Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Salazar Reis
avatar

☠ Navigateur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : Le flutiste
✘ AGE DU PERSO : 35 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Bientôt
✘ LIENS : Dans le désert, suis le son de la flute

Mon présent est pluvieux.
Mon passé est rempli de trésors.
Mon futur te regarde Invité



MessageSujet: Rumeurs et Canari   Jeu 7 Sep 2017 - 17:40

Une rumeur flottait dans l'équipage, une rumeur persistante qui avait des fonds de vérité et des détails totalement farfelues. Le capitaine allait bientôt nommer des lieutenants à la tête de navires (ça c'était vrai) et pour cela, il ferait passer une épreuve en secret, déguisée sous forme de mission. N'importe quel clampin aurait compris ce qui clochait, à savoir que si c'était censé être EN SECRET, le simple fait que plus de la moitié du port soit au courant remettait largement en cause la véracité de l'information. Pourtant, plusieurs y croyaient et quand le capitaine demanda des volontaires pour une mission de la plus haute importance, il y eut un afflue de pirate ce jour là. Détail qui augmentait leur crédulité : cette mission se ferait sur un bateau flambant neuf, arraché à un ennemi quelconque et qui avait été rebaptisé le Canari.

Parmi toutes ses âmes crédules qui se croyaient déjà tous lieutenants de somptueuses flottes, il y avait le grand, l'unique, Salazar Reis. Depuis qu'il avait entendu parlé de cette histoire, son petit coeur de pirate s'était enflammé. Il avait eu soudainement des envies de grandeur, lui que son poste actuel avait toujours suffit. Il s'imaginait déjà, chef d'un immense navire, auquel il aurait donné un nom arabe et musulman juste pour faire chier Allan. Son équipage serait constitué de navigateurs et, tous ensemble, ils partiraient explorer les alentours et même l'île, dans les endroits où il n'avait jamais pu aller, faute de moyen de transport. Chaque jour, il créerait de nouvelles cartes, les unes les plus belles que les autres. Ses carnets de croquis seraient plein à craquer de somptueux dessins. Chaque soir, il montrerait tout son dur travail au capitaine et celui  ci ne tarirait pas d'éloges sur ses compétences. Il dirait, c'était certain "Vous nommer Lieutenant a été la meilleure idée que je n'ai jamais eu." Alors, il deviendrait un de ses proches et peut être même qu'il accepterait de nouveau de jouer du piano avec lui ou d'afficher ses cartes dans sa cabine. Cela serait l'honneur ultime pour le flutiste.

Ah oui, Salazar rêvassait beaucoup et ne touchait plus vraiment terre. Mais l'avantage, c'est qu'il était plus que déterminé. Il pêtait littéralement le feu et courait d'un bout à l'autre du Canari, cherchant à tout prix à se rendre utile.

Sa position de cartographe lui avait valu une cabine de choix pour pouvoir travailler. Il en avait gagné une grande table sur laquelle il s'était dépêché de déposer tout son matériel. Quand le soleil fut suffisamment haut dans le ciel et les marins suffisamment excité, il se précipita vers le chef de l'expédition : leur cher second, Mr Smee.


-Monsieur ! déclara-t-il d'un ton solennel. Tous les volontaires sont montés à bord et à leur bord. Le chargement de vivre et d'eau est fini. Le chemin à emprunter a été décidé.

Salazar était si surexcité et solennel qu'il en paraissait presque autoritaire, comme s'il se prenait pour le chef. Mais dans sa tête, c'était totalement logique. Il voulait montrer qu'il pouvait diriger un équipage. Il lui montra la carte approximative qu'il avait dessiné et expliqua rapidement en pointant sur le schéma :

-Nous sommes ici, nous devons aller là et nous allons passer par ici puis par là afin d'éviter ça et ça.

ll replia sa carte et conclut, plein de volonté :

-Si cela vous va, il ne nous manque plus que votre ordre de partir. Monsieur.

