il en juge par ton minois. Un sourire, un gloussement, et te voilà plus pétillante que jamais. Plus femme qu'aucune autre, aussi. Un signe de tête encore, un sourire léger qu'il t'offre. Pourtant celui-ci n'est pas si resplendissant que le tiens, et sa tête s'incline sur le côté alors que son regard s'égard un bref instant au loin.

- Tijl. Simplement Tijl, je vous en prie.

Une main sur sa nuque -celle qui ne le fait pas souffrir- et à nouveau il t'observe avec un fond de malice tapis dans la rocaille de sa voix.

- Vous avez un nom tout à fait charmant, bien plus gracieux que le mien. J'admire la facilité avec laquelle vous avez prononcé correctement mon nom au premier essai, d'ailleurs. Bien peu peuvent en dire autant. Pour la grande majorité, ce sont simplement des lettres qui ont décidées de s'entasser en désordre.

Vrai. Son nom de famille est d'ordinaire un cauchemar à prononcer et retenir. C'est d'ailleurs bien pour cela qu'au début, on se contentait simplement de dire "le flamand", "le prêtre" ou encore tout simplement "Van-truc." Tijl n'en a jamais pris ombrage, il a conscience du côté épineux de son patronyme. Et, quelque part, cela l'amuse de voir comment celui-ci sera interprété. Une sorte de jeu dont lui seul est au courant, mais où la plupart perdent et s'y cassent les dents.

Lorsque tu mentionnes le ressac, le Frère te sourit à nouveau. Un sourire simple et vrai, paisible. Massant à nouveau sa main sans y songer, il hoche doucement de la tête et observe les vagues avec ce regard d'amour qu'il a envers la création de son père. L'apaisement et l'inspiration que tu tires de ce paysage et de la berceuse immuables des vagues, il ne les comprend que trop bien. C'est d'ailleurs pour cela qu'il aime à se perdre sur la plage -du moins pour la sérénité. N'étant pas un artiste comme toi, Tijl serait bien embarrassé de recevoir une créativité dont il ne saurait que faire.

A ta question, Tijl semble pris de court. C'est qu'il n'est plus certain de ce qu'il chantait, à vrai dire. Il avait simplement laissé son esprit vagabonder, et les mélodies s'étaient dévidées comme automatiquement. Des cantiques, oui. De là à se souvenir de leurs noms et auteurs respectifs.. D'ailleurs, cela a-t-il vraiment du sens ?

- Des cantiques. Des chants liés à ma professions, mais que les marins ne savourent guère. Ce ne sont pas des croyants de ce type, sauf peut-être Allan. Et vous avez tout à fait raison, ce n'était pas de l'anglais mais du latin. Une langue morte depuis bien longtemps.. Et je ne sais absolument pas pourquoi elle est utilisée pour des chants religieux, mais c'est ainsi.

Cela fait partie des mystères dévorés par l'Oubli, sans doute. A moins qu'il ne se soit déjà posé cette question avant qu'ils ne s'échouent ici ? Difficile à dire, le temps a rongé sa mémoire comme la marée haute dévore les reliefs sur le sable. Un geste de la tête qui montre d'ailleurs la plage, un sourire à nouveau.

- Que diriez-vous de marcher un peu, que ce soit vers le port ou un peu plus loin ? Je crains que nous ne prenions froid à rester immobiles.

C'est vrai qu'il ne fait pas chaud, après tout. Et le vent n'aide guère. Souriant et se massant la main (un tic de plus à ajouter à la liste), Tijl attend toujours ta réponse. Il sourit beaucoup, oui. Ca a toujours été.






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Lun 5 Mar 2018 - 7:14


Roses et Calices
avec Tijl Vangheluwe.



