Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Dim 27 Aoû 2017 - 13:30




My head is like a prison cell
I'm all by myself
I'm waiting for my friend
To come and break me out




Le Jour se lève.
Il est temps de quitter la Nuit.

Nasty pousse un long soupir et s'essuie le front. Son vide s'est essoufflé sur milles projets impétueux. Elle fixe les verres correctifs qu'elle vient de travailler. Leur épaisseur est encore malhabile, la surface vitrée irrégulière. Cerclés de montures en ferraille, frustres, on dirait des binocles passées sous un cul d'obèse. Reniflement. Elle a fait de son mieux, avec ce qu'elle avait, happée par le plaisir du challenge. L'envie de battre à plates couture Astigmatie, Myopie et autre putes oculaires. Trop crevée à force de concentration, elle remarque à peine les premiers rayons du soleil. L'heure pour elle d'aller se coucher. C'est comme ça que procèdent les fantômes, non ? Ils décampent quand la vie les surprend. Les armuriers ne vont pas tarder à investir la forge. Elle n'a pas besoin de leurs respirations sur son cou.
Les gens font chier.
Avec un soin tout professionnel, elle emballe ses tentatives de lunettes dans un mouchoir. Elle aimerait les montrer au toubib, qu'il fasse des tests sur les petits bigleux du coin. Les louchards, elle s'en cogne. Elle ne fait pas cela par charité mais par pure auto-satisfaction. Le verre, c’est tout ce qu'elle a. C'est tout ce qu'elle sait faire. C'est tout ce qu'elle peut offrir.

Et puis il y aura peut-être Wrath.

Depuis qu'ils sont rentrés, elle n'a pas osé renouer le contact avec les passagers du Zeppelin. Si ça ce peut, Chingchong est canné et c’est de sa faute. Cette pensé accélère vaguement son palpitant à mesure qu'elle approche de l'infirmerie. Elle s'attend à pousser la porte et tomber sur le corps inerte, froid, du bridé. Sa carcasse grise allongée sur une des paillasses blanches de Soul. Image d’Épinal du décès. Commotion cérébrale foudroyante. BAM !

"Conneries." se dit-elle très vite, pour chasser les idées noires et les images horribles qui l'envahissent. C’est pas de sa faute !
Comme avec l'aiguille à tricoter -plantée dans la main de la gosse (Légitime défense !),
comme avec la lame d'épée chauffée à blanc -écrivant un "PIG" brûlant sur le torse de Pit (Il l'avait mérité),
comme cette bouteille éclatée - sur le crâne d'un gars qui le demande (C'était pour jouer !)...
C'était pas de sa faute.
Pas vrai, hein ?

Une longue expiration.
Elle toque à la porte de bois et n'attend pas qu'on l'invite à pénétrer le sanctuaire des soigneurs. Elle pousse le battant d'un coup de godasse.

- Hey, y'a quelqu'un dans le coin ?

Les rayons de l'aube glacée la font paraître , à contre-jour, comme une flaque de Nuit qu'on aurait oublié de frotter.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Dim 27 Aoû 2017 - 14:15

En un sens, l'aventure sur le Nautilus lui manque. L'adrénaline qui montait toutes les cinq minutes à cause d'une potentielle mort, ça lui évitait de trop réfléchir. A présent qu'il est de retour dans le confort du foyer, tout est devenu lent. Du couteau qui tourne entre ses doigts dès qu'il s'ennuie aux patients qui lui semblent se plaindre plus que d'habitude. Pas qu'il les comprenne outre mesure. Oh, l'adolescent se rend bien compte des progrès accomplis, de la façon dont il est en mesure d'avoir de courtes conversations si on le laisse se concentrer.

Pourtant, la Flamme doute encore. Est-ce véritablement utile de souhaiter communiquer avec ses camarades ? Le sentiment de nostalgie, de ne pas être à sa place, est toujours là. Moins profondément enfoui, plus simple à ressentir. Un jour, il parviendra sans doute à s'en débarrasser. Après tout, il a survécu à la fin du monde, à un musée et une fille qui ne savait même pas conduire dans les rues désertes de Londres. Des souvenirs, rien de véritablement tangible.

