Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 987
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Sous la Lune; les étoiles    Dim 10 Sep 2017 - 19:30

Les temps du blanc de l'infirmerie était bel et bien terminé, et depuis un moment déjà, Apache gambadait de nouveau.
Les débuts n'avaient pas été des plus grandiloquent, mais le garçon avait fini par plus ou moins reprendre ses marques, parvenant relativement vite à surmonter ses appréhensions. Ses peurs.
Du moins en apparence, au moins.
Il y avait toujours un mouvement derrière un arbre, une ombre furtive qui passait dans son champ de vision sans jamais se fixer pour de bon. Un frisson dans le dos.
Un quelque chose qui rodait, mais qui l'Hérissé le savait n'existait réellement que dans son esprit abimé.
Il finirait par oublier, se disait-il.
Ouais.
Le cauchemar s'estomperait, pour au final disparaitre complètement dans les méandres d'une mémoire disloquée.
Il ne changerait pas.
C'était ce qu'il se disait.
Alors il sortait, l'iroquois. Allait chasser, parfois. Avait repris ses activités. Il voyait ses camarades, braillait un peu sur l'autorité, mais ne se faisait pas tant que ça remarquer.
Doucement, Apache reprenait sa place sur l'ile imaginaire, ré enfilant son blouson de cuir hérissé de ferraille, bardé de badges, pin's et patch en tout genre.
Le révolté se réveillait peu à peu, sortant de sa torpeur, revenant d'un mauvais rêve trop long, trop réel.
Qui sonnait trop vrai.
Le passé resterait au passé.

"C'est moi ou il commence à cailler sévère, la ?"
Le punk avait posé la question tout en resserrant son perfecto autour de lui, une moue inscrite sur la bouille. Son sourire cependant n'était jamais bien loin, et pour cause, la personne à qui il venait d'adresser la parole n'était autre qu'Elle. "Ca va t'as pas froid, toi ?"

Elle.
la Fille.
Her.
Lui, il était venu la chercher jusque dans sa cabane, une fois n'était pas coutume, et lui avait proposé une ballade, comme ça, l'air de rien.
Elle avait accepté.
Et tout deux s'en étaient allé sans vraiment savoir ou leurs pas les mèneraient

Il faisait froid, c'était vrai, mais la présence de cette sentinelle la avait tout pour réchauffer le cœur d'un certain Anarchiste.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Dim 17 Sep 2017 - 5:21

La vie a repris son cours. Doucement, Her fait à nouveau des rondes, un peu plus chaque jour. Doucement, elle entame son entrainement même si Scar rechigne encore un peu par égard pour sa main qui a presque fini sa convalescence. Alors plutôt que d'apprendre de nouvelles techniques de combat, la Fille se muscle, s'endurcit, parce qu'il le faudra. Dès qu'elle a eu l'énergie, à défaut de pouvoir améliorer ses capacités guerrières, elle s'est mise à entrainer son corps, à se renforcer. A combattre ses peurs aussi, au moins une partie, en allant nager avec ou sans Freckles. Ca va mieux maintenant, à force de se jeter à l'eau pour moins s'y noyer. Et c'est peut-être une impression, mais la sentinelle se demande si ça n'aide pas sa main aussi. Mais bien entendu, ça fait trop peu de temps qu'elle fait tout ça pour que ça se remarque. Plus tard sans doute, mais là. Non. Trop tôt.

T'es venu la chercher, toi, et ça lui a fait plaisir un peu quand même. De te savoir hors de l'infirmerie, de te voir encore te balader un peu où tu veux sans aucun respect de rien. Pas qu'elle approuve vraiment en soi, mais c'est agréable de te savoir de retour, en quelque sorte. Et quand t'as proposé la balade, Her, elle hoche de la tête. Pourquoi pas ? Sans doute qu'elle aussi en a besoin. Ca fait longtemps qu'elle n'est plus allée dans son coin pour écrire. D'un côté ça lui manque, de l'autre la Fille se demande si elle saurait encore faire, écrire. C'est bête, mais peut-être qu'on peut rouiller de ça ?

Alors du coup elle marche à côté de toi. Avec ses gros godillots noirs, son pantalon sombre, son débardeur un peu martial.. Et une sorte de pelisse, quand même. C'est peut-être un peu trop, mais elle l'a récupéré et prend soin de ne pas la laisser seule. Hors de question qu'on la lui pique. Les affaires au Grand Arbre quand on n'y prend pas garde, ça peut avoir tendance à voyager.

- Non, ça va. Je suis bien équipée, hein. C'est même presque l'inverse.

Elle te répond avec un sourire tranquille, et profite de cette escapade. Les eaux ont commencées à se retirer, c'est drôlement chouette ! Plus besoin de prendre une barque aussi loin pour partir de l'Arbre, et ça Her apprécie vraiment. Oh, c'est moins inquiétant pour elle parce que maintenant elle sait flotter et barboter, à défaut d'avoir une brasse vraiment parfaite. Mais la terre ferme, y a quand même que ça.

- C'est toi qui va geler, avec ton cuir. Ca tient pas chaud, ces trucs, si ?

Il lui a toujours semblé que c'est le genre d'habit qui donne chaud quand il fait chaud, et froid quand il fait froid. Le look a un prix, après tout.






Hidden truth:
 

Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 987
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Dim 24 Sep 2017 - 7:55


"Non, ça va. Je suis bien équipée, hein. C'est même presque l'inverse. C'est toi qui va geler, avec ton cuir. Ca tient pas chaud, ces trucs, si ?"

Un mouvement de sourcils un peu surpris alors que les yeux noirs glissaient vers sa camarade. "Non franchement ça va, ca fait à peu près son taff." Le blouson tenait chaud, ouais, mais il datait très franchement. De quand ? Ca, difficile à dire. L'avait-il toujours eu sur le dos ? L'avait-il ramené de sa vie d'avant et jusqu'au pays imaginaire pour ne jamais s'en détacher ?

Peut être.
Peut être pas.

Mais une chose était sur, ce n'était pas pour la praticité de ce perfecto qu'Apache l'avait gardé.
Et ouais, ca commençait à cailler.
Le sol gorgé d'eau par endroits devenait un terrain de glissade assez plaisant pour le punk qui n'hésitait pas à se laisser entrainer dans les petites pentes, sans jamais se vautrer, habitué à l'exercice, et petit à petit, la ballade menait les deux camarades un peu plus loin de la Grande Centrale, jusqu'à arriver en face de sept arbres bien singuliers.

La, l'iroquois se stoppa, levant la tête, lâchant un reniflement dubitatif.
C'était quoi cet endroit ?
Haaaaa, mais oui... Ca lui revenait alors qu'il avisait le gros coffre en bois sombre posté devant ce qui était en fait des entrées.

"Ca te dit on va y faire un tour ?"
Qu'il lança à la sentinelle avec un regard brillant alors qu'il se rapprochait tranquillement du coffre, et de ses deux mains, il souleva le lourd couvercle, laissant apparaitre ce qui aurait du être un choix incalculable de costumes différents.

Ca pouvait être marrant, après tout, non ?






