Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ancienne Fée
avatar

Invité



MessageSujet: Les jours pas si fériés. [Pv: Orge]   Mar 7 Nov 2017 - 15:39



Les jours pas si fériés


Oui, ce jour-ci, je vais m'y mettre. Je dois m'y mettre !
Inspire longuement... Prends ton souffle. Tu dois le faire Racine, tu n'as pas d'autre choix devant toi. Après tout, c'est un mal pour un bien, hein ? Je me suis levée tôt ce matin, j'ai pris mon courage à deux mains. Oui, cette fois, j'y crois, j'ai la motivation pour le faire !
J'ai même décidée de manière exceptionnelle, de me prend un jour de repos pour faire ça. Un jour de repos ! Vous rendez, vous compte ?! Je ne sais même plus à quand remonte le dernier que j'ai pris. Je sais, ça sera un jour de repos studieux, mais c'est nécessaire.
Avec ce balai...
Avec cette serpillière...
Et cette brosse à poussière...
Misère... Aujourd'hui, je vais faire du rangement dans ma maison à l'Archeforêt. Quel courage, j'ai. Il y a des fois, je m'étonne moi-même.

-Je déteste faire le ménaaaage !!!

Ça, c'était le cri du cœur. Pourquoi moi...? Là, juste pour cette fois, j'aimerais être une de ces fées aristocrates avec trente-six mille domestiques autour.
Ils auraient du travail, soit disant passant... Je sais pas si j'aurai fini avant que la nuit ne tombe. Car entre ma montagne de jouets dont je ne me suis jamais débarrassée depuis que je suis p'tite, mes bocaux à ingrédients mal rangés, les plantes qui doivent avoir envahis la maison... Je me demande où je vais donner de la tête avec tout ça !
Heureusement que j'ai tout préparée pour avoir la voie libre aujourd'hui ! J'ai chassé le groupe de lapins crétins qui était venu squatter le terrier de la famille renard, distribué les graines aux oiseaux, et pris soin de m'assurer que monsieur Opossum ne soit pas dérangée pendant sa sieste habituelle. Tout un programme, je vous dis ! Tout est parfait, tout est bien structuré, je suis prête à partir de la maison des écureuils, il ne me manque plus que mon lièvre favori : Pinpidou !

Il est passé d'ailleurs où lui ? Il devait m'attendre en bas de l'arbre pour aller à l'Archeforêt... Telle fée, telle monture. Pas un pour redresser l'autre, je vous jure.

-Pinpidooooou ! Hooooouhoooou ?! Tu t'es planqué où, gros fainéant ?!

Et devinez quoi, je vous le donne en mille ?
Sileeeence total en réponse...

Je vais aller comment à ma maison sans lui ?!
Bah en volant peut être... ?
Non, c'est trop loin ! Il faut que je le retrouve ! C'est la catastrophe !

Plus loin, à la prairie sauvage...

Ohnomnomnomnomnomnom !
Le lièvre faisait festin. Il avait trouvé le trésor de la prairie, ça y est !
Un énorme tas de légumes et de plantes délicieuses et croquantes sous la dent. Quel délice ! Quel crime ! Il ne devait pas être là, il le savait, mais...
C'était tellement bon, non d'un pissenlit fané ! Là, il aurait dû être en train d'attendre sa maîtresse au pied de l'arbre des écureuils. Mais en chemin, il avait trouvé tellement mieux, par hasard dans cette cachette. Il devait arrêter pour la rejoindre au plus vite, mais... C'était trop bon pour ne pas être mangé !
Allez, encore un p'tit bout, et il y allait !

Revenir en haut Aller en bas
Orge
avatar

☼ Fée des Champs ☼


✘ AVENTURES : 84
✘ SURNOM : La têtue
✘ AGE DU PERSO : quarantaine version fée

✘ DISPO POUR RP ? : oui !
✘ LIENS : Fiche
Dés à coudre
aventures en cours : 1-2-3

MessageSujet: Re: Les jours pas si fériés. [Pv: Orge]   Mer 8 Nov 2017 - 11:23

La journée d’hier était sacrement chargée, ça c’est le cas de le dire. Elle avait reçu un ordre de mission d’urgence, tout un champ d’endives n’était pas encore prêt pour la récolte alors qu’on était vers la fin de la saison idéal pour leur maturité.