Un sourire charmant et un hochement du chef : vous en étiez donc déjà à user de vos prénoms ! Bientôt peut-être le tutoiement ?
Tu te gardas bien ensuite de noter ton appartenance à la dite grande majorité. Tu n'avais en effet jamais pu retenir son nom, toujours prononcé et écorché de diverses façon dans la bouche des gens. Mais aujourd'hui, Tijl t'avait offert son nom, avec la véritable mélodie. Ce n'était que cela un nom : une mélodie. Et tu étais très douée pour les retenir et restituer. Ainsi, ton mimétisme t'avait permis de sortir de cette masse anonyme et sans éclat qu'étaient ceux qui ne savent retenir une chanson : tu savais prononcer le nom complet de Tijl Vangheluwe.
Cela te procurait bien évidemment un petit sentiment de fierté qui s'en fit ressentir dans ton sourire, un peu plus lumineux.
Puis les yeux du prêtre s'emplir d'un amour si grand que les tiens se mirent à briller de mille feux. De mille envies. Oh que tu aurais aimé qu'il te regarda comme il regardait l'océan !
Au Port, ce n'étaient pas les filles de joie ni même les sirènes t'es plus grandes concurrentes dans le cœur des pirates, mais bien la Mer. Et tu ne pouvais malheureusement rien contre elle...
La musique le fit revenir à toi et sa réponse t'apparut fort intéressante. Voilà donc à quoi ressemblait un chant religieux : tu décidas que c'était une bien belle chose qui sied à merveille à la cause spirituelle.
Un léger rire fit trembler ton grand corps lorsque le marin avoua son ignorance. Il était vrai qu'une langue morte était déjà fort intriguant mais qu'elle soit utilisée pour une religion toujours vivante l'était bien plus. Sa franchise et son humilité te plurent et tu lanças un regard appuyé de sous tes longs cils.
Puis tes yeux papillonnèrent entre les toits du Port encore visible et la plage battue par le vent, s'étendant encore et encore. Rentrer signifierait perdre cette intimité que vous offrait la plage déserte et son cadre romantique. Ton choix fut vite fait :

"Faites moi découvrir la plage Tijl. Je n'ai jamais osé m'aventurer très loin par moi même et c'est la première fois que je suis en de si charmante et rassurante compagnie." un sourire coquin et charmant aux lèvres.

Ta main vint se poser avec délicatesse sur le bras dénudé du prêtre en un réflexe de dame habituée à être menée au bras masculin.
Vos immenses jambes se calquèrent sur le même rythme aussi naturellement qu'une note sur une partition et vos tailles similaires se chargèrent de conserver la cadence.

codage par langweilen sur apple-spring









La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 63
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Dim 25 Mar 2018 - 4:36

Tu es expressive, le sais-tu ? Tijl sourit de toutes ces nuances qu'il voit dans ton regard, tes expressions. Sans aucun doute, cela doit plaire. Pas qu'il y connaisse grand chose en ces choses là -lui qui n'a jamais même ne fut-ce qu'embrassé qui que ce soit !- mais cette franchise lui plaît, à lui. Pourquoi pas à d'autres ? Tijl ne réalise pas que tu peux avoir des difficultés à plaire à la gente masculine, ni que ta taille pourrait être un obstacle en quoi que ce soit. Après tout, lui est plus grand que toi. Et le reste, il n'y songe pas, et comment le pourrait-il ? Sans qu'il n'en ai de suvenir, sa vie entière a été dévoué au chaste amour pour le Très Haut. Aujourd'hui, celui-ci est toujours sa seule véritable attache, l'amour de sa vie. Ainsi soit-il, amen.

Ton regard papillonne vers le Port, et Tijl devine que tu réfléchis à sa proposition. Songes-tu à rentrer, jolie Quartz ? Non. Intrépide que tu es, il sourit à ta franche reponse. Encore un sourire, oui. Il aime les offrir, et pourquoi pas ? Il y a suffisemment d'obstacle et de soucis sur cette île pour que l'on ait besoin d'un peu de positivisme, après tout. A ta requête et au compliment que tu lui fait, le prêtre incline respectueusement la tête. Ta main sur son bras l'étonne, mais ne le gêne pas. Son bras supporte aisément celle-ci, et d'instinct celui-ci s'avant légèrement vers toi comme pour t'offrir une meilleure prise. Tu réveilles de vieilles habitudes, Quartz, le sais-tu ? Des manières d'une vie passée, où l'air iodé et l'amitié bourrue des pirates ne faisaient pas encore son quotidien. Tijl s'esclaffe presque, ses yeux se plissent un peu d'amusement à ta remarque. Mais, docile, il te guide donc sur la plage.

