Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Adam Noguchi
avatar

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 116
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Jeu 16 Nov 2017 - 22:36

Ce fut un sourire un peu triste qu'il lui offrit lorsque le visage de Brother se leva vers lui. L'enfant porta ses doigts sur les joues de l'Eteint pour essuyer les quelques larmes qui s'y étaient glissées. Par ce simple geste, ce simple contact, cet échange, Adam ressentit pour le jeune garçon quelque chose qu'il n'avait jamais ressenti. Un genre d'amour paternel peut-être, une tendresse qu'il ne se connaissait pas. Il ne voulait pas que Brother souffre. Il voulait qu'il cesse de pleurer, qu'il cesse de se faire ainsi du soucis. Lentement, il se mit à le bercer, et osa même fermer les yeux à son tour.

Nouvelle étreinte. Moins hésitante cette fois-ci. Adam essayait d'offrir à l'enfant tout ce qu'il pouvait rechercher. Lui aussi, s'imbiba de cette force qu'il essayait de puiser en lui. Les deux êtres se ressourçaient ainsi, prenaient une grande goulée d'air, sortaient la tête de l'eau.
Il ne se souvenait toujours pas tellement, l'Eteint. Mais, au final, ça lui importait peu. Il n'était plus Sepia, il l'avait dit. Et tous ses souvenirs oubliés étaient peut-être la porte ouverte à autre chose, à une véritable nouvelle vie.

Brother finit par s'éloigner pour terminer sa toilette. Respectueux, Adam se mit sur ses jambes et se rendit naturellement à son armoire, où il prit soin de trouver des vêtements qui pourraient lui aller.
Un pantalon, élastique à la taille, ferait l'affaire. Ainsi qu'un t-shirt blanc et d'un gilet épais pour lui tenir chaud. Il posa tout ça sur le bureau en tournant le dos à l'enfant.
À son tour, ensuite, il se changea. Rapidement. Vêtements salis de la journée fut remplacés par un pull et un simple pantalon en toile. En traînant la patte, il vint préparer son lit, tira la couette, rebomba le coussin.

- Voilà, tu passeras une nuit au chaud.

Il lui offrit un sourire léger, qui suffit à creuser les quelques ridules qui décoraient le coin de ses yeux. Le cœur remplit d'une nouvelle chaleur. Soulagé. Apaisé.

- Je dormirai par terre. J'irai chercher d'autres couettes pour me faire un matelas de fortune. T'inquiète pas pour moi, ne sois pas gêné. Je le fais avec plaisir. Tu as eu une dure journée.

Il fouilla ensuite dans son coffre, en sortit une petite trousse de premiers soins. D'un geste, il invita Brother à s'asseoir où bon lui semblait, lit ou chaise. Lui, se mit à genoux face à lui, et entreprit, avec lenteur et concentration, de sortir ce dont il avait besoin. Désinfectant, coton, pince à épiler pour retirer petits gravats peut-être encore coincés dans les plaies, pansements …

- Ca risque de te piquer un peu. Mais je peux pas te laisser comme ça.

Avec précaution, il commença à désinfecter chaque petite plaie de son visage. Les yeux clairs à l'affût de la moindre rougeur étrange ou éclat inconnu, il soigna l'enfant comme si c'était le sien.







Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 125
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Sam 18 Nov 2017 - 22:06

C'est peut-être bien un peu étrange, un petit peu particulier, mais dans cette pièce close loin de la fureur et de la cruauté du monde, l'enfant semble enfin s'être légèrement apaisé. Il a moins de douleur sur le visage, moins de colère contre lui-même et moins de honte aussi, comme s'il les avait chassées, abandonnées au fond du baquet avec toute sa saleté, toute sa crasse qu'il avait sur le corps. Et tu sais quoi ? Tu sais quoi ? Et bien Brother, là, il parvient presque à se sentir heureux, parce qu'il est pas tout seul et qu'il y a Adam, parce que y a plus le chaos du Grand Arbre et tous les malheurs qui lui remontent tout le temps à la tête. Nan y a plus tout ça, juste Grenouille dans un coin bien rangé, parce que son  petit Grenouille, il est toujours, toujours là, c'est comme ça, mais sinon y a pas David et pas le Monde Ordinaire, y a juste le moment présent, le maintenant qui est doux et rassurant. Ça le fait pas sourire pourtant, mais Brother a jamais vraiment eu le sourire facile depuis qu'il est ici, mais c'est pas très grave de toute façon parce que y a ses yeux qui brillent, et ça, ça c'est sûr que c'est suffisant. Et puis c'est comme si l'adulte le faisait un peu pour eux deux, c'est peut-être seulement discret et léger, mais au moins c'est plus autant plein de détresse cachée.

Alors parce que le sourire d'Adam est très très important, parce qu'il peut pas, mais surtout qu'il veut le gâcher, il obéit bien sagement en hochant un peu la tête, allant poser un bout de fesse sur le lit sans cesser un seul instant de le fixer. Il grimace pas même quand ça pique, même quand ça fait mal, il bronche pas non plus, les yeux sur ceux du grand, et lève les doigts pour les poser encore une fois sur sa joue, caresse et caresse toujours plein de tendresse les tout petits plis au creux des yeux. "Tu pourrais dormir avec moi... Je prends pas beaucoup de place." Il est comme un petit oiseau Brother parfois, il prend pas plein de place. E t bien sûr y a les cauchemars, les cris, les coups qui frappent sans qu'il se rende compte, mais peut-être que cette nuit ça sera différent..? Il espère, il en a bien besoin d''espérer, et aussi de proposer, parce qu'il a du mal à se dire qu'Adam qui l'héberge est prêt à lui laisser son lit. Il continue de le regarder, un peu comme pour le défier de refuser.