Ah ça je vous jure, les fées d’en haut se prennent toujours au dernier moment pour régler ce genre de choses ! À la fin, elle a du passer un long moment pour bien développer toutes les endives à leur taille idéale. Et c’est qu’il y en avait beaucoup ! Elle fallait qu’elle rectifie leur couleur aussi ! Tss tss elle aimerait bien savoir qui était la fée originellement responsable de leur pousse, car elle a deux mots à lui dire… Non mais regarder ces feuilles tout rabougries ! Ah là elle aura plus que deux mots à dire ! Toute une flopé plutôt !

En rentrant enfin dans l’Archefleur elle était complétement à plat, elle a peine eu le temps d’arriver chez elle et de se laisser tomber sur son lit.

A son réveil, le soleil s’était déjà levé depuis un bon petit moment maintenant. Pfff alors qu’elle avait l’habitude de se lever plus tôt, aux aurores !

Elle pris juste un verre de jus de pomme pour se requinquer et sorti de la petite maisonnée, pour faire son câlin du matin à Campanule.
Elle était tellement fatiguée qu’elle n’avait pas pensé à lui faire son câlin du soir !

Il dormait sur sa litière, avec deux couvertures épaisses sur le dos ; c’est que ça commence à faire frisquer sur l’île !

Orge ne fait pas dans la dentelle question réveil : Elle se jeta sur le rat et le câlina de toutes ses forces.

« Allez mon gros patapouf ! On se réveille ! »

Campanule commença à ouvrir un œil, puis deux, et se leva enfin sur ses quatre pates et blottissant sa tête contre celui d’Orge, répondant avec douceur à son câlin.

«  Mais oui je t’aime aussi ! C’est mon gros petit Campanule à moi ça ! Mais oui ! Allez je vais te chercher ton petit déjeuner ! »

Mais alors qu’Orge alla chercher quelques légumes, elle vit qu’il en restait plus.

« Oh non ! Campanule je suis tellement désolée ! J’ai pas eu le temps de réapprovisionner ! Ne t’en fais pas va, il y a encore de la nourriture dans une de mes réserves prés d’ici. Allons-y ! »

Elle lui fis un autre câlin, pour s’excuser, et monta sur le dos du rat, qui se mis en route tranquillement.

«  C’est la réserve qui se trouve près de l’ancien champ de coquelicots, tu sais dans le trou, à travers les racines du grand chêne ! Encore un petit effort, mon p’tit bout, tu pourras bientôt te régaler ! »

Alors qu’elle se rapprocha de la réserve, elle vit tout de suite que quelque chose clochait.  
Elle descendit de Campanule et se rapprocha.
L’entrée de la réserve était en parti bloqué par un énorme postérieur recouvert de poils roux! Et un bruit de mastication se fit entendre…

 «  NON MAIS EH OH !!! Qu’est ce que tu fais ici ?!  C’est pas à toi tout ça !!

Orge essaya de chasser l’intrus à l’aide de petits coups de pieds bien placés. L’intrus se montra enfin et se révéla être un grand lièvre, qui était encore en train de mâchonner un morceau de laitue, le mal élevé !

«  Allez ouste ouste ! Sors d’ici ! » Elle poussa l’animal aussi loin de la réserve qu’elle put et entra pour voir ce qu’il en restait.

Eh bien, ce satané lièvre ne s’était pas privé ! Plus de la moitié des légumes y sont passés ! Y’a à peine assez pour le pauvre Campanule.

Celui-ci ne semblait pas si touché par la situation. Il salua le lièvre d’un mouvement du museau et se contenta de grignoter un petit bout de courgette qui trainait prés de l’entrée.

« Et toi tu dis rien ? C’est ton manger quand même tss »

Elle retourna son attention vers le lièvre.

« Et toi ! Tas pas honte de te goinfrer avec la nourriture des autres ?! »

Elle regarda le lièvre de plus prés. Bizarrement elle semblait l’avoir déjà vu quelque part…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Les jours pas si fériés. [Pv: Orge]   Ven 10 Nov 2017 - 15:40



Les jours pas si fériés


A la prairie sauvage...