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Sam 14 Oct 2017 - 19:22

Un léger sourire un peu sceptique quand tu dit que ça va et que ce blouson te garde au chaud. t'as quand même resserré les pan y a à peine quelques secondes, hein. Ou alors c'était juste un réflexe, pour accompagner le sujet météo ?

La météo, ouais. Vous en êtes là. Si Her était assez contente quand tu lui avais proposé une sortie, maintenant elle se pose un peu des questions. C'est que c'est pas pareil, plus pareil, plus maintenant. En tout cas, c'est son impression. Comme un retour à zéro. Une truc où y aurait en légende "Votre relation est un échec, faites reset." Ça pique, un peu. Météo. Vous en êtes là, elle en tout cas, à pas trop savoir qui dire ni comment. Y a des trucs encore un peu coincés, des machins mal digérés. Même de son côté à elle. Surtout de son côté à elle. Ça la saoule.

Machinalement, la Fille masse sa main blessée. Blessée, non, même plus. Plus vraiment, au fond. Y a plus de bandage, c'est que c'est bon, non ? Ils le lui ont viré y a un jour ou deux, et elle avait eu envie de pleurer. C'est moche, toujours, mais c'est pas ça le truc. Le soucis. Non, le vrai problème, c'est que sa main ne marche plus comme avant. Ne le fera sans doute plus jamais. Pour oublier ça, un peu, Her a pris l'habitude de serrer le poing de cette main là, pour que ça se voit moins. Mais même ça, c'est pas si simple. C'est plus si simple.

Elle peut même pas s'énerver.

Apache il s'en veut trop pour qu'elle en ait envie.
L'autre raclure de caniveau est déjà crevé.

Her n'a rien pour se défouler. Pour cracher tout ça. Et puis même si elle le voulait, elle pourrait pas. Ça sera jamais aussi fort que ce qu'elle ressent. Alors, quoi ?

Agacée mais surtout contre elle même et tous ces trucs qu'elle ne peut pas changer, Her te regarde gambader et faire des glissades comme si t'avais jamais eu de soucis. Un instant, un très bref instant, la Fille te hait phénoménalement. Ça dure le temps d'un battement de cœur, même pas, et déjà la sentinelle se sent coupable de son fiel envieux. C'est pas ta faute. C'est pas ta faute si elle est en galère, si elle est moins résiliente que toi. Elle se contente de te sourire un peu, comme de loin, et c'est déjà bien pour elle.

Quand vous arrivez devant les drôles d'arbres, elle reste un peu interloquée. Toi, le temps qu'elle sache si ça la tente ou pas, t'as déjà commencé à fouiner. Bon gré mal gré, la voilà qui s'avance aussi. Peut-être que ouais, ça changerait. Et puis dans un truc inhabituel, sans doute que ce drôle de voile entre vous deux sera moins perceptible.

- Y a des costumes chouettes ?

T'es déjà à farfouiller, autant te demander. Tiens d'ailleurs, il est hermétique, ce coffre ? Parce qu'avec tout ce qu'il a plu, y a intérêt ! Jetant un regard autour, ouvrant même un peu la porte de l'arbre, Her voit qu'à l'intérieur c'est comme une sorte d'entrée, avec des cabines pour se changer. Une sorte de sas, en somme. Un peu plus loin, y a même une petite pile d'accessoires.. Et un autre coffre d'habits.

- Y a une autre réserve de costumes à l'intérieur, je te laisse celle-là. On se retrouve après s'être changés, ok ?

Un bref sourire, et la Fille rentre de toute manière pour aller fouiller à son tour dans le coffre restant. Et franchement ? C'est pas la joie ! Le seul truc à sa taille et pas trop crade ou mouillé, c'est une sorte de robe qu'elle ne comprends pas et des chaussures absurdes et. Et tant pis, advienne que pourra. Mais Her va vite se planquer dans une des cabines avec sa tenue. Mal à l'aise un peu. Avec un peu une angoisse de se retrouver attifée de ça.






Hidden truth:
 

Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 987
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Ven 10 Nov 2017 - 12:11

A la première question de la Fille, Apache lâcha un vague "Mmmmm..." Qui relevait assez bien ses doutes, alors qu'il se mettait à farfouiller plus encore au fond de la malle, s'y plongeant à moitié tellement celle ci semblait profonde. Ils se seraient trouvé dans un dessin animé que sans nul doute le petit punk aurait fini par basculer a l’intérieur, le coffre se refermant brutalement sur lui. Cependant, peut être que l'ambiance était à un tout autre genre, et il n'en fut rien.

- Y a une autre réserve de costumes à l'intérieur, je te laisse celle-là. On se retrouve après s'être changés, ok ?

- Ca marche !

Et chacun se mit en recherche du fameux fashion trésor.

Cependant, comme le redoutait l'Hérissé alors qu'il se plongeait encore et encore dans les masses de tissus, il ne restait pas grand chose de pas détrempé, déchiré, ou encore cramé.
Comment ca se renouvelait, ces costumes, hein ?
Aucune foutue idée, en tout cas, ils avaient l'air de s'être pointés juste avant la livraison ! Mais le chasseur finit tout de même par trouver un petit quelque chose à se mettre, et même avec ca de quoi se faire beau.

Une petite veste légère restée ouverte  qui s’arrêtait à la taille, des gants mitaines qui lui arrivaient jusqu'en dessous du coude, un short plutôt taille base qui se prolongeait par un tissu tout fin et vaporeux, et des pompes fines et souple, le tout rouge et or.
Ca ne lui allait pas si mal au teint, ces couleurs, se disait Apache. Et ça lui donnait des airs de génie mal peigné échappé d'une lampe.
Pour parfaire le tout, et puisqu'il était pas du genre a ne pas jouer le jeu jusqu'au bout, le punk enfila un genre de diadème qui sonnait à la fois bizarre et bien avec ses crêtes.
Le truc principal à reprocher à ce costume ?
Il se sentait carrément à poils.
Pas très couvrant.
Il n'y avait plus qu'à espérer qu'il ferait plus chaud à l’intérieur, par ce que la c'était sur, il allait sérieusement se les geler.
Mais bon...
Quand il fallait y aller...

Et il sortit de la cabine, une petite boite à maquillage dans la main. Ca allait être coton pour ces détails la. Apache était pas un pro du Eye liner.

Et Her alors ? Elle en était ou ?

Gribouille de la tenue en question Designé par les soins deeee MAaAaaax ♥:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Sam 23 Déc 2017 - 21:01

Tant bien que mal, Her déballe les affaires qu'elle a ramassé dans la malle. C'est pas jojo, encore pire que ce qu'elle craignait. Les couleurs, déjà, c'est tout sauf discret, mais admettons. Mais alors la robe.. Mazette, faut limite être artisan pour la mettre ! Y a une sorte de cadre rond, avec des espèces de cerceaux qui la maintiennent ronde et tendue autour d'elle comme un globe. Discrétion zéro. L'intérieur ressemble à un ciel étoilé, et le détail du short court et bouffant dont chaque jambe fait lune ou soleil lui arrache une grimace. Les chaussures à cœur, et le petit blouson avec un motif du même genre pile sur le décolleté c'est d'un goût très.

