Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 870
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Une question d'amitié   Lun 18 Déc 2017 - 10:25

Ce RP fait suite (après 3 saisons) à celui-ci.




Une question d'amitié
Recoller les morceaux





Le rougeoiment de la Forge fait flamboyer tes cheveux, les transformant en véritable brasier.
Tu as perdu le compte de toutes les fois où tu es venue jusqu'ici, t'es arrêtée à quelques pas de l'entrée pour finalement repartir.
Mais cette fois-ci c'est la bonne, pas vrai ? Alors reste pas plantée là et entre ! Tu n'as pas à avoir honte, tu veux seulement demander un nouvel arc au chef des armuriers. Tu en avais assez de ne plus pouvoir tirer, c'est comme être amputée. Et ça fait bien trop longtemps que ça dure. Pourquoi ? Tu aurais pu aller lui en demander un nouveau dès ton retour de l'expédition dans l'Océan. Mais tu étais bien trop effrayée par les changements de ton corps et de ton cœur. Et ça ne s'est arrangé qu'assez récemment. Entre Nasty et Grenouille tu ne pouvais plus fuir. Être lâche. Pas après ce secouage de la peroxydée et le courage flamboyant de ton éclaireur. Non, il n'est plus temps de se cacher et d'éviter ce qui fâche.
Tu n'as plus d'excuses. Non aucune. Parce que ce n'est qu'une demande de chef à chef de toute façon, rien de plus.
Pas vrai ?
Tu inspires profondément et bloques l'air dans tes poumons comme pour entrer sous l'eau. Mais tu entres seulement dans la Forge.
Les regards se lèvent sur ton passage mais tu ne leur rends pas, tu ne t'arrêtes pas avant d'être face à lui. Alors tu t'arrêtes, tu te plantes même, face à ce garçon qui... Face à Sharpy. Tout l'air que tu as retenu s'échappe alors en une phrase :

"J'ai besoin d'un nouvel arc."

Pas même bonjour. Après tout ce temps. Tu te forces à planter tes yeux dans les siens pour bien lui montrer que tu n'es pas mal à l'aise. Mais tu ne tiens même pas une seconde et détournes le regard.
Tu croises tout de même les bras pour te donner contenance.

Oui, tu n'es venue que pour ça. Non pas parce que Sharpy te manque. Pas parce que votre amitié te manque. Pas parce que tu rêves de pouvoir réparer ce qui est brisé...

(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth



Dernière édition par Stealth le Mer 14 Fév 2018 - 15:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Une question d'amitié   Lun 22 Jan 2018 - 18:51

There were kids that I once knew

Ça cognait dur à la Forge. Le vent froid s'engouffrait dans les moindres interstices des cabanes et giflait le visage de ceux qui avaient le malheur de s'aventurer à l'extérieur de leurs murs, mais près du feu il faisait chaud. En fait, plus le vent soufflait et plus les Armuriers cognaient. Sharpy en tout cas avait trouvé là un bon moyen de ne pas mettre le nez dehors et il n'était pas le seul. Mais il n'allait pas reprocher à ses garçons de faire du zèle, surtout pas depuis que la pluie avait cessé et qu'ils avaient enfin des flammes convenables pour travailler. Sharpy passait tout son temps à cogner et quand il ne cognait pas il travaillait sur les dessins des armes en préparation. Parfois, il l'avouait, il s'inventait des tâches supplémentaires pour rester plus longtemps près du feu. Mais comme c'était le chef, il pouvait se le permettre.

En l'occurrence, Sharpy avait fini de cogner le métal et était dans une de ses phases de prétendue réflexion, les mains posées sur un plan de travail encombré de papiers. Il y avait là des projets d'armes à venir, des anciens modèles régulièrement recopiés car ils avaient fait leurs preuves et d'autres qui ne verraient jamais le jour. Des croquis de lames joliment courbées qui n'attendaient que ses ordres pour commencer à s'assembler, deux modèles de boucliers en métal recyclé, une garde tarabiscotée pour l'épée farfelue d'un chevalier... Sharpy avait rangé ce dessin là en dessous du tas. Il faisait de l'ordre dans ses croquis personnels les plus anciens quand quelque chose changea subrepticement dans l'ambiance de la Forge, comme les courts silences qui survenaient quand quelqu'un se prenait un retour de flammes et que les gens autour attendaient de voir s'il allait bien ou s'il fallait courir à l'infirmerie. Comme si la Forge retenait son souffle. Ça n'avait duré que quelques secondes mais Sharpy, d'instinct, avait levé les yeux pour voir d'où venait le problème.
Il n'y avait pas de problème.
Il y avait juste Stealth.
Il cligna des yeux et les leva plus haut pour croiser le regard de l'Ardent, surpris. Il osa même un regard autour d'eux pour s'assurer qu'il ne rêvait pas ; les autres Armuriers s'étaient remis au travail comme si de rien n'était.