- J'ignore si je suis une aussi charmante compagnie que vous l'imaginez. Les pirates ne sont pas réputés pour cela, et quand bien même je ne suis que prêtre, je suppose que je fais tout de même partie de ce lot-ci.

Puis il réalise que peut-être, cela te vexera, qu'il remette ton jugement en question. Ou peut-être pas, mais dans le doute.. Avec un sourire d'excuse, Tijl continue.

- Je ferais de mon mieux pour faire mentir les rumeurs, mais pardonnez le vieux loup de mer que je suis, si je faillis à la tâche. Je côtoie trop peu de monde -si ce n'est personne- qui mérite que j'enterre mes manières de rustre.

Peut-il seulement encore les enterrer et les laisser derrière lui ? Rien n'est dit. Tijl se demande à quel point la vie de pirate l'a changé. Il a un vague, oh ! Si vague souveir d'avoir d'abord été intimidé par les pirates. Pourtant, c'est un souvenir si ténu qu'il n'imagine même plus avoir été sur un autre navire que le Jolly Roger. La jalouse possessivité de celui-ci ne laisse aucune chance à un quelconque autre équipage de survivre dans sa mémoire.

- Venez-vous souvent à la plage ? N'est-ce pas risqué, pour une femme seule ? Non pas que je doute de votre courage, mais l'île n'est pas réputée pour sa sécurité..

Tu noteras peut-être que s'il a commenté sur l'ascpect charmant que tu lui prêtes, le flamand n'a en aucun cas relevé le commentaire sur son côté rassurant. Il peut se battre, le sait. Même si évidemment, ce n'est pas toujours suffisant.

- Je ferais de mon mieux pour pallier à ce genre d'imprévu s'il en survient, bien évidemment.

Mais ce n'est pas toujours suffisant, non. Shifty. Ce nom lui trotte en tête, et le prêtre est ailleurs quelques instants. Levant la tête sans y songer, il observe le ciel quelques instant et se demande ou Peter a bien pu emmener la serveuse. Par réflexe, il masse à nouveau sa main qui avait été blessée -celle du bras auquel tu es appuyée.

Son sourire poli est toujours là, pourtant le Frère est ailleurs, un peu. A peine. Comme un souvenir envolé, une ombre qui se serait enfuit une nuit, il y a quelques temps de cela.

Mélancolie.






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Mer 28 Mar 2018 - 11:04


Roses et Calices
avec Tijl Vangheluwe.


Tu ne manquas pas de remarquer son pas de côté qui l'amena bien plus près de toi : tes yeux en pétillèrent de contentement.
Tu balayas sa remarque d'un délicat geste de la main. Mais il continua sur sa lancée et ta poitrine de gonfla de fierté ; pareille à une poule.
Tu méritais donc qu'il se conduise en parfait gentleman : ô combien étais-tu ravie et flattée ! Tu te couvris délicatement la bouche du bout de tes larges doigts peints de rose afin de masquer ton émoi. L'orgueil n'est pas très gracieux.
Alors tu te tus, en parfaite lady que tu étais, et savouras l'instant. Parfaitement romantique.
En parfait gentleman qu'il était, Tijl s'intéressa à toi et s'inquiétait même pour ta sécurité. Sécurité que tu n'avais jusqu'à lors jamais questionné en venant te promener sur la plage. En vérité tu n'avais jamais osé dépasser un certain point, celui où le Port n'était plus visible. Mais en y réfléchissant, même si proche de la civilisation et de sa sécurité toute relative, les dangers étaient toujours présents. Rôdant dans les vagues, derrière les rochers, entre les arbres de la jungle si proche ou planant même au dessus de ta tête. Tu jettas un regard inquiet autour de vous : peut-être même quelque chose vous menaçait en ce moment sans que vous le sachiez.
D'un ton légèrement tremblant et tout à fait non assuré tu répondis :


"Je n'avais pas vu les choses ainsi je vous avoue. Je pensais que rester proche du Port était suffisant, mais maintenant que vous le dites..."