Ah ça que oui, Salazar était excité. Il l'aurait son navire, il l'aurait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Smee
avatar

☠ Second du Capitaine ☠


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : La Mouche
✘ AGE DU PERSO : La trentaine

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Fragments de soi et fragments d'autrui

MessageSujet: Re: Rumeurs et Canari   Sam 9 Sep 2017 - 15:26

Le navire n'était pas le bon. Les distances étaient différentes, tout comme les nuances de couleurs ; les grincements étaient des voix étrangères, et la texture du bois un terrain prêt à devenir traître. Les odeurs, au moins, étaient familières. Comme tout navire ayant passé longtemps en mer, le Canari sentait le sel et l'iode, le bois humide et la corde de chanvre.

L'équipage, quant à lui, était une énigme.

Les matelots venaient tous du Jolly Roger, et auraient donc dû être la touche de connu au milieu de tant de nouveautés. Cependant leur comportement détonnait. Avant même le lancement de la mission, les marins avaient commencé à s'agiter, à bouger trop vite, parler trop fort, et de manière générale se faire remarquer. Ils semblaient… excités. Fallait-il y lire un plaisir particulier à naviguer sur un autre navire que le Jolly Roger ? Il faudrait les surveiller. Même si le Capitaine formait une flotte, le Jolly Roger restait le cœur de cet embryon d'armée, et vouloir le fuir était contre nature.

Plus prosaïquement, un équipage entier monté sur ressorts était la recette imparable d'une myriade de maladresses pouvant éventuellement mener à de véritables accidents. Et si Smee allait faire de son mieux pour limiter la casse, il s'attendait à ce qu'il fallût un réel problème pour calmer les matelots.

Même ceux qui d'ordinaire étaient plutôt posés et efficaces semblaient incapables de se concentrer. Ou bien, s'ils se concentraient effectivement, c'était de manière totalement décalée. Exemple : Salazar. Le cartographe n'était normalement pas si solennel, ni si… énergique, peut-être ?

Si Smee savait ordonner, c'était qu'il connaissait ses hommes. Il avait à présent l'impression d'être entouré d'inconnus. C'était donc dans l'espoir d'avoir au moins quelques réactions prévisibles autour de lui qu'il avait arraché le mousse à sa solitude. Car Jim savait se montrer efficace, et il avait la particularité bienvenue de ne pas être atteint par cette curieuse vague d'excitation. Lui au moins ferait son travail correctement de manière certaine.

Mais présentement, c'était Salazar qui lui parlait. Le regard de Smee s'attarda sur la carte, trop vite repliée. Pourquoi donc cette expédition s'annonçait-elle sous de si étranges auspices ?

– Tout est prêt, en effet, répondit Smee d'un ton distrait.

Le silence se prolongea tandis que Smee observait du coin de l'œil, fasciné, l'énergie nerveuse qui habitait Salazar. Puis il s'arracha à sa contemplation et tourna les talons pour donner l'ordre de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Crazyleg
avatar

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Mouais bon je veux bien qu'on en parle (ಠ ∩ಠ)
✘ LIENS : :
✒️ Fiche
✒️

Il écrit en EC7907.

✒️ Avatar par Eychristine
:

MessageSujet: Re: Rumeurs et Canari   Dim 24 Sep 2017 - 22:43


Jim restait en retrait mais il observait les autres. Il s’était donc aperçu de cette étrange effervescence qui s’était emparée de l’équipage. Les pirates se jetaient sur toutes les missions qui passaient à leur portée, venaient présenter leur service au Second. Les incartades se faisaient rares. Jamais le pont du Jolly Roger n’avait été aussi propre.
Le mousse n’eut aucune peine à identifier l’épidémie puis qu’il en connaissait si bien les symptômes : c’était comme avant, quand un poste bien placé se libérait.
On avait pas fini d’enterré l’ancien gars en titre que déjà ses collègues cherchaient à prendre la succession en se faisant bien voir. On apprenait alors qu’untel avait toujours été le confident de notre cher regretté, que machin avait été son élève et que bidule avait toujours été comme un frère pour lui.
On n’était jamais plus amant qu’au moment d’hériter.