J'ai besoin d'un nouvel arc.

Ah.

C'était étrange, aussi, qu'elle se pointe après tout ce temps alors qu'ils avaient pris un soin particulier à s'éviter depuis... depuis... il ne se rappelait pas depuis quand exactement. Le tabouret sur lequel il était assis racla légèrement le sol quand Sharpy se repositionna en face de son plan de travail. Il poussa quelques papiers devant lui pour se donner toujours ce rôle d'Armurier très occupé, ou une contenance, il ne savait pas très bien.

"Qu'est-ce qui est arrivé à l'ancien ?"

Il faillit ajouter une bêtise comme "tu l'as perdu dans les arbres ?" ou "Mac s'est assis dessus ?", le genre de plaisanterie bidon qu'il disait avec un petit sourire en coin. Qui ne faisait peut-être rire que lui,  mais qui lui venait naturellement avec des gens comme Arrow, Stealth... ses plus vieux amis. Beaucoup trop naturellement pour ne pas le gêner, après tout ce temps. Sharpy pinça les lèvres. Il décida d'arrêter de fixer Stealth, ça devenait perturbant. Il ne savait pas pourquoi mais il savait qu'il était embarrassé de la voir. Probablement parce que ça faisait bien trop longtemps.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 870
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Une question d'amitié   Jeu 25 Jan 2018 - 12:48




Une question d'amitié
Recoller les morceaux




Il tripote ses cartes. C'est amusant, parce que tu sais qu'il fait ça machinalement, tu le connais. Depuis très longtemps. Et malgré tout ce temps à vous éviter, tu le connais toujours autant.
Ah bon ? Pourtant ces muscles qui roulent sous le tissus de sa chemise ne te sont pas familiers. Tout comme la courbe de ses lèvres qu'il pince légèrement comme pour se retenir d'ajouter quelque chose. Non, ça c'est nouveau. Le rouge te monte aux joues et tu te mords violement la lèvre. Tu détestes ces pensées, tu te détestes, tu détestes cette gêne qui t'empourpre à chaque fois que tes yeux se posent sur ton ancien ami. Ancien ami. Et pourquoi ? Pour des foutues hormones.
Tu sers les poings et inspires, tentant de faire refluer le sang de tes joues et dis d'une voix égale, professionnelle :

"Je l'ai perdu dans l'Océan pendant l'Expédition."

Il était là d'ailleurs. Il t'a porté alors que tu étais à l'agonie, pleurante et aveugle. C'est que tout n'est pas perdu n'est-ce pas ? Mais c'était il y a si longtemps... Il n'y a peut-être plus rien à sauver maintenant...
Tu espères qu'il se souvienne de cette fameuse expédition, qu'il est venu te soutenir comme vous l'aviez toujours fait. Qu'il s'en souvienne au moins un peu...

Tu es là seulement pour un arc hein ?
À d'autres.


(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Une question d'amitié   Jeu 26 Avr 2018 - 14:03

Stealth aurait dû venir voir Sharpy plus tôt, il aurait été plus efficace dans le tri de ses documents, puisqu'apparemment il était décidé à mettre de l'ordre dans tous ces papiers pour ne pas affronter directement sa collègue cheffe. Il se doutait qu'elle avait deviné que ce n'était qu'une technique de faible, la contenance de façade et la gêne sous-jacente. Mais ce n'était pas grave. Il ne maintenait pas cette mascarade pour l'Éclaireuse, vraiment.

Et l'Amurier fut pris à son propre piège quand en dessous d'une pile de parchemins anciens, il trouva le croquis d'une des premières armes qu'il avait dessinées.

C'était Elinor.

Cela remontait à si loin que le chef des Armuriers était incapable de se rappeler dans quelles circonstances l'Ardente était venue lui demander de forger son arme. Mais ce n'était pas important, car Sharpy se remémorait l'essentiel. Il frôla du bout des doigts la silhouette de l'épée, les détails de la garde et la courbe de la lame. Enfin, presque timidement, il reporta son attention sur sa camarade :

"Dans l'Océan", répéta-t-il.

Il ne savait pas si son ton était plus surpris ou circonspect. Il avait l'esprit ailleurs, plongé dans les courbes d'Elinor. Il se rappelait vaguement l'épisode que mentionnait Stealth, pour l'avoir marqué également. Pas aussi violemment que l'Éclaireuse. Mais Sharpy avait aussi ramené des cicatrices, à sa façon. Il réalisait seulement maintenant qu'il n'avait pas pris de nouvelles de Stealth après l'accident dans les profondeurs et les blessures graves dont elle avait souffert - certes, elle avait rapidement retrouvé la vue, mais Sharpy l'avait-il vue revenir de l'expédition ? Il en doutait à présent et ce souvenir avait un goût déplaisant maintenant. Il se remémorait soudain du sentiment qui l'avait tenu éloigné de son amie pendant si longtemps ; c'était la honte. Il ne se rappelait pas des origines de cette gêne mais il n'avait aucune peine à la ressentir à nouveau maintenant que Stealth mentionnait leur dernière aventure commune.