Alors, profitant d'être l'un des premiers à se mettre au travail, l'adolescent s'allume une clope. Si Soul le voit, ça sera sans doute la merde. Un tel acte de rébellion pourrait lui valoir la mort, une pendaison simple et rapide. Le Nord Coréen ne parvient pas à se libérer de sa paranoïa permanente, celle qui lui chuchote des mots acides à l'oreille dès qu'il commence à se sentir bien. Assis dans un coin, il range le matériel qu'ils ont rapporté de l'expédition. Des réserves qui s'épuiseront rapidement, sur l'île où se battre jusqu'à la mort paraît être un jeu.

La douleur est encore présente dans son crâne, elle résonne et s'étend. Il s'en fiche, fait avec. L'habitude, pourrait-il balancer à son supérieur s'il en venait à s'inquiéter. Wrath est solide, capable d'encaisser bien plus qu'il ne le devrait. Le jour où son corps tombera pour ne jamais se relever, il ne le verra même pas venir. En un sens, ça lui convient. Du moment que la Flamme peut se défendre jusqu'à la dernière seconde, et ne jamais abandonner.

« Hey, y'a quelqu'un dans le coin ? »

Et, de nulle part, la tempête revient s'abattre sur lui. Le Coréen presse ses paumes contre ses genoux, se redressant sans difficulté. Il est trop tôt pour ouvrir la porte avec une chaussure, et encore plus pour une telle visite. Wrath étire ses bras vers le ciel, laissant échapper un bâillement tandis que son haut remonte un peu trop. Cela fait un moment qu'il est éveillé, peu habitué à se reposer.

« Camarade, » il lui lance en guise de salut. C'est sans doute suffisant. Wrath la jauge du regard, cherchant une éventuelle blessure, n'en voit aucune. Peut-être est-elle là pour autre chose. L'adolescent a retrouvé son expression un peu dure, celle qui n'invite pas à la discussion. La beuverie lui semble bien loin.

« Oui ? »






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Jeu 31 Aoû 2017 - 0:18



Un truc gigote dans la pénombre des lits de camp, derrière les tentures. Un nombril et une gueule qui baille à s'en décrocher les dent. Le vêtement reprend forme humaine. Et c'est un humain diablement familier.

-Camarade.

Nasty ouvre la bouche, béante et écarquille ses yeux. L'effet est d'autant plus comique avec son maquillage épais.

- Wrath ?
questionne-t-elle estomaquée.
- Oui ?

Bordel de merde, mais qu'est-il arrivé à ses cheveux ?
Est-ce que c'est parce qu'il s’est fait opéré de la tête ?
Est-ce que c’est parce que la plaie s'est ré-ouverte ? Ou pire, infectée ?
Est-ce que ses cheveux sont tombés avec des croûtes de pus ?
Est-ce qu'il a des séquelles ?
Est-ce que le cerveau à été touché ?
Est-ce que c'est pour ça que son visage est tout constipé ?
Est-ce qu'il est condamné ?

Est-ce que c’est de sa faute !?

Nasty se court-circuite elle-même, en prenant ses habitudes sociales à contre-pied. Spontanément, instinctivement, elle se porte jusqu’à lui pour lui attraper le visage entre les mains. Ses mitaines râpent contre la joue du soigneur. Le Panda lui fait tourner la tête dans tous les sens avant de carrément lui tâter le cuir chevelu.

- Pourquoi t'as pu de cheveux ?! T'es malade ?! C'est le coup sur la tête ?!

Son expression affolée tranche avec son faciès de méchante gothique de lycée. La culpabilité de la jeune fille s'exprime sans filtre.
Et peut-être un peu d'affection aussi.

- Merde, merde, merde....

Elle percute, soudain, qu'elle parle beaucoup trop vite pour lui. Chingchong est handicapé de l'anglais, c’est un fait. Elle prend également conscience qu'elle est en train de lui peloter la tronche, pépouze. Prudemment, elle retire ses mains et les lève au garde-à-vous. Un coup de canif est si vite arrivé !

- Cheveux... montre-t-elle de l'index tout en articulant pesamment chaque syllabe, comme pour causer à un demeuré. Enlevés ? Elle mime une botte de carottes dont on tire les fanes de terre. A cause blessure la tête ?

Exprimé comme ça, ça semble très con. Il a peut-être simplement voulu se rafraîchir la nuque et tenter un nouveau style.













Dommage, elle aimait bien, long....