Ohnomnomnomnomnom !
Trop trop bon ! Il aurait pu continuer une éternité comme ça si ces légumes étaient en illimités ! Celui ou celle qui avait dû les faire pousser devait être le grand-maître de la prairie... Impossible que cela soit autrement ! Surtout en matière de carotte là... Chapeau bas.
Sauf qu'il ne s'était pas attendu à un seul instant que le propriétaire des lieux, ou plutôt LA propriétaire des lieux viennent prendre visite de ses légumes.
Alors que Pinpidou ce pauvre gourmand, tourna la tête pour voir qui lui bottait le cul, son cœur manqua un battement. Il le manqua tellement qu'il en lâcha le brin de persil qu'il avait dans la bouche. Il faut dire que la vision qui s'offrait à lui était pour le lièvre qu'il était, une vision de cauchemar quasi sans nom. Enfin presque...
Mais tomber sur la marâtre de la prairie... Tiens, il pouvait mettre fin à ses jours maintenant, ce serait plus supportable que ce qui allait suivre. C'était la fin, c'était fini ! Sa gourmandise allait avoir raison de son être !
Il allait finir en compost pour tomate !
Plongeant la tête au sol, comme une autruche ayant peur de se faire manger le croupion, pattes sur la truffe pour ne pas à affronter le regard destructeur qui s'offrait à lui, il se mit à prier.
Bon, les choses étaient surement moins pires que ça... Mais pour le dire clairement :
Il était très mal barré.

Pendant ce temps au bois joli...

-Mais il est où le beau lièvre, le beau lièvre du bois aux fées ? ♫ Mais il est où le beau lièvre, le beau lièvre du bois jolie ? ♫ Il est passé par ici ! ♫ Il repassera par là ! ♫

Ça, c'était moi au début de ma recherche.

-T'ES OU GROS LÂCHE ?! RAMÈNE TOI !

Ça, c'est moi maintenant. Bon, en fait, je plaisante en criant, ça, j'essaye juste de lui faire peur, où dans le cas où il se cacherait, après avoir tenté de l'amadouer, baaah... Changement de méthode, hein ! M'en veuillez pas, je sais plus quoi faire, là !
J'étais allé voir à son terrier. Mais quand j'ai ouvert la porte de son logis, il était pas là !
Me faire ça à moi ! Le jour où je me décide enfin à faire mon ménage ! Il ce serait endormi, j'aurai compris, mais là... Je suis entre l'inquiète et le pas contente !
Je sais que je devrais pas être aussi sévère... Surtout, que je n'ai jamais rien exigé à mes autres copains... Mais c'est ma monture ! Je lui demande pas d'être là à ma disposition à chaque rayon de soleil de la journée. Même pas, en fait ! Il peut faire ce qu'il veut !
Mais quand je décide d'aller faire mon ménage. Je suis désolée, je vais me rembourser sur son stock de carottes !

Même si, je suis sûre que quand je l'aurai retrouvée, je serais incapable de l'engueuler, uhuh... ~
Bref ! Quand on ne trouve pas ce qu'on cherche, autant demander son chemin !
Tiens, voilà que mademoiselle Lulu la biche passe par là. Peut-être qu'elle l'a vu, non ?

-Saluuuuut Lulu ! ~ Dis, t'aurais pas vu mon Pinpindou ? J'le trouve pas, s'teeeeeu plaaaait !

Un reniflement de museau plus tard... Et une direction m'est indiquée !
Ils sont fantastiques ces animaux, n'est ce pas ?
Et, je continue ainsi jusqu'à débouler dans la prairie sauvage... Qu'est-ce que Pinpidou ferait là-bas ? J'ai comme un très mauvais pressentiment...

-Bof, on verra bien...

Et là, je le vois. Mon Pinpidou d'amour près d'un grand chêne ! Il y a même une autre fée ! Ouiiiiiii ! Youpi, je suis sûre que c'est elle qui l'a retrouvée ! Vous savez, entre fées, on se donne toujours des coups de main. C'est comme ça hihi ! Ces andouilles d'humains n'ont pas cette chance ! ~ Alors, je ne peux m'empêcher de lui sauter dans les bras !

-PINPIDOOOOOOOU ! Oh merci ! Merci, merci, merci, merci, merci, merci, de l'avoir retrouvé ! Je l'avais perdue, et je ne savais vraiment plus où chercher ! Merci, merci, merci !

Tiens, d'ailleurs, cette fée, je ne l'ai pas déjà vu quelque part ?