Sharpy baissa à nouveau les yeux sur son plan de travail, honteux. Le dessin d'Elinor était toujours là, comme pour renforcer une accusation muette. Vraiment, il aurait dû faire de l'ordre plus souvent. Peut-être se serait-il rappelé alors de la personne pour qui il avait forgé cette épée.

"D'accord, dis-moi ce que tu veux. Précisément."

Il releva les yeux avec détermination cette fois. Ok, il avait merdé. Il ne se rappelait plus des détails, mais il avait merdé. Si Stealth était là, c'est qu'il n'était pas encore trop tard pour assumer ses erreurs.

Quelque chose d'autre aurait dû le percuter mais dans la semi-clarté étouffante de la Forge, Sharpy n'avait pas encore deviné que la gêne de l'Ardente n'était pas uniquement liée à leur long silence mutuel.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 


Dernière édition par Sharpy le Dim 6 Mai 2018 - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 870
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Une question d'amitié   Ven 4 Mai 2018 - 11:42




Une question d'amitié
Recoller les morceaux




Il reste silencieux un moment, continuant de triturer ses plans ; ton regard pourrait creuser un trou dans son front tant il est intense.
Puis il se fige et semble regarder ses papiers avec une réelle attention. Alors tu baisses les yeux toi aussi.
Elinor se tient fièrement sur le papier, la première et seule épée que tu aies faite fabriquer ; elle ne t'avait encore jamais fait défaut et c'était très clairement grâce à son concepteur. Le jeune homme qui se tient face à toi et a enfin relevé les yeux.

"D'accord, dis-moi ce que tu veux. Précisément."

Un sourire, pâle reflet de ce qu'il fut, étire tes lèvres et tu poses tes deux mains sur la table, rapprochant vos visages mais pas assez pour que la gêne t'envahisse. Juste assez pour que vos regards se plantent l'un dans l'autre.
Ils peuvent en dire très long, bien plus que les mots : et dans tes yeux bleus on peut lire la gratitude, le soulagement, la joie même ; ils disent tout ça pour ceux qui te connaissent assez pour y lire.

"Je veux qu'il soit en bois d'if, c'est résistant et souple. Le dernier avait une longue portée mais pas assez de puissance. Je veux que le nouveau puisse transpercer la gorge d'un homme à 50m : tu peux faire ça ?"

Tu sais que tu demandes l'arc ultime, mais ton grandissement n'a pas eu que des désavantages : ta force s'est étoffée.
Tu te redresses et lèves un bras que tu plis pour palper ton biceps, sourire fanfaron aux lèvres :

"T'inquiètes, je pourrais le bander."


(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Une question d'amitié   Dim 6 Mai 2018 - 13:29

Sharpy donna son accord et Stealth sourit, très légèrement. Ce n'était pas encore un sourire qui ressemblait à Stealth mais ça rappelait à Sharpy que l'Éclaireuse lui avait manqué. Elle se pencha vers lui pour lui expliquer en détail ce qu'elle voulait et Sharpy fronça les sourcils en hochant la tête, très concentré. C'était l'expression du chef des Armuriers, celui qui avait forgé autrefois les armes de l'Ardente. Il gribouilla deux-trois choses sur le coin d'un parchemin inutilisé ; des schémas à peine esquissés à défaut des mots qu'il ne savait pas écrire, pour prendre note des exigences de la cheffe des Éclaireurs. Sharpy haussa ensuite un sourcil à moitié convaincu quand Stealth demanda une portée de 50m mais plus de puissance. En gros, l'arc ultime. L'Armurier ne s'inquiétait pas pour ses capacités à le créer mais avant tout pour l'habilité de l'Ardente à le manier ; cependant elle rejeta immédiatement ses doutes en levant un bras crâneur :

"T'inquiètes, je pourrais le bander."

Sharpy avait envie de rire mais garda la même expression. S'il ne doutait pas de son habileté, il ne devait pas douter de celle de son amie. Il hésitait à lui demander si elle avait passé son temps à soulever des bûches pendant qu'il regardait ailleurs, pour être aussi confiante en sa force. Il aurait dû s'en amuser mais quelque chose l'empêchait de lancer cette petite pique et ce n'était pas leur long silence. Il y avait autre chose qui le dérangeait. Mais quoi ? Il finit par hausser les épaules :

"T'as plutôt intérêt, je sais pas à qui je pourrais le refiler si tu galères pour le manier..."