Ce n'était pourtant pas faute que Bonnie t'avait mise en garde contre tes balades extérieures. Mais Bonnie te mettait en garde contre à peu près tout et n'importe qui alors tu n'y avais pas prêté plus attention.
Toute à ton inquiétude, tu ne perçus pas le changement d'humeur de ton parfait gentleman et te serras un peu plus contre lui. Ta main, jusqu'alors délicatement posée sur son bras, ressera sa prise. Oh rien de douloureux mais tu désormais tu t'accrochais plus que tu ne te faisais guider.

"Quel genre de danger pourrait nous menacer ?"

Tu étais aussi naïve qu'un nouveau né sur cette Île dont tu ne connaissais finalement rien d'autre que ce que l'on te racontait.

codage par langweilen sur apple-spring









La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 63
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Mar 10 Avr 2018 - 23:45

Tu le tires de sa rêverie douce amère avec ta question. Réalisant soudain qu'il t'a inquiété avec ses paroles de mauvais augur. Ta prise qui se ressert, toi qui te rapproches.. Tijl se gronde intérieurement de se faire Cassandre à cause de sa mauvaise humeur. Se forçant à avoir un sourire tranquille, Tijl te tapote la main d'un air qui se veut rassurant.

- Allons allons. Si vous avez fait tant de promenades et qu'il ne vous est rien arrivée, il y a peu de chances que quoi que ce soit arrive aujourd'hui.


Il réfléchit à ta question quelques instants, et observe la plage qui s'étend tout autour de vous comme pour y trouver la réponse. Avec un haussement d'épaule incertain, le prêtre passe sa main libre dans les cheveux avec ll'air d'un écolier pris en faute par le professeur à une question dont il ignore la réponse.

- Je m'en voudrais de vous inquiéter encore davantageen y réfléchissant vraiment, à vrai dire.

Il en a peut-être déjà assez fait, non ? Mais ça y est, la machine est lancée : il se met malgré tout à réfléchir à ce que vous pourriez rencontrer. Et jamais l'île n'a manqué de dangers. Avec un sourire amusé, Tijl reconnait le bout de plage où il y a si longtemps il avait discuté avec Allan. Là aussi, les menaces de l'île s'étaient rappelées à leurs bons souvenirs avec le cadavre d'une sirène, échoué dans le sable. Et le prêtre sait que s'il continue encore quelques temps dans les terres, il arrivera vers les sables mouvants qui avait piégé ce petit gosse perdu et fragile. Quel était son nom, dejà ? Cracky ? Un truc du genre, en tout cas.

- Je suppose que nous pourrions croiser des sirènes, mais elles ne traînent pas trop par ici. D'ailleurs, la dernière que j'avais croisé dans les parages était déjà décédée.

Glamour, n'est-ce pas ?

- Il y a également les créatures, quelques enfants perdus qui ne sont malheureusement pas toujours les plus avenants. Et d'autres pirates, mais ceux-ci devraient globalement ne pas poser trop de soucis. Vous avez beaucoup trop de fans pour que quiconque ne veuille s'y tenter, je pense.


Il a ajouté sa dernière phrase avec un sourire amusé. Imaginant un pauvre agresseur courir sur la plage, poursuivi par une horde de supporter de l'étoile du port, Tijl a même un leger rire de gorge. Ah, ce serait un sacré spectacle, oui !

- Je ne m'inquiète pas tant des enfants ou des pirates. Mais pour le reste, c'est toujours un peu plus imprévisible. Mais inutile de s'inquieter maintenant : il ne nous est encore rien arrivé, et j'espère que cela continuera ainsi. Et sinon, ma foi.. Ca ne sera pas mon premier combat, vous devriez avoir le temps de vous mettre en sûreté.

Tijl dit ça d'un air désinvolte. Mais il y a une ombre qui vole et obscurcit sa conscience. Celle d'un Enfant Roi, d'un Tyran au coeur blessé.

Il lui semble soudain sentir la lame traverser sa chair, à nouveau. Et voir Shifty s'envoler comme une fée.






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Sam 28 Avr 2018 - 16:09


Roses et Calices
avec Tijl Vangheluwe.


