Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 355
✘ AGE DU PERSO : 9 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Vie    Ven 13 Oct 2017 - 16:20

cette aventure se situe juste après la transformation de Grenouille en enfant-vieux, il n'est encore jamais sorti de l'infirmerie.






Saule a dit qu'il pouvait le faire. Alors il peut le faire.
Saule a dit qu'il peut rentrer dès qu'il veut. Il faut juste qu'il essaye.
Tant pis si la Peur cogne dans son ventre.

La porte de l'infirmerie remue sous le vent. Le dehors est plein d'éclat et de vie. Peut-être que c'est encore trop pour Grenouille. Grenouille a entendu que les affamés, quand ils mangeaient pour la première fois depuis longtemps, leur estomac explosait. C'est une vraie chose, il l'a lu dans un des livres de Beusteure.
Grenouille a peur d'exploser.

Mets ta capuche, et aussi les lunettes.
Je sais.

Grenouille a moins peur de David, maintenant. Même si c'est un fantôme ou une folie. Il s'est lassé de cette peur là.

Sans cesser de fixer la porte qui remue sous le vent, sous la vie derrière, Grenouille enfile sa ceinture d'aventurier, attache son casque dinosaure par-dessus la capuche à oreilles de chat, place ses grosses lunettes sur son nez, et respire très longtemps. Keurve est venue lui apporter sa panoplie en entier, c'est gentil, elle n'était pas obligée.
Elle a dit que maintenant, il n'a plus d'excuse pour ne pas sortir.

Sa langue passe sur ses gencices, trouées de partout car les dents ne repousseront pas. C'est un nouveau tic qu'il a. Un coup d'oeil à l'étoile jaune en plein sur le coeur. Il n'a plus d'excuse pour ne pas sortir.

Quand il pousse la porte, la vie jaillit de tous les côtés, pleine de bruit, d'odeurs et de lumière, tellement qu'il manque de tomber par terre.


*



Derrière les lunettes, c'est bien plus facile d'affronter les regards. Personne ne peut voir ses yeux sous les verres opaques, alors personne ne peut voir la peur dans ses yeux, personne ne le voit. On ne voit que le casque dinosaure et la panoplie. Que la panoplie.
Grenouille grimpe sans réfléchir jusqu'à la Base. Djeurque n'est pas là. Ça l'angoisse un peu, tout à coup, mais les lunettes le protègent toujours un peu.

Il y a un gros nuage rouge devant lui, au fond de la pièce, près des cartes accrochées au mur. C'est les cheveux de Stêlsse.
Elle ne l'a pas vu.

Bonjour, cheffe.

Il ne sait pas si sa voix a tremblé.
Qu'est-ce qu'elle va dire, Stêlsse ? Elle va lui demander d'enlever les lunettes ? Le gronder parce qu'il a des rhumatismes ? Les mâchoires de Grenouille sont toute serrées.

Je ne suis plus malade.

C'est vrai, c'est même pas une vraie maladie, d'être un enfant-vieux.










Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 865
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Vie    Ven 13 Oct 2017 - 17:42




Vie
Au rapport !





Le retour de l'Ordinaire s'avère plus compliqué que prévu. : le paysage reprend des couleurs certes, l'eau se retire peu à peu, c'est vrai, mais les conséquences de la Pluie sont titanesques. L'Île paraît presque entièrement refaite. Et puis les pirates ont encore eu des envies d'expansion avec leur ferme ; un jour ils vont venir jusqu'au Grand Arbre...
Et on ne parle même pas du gel qui commence à se former sur les fleurs fraîchement éclose ! Non vraiment, l'Île ne se porte pas bien et ses habitants ne vont pas tarder à en sentir les conséquences ; tu le sais au plus profond de tes tripes. C'est que tu commences à avoir l'habitude.
Alors tu as remballé ta peur et ta méfiance et repris ta place de cheffe, passant de ce fait plus de temps au Grand Arbre. Malgré ton inquiétude à propos de l'état de Peter, tu te sens un peu plus légère : il ne remarquera jamais ton changement, il ne remarque plus rien...
Tu restes dépendant méfiante et garde la capuche de ta cape rabattue sur ta tête le plus souvent possible. Les balances grouillent...
Mais tu ne supportes plus de fuir, alors te voilà de retour
dans l'action : tu inspectes chaque carte, écoutes chaque rapport et prépares les groupes de reconnaissance avec beaucoup d'attention. Tu veux être prête pour la prochaine calamité.
C'est penchée - car tu es grande maintenant - sur les cartes au mur que Grenouille te trouve.
Ah Grenouille... Le Doc t'a fait un rapport sur l'état de ton éclaireur sans vouloir te dire ce qui l'avait transformé en... En... Tu n'arrives même pas vraiment à le croire. Tu n'es pas allée le voir à l'Infirmerie, pour plusieurs raisons : tu es débordée, tu n'aimes pas et évites comme la peste l'Immuable, et ce dernier t'a fait comprendre que ton éclaireur n'était pas prêt à recevoir de la visite. Connaissant les crises de panique de la Pétoche, tu as respecté son souhait.
Tu te retournes et le décortiques. Malheureusement il est recouvert de divers objets à l'utilité plus ou moins visible ; impossible donc de savoir si il est véritablement... Ce que Soul dit qu'il est devenu.
Tu croises les bras sur ta poitrine à laquelle tu as fini par t'habituer :