Urk. Pas elle.

Après un nouveau soupir, moult yeux roulés et quelques couacs, la Fille parvient enfin à enfiler son bardas et trouve même dans une des chaussettes un peu de rouge à lèvre et un crayon pour les yeux. Pendant un moment, quelques secondes en moins, Her fixe le maquillage qu'elle tient dans sa main valide et décide que..

Non. Ca suffit, oh.

Ok, son costume a des mitaines et des poches, et ça c'est cool. Mais pas assez pour racheter le reste et qu'elle en rajoute une couche avec du maquillage. Remuant doucement ses mains, et surtout l'invalide, Her se dit quand même que ça pourrait être une bonne idée, ça. Avoir des gants pour l'hiver, mais surtout des mitaines plus classique pour cacher sa main bizarre. Ouaip. Ouaip ça elle y songera et demandera a des racco de l'aider, ça lui plaît bien.

Finalement, quand elle t'entend ouvrir ta cabine, Her se dit que. Merde. Va falloir sortir. Et que tu la vois comme ça. Oh putain, pourquoi vous vous êtes lancés là-dedans déjà ? Idée de merde. A tous les coups toi tu vas avoir un costume cool, et elle sera la seule ridicule. Enfin même si tu as un costume pourris, à son humble avis elle aura le pire. Du coup, foutu pour foutu..

Après une grande inspiration et les yeux crispés fermés un bref instant, Her ouvre la porte de sa cabine s'avance et.

Bloque.

Putain. De robe.

- Je veux pas de commentaire. Je veux pas d'aide non plus.

Son ton ne laisse présager rien de bon pour toi si jamais tu t'aventures à dire quoi que ce soit. Her ne te regarde même, toute occupée qu'elle est à débloquer les arceaux pour que la robe tombe comme un flan de chaque coté de ses hanches, les deux arcs de cercles heurtant ses jambes plus fort que la sentinelle ne l'aurait voulu. Puis, sortant de sa cabine en roulant des yeux, la Fille remet sa robe en volume. Marcher et se choper des bleus à avoir les arc lui cogner les jambes ? Meh, pas terrible.

Ce n'est que là qu'elle te regarde enfin, encore exaspérée de cette entrée tout sauf glorieuse et. Woah.

- T'as pas froids ?

C'est sa première idée, tellement t'as peu de.. Tissu. C'est presque embarrassant.

- Les couleurs te vont bien, remarque.

Vrai. La coupe aussi. Pas.. Conventionnel ni très approprié au climat mais ça te va bien. Vraiment bien. Un sourire un peu crispé alors qu'elle s'empêche de regarder ton costume parce qu'elle a l'impression que ça serait te mater tellement y a peu de tissu. Du coup ses yeux remontent vers les tiens, et un sourire en coin se fait présent.

- Nous voilà beau, tiens. Entre la robe bombonne et la tenue orientale, ni l'un ni l'autre on a un costume adapté. C'est quoi ce que tu tiens ?

Ca y est, elle ose t'approcher.
Du coin de l’œil elle reconnait quelques cicatrices, mais passe outre.


Le costume de Her, designé par Apachouchou !:
 






Hidden truth:
 

Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 987
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Lun 25 Déc 2017 - 20:42

Le petit punk attendait sagement. Pas spécialement stressé, pas spécialement gêné. Seulement un petit peu froid, oui, il fallait bien se l'avouer. S'il était mal à l'aise vis a vis de sa tenue ? Non, pas vraiment. Il fallait dire qu'il ne s'était pas vraiment vu, sa cabine étant parfaitement dépourvue de miroir. Il n'avait pu que supposer, imaginer, mais ne s'était pas tant attardé.
Bon sang ça caillait !
Et enfin, la porte en bois grinça, attirant toute l'attention d'Apache dont la curiosité fit un bon dans les sondages.
Alors ?

Les yeux noirs s'agrandirent alors qu'enfin, Her réapparaissait toute costumée.
Et quel costume !!!
La bouche ouverte du fait de la surprise, le chasseur finit par la refermer, avisant la galère qu'était déjà cette robe...

- Je veux pas de commentaire. Je veux pas d'aide non plus.


....Ne serait ce que pour passer une bête porte.

BOUING ! Alors que la jeune fille avait réussi à passer le cadrant de bois, le cerceau qui composait le vêtement s'était brusquement reformé en un cercle parfait dans un bruit rigolo qui fit se lever les sourcils du français bien haut.

Her était...
Elle était...
L'Hérissé cligna des yeux. Il phasait littéralement devant cette sentinelle qu'il avait l'impression de voir pour la première fois.

Elle était...

... Putain de belle.

Il y avait cette veste bleue grossièrement étoilée, bouffante et qui lui donnait de ce fait des airs d’héroïne de dessin animés, et puis ce genre de bustier drôlement découpé, ça faisait des ronds et des piquants, doux et épicé à la fois ! Ça lui enserrait la taille et la mettait en valeur, le jaune hurlant pourtant avec le paisible bleu pastel.
Il y avait donc ce cerceau qui maintenait la robe en suspend dans les airs, découvrant ses jambes plus que de raison. Les avait-il déjà vu autant, les jambes de Her ?
Au final, elles étaient recouvertes de bas couleurs ciel, mais la forme du vêtement laissait voir a l'occasion ses cuisses et ça...

Ca c'était vraiment charmant.

Apache était charmé, oui. C'était la le bon mot. Et peut être que ça se voyait à ses yeux écarquillés et à la tronche qu'il tirait.
Il y avait un petit truc en plus qui avait attiré l'attention du punk, le laissant à la fois sans voix et fasciné, c'était que sous cette robe à la forme si particulière, et qui laissait ainsi entrevoir son revers à l'occasion, c'était toute une galaxie qui semblait évoluer.

- T'as pas froids ?


Rude retour à la réalité, et Apache en sursauta presque, se rappelant sa tenue, baissant rapidement les yeux dessus, avisant sa nudité, son torse dévoilé, et pris d'un malaise dont il ignorait finalement l'origine, il se mit à tirer nerveusement sur cette veste trop courte et trop légère, cherchant à se couvrir un peu plus sans grand succès.
Bah qu'est ce qu'il lui prenait d'un seul coup ?
Pourquoi ce pique de nervosité ? Même lui ne le savait pas.

- Les couleurs te vont bien, remarque.

- Euh... Merci. Ça lui allait bien ? C'était bien ce qu'elle avait dit... Pourtant à sa première remarque, le chasseur avait presque eu l'impression d'un reproche. A y regarder franchement pourtant, ça n'y ressemblait en rien.
Putain mais détend toi mec...
- Toi aussi ca te va super bien, ca te... Un petit temps alors que ses yeux balayaient de nouveau cette tenue si peu conventionnelle. " Ca te change !"
Ouais. Ca la changeait carrément. C'était sur. Mais c'était peut être un petit peu con comme réflexion car qui est ce que ce genre de tenue n'aurait pas changé, hein ?
Ouais, enfin bref.