Jim ignorait en revanche que ses collègues convoitaient bien plus qu’une cabine individuelle : un poste de commandement sur l’une des dernières acquisitions du Capitaine, le Canari.
S’il avait su, il ne s’y serait pas plus intéressé : le Capitaine aurait été fou de promouvoir un enfant à un tel poste. Mais de toute façon, plus grand-chose ne l’intéressait, ces temps-ci.

Les ordres de Smee l’obligèrent pourtant à se mêler à la cohue bruyante et détestable. En temps normal, il aurait été très fier de recevoir des ordres directs du Second en personne et aurait tout fait pour l’impressionner. Seulement, sa nostalgie ne laissait plus place à ces petites ambitions qu’il jugeait aujourd’hui ridicule et sans intérêt. Il ferait. Parce que ce sont les ordres. Mais il ferait bien et ce serait tout.
Dans le groupe, il ne reconnut pas grand monde : le peu de visages qui lui étaient familiers se noyaient dans une marée de recrues fraîches qui ignoraient beaucoup de ce qui les attendait. Jim s’en fichait. Il ne s’attendait pas à y retrouver des amis.

Smee arriva pour donner le signal de départ : c’était lui qui prendrait la tête des opérations lors de cette mission d’exploration. Tant mieux. Il avait la tête sur les épaules.
Un Salazar Reis des plus surexcités le suivait de près.

Explorer les îles, hein ? Le cartographe allait prendre son pied.
Peut-être un peu trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salazar Reis
avatar

☠ Navigateur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : Le flutiste
✘ AGE DU PERSO : 35 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Bientôt
✘ LIENS : Dans le désert, suis le son de la flute

Mon présent est pluvieux.
Mon passé est rempli de trésors.
Mon futur te regarde Invité



MessageSujet: Re: Rumeurs et Canari   Jeu 12 Oct 2017 - 21:35

Salazar fut surpris par le manque d'enthousiasme du second qui le regarda à peine et n'avait aucune étincelle pétillante dans le regard, rien qui ne trahisse un quelconque frisson. Incroyable. La mouche était de marbre. C'était peut être cohérent cependant. Après tout, il avait déjà un poste haut placé, peut être que tout ceci ne l'intéressait pas. Mais tout de même, promotion de rêve à part, l'idée de découvrir de nouvelles îles avait un aspect fascinant ! Le flutiste se mit alors en tête un objectif qui, il n'y avait aucun doute, lui garantirait sa place de commandant de ce nouveau vaisseau :

Il trouverait le plus bel atolle d'entre tous, de sorte d'illuminer les yeux du second par monts et merveilles ! Il se le jurait ou alors il n'était pas le digne cartographe de ce navire !

Il marcha derrière Smee d'un pas guilleret, encore plongé dans ses rêves de grandeurs et de palmiers. C'est alors qu'il vit une petite silhouette et un large sourire se dessina sur ses lèvres. C'était le mousse.

D'habitude, Salazar n'aimait pas les garçons perdus, actuels ou anciens, mais ce jeunot là semblait le respecter (si, si, il en était persuadé) ! Et même mieux, il avait souvenir de l'avoir instruit une fois ou deux sur l'art ancien et précieux de la navigation. Aussi devint il soudainement mièvre :

-Bonjour pet... Jim, tu es donc des nôtres donc ?

Pfft, cela devait surement être la première expédition de ce gamin. Il n'y connaissait rien comparé aux vieux de la veille comme lui ou le second ou... des autres. Probablement. Mais sur l'heure, rien d'autre n'importait que lui et le second ! Il tut cependant ses pensées et se fit tout mielleux, l'agrippant par les épaules :

-Et c'est parfait car tu avais justement la personne dont j'avais besoin ! Reste ici !

L'ordre de partir arriva juste à ce moment et le navigateur s'empressa de donner la direction à la personne à la barre, tandis que le bateau s'en allait doucement. Ah ! Les voilà partis ! Il pouvait donc revenir à son petit mousse.

-J'ai une misson très importante pour toi. Tu seras...