"Bonjour Grenouille, contente de l'apprendre."

Tu souris, un peu, parce que tu n'y es plus habituée, mais tu apprécies sincèrement cet enfant.

"J'ai cru comprendre que tu avais vécu quelques aventures pendant mon absence. Je veux un rapport détaillé."

Ça n'est pas sec mais ça ne souffre aucune opposition.


(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 355
✘ AGE DU PERSO : 9 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Re: Vie    Dim 15 Oct 2017 - 17:59






Le coeur de Grenouille bat fort. Maintenant, quand son coeur bat fort, ça lui fait toujours un peu mal. Il se demande ce que Stêlsse pense, là maintenant. Ce qu'elle voit, ce qu'elle devine, ce qu'elle croit. Saule a dit qu'il lui avait parlé. Mais il a dit quoi ? Il a parlé de Runane ? Il a parlé de l'arhrite ? Il a parlé de la Peur ? Est-ce qu'il lui a dit que Grenouille a voulu mourir ? Parce que ça, ça ce sera de la faiblesse, pour Stêlsse.

— Bonjour Grenouille, contente de l'apprendre.

Elle a souri, Grenouille est sûr qu'elle vient de sourire, il a vu même derrière les grosses lunettes.
Il sourit un peu aussi, de son sourire jamais très grand, et elle ne peut que voir à présent qu'il lui manque des dents, même devant.

— Jai cru comprendre que tu avais vécu quelques aventures pendant mon absence. Je veux un rapport détaillé.

Le sourire tombe, d'un coup, comme si y avait plus de gravité sur son visage.
Le silence tombe lui, aussi, dans toute la Base, écrasant le corps de Grenouille et l'atmosphère toute entière.
Il y a un tremblement qui court dans ses os.

Un Éclaireur déboule dans la Base, il bouscule un peu Grenouille. Il s'appelle Taufe*. Il vient faire son rapport lui aussi, mais quand il voit Grenouille il se tourne vers lui et sourit d'un sourire moche.

Oh t'es là !! Alors, c'est vrai que t'as plus de dents ? Et il parait que t'as plus de cheveux non plus, et plus d'yeux, c'est vrai ? Montre voir...

Il essaye d'arracher les lunettes de Grenouille, mais Grenouille le pousse des deux bras, sans rien dire, et ça Tough il s'y attendait pas. Il tombe à la renverse.

HÉ ! Cheffe, t'as vu ?!

Il se relève, le visage écarlate, et Grenouille devine à son air qu'il va lui foutre son poing dans la gueule.
Dans sa poche, ses doigts se sont resserrés contre la figurine de tigre.  




* Tough








Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 865
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Vie    Dim 15 Oct 2017 - 21:22




Vie
Au rapport !





Il sourit à son tour. Tu ne peux t'empêcher de froncer les sourcils, juste un frémissement. Il lui manque des dents. Mais il y a plein de moyens de perdre de dents, pas vrai ? Un mauvais coup au visage, une chute ou... Non, vraiment.
Tes sourcils se froncent pour de bon quand tu le vois hésiter, trembler même. Était-ce donc si terrible ?
Tough déboule, il a du rentrer de sa surveillance des Gargouilles. Une des nouveautés de la Pluie dont tu te serais passée. Bien heureusement elles attaquent essentiellement les fées, mais si un enfants est à proximité elles n'hésitent pas à l'attaquer... Et le tuer. Non vraiment, tu t'en serais passée.
Comme de la bagarre sous tes yeux.
Tes sourcils se froncent de plus belle en regardant le blondinet tombé à terre.