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Jeu 31 Aoû 2017 - 18:55

Le contact arrive de nulle part, le prenant par surprise. Tout se fige dans son esprit, lui faisant presque oublier que ses poumons ne doivent pas cesser de fonctionner sans prévenir. Ce n'est pas tant le pourquoi qui lui pose problème. Seulement le comment, la manière dont il sent ses doigts contre la peau de son visage. C'est désagréable, un tel contact. L'adolescent suppose que ça se lit un peu dans son regard, dans la façon dont il serre le poing aussi fort que possible pour se retenir de foutre un grand coup dans la figure maquillée de Nasty. Il n'a rien à dire, le gamin, aucune protestation. S'il ouvrait la bouche, tout exploserait en des hurlements.

«  Pourquoi t'as pu de cheveux ?! T'es malade ?! C'est le coup sur la tête ?! »

Au final, c'est pratiquement ce qui se produit. Ce n'est pas tant la cicatrice fraîche qui le dérange, mais l'autre. L'ancienne qui lui rappelle la rivière gelée et sa première tentative pour fuir sa véritable demeure. Pourquoi est-ce qu'elle semble si affolée ? Oh, c'est à cause de sa nouvelle coupe. Wrath réalise ça un peu tard, ne s'y attarde pas alors qu'il effectue deux pas en arrière, brutalement. Si le Coréen parvient à garder le contrôle, à montrer aussi peu que possible ses émotions, la rage dans son cœur ne disparaît pas pour autant. Il l'observe, écoutant son baratin qui n'a pas le moindre sens.

« ...A cause blessure la tête ? »

Les paroles sont les seules qu'il retient, sa respiration s'étant bien calmée. La Flamme souhaiterait éviter de la menacer avec son couteau cette fois. Remarquez, c'est elle qui lui a ouvert le crâne en premier lieu. Le souvenir est pénible, même s'il est fier d'avoir résisté au choc. Ses doigts passent dans ses cheveux courts, les ébouriffant un peu.

« Non. » Avec la barrière de la langue, ça ne passera jamais. Il ne peut pas expliquer toutes les règles dénuées de sens de son pays, et pourquoi il a décidé de les suivre de nouveau. A la place, l'adolescent tire sur sa clope, prêt à offrir une réponse approximative.

Jusqu'à ce qu'une voix venue des profondeurs de l'infirmerie ne l'interrompe (quelqu'un s'est sans doute endormi sur son bureau une fois encore). Wrath lève une main, pour signaler qu'il a bien entendu Soul. Ne pas fumer dans l'infirmerie, le nouveau bla bla habituel. Comme si c'était si dangereux, d'allumer une cigarette au milieu de trucs qui pourraient facilement prendre feu. Sans attendre, il sort pour fumer sur les planches devant la cabane.

« Nasty. » Ramène toi, saleté, semble dire son ton. Enfin non, Wrath est assez poli pour avoir l'air de ne pas gueuler sur les gens.

« Ciseaux. Règle Nord Coréenne. » Voilà, ça suffit. Il a pas besoin d'en dire plus. Avec un peu de chance, elle ne connaît même pas son foutu pays.

détail:
 






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Dim 3 Sep 2017 - 14:20

- Non.

Non ?
Non, quoi Non ? Nasty vient littéralement de le noyer sous mille questions !

Un grognement indicible s'élève du fond de l'Infirmerie : un borborygme à base de "Tabac", "Cigarette", "Fumer." "Tue", "Odeur"... Le coeur de Nasty fait un bon. Soul, Chef (CHEF !!! résonne une alarme inconsciente) des Soigneurs est là. Le premier réflexe de la révoltée est de décamper, avant de se souvenir que c'est exactement lui qu'elle devait rencontrer.

Et pas la Flamme.

Wrath l'a mise sans dessus-dessous. Elle se fait l'effet d'une poule à qui on a coupé la tête et qui continue de cavaler. Elle regarde connement son bout de chiffon avec ses lunettes dedans. Bloquée.

- Nasty.  Ramène toi, saleté ! décide Chingchong.

Certes, elle n'a pas eu le loisir d'entendre la phrase pensée à la suite. Mais elle l'a distinctement entendue dans le détachement des lettres de son prénom. C’est un ton, sec et poli, cassant, qui ne trompe pas une habituée des réprimandes.
Elle trottine derrière un Wrath stoïque et décidé qu'elle n'a finalement jamais eu le loisir de rencontrer. Tout en refermant doucement la porte, elle détaille ce garçon qu'elle ne connait pas. Il fume d'un air froid, d'un air cool. Une image qui colle d'avantage à ses lames qu'il doit planquer quelque part dan ses vêtements larges.