Il avait cette fois sourit légèrement, parce que quiconque avait demandé une arme à Sharpy savait qu'il ne travaillait que sur mesure. Il ressentit une pointe d'excitation, car cela faisait longtemps qu'on ne lui avait pas demandé une arme de cette envergure. Il ne fabriquait pas beaucoup d'arcs et il savait d'avance que ce que lui demandait l'Ardente relevait d'un autre niveau que l'équipement qu'il pouvait réaliser assez aisément et rapidement pour les Chasseurs par exemple. Cet arc serait différent.
Ce serait autant une arme qu'une œuvre d'art et Sharpy le sentait rien qu'à travers les gribouillis qu'il avait esquissé sur le parchemin, grâce à ses souvenirs d'Elinor, et surtout à la façon dont Stealth exprimait son enthousiasme.
Ouais.
Cet arc, ça allait être quelque chose.

"Tu veux bien essayer quelques vieux modèles ?" dit-il en lui faisant signe de le suivre vers le fond de la Forge.

Il y avait le râtelier où se trouvaient les lances et les épées les plus rouillées, celles qu'on n'utilisait plus pour se battre depuis longtemps, et dans un recoin, une dizaine d'arcs de taille et de bois différents reposaient contre le mur. Sharpy prit un grand modèle, plus long que l'ancien arc de Stealth, et un autre plus petit, pour expliquer le fond de sa pensée à sa collègue :

"De base, je serais parti sur un arc à double courbure, parce que c'est assez puissant pour tirer à 50 mètres, et surtout c'est ce qui est le plus pratique quand on doit tirer en forêt ou à cheval." Soit exactement le style de l'Ardente. "Mais si tu me demandes une plus grande portée, on peut essayer de partir sur un arc long."

Il parlait en réfléchissant et il soupesa les deux armes, juste leurs branches en réalité car on avait retiré la corde depuis longtemps pour ne pas fatiguer inutilement le bois déjà bien usé. Son regard passait entre elles et Stealth, méditatif. Un arc long très solide, ça pouvait bien tirer à 200 mètres, mais c'était encombrant en dehors d'un terrain plat. L'Éclaireuse aurait plus de précision avec un arc à double courbure... Sharpy hésitait. Il n'avait jamais travaillé sur un projet aussi complexe mais il se demandait s'il ne pouvait pas réunir les qualités des deux armes en un arc qui serait parfaitement adapté à la demande de l'Ardente. Quitte à être ambitieux...

"Ou les deux."

Sharpy releva le nez et fixa l'Ardente pour avoir son opinion. Il y avait des flammes dans les yeux de l'Armurier, mais ce n'était peut-être que le reflet du feu qui brûlait de l'autre côté de la Forge. Peut-être.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 870
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Une question d'amitié   Lun 21 Mai 2018 - 10:59




Une question d'amitié
Recoller les morceaux




"T'as plutôt intérêt, je sais pas à qui je pourrais le refiler si tu galères pour le manier..."

Tu tires la langue et lui lances un clin d'œil.
Alors que tu sens l'excitation monter chez le Chef la tienne bouillonne en écho : tu ne t'es pas autant amusée depuis bien trop longtemps ; ça t'avait affreusement manqué.
Tu le suis docilement - tu es dans son royaume - jusqu'au râtelier et reste silencieuse pendant qu'il examine deux modèles et explique sa pensée. Tu es parfaitement concentrée et attentive, l'esprit aussi acéré que la pointe d'une flèche.
Un arc long te paraît trop encombrant et bien moins puissant qu'un à double courbure, mais celui-ci a une porté que tu juges encore trop courte. Sharpy en arrive à la même conclusion que toi et un frisson d'excitation te parcourt lorsqu'il relève les yeux sur toi :

"Ou les deux."

Un sourire déterminé étire tes lèvres.

"J'aime quand tu es audacieux, tu claques des mains, attirant les regards des armuriers travaillant autour. Alors, t'as besoin de quoi pour cet arc ultime ?"

Le feu de la Forge n'est rien comparé à celui qui brûle dans tes yeux.
L'adrénaline t'enivre déjà et tu luttes pour ne pas entourer de ton bras les épaules de Sharpy dans une accolade virile. Vous n'êtes plus amis, plus vraiment. Tu n'es sûre de rien et ça te perturbe de résister à ces réflexes donnés par une très longue amitié.
Mais peut-être que la création de cet arc ultime va recoller les morceaux c'est ce que tu espérais en venant ici, avoue le.



(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth



Dernière édition par Stealth le Ven 17 Aoû 2018 - 22:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Une question d'amitié   Dim 10 Juin 2018 - 9:29

Sharpy devait résister à l'envie de lâcher les deux branches d'arc pour courir à son atelier dessiner frénétiquement toutes les idées qui lui passaient par la tête. Il ne voulait pas se précipiter, il sentait que la construction de cette arme serait compliquée et qu'il devait réfléchir posément à ce qu'il pouvait faire pour la réaliser. Sharpy savait construire un arc long, il savait construire un arc à double courbure, maintenant la question était : comment réunir les qualités des deux en un ?