... Sur son navire ! A un rôle mineur mais important mais encore indéterminé et tu chanteras ses louanges auprès des autres et tu l'appeleras capitaine et tu... La liste se continuait joyeusement dans sa tête tandis que Salazar formait déjà son équipage de rêve. Sauf qu'il devait trouver quelque chose à lui donner, la maintenant. Aussi sortit il une boussole de sa poche et la lui tendit.

-Tu as bien entendu la direction ? Je veux que tu vérifies régulièrement que le bateau aille bien dans cette direction. Tu peux faire ca ? Cool !

En fait, il n'attendit pas du tout la réponse et tourna les talons d'un air enjoué vers Smee. Il fallait qu'il capte son attention et justement, il était un peu trop excitée et avait de l'excitation à donner. Après tout, il fallait bien faire briller ses yeux, que diable !

-Alors Mr Smee, qu'en pensez vous ? N'êtes vous pas impatient ?

On venait à peine de partir...

-Nous allons découvrir des îles que nul autre n'a foulé ! Des îles nouvelles, vierges et pleines de mystères. Peut être même des trésors. Nous allons être des explorateurs.

"Et je serais roi de ce canari !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Smee
avatar

☠ Second du Capitaine ☠


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : La Mouche
✘ AGE DU PERSO : La trentaine

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Fragments de soi et fragments d'autrui

MessageSujet: Re: Rumeurs et Canari   Jeu 19 Oct 2017 - 16:36

Salazar le suivait, et Smee avait la sensation de sentir son excitation rayonner, au point de plaquer une sensation étrange le long de son dos. Ce n'était cependant probablement que le son des pas légèrement sautillants du cartographe.

Puis Salazar décida d'aborder Jim, et Smee ne put s'empêcher de ralentir légèrement, curieux d'entendre ce qu'ils pourraient se dire. Salazar était-il tout aussi décalé lorsqu'il s'adressait à quelqu'un d'autre ?…

Apparemment, oui.

Une fois le navire parti, Smee se permit de se tourner franchement vers le duo pour observer leur interaction. À bien y regarder, il n'était pas certain que Salazar et Jim fussent part d'une même conversation. Le cartographe semblait dans son monde avant toute chose.

Quand il se tourna vers lui, les yeux brillants, Smee considéra l'hypothèse d'une drogue quelconque. Ou peut-être un empoisonnement de masse, puisque le reste de l'équipage semblait lui aussi affecté, quoi que de manière moins visiblement intense.

– Oui, le Capitaine nous a envoyé explorer, répondit Smee d'un ton patient.

Il n'était peut-être pas inutile de le rappeler.

– Je compte sur vous pour consigner soigneusement nos découvertes, mon cher.

Salazar était-il seulement capable d'écrire dans cet état étrange où il se trouvait ? Le regard de Smee glissa vers Jim. Peut-être allait-il devoir se reposer sur le mousse plus encore que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Crazyleg
avatar

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Mouais bon je veux bien qu'on en parle (ಠ ∩ಠ)
✘ LIENS : :
✒️ Fiche
✒️

Il écrit en EC7907.

✒️ Avatar par Eychristine
:

MessageSujet: Re: Rumeurs et Canari   Lun 30 Oct 2017 - 18:01


Justement, l’excité se traînait dans sa direction, un sourire affable plaqué sur la figure.

— Bonjour pet... Jim, tu es donc des nôtres donc ?

L’intéresse grommela un ouais déchargé de toute forme d’enthousiasme. Il ignorait tout de ce qui l’attendait mais ne s’en inquiétait pas : son errance après le bannissement et les aînés qu’il avait observés lui avait permis d’acquérir certains rudiments de la survie en milieu hostile. Et puis surtout… Cette ambiance aussi étrange qu’agaçante ne laissait pas de place à l’anxiété.
Aussi, le mousse ne ressentit pas l’ombre d’une angoisse quand Salazar le saisit par les épaules pour lui donner quelques directives.

— Et c'est parfait car tu avais justement la personne dont j'avais besoin ! Reste ici !

Jim hocha la tête, vaguement agacé par ce contact physique. Il regardait Salazar s’éloigner tout en se frottant une épaule. Le navigateur adressa quelques instructions à un véritable colosse qui tenait la barre avant de revenir vers le mousse.