"C'est déjà gentil de bien vouloir me garder et puis aussi de m'avoir sauvé..." Il secoue la tête, doucement, non décidément il aurait encore honte que l'adulte fasse encore un sacrifice. "Puis je suis même pas le seul à avoir eu une dure journée." Il a les épaules qui se haussent et le regard, le regard qui fixe toujours. Et les doigts ils passent sur la tempe, ils attrapent une mèche des cheveux et ils enroulent avec toute la douceur du monde, et il sait pas pourquoi il fait ça, non il sait pas bien sûr, mais c'est pas vraiment grave ça aussi, Brother il suit juste ce que sa tête lui dit. Là ça lui demande de faire ça, c'est plutôt agréable d'ailleurs, ça lui rappelle quand il était au pied du lit de Grenouille, avec ses Tiens bon et Tu vas t'en sortir, quand Grenouille avait la maladie, et là, là Grenouille il avait plus de cheveux, du moins il se souvient pas, mais Brother il caressait sa tête, et puis aussi... aussi il chantait des chansons qui venaient de tout au fond.

Là il chante pas, mais c'est presque comme là bas, il caresse la mèche de cheveux, tout doux, et le laisse le soigner comme il veut. Il grimace et se plaint toujours pas, à vrai dire il sent à peine ce que Adam il fait. Faut dire que la douleur, l'Inconstant, il connaît. C'est presque une vieille amie, et quand elle est pas là, elle pourrait presque – presque – lui manquer. "En plus promis je ronfle pas." Au Grand Arbre y en a qui font du bruit oui la nuit parce qu'ils ronflent, et même si ça sera jamais comme ses cris à lui, ça le rassure presque de pas être le seul à être bruyant.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Noguchi
avatar

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 116
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Lun 27 Nov 2017 - 0:08

Il aurait pu être gêné, Adam, face à Brother et son regard plein de fascination. L'enfant était tactile et découvrait le visage du pirate comme un aveugle le ferait. Face à la lumière, il pouvait aisément redessiner chacun de ses traits, chaque ridule et imperfection de sa peau. Adam était mis à nu par ses grands yeux encore imbibés de larmes. Mais il ne s'en formalisa pas et passa outre, concentré sur sa tâche. Sur la pommette de Brother, il posa un pansement, même s'il savait qu'un ou deux points de suture seraient beaucoup plus adequat. Il étala une crème censée être apaisante sur les plus gros bleus qui décoraient son visage et son corps. Une crème fournie par Moriko, qui sentait très fort la plante mais qui était efficace, selon Adam.

- Tu pourrais dormir avec moi … Je prends pas beaucoup de place.

Il eut un sourire sous les doigts fins du garçon perdu et face à tant d'innocence.
Brother rajouta une phrase, dans laquelle l'Eteint lu une certaine gêne. C'était normal. Et même s'il était tenté d'insister, de réellement lui laisser le lit – ça ne le dérangeait pas le moins du monde -, il ne voulait pas qu'il se sente de trop.
L'adulte laissa filer une seconde ou il fut presque porté par la main de Brother qui se glissait dans ses cheveux. Pendant un instant, il eut l'impression d'être lui, petit garçon, devant un grand frère affectueux.

- Alors, d'accord.

Un petit rire lui échappa quand son camarade annonça qu'il ne ronflait pas.

- Et moi je ne bouge pas d'un poil.

Figé comme de la pierre. Certains pensèrent même, au début et pendant une nuit de sommeil, qu'il était mort, trompé par la pâleur constante de sa peau et par son absence totale de mouvement. Heureusement, la nuit, une légère chaleur émane malgré tout de lui. De quoi réchauffer un minimum l'enfant.

Adam attrapa les mains du garçon. Délicatement, il vint les badigeonner d'une crème hydratante. Massant la peau, il remarqua alors toutes les petites plaies, cicatrices et autres petites blessures qui décoraient sa peau. Malgré son jeune âge, Brother avait vécu. Et, même si cette crème, ce n'était pas grand-chose, il espérait que cela lui ferait du bien par la suite. Au moins Adam pouvait-il se rassurer : tant qu'il serait sous son toit, tout irait bien pour lui.

- Voilà, comme neuf !

Il se mit sur ses jambes, ramassa sa petite trousse de premiers soins pour aller la ranger dans son coffre.

- Installe-toi Brother. Et si tu as froid, j'ai une autre couverture.

Il se rendit à son petit bureau où il mit un peu d'ordre. Il y reposa la bassine d'eau sale – il la viderait au petit matin -, regroupa serviette, savon et vêtements de l'enfant et en profita, lui, pour récupérer son peigne, dans son armoire. Il entreprit de se déméler vaguement les cheveux, plus pour en retirer la boue qu'autre chose, et se nettoya rapidement les mains et le visage à l'aide d'un spray d'eau nettoyante, toujours offert par Moriko.
Après cela seulement, il rejoignit son lit. Une légère angoisse naissait doucement dans son ventre. Et si quelqu'un entrait et les surprenait ainsi ? Au-delà du fait d'héberger un enfant, il ne souhaitait absolument pas que la scène soit déformée, modifiée, et répétée. Si lui était aussi innocent que Brother, il savait bien que le reste du monde l'était bien moins.

- Est-ce que quelqu'un t'attend ? Certains risquent de s'inquiéter, au Grand Arbre, non ?







Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 125
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Mar 28 Nov 2017 - 21:48

Adam, sur sa bouche, a un rire posé, un rire doux et plaisant qui sonne comme des clochettes, un rire d'étoile, lumineux et rassurant et qui lui plaît beaucoup, à l'enfant. Il lui tire même l'esquisse d'un sourire, fait briller fort, très fort ses yeux et Brother doucement oublie un peu plus ses malheurs, il pense même pas à cacher son bras, son bras où le tatouage est marqué, ancré en suite de numéros qui un jour est devenue son nom, impersonnelle et douloureuse encore, plein plein de honte aussi, et qu'il ne montre jamais. Et là, juste comme ça, il le laisse à l'air libre en preuve hurlante du passé, sans même y songer une seconde, sans s'angoisser non plus alors qu'il le devrait sans doute car les fines traces laissées dessus par ses ongles n'ont rien d'anodines, témoignage de la souffrance qui continue de brûler ses veines, des cauchemars dans lesquels il s'embourbe, de tout ce qu'il contient à l'intérieur quand un combat ne le laisse pas expulser comme il le voudrait. C'est rare mais ça arrive quelqu'un qui l'attaque pas, qui se laisse juste cogner sans réagir alors que c'est pas comme ça qu'il marche lui, et ça le frustre, ça le laisse toujours si plein de détresse qu'il doit trouver autre chose, et dans ces cas là c'est à lui qu'il fait du mal, lui qu'il abîme, sa peau qu'il maltraite, sa chair qu'il massacre, son sang qu'il observe perler, s'écouler en quelques gouttes timides jusqu'au sol où il disparaît. Juste un peu de douleur pour calmer les soupçons d'une violence assoiffée, des marques qu'il s'empresse toujours de masquer.