"J'aime quand tu es audacieux", s'exclama Stealth en claquant des mains. Sharpy eut un sourire en coin, pas peu fier de lui et qui peinait à contenir son excitation. "Alors, t'as besoin de quoi pour cet arc ultime ?"

Il tendit les deux branches d'arc à Stealth pour qu'elle les soupèse, même s'il savait d'avance laquelle avait sa préférence (l'arc long était beaucoup trop long). Sharpy ne pouvait pas baser la fabrication d'une arme en prenant uniquement en considération des dessins et des règles théoriques. Il avait besoin de visualiser concrètement le résultat, et dans le cas de l'Eclaireuse, observer la façon dont elle maniait son arc l'aidait toujours ; mais ils n'allait pas organiser une séance de tir dans la Forge et l'Arène était inondée, alors pour le moment il se contenterait de voir avec quel arc elle semblait le plus à l'aise.

Ce n'était pas assez pour répondre à sa question cependant et Sharpy se mit à manier les autres arcs posés sur le râtelier en réfléchissant.

"Ce qu'on veut, c'est un arc à double courbure assez puissant pour tirer à plus de 50 m avec autant de puissance qu'un arc long", récapitula-t-il en observant les différentes branches que ses Armuriers et lui avaient taillées au fil du temps. "C'est pas une question de confection, un arc courbe je peux faire. Le problème c'est de trouver un bois qui supporte autant de puissance..."

Réfléchir à voix haute l'aidait généralement à faire le tri dans ses pensées et à poser ses idées. Il y avait souvent un Armurier autour pour ajouter son point de vue ou éclairer subitement sa lanterne. Mais dans le cas présent c'est le feu de la Forge qui illumina son esprit : Sharpy observait les flammes en réfléchissant aux fées du Feu qui avaient la gentillesse de l'alimenter et il se frappa soudain le front.

"Je suis trop con !" Il se tourna vers Stealth, un peu ahuri de n'y avoir pas pensé plus tôt : "On peut demander aux fées de la forêt de nous aider à trouver un bois assez fort !"

"Bonne idée, chef", commenta un autre Armurier depuis son plan de travail.

Clairement la conversation entre la cheffe des Eclaireurs et Sharpy ne passait pas inaperçue dans la Forge, et probablement que la majorité des Armuriers présents étaient maintenant plus intéressés par la nouvelle arme en préparation que par les "oh mon Pan Stealth et Sharpy parlent ensemble", mais l'intéressé était trop obnubilé par sa nouvelle idée pour se soucier des arrières pensées de ses braves Armuriers. Il croisa les bras et hocha la tête aux propos d'un autre de ses compagnons de Forge :

"Moi, une fois j'ai forgé une lame pendant qu'une fée des Feux surveillait les flammes, et je jure qu'elle était plus solide que toutes celles que j'avais faites auparavant !"
"J'ai entendu dire qu'une fée avait enchanté un marteau une fois..."
"Mec tu t'es cru dans Marvel..."

Sharpy laissa les deux Armuriers s'emporter dans une conversation animée à propos d'un type appelé Thor (jamais entendu parler) pour reporter son attention sur sa collègue cheffe :

"T'en pense quoi ? Tu dois croiser plus de fées que moi quand tu pars en expédition, tu sais où on pourrait les trouver ?"

Sharpy ne se demandait même pas si elles accepteraient sa demande, s'il fallait envoyer une délégation officielle de Diplomates au lieu d'y aller au petit bonheur la chance, il comptait sur sa longue collaboration avec les fées des Feux pour jouer en sa faveur (après tout il s'entendait bien avec elles, alors pourquoi pas avec les autres aussi), ou peut-être sur son charme naturel.
D'accord en fait il comptait principalement sur Stealth et ses connaissances d'Eclaireuse pour l'aider dans sa quête du bois ultime.

Mais ça promettait une sacrée aventure et cette simple évocation avait le don d'éclipser toute autre considération dans l'esprit bouillonnant du chef des Armuriers.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 870
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Une question d'amitié   Ven 17 Aoû 2018 - 22:16






Une question d'amitié
Recoller les morceaux




Tu te prêtes au jeu des essayages sagement, avec grand plaisir même.
Le premier arc est long et tu le bandes avec une aisance rodée par l'habitude : il est cependant trop grand et encombrant, comme vous le pensiez. Tu le reposes puis saisis l'arc court, semblable à celui que tu avais. Le bois sonne délicieusement entre tes doigts, la corde vibre, puissante. Il est un peu trop petit pour toi, maintenant que tu as tant grandi, mais ce n'est qu'un modèle d'essai.
Tu le reposes enfin, un soupir de regret aux lèvres car la sensation te manque déjà.
Sharpy en tripote déjà d'autres, le regard perdu dans sa réflexion que tu sais intense.
Tu acquiesces à son récapitulatif, son raisonnement et ses conclusions.
Puis soudain il se frappa le front et s'exclama :

"Je suis trop con !"