— J'ai une misson très importante pour toi. Tu seras... Son regard se perdit brièvement le vague, Jim attendit qu’il reprenne. Tu as bien entendu la direction ? Je veux que tu vérifies régulièrement que le bateau aille bien dans cette direction. Tu peux faire ça ? Cool !

Jim n’eut pas le temps d’acquiescer mais il n’avait pas le choix de toute façon. Il jeta un œil à la boussole puis se pencha pour observer le courant. Pour l’instant, c’était calme et il doutait que le courant ne les détourne de leur trajectoire.
Il se tourna ensuite vers le cartographe qui se trouvait un peu plus en avant. Le Flutiste était retourné auprès du Second, son excitation en devenait presque indécente. A côté, Mr Smee semblait encore plus glacial qu’à l’ordinaire.

Putain… Mais dis-le lui qu’tu veux l’sucer.

L’attitude du Flutiste l’écœurait. Et le reste de l’équipe ne valait pas mieux.

Jim se figea. Il venait de croiser le regard du Second et il sentit comme une vague glacée se glisser sous sa peau. Il admirait et se trouvait intimidé par le Second pour la même raison : sa redoutable efficacité. Il déglutit mais se força à soutenir ce regard un instant. Comme s’il y avait quelque chose à prouver.

Mais il fut vite interrompu par un des matelots qui venaient de se pencher sur lui et lui soufflait sa mauvaise haleine dans la figure :

— Alors t’es d’la partie, Jimy ?

L’intéressa le fixa un instant avant de replonger son attention sur la boussole. Dans cette mission, le plus dur serait de supporter ses collègues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salazar Reis
avatar

☠ Navigateur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : Le flutiste
✘ AGE DU PERSO : 35 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Bientôt
✘ LIENS : Dans le désert, suis le son de la flute

Mon présent est pluvieux.
Mon passé est rempli de trésors.
Mon futur te regarde Invité



MessageSujet: Re: Rumeurs et Canari   Dim 12 Nov 2017 - 18:06

Salazar était certain que sa bonne humeur, son engouement, tout ceci motiverait le second lui aussi, qu'il réagirait d'une manière ou d'une autre, qu'il lui confierait un peu de son envie d'aventure lui aussi. Qu'il sourisse au moins ! Mais à la place, rien de tout ceci. Juste des regards sceptiques et un ton froid. Cela lui plomba totalement sa bonne humeur mais il ne pouvait pas faire de commentaire aussi garda-t-il ses reproches en lui. Cependant, la seconde partie lui redonna un regain d'énergie.

– Je compte sur vous pour consigner soigneusement nos découvertes, mon cher.
-Evidemment ! s'exclama-t-il. Je ne vais pas gâcher une telle occasion !

Et il pensait chaque mot. Ce genre d'expédition serait surement très prisé rapidement. Il ne voulait pas se faire devancer ou louper le moindre détail. C'était une aventure comme ils n'en avaient plus vécu depuis longtemps ! Et aussi accessoirement, plus il rapporterait de détails, de cartes, de croquis, d'informations diverses et variés en tout genre, et plus il aurait de chance d'obtenir la tête de ce navire !

Il repartit donc à sa place, près de la carte, avec Jim en portée de vue. Le flutiste était certes surexcité, bien qu'un peu rincé par la froideur de son supérieur, mais cela ne le rendait pas moins compétent pour autant. C'eut été une grave erreur de penser cela. Bien au contraire, il était plus concentré que jamais. Son attention captait le moindre détail, il avait l'énergie pour bouger d'un coin à l'autre de la carte, attrapant un objet par ci, un autre par là. Là où parfois la paresse le gagnait d'habitude, le conduisant à faire des approximations empiriques, il n'en était rien aujourd'hui. Il était précis, rigoureux, suivait le protocole à la lettre comme au premier jour. Cela entrainait que, régulièrement, il demandait des précisions à la vigie ou à Jim, changeant les directions de la barre aux bons endroits et ce pendant un petit moment. Il notait avec beaucoup de soin le trajet qu'ils avaient effectués pour pouvoir le reprendre plus tard.