- T'étais plus beau avec les cheveux long. Simple murmure, pas sur qu'il ait saisi.
- Ciseaux. Règle Nord Coréenne.
- Hein ?

La Corée ?
Elle chasse l'image d'un savoureux Bibimbap.
La Corée du Nord.
Ses souvenirs des cours d'histoire-géographie sont parcellaires -comme tout ce qui ne la motivait pas. C’est bien ce pays avec un petit gros sous exta qui déteste le monde entier  et qui le menace à l'arme nucléaire tous les quatre matins ? Pour l'américaine pur-jus qu'elle est, c'est un petit pays minable avec des barreaux aux frontières et des habitants pris en otage. Une flopée de victimes soumises par la peur. Pourquoi perpétrer des règles instaurées par un tyran ?

Le mot "endoctrinement" s'imprime en lettres de feu dans sa cervelle.

Nasty frémit. Elle hausse les épaules.

- T'étais pas obligé, réplique-t-elle sèchement. T'es au Pays Imaginaire. En principe, la seule limite qu'on devrait avoir c'est notre imagination.

Un silence plane, tendu. Avec un naturel confondant, elle tend la main pour qu'il lui file sa clope. Elle se sent le besoin de nicotine la prendre. Qu'il lui donne ou pas la Vilaine fumera ce matin.

- Enfin, c'est la théorie. En vrai on est dans un régime totalitaire et on vit sous le joug d'un nouveau tyran. Tu dois pas te sentir dépaysé finalement.

Elle le regarde avec un air désabusé.

- Tu piges rien à ce que je te raconte, j'parie. Donc là, j'peux te balancer pépouze que je me suis inquiétée comme une dingue de t'avoir peut-être tué en différé, t'en retiendras rien. T'auras juste gardé en mémoire que je t'ai choisi pour te tabasser. Tu sais pourquoi j'ai fait ça ? Parce que tu étais le seul de cette bande de cons dont je me sentais proche. Le seul à pas être un chef. Tu avais des airs d'Apache...

Elle a un ricanement faible.

- Ça a du bon d'être un noiche qui pipe pas un mot. Ça te protège de la réalité. J'aurais du être noiche. Pause. pardon, coréenne.

Elle soupire.

- Toi. Anglais. Apprendre ? QUAND ?!

Putain de merde ! suggérait le ton.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Lun 4 Sep 2017 - 2:18

Si tout reste à l'intérieur, qu'aucune émotion ne se décide à prendre le pas sur les autres, alors ça ira. Wrath vit sous le joug d'un contrôle qu'il est forcé de s'imposer pour survivre. Ses doigts pressent la clope contre ses lèvres, et il inspire plus longtemps que nécessaire. Ses poumons ont connu pire, sans l'ombre d'un doute. De toute façon, il suffit de voir ses mains maculées de cicatrices pour comprendre à quel point son équilibre est fragile. Toujours sur le point d'imploser. Le nom dont il ignore le sens lui va décidément bien.

Une longue conversation devant l'infirmerie, ça n'est pas l'idéal. Le Coréen ne se sent guère d'endurer des questions, ou pire encore les regards de Nasty. Le nom de son pays lui est venu par habitude. Ou peut-être est-ce un minuscule acte de rébellion pour le garçon qui n'avait le droit de n'en parler qu'à son jumeau dans le Sud. Et, même cachés sous les couvertures, les frères devaient chuchoter, pour être sûrs que personne ne viendrait les enlever au milieu de la nuit. C'est un soldat au regard dur qui regarde l'horizon à cet instant. Un qui aimerait être plus qu'un adolescent fatigué par le poids des années.

« T'es au Pays Imaginaire. En principe, la seule limite qu'on devrait avoir c'est notre imagination. »

Wrath entend, comprend même un peu. Imagination. Le mot étrange que tous répètent par ici. La sienne est limitée, voir même inexistante. Tout du moins, c'est ainsi que la Flamme se voit. Dénué de la capacité de ressentir comme les autres, ceux qui viennent de l'extérieur. La réponse lui échapperait presque sans qu'il ne cherche à la retenir.