Revenir en haut Aller en bas
Orge
avatar

☼ Fée des Champs ☼


✘ AVENTURES : 84
✘ SURNOM : La têtue
✘ AGE DU PERSO : quarantaine version fée

✘ DISPO POUR RP ? : oui !
✘ LIENS : Fiche
Dés à coudre
aventures en cours : 1-2-3

MessageSujet: Re: Les jours pas si fériés. [Pv: Orge]   Lun 13 Nov 2017 - 17:02

Au moins maintenant, le lièvre n’en menait pas large. Le voilà maintenant qui cache sa tête sous ses pattes, tout penaud. Mais c’est pas ça qui va arrêter Orge.

« Oh c’est trop tard pour jouer les timides maintenant ! Tu t’es pas gêner pour entrer dans ma réserve et t’y goinfrer sans vergogne ! Crois moi, tu vas pas t’en tirer à si bon compte ! »

La fatigue de la journée d’hier ne fait qu’attiser l’agacement d’aujourd’hui. Le pauvre lièvre a bien mal choisi l’heure de son repas.

« Non mais franchement c’est quoi ces manières de sagouin ! Ça t’as pas traversé l’esprit que manger la nourriture des autres c’est pas bien ?! A moins que ton cerveau se trouve directement dans ton gros ventre, espèce de sale goinfre sur pattes ! »

Mais après une bonne minute à rabrouer l’animal, Orge doit se rendre à l’évidence : c’est pas tout ça qui va avancer les choses.  
Ce qui est fait est fait. La réserve était plus qu’à moitié vide et en y rejetant un coup d’œil, il était clair qu’il n’y avait vraiment pas assez pour le pauvre Campanule… Il faudra qu’elle trouve une bonne quantité de nourriture et vite ! Si seulement elle avait remarqué qu’il en manquait plus tôt !...

Campanule, comme sentant la culpabilité de sa maitresse, la rejoignit, la touchant du bout du museau.

"Ce n’est pas grave, il y en déjà assez... On trouvera d’autres légumes après…on a le temps."

Oui oui elle le sait mais quand même !  Quel début de journée de…
Et ce glouton  de lièvre n’a vraiment rien arrangé !

Non mais plus elle  le regardait, plus elle était sûre de l’avoir déjà vu quelque…

-PINPIDOOOOOOOU ! Oh merci ! Merci, merci, merci, merci, merci, merci, de l'avoir retrouvé ! Je l'avais perdue, et je ne savais vraiment plus où chercher ! Merci, merci, merci !

A peine avait elle eut le temps de comprendre ce baragouinage, qu’Orge senti quelqu’un la tacler avec une force non négligeable. Ou était ce une embrassade mal fagotée ? Difficile à dire…

« Eh oh ! On se calme ! Qu’est-ce… bas les pattes enfin !! »

Orge repoussa le nouvel intrus (décidemment c’était la foire aujourd’hui !)  prestement. C’était une fée, d’apparence assez jeune, avec un tas verdâtre sur la tête qui semblait lui servir de chevelure (elle devrait faire un tour chez Bardane celle-là !).  En tout cas, cette tignasse permit à Orge de reconnaître sans grande difficulté la nouvelle venue. C’était Racine, la fée qui s’occupe des animaux du bois. Elle a entendu des vertes et des pas mûres à son sujet… Mais Orge n’a jamais eu l’occasion de former sa propre opinion sur la fée des forêts. Elle l’a juste vu quelquefois sur…

Soudain, Orge se rappela où il avait vu ce lièvre.  C’était le compagnon de la pitre ! Elle se souvient maintenant, elle les voyait quelque fois à la lisière du bois, en train de courir dans tous les sens. Ah ben, elle va l’entendre !

« Tu es bien la p’tite Racine hein ? Tu tombes à pic ! Ce gros lièvre est à toi non ? Eh bien figure toi qu’il a presque mangé toute ma réserve de nourriture ! A cause de ça, mon pauvre Campanule n’a rien à se mettre sur la dent ! »

En y réfléchissant, tout ça est de la faute de cette fée ! Ne devait elle pas surveiller sa monture de plus prés ?! Sa tache était de s’occuper des animaux en plus ! Ne savait-elle pas faire son travail correctement ou quoi ? Pfff tu parles d’une première impression…

«  Vu que c’est ton compagnon, c’est ta responsabilité ! Qu’est ce que tu comptes faire pour me repayer la nourriture que ton lièvre a boulotté hmmm ? »   Demanda-t-elle, les bras croisés, l’œil fixé sur Racine.