- Nous voilà beau, tiens. Entre la robe bombonne et la tenue orientale, ni l'un ni l'autre on a un costume adapté.
Un sourire suivit d'un léger rire en réponse. C'était vrai que pour le coup, ils dénotaient. Tout les deux. Et l'un avec l'autre.  C'est quoi ce que tu tiens ?
- Ca ? Et l'iroquois des mille et une nuits releva la main, la tendant vers la Fille pour qu'elle puisse mieux voir ce qu'elle contenait. "Du maquillage j'crois." Il croyait, ouais. "Mais bon j'sais pas trop c'que j'suis sensé en faire ! J'en mets pas super souvent alors..." Et c'était même pas dit sur le ton de la blague. C'était même très sérieux.

"Sans miroir, laisse tomber."

Trop compliqué ! Bieeeen trop compliqué, oui.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Ven 26 Jan 2018 - 9:14

Apache Apache Apache. Pourquoi tu fais cette tête là, hein ? Ca la gêne, Her. Vu qu'elle te regarde, pas moyen de rater ta tronche. Avec les yeux grands ouverts et ta bouche ébahie, on dirait que tu vois un truc incroyable. Et devant le ridicule de sa tenue, Her comprend bien ta réaction même si ça ne l'enchante pas des masses. Ta réaction qui.. Dure. Et Dure. Et dure.

Quoi, faut qu'elle te cause pour que tu te réveilles ? A voir ta réaction alors que la Fille te pose une question, ouais, on dirait bien. Ca n'aide pas a la rassurer quant à son apparence, et Her se mordille nerveusement la lèvre en se demandant si c'est si affreux que ça, comme elle est sapé. C'est vrai que toi, t'as beau avoir une tenue.. Suggestive, disons. Au moins elle est belle et elle te va bien. Très bien, même. Tg. Sérieux, tg.

T'as l'air d'atterir, quand elle te cause, ouais. Et à te voir resserrer les pans de ta veste, Her se dmande si la question te gêne ou si t'as réagi par réflexe. Du coup elle jette un coup d'oeil à nouveau, et se demande vraiment comment tu fais pour pas geler. Elle, elle gèlerait. D'ailleurs là elle n'a pas froid, mais ne râle pas contre son gilet pour autant.

- Au pire on peut regarder si y a pas une veste d'un autre costume ? Pas que je veuille casser l'harmonie de ton costume, hein. C'est très joli et tout. Mais bon, si c'est pour choper la crève..

Her roule des yeux, quand tu lui dis que ça lui va et que ça change. Ah bah ça pour changer, hein ! C'est sûr que c'est pas le même genre que ce qu'elle met au quotidien ! Mais ce n'est pas pour autant qu'elle est vraiment convaincue, la demoiselle. Et ça se voit.

- Je sais pas, Apache. C'est pas pratique, y a trop de couleurs, des motifs partout, et. Et je sais pas j'aime pas du tout. Sauf les mitaines et les poches. Ca, j'avoue, c'est plutôt cool.

Quand elle fait son petit bilan sur vos costumes tu souris et tu rigoles, et ça la fait sourire en coin aussi. C'est chouette de te voir à nouveau comme ça, vraiment. Y a pas à dire, c'est chouette. Y a eu trop de larmes, de drames, de tension récemment. C'est épuisant. Et une fois de plus, ta résilience l'impressionne. T'es quand même un sacré bonhomme, Apache. Ca, on ne peut pas te l'enlever.

Quand tu parles du maquillage, elle sourit un peu et hoche la tête en tapotant une de ses poches. C'est là qu'elle a rangé le maquillage, se disant que mieux valait ne pas le perdre pour la prochaine victi.. Personne qui profitera pleinement de ce costume absolument inoubliable dans son genre.

- J'en avais aussi, ouais. Pas de miroir non plus dans ma cabine, mais je te le mets si tu veux. Je suis sûre que des yeux d'égyptien, ça irait bien avec !

Et c'est vrai. A tous les coups tu serais classe, avec du noir autour des yeux. Et l'espèce de fourche bizarre au coin de l'oeil, là, elle  sait pas comment ça s'appelle mais il lui semble bien qu'ils ont un truc du genre. Et puis, hein.  Toi maquillé, ça peut être cool à voir. Pour une fois qu'il y a l'occasion ! Le costume est oriental plutôt qu'égyptien, mais bon. Faut savoir s'adapter dans la vie. Et puis Her a bien envie de te voir fardé, ouais. Peut-être même qu'elle fera un effort aussi, si elle n'est pas la seule à se peinturlurer la face.

- Atta. Pas super souvent ??


Elle vient à peine de capter.

- Tu te maquilles ?

Maintenant c'est elle qui fait les yeux ronds. Her te savait looké et attentif au style, mais ignorait que tu es coquet à ce point. D'ailleurs, elle ne t'a jamais vu maquillé, si ?






Hidden truth:
 

Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 987
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Mar 30 Jan 2018 - 18:44

Her n'était pas ravie concernant son costume. Pas assez pratique, trop de couleurs... Non, elle n'aimait pas DU TOUT même, selon ses propres termes "Sauf les mitaines et les poches. Ca, j'avoue, c'est plutôt cool." Et cette remarque ajouta un peu plus au sourire du punk. C'était qu'il commençait à la connaitre, au final, et oui, oui Her avait cette tendance à privilégier le pratique au style. Définitivement. C'était sans doute pour cela que ce genre de tenue, en l'occurence, la changeait tant.
Et c'était bien sur sans compter sur l'aspect "anormal" de ce look.
Et pourtant, le punk, lui, n'en démordait pas. Elle était juste superbe, comme ça.
Le bleu, ouais. Cette couleur, ça lui allait vraiment bien. Ce n'était pourtant pas la couleur a laquelle il l'aurait naturellement associé, avec son tempérament de feu, de guerrière à la tête bien remplie.

"J'en avais aussi, ouais."
Avait-elle dit, en parlant du maquillage.  "Pas de miroir non plus dans ma cabine, mais je te le mets si tu veux. Je suis sûre que des yeux d'égyptien, ça irait bien avec !"
Une mine étonnée suivit d'un nouveau sourire alors que les yeux noirs d'Apache pétillaient.
"Ha ouais, merci, ce serait chouette !" Tant qu'à faire, autant aller jusqu'au bout du truc hein. Comme concernant la veste dont il avait vite abandonné l'idée de la remplacer, son costume resterait tel qu'il était. L'Hérissé n'était pas tellement du genre à faire les choses à moitié, et puis La Fille avait déjà l'air d'avoir une idée précise de ce qu'elle voulait peindre sur sa bouille. Ca pourrait être marrant.
C'était ce qu'il se disait, le garçon, tout en ouvrant la petite boite à maquillage pour voir un peu ce qu'elle contenait.

"Atta. Pas super souvent ??"

Automatiquement, l'iroquois releva les yeux vers La Fille qui venait de s'exclamer, revenant sur ce qui avait été dit un peu plus tôt.

"Tu te maquilles ?"

Il haussa les épaules avec un air un peu blasé, se ré-intéressant à la boite pleine de couleurs
- Ca m'arrive ouais, de temps en temps.
Son regard revint à celui de Her, un petit sourire en coin. "J'aime bien m'faire beau pour certaines occasions."
A savoir de quel genre d'occasion il parlait, la dessus, le mystère planait.
"Mais c'est pas si souvent ! Puis je mets quasi que du noir" L'air de dire que ca restait discret. Encore fallait-il voir ce que ça donnait quand il s'amusait à ce genre d'activité.