Tu as un peu sursauté, mais tu souris, moqueuse et lui réponds pour te donner contenance :

"- Je te l'ai souvent dit.
- On peut demander aux fées de la forêt de nous aider à trouver un bois assez fort !"

Tu portes une main à ton menton et réfléchis : effectivement, les fées sont vraiment pratiques pour un nombre incalculable de choses, alors un petit conseil sur le bon bois sera un jeu d'enfant pour elle.
Les armuriers se mêlent à la conversation, tu les écoute d'une oreille mais lâche vite quand ils partent dans un de leur délire moderne.
Sharpy fait de même - vieux de la vieille - et vos regards se plantent de nouveau l'un dans l'autre.

"T'en pense quoi ? Tu dois croiser plus de fées que moi quand tu pars en expédition, tu sais où on pourrait les trouver ?"

Ta main retombe le long de ton corps, laissant un sourire plein d'une détermination flamboyante.

"T'as besoin de te pomponner, changer de slip ou on part maintenant ?" est ta seule réponse, provocatrice, comme toujours.

L'appel de l'aventure est grisant et tu sens l'adrénaline bouillonner dans tes veines, rallumant le feu de l'Ardente.
Sharpy et Stealth on the route encore pour l'aventure.
Comme au bon vieux temps.



(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Une question d'amitié   Sam 25 Aoû 2018 - 13:20

Sharpy regarda d'un œil attentif les essais de l'Ardente. Bien entendu ces deux bois n'étaient que de simples modèles et il lui faudrait réfléchir à l'apparence de l'arc qu'il comptait faire pour l'Eclaireuse dans les moindres détails. Mais plus tard.
La priorité était de trouver les matériaux nécessaires et c'était cette direction que prenait rapidement leur discussion. Sharpy était content, avec Stealth, ils ne se perdaient jamais en tergiversations. Il renvoya au sourire provocateur de l'Ardente une expression absolument réjouie :

"Laisse-moi juste m'armer !"

Il fila au fond de la Forge chercher ses affaires, sa précieuse ceinture à couteaux, qu'il remplit bien comme il faut, ainsi que son sabre préféré. Il pensa aussi à enfiler des gants. C'est qu'il commençait à faire froid dans ce pays, et qu'on ne maniait pas une arme avec les doigts engourdis ! Il rejoignit enfin Stealth à l'extérieur et ils parcoururent ensemble les plateformes enneigées du Grand Arbre en prenant garde à ne pas glisser sur le verglas. Il aurait été bête de faire une mauvaise chute maintenant… Sharpy ne se pardonnerait jamais de finir à l'infirmerie le pied dans le plâtre, simplement parce qu'il était trop impatient de partir à l'aventure…

D'ailleurs son excitation redescendit d'un coup lorsque, aux abords de l'arbre, Stealth fit appel à Mac. Le chef des Armuriers avait beau posséder un Emmental à la place de la mémoire comme tous les Garçons Perdus, il savait qu'il n'était pas en confiance avec la chimère. Ou avec tout type de destrier, pour ce que ça valait. Mais bon, sa fierté étant ce qu'elle était, il ne se plaignit pas, jusqu'à ce qu'il grimpe à l'arrière du cheval d'ombres. Il savait qu'il était censé s'accrocher, mais où ? Là encore, sa fierté, ou une gêne plus profonde peut-être, l'empêchait d'accepter l'inévitable : il allait devoir s'agripper à Stealth pour sa vie. Parce que Mac n'allait pas joyeusement galoper dans les prés, parce qu'ils avaient une mission, et parce que le terrain était tout de même difficile depuis que la neige s'était mis à tomber. Alors Sharpy fit l'erreur de ne se tenir que vaguement à l'une des sangles du carquois de l'Ardente, et évidemment, lorsque la chimère d'ombres accéléra, Sharpy tomba.

Heureusement, la neige était épaisse, molle et presque confortable. Il se redressa avec un frisson, la poudreuse ayant profité de ce moment de faiblesse pour s'immiscer dans le col de sa veste, et en s'attendant à recevoir une des habituelles petites piques moqueuses de son amie. Il tendit une main vers elle pour lui intimer de se taire, et passa l'autre dans ses cheveux échevelés pour se donner un semblant de contenance :

"Je sais. Dis rien."

Sharpy, champion d'équitation depuis jamais de la vie.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 870
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Une question d'amitié   Dim 9 Sep 2018 - 20:51






Une question d'amitié
Recoller les morceaux





Tu souris et le regarde s'armer au fond de la Forge. Tu restes quelques secondes comme ça, appréciant le roulement de ses muscles sous la chemise, son regard concentré et ses choix de lames.
Puis tu réalises ce que tu es en train de faire et rougis avant de faire volte face trop précipitemment.
L'air froid t'assaille encore plus durement en sortant de la cabane la plus chaude du Grand Arbre, mais cela te remet également les idées en place et refroidit tes ardeurs.
Tu oublies toujours d'enlever ta cape quand tu entres quelque part et le froid te le fait payer.
Sharpy sort et vous vous dirigez en silence jusqu'aux abords du Grand Arbre. Là, tu portes les doigts à tes lèvres et un sifflement particulier en sort : Mac se matérialise des ombres et piétine le sol en fixant l'armurier.
Une caresse sur son front et un murmure :

"C'est un ami, laisse le monter s'il te plaît."