La jeune fée avait intérêt à être prête à payer les conséquences de sa négligence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Les jours pas si fériés. [Pv: Orge]   Jeu 16 Nov 2017 - 16:15



Les jours pas si fériés


Il était pas allé loin finalement ! La prairie sauvage, c'est un peu la porte à côté de chez moi. Mais... Non d'un humain mal embouché, qu'est ce qu'il vient faire là ?! Je ne remercierais jamais assez la fée se trouvant devant moi de l'avoir sauvé, mais... Attendez... Oups, je crois que je lui ai sauté dessus jusqu'à l'écraser la copine ! Quelle fichue maladroite je fais ! C'est comme ça que je la remercie ?!
Si ça se trouve, je lui ai causé plein d'ennui à cette fée... Pinpidou sait que ça ne se fait pas de rentrer comme ça chez les gens ! J'ai deux mots à lui dire, moi ! Mais il y a plus importants, je me suis fais un sang d'encre moi !
Alors vite, sans attendre plus longtemps pour pas trop lui peser dessus, je libère la fée de mon poids... Qui n'est pas si lourd que ça ! Je mange convenablement moi, n'allez pas croire le contraire ! Donc n'allez pas dire que je suis lourde, je ne vous croirais pas, non, non, non !

-Pinpidoooou ! Mais tu te cachais où, j'ai eu peur moi ! Tu parts jamais sans rien direuh ! Oh, j'espère que t'as rien fait de méchant pendant ton escapade, hein ! On a un ménage à aller faire nous !

Même qu'il aurait dû y penser plus tôt avant de finir dans un trou de fée des champs lui ! Va falloir que je m'excuse devant la propriétaire des lieux... Mais... JE SUIS TROP CONTENTE QU'IL SOIT LA ! TROP TROP TROP CONTENTEEEE ! Non, je vais pas pleurer, je manifeste juste ma joie en étreignant mon lièvre favori d'un gros caaaalin ! ~

-Mais pourquoi tu tires cette tronche de déterrer heeeein ? Allez fait moi un gros sourire mon pitchounet ! Fais moi un câliiiin !

J'ai vaguement l'impression d'avoir oublié quelque chose dans cette histoire, et je suis sûrement en train d'exagérer. Surtout, que je devrais être en train de le gronder de s'être absenté de cette façon ! Mais j'y arrive pas... ~
J'entends comme un bruit de fond derrière, mais je ne fais pas trop attention...

Tandis que dans le cerveau d'un certain Pinpidou...

Elle était arrivée ! Ouiiii ! Il était sauvé ! Racine allait arranger sa situation.
Il était bien naïf Pinpidou d'avoir pensé ça... Il devrait la connaître depuis le temps.
Sa maîtresse n'avait même remarquée où elle était tombée, ni chez qui elle était tombée ! Et c'est bien cette dernière chose la pire ! Elle lui était sautée dessus sans même l'écouter... Et là, maintenant, c'était Pinpidou qui était victime de trop de bisous ! Le pire dans tout ça, c'est qu'elle n'a même pas entendue un seul instant les remarques de la propriétaire des lieux ! Il n'y avait qu'elle pour faire ça. Aussitôt, elle était sur quelque chose qu'elle l'oubliait ! Et surtout, elle n'entendait rien ! Le comble ! Elle était complètement dans ses pensées. Il avait bien de la chance, ou de la malchance de faire partie de ceux qui avait quotidiennement son attention. Mais là, ça allait barder. Tandis que Racine le câlinait, il regardait avec inquiétude la réaction d'Orge la fée des champs.
Et se faire oublier et surtout ignorer comme ça, ça n'allait pas la mettre dans de bonnes dispositions pour la suite, oh que non !
Il avait compté sur sa fée pour le sauver, là, il pouvait faire ses prières.