Et quand c'était Elle qui s'en chargeait, ça donnait quoi, alors ?
Le petit punk tendit la boite à la sentinelle, son sourire tantôt un peu aiguisé se radoucissant à la manière de celui d'un gosse.
"Alors tu veux bien m'faire beau, Her ?"






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Lun 12 Fév 2018 - 11:18

T'as l'air content de sa proposition, à la Fille. Te laisser être maquillé par quelqu'un d'autres, visiblement ça ne te gêne pas. T'as pas peur, ho. Tu sais même pas si elle sait faire ou pas, et tu lui laisses faire tes yeux tranquille. A l'aise, Blaise. Her ne sait pas si ça l'exaspère ou l'amuse. Du coup elle roule des yeux en faisant un rictus en coin, une espèce d'entre deux d'expression pas très décidé. Et toi, t'es content. Sérieusement, t'es pas possible.

La suite, aussi, ça la rend carrément curieuse. Elle se demande à quelles occasions tu te maquilles, et ça doit se voir à sa tête qu'elle turbine un peu. Sauf que toi tu regardes pas, c'est dommage tiens ! Elle t'imagine pas te déguiser et te maquiller au sens traditionnel. Mais en même temps il ne faut pas sous estimer ton potentiel de faiseur de n'imp. Tu peut grandement te lancer dans à peu près quoi si l'envie t'en prend, Her en est persuadée.  Alors, quoi ? Maquillage de guerre, comme les indiens ? Ca pourrait. Quand tu précises que tu ne mets que du noir, elle t'imagine te barbouiller comme avec du charbon. Noir, jusqu'au bout des oreilles. Mais pour quoi faire ? Se fondre dans la nuit peut-être. T'es sans doute pas du genre à respecter le couvre feu ! Un bref instant, elle t'imagine partir en expédition la nuit, pour va savoir quoi. Un bref instant, le toi prêt à tuer Lace lui revient en mémoire comme un flash. Tu fais ça, Apache ? Partir la nuit pour buter des gens que t'aimes pas, ou que tu estimes mauvais ? Expédition punitive contre des pirates, des indiens, va savoir quoi ? Ca la fait frissonner, du coup, et elle chasse bien vite cette pensée de son esprit. Ca.. Ca elle préfère l'oublier. Au moins le temps de savoir quoi en faire, de savoir le gérer.

D'un coup, y a ta main qui lui tend le nécessaire à maquillage. D'un coup, y a toi avec un sourire.. Doux ? Presque innocent. Wut ? Et ta question, toute innocente aussi, qui la prend de court. Te faire beau ? Tu l'es déjà. P'tit con ! Elle sait pas faire beau, tu sais. Tu vas être sacrément déçu. D'ailleurs, elle te le dit, parce que pourquoi pas.

- Je sais pas faire beau. Si ça sera beau. Mais je peux foutre du crayon sur ta face, ça oui.

Et dans son regard, dans son petit sourire en coin, un air de malice. Ca sent le coup fourré, ça sent la sale gosse.

T'es sûr que tu veux tenter ?






Hidden truth:
 

Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 987
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Ven 23 Fév 2018 - 20:15

Elle savait pas faire beau, qu'elle disait, mais acceptait de "foutre du crayon sur ta face, ça oui."
Un sourire en coin qui soulevait ses jolies lèvres charnues, et dans ses yeux sombres la malice s’immisçait sans aucune discrétion. Dans l'éclat brun des iris de Her, c'était comme un jeu qui se profilait, une invitation à s'amuser.
Tiens tiens...
Et comme par mimétisme, la mine du punk changea tout en restant cependant enjouée et souriante, perdant de la douceur mais gagnant en diablerie.
Les yeux noirs parfaitement fixés dans ceux de la sentinelle, Apache souleva en un bref à-coup sa main, celle qui contenait la boite, la mettant en évidence et invitant pas ce geste sa collègue à la saisir.

"J'te fais confiance, camarade."
Suivit de son sourire qui s'agrandissait un peu plus, visiblement joueur. "J'te laisse carte blanche" Et un petit mouvement de sourcils vers le haut.

Et oui, c'était qu'il avait le gout du risque, l'Hérissé, en toute circonstance.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Ven 2 Mar 2018 - 9:17

Couillon. Tendre couillon qui aime trop le risque. Her n'est pas surprise une seul seconde par ta réponse. A vrai dire, elle misait même un peu dessus. Tu lui fais confiance, que tu dis, et in petto Her se dit que tu fais une connerie. Que t'apprends rien, jamais : tu le sais qu'elle a son air de sale gosse, cet air mutin du jeu. Tu sais qu'elle est capable de faire des coups fourrés, t'as déjà fini par terre. Deux fois. Tu t'en souviens, de ça, Apache ?

Et pourtant, tu lui laisses carte blanche, avec une expression qui pétille au moins autant. Le jeu est lancé. Ca l'amuse, bêtement.

- J'vais te la pourrir de gribouillis noirs, ta carte blanche, tu vas voir.  

Et puis.. Et puis elle ne sait pas trop comment s'installer, Her, pour te gribouiller dessus, comme elle dit. Fronçant la bouche sur le côté en réfléchissant, elle te regarde, puis autour de vous. Rien pour s'asseoir. Bon bah. Ca sera debout, hein. Avec un léger soupir -assis ça aurait été chouette et pratique- elle te jette un regard et finalement hausse des épaules.

- Faudra que tu restes stable, j'vais avoir besoin d'appui. Et j'voudrais éviter de te crever un oeil, tant qu'à faire.

Ouais, ce serait pratique, oui, hein ? S'approchant et cherchant à s'installer, Her hésite à se lancer. Ou plutôt, elle se demande par où commencer. C'est qu'elle n'a jamais maquillé quelqu'un, après tout. Se remémorant les gestes mentalement, la brunette finit par poser sa main sur ton visage pour maintenir celui-ci.

- Ferme les yeux.

Et de se mettre au travail. Parfois, elle te relâche et te demande d'ouvrir les yeux. Puis de fermer à nouveau, et elle se remet au travail, peaufine, affine le trait. Se concentre sur son travail et ne remarque pas vraiment la proximité que ça engendre. Innocente et toute à son oeuvre, Her. Sans être une pro, elle arrive plus ou moins à te dessiner des yeux d'egyptiens pas trop moches. En tout cas pour son niveau, Her trouve que ça va. Elle s'est appliquée. Sur une impulsion, et avec un vrai beau sourire de sale gosse, elle ajoute même un coeur rapide sur la pommette droite.

- J'aime bien. Ca te va bien. Tu devrais le faire plus souvent.

N'empêche que ouais. Elle avait grave raison. Les yeux d'égyptien, ça te va bien. Elle contemple une dernière fois son travail, sourit.. Et te tend la boîte avec un sourire espiègle puissance mille.

- Ton tour, Mister Sheherazade. Y a pas d'raison.