Mais là, là il le fait pas et puis c'est pas bien grave, Adam ne les remarque même pas et c'est tant mieux pour lui, il y repense pas et il se fait pas mal encore dans le cœur comme à chaque fois ! Il a même toujours ce sourire sur les lèvres, ce sourire qu'on voit à peine et qui s'efface pourtant pas quand il se glisse sous le drap ou quand il attend encore encore un peu longtemps, ses yeux verts grand ouverts, que l'adulte revienne. Et même là il continue, il le regarde, couché sur le flanc et les poings serrés sur eux même, longuement, jusqu'à ce qu'à la question qui le fait disparaître, car Brother ne pensait plus à l'Arbre, ne pensait plus à rien, et c'était juste bien.

Il baisse les yeux alors, un peu. Est-ce que quelqu'un l'attend ? Il ne sait pas l'Inconstant, peut-être que Grenouille est bien sans lui, peur-être qu'il sait même pas qu'il est parti, et puis les autres aussi. Alors il coasse juste un petit minuscule "Je sais pas", et soupire tout doucement, en chassant l'inquiétude et les doutes penchés tout au dessus de lui. "De toute façon ils ont pas besoin de moi.." Ça non plus c'est peut-être pas vraiment vrai, mais il préfère se dire ça, c'est plus facile, moins compliqué de se mentir pour ne pas s'enfuir. "Puis la nuit est tombée depuis longtemps, et c'est souvent que les chasseurs sont absents." C'est pas le cas pour lui, c'est pas fréquent, parce que la nuit les arbres deviennent des monstres en uniformes et les buissons des chiens hurlants, et le moindre son c'est un tout petit rien qui devient énorme, qui dans sa tête se transforme, et alors ça fait peur, et c'est pas rien, c'est pas rien non, et alors il court, il charge, il fuit, il sait pas quoi faire, et même qu'il se pisse dessus parfois, et il ramène jamais grand chose dans ces moments là. C'est pourtant pas la nuit qui fait Peur, c'est juste tout ce qu'on voit pas, tout ce qui change, tout ce qu'on reconnaît pas, et l'impression, toujours l'impression, qu'il a quelqu'un sur ses pas.

"Tu sais, j'aime pas ça être dehors quand il fait noir..." C'est un simple aveu, une confession dans ce soir particulier. Et puis il a les paupières qui tombent, le sommeil qui le prend dans ses bras, et c'est doux comme les couvertures sur lui, chaud comme la pièce, rassurant comme Adam, alors il plonge, il s'endort, et y a pas de rêves. Mais après, quand un très long moment est passé, y a le cauchemar, et Brother se réveille dans un frisson, un sursaut, un sanglot, se rapproche du grand corps qu'il enlace, contre lequel il se cache.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Noguchi
avatar

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 116
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Ven 22 Déc 2017 - 21:57

Il enjamba avec précaution le jeune garçon pour se laisser tomber sur le matelas, à ses côté. Ça lui faisait un effet étrange, d'être, avec Brother, ce presque inconnu, dans son propre lit, et Adam ne pouvait nier ressentir un certain malaise. Une honte, qu'il refoulait au plus profond de lui. Il culpabilisait. Savait que c'était mal. Qu'au-delà du fait que voir un homme de son âge dormir aux côtés d'un enfant, c'était bien un pirate qui avait sauvé et qui hébergeait un garçon perdu. Pirate. Rien que de penser à ce mot lui filer la nausée. Parce qu'il fallait bien être placé dans une catégorie, Adam avait été mis d'office dans ce groupe-là. Il aurait préféré même se changer en pierre pour l'éternité plutôt que d'être comparé à ces hommes.

Un gros pull lui servit d'oreiller, le sien fut gracieusement prêté à Brother. De ses mains, l'Eteint donna une forme plus convenable à ce qui lui servira de repose-tête. Puis il se glissa sous la grosse et douce couverture, la gorge nouée, les yeux s'envolant toujours vers la porte. Un bruit, dans le couloir, le fit s'arrêter dans son geste. Alarmé, il jeta un regard à l'enfant, et son cœur fit un salto dans sa poitrine lorsqu'il entendit les pas se rapprocher de sa chambre. Vivement, il envoya son buste par-dessus le corps de Brother, tendit la main vers sa lampe à huile et l'éteignit.

Noir.

Seul les reflets de la lune venait s'inviter dans la chambre. Sur le visage de Brother, elle se reflétait, donnant à sa peau des teintes pâles comme la mort.
Quelques secondes passèrent, avant que le silence daigne revenir. Le pirate s'autorisa un petit soupir d'angoisse avant de se réinstaller au fond du lit.

- Vous chassez de nuit ? Reprit-il une fois son rythme cardiaque apaisé.

Il s'installa sur le dos. Visage tourné vers le plafond, il caressait de ses prunelles les stries qui se creusaient entre les poutres en bois.

- Je ne me souviens plus de rien, souffla-t-il encore.

La voix de Brother, dans un murmure, prit de nouveau la parole. Et cette confidence arracha un maigre sourire sans joie à son aîné.

- Moi non plus … Ici, tout est possible. Et plus encore quand il fait noir.

L'absence de réponse lui fit lentement tourner la tête. Le visage du garçon perdu, dont la peau était toujours caressée par l'esprit Lune, est serein. Ses paupières closes. Durant un instant, Adam l'observa. Il était si proche de lui. Si proche de ce qui fut jadis sa demeure. Brother était la personnification de son passé, du Grand Arbre. Il ressemblait à une apparition fantômatique. L'Eteint pourrait presque le toucher, pour s'assurer qu'il était bien là.
Au fond, peut-être que ça le rassurait un peu, de voir que ce tout ce qu'il avait connu lorsqu'il était encore Sepia n'avait pas disparu.

À son tour, il s'endormit.