Revenir en haut Aller en bas
Orge
avatar

☼ Fée des Champs ☼


✘ AVENTURES : 84
✘ SURNOM : La têtue
✘ AGE DU PERSO : quarantaine version fée

✘ DISPO POUR RP ? : oui !
✘ LIENS : Fiche
Dés à coudre
aventures en cours : 1-2-3

MessageSujet: Re: Les jours pas si fériés. [Pv: Orge]   Dim 19 Nov 2017 - 12:30

Pendant tout le temps qu’elle a parlé, la jeune fée était tout occupée à faire des câlins à son lièvre. Quel toupet ! Mais Orge pensa qu’elle l’écoutait, au moins du coin de l’oreille. Elle n’était pas mal élevée à ce point quand même…

De plus, quand la têtue se lance dans ses sermons, rien ne peut l’arrêter. Faut qu’elle dit ce qu’elle a à dire et les autres ont intérêt à écouter !

Mais à la fin, il était plus qu’évident que la pitre ne l’a absolument pas écouté !!
Ça, c’est trop fort ! Le comble du comble ! Mais elle se prend pour qui celle-là ?
Son lièvre vient de saccager sa réserve et maintenant elle l’ignore ? Trop c’est trop !

« HE ! JE TE PARLE LÀ ! »

Orge se plaça entre Racine et son glouton d’animal, juste devant la jeune fée. Maintenant, il n’y avait aucune chance pour qu’elle l’ignore !

« Tu n’as rien entendu depuis le début ?! Mais quelle cervelle de noix, ma parole ! »

Malgré sa colère, Orge comprit vite que la fée n’a pas fais exprès de l’ignorer. La fée des champs sait ce que c’est d’avoir toute son attention prise par quelque chose, au point d’oublier le reste du monde. Elle est comme ça aussi quelque fois, quand elle travaille dans les champs, concentré sur son travail.

De plus, si elle était dans de meilleures dispositions, Orge aurait put trouver la scène touchante. C’est toujours attendrissant, une fée qui fait des papouilles à son compagnon. Surtout quand celle-ci l’a crut perdu, d’après ce qu’elle a compris.

Mais quand bien même, elle a beau comprendre cela, ça ne la rend pas moins furieuse. Une fée ne peut avoir qu’une émotion à la fois après tout. Ça doit être interdit, d’être aussi distraite ! Y’a un temps pour les câlins et un temps pour rendre des comptes ! Et faudrait que la jeune fée comprenne ça, la jeunesse n’excuse pas tout !

 « Ton satané lièvre a mangé la nourriture de mon compagnon ! Qu’est-ce tu comptes faire à propos de ça ?! Et t’as pas intérêt à rejouer la sourde oreille ! »

Orge a bien vérifié que cette tête de linotte de Racine l’a bien entendu cette fois là. Plus d’échappatoire maintenant !






Merci Psy :3 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancienne Fée
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Les jours pas si fériés. [Pv: Orge]   Mer 22 Nov 2017 - 21:52



Les jours pas si fériés


T'as des fois comme ça où t'as l'impression malgré tous les problèmes au monde, je fais référence à mon ménage, que les choses s'arrangent ! Je viens de passer une étape solaire que je qualifierais de conséquente à chercher mon lièvre chérie tout plein à moi. Je vais enfin pouvoir aller foncer à mon ménage, ça ne saurait que trop tarder. Une fois tout ça réaménager là-bas, je pourrais réinviter plus convenablement des copines. Pinpidou et d'autres animaux pourront même venir ! Ca me fait penser, que je pourrais même fabriquer une petite mangeoire aux oiseaux juste devant pour avoir un peu plus de compagnie.
Eh bien non.
Je commence à vaguement comprendre pourquoi ma monture tirait une telle tête des pires malheurs style pluie salée, quand je vois l'ombre de notre, euh...

Je me disais bien que j'avais oublié l'hôtesse des lieux... Alerte...
ALERTE ! Je mets au moins deux petites secondes à la reconnaître, et je me dis que je vais pouvoir compter mes bosses sur ma p'tite tête à la fin.
J'ai juste un p'tit soucis, elle parle si fort et si vite d'un seul que je ne comprends pas un traite mot à ce qu'elle dit... Attendez, mettez vous à ma place, quoi.
Vous avez LA fée des champs gérante face à vous qui vous gueule dessus pour n'importe quelle raison, la première chose que vous faites, c'est vous préparer à recevoir les coups.
Il faut dire que c'est une mauvaise idée d'ignorer Orge. Et mon petit doigt qui tient encore pour l'instant debout me souffle : T'as pas peur des baffes j'espère ?
Bah si, j'ai rien compris. Si, voilà ce que j'ai compris :

-BWAHTEPARLEDEBUTDESNOIX
DULIEVREDELIDUDANSLOREILLAAA !!!


