Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Adam Noguchi
Adam Noguchi

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

And I said 'Hello Satan' Empty
MessageSujet: And I said 'Hello Satan'   And I said 'Hello Satan' EmptySam 7 Oct 2017 - 15:59

And I said 'Hello Satan'





Baron Mercredi & Adam Noguchi


And I said 'Hello Satan' Giphy



Face à lui. À ce qui ne lui ressemblait pas. Devant une image floue, une représentation de lui-même qui lui échappait. Non, il ne se reconnaissait pas. Le reflet que lui renvoyait le grand miroir de l'accueil semblait être une illusion.
Lentement, il porta une main à son visage, où ses doigts vinrent glisser sur les poils de sa barbe. Parcourant ses joues, descendant jusqu'au menton, pour remonter jusqu'à ses yeux. L'autre main rejoignit la première, et il passa ses indexes sur ses paupières pour ensuite redessiner les petites ridules qui décoraient le coin de ses yeux. C'était bien la seule chose qu'il reconnaissait chez lui. L'éclat mélancolique de ses prunelles claires. Les années qui pèsent et s'entassent au fond de son regard. C'était peut-être encore plus difficile à regarder que le reste de son corps.

Je suis mort. Je devrais être mort. Je n'ai rien à faire ici. Pourquoi je suis toujours là ? Je devrais être revenu à l'état de poussière. C'est pas normal. Je comprends pas. Je comprends pas.

Il prit une grande inspiration. Huma un grand coup les effluves lourdes qui planaient dans l'air. S'il n'avait jamais fumé – ou à peine quelques bouffées -, il ne pouvait nier le fait que l'odeur ne lui déplaisait pas. Même s'il savait que ça ne faisait pas du bien à ses bronches déjà bien mal en point.

Le carillon de l'entrée lui fait lever les yeux de sa propre image. À travers le miroir, il voit un homme rentrer. Imposant. Une aura aussi énigmatique qu'impressionnante plane autour de lui. Si bien qu'Adam demeure une seconde ainsi, à l'observer par le biais de son reflet, troublé. Avant de daigner se retourner pour accueillir ce client comme il le devait.

- Bonjour, souffla-t-il après s'être éclairci la voix. Bienvenue à l'Amanite Viride.

Il lui offrit un sourire tout ce qu'il y avait de plus cordial et chaleureux. Les cernes sous ses yeux, néanmoins, faisaient tâches dans cette démonstration commerciale.
Détaillant un peu plus cet homme au style tout à fait original, il rejoignit le comptoire.
Ses mains moites s'essuyèrent sur son sombre pantalon. Il était grand, cet homme qui se dressait devant lui. Une flopée d'émotions variées et troublantes vint accabler l'Eteint qui eut du mal à reprendre son souffle. Il fit, malgré tout, abstraction de ces sensations désagréables.

- Que faut-il pour votre plaisir, aujourd'hui ?






And I said 'Hello Satan' Original

Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Baron
Anonymous

Invité



And I said 'Hello Satan' Empty
MessageSujet: Re: And I said 'Hello Satan'   And I said 'Hello Satan' EmptyLun 16 Oct 2017 - 14:32


And I said 'Hello Satan' 772debdefbde9e8ab7eb7e881945fef0

Tanguer. (Pour ça, ça tangue, frère.)
Le pas qui chaloupe, la lippe au bord de la vomissure lymphatique, Ozzie s'avance, la tête pleine d'insomnies. Le monde appartient à ceux qui ne savent plus dormir. C’est bien connu. Et comme on fait son lit, on se couche. Ça aussi, c'est connu.

- Presse-toi, souffle Ozzie sans se retourner.

Pearl ne l'écoute pas. Pearl a son propre rythme. Ainsi vont les macchabées (La Mort aux trousses !). En vérité, rien ne les attend, nul part et jamais. Ils s'invitent en mettant un pied dans l'embrasure de la porte, chez Moriko comme ailleurs. Alors pourquoi se précipiter ? (Chut, chuis dans l'déni.)
Le vent s’est considérablement rafraîchi, brise de cimetière, comme on dit. Ozzie remonte le col amidonné de sa veste sur sa nuque. L'Amanite Viride exhale déjà ses volutes aromatiques de larves-songes.