"La ferme Tough !

Ça claque, l'enfant ferme la bouche et ouvre de grands yeux. Il s'attendait peut-être à ce que tu prennes son parti. Aucune chance et ce pour de nombreuses raisons : Grenouille revient à peine d'un long séjour à l'Infirmerie ; si ce que Soul a dit est vrai il est plus fragile qu'avant,; il a apparemment vécu des choses difficiles ; il était sur le point de faire son rapport donc chacun son tour ; et tout simplement parce qu'on arrache pas les habits des gens.

"Si tu recommences je laisserais Grenouille te faire passer l'envie de l'agresser sans finir au Cachot. tu plantes ton regard dans le siens et ajoutes. C'est compris ? il acquiesce et tu désignes la porte du menton. Je te ferais chercher quand ce sera ton tour pour le rapport."

Tough se relève et déguerpit non sans jeter un regard mauvais à Grenouille. Mais ça tu n'y peux pas grand chose, ce sera à lui de s'en charger. Tu pourras seulement assurer qu'il ne se fasse pas punir, ou démolir. Démolir étant le dénouement le plus probable...
Tes yeux bleus de posent de nouveau sur la Pétoche. Aucune des paroles de Tough ne t'a échappées, mais tu veux le voir par toi même. Et Grenouille n'a pas l'air prêt. Alors tu t'adosses au mur, l'air décontracté et dis :

"J'écoute ton rapport Grenouille."

Il n'y échappera pas.


(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 355
✘ AGE DU PERSO : 9 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Re: Vie    Mer 18 Oct 2017 - 14:03






Derrière les lunettes, Grenouille affronte le regard haineux de Taufe. Son coeur bat extrêmement vite sous ses côtes, mais la Peur ne l'emporte pas. Elle ne l'emportera plus jamais.
Ses épaules le brûlent jusqu'à ce que Taufe ne soit plus là. Quand il n'entend plus les bas derrière lui, il se détend un peu, mais Stêlsse n'a pas envie de le détendre. Stêlsse n'est pas comme Saule.

— J'écoute ton rapport, Grenouille.

Grenouille la fixe longuement, derrière les grosses lunettes. Il décortique l'attirail de sa Cheffe. Ses bottes, sa ceinture, ses protections. Il n'avait jamais fait attention.

Elle tousse.
Elle s'impatiente.
Grenouille passe sa langue sur ses lèvres sèches, encore plus sèches qu'avant.

Après le dernier rapport...

Celui qui parlait de Dinky et Hermit. Une boule se forme dans sa gorge.

Je suis parti la nuit. Je suis parti dans le Labyrinthe. Je me disais qu'ils étaient peut-être vivants.

Il concentre tout ses efforts à ne pas faire trembler sa voix. Le regard de Stêlsse, perçant, inévitable, le scrute sans ciller. Il sent ses joues s'empourprer.

Je sais que c'est interdit. Je n'aurais pas du. Je.

Est-ce qu'il faut tout dire ?

J'ai. C'est complètement coincé, trop gros pour passer la boule dans sa gorge. J'ai rencontré. Il n'y arrivera pas.

Il baisse la tête, serre les dents qui lui restent.

Runaan.

Le nom résonne dans tout son corps, dans toute la Base, dans toute l'île. Le nom secoue les ombres de chaque chose et ravive les cauchemars de chaque sommeil. Le nom semble capable de réveiller celui qui le possède et de le faire venir à lui, et la Peur s'immisce dans Grenouille et fait grelotter sa bouche et ses doigts.










Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 




Dernière édition par Grenouille le Jeu 26 Oct 2017 - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 865
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Vie    Mer 25 Oct 2017 - 16:41




Vie
Au rapport !





Tu n'arrives pas à te décider : insubordination ou la faute à ton absence ?
Ton impassibilité est aussi effrayante que tes colères habituelles. Plus même.
Et alors que Grenouille s'étouffe avec le nom, tu le devines et serres les dents. Lorsqu'il le prononce enfin, tu ne peux retenir un frisson. Pourtant tu ne crois pas à cette légende disant que prononcer son nom le ferait venir. Pourtant...
Vous restez un moment silencieux, tes yeux bleus rivés aux lunettes de ton éclaireur.
À l'intérieur ça bouillonne, de colère mais d'inquiétude aussi. Pourtant tu restes de marbre, les bras croisés et les sourcils froncés.