Des images se bousculaient dans ton esprit au fur etc à mesures des paroles plus ou moins rassurantes du prêtre. Mais une en particulier s'imposa : lui brandissant férocement une épée face à un monstre quelconque, le bras tendu devant toi allongée par terre et terrifiée. Oh quelle scène héroïque, digne des plus grandes romances. Car tu étais une lady des plus respectable mais le frisson du danger et de l'action ne te laissait pas indifférente ; en tant que spectatrice du moins.
Rassurée et des étoiles plein les yeux tu entrepris de te rapprocher encore un peu, vos hanches à peine séparées par l'épaisseur de tes jupons.
Tu soufflas :

"Je me sens en sécurité à vos côtés Tijl."

Ce qui était l'entière vérité même si tu surjouais quelque peu ton rôle de damoiselle en détresse. En cet instant toute peur t'avait abandonné mais il est toujours bon de faire sentir aux hommes à quel point ils sont indispensables et forts.
Du moins c'est ce que tu avais appris de l'art de la cour.
Où avais-tu appris cela ?
Tu avais oublié.

"Parlez moi de votre vocation de prêtre. À dire vrai je ne connais très peu du sujet et je suis intriguée."

À dire vrai tu voulais surtout savoir si cette rumeur disant que les prêtres ne peuvent prendre femme était vrai. Mais là encore tes connaissances de séduction t'avaient appris à te montrer intéressée par tout ce que la gente masculine fait et dit.
C'était peut être un livre...


codage par langweilen sur apple-spring









La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 63
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Dim 10 Juin 2018 - 0:30

Tu le malmènes, Quartz, sans même t'en rendre compte. Son humeur n'était pas à marée haute, certes. Et Shifty hante souvent les eaux troubles de sa conscience, tout coupable qu'il se sent encore. Mais toi, ta foi soudaine en sa capacité à te protéger, c'est un peu trop pour lui. Tijl hoche vaguement pour ne rien répondre vraiment, mais ne pas t'ignorer non plus. Ne réagit pas au rapprochement, trop respectable et perdu dans ses pensées qu'il est. Un léger sourire en coin peu convaincu, et il hausse les épaules. Personne n'est invincible, et certainement pas lui. Mais il ne voudrait pas t'inquiéter davantage, alors il se tait. Le prêtre se dit qu'il l'a déjà bien assez ouverte et t'a déjà inquiété, inutile de refaire la même erreur.

Mais tu le surprends, et c'est sans doute pas plus mal parce que ça le force à moins ruminer. Ta question le prend de court, à vrai dire. Il ne l'avait vraiment pas anticipé. Comment diable est-ce que tu as pu passer de "Oh mon dieu j'ai peur heureusement que vous êtes là", à.. "C'est quoi être prêtre ?" Et d'ailleurs, c'est une bonne question. Parce que maintenant, sur un navire qui ne vogue plus mais sans église non plus.. Quel est son rôle ? Il reste quelques instants silencieux, en réfléchissant à quoi te répondre, et comment.

Finalement, c'est avec un sourire d'excuse et un léger regard qu'il te répond. Et c'est d'ailleurs à cette occasion qu'il remarque -enfin !- que tu t'es encore rapprochée. Quand est-ce que tu as fait ça ? Est-ce bienséant ?

- Qu'entendez-vous par là ? Toutes mes excuses, mais la question est vaste. Je ne sais pas vraiment par où commencer..

Tu veux savoir quoi, au fond ? Comment il a commencé ? Quelles sont ses attributions ? Ce qu'il faut pour devenir prêtre ? Sa religion et comment il la vit ? Tellement vaste, ta question, ah ! Il va falloir l'aider un peu. C'est qu'on ne lui demande pas souvent ce genre de choses, aussi. Il n'a pas de réponses pré-mâchée dans sa tête.

Au moins cela le détourne-t-il de ses pensées plus sombres. De fait, Tijl a l'air plus serein que tout à l'heure. Mais peut-être ne le remarqueras-tu pas, puisque son trouble un peu plus tôt t'avais échappé.

Autour de vous, l'air fraichit un peu plus.






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Ven 17 Aoû 2018 - 16:44


Roses et Calices
avec Tijl Vangheluwe.