- Laisse-moi mourir sur ton cuticule, ma Muscaria, lance le bayouteux en poussant voiles, rideau et soie de Chine. Mais Moriko n'est pas là et la sérénade n'a soudain plus la même pectine. Dans le reflet du miroir, le jeune homme est livide. (Curieux contraste, pas vrai ?)
- Bonjour. Bienvenue à l'Amanite Viride. Que faut-il pour votre plaisir, aujourd'hui ?

Ozzie chaloupe, penche vaguement la tête sur le coté, et soudain balance son corps dégingandé vers l'avant, par dessus le comptoir. Son pif s'aventure dans la chevelure bouclée, renifle à même sa peau de blanco.

- T'es vivant ? J'aurais pas cru.... Sourire dentu. Chuis Ozzie, Ozzie Symphor. La Muscaria me connait.

La masse volumineuse de Pearl comble les vides jusqu'à l'encadrement de la porte.

- Lui c'est Pearl, mon zombie. Et toi , t'es qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Adam Noguchi
Adam Noguchi

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

And I said 'Hello Satan' Empty
MessageSujet: Re: And I said 'Hello Satan'   And I said 'Hello Satan' EmptyMar 17 Oct 2017 - 21:31

Du coin de l'oeil – un œil suspicieux, un peu -, il détailla cet homme étrange qui semblait sortir d'un rêve un brun cauchemardesque. Tout en lui faisait naître un sentiment d'angoisse et d'appréhension dans le ventre de l'Eteint. La chose qui entra à sa suite ne le détendit pas plus. Adam lâcha son comptoire, se tut, comme si on lui avait arraché les cordes vocales. Ecrasé par sa présence, à lui.

Alors que chaque client s'arrêtait chaque fois face à l'accueil, l'inconnu franchit ces limites, brisant, par la même occasion, le peu de confiance que possédait Adam lorsqu'il se trouvait à ce poste.
Hébété et surpris, il adopta l'attitude du passif, et eut un bête mouvement de recul lorsque le nez de son interlocuteur se fourra dans sa tignasse. Il ne fallut cependant pas être un grand magicien pour constater que l'Eteint avait été troublé bien plus que de raison par cette attitude ô combien impolie. Il en perdit sa langue. Sa réflexion en rajouta une couche, et il ouvrit la bouche pour le réprimander un peu, sans qu'aucun son ne sorte. Stupide. Stupide.

Ozzie. Pearl. Zombie. Tout ça. Et il avait déjà oublié.

Et son regard s'accrocha à celui, totalement vide, du dénommé Pearl. De ce cadavre ambulant. Qui, sérieusement … qui avait un zombie comme ami, comme animal ? L'Eteint avait beau être ici depuis un bon siècle maintenant, il n'arrivait toujours pas à comprendre certaines choses. Peut-être le fait que sa mémoire soit défaillante y était pour beaucoup. Au moins, il en apprenait tous les jours.

- A... Adam.

Bon chien.
Il papillonna des paupières, reprit son souffle et espéra reprendre au même titre sa contenance qui avait volé en éclat. Fit abstraction de la première impression qu'il avait eu de ce Ozzie.

- J-je vous écoute.

Il gonfla la poitrine. L'air s'expulsa doucement par ses narines. Son dos se redressa un peu.

- Je vous écoute.

Plus d'assurance cette fois-ci. Il osa même un sourire, oh, furtif sourire en coin. Là. C'est bien. Comme si ce qui l'avait profondément mis dans le malaise n'avait pas eu lieu. Voilà. Un client comme un autre.






And I said 'Hello Satan' Original

Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



And I said 'Hello Satan' Empty
MessageSujet: Re: And I said 'Hello Satan'   And I said 'Hello Satan' EmptyJeu 2 Nov 2017 - 20:04

- A... Adam. J-je vous écoute...Je vous écoute.
- Aadam, donc. Fais pas cette tête, j'mords pas.

Ozzie s'accoude, tranquille, son grand corps ployant sur le comptoir, le sourire avide.