Au bout d'une bonne vingtaine de minutes cependant, ils finirent par entrer dans la zone indiquée. Il s'éloigna donc de ses cartes pour aller voir le mousse et avec un grand sourire lui ébouriffa les cheveux :


-Beau boulot petit ! Je suis fier de toi.

Dans la tête de Salazar, ne doutez pas une seule seconde que ceci était un compliment sincère. A croire qu'il ne se rendait même pas compte du caractère condescendant de son affirmation. D'un doigt, il lui montra l'avant du navire. Devant eux se trouvaient une zone embrumée, où l'eau était agitée et qui avait un caractère funeste.

-Nous sommes arrivés dans le triangle des Bermudes. Il parait que les compas sont comme déréglés dans cette zone donc je pense que ta tâche est fini mais ouvre l'oeil et tiens toi prêt. L'atol n'est pas bien loin.

C'est qu'il pouvait avoir l'air solennel Salazar quand il le voulait ! Mais si, si, je vous jure ! Parfois, il avait de la grandeur ! Parfois on voyait le poids de son expérience dans ses yeux. Si, si, je vous jure ! Ne soyez donc pas aussi sceptiques ! Salazar en ce moment avait l'étoffe du futur capitaine du Canari !

Il se tourna d'ailleurs vers Smee pour lui faire son rapport avec ce même charisme débordant de paillettes et d'étincelles !

-Monsieur ! Nous sommes arrivés dans le triangle. L'atol devrait être en vue d'ici quelques minutes, il n'y a qu'à attendre les instructions de la vigie. Le chemin a été noté soigneusement et les cartes semblent corrects.

Toutefois, Salazar étant Salazar, il ne put s'empêcher de rajouter d'un ton fier :

-Cependant, si je puis me permettre, je dirais que, par ma longue expérience, ce coin est probablement dangereux car nous ignorons ce qui y vit. Il y a peut être des bêtes marines qui rodent.

Même si cela serait tellement fun d'en voir une de près pour de vrai ! Il conclut :

-Je suis d'avis qu'on rassemble les hommes sur le pont et que chacun se tienne prêt.

Même si lui allait retourner illico-presto à sa carte pour finir de noter le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 286

MessageSujet: Re: Rumeurs et Canari   Jeu 21 Déc 2017 - 21:13

Si l'intervention ne vous convient pas, demandez à l'Ombre de la supprimer.
Que vois-je ?




Nous entendez d'abord une sorte de vrombissement sourd, avant d'apercevoir un étrange nuage droit devant. Cet étrange nuage, c'est une nuée de Papiers, ces bonhommes de papier tranchant, capables de fendre peaux, tissus, peut-être même bois. Ils ont l'air inoffensif comme ça, mais leur nombre et leur finesse en font des armes redoutables. Qui, justement, sont en train de foncer sur vous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Smee
avatar

☠ Second du Capitaine ☠


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : La Mouche
✘ AGE DU PERSO : La trentaine

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Fragments de soi et fragments d'autrui

MessageSujet: Re: Rumeurs et Canari   Jeu 18 Jan 2018 - 19:03

Un son, ici, n'était pas à sa place.

Au-delà de la voix enthousiaste de Salazar, au-delà des discussions indistinctes des autres membres d'équipage, au-delà du clapotis de l'eau contre la coque, du grincement des mâts, du claquement des voiles…

Smee plissa légèrement les yeux, oubliant totalement Salazar avant même qu'il n'eût fini de lui parler. Il y avait quelque chose qui bruissait, quelque chose qui s'approchait du navire. Le regard de Smee inspecta la mer embrumée, puis s'éleva vers les nuages qui ponctuaient le ciel. Rien de menaçant. Rien qui justifiât un tel son.

Mais l'un des nuages bougeait. Représentait-il un danger pour le Joll… le Canari et ses hommes ? De nombreuses choses à Neverland pouvaient se déplacer ainsi en essaim, et si certaines étaient inoffensives, de nombreuses autres ne l'étaient guère. Prudence.