Un hennissement en réponse et Mac incline très légèrement la tête en signe d'accord ; tu sens qu'il est contrarié et que la course va être encore plus sauvage que d'habitude. Tu souris en te juchant sur le dos de la chimère et te retiens de tendre la main à Sharpy ; tu connais la question de fierté. Il grimpe comme il peut et ton sourire s'élargit devant son mal aise palpable : vous allez bien rire, toi surtout.
Un moment de flottement quelque peu gênant s'installe alors que tu le sens hésiter dans ton dos, finalement il agrippe ta sangle en cuir et même si tu es soulagée, tu ne peux t'empêcher de ricaner en lançant Mac au galop.
L'accélération a évidemment raison de la misérable accroche de la Lame qui se voit éjecté de Mac. Ce dernier s'arrête immédiatement et hennit en se cabrant : il se moque ouvertement du chef.
Et malgré l'ordre de ce dernier tu éclates de rire à ton tour.
Cela dur quelques secondes puis tu essuies les larmes au coin de tes yeux avant de rapprocher la chimère de Sharpy.
Tu lui tends alors la main avec un sourire plus doux.

"Allez champion, grimpe et cette fois accroche toi correctement.

Un mélange d'apréhension et d'excitation t'envahit en pensant à ses bras musclés entourant ta taille.
De la gêne, de la peur qu'il réalise. Parce qu'il va forcément réaliser si ce n'est déjà fait : que se passera-t-il alors ?
Est-il encore ton ami ? Au point de ne rien dire de ton grandissement évident ?
Tu regrettes de lui avoir proposé cette chevauchée et pourtant une étincelle d'espoir persiste.
L'espoir que votre amitié ait survécu à ce silence et qu'elle soit toujours aussi forte.



(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sharpy
avatar

♣ Chef des Armuriers ♣


✘ AVENTURES : 728
✘ SURNOM : la Lame
✘ AGE DU PERSO : 16 couteaux

✘ DISPO POUR RP ? : Oui pour la nouvelle intrigue !
✘ LIENS :
Que vos lames restent acérées !
L'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître.

MessageSujet: Re: Une question d'amitié   Lun 10 Sep 2018 - 12:46

Demander à Stealth de ne pas se payer sa tronche alors qu'il venait d'effectuer un vol plané depuis le dos de Mac, c'était un peu comme demander à Arrow de porter un string léopard ou à Sharpy de ne pas chanter l'alphabet à l'envers et en rotant pendant une soirée trop arrosée dans la Cabane souterraine. Statistiquement, il n'y avait qu'une chance sur un million que ça n'arrive pas. Sharpy le savait mais ça ne l'empêchait pas d'être piqué dans son ego de grand garçon, même si le rire de l'Ardente avait toujours été contagieux. Peut-être qu'il se retenait de rire, lui aussi, un tout petit peu. Et comme on a toujours très peu de répartie dans ces cas-là, c'est très puérilement qu'il rétorqua au "allez champion, grimpe et cette fois accroche toi correctement" :

"Gnagnagna."

Oui, Sharpy c'était un grand champion. Mais pas d'équitation. Ce garçon était capable de manier deux épées à la fois mais devait se battre pour monter sur un cheval avec un minimum de dignité. Enfin, avec la dignité qu'il lui restait, quoi. Donc pas beaucoup. L'aide de Stealth était la bienvenue ; Sharpy attrapa la main qu'elle tendait et essaya de ne pas sauter brusquement sur le dos de Mac, même si la chimère s'était foutue de sa gueule aussi (mentez pas, il l'a vue !), histoire de ne pas se faire réejecter directement. Il réussit à poser ses fesses sans se casser la figure, c'était une petite victoire, mais évidemment il ne la ramena pas, trop occupé à se demander où il devait s'accrocher.

Il savait parfaitement où il devait s'accrocher. S'il s'en rappelait mieux, de lointaines expériences de chevauchées en compagnie de Mac auraient pu le rassurer (ou pas). Malheureusement sa mémoire était comme l'Emmental et Sharpy se demandait bien pourquoi ça le gênait autant de se tenir à son amie. Il essaya de ne pas trop y penser en passant ses bras autour de sa taille et tourna la tête sur le côté pour ne pas se manger les cheveux de Stealth, qui avaient décidément leur propre vie et leur propre écosystème, probablement. Et bizarrement, Sharpy se sentait… un peu petit. Enfin, c'était sûrement à cause de l'énorme tignasse rousse. Elle prenait beaucoup trop de place.