Je m'abstiens de répondre pour une fois ? Ouais, je m'abstiens de répondre pour une fois...
Qu'est-ce qu'elle a bien pu vouloir me dire ? Comment ça mon lièvre, il a des noix dans les oreilles ? Elles sont très propres ses oreilles, je vérifie à chaque fois, non mais oh !
Attendez, c'est peut-être pas ça...
Orge, la fée des champs la tyrannique, la grande...
Elle a des noix dans les oreilles du coup elle entend rien...?
C'est en regardant pendant longtemps le tas de verdure et... Et surtout l'adorable ratounet derrière elle que je pige enfin !
Ca y est, j'ai ENFIN compris !

-Heeeeeeeeeeein ! C'est bon, j'ai compris, désolée, tu pouvais le dire plus tôt, roh...
On va réparer ça, n'est ce pas, toi ?


Je m'approche de l'adorable petit rat derrière. Il est vachement mignon ! Pourquoi c'est pas moi qui m'occupe de ce petit gars-là ? Allez, on va réparer ça ! Un bisou sur le museau au ratounet et je regarde enfin le tas derrière.
C'est vraie qu'elle aurait pu demander plus gentiment quoi. Heureusement que je suis une bonne patte de l'aider ! C'est pas parce qu’il lui manque trois feuilles de salade que ça y est, madame se permet d'engager la première venue pour faire SON travail ! Oui, Pinpidou est entré par erreur, je comprends, mais... Olalala, le mauvais caractère, j'vous jure.

-Beh, c'est qu'il t'en manque des trucs toi ! T'inquiètes pas, on va remplir ça pour des saisons et des saisons p'tit ! Tout d'abord, faudra... Je me permets de compter sur mes doigts, ahem... Des endives toutes fraîches, il y en a presque plus... La salade ! Misère, tu manges comme quatre dit donc ! Le foin... Beaucoup. Mais ça pousse vite ce machin-là. Eeeeet... Les radis, oui ! Viens enfin, le régime habituelle poire, pommes, fruits mûrs...
Et on évite les agrumes, c'est mauvais pour ta santé. Et les noix, bien sûr, vu que ta maîtresse insiste !


Eh, je remarque, avec cette histoire, je vais en avoir du travail moi... Heureusement que je suis une fée des forêts... Imaginez si vous demandez ce travail à une fée du feu, la cata ! Et pourtant, là, je vais en avoir pour un moment avec cette histoire ! Eh ! J'espère pour Orge que j'aurai encore du temps avant que la nuit arrive. J'ai un ménage à faire moi, et j'obéis pas forcement aux caprices de Madame !
Alors si Grand frère Peter pouvait rester éveiller un peu plus longtemps...

-T'aurais pu quand même prévoir des réserves plus conséquentes, hein... Tu permets que je me mette au boulot tout de suite, hein. Sauf si t'as d'autres remarques...

Revenir en haut Aller en bas
Orge
avatar

☼ Fée des Champs ☼


✘ AVENTURES : 84
✘ SURNOM : La têtue
✘ AGE DU PERSO : quarantaine version fée

✘ DISPO POUR RP ? : oui !
✘ LIENS : Fiche
Dés à coudre
aventures en cours : 1-2-3

MessageSujet: Re: Les jours pas si fériés. [Pv: Orge]   Ven 24 Nov 2017 - 16:46

Hélas, même s’il semble que Racine l’a entendu, c’était moins sûr qu’elle l’ait compris. La jeune la regardait avec de grands yeux, ronds comme des oignons.
Elle la regarda tout en plissant des yeux, comme si elle réfléchissait très fort.

Eh ben on en est pas sorti ! C’est qu’elle prend son temps en plus… Un long moment passa et Orge commença à en avoir assez.
Non mais c’est pas vrai, mais elle vraiment bon à rien la Racine là ?! Elle a toujours pas compris ?!

Au bout d’un moment, le regard incrédule de la fée se posa sur Campanule et l’entrée de la réserve en pagaille et enfin ( enfin ! ) quelque chose qui ressemble à de la compréhension apparut progressivement sur le visage de la pitre.