– Affalez les voiles ! ordonna Smee d'une voix forte.

Ce n'était point quelque chose qu'ils pourraient prendre de vitesse. C'était blanc… très petit…

– Préparez-vous à lancer de l'eau sur ces choses ! Si vous n'avez rien pour ce faire, mettez-vous à l'abri !

Un être de si faible taille serait alourdi, ralenti, et rendu plus simple à maîtriser. Même si le nuage n'était pas constitué de figures de papier comme Smee commençait à le soupçonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Crazyleg
avatar

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Mouais bon je veux bien qu'on en parle (ಠ ∩ಠ)
✘ LIENS : :
✒️ Fiche
✒️

Il écrit en EC7907.

✒️ Avatar par Eychristine
:

MessageSujet: Re: Rumeurs et Canari   Mer 21 Fév 2018 - 0:21


Jim était trop loin pour entendre les messes basses qu’échangeaient le Second et son navigateur mais il ne ratait rien du spectacle. Très vite, il préféra ne plus quitter la boussole des yeux pour s’épargner cette vision désagréable.

Au bout d’un moment, il fut tiré de sa tranche par la voix de Salazar, venu le féliciter.

— Beau boulot petit ! Je suis fier de toi. 

Il lui ébouriffa la tête comme on l’aurait fait pour un chien et Jim se demanda sérieusement s’il n’allait pas le mordre pour lui faire payer cet affront. Le pire étant qu’il percevait dans sa soudaine familiarité une bienveillance soudaine mais sincère. Ça gardait comme un sale goût de condescendance enrobée dans du miel.

— Nous sommes arrivés dans le triangle des Bermudes. reprit le navigateur. Il parait que les compas sont comme déréglés dans cette zone donc je pense que ta tâche est finie mais ouvre l'œil et tiens-toi prêt. L'atoll n'est pas bien loin.

L’agacement du mousse laissa alors place à la concentration comme il prenait note de cette nouvelle information. C’était fou comme Salazar pouvait ressembler à un guignol mais avoir l’air aussi pro la seconde d’après.

— Monsieur ! appela le guignol en question. Nous sommes arrivés dans le triangle. L'atoll devrait être en vue d'ici quelques minutes, il n'y a qu'à attendre les instructions de la vigie. Le chemin a été noté soigneusement et les cartes semblent corrects. Cependant, si je puis me permettre, je dirais que, par ma longue expérience, ce coin est probablement dangereux car nous ignorons ce qui y vit. Il y a peut-être des bêtes marines qui rôdent.

Discrètement, Jim se mit à imiter un bruit de succion tout particulièrement sarcastique.

La plupart des hommes écoutaient le navigateur mais certains avaient levé les yeux au ciel. Quelque chose d’autre venait de retenir leur attention. Le Second était de ceux-là.

– Affalez les voiles !

L’ordre sembla arracher un frisson à leur embarcation et bientôt, tout l’équipage prit position.
Jim vit à son tour la menace, de vieilles blessures se mirent à lui piloter. Il avait horreur de ces trucs.

– Préparez-vous à lancer de l'eau sur ces choses ! Si vous n'avez rien pour ce faire, mettez-vous à l'abri !

Dans la mêlée, Jim se précipita à la suite d’une file d’homme pour prendre part aux opérations. Des éclats de voix retentirent pourtant son attention :

— Écarte-toi, tu t’y prends mal !

— N’essaye même pas, rat de cale !

Deux matelots se battaient pour défaire l’un des nœuds qui retenait encore la grand-voile.

C’était à prévoir.
Avant c’était plus simple : quelques nouveaux affluaient et ils faisaient profil bas, bien obligé de s’adapter aux méthodes de l’équipage. Un genre d’uniformité ressortait toujours du bizutage.

Mais désormais, les bermudons se multipliaient, tous venus d’époques et de lieux différents. Plusieurs écoles se heurtaient plus ou moins violemment, rendant toute coopération très laborieuse. La rivalité pour décrocher une promotion n’arrangeant rien.

Jim décida d’intervenir.

— On a pas le temps !