"C'était bien joué Mac, mais essaye de pas me tuer cette fois."

C'était sa façon à lui de dire qu'il était prêt à repartir. Il préférait toujours plaisanter pour détendre un peu l'atmosphère. Décidément, il y avait vraiment un truc qui le gênait avec Stealth, depuis son apparition à la Forge. Il lui fallut quelques minutes de chevauchée un peu trop violente à son goût pour réaliser, en s'accrochant le plus fort possible à la cheffe des Eclaireurs, que le problème n'était peut-être pas dans sa tête.

Sharpy aurait pu retomber de sa selle s'il n'était pas si bien accroché à la taille de Stealth tant la révélation lui fit l'effet d'une décharge électrique. C'était comme voir la petite ampoule s'allumer dans sa tête, sauf que l'ampoule vous cramait la vue au passage.
Sharpy se demanda s'il ne rêvait pas.
Ensuite Sharpy se demanda s'il était aveugle ou complètement stupide pour n'avoir rien remarqué plus tôt.
Finalement, Sharpy se rappela qu'il venait de retrouver Stealth après une longue période de silence gêné (et que ceci expliquait peut-être un peu cela).

Il essaya de rester calme et d'analyser correctement la situation. Peut-être qu'il ne faisait pas assez clair dans la Forge pour qu'il distingue clairement ses traits, et peut-être que sa cape la cachait très bien jusque ici. Peut-être aussi que l'Armurier était, de manière générale, trop à côté de la plaque pour faire attention à ce genre de détails. Pourtant il était bien placé pour comprendre et maintenant que l'idée s'était insinuée dans son esprit, il ne pouvait plus l'ignorer.

Il connaissait Stealth.

Il était ami avec l'Ardente depuis bien plus loin que l'Oubli ne lui permettait de se rappeler.

Il connaissait Stealth, et Stealth avait changé.

Sharpy aurait pu faire d'autres blagues pour détendre l'atmosphère, mais il était tout d'un coup plus occupé à se concentrer sur leur chevauchée qu'à parler. Dans d'autres circonstances, ça aurait été étrange, mais Stealth savait à quel point il n'aimait pas l'équitation. Elle penserait peut-être qu'il se retenait de vomir, se dit Sharpy, ce qui était peut-être vrai tout au fond de lui.








“ First rule : stick them with the pointy end ”




Sharpy au naturel ♥:
 

#NoublieJamaisLAreneTigerPee:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 870
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Une question d'amitié   Mer 10 Oct 2018 - 17:14




Une question d'amitié
Recoller les morceaux





Les bras de Sharpy glissent autour de ta taille et te tire un frisson que tu tentes de refouler avec une violence intérieure impressionnante.
Une blague d garçon marque le redémarrage et une légère caresse sur le flanc de la chimère la fait repartir au galop. Cette fois-ci le Chef ne s'envole pas, fermement accroché à toi.
Des variations de pression autour de ta taille te tirent de nombreuses et violentes réactions, toutes dans le cercle de la gêne, la peur, la panique, l'appréhension, l'excitation.
Le silence de votre duo aussi te perturbe énormément, le martèlement des sabots de Mac semble résonner encore plus dans ce silence.
Ton esprit mène un combat acharné entre l'espoir que le silence de ton ami soit dû à son amour de l'équitation inexistant et la peur qu'il ait réalisé, collé ainsi contre toi, à quel point tu as changé. Grandi.
Toi qui te drapes si facilement dans le silence, en cet instant tu le sens comme un millier de lames te tourmentant.
Tu lances alors par dessus ton épaule et le galop de Mac :

"On doit d'abord passer par le rivage des objets échoués ; on a besoin d'une offrande pour rentrer chez les fées et je n'ai rien sur moi dont j'ai envie de me défaire.

La dernière remarque est une lamentable tentative de blague. Toi même tu n'y vois aucun humour et te retournes vivement pour cacher ton malaise et le rouge de tes joues.
Tu commences à regretter d'être venue voir Sharpy...
La chimère ralentit sa course quand vous sortez de la jungle et que ses sabots s'enfoncent dans le sable du rivage où s'échouent d'étranges objets.
Sans plus attendre tu bondis à terre et te mets à inspecter le sol sans vraiment savoir ce que tu cherches. Sans vraiment chercher quoique ce soit mise à part un peu de contenance.
Tu as autant envie de fuir que de te jeter aux genoux de ton ami en pleurant et l'implorant de ne pas te dénoncer.
L'espoir qu'il n'ait rien deviné se fait aussi ténu qu'une braise sur le point de s'éteindre.



(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une question d'amitié   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un discours sur l'amitié
» Petite question entraînement
» question sans reponse sur sirocco
» Question Champagne...
» Question sur ur-ghul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-