Une moue boudeuse, vite remplacée par une d'excuse plissa tes lèvres charnues.
Tu rechignais à te montrer plus clair sur le véritable objet de ta question mais tu n'étais pas sincèrement intéressée par tout ce qui faisait la fonction de prêtre.
Tu te retrouvais donc dans un dilemme.

"Oh c'est moi qui m'excuse avec mes questions idiotes !" dis-tu le temps de trouver une solution.

Tu portas un doigt à tes lèvres, réfléchissant à toute vitesse.

"Hm... Eh bien... Commençons par le général : quelles sont les attributions des prêtres ? Ont-ils des lois ou des règles à suivre ? Est-ce un métier que l'on peut abandonner où est-ce un engagement jusqu'à la mort, comme le mariage ?"

Tu noyais ta véritable question au milieu d'autres afin de ne pas être découverte mais tu n'avais pu t'empêcher de glisser la mention du Mariage au milieu, dans l'espoir peut-être que cela inspira Tijl.

codage par langweilen sur apple-spring









La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 63
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Dim 2 Sep 2018 - 14:20

Il te sent contrariée, à voir ta moue. Contrariée par la communication pas si simple, peut-être, ou bien l'embarras de ne pas avoir été claire ? Qu'importe. A peine a-t-il le temps de dire "oh, ne vous excusez pas pour si peu que tu souris déjà, et Tijl attends patiemment que tu reformules ta question. Ah, c'est qu'il y en a plusieurs au fond ? Damn ! Le prêtre réfléchit un moment, contemplant pensivement la plage et l'eau qui s'étend à l'infini. Le large l'appelle, sans qu'il ne puisse y faire quoi que ce soit. Qu'est-ce donc, d'être prêtre ? Est-ce vraiment à la vie à la mort ?

Un profond soupir lui échappe sans trop qu'il ne réalise. Pensif, il hausse un peu les épaules et tente de remettre ses pensées en ordre pour te répondre.

- Hmm, voyons. Par où commencer, en effet ?

Il va faire tes questions une par une. Mais rien que la première est vaste, encore.

- Mes attributions sont gobalement d'aider les Hommes à trouver leur chemin, notamment en terme de spiritualité. Mais très honnêtement, cela a quelque peu changé depuis que je suis à bord du Jolly. Il s'agit désormais davantage d'écoute et de bienveillance en général que de théologie, sauf avec quelques uns.

Est-ce plus clair ? Rien n'est moins sûr. Et lui même peine à définir son rôle au quotidien. Est-il davantage matelot que marin, désormais ? Ah, tu soulèves de lourdes questions, avec tes questions ingénues.

- Il y a des règles oui. Mais depuis le temps, j'en ai oublié une bonne partie je le crains. Mes souvenirs sont flous, depuis que nous sommes arrivés sur l'île, mais je sais qu'il y avait des variantes. Par exemple, certains prêtres avaient je crois une famille, d'autres non, d'autres encore n'avaient pas le droit de parler.. J'essaye personnellement de  garder ce qui me semble essentiel : la bienveillance, la tolérance, et dans la mesure du possible pas ou peu d'excès. Mais allez vivre une vie raisonnable au milieu de pirates : c'est une drôle d'affaire !

Il te dit ça avec un sourire en coin et des yeux qui pétillent d'amusement. Non, il n'est pas un prêtre normal, il le sait depuis longtemps. Sa mémoire est floue, c'est embarrasant à admettre mais très vrai. Il ne sait plus tant la différence entre catholique et protestant - au fond il s'agit d'aimer le Seigneur tout là-haut, non ? Prêtre, pasteur, moine, pope.. Ne lui reste en tête que des limbes de tout cela, et la certitude que tous sont des hommes de foi. Et lui, il est.. Encore une nouvelle version, sans doute. Et le contraste le fait rire. Ta dernière question, enfin, le laisse perplexe. Il n'a jamais réfléchit à cela, à vrai dire. Une fois de plus, tu le prends de court.