"Enlève ton casque et tes lunettes."

C'est presque un murmure. Un grondement. Implacable.
En cet instant tu es pareille à un volcan sur le point d'entrer en éruption.


(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 355
✘ AGE DU PERSO : 9 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Re: Vie    Dim 5 Nov 2017 - 16:20






Le silence est bien trop long. Grenouille peut entendre ses griffes contre les murs.
Le regard de Stêlsse est pénétrant comme une pointe de flèche. Il a de la chance d”avoir ses grosses lunettes, épaisses, hermétiques, un petit bouclier contre regards pénétrants. Sauf que :

— Enlève ton casque et tes lunettes.

La griffe a dérapé contre le mur, ça fait une énorme griffure, tordue, violente.

Grenouille alimente le silence un peu plus longtemps lui, mais pas beaucoup non plus, parce que c”était un ordre, ça, c”est le ton de l”ordre, et que le silence ne le sauvera pas.

Alors il déglutit, il agite légèrement ses doigts (ils ont de l”arthrite maintenant). Il ôte lentement son casque, qu”il pose sur la table, ce qui fait un petit bruit mat qui parait secouer tout le silence tant celui-ci est épais.
Il rabat sa capuche, parce qu”il sait que Stêlsse le lui demandera.
Il retire ses lunettes, enfin, et se force à soutenir le regard de sa cheffe.

De petites larmes ont envahi ses paupières, mais elles ne tombent pas, Grenouille refuse, et il serre les dents. Celles qui restent.

Tauffe a menti. J”ai encore des yeux.

J”ai encore de la valeur.
S”il te plait.










Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 865
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Vie    Lun 6 Nov 2017 - 2:11




Vie
Au rapport !





Son corps tremble autant que le tiens est de marbre. Tu veux paraître dure, sûre et forte. Mais au fond, tu trembles de peur et d'inquiétude pour ce petit garçon que tu as vu devenir grand. Grand par son courage.
Et alors qu'il retire son casque et sa capuche pour laisser apparaître ses cheveux filasses, rares et blancs tu serres les dents. Et alors qu'il retire ses lunettes en tremblant pour planter son regard plus bleu et plus fort qu'avant dans les tiens tu plantes les ongles dans ta chair.
Ça bouillonne, ça tremble à l'intérieur. Tu aimerais le rassurer, te rassurer. Mais tu n'es pas douée pour ça, alors tu sors ton inquiétude en criant, parce que ça tu sais bien faire :

"Mais qu'est-ce qui t'es passé par la tête ?! Tu croyais vraiment qu'ils étaient vivants ? Tu sais bien que lorsqu'Il les emmène c'est fini ! Et ça aurait pu être fini pour toi aussi, ça aurait dû même ! Regarde dans quel état tu es : à quoi tu vas servir ? Même les cartes vont être trop difficiles pour toi maintenant !"

Tu ressembles à une mère morte d'inquiétude en ayant cru perdre son enfant dans un parc. Tu sais, ces colères motivées par la peur et l'inquiétude qui font dire et faire des choses qu'on ne devrait pas. Oh oui, il y a beaucoup de mots que tu regrettes là dedans. Et plein d'autres que tu aurais aimé dire. Mais tu n'es pas douée pour ça Stealth.


(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 355
✘ AGE DU PERSO : 9 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Re: Vie    Lun 13 Nov 2017 - 23:15






La honte cuit les joues de Grenouille. On pourrait faire faire cuire des oeufs au plat sur ses joues.
La voix de Stêlsse remplit toute la cabane. Grenouille se demande si les autres entendent, de dehors. Ils entendent sûrement. La honte est plus cuisante encore.

Grenouille garde la tête baissée, ordonnant de toute sa force à ses yeux de ne pas s”embuer. S”il pleure, ce sera une preuve supplémentaire de sa faiblesse. S”il pleure, ce sera la preuve que Stêlsse a raison.

Après les cris de Stêlsse, c”est le cri du silence, qui s”étend, s”épaissit, jusqu”à empêcher Grenouille de respirer. Il ne montre rien. Ses ongles s”enfoncent dans ses paumes. Ses poumons sont si brûlants qu”il craint de voir son thorax s”enflammer. Mais tout ce qu”il espère, c”est que Stêlsse ne le repousse pas. Plus que la paix, plus que l”arrêt de la douleur, plus que tout, il espère que Stêlsse ne le repoussera pas.