---------------
L'esprit Lune avait laissé sa place à un être plus lumineux et moins doux. À peine levé, et les rayons du Soleil perçaient à travers la fenêtre. Encore ensommeillé, la lumière peinait cependant à transmettre pleinement la vivacité de ses rayons. Ce fut donc des éclats de couleurs rosées qui venaient doucement se poser sur les murs et meubles de la chambre d'Adam.

Lui était déjà debout. Il avait été surpris de constater de sa proximité avec Brother à son réveil. Son bras était encore engourdi de l'avoir tenu si fermement.
Habillé, vaguement coiffé, il avait laissé dormir l'enfant le plus longtemps possible. Mais les responsabilités se rappelaient tôt à lui. Si le garçon perdu souhaitait partir sans danger, il fallait qu'il ouvre les yeux.

- Brother … Debout.

Il l'avait un peu remué. Sans lui laisser le temps d'ouvrir réellement les yeux, il lui colla entre les mains des affaires propres.

- Dépêche-toi. Je connais un chemin peu fréquenté le matin. Lève-toi.

Ses mots étaient pressants, mais sa voix restait calme. Ses gestes, tout autant, étaient un mélange entre une certaine nervosité et la minutie d'un homme ayant chaque jour de sa vie mesuré ses actions. Après avoir vaguement soupiré, il entreprit d'aider Brother à enfiler ses vêtements.







Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 125
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Ven 22 Déc 2017 - 22:59

Le gamin il a dormi tout du long après ça avec les bras d'Adam serrés tout autour de son corps et son nez calé contre le torse. Il a pas peur lui pour une fois et il y pense même pas à ceux qui passent dans le couloir, après tout c'est pas comme s'ils allaient... comme s'ils allaient entrer ? A vrai dire il en sait pas grand chose mais les questions ce soir il décide de pas se les poser parce qu'il s'est déjà trop inquiété, il a déjà trop pleuré. Alors il dort, c'est bien plus facile et ça fait du bien, mais y a le matin forcément qui arrive trop vite et puis la main, la main qui le secoue, debout ! Il a pas le temps d'ouvrir totalement les yeux Brother, il tressaille, se prend les vêtements dans les bras et comprend pas et puis y a le dépêche-toi, lève-toi. LÈVE-TOI !! Il se redresse sans crier, sans parler, mais il a les mains qui tremblent et tremblent et tremblent et il galère, il arrive pas à enfiler les vêtements.

Allez Brother, DÉPÈCHE-TOI !

Plus il essaye moins il y arrive. Heureusement y a Adam qui l'aide, Adam qui explique pas, mais peut-être que y a rien à expliquer, peut-être que c'est juste normal, l'empressement, la fuite, la hâte comme ça. A vrai dire il y avait pas réfléchi au matin, à comment ça allait se passer, et pourtant d'habitude il pense tellement à tout ce qu'il peut, au passé, au présent, au futur, juste pour pas vivre des situations comme ça, pour pas avoir peur alors que y a rien. Rien. Juste la main qui l'a secoué et la voix. Et la hâte, surtout la hâte, comme quand ils ont dû partir, dépêchez-vous prenez des affaires pour trois jours ! C'est pour ça qu'il tremble, c'est pour ça aussi ses yeux qui s'écarquillent, la bouche qui s'ouvre sur des paroles avortées, il voudrait parler juste pour se rassurer mais c'est bloqué, coincé, noué, il peut juste pas c'est comme ça."A..." Adam. Mais chut, il y arrivera pas.

Il est enfin habillé et il attrape les petits vêtements qu'il avait mis à sécher, hésite, les laisse finalement. Au cas où il reviendrait ? Ou peut-être juste pour pas s'encombrer. Par contre ses souliers il les enfile, y a l'étoile au fond qui cogne sous la plante de son pied et ça l'apaise même si c'est un peu bête sans doute. C'est comme ça, comme un petit souvenir qui fait mal et qui lui rappelle toujours qui il est en même temps, qui lui permet de pas se perdre, de toujours rester juif même quand ses lèvres se forcent à dire le contraire. Alors maintenant il arrive à parler. "On va où ?" C'est qu'un murmure, il sait, il est conscient qu'il doit pas faire de bruit et pourtant il a besoin de poser la question comme un enfant, de savoir par où ils vont, jusque ils vont. Hé Adam, regarde-le, tu vois pas, tu vois pas qu'il a peur même s'il le montre pas ?

La preuve il a ses doigts qui tremblent encore quand il les glisse dans les siens. C'est naturel presque de prendre une main, comme celle de maman qu'il tenait fort si fort qu'ils ont dû taper dessus pour le forcer à lâcher. Comme celle de David, David mon dieu, qu'il effleurait parfois dans le noir pour se donner rien qu'un peu de courage. Sauf que là c'est Adam et il la serre fort tout autant, et il lève le regard vers lui, il l'affronte silencieusement comme pour dire qu'il est prêt. Et en chemin il fera pas un bruit...

Effacé, effacé parce qu'il est rien.
Rien d'autre qu'un enfant juif.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Noguchi
avatar

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 116
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Sam 23 Déc 2017 - 18:41

Il ressentit l'angoisse de l'enfant. L'inquiétude qui se lisait sur ses traits lui tordait le ventre, et l'Eteint dût prendre quelques secondes pour se calmer. Droit comme un i, il leva brièvement la tête, yeux fermés, et se força à lentement respirer par le nez.

- Calme-toi, Brother... souffla-t-il. Tout va bien. Désolé de t'avoir réveillé si brusquement.

Mais il devait se calmer. Autrement, Adam n'arriverait pas à réfléchir convenablement. Il déglutit, se racla la gorge, et finit d'habiller son protégé, en prenant soin de ralentir un peu l'allure pour aider l'enfant à s'apaiser.
Main dans la main, ils s'échangèrent un regard. Celui du pirate était ailleurs, plongé dans ce qu'il devait faire pour faire partir Brother en un seul morceau.

Il ouvrit la porte avec naturel, balaya aussitôt le couloir des yeux, salua d'un mouvement de menton un camarade qui descendait l'escalier, avant de sortir avec le garçon perdu pour prendre la direction opposée. Tout au fond du couloir, il y avait une trappe, au plafond, menant au grenier de la fumerie. Moriko y entreposait vieux meubles et autres trésors personnels. Une fois, Adam y était allé pour l'aider à monter une table en bois. Dans ce grenier, il y avait une fenêtre au niveau du toit. C'était risqué, mais il savait qu'ils pourraient faire quelque chose avec ça. Et, dans le pire des cas … il improviserait.