- Je suppose que c'est normalement une vocation plus qu'un métier. Donc a priori quelque chose que l'on fait toute la vie durant, comme une mode de vie. J'ai souvenirs que quelques prêtres avaient été défroqués ou bien étaient retournés à la vie civile, mais je ne sais pas sous quelles conditions. Mais je sais que P'pa est là-haut, qu'il le sera toujours. Mettre cela de côté, c'est comme vouloir cesser de respirer parce qu'on estime l'air superflu.

Un sourire d'excuse, alors qu'il te jette un bref regard chaleureux mais embarrassé.

- J'espère avoir pu répondre à vos questions. Mes excuses si mes mots manquent de clareté, l'âge et la mémoire me jouent des tours. Et vous-même, quelles sont vos occupations ? J'ai eu le plaisir de vous entendre chanter plus d'une fois à la taverne, mais y a-t-il d'autres aspects à votre métier ? D'où vient votre répertoire, par exemple ?


Composes-tu, jolie Quartz ? Quelqu'un le fait-il pour toi ?






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 121
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Lun 24 Sep 2018 - 18:01


Roses et Calices
avec Tijl Vangheluwe.


Le profond soupir s'échappant des lèvres du prêtre te fit vivement regretter ta curiosité : ce n'était pas en le rendant si triste et mélancolique qu'il allait apprécier ta compagnie - et plus encore tu l'espérais.
Tu hésitas un peu trop longuement entre le prier de t'excuser et oublier tes questions ou bien le laisser parler maintenant que tu l'avais tant pressé.
Finalement il prit la parole et tu écoutas de toutes tes oreilles rondes cachées sous tes immenses anglaises.
Tijl était donc devenu le psychologue des marins du Jolly Roger.
Tu hochais fréquemment la tête, autant attentive et concernée que pour montrer que tu suivais et comprenais.
L'énumération des règles aussi floues que variées te tira un sourire satisfait que tu peinas à dissimuler : ainsi il existait des prêtres avec une famille, parfait ! Tu aurais pu t'en frotter les mains de contentement mais tu t'en gardas bien.
En plus de cela, Tijl se défendait des excès ternissant l'esprit et le corps des autres pirates : il était pur et bienveillant. La vocation de prêtre te plaisait de plus en plus !
Tu répondis à son exclamation d'un petit gloussement aussi charmant que la main qui vint se porter à tes lèvres roses.
La dernière partie de la réponse te sembla plus nébuleuse, plus spirituelle et de ce fait moins accessible pour ton esprit pratique et terre à terre. Si cela avait été de la romance il n'aurait fait aucun doute que tu en aurais saisi toutes les nuances les plus subtiles, mais l'amour du Père était une romance qui ne te touchait point.
Tu répondis tout de même à son air contrit par un chaleureux sourire.

"C'était passionnant, merci pour vos réponses !"

Le prêtre te retourna la politesse et s'intéressa à ta personne, teintant tes joues d'un rose délicat et charmant.

"Oh j'aime beaucoup coudre ! Je confectionne mes vêtements moi-même vous savez !"

Ce n'était point de l'orgueil ni de la fierté que l'on percevait là, mais une satisfaction personnelle tout à fait saine. Tu continuas ton énumération avec entrain, tes anglaises semblant se gonfler sous la force de ton enjouement - ou bien était-ce dû à ton opulente poitrine se dressant d'enthousiasme.
Tes mains s'agitaient dans les airs, gracieuses et pleines de vie.

"Le tavernier me laisse utiliser ses cuisines pour mon usage personnel et pour le remercier je lui confectionne de bons petits plats, à lui et au personnel de l'établissement : c'est une grande joie pour moi de remplir l'estomac des personnes que j'apprécie avec un bon repas fait avec amour."

Des étoiles dansaient dans tes yeux à la mention de ce plaisir de partager et offrir.
Mais la fin de la question du prêtre t'apparut réellement et te percuta assez violemment pour éteindre toute étoile et enthousiasme dans ton grand corps.
Un voile léger et pourtant très inconfortable t'enveloppa alors :

"Mon répertoire ? Et bien..."

Le trouble t'envahit : tu ne savais pas d'où te venaient toutes ces chansons. Certaines étaient des cadeaux de pirates ou d'admiratrices mais la grande majorité...