- Chuis un gentil, un mec sympa, vois mon Cabot ! Ses deux indexes désignent la demi-lune d'émail blanc qui découpe presque son visage en deux, d'une oreille à l'autre. Tu vois ? Tu sais sourire ? Essaie pour voir ?

Avec la familiarité d'un libertin effarouchant de la pucelle (Un vrai Don Juan, tsais !), il laisse ses longues phalanges chatouiller les joues du jeune garçon. Il pinsouille même à l'occasion. (Azy, te fais pas prier !)

- Allez, allez, montre-moi tes jolies fossettes, décanille ta lippe boudeuse, qu'on voit tes quenottes ! Heeey ! Tu vois quand tu veux !

Un pause, un silence, un menton prisonnier de ce pouce inquisiteur. Les yeux de Symphor se plissent. Comment se fait-il qu'il les a aussi bleus ? (Moi j'sais, 'ti curieux! Chaque chose en son temps, musaraigne.)

- 'T'ai jamais vu avant ! T'es un des petits bolets de la Muscaria ? ou une Chanterelle.... oui.. Une délicate chanterelle grise...hum.........

Ozzie lui souffle sur le front, balayant les boucles éparpillées. Son bras s'enroule autour des frêles épaules d'Adam : l'intimité des potes d'antan, qui se retrouvent à comploter.

- En poussant mes guêtres ici, ch'avais pas vraiment ce que je voulais. Mais maintenant, Aadam, chsais !
Bourrade amical du plexus de son interlocuteur. Toi ! Je vois dans l'avenir, t'sais, et j'vois une belle et grande amitié entre ta face de poulet cuit à l'eau et ma trogne pimenté. Viens 'Ti Bolet, on va guincher ! J't'emmène t'empapaouter de la cravate au Diable Vauvert. Tu veux ? (Bien sur qu'tu veux...)

L'azur de ses pupilles semblent luire.

- Tu vas pas m'dire non, dis, mon p'ti coeur pourrait pas l'supporter.....
Revenir en haut Aller en bas
Adam Noguchi
Adam Noguchi

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

And I said 'Hello Satan' Empty
MessageSujet: Re: And I said 'Hello Satan'   And I said 'Hello Satan' EmptyLun 6 Nov 2017 - 19:40

Les prunelles claires oscultaient. Chaque mimique de ce visage au sourire pleins de dents. Chaque geste exécuté par ces longs doigts maniérés. Chaque mouvement de ce corps élancé. Les prunelles fouillaient dans ce personnage haut en couleur, à la recherche de quelque chose. D'émotions, de vraies émotions. À la recherche de ses intentions.
Il ne baissait pas les yeux, Adam, mais gardait sa bouche fermée. Sagement, il laissait l'homme parler, onduler, se montrer. Il le laissait poser ses pattes sur lui en se crispant, parce que Moriko lui avait dit qu'il fallait rester correct avec les clients. Et si les clients ne l'étaient pas … elle n'avait pas précisé. Alors il fit le mort.

Il fronça les sourcils, un peu boudeur, quand les doigts d'Ozzie lui touchèrent le visage. Eut un léger mouvement de recul, un regard du côté de l'entrée, dans l'espoir de voir débarquer un client qui lui sauverait la mise. Ne fit que croiser le regard vide de la créature qui accompagnait l'Acupuncteur, et décida qu'Ozzie était tout de même moins inquiétant que lui.
Alors, sous ses encouragements et sa lourdeur, Adam finit par obéir. Par étirer ses lèvres, un peu, à la commissure, voooilà comme ça. Juste un peu. Juste ce qu'il fallait pour lui montrer ses 'jolies fossettes et ses quenottes'.

Une goutte de sueur lui glissa le long de l'échine. C'était bien plus que de l'embarra qu'il ressentait. Y'avait quelque chose de malsain dans ce regard beaucoup trop clair. Une aura étrange qui s'était diffusée à son entrée dans la fumerie.
Lorsqu'il décréta qu'il voulait Adam, ce dernier fronça un peu plus les sourcils, se dégagea cette fois pour de bon de son emprise. L'autre continua sur son envolée lyrique, emballée par l'idée de passer une soirée avec l'Eteint.