Il tousse. Deux petits éclats de toux pour briser un silence de béton.
A quoi tu vas me servir ?

Il se gratte le nez du dos de la main. Il ne sait pas quoi faire de son corps. Son corps pété.
A quoi tu vas me servir ?

Il la regarde, finalement, peut-être qu”un regard peut briser un silence, peut-être que c”est possible à Neverland.
A quoi tu vas me servir ?

Il s”avance. Ses pas font craquer le parquet grossier, ses pas résonnent dans le silence de béton.
Il s”arrête à quelques pas, il n”ose pas s”approcher plus.

Pour mes yeux déficients, j”ai des lunettes. Elles ont trois crans, elles peuvent voir de près, d”encore plus près, et de très très près. Nassti m”a aidé à les faire.

Il avance d”un pas.

Pour ma respiration, j”ai trois masques, dont un pour les missions. Saule m”a aidé à les faire.

Un autre pas. Il parle plus fort.

Pour mes os, j”ai un casque en forme dinosaure. J”ai des protections. J”ai des pansements dans ma poche.

Un autre pas encore, il parle plus fort, encore plus fort.

Pour me défendre, j”ai un lance-pierre, une sarbacane comme Eulaïve, et un boumerangue, un vrai.

Un dernier pas, sa voix prend tout l”espace aussi, elle fait fondre le béton.

Pour ne jamais mourir, j”ai un équipement complet, j”ai une panoplie, et j”ai une étoile sur le coeur.

Sa voix s”est brisée, mais son regard est fixe, fier, dur comme la pierre, et le béton ne casse pas la pierre. Il est planté dans celui de Stêlsse et il faudrait un ouragan pour l”en déloger.

J”ai survécu là où plein sont morts, Cheffe. J”ai été un imbécile parce que j”aurais pu mourir, et j”aurais du mourir, mais je suis pas mort. Je ne suis pas mort. J”ai survécu à Runane. Cheffe. J”AI SURVÉCU A RUNANE !!!

Il hurle, mais ce n”est pas à cause du silence, ni même à cause de Stêlsse, il ne sait pas pourquoi il hurle. Ça vient de très loin.
Le silence revient, un petit peu, ce n”est pas un silence de béton.

Cheffe. S”il te plait. Je vais te montrer. Il la fixe toujours, il s”en veut, car il devine aux contours dilués que ses yeux sont embués. Il n”a pas réussi. Je peux te montrer que je suis encore vivant.

Si seulement elle pouvait entendre à quel point son coeur bat vite, en cet instant.










Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 865
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Vie    Jeu 16 Nov 2017 - 4:40




Vie
Au rapport !





Le silence est lourd, si lourd. De tous ces mots en trop et des mots tus. Des larmes que tu vois briller dans ses yeux trop clairs. Des tremblements de colère et de peur qui secouent ton corps et peut-être même le siens. Il est dur comme la roche ce silence. Mais Grenouille a le courage de briser. Contrairement à toi. Ce n'est qu'avec un toussotement au début, mais c'est déjà courageux. Et puis il le brise avec son regard planté dans le tiens. Ca te secoue toute entière. Il y a tellement de force et de courage dans ce regard. Ce regard détruit le silence de pierre bien plus fort que des mots. Mais Grenouille a tellement de courage qu'il réduit en poussière le reste du silence  avec des mots. Des mots qui tremblent de plein de choses et qui te percutent. Pourtant c'est si enfantin ce qu'il dit, si naïf. Tu es presque adulte maintenant Stealth, tu sais que son casque ne fera pas tenir tout son corps fragile, que ses pansements ne guériront pas ses os, que son étoile n'est rien de plus qu'un morceau de tissu : que tout cet attirail est plus pour rassurer le garçon que pour le réparer. Réparer. Il est cassé. Mais il est vivant, et si brillant de courage. Ça irradie de ses yeux qui ne quittent pas les tiens. Tu as presque envie de baisser les yeux, toi. Mais tu es l'Ardente quand même, alors tu t'accroches. Comme tes pieds au plancher. Quand Grenouille avance, c'est tellement fort que tu as l'impression que tout l'Arbre en tremble. Tu veux reculer aussi, mais tu t'accroches et ne bouges pas. Et même quand sa voix se brise, tu sens que son courage n'en est que plus fort. Il te le crie son courage, et tu sens que c'est pour couvrir la peur. Comme toi, tu as crié parce que tu as eu peur pour lui. Tu as toujours peur pour lui. Qu'il se casse. Mais plus que son attirail, c'est son courage qui te rassure, parce qu'il est tellement fort que tu sais qu'il va le tenir en un seul morceau. Il l'a gardé en vie alors qu'il était face à l'Autre.
Tes poings, tes ongles se plantent dans ta chair. Tu te forces à te détendre et tes sourcils ne sont plus froncés. Tu as l'air plus calme. Peut-être que ce n'est qu'un air.