Le mousse se glissa entre eux et entreprit de défaire le nœud lui-même.

— Si vous voulez vous défouler, y’a de la paperasse qui nous fonce dessus !

Les matelots n’hésitèrent qu’un instant avant de s’éloigner au pas e course.

— Quand ce sera fini, tu vas prendre cher, Jimmy. lui glisse l’un d’entre eux.

Le jeune garçon ne releva pas. De toute façon, ils allaient tous morfler maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salazar Reis
avatar

☠ Navigateur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : Le flutiste
✘ AGE DU PERSO : 35 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Bientôt
✘ LIENS : Dans le désert, suis le son de la flute

Mon présent est pluvieux.
Mon passé est rempli de trésors.
Mon futur te regarde Invité



MessageSujet: Re: Rumeurs et Canari   Ven 1 Juin 2018 - 23:18

Le navigateur avait à peine fini de faire son rapport que l'armée de Papier se fit voir au loin. Ou peut être ne l'avait il pas remarqué avant ? Il ne le savait pas. En tout les cas, il réagit directement à l'ordre de Smee, se dirigeant vers les grandes voiles... avant de se rendre compte que d'autres marins s'occupaient déjà de cela. Il eut un moment de flottement où il se sentit particulièrement inutile mais fort heureusement, il se ressaisit vite et chercha de l'eau qu'il puisse jeter sur ces choses qui leur fonçait dessus. Sauf que, à part l'océan, et on ne pouvait décemment pas utiliser l'océan, pour des raisons purement pratiques et de distances. Il chercha à toute vitesse et attrapa le premier sceau d'eau qu'il put trouver, ce qui se révéla être un produit d'entretien, une eau encore bien savonneuse dont il ne savait pas si son ajout serait bénéfique ou inefficace.

Dans tous les cas, il pourrait nettoyer le pont au passage. Pratique et défensif.

Il dû néanmoins laisser là ses réflexions hautement existentielle car la vague de Papier donna alors l'offensive. Ils n'avaient jamais été aussi prêt et, l'espace d'un instant, Salazar les trouva hautement terrifiant pour des si petits trucs. L'instant d'après, il les trouvait toujours autant mais il était en plus épouvanté :

Le papier attaquait le Canari !

Dans le sens où ils attaquaient la structure du Canari. Il s'attendait à ce qu'ils figent dedans oui, et qu'ils attaquent les pirates mais ces petits vicieux attaquaient aussi les voiles, le mat et même la coque, déviant de leur trajectoire pour certains afin de faire le plus de dégâts. Est ce qu'un bateau pouvait être coulé comme ça ? Il n'avait pas vraiment envie de le savoir, aussi chargea-t-il sur les papiers le plus proche de lui à l'aide de son merveilleux seau. Cela marcha... et il se retrouva sans eau. Seul, sans protection, à la merci de ces infâmes blancs. Il se prit de nombreuses coupures avant de se mettre à l’abri.

Comment allait il bien pouvoir attaquer désormais ? En les déchiquetant ? Non, mauvaise idée, cela ne créerait que d'avantage d'ennemi. Les manger ? Il avait déjà dû avaler du papier autrefois, quand il contenait des informations importantes. Cependant, l'image d'un Papier le transperçant de l'intérieur le refroidit instantanément. Non, pas manger le papier.

Alors qu'il réfléchissait, il aperçut un petit bout qui s'était coincé dans un morceau de bois devant lui et qui essayait vainement de s'en dégager. Mais combien y en avait il de ceux là ? Il réfléchissait à comment en venir à bout quand une idée lumineuse lui passa par la tête.

Il chercha dans sa sacoche, prit un bout de crayon et écrivit "T'es moche" sur le papier, du mieux qu'il pouvait vu la place qu'il y avait.

Allez, petit papier coupant, retourne pleurer chez ta mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs et Canari   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveautés et rumeurs WF
» Rumeurs pour les soeurs de batailles
» Rumeurs sur la V6
» Rumeurs 40k
» Rumeurs sur Man o' War

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: Le Grand Large :: Les Atolls Secrets-