- Je regrette, finit-il par répliquer, une pointe de malaise dans la voix. Je ne peux pas quitter mon poste comme ça. C'est moi qui suis à l'accueil pour l'instant.

Oui, voilà, l'excuse était parfaite. Il avait l'impression que son travail lui sauvait la vie. Et pour rendre son excuse plus valable encore, il en rajouta une couche.

- Et je suis de très mauvaise compagnie … J'ai bien peur de ne pas correspondre à vos attentes. J'espère que votre petit coeur s'en remettra quand même.

Déglutissant, il plongea le nez dans le carnet de la fumerie et fit mine d'y cocher quelque chose. Il avait l'impression de mourir de chaud, alors même que ses mains demeuraient, comme d'habitude, glaciales. Il se sentait écrasé. Il avait du mal à respirer. Il voulait prendre l'air, mais avec cet inconnu, il refusait de sortir pour le moment.

En biais, il lui jeta un petit coup d'oeil.

Vas-t-en, maintenant.






And I said 'Hello Satan' Original

Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



And I said 'Hello Satan' Empty
MessageSujet: Re: And I said 'Hello Satan'   And I said 'Hello Satan' EmptySam 11 Nov 2017 - 20:50

- Je regrette. Je ne peux pas quitter mon poste comme ça. C'est moi qui suis à l'accueil pour l'instant.
- Ooooh... P'tit  gars, mon frère, mon amigo ! t'sais qu'la Muscaria a pas besoin d'toi ? Avant toi, l'était toute seule, après toi, elle le s'ra toujours ! La Muscaria pousse et s'épanouit sans l'aide de personne à l'ombre d'ses poisons. (Et quelle Belle Plante, mes amis !)

Ozzie, accoudé au comptoir, le sourire aiguisé, trouillotte toujours le périmètre de sécurité qu'Adam a dressé autours de lui. (L’Acupuncteur qu'on m'appelle, poulet. Je poinçonne ton intimité !)

- Et je suis de très mauvaise compagnie … J'ai bien peur de ne pas correspondre à vos attentes. J'espère que votre petit cœur s'en remettra quand même. (Fielleux ? ça épice mon plat!)
- Adam, ma p'tite pomme, tu est si vilain avec ta personne ! Que peux-tu savoir de mes attentes ? T'as même pas trempé ton doigt dans la soupe, voir si elle était chaude.

L'intrus sort un petit sac de toile d'une de ses nombreuses poches et commence à écosser des pistaches à même le plat du bar.

- Sois pas bégueule, ma pomme, tu vas tourner au cidre. T'as l'éternité pour faire ton job pourri, et te planquer derrière ton pupitre. Alors qu'une virée, avec le grand Ozzie Symphor ! ça a l' gout savoureux de l'unique !


Lâché d'une poignée de pistache dans les airs dont quelque unes atterrissent dans le gosier du beau parleur, et beaucoup dans les cheveux d'Adam. (Oups ! soin capillaire à l'arachide... bon t'as d'jà les cheveux gras.)

- Adam, ma pomme, pourquoi tu flippes ?


Le bayouteux pousse soudain la chansonnette :


- Toi qui dessines au fond de ton ennui
Les notes d'une mélodie
Une musique sans accords majeurs
C'est une piste sans danseurs
Mais si tu ranges dans ces moments-là
Dans un placard tes idées noires
Les notes pourront se danser
Et nous reviendrons les chanter !


Ozzie claque des doigts et Pearl se fraie soudain un chemin dans l'édifice, attrape l'Eteint et le soulève de terre comme un balluchon de riz.

- Et tu chantes, chantes, chantes ce refrain qui te plaît
Et tu tapes, tapes, tapes, c'est ta façon d'aimer
Ce rythme qui t'entraîne jusqu'au bout de la nuit
Réveille en toi le tourbillon d'un vent de folie


Le Baron en goguette éclate d'un rire simiesque tout en ouvrant la marche.