"Alors commences par me raconter comment tu as survécu ; comment tu as fait pour rester vivant."

Ta voix est égale, presque monocorde. Tu n'as pas bougé et ne bouges pas.


(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 355
✘ AGE DU PERSO : 9 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Re: Vie    Mer 22 Nov 2017 - 18:17






L'espace d”un instant, Grenouille pense que tout va s”effondrer. D”une façon ou d”une autre.
Il pense que Stêlsse va le foutre dehors. Qu”elle va hurler. Se moquer de lui. Il pense même, et ça ne dure vraiment pas longtemps, qu”elle va pleurer.
Au lieu de ça, quelque chose passe sur le visage de Stêlsse, comme une brise, qui décrispe ses traits. Les sourcils de Grenouille se détendent à son tour, de surprise, de perplexité, il ne sait pas ce que la nouvelle expression sur le visage de sa cheffe veut dire.

— Alors commences par me raconter comment tu as survécu ; comment tu as fait pour rester vivant.

Ah, alors ça veut dire ça.
Une fatigue colossale s”abat sur les épaules de Grenouille, c”est si violent qu”on dirait un sortilège, un somnifère. Il aimerait tellement oublier tout ça, ne plus voir le visage de Runane le poursuivre, ne plus remuer les souvenirs-cauchemars. Mais il devrait toujours savoir, toujours s”en douter : Stêlsse ne fuit pas les souvenirs, ni les cauchemars, Stêlsse finit toujours par affronter. C”est un courage, ça, qui le dépasse encore, et c”est sûrement ce courage-là qui fait que c”est Stêlsse, la cheffe.

Il s”humecte les lèvres – elles sont très très sèches.
Son visage s”abaisse, en direction de l”étoile jaune qui couvre son coeur.

Je pense que c”est un miracle, dit-il.

Il ne pourra pas dire que ça, évidemment, évidemment.

J”étais dans son antre. Tout semble si irréel, à présent qu”il met les mots sur les choses. Je ne sais plus comment... je me suis retrouvé... Sa main m”a touché. Et j”ai senti... Il fait tout ce qu”il peut pour raconter les choses froidement, avec maitrise, mais des spasmes secouent son souffle à chaque image qui frappe sa mémoire. ... J”ai senti un énorme froid, pas un froid comme dans la montagne, non, un froid... un froid anormal, comme venu de l”intérieur... - Spasme -  de moi.  Comme si je sentais quelque chose glisser de moi, partir. Comme ma - Spasme - ma vie. Je croyais que j”allais mourir, mais c”était pire encore, c”était comme si plus rien n”était beau, plus rien n”était important, plus rien n”était - Spasme - n”était - Spasme - rassurant. Il n”y avait plus que... la PEUR. Je n”avais jamais eu si peur, je crois et pour...pourtant... - Spasme - Pourtant on m”appelle la Pétoche.

Là, il faut qu”il reprenne son souffle, il n”arrive presque plus à respirer, alors qu”il ne fait pas d”asthme. Sa respiration n”est qu”un ensemble dissonant de hoquets et d”inspirations précipitées.

 Je lui ai planté une épée dans le ventre... Avant ou..ou après ça. Il... Il n”a pas aimé, pas du tout, et j”ai senti quelque chose venir de son corps jusqu”à moi, comme une odeur qu”on ne... ne sentirait pas par le nez. Alors... Alors... Alors...

Sa voix est coincée sur une seule fréquence.

Alors...

Son visage blême est trempé de larmes.

Alors JE LUI AI PLANTÉ MON TIGRE DANS L”OEIL !

Il a hurlé.
Son cri résonne dans la Cabane et dans ses côtes.

Le silence lui succède, le même, toujours le même. Les hoquets le ballottent légèrement.

Il m”a lâché... Je suis tombé...

Et comme pour illustrer son propos, Grenouille s”effondre au sol, à quatre pattes, les bras tendus sur le plancher pourri sur lequel s”abattent ses larmes, comme une pluie.