« - Enfin, c'est la théorie. En vrai on est dans un régime totalitaire et on vit sous le joug d'un nouveau tyran. Tu dois pas te sentir dépaysé finalement. »

Régime totalitaire. Dépaysé. Même en ne connaissant que des mots égarés, Wrath parvient à former des vérités qui ne sont pas forcément bonnes à avouer. Il n'ira pas dire que Peter Pan lui fait penser à son passé, celui dont il devrait éviter de parler. Le reste des paroles de Nasty le fait décrocher comme un avion dans un trou d'air. Il abandonne après quelques secondes, son esprit ne parvenant pas à mémoriser et encore moins à traduire.

« Je n'ai pas d'imagination. Pas moi. » Le Coréen explique, doutant un peu de ses paroles, ou plutôt de leur formulation. « J'aime mon pays, ses règles. J'aime l'horreur et le tyran. Maison. Le Sud non. Je vis le Sud. Je hais le Sud. Mon frère aime le Sud. Alors fuite. Deux fois. Pour mon jumeau. »

Plus c'est court, plus il a l'impression d'être en mesure de se faire comprendre. Au lieu de tendre la cigarette à Nasty, le cadet émet un 'tsk' qui signifie clairement que ce n'est pas le moment. Plus tard, pourquoi pas.

« Toi. Anglais. Apprendre ? QUAND ?! »

Sa réponse est un haussement d'épaules. L'anglais, Wrath ne compte pas tant que ça s'y accrocher. Communiquer un brin est pratique, mais il s'en sort déjà mieux qu'avant. N'est-ce pas suffisant ? Sans doute que non. Le garçon passe sa main libre dans sa chevelure raccourcie, ses doigts se prenant dans les mèches. Il tire un peu, sans avoir mal. La douleur est quelque chose de secondaire à ce niveau.

« Nasty ? » C'est un 'ça va' improvisé, cette fois. Le soigneur y pense quelques secondes plus tard, sans la regarder. Ils étaient déchirés quand même la dernière fois. Enfin, y'a peu de chance qu'elle se soit tapée Lacerate avant de se casser la gueule du lit. Donc il ne devrait pas s'y intéresser.






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Lun 4 Sep 2017 - 21:06

- Je n'ai pas d'imagination. Pas moi.

A d'autres ! C'est le super pouvoir des mioches de rêver. Il leur reste quoi, si on les prive de leur seul pouvoir ? De leur seule liberté ?
Un placard. Et du vide.

- J'aime mon pays, ses règles. J'aime l'horreur et le tyran. Maison.

Elle tremble, Nasty. Elle tremble parce qu'elle sait : le confort d'une geôle que l'on connait, des règles absurdes et injustes mais qui demeurent autant de points de repère, le douillet des chaines que l'on porte tous les jours; nœuds de satin, tutus roses et souliers vernis.
Parce qu'elle a été une poupée vidée de toutes pensées propres.
Parce qu'elle a haï cette mère et ses exigences inatteignables tout en cherchant sans cesse son approbation.
Parce qu'elle revenait toujours se blottir dans le placard de sa prison.
Toujours.
Sans exception.

- Le Sud non. Je vis le Sud. Je hais le Sud. Mon frère aime le Sud. Alors fuite. Deux fois. Pour mon jumeau.

- Ch'avais pas que t'avais un frère jumeau. Il est venu avec toi, ici ? Elle laisse filer un silence, pesant. Son expression songeuse est un instant rare, à attraper au vol. Moi chuis fille unique. Ma mère voulait pas m'avoir. Mon père préférait un garçon. Je partais d'jà avec marqué "déception" sur ma gueule. Alors, je pouvais m'brosser pour avoir un frère, ou une soeur.

Elle déglutit. Le visage de ses parents est un flou évasif. Elle ne se souvient que des cadeaux dont son père la gâtait pour éviter de lui parler et des mots acides que sa mère lui distribuait, entre deux séances de punitions dans le noir du placard, enfermée à double tour avec ses cauchemars d'enfant. Une fois, elle était restée là toute une nuit, à macérer dans son pyjama humide de pisse. Une princesse ne fait pas pipi au lit.
La perfection a un prix.

- Je comprends. Pour le tyran, les règles. Tout ça. Ma maison... C'était ça. Mais c'était la maison. J'en avais pas d'autre.

Elle le regarde fixement.