- En avant mauvaise troupe !
Revenir en haut Aller en bas
Adam Noguchi
Adam Noguchi

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

And I said 'Hello Satan' Empty
MessageSujet: Re: And I said 'Hello Satan'   And I said 'Hello Satan' EmptyVen 17 Nov 2017 - 20:11

Son excuse ne fit pas mouche, loin de là ! Il avait, de toute manière, l'impression que l'homme face à lui était fermé à toutes protestations. Qu'il n'entendait pas, presque.
Sa réplique eut d'ailleurs le mérite d'arracher un regard particulièrement sombre à Adam. Moriko, pas besoin de lui ? N'était-ce pas déchirant de se dire cela ? Il le savait bien, qu'elle pouvait se débrouiller sans lui. Qu'il n'était pas important. Mais était-ce utile de le stipuler ? De lui rappeler une fois de plus ?

- Je n'ai pas faim, votre soupe, vous pouvez la garder
, répliqua-t-il séchement.

La politesse, le respect envers le client, il commençait à avoir du mal. L'autre jouait avec ses nerfs, et, malheureusement, l'Eteint n'était pas doué pour se contenir. Il ne voulait pas quitter son post, point. Pourquoi insister ?
Un tic agita son visage lorsque l'inconnu se mit à grignoter ses pistaches. Il suivit ses gestes dans un regard lourd de reproches, gonflant la poitrine d'un soupir qui ne voulait pas sortir. Il était à deux doigts d'appeler un collègue pour lui venir en aide. Lui, n'avait définitivement pas les épaules pour contrer ce type.

- Sois pas bégueule, ma pomme, tu vas tourner au cidre. T'as l'éternité pour faire ton job pourri, et te planquer derrière ton pupitre. Alors qu'une virée, avec le grand Ozzie Symphor ! Ça a l'goût savoureux de l'unique.
- Je n'veux … ne veux pas d'une virée avec vous !

Il avait mis de la colère dans cette phrase, mais rien n'y faisait. Rien, rien, rien ! Et, pour en rajouter une couche, Ozzie jeta ses pistaches dans les airs dans un geste théâtral qui fit pincer les lèvres d'Adam. Le rouge de la honte et de l'agacement lui grimpa aux joues à une vitesse folle. Serrant les poings, il raidit la nuque et se retint de ne pas hurler.

- Je ne … flippe pas !

Et alors, l'homme se mit à chanter. Et ses paroles, déblatérées avec vitesse et rythme, semblèrent transpercer l'Eteint. S'il fit bonne figure, il ne tarda pas à porter ses mains à ses oreilles.

- Stop, arrêtez de chanter s'il vous plaît, balbutia-t-il, paupières closes, un film de sueur sur son front.

Dans un claquement de doigts, Ozzie fit se réveiller la créature qui se trouvait à ses côtés, et ouvrir les yeux de l'employé, qui vit avec horreur le zombie s'approcher. Dans un réflexe qui ne servit à rien, il recula brusquement, heurtant son dos au mur. La seconde d'après, il était solidement tenu par les bras glacés de la chose.

Ses protestations et autres insultes fleuries furent étouffés par les paroles que le client continuait de chanter. Son rire glaça le sang de l'Eteint qui griffait, frappait, se démenait comme un beau diable dans l'espoir de pouvoir retoucher le sol. Il était scandalisé. Outré. Fou de rage. Et mortellement honteux : il venait de se faire enlever comme une petite fille.

Il sentit l'air froid extérieur lui mordre la peau. Le brouahah du port emplir ses oreilles. Eux passaient totalement inaperçu parmi la foule, et l'attitude d'Ozzie, si détendue, si charismatique, donnait l'impression qu'il connaissait Adam, que tout ça était préparé. Il n'y avait pas à s'en faire, tout était normal.

- Stop ! Lâche-moi ! Ça suffit, ça ne m'amuse pas du tout !

Il gesticulait telle une anguille, et s'il parvint, à plusieurs reprises, à presque échapper à Pearl, la créature était chaque fois plus vive et plus forte. Adam s'épuisait. Ses cordes vocales le faisaient souffrir, et tous ses membres, à force d'être sollicités, le tiraient. Ça lui rappelait, une fois de plus, qu'il était bien plus, oh, bien plus âgé que ce qu'il paraissait.






And I said 'Hello Satan' Original

Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




And I said 'Hello Satan' Empty
MessageSujet: Re: And I said 'Hello Satan'   And I said 'Hello Satan' Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Port Débauché :: L'Amanite Viride-