-Heeeeeeeeeeein ! C'est bon, j'ai compris, désolée, tu pouvais le dire plus tôt, roh... On va réparer ça, n'est ce pas, toi ?

Que quoi ? «  le dire plus tôt » ??! Mais c’est ce qu’Orge s’épuise à faire depuis le début ! Non mais elle a pas de limite dans le foutage de poire cella là !!...

Orge était sur le point de lui dire le fond de sa pensée, quand soudain elle ressenti un vertige secouer son corps jusqu'au bout de ses ailes. On dirait que la nuit de sommeil n’était pas suffisante pour la débarrasser de la fatigue d’hier. Et c’est pas ce bazar qui a arrangé les choses. La têtue détestait quand cela lui arrivait, mais cela ne sert à rien de lutter contre son propre corps. Elle avait déjà essayé et ça lui a valu une longue convalescence forcée. Plus jamais.

Elle détacha son attention de la jeune fée, marcha lentement vers un caillou à proximité et s’y affala dans un long soupir. Pfff les choses vont de mal en pis ces derniers temps !...
Les pluies se sont arrêtées mais il fait de plus en plus froid, la reconstruction de son jardin n’avançait pas plus que ça et ces vertiges qui sont de plus en plus nombreux…

Après avoir reçu le bisou de Racine, Campanule alla vers sa maitresse et se blottit contre elle.

- Tu vas bien ?

 « Mais oui je vais bien ! C’est rien, c’est juste un coup de mou. »

Campanule la regarda d’un air inquiet. Oh non…

 «  Je te dis que je vais bien ! Allez ne te fais pas de mouron va ! »

Campanule était loin d’être convaincu mais il ne poussa pas le sujet plus loin.
Ce n’est pas le bon moment pour avoir cette conversation…

Pendant ce temps, la fée aux cheveux verdâtres était en train d’inspecter la réserve en baragouinant on-ne-sait-quoi dans sa barbe. Orge la regarda faire d’un œil plus que critique. Elle se demandait si la jeune fée sera vraiment capable de faire quoi que ce soit.
Les fées des forêts savent se débrouiller avec la flore, tout comme les fées des champs mais franchement Orge doute des capacités de Racine. Cette fée comprend rien à rien, elle est mal élevée, et plus encore !

En tout cas, elle semble être prête à faire quelque chose, c’est déjà ça. Et elle a été gentille avec Campanule, ça compte. Elle avait tout d’une bonne à rien mais elle ne semblait pas foncièrement mauvaise… Manquerait plus que ça !

-T'aurais pu quand même prévoir des réserves plus conséquentes, hein... Tu permets que je me mette au boulot tout de suite, hein. Sauf si t'as d'autres remarques...

A ces mots, Orge rougit d’irritation. L’irrespect de cette fée je vous jure !...

 « D’abord je précise, j’ai prévu assez de provisions moi, mais ton lièvre a tout mangé. T’as déjà oublié ? » Elle n’avait plus assez d’énergie pour lui dire ses quatre vérités mais cela ne l’empêcha pas de terminer sa phrase avec une bonne dose de sarcasme. Faute de grives…

 « Enfin, trêve de blabla ! Tu es bien une fée des forêts non ? Commence par aller cueillir des champignons ! Puis des framboises, des mûres, des noisettes,… et en quantité suffisante hein ! Assez pour remplir toute la réserve. Je t’attends ici.»

Il faut avouer qu’Orge n’espérait pas grand-chose de la jeune fée. Mais si elle connait bien le bois joli, elle devrait se débrouiller… si tout va bien…
Si elle pouvait, elle l’aurait accompagné, histoire de s’assurer qu’elle ne fait pas n’importe quoi mais vu son état… Pfff quelle guigne !






Merci Psy :3 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 2047

MessageSujet: Re: Les jours pas si fériés. [Pv: Orge]   Dim 29 Juil 2018 - 19:22

The End


Nul ne sait comment cette aventure s'achève,
On l'aura oublié, dès que le jour se lève.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les jours pas si fériés. [Pv: Orge]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [KAZEBUL] Derniers jours avant fermeture définitive !
» The Marathon Man: 365 marathons en 365 jours
» Série Jours de Gloire : le programme
» Nombre de jours sans boire?
» 3 jours en Bourgogne avec un copain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: La Prairie Sauvage-