Heh. Pourquoi pas ? La Fille ne voit pas pourquoi elle serait la seule à galérer à peinturlurer l'autre zouave. Et puis tant qu'à jouer, autant le faire correctement.

De toute façon, ça ne sera jamais aussi nul que sa tenue, et le maquillage n'a jamais empêché de marcher ou passer des portes, alors c'est pas si grave.






Hidden truth:
 

Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 987
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Ven 2 Mar 2018 - 21:25

Des sourires échangés, et déjà la petite boite à maquillage changeait de main.

"J'vais te la pourrir de gribouillis noirs, ta carte blanche, tu vas voir."
Ça fit rire le punk qui n'en attendait pas moins de la Fille. La guerrière, l’indomptable, la terrible Her ! Rien que ça.
Alors il la regarda chercher quelque chose des yeux. Sans doute un endroit ou s'installer. Par réflexe Apache se mit à y méditer aussi, jetant un œil au sol, le considérant, mais alors que ses yeux grimpaient le long des jambes de sa camarade pendant qu'il relevait la tête, ils s’arrêtèrent un instant sur sa drôle de robe.
Une mine de travers.
Mouais, se mettre au sol avec des fringues pareilles, il n'y avait sans doute rien de moins pratique.
Leurs regards s'accrochèrent finalement de nouveau alors qu'elle haussait les épaules.

"Faudra que tu restes stables, j'vais avoir besoin d'appui."
Le jeune garçon hocha la tête à l'affirmative. "Et j'voudrais éviter de te crever un œil, tant qu'à faire."
- Ha, merci, c'est gentil ! Suivit d'un sourire relativement doux, un peu rieur. Difficile de savoir s'il la remerciait vraiment, au premier degré, ou s'il suivait juste le mouvement, continuant sur un ton détaché.

Et puis, elle s'approcha, diminuant de ce fait l'espace qui les séparait, se plaçant juste en face de l'iroquois qui ne bougea pas d'un pouce.
C'était presque bizarre comme situation.
Bizarre si on ne savait pas ce à quoi il fallait s'attendre.
Elle était la, la Fille. Juste devant lui.
C'était marrant. Postés comme ça, l'un en face de l'autre, droits, c'était facile de remarquer qu'ils faisaient quasi la même taille.
Quasiment, ouais.
Her avait peut être quelques centimètres de plus au compteur que le petit punk.
Elle le fixait, et lui ne pouvait voir qu'elle. Elle qui le regardait, qui réfléchissait. Une main qui se posa sur sa joue et un frisson qui lui remonta l'échine.

- Ferme les yeux. Soufflé sur sa peau, et le révolté s’exécuta sans rien dire, ravalant sa salive. Ça s'appelait faire confiance.
Apache avait confiance en ses camarades.
Il avait confiance en Her.
Mais il n'avait pas réalisé que cette activité de maquillage proposé sans aucune arrière pensée devenait comme un genre de petit exercice.
Fermer les yeux et laisser l'autre faire.
Fermer les yeux et se laisser faire.
La main chaude de Her toujours sur sa joue, sans pourtant la voir, il pouvait sentir la présence de la sentinelle plus près encore, son visage tout près, son autre main effleurer sa peau et le froid du maquillage sur sa paupière close.
Toute près.
Le garçon pouvait sentir son odeur.
Les cheveux de Her qui lui chatouillaient la peau par endroit.
Elle sentait bon.
Le souffle de sa respiration qui balayait son visage, à peine perceptible. Chaud. Sucré.
Il se sentait bien, la.

Her semblait très concentrée sur sa tache. Elle ne lui gribouillait pas la face comme elle avait menacé de le faire un peu plus tôt. Non. C'était même tout le contraire semblait-il. Ses gestes étaient doux. Lent. Précis ? Appliqués en tout cas.
Cela arracha un petit sourire au chasseur apaisé. Calme.

La jeune fille lui demanda d'ouvrir les yeux, et il obéit sagement, le regard un peu flou, comme s'il avait manqué de s'endormir. Ce n'était pourtant pas le cas, il était bien éveillé, le révolté, mais bizarrement détendu.
Un instant, elle le fixa avec une mine concentrée, analytique. Ça faisait un peu bizarre d'être regardé comme ça, avec autant d'insistance. Et puis, elle se remit au travail, Apache refermant les yeux.
Bientôt, la sentinelle eut fini son œuvre, laissant une dernière sensation de froid sur la pommette droite du métisse qui par reflex leva la main dans sa direction mais se ravisant. S'il y collait ses doigts tout de suite, il allait tout bousiller.

"J'aime bien. Ca te va bien. Tu devrais le faire plus souvent."

- Ha ? Euh... Est ce qu'il avait rougit le chasseur ? Peut être. Un peu sans doute. Il ne savait pas trop s'il devait la remercier pour le compliment, car après tout... "C'est toi qu'a fait tout le travail !"
Le regard de la fille s'attarda un peu, avec un sourire, et le punk ne pu s’empêcher de se passer la main sur la nuque. Il aurait bien aimé voir le résultat, lui aussi, mais il allait devoir faire sans.

"Ton tour, Mister Sheherazade. Y a pas d'raison."
L'Hérissé se mit à rire doucement, amusé et pas surpris le moins du monde. "Tu m'as devancé..." Fit il avec un sourire en coin, ses yeux noirs brillant d'une lueur joueuse alors qu'il récupérait la boite tendue. "Ok ! A mon tour alors !" Relativement enthousiaste, le punk ouvrit la boite et avisa le matériel qui se présentait à lui, et tout en le considérant, il ne cessait de relever les yeux vers Her, la regardant avec attention, se mordant la lèvre inférieure et plissant les yeux à l'occasion.
Qu'est ce qui lui irait le mieux ?
Quels couleurs feraient mieux ressortir ses yeux ?
Tant de questions !

A son tour, il s'approcha, se postant juste en face d'elle, mais cette fois, les rôles étaient inversés. C'était à lui d'être tout concentré sur cette jolie frimousse qui n'attendait que d'être "gribouillé".
Se remémorant une fois de plus la phrase précédente de la sentinelle, un sourire joueur se dessina sur les lèvres de l'iroquois.

"A ton tour de fermer les yeux !"
Et une fois fait, il se mit au travail.

Pas de EyeLiner pour Her. Le chasseur tapota doucement du bout de l'index dans de la poudre argentée, l'appliquant avec délicatesse sur les paupières de La Fille.
Comme Elle un peu plus tôt, il du poser sa main sur l'une des joues de la sentinelle pour avoir un meilleur appui et être sur de ne pas en mettre de trop, ou à coté.

"Voila... Comme ça..."
Il murmurait, appliqué, tout concentré qu'il était sur sa tache.
Des ses deux mains, il encadra le visage de sa camarade, passant doucement ses pouces sur ses yeux pour en retirer l’excédant de poudre. Il ne fallait pas qu'il y en ai trop.
Juste un peu.
Juste de quoi faire scintiller.

"Fais voir, ouvre les yeux ?"