D'un geste, il ouvrit la trappe et descendit l'échelle, sans cesser une seule seconde d'épier autour de lui. Il poussa Brother pour qu'il s'engouffre en premier à l'étage, avant de s'élancer à son tour.
À moitié dans le grenier, une fois féminine le héla.

- Adam, bonjour !
- Eliette ! Oh tu m'as fais peur !

Il s'arrêta et se tourna partiellement. Baissant la tête, il offrit un sourire un peu crispé à son amie.

- Que fais-tu perché là-haut de si bon matin ?
- Oh, euh …

Il eut un petit rire.

- Je … Moriko m'a demandé de lui descendre quelque chose hier soir, mais j'ai oublié.
- Tu as besoin d'aide ?
- Non !

Il se reprit et adoucit sa voix.

- Non, non, ne t'en fais pas, c'est … ce sont juste des tissus. Des voiles. Pour la pièce qui a failli prendre feu il y a deux jours à cause d'une bougie.
- Tu es sûr ?

Il lui hurlait intérieurement de partir. Elle qui était si gentille, si attentionnée et toujours prête à l'aider. Adam se sentait misérable de lui mentir ainsi. Il acquiesça cependant et s'engouffra dans le grenier sous le regard interdit d'Eliette.
Sans refermer derrière – ce serait louche -, il se rua aussitôt vers la fenêtre. Petite, petite fenêtre. Il n'avait pas pensé à cela.
Considérant Brother un instant, il finit par ouvrir. Un vent frais le fit immédiatement frisonner.

- Je ne peux pas passer. Tu vas y aller seul, d'accord ? Moi je vais sortir par en bas. Quand tu seras sur le toit, vas du côté de la cheminée. À mon signal, et seulement à mon signal, tu pourras te montrer. Je te dirai comment faire pour descendre. Est-ce que …

Il reprit sa respiration, essoufflé par l'adrénaline et par la pression qui compressait sa poitrine.

- Est-ce que tu es doué en escalade ?

De la force de ses bras, il l'aida à se hisser sur le toit, avant de refermer la fenêtre. Et de sortir du grenier, une pile de tissus entre les mains.
Il accepta l'aide d'Eliette cette fois-ci pour les porter à Moriko. Lui en profita pour sortir du bâtiment de la démarche la plus naturelle qu'il pouvait et fit le tour de la fumerie, mains dans les poches, l'air faussement nonchalant.

Il appuya son dos contre le chêne qui faisait face au bâtiment, sortit son harmonica et joua la même mélodie qu'il avait exécuté la veille.

- Par là, articula-t-il lorsqu'il vit la petite tête de l'enfant.

Son doigt désignait l'une des branches épaisses de l'arbre.







Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 125
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Sam 23 Déc 2017 - 21:19

Comme promis il ne fait pas de bruit. Y a ses pieds qui font juste un tout petit chuintement à un moment sur le parquet dans le couloir mais c'est rien, c'est comme un souffle de vent qu'on sent à peine, qu'on entend pas, qu'on laisse passer tant qu'on sait pas ce que c'est. Et puis lui ouais il est comme un courant d'air, Adam a pas fini de descendre l'échelle qu'il est prêt à y grimper, et il y met toute sa force, ses bras ses jambes il tire et pousse et il fait vite vite, il fuit et disparaît, même qu'arrivé là haut il se sent presque en sécurité. C'est pas pour longtemps bien sûr parce qu'il entend la voix de la femme et ça le fait reculer, y a l'inquiétude qui revient mais il fait confiance à l'adulte pour le sortir de là. Alors il attend, il attend avec son souffle bas presque coupé et la lueur un peu effrayée qu'il a au fond des yeux, il attend, sage, qu'il puisse lui aussi monter. Dans sa tête il se répète des ça va aller et toutes ces choses qu'il dit jamais à Grenouille parce que ça fait pas de bien, ça rassure pas et c'est souvent pas la vérité, sauf que là c'est sa seule solution et la preuve qu'il croit en ce plan dont il ne connaît rien, après tout on a quoi quand on ne croit pas ? Comment les miracles ils peuvent arriver ? Y a qu'à regarder son passé, quand il y a cru de nouveau à sa survie y a son petit frère qui est venu, qui a apporté Peter avec lui.

Il croit alors. Il croit très fort avec ses poings serrés et Adam finit par arriver, se dirige vers la toute petite fenêtre par laquelle Brother se dit qu'il passera jamais et lui explique comment ils vont procéder. Ça lui glace le sang au gamin, il se mord la lèvre et écarquille les yeux un bref instant, mais c'est pas plus fou que de cacher Grenouille dans une valise, que passer sous des barbelés au nez et à la barbe des gardes et des chiens.

Alors l'Inconstant hoche la tête avec le plus de certitude possible à la question même s'il sait pas s'il grimpe bien, ça fait longtemps qu'il en a pas eu besoin. Son regard se durcit et il monte sur le toit avec l'aide d'Adam, se hisse comme il peut avec ses bras, se retrouve à l'air libre. Et il fait froid, c'est sa première pensée avant de se recroqueviller en tout petit pour pas risquer qu'on le voit, de se glisser comme indiqué vers la cheminée derrière laquelle il se cache. Encore une fois il attend en essayant de pas paniquer. Le signal, c'est quoi le signal ? Il entend bien un bruit, il reconnaît la mélodie, mais est-ce que c'est ça ? Il en sait rien et au début il bouge pas, et puis quand même il passe la tête un peu timidement et regarde. En bas y a bien Adam, Adam qui lui fait comprendre des choses, mais il voudrait bien retourner se cacher, ne pas avoir à interpréter les signes avec les doigts et les sons muets sur les lèvres. Sauf qu'il a encore une fois pas le choix et il se glisse vers les branches avec son cœur qui bat trop fort, boum boum boum, si fort si fort, est-ce que d'en bas on peut l'entendre ? Pas le temps de le savoir, il est déjà à la branche.