Je suis parti... Je suis parti... J”ai couru... Je suis parti... Et lui, lui, Runane - Sa voix s”étrangle dans un dernier spasme de terreur - Il a dit qu”il me retrouverait. Et j”ai couru... Et après... Après, j”étais comme ça.

Il tombe sur le côté, comme un foetus oublié dans le ventre de la Peur, et il pleure, il pleure, il pleure parce qu”il ne peut plus.
Les miracles préservent de la mort, jamais de la douleur.










Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 865
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Vie    Mer 13 Déc 2017 - 8:23




Vie
Le garçon nommé Courage





Un miracle, sans aucun doute.
Tu croises les bras, il sait qu'il ne peut se contenter de ça, même si c'est un résumé parfait. Alors il se fait violence, presque littéralement, tu sens les efforts titanesques qu'il déploie pour éjecter ces mots de sa bouche. Ces souvenirs de son âme.
Dès les premiers mots tu veux l'interrompre, lui poser des questions comme "quelle Antre ? Celle du Labyrinthe ou de la Sylve Obscure ? Saurais-tu l'indiquer sur une carte ?" Mais tu restes silencieuse et attentive : si Grenouille s'arrête, il ne recommencera sûrement plus jamais.
Alors tu enregistres chaque information, méthodiquement, presque froidement. C'est d'une très haute importance : que fais l'Autre des enfants qu'il enlève ? Question sans réponse jusqu'à aujourd'hui. Oui, c'est très important. Tu essayes de rester concentrée et méthodique, de garder une distance avec ce rapport. Pourtant, tu ne sais pas si c'est ce qu'il raconte, comment il le raconte ou si c'est Grenouille lui même mais ton corps est parcouru de spasmes à mesure du récit, comme un écho de ceux agitant le garçon. Une sueur froide coupe le long de ton dos et tes yeux sont si grands qu'ils semblent manger le reste de ton visage. Tu as l'impression de sentir des longs doigts noueux autour de ta gorge, ton souffle commence à s'emballer. La fraîcheur ambiante se transforme en froid mortel, s'insinuant dans ton corps. Tu sens la Peur comme une bête tapie dans le coin de ta vision, grondant, raclant le sol de ses griffes démesurée. Une pression glaciale t'écrase et alors que ta respiration devient laborieuse, comme le bouchon d'une bouteille...

"Je lui ai planté une épée dans le ventre..."

Elle jaillit et s'échappe par ta bouche grande ouverte de stupéfaction. Une épée... Dans le ventre... De Runaan...
Impossible.
Mais Grenouille n'en a pas fini, oh non. Il n'en a pas fini avec le faune.

"Alors JE LUI AI PLANTÉ MON TIGRE DANS L'OEIL !"

Les bras t'en tombent.
Le cri bourdonne à tes oreilles dans le silence tombé sur la Base.
Tu regardes ton éclaireur s'écrouler et un dernier frisson te parcours : si l'Autre le cherche, il finira par le trouver. On n'échappe pas à Runaan.
Mais pour l'heure, Grenouille est là, devant toi. Vivant. Mais cassé. Mais vivant.
Tu n'arrives même plus à penser avec des mots, seul des sentiments t'habitent : stupéfaction, fierté, peur et surtout ADMIRATION.
Tu fais un pas, hésitant, restes plantée au dessus de son corps tremblant pendant un instant avant de te laisser tomber à ses côtés. Ta main se lève, se suspend dans les airs, puis se pose sur le dos de ce garçon que l'on appelle la Pétoche. Ce garçon qui mériterait le surnom du Courage ; il en est l'incarnation.
Alors tu dis doucement :

"Tu es le garçon le plus fort et courageux que je connaisse."

Et ta main... Caresse son dos. C'est un peu rude, tu ne sais pas faire, ça ressemble presque à un frottement. Mais c'est sincère.
Tu aimerais lui dire de nombreuses choses comme "Tu es en sécurité maintenant." ou "Si il revient te chercher c'est qu'il veut mourir, parce que tu le tueras." mais cela ressemble à des mensonges ou te semble juste stupides. Alors tu te tais et continues de lui frotter le dos, à genoux à côté de lui.


(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 355
✘ AGE DU PERSO : 9 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Re: Vie    Mer 10 Jan 2018 - 14:58






Le contact de Stêlsse est si inattendu, et si... humain en comparaison de l'horreur qu'il vomit malgré lui, qu'il lui parait d'une douceur irréelle. Une douceur quasiment douloureuse. Ça lui fait mal, mal dans le dos, dans la peau, ce contraste, cette caresse rugueuse et gauche.