Et il accueillit Her avec un grand sourire, ses yeux pétillant d’émerveillement. "Super !" Et quelques secondes de rien, juste après. Quelques secondes ou il la regardait, juste. Avec un peu d'admiration rêveuse au fond de ses yeux noirs d’égyptien.
"T'as vraiment des jolis yeux, Her..."
Dit un peu comme s'il ne se rendait pas vraiment compte de ce qu'il disait. Il se reprit cependant, l'instant d'après, comme s'il se réveillait. "Enfin euh... Ouais ! Ouais ouais ouais. Donc." Apache baissa la tête, replongeant son attention sur le matériel qui lui restait avec des gestes peut être un peu plus nerveux que jusqu'ici.
Du caalme, putain, c'est bon t'as bien l'droit d'lui dire qu'elle a des jolis yeux si c'est l'cas noon ? Merde !
Il releva la mine vers la jeune fille, ravalant sa salive mais ne pouvant cependant pas s’empêcher de sourire, toujours.
Pourquoi est ce qu'il adorait tant ça, de s'occuper d'elle ?
Par ce qu'elle était trop chouette, Her.
Par ce qu'elle était trop jolie.
Par ce qu'elle était trop sympa et...
... Et qu'il l'aimait vachement bien.

Ouais.

Ouais ouais ouais. Donc.


Le punk passa son index sous le menton de la sentinelle, lui relevant doucement la tête, et avec douceur et attention, il appliqua du bout du doigt, toujours, le léger rose qui faisait luire sur les lèvres de la Fille.
Près, tout près.
Il caressait la lèvre inférieure à plusieurs reprise, la recouvrant progressivement. Il ne savait pas exactement de quoi ce maquillage était fait, mais il sentait bon, et il était doux au touché. Vraiment pas désagréable. C'était même tout le contraire.
A moins que ce ne soit la Fille qui sentait bon comme ça ?
Que ce ne soit sa peau qui soit si douce ?
Le visage du garçon se radoucit, de nouveau un peu rêveur alors qu'il fixait la bouche de Her, se remémorant que oui, oui, elle avait la peau douce. Qu'elle n'avait certainement pas besoin de quelconques artifices pour ça.
Un sourire un peu plus affirmé, alors qu'il terminait de maquiller ces jolies lèvres en passant son pouce délicatement sur celle supérieure.

"Fais comme ça ?"
Et comme pour lui donner l'exemple, il pinça les lèvres, les frottant l'une à l'autre juste avant que sa bouille ne se fende d'un nouveau grand sourire.

"Whaw..." Difficile de trouver autre chose à dire, et pourtant "T'es presque aussi belle qu'au naturel, comme ça !" Nouveau sourire. "Ca te change, c'est fou ! Ca te va trop bien !" Comme pour parfaire le tableau, il ne pu s’empêcher de ramener une mèche de cheveux rebelle derrière l'oreille de la jeune fille.

"Et voila... HA !" Comme un sursaut. "Attend !" Et il farfouilla de nouveau dans la boite revenant presque illico presto à la jeune fille, lui attrapant le visage de ses deux mains, s'avançant vers elle avec une certaine assurance, son visage s'approchant du sien, plongeant vers elle comme si... Comme s'il allait...

Nouvelles caresses sur les joues, ajoutant un peu de rose sur sa peau. Léger, à peine visible.

"Cette fois c'est bon !" Suivit d'un sourire satisfait et attendrit. "T'es magnifique, camarade !"






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 235
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Dim 11 Mar 2018 - 1:52

Tu as l'air de chercher toi aussi comment vous installer, Her le remarque du coin de l'oeil. Mais même à deux vous ne trouvez pas.. Bah tant pis, hein. Toi, ça n'a pas l'air de te gêner plus que ça : tu répliques pareil, tu souris pareil. Ranafout, comme on dit. Bah, ça lui va, à la Fille.

La séance de maquillage se passe mieux que prévu au final. Her est concentrée comme pas permis, pour faire les choses bien. D'une part, parce que juste faire de la merde ce serait méchant pour Apache. De deux.. Elle veut vraiment voir à quoi il ressemble avec la touche d'Orient supposée s'harmniser avec sa tenue. Alors elle se concentre, et elle met tout le reste de côté. Plus du tout aux aguets, pour le coup, la sentinelle. Mais.. Mais ouais, ça en vaut la peine.

Elle est fière d'elle. Un léger rire quand tu rappelles qu'elle a fait tout le boulot en réponse à son cpmpliment, et elle te tire la langue. Il lui semble noter quelques couleurs qui s'ajoute à tes pommettes, mais décide de ne pas relever. Ce serait mesquin. tout de même.

- C'est toi qui a dit que tu te maquillais déjà.


Vrai.

Toi, tu as l'air ravi quand elle parle de te faire bosser aussi. Et la Fille n'est pas surprise pour deux sous que tu veuilles échanger les rôles. Ca vous ressemble bien, au fond. cette espèce de jeu en tâche de fond. Ca fait du bien, aussi, un peu de légereté après tous ces trucs intenses. C'est comme une bouffée d'air. L'espoir que les choses soient simples entre vous, parfois. Her n'a décidément pas ton endurance en matière de drame.

Tu prends les rênes désormais, armé de la petite boîte de couleurs, et c'est à ton tour de la fixer. De te concentrer. Her est un peu nerveuse, d'un coup. Est-ce qu'elle aussi, avait un regard aussi intense, quand elle t'observait pouor te parer de couleurs ? Ton injonction de fermer les yeux, son obéissance non sans appréhension. Fermer les yeux, rien que ça, pendant que quelqu'un d'autre est là. Se livrer. Apache pourrait l'attaquer qu'elle ne pourrait pas réagir. Quelque chose d'autre pourrait débarquer qu'elle ne pourrait pas intervenir non plus. Fermer les yeux et se laisser aller. Dieu qu'elle déteste ça. Her est bien trop dans le contrôle pour être à l'aise avec ce genre d'exercice, et elle le sent cruellement à l'instant.

C'est un peu crispée qu'elle te sent prendre appui sur son visage à ton tour, et une fois de plus elle se demande si tu avais eu pareil tout à l'heure. Tes petits commentaires, qu'elle imagine plus pour toi que pour elle, lui fond se demander très fort ce que tu es en train de bidouiller sur sa gueule. Mais puisque ce genre de chose ne t'es pas inconnu -tu as l'air d'avoir des gestes sûrs en tout cas- Her se dit qu'a priori tu ne devrait pas trop la louper. C'est dejà ça. Parce que elle, elle avait très beaucoup eu peur de se foirer, tout à l'heure ! Docile, Her s'habitue peu à peu à ne pas tout contrôler, à te faire confiance. Docile, elle obéit à tes injonctions pour ouvrir ou fermer les paupières selon les besoins.

Jusqu'à ton commentaire à cent balles qui la prend de court et lui fait piquer un fard. Salaud ! Se réfugiant derrière une moue blasée et des yeux qu'elle roule pour cacher sa gêne, Her ne sait plus où se foutre et ça se sent peut-être un peu. Mais ce regard que tu viens d'avoir, Apache. Ce regard là, il venait d'ailleurs, pas vrai ? Comme de très loin, et ça la trouble que tu la regardes comme ça. Cesse !

- Bah ils sont marrons, quoi !