"Il me vient... Tout naturellement." d'une petite voix perdue.

Tu hésitais à en dire plus. Ce genre de moment était rare mais toujours aussi désagréable : celui où l'on appelait ton passé et tes origines.
Un flou total répondait à ces questions et cela te mettait dans un tel état d'insécurité et de confusion !

"Je ne saurais l'expliquer : elles sont là, dans mon esprit, prêtes à être chanter. C'est peut-être une oeuvre de l'Oubli..."

Cette idée te semblait aussi fausse qu'insupportable. Mais comment alors expliquer ce vide qu'était ton passé ?
Ton regard était fuyant, se perdant dans l'immensité de l'Océan plutôt que d'affronter le regard de Tijl.


codage par langweilen sur apple-spring









La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijl Vangheluwe
avatar

☠ Prêtre du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 63
✘ SURNOM : Le Frère
✘ AGE DU PERSO : La bonne quarantaine.

✘ LIENS : The LORD is my shepherd, I shall not be in want.

MessageSujet: Re: Roses et Calices   Mar 2 Oct 2018 - 0:09

Tu l'écoutes religieusement alors qu'il tente de repondre à tes questions, et il espères que malgré la confusion tu y trouves ton compte. Ce n'est pas le sujet le plus simple à aborder pour lui. Pas qu'il ne veuille pas en parler, loin de là. Mais cela fait tellement longtemps qu'il officie en suivant davantage son instinct que sa mémoire.. Il se plait à imaginer que le superflu en est épuré et qu'il n'a gardé que l'essentiel. Le plus important. Du coup, ça lui fait un peu plaisir quand même lorsque tu sembles t'enthousiasmer pour ce qu'il te dit. Il ne serait pas allé jusqu'à dire que c'est passionnant, mais qui est-il pour parler en ton nom ?

Tu prends la parole à ton tour pour répondre, et il se fait aussi attentif que tu l'as été à son égard. Un hochement de tête un peu impressionné lorsque tu dis coudre tous tes habits, et il se dit que lui serait bien incapable de faire de même. Il aime bien quand tu parles ainsi, que tu  t'animes. Les gens qui sont passionnés ou en tout cas impliqués dans ce qu'ils disent, il a toujours trouvé ça fascinant et contagieux. Et après la couture, la cuisine. Plus le chant en prime.. Tu es une femme de multiples talents -plus que lui dans tous les cas. Il sourit en te voyant si expressive, si pétillante. Tu tranches avec la compagnie bourrue qu'il a d'ordinaire. Il caresse la plage des yeux, t'écoutant toujours attentivement et te jettant un regard de temps à autre.

Mais quand il est question de ton répertoire, l'atmosphère change. Il te jette un bref coup d'oeil au changement d'intonation, se demande s'il a abordé un sujet qui fâche. Visiblement, oui. Et ça l'embête, ce n'est pas le but de la conversation. Pas que celle-ci ait un but, véritablement, mais jamais le prêtre n'a voulu heurter qui que ce soit de cette manière.

- L'Oubli avale ce qu'il trouve, il n'offre rien en retour si ce n'est parfois un peu de paix. Si ces morceaux vous viennent ainsi, peut-être font-ils tout simplement partie de vous. Et cela, en soi, est parfois suffisant.

Il a dit ça d'un air calme et posé. Aura de prêtre activée, ça y est. Il ne fait même pas attention a cette force tranquille et apaisée qu'il a tendance à dégager dans ces moments là. C'est lui, voilà tout. Tout le monde n'y est pas sensible, ceci dit. Peut-être que toi, tu ne le remarqueras pas.

- Mes excuses si la question était indiscrète ou douloureuse, Ce n'était en aucun cas mon inention.

Parce que quand même, ça le travaille.

- Y a-t-il un sujet qui vous serait plus agréable ?

Il ne va pas laisser trainer cette conversation sur un terrain qui ne te plaît pas.






Tijl vous aime en #90A0AF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roses et Calices   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tente des trois roses de gueules
» Guerre des deux roses
» Crown of Roses
» Blood & Roses (GMT Games)
» Blood & Roses : Men of Iron III ( GMT )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Plage Rayonnante-