Il essaye de s'arrêter de pleurer, de hoqueter, de baver, mais ça ne s'arrête pas, tout son corps expulse, et tout son corps désobéit. Runane le possède encore.

— Tu es le garçon le plus fort et courageux que je connaisse.

Un hoquet plus sonore que les autres secoue sa poitrine, et le torrent s'apaise, brusquement. Il renifle. La phrase de Stlêlsse résonne en lui, percute celles que la voix de Runane, en lui, continue de clamer sans répit. C'est douloureux aussi, tant c'est fort, tant le contraste est grand. Pendant cette seconde qui dure une vie, Stêlsse lui apparait dans une lumière égale à l'obscurité de Runane. Pendant cette seconde-vie, Stêlsse injecte en lui autant de vaillance et de force que les produits miracle de Saule.

Lentement, car son corps n'est qu'un noeud de douleur, et qu'il est épuisé, Grenouille rabat ses genoux sous lui et s'asseoit. Il n'ose pas croiser le regard de sa Cheffe, il craint de ne plus jamais pouvoir s'en détacher.
Une horde de phrases se bouscule à l'orée de sa bouche :
« Non, pas tant que ça, j'ai tout le temps peur. »
« Mais tu l'es tellement plus, Cheffe. »
« Dinky et Hermit étaient très courageux aussi, et ils sont morts. »
« Merci Stêlsse, merci merci merci merci merci. »


Mais l'une d'entre elles écarte toutes les autres et c'est la seule à sortir :

Alors, je peux rester Éclaireur ? Je peux rester avec toi ?

Cette fois, il trouve la force de relever son regard jusqu'à elle. Les yeux de Stêlsse, d'un bleu plus vif que le sien, tremblent d'un drôle d'éclat, qu'il n'a jamais vu chez l'Ardente. Un peu brutalement, il lui saisit la main. La sienne est froide, et très pâle.

Tu ne me laisseras pas ?

Il ne parle même plus de valeur.









Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 865
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: Vie    Jeu 25 Jan 2018 - 13:17




Vie
Le garçon nommé Courage





Un hoquet plus violent que les autres semble mettre fin à tous les tremblements et toutes les larmes. Comme si tout avait été ravalé. Ou expulsé ?
Ta main marque une hésitation et, lorsque Grenouille se redresse, regagne sa place le long de ton corps. Mais un peu gauche, comme si elle n'était même pas à l'aise à cette place qui est normalement la sienne. Comme toi Stealth. À ta place de cheffe mais pas vraiment, un peu plus que ça en cet instant. C'est déroutant.

"Alors, je peux rester Éclaireur ? Je peux rester avec toi ?"

Tu n'as même pas le temps de répondre qu'il attrape ta main de la sienne si petite et fragile. Et pourtant c'est presque douloureux.
Comme ce à quoi te renvoie ses questions. La peur et le doute qui ne te quittent jamais mais que tu parviens à dompter se ruent alors sur toi tels des animaux enragés. Tu les sens te dévorer, te hurler "Tu ne seras bientôt plus là pour personne ! Tu seras bannie ! Une adulte. Une sale adulte !"
Mais alors, les yeux trop clairs de Grenouille se plantent dans les tiens. Ces yeux flamboyants de crainte et de courage mêlés. De confiance et d'admiration. Il regarde sa cheffe, l'Ardente. Et sous ces yeux les bêtes féroces gémissent et se retirent dans les ténèbres de ton cœur. Ne laissant que le feu qui fait de toi celle que tu es.
Tu fronces les sourcils de détermination et agrippes l'épaule de ton éclaireur vigoureusement.

"Je serais toujours là Grenouille, et sur un ton un peu plus léger. Et puis comment je ferais sans mon plus courageux éclaireur ?"

Et tu imprimes une pression sur son épaule. Fraternelle.
Un sourire plane sur tes lèvres, pâle reflet du flamboyant qui illuminait jadis ton visage taché de sons.


(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









Stealth's Song

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 2045

MessageSujet: Re: Vie    Jeu 1 Fév 2018 - 19:12

The End


Car tout bon éclaireur pour éclairer la voie,
Se doit d'être nourri de chaleur et de foi,
Qu'on lui dise haut et fort que grand est son éclat,
Afin qu'à la toute fin, sa vaillance suive ses pas.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vie    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-