Brother il savait pas ce que ça fait le vertige jusque là. Il l'a pas d'habitude pourtant mais il a jamais eu besoin de marcher sans tomber sur quelque chose qui n'est pas du tout du tout stable comme c'est le cas maintenant. Il a jamais eu à poser ses pieds sur du bois qui craque, à avancer en se tenant comme il peut. Et à un moment il dérape, bascule, se rattrape de justesse, et il a toujours pas crié ni même sursauté, il se tient fort et pend comme ça plusieurs secondes, puis balance ses jambes pour remonter. Mais quand même il tremble encore une fois et comme une feuille sous le froid, contrecoup de sa peur si bien maîtrisée sur le moment. Puis il souffle et c'est repartit, il va vers le tronc en ignorant de toutes ses forces la nausée qui cogne dans son estomac et quand il y est il s'y accroche. Est-ce qu'il va devoir descendre par là ? Avec un vent de panique, il lance ses yeux vers Adam et articule comme lui l'a fait plus tôt : "Je descends par là ?"

Il a pas vraiment envie qu'il dise oui mais il comprend rapidement que c'est le cas. Il déglutit. Et ses petites mains elles s'accrochent à l'écorce alors qu'il place maladroitement ses pieds, et il descend comme il peut ou plutôt il fait au mieux pour pas tomber. Quand ses pieds ils touchent le sol il s'est sûrement jamais senti aussi soulagé qu'à ce moment.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Noguchi
avatar

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 116
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Sam 23 Déc 2017 - 22:31

Après quelques longues secondes, l'enfant entreprit d'attraper une branche. Lentement, très lentement, il évolua à travers les feuilles et branchages, les sens en alerte. Bouche entrouverte, il était partagé entre suivre l'exercice de Brother ou guetter les environs. À cette heure pourtant, l'arrière cour de la fumerie était déserte, et il n'y avait que très peu de chance pour que quelqu'un ait le regard attiré par une fenêtre. Alors, l'Eteint, il décida de suivre l'évolution de son protégé. Même si ça ne servait à rien. Comme si ses prunelles avaient la force de le soutenir et le pouvoir de le rattraper si jamais il venait à tomber. À tomber ! Mon dieu que faire si jamais il tombait ?! Le rattraper ? Adam se briserait les bras et n'amortirait sûrement pas le choc ! Le sol était en herbes, néanmoins, une chute de cette hauteur ne ferait guère du bien. Quelle idée a-t-il eu de le faire ainsi prendre des risques ?! Il n'était qu'un monstre … Finalement, peut-être portait-il bien son statut de pirate.

Un cri resta coincé au fond de sa gorge lorqu'il vit Brother glisser. Il plaqua sa main contre sa bouche pour étouffer la moindre exclamation et fit un pas dans sa direction, inutilement. Son petit cœur fragile prenait bien cher ces derniers temps.
Il hocha vivement de la tête à sa question. Lentement, l'enfant se rapprochait. Et chaque mouvement qu'il faisait faisait se crisper un peu plus les muscles du pirate. S'il lui arrivait quoique ce soit … il s'en voudrait éternellement.

Lorsque finalement, les pieds de Brother furent à la même hauteur que les siens, ce fut un grand soupir de soulagement qui échappa à Adam. Fier, il ne put s'empêcher de fourrer sa main dans la tignasse du gamin, avant de très vite se reprendre.
Il mit une main ferme sur son épaule et le dirigea. Entre deux maisons, derrière l'arrière cour, il y avait une petite ruelle, où ils s'infiltrèrent.
Ils débouchèrent sur une autre rue, plus large celle-là, et plus empruntée. Adam s'arrêta une seconde pour évaluer la population. Un vieillard qui poussait une brouette de choux, deux femmes d'un certain âge qui discutaient à l'entrée d'un bar, trois hommes occupés à retaper la chaussée … Il régnait dans l'atmosphère une impression de calme, loin des conflits qui, chaque soir, faisaient s'envoler des vies. Le matin, c'était comme si tout le Port perdait la mémoire.

- Avance.

Toujours la main sur l'épaule, il força Brother à longer le mur. D'un pas rapide mais sans courir, ils avançaient encore. Prirent un autre raccourci, entre quelques poubelles à l'odeur répugnante. Avant de tourner sur la gauche et … de tomber sur deux hommes, bras chargés de baluchons.
Le cœur de l'Eteint manqua un coup. Il sentit le sang de son visage s'en aller. Au-delà d'avoir été surpris, il avait l'impression de s'être fait attraper la main dans le sac.
Les yeux des inconnus allèrent de lui, au garçon. Alors, sans vraiment réfléchir, Adam ne perdit pas de temps et poussa Brother avec violence, au point de l'envoyer au sol. Il fit mine d'ignorer les hommes, qui ne manquaient pas une miette de la scène, et souleva le pauvre gosse par son col.

- Qu'est-ce que tu foutais dans le Port, hein ?! Saloperie de perdu !

Pas assez dur.
Il essaya de transmettre à Brother, par son regard, toutes les excuses du monde. Peut-être n'eut-il pas le temps de les voir, puisque son poing vint rencontrer son visage en une fraction de secondes. Aussitôt, la douleur irradia le bras de l'Eteint.

- Besoin d'aide l'ami ?
- Ca ira ! Il ira pas loin vous inquiétez pas.

Ils ricanèrent dans son dos, alors que l'ancien perdu tirait sans ménagement son protégé par le bras.
Bientôt, le décor de la ville se mua en grands arbres et le sol pavé en terre et herbes sauvages. Ils avaient remonté une pente, et une fois sûr de ne pas avoir été suivi, Adam lâcha le garçon. Il se permit de prendre une pause et se posa sur un rocher, vidé.
Pendant quelques secondes, il garda ses prunelles figées dans le vide. Il renifla un coup. La culpabilité le rongeait de l'intérieur.

- Je... je suis désolé Brother …

Il osait à peine le regarder.

- J'ai pas su quoi faire.







Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 125
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Dim 24 Déc 2017 - 10:05

Il a réussi, il est descendu de l'arbre et il est pas tombé, il s'est pas fait mal non plus ni écorché et même qu'il a les vêtements encore propres à part quelques traces dérisoires de poussière qui traînent ci et là, et ça le rend fier ! Alors l sourit en se tournant vers Adam et continue même quand sa main se perd pour une seconde dans sa tignasse emmêlée, encore très légèrement lorsqu'ils se mettent en route. C'est pas fini, il songe au bout du premier pas, et son visage se ferme à nouveau, ses pas se refont brise, son esprit éteint les réflexes pour ne pas attirer l'attention par un mouvement inopiné dans cette situation. Ça serait bête après tout de se faire attraper maintenant, aussi se fait-il encore plus petit mais pas trop, pas assez pour paraître louche, juste silencieux dans ce Port qui l'est presque tout autant. Pour sûr ça change de la veille et de toutes ces fois où il en a entendu de loin les bagarres et les rires des ivrognes, c'est pas pour autant qu'il va se plaindre, ça évitera un coup de feu ou quelque chose qui peut faire éclater sa raison comme du verre. Quelque chose qui peut ramener les cauchemars sans sommeil comme la veille.

A cette simple pensée le gamin se tend un peu, jette un coup d'œil autour d'eux. Il a même pas le temps de comprendre que y a du monde en face qu'Adam le pousse, le pousse si fort qu'il tombe violemment au sol, pris par surprise, son corps trop petit pour résister à un assaut comme celui-ci. Et y a de l'incompréhension dans ses yeux et sur son visage quand l'homme le saisit par le col, et surtout de la Peur, beaucoup de Peur, il empeste la Peur Brother, à plein nez, tellement qu'elle le pétrifie, qu'il pense pas à se débattre, que ça rend son souffle difficile et encore plus avec le coup qui lui cogne dans la lèvre. Ça aurait dû l'envoyer par terre encore une fois sauf qu'Adam il le tient très fort et puis il le tire, il le tire dans les rues alors que lui il a son sang qui coule contre son menton, puis il tremble tremble bien plus fort qu'avant encore et cette fois il arrive pas à se calmer.

Parce qu'il a cru à la trahison, après tout c'était commun dans le Monde Ordinaire, et on lui avait dit fais pas confiance, jamais, sauf qu'il a fait confiance là.

Alors quand ils arrivent au couvert des arbres et qu'Adam le lâche, l'Inconstant s'éloigne de lui avec le regard méfiant et noir. Seulement pour la première fois la colère elle monte pas, bloquée par quelque chose, comme à l'époque, et c'est pour ça qu'il sifflait son poison grâce aux mots, que Sépia arrivait à voir à travers son masque. Parce que déjà là ça voulait pas, il était jamais vraiment en colère aux côtés de Sépia, pas de cette colère brute et sauvage qui le fait taper, il arrive pas non plus à s'y mettre près d'Adam. A cause d'Adam. Aussi il demande juste "Pourquoi tu as fait ça.. ?" Il s'approche pas de lui, et quand il a ce semblant de réponse il accepte les excuses sans le dire, juste par son silence. D'un revers de main il essuie le sang, et il jette un regard à ses vêtements à nouveau tâchés, heureusement il l'a pas jeté dans la boue.

"J'ai eu peur Adam." qu'il annonce brutalement. C'est pas pour le faire culpabiliser, c'est juste... juste la vérité. "Mais on s'en est tiré..." Ouais voilà, c'est ça qui est important. Il s'approche enfin de lui et il pose ses mains sur les joues, encore une fois, lui relève doucement la tête. Et ses yeux ils semblent dire merci, merci d'avoir fait tout ça pour moi, car pour l'instant les lèvres elles y arrivent pas et lui il tremble encore si fort. Ça montre un peu à quel point il est obligé d'être adulte parfois, agir d'abord et laisser la peur derrière même quand elle le terrasse.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Noguchi
avatar

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 116
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Mar 2 Jan 2018 - 22:44

Il reprenait son souffle avec peine sans oser regarder le garçon qu'il avait attaqué. Il s'attendait à ce qu'il le repousse, à ce qu'il l'insulte, voir à ce qu'il lui en mette une en retour. Il aurait compris, Adam. Il n'avait pas aimé, ce qu'il avait vu dans les yeux de Brother lorsqu'il était passé d'ami à pirate. Il n'aimait pas lorsqu'il était créateur de Peur.

Mais non. Brother ne riposta pas. Il ne s'énerva pas, ne se mit pas à pleurer et ne prit pas la fuite. Une simple phrase, pour exprimer ses pensées.

- Je sais, répondit-il simplement, sa voix teintée par une peine à peine camouflée.

Oui, il avait eu peur, l'Inconstant. Adam avait beau vouloir être bon en tout point, jamais il ne pourra être infaillible. Il pouvait faire peur, et user de cet effet pour se sauver. Était-ce une bonne stratégie ? Est-ce qu'il aurait pu agir autrement, face à ces deux inconnus, pour défendre l'enfant ? Il n'en savait rien.
Il osa un piètre sourire, Adam, aux derniers mots de son protégé. Leva les yeux vers lui, encouragé par le contact de ses mains. Si les yeux de Brother le remerciaient, ses yeux à lui étaient brillants, pétri de regrets et de culpabilités.

Un instant, il garda ce contact visuel. Avant de tirer doucement le garçon vers lui pour le serrer contre lui. Sa main se referma dans sa tignasse claire dans une étreinte protectrice, paternelle. De l'autre main, il lui frictionna légèrement le dos.

- Il faut que tu parte, maintenant, lui chuchota-t-il à l'oreille.

Il s'écarta de lui et lui offrit un nouveau sourire. Un piètre sourire, oui. Adam avait l'impression de laisser s'enfuir un fragment de son passé, un souvenir réel, un morceau de sa mémoire. Grâce à Brother, il était parvenu à se souvenir. De son nom, du sien, aussi, et d'autres sensations, plus fortes encore.

- Tu as pris beaucoup de risques en t'aventurant ici. Tu n'auras peut-être pas autant de chance à chaque fois.

Il posa sa main sur son épaule et déglutit.

- Il vaudrait mieux ne plus revenir. Je ne veux pas qu'il t'arrive malheur.

Ça lui pesait, de dire ça. Parce qu'il avait envie de le revoir. Il avait encore envie de s'imbiber du Grand Arbre, de son histoire. Il voulait le revoir parce que c'était Brother, parce que lui s'était souvenu de lui. Il voulait le revoir pour beaucoup de choses. Parce qu'il avait cette impression, peut-être folle, d'avoir face à lui son enfant. Et il voulait le voir pour s'assurer qu'il allait bien. Pour peut-être l'aider. Comme il aurait voulu le faire lorsqu'il était lui aussi garçon perdu.







Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brother
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 125
✘ SURNOM : L'Inconstant
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A discuter
✘ LIENS : Il y a des moments où il suffit de peu de chose pour que la vie continue ou qu'elle s'arrête.

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Mer 3 Jan 2018 - 22:21

Un instant dans l'étreinte l'enfant se perd. Il a les paupières qui glissent et tombent, les doigts qui s'accrochent de toute leurs forces et le corps qui s'affaisse contre celui qui le maintient. Et il prend une longue inspiration, pose un baiser du bout des lèvres contre un petit morceau de cou qu'il peut atteindre, sourit. Car juste là contre lui l'Inconstant se sent mieux, rassuré un peu, à l'abri du monde et de sa cruauté, des malheurs qui tomberont sûrement encore, et des cauchemars aussi, parce que c'est ça, Adam sur le moment est presque comme un rempart. Puis y a sa voix contre son oreille et Brother frémit, soupire, se laisse écarter, mettre de côté, même s'il envoie son regard avec désespoir vers celui du pirate car partir il n'en a pas vraiment envie. Pourtant l'arbre c'est sa maison, l'arbre c'est Max et puis Grenouille, mais l'arbre c'est pas juste ça, c'est aussi fatiguant, épuisant même, et y a les cauchemars mon dieu mais plus encore cette Haine et la Colère toujours toujours plantées profondément dans sa poitrine à chaque matin de plus.

Pour la première fois c'était différent et ça Brother ne peut pas le nier ou le rejeter, le laisser tomber, non, il peut pas parce que c'est la première fois qu'il passe une nuit si tranquille malgré l'essai d'un mauvais rêve de se glisser dans son esprit, et puis la première fois qu'aux côtés d'une autre personne il cesse d'avoir peur. Y a bien eu ce moment où il l'a jeté par terre mais c'était pour le protéger. Et dans les yeux gris il y voit plus juste ce trop plein de vide non, y a autre chose, des regrets, de la culpabilité, et encore plus à cause de ça Brother n'arrive pas à lui en vouloir.

Alors avec toute son assurance il encadre encore une fois le visage de l'adulte avec ses mains et avec toute sa douceur il pose son front contre le sien. "Je ne suis pas venu ici." Il insiste bien sur le venu. "J'étais dans un de mes cauchemars et c'est comme ça, je suis arrivé. Et sur tous ceux qui résident au Port c'est sur toi que je suis tombé."

Il secoue la tête, soupire un peu encore, et tout doucement pose un baiser ingénu sur les lèvres, comme une promesse que seule un enfant parvient à faire. "Je t'ai retrouvé, toi et pas un autre. Je t'ai retrouvé et je te laisserai pas tu entends ?" Oui, tu comprends Adam que tu peux rien y faire ? Il est comme ça le petit il est têtu, et il laisse surtout, surtout pas tomber ceux qui le méritent. Ceux comme Adam, qui ont tant fait pour lui et qu'il n'a pas eu le temps d'assez découvrir. Alors non, oh non il l'abandonnera pas, et ça il tient à ce que l'adulte parvienne à le comprendre que L'Inconstant c'est pas le garçon qui lâche si facilement. "M'oblige pas à faire ça..." qu'il murmure contre lui, que l'Éteint ne les oblige pas à se séparer pour toujours une seconde fois.

Et sur cette demande il s'écarte, caresse avec ses pouces les ridules au coin des yeux, une énième et dernière fois. Et puis il se relève et il se retrouve plus grand qu'Adam un instant, avec sa main qui retombe contre sa cuisse un peu mollement, pas d'accord elle non plus pour quitter la peau, la joue. "Tu sais où me trouver..." Et si Adam n'en dit pas plus il s'en ira juste comme ça, sinon il écoutera, attendra les mots, lui sourira peut-être aussi, avec la bouche ou les yeux. Après tout, c'étaient plutôt de belles retrouvailles qu'ils ont vécu là...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Noguchi
avatar

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 116
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Mer 10 Jan 2018 - 21:13

Il sourit un peu tristement, l'Eteint, mais ne rajouta rien. Il laissa le garçon le remercier du bout de ses lèvres. Un peu gêné, peut-être l'homme ne dit rien, ne fit rien. Il laissa cette innocence incarnée juste lui offrir un peu du sien, lui donner le peu qu'il avait. Il se décida à penser que ce n'était pas grave. Que les enfants embrassaient parfois leurs parents. Que lui-même – et ce souvenir flou le surprend -, faisait des bisous sur la bouche de sa maman, quand il n'était qu'un petit garçon.

- Je t'ai retrouvé, toi et pas un autre. Je t'ai retrouvé et je te laisserai pas tu entends.

Il demeura de marbre, l'oeil toujours un peu triste, les commissures de ses lèvres étirées sans conviction. Il entendait. Il entendait très bien.
Il attrapa délicatement la main de l'Inconstant qui touchait encore son visage, la serra un instant avant de la lui rendre, de rompre le contact, d'essayer pitoyablement de ne pas rendre les adieux difficiles, de ne pas lui promettre, par les yeux ou par les gestes, qu'ils se reverront. Parce qu'ils ne doivent pas. Parce que, le Grand Arbre, ce n'est plus lui. Parce qu'il ne peut pas.

- Au revoir, Brother.

Il se leva. Il attendra que l'enfant parte pour s'éloigner à son tour et retourner à sa vie de pirate.







Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 2047

MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   Mar 6 Mar 2018 - 13:48

The End


L'Enfant Roi lorsqu'il te nomma fut inspiré,
Puisqu'il semble qu'un frère, pour plus d'un être tu es,
Le portrait de famille s'élargit pas à pas,
Dévoilant des visages familiers en sépia.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lonely boy ✡ Adam Noguchi   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Sweetly Sullen et Lonely Heart: faussses ou vraies jumelles ?!
» Lonely Heart et Pru de la Convention Tonner 2008
» Such a lonely day ?
» Énigme 215 : Adam et Ève
» Salaire Adam Henrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Port Débauché-