Ouais ouais donc, comme tu dis. Un drôle de moment un peu bizarre, t'as l'air aussi embarrassé qu'elle pour le coup. Pourquoi ? C'est elle qui devrait être gênée, pas toi ! Si ? Mais t'es déjà reparti tripatouiller du pigment factice, avec encore ce sourire d'ailleurs qui tâche tes lèvres et ne veut visiblement pas partir. Arrête. Arrête tout de suite, tu vas la refaire rougir ! La nervosité revient au galop, et le fait que tu lui redresse doucement le visage en lui relevant le menton, que tu sois si proche, que tu ais cette attention en lui maquillant la bouche avec une telle délicatesse.. Oui, Her est nerveuse à nouveau, voudrait que cela cesse. Y a un truc hors de contrôle en trop, un truc qui la travaille sans qu'elle ne sache quoi. Sans qu'elle ne veuille le voir, peut-être ?

Docile toujours, elle fait le truc de pincer les lèvres comme tu lui montres, sans savoir exactement ce que tu lui as foutu sur la face. Elle aimerait bien voir, du coup. Surtout avec.. Toi. Ta foutue réacton, l! ! Fais pas l'innocent, Apache ! Fais pas mine de rien. Le "Whaw" était clairement en trop ! Mais non, tu fais pas mine de rien tu en rajoute une couche ! La seconde phrase vient cueillir la Fille tel un uppecut et elle rougit. Ses joues en feu, Her ouvre la bouche pour réplique rmais est trop prise de court pour trouver quoi que ce soit. Pourquoi rien n'est simple, pourquoi tu choisis de la malmener comme ça ?

Pourquoi ça lui fait plaisir, aussi ? En même temps que ça la saoule ?

Elle se pense libre, s'apprête a s'en aller pour faire genre elle veut bouger après l'immobilite, mais ton exclamation la stop direct. Attendre. Attendre quoi ? Hein ? Tu farfouilles pour ajout- Quoi encore un truc ? Vraiment ? C'est pas assez, là ?

Bah non. D'un coup, y a tout qui s'enchaine, tes doigts de couleurs, tes mains qui encadrent son visage alors que tu approche le tiens, bam ! Her est docile, ne bouge pas, attend. Un arrêt cardiaque plus tard, c'est terminé. Et comme si tu n'en avais pas fait assez, tu l'achèves.

"Magnifique."

Tu dis ce mot énorme comme si c'était normal, avec ce putain de sourire auquel elle ne sait jamais comment faire face.

- Mais p'tain dis pas des conneries comme ça, enfin !

Elle s'est planqué le visage derrière ses mains, effarée de gêne et d'embaras. Les joues en feux, tu as réussi ton coup, bravo ! Là, elle ne sait vraiment pas où se foutre. Une profonde inspiration pour se reprendre, et la Fille libère finalement son visage avec nervosité.

- T'es vraiment pas sortable !


Sourire gêné. Va falloir un peu de temps pour qu'elle digère, la pauvre. Les couleurs sont encore un peu là mais se sont adoucies, elles flânent. Un léger sourire en coin pour se donner bonne contenance, et Her regarde la porte vers la Ville des Super-Héros. Courage, fuyons ! Changeons de sujet !

- Bon bah ça y est on est prêts ! On peut y aller du coup, non ?

Oui oui, allez. Passon à autre chose.

Next !






Hidden truth:
 

Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 987
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    Jeu 5 Avr 2018 - 20:07


- Mais p'tain dis pas des conneries comme ça, enfin !
Qu'elle l'avait presque engueulé, se planquant derrière ses mains, et comme depuis un moment déjà, Apache ne pouvait s'empêcher de sourire, même un peu plus grand, en la voyant réagir comme ça.
Un peu embêté aussi, quand même, en second plan, fallait bien se l'avouer.
Il en avait peut être un peu trop fait ? Tout en se posant la question le punk fit une moue, la quittant une seconde des yeux pour très rapidement revenir à Elle, un sourire un peu taquin sur les lèvres.

- T'es vraiment pas sortable !
Lança t-Elle finalement une fois son masque improvisé de ses propres mains retiré, et ça fit rire doucement le garçon, un peu fier de sa bêtise, quelque part.
Elle était gênée, Her, mais peut être que ça lui faisait un peu plaisir quand même ? On aurait bien dit.
Il avait cette impression, en tout cas.
Une chose était certaine, il avait pensé chacun de ses commentaires.
Elle était belle la sentinelle.
Magnifique.
Ca lui allait putain de bien, ce maquillage, et les fringues fantastiques qui allaitent avec ! Ce ne serait pas demain qu'il l'a reverrait comme ça, et le chasseur avait aussi conscience que c'était une sacrée chance que ce moment existe.
Il avait donc bien l'intention d'en profiter et de vivre l'instant présent au maximum, espérant ne pas trop vite l'oublier, car ça... C'était un souvenir qui valait le coup d'être préservé.

- Bon bah ça y est on est prêts ! On peut y aller du coup, non ?

- Ouais ! Et l'iroquois des mille et une nuits fit quelques pas dans la direction de la porte menant à la ville des super héros, celle la même vers laquelle la Fille avait tourné le regard l'instant de juste avant.
Il se stoppa cependant, la main pourtant déjà posé sur la clanche. "Euh..." Une hésitation, et il se retourna vers Elle. "Tu crois que j'devrais prendre mon épée, ou..." C'était vrai, il ne l'avait plus sur lui, l'ayant laissé avec le reste de ses affaires. Une mine de travers, dépeignant parfaitement le dilemme auquel il faisait face.
Ses yeux noirs et fraichement maquillés finirent cependant par se refixer sur la jolie frimousse de sa camarade, un petit sourire inscrit sur les lèvres. "Tu me protègera des méchants ?"

Cela sonnait parfaitement enfantin, dit comme cela, et pourtant, le révolté était bien placé pour savoir que le danger pouvait être bien réel sur celle île.
A quoi est ce qu'il jouait ? Lui qui n'était pas passé si loin de la mort et bien pire encore il n'y avait pas si longtemps.
Il fallait dire qu'Apache connaissait mal cet endroit, il n'était pas tout à fait sur qu'il y ai tant à s'en faire... N'était ce pas sensé être un jeu ?
Le doute persistait tout de même.
Mais alors quoi ?

Peut être que finalement, l'idée de s'en remettre entièrement à une tierce personne lui plaisait?
Le rendait curieux, au moins.
La confiance...

Se remettre entièrement à Her.






A quoi bon s’inquiéter.
Ce n'était qu'un jeu, non ?
Alors pourquoi est ce qu'il sentait ses muscles se tendre, comme ça ?

Il lui faisait confiance.
Il lui remettait sa confiance.
Elle pouvait lui faire confiance.
Ils pouvaient se faire confiance.

C'était ça que ca disait ?

Camarades.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous la Lune; les étoiles    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Sous la lune.
» [Réflexion] Les pensées de la lune
» Petites histoires de sous marins de la 2 nd guerre mondiale
» Litterature guerre sous-marine
» MUSIK...... les airs à la mode sous l'occupation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Portes du Temps :: La Ville Post-Apocalyptique-