- Mais ma maison, c’est pas moi. Faut quitter vraiment la sienne pour comprendre. La brûler ! T'es pas obligé de te rebâtir une prison nord-coréenne ici, t'sais... Construis une maison qui te ressemble à toi.Une pause et un sourire désabusé. Tu piges pas ce que j'raconte pas vrai ? Pas grave. C'est pas plus mal comme ça.
- Nasty ?
- Non, mais on s'en fout, pas vrai ?, répond-t-elle à la question cachée.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Mar 5 Sep 2017 - 23:07

Est-ce pareil pour d'autres ? Ce sentiment d'avoir été arraché à sa patrie sans son accord. Wrath préfère croire que non, se sentir isolé dans son malheur. C'est plus simple, ça lui évite de devoir communiquer, mettre des mots sur le typhon qui fait rage à l'intérieur de lui depuis des années. Même au Nord, son esprit souffrait déjà de maux dénués de noms. L'adolescent suppose que certaines choses sont immuables, la douleur par exemple. Celle qui ne cesse de tracer des marques qui se transforment en cicatrices sur ses mains.

« Ch'avais pas que t'avais un frère jumeau. Il est venu avec toi, ici ? »

La peine, cette impression d'avoir abandonné la personne la plus importante à ses yeux, elle se lit sur ses traits pour la première fois. C'est si court qu'on pourrait manquer l'expression en clignant les yeux. Ne rien montrer, ne pas tendre de bâton envers l'ennemi. Pas que Nasty en soit une, c'est une camarade après tout.

On vend toujours ses proches en premier, uniquement parce qu'on connaît leurs secrets.
Et il est si facile d'oublier leurs hurlements lorsqu'on reçoit une récompense qui réchauffe le cœur et l'estomac.

« Non. » C'est un murmure qui lui coûte beaucoup.
Pourquoi est-ce la Flamme n'a pas téléphoné à son frère, dans l'autre monde ?
Ah oui, pour lui éviter de souffrir.

Fille unique. Tyran. Quelques mots résonnent sans que Wrath ne se sente d'y réponde. La tirade est presque un discours à ce niveau là. Alors il se la ferme et écoute. Une règle que l'adolescent n'apprécie pas tant que ça. Peut-être qu'il ira défier quelqu'un à l'arène plus tard. Juste pour voir ce que ça fait, d'oublier quelques secondes.

« Mais ma maison, c’est pas moi. Faut quitter vraiment la sienne pour comprendre. La brûler ! T'es pas obligé de te rebâtir une prison nord-coréenne ici, t'sais... Construis une maison qui te ressemble à toi. »

Prison. Pourquoi est-ce que tout le monde voit son foyer ainsi, hein ? Un son passe ses lèvres, quelque chose de brutal, qui s'ajoute à la voix de la jeune fille alors qu'elle lui balance une dernière phrase que le Coréen n'écoute pas. Peut-être que Nasty a vécu au sein d'une prison elle aussi. Au sein de sa propre demeure, ou ailleurs ?
C'est différent, Wrath se répète.

(Il s'est noyé dans cette putain de rivière des années plus tôt et il ne s'en est jamais réveillé si ça se trouve)

« Non. La prison c'est… Étrangers. C'est tout. Rien. Je ne sais pas comment te faire comprendre ce que je veux dire. Maison, pas mal. Autour si. Frère. Parents. Normal. Bien. » Plus l'adolescent s'exprime, moins il souhaite continuer. Sa clope presse contre le dos de sa propre main, en une douleur qu'il estime nécessaire pour ne pas perdre pied.

« Je suis Nord-Coréen. Par la justice unis nous voulons marcher à la tête du monde. Peuple débordant d’énergie qui a édifié son pays. Que chacun à une Corée digne et prospère à jamais fasse honneur. » Le chant national, Wrath le connaît par cœur, même lorsqu'il le murmure pour lui-même et que sa chair lui fait mal. Il a retiré la cigarette rapidement, ne s'est infligé qu'une douleur superficielle.

Et, c'est à cet instant qu'il tend la clope à Nasty, en un message un peu cruel.
« Tu es bien. » Importante, le Soigneur voulait dire.






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Mar 12 Sep 2017 - 14:17



Elle sent qu'elle a marché sur une mine avant même qu'il souffle sa réponse négative. Quelque chose s'emballe dans sa cage thoracique. Un frémissement léger, un truc qu'elle est bien incapable d'interpréter. Elle met la chose au rebut pour vite l'oublier. Elle sent qu'elle a fait une connerie qui va tout foutre en l'air. C'est toujours comme ça, elle n'arrive pas à faire ce que les gens normaux font avec tant de facilités.
Se lier.
Simplement.

Merde, merde, merde, voilà qu'il en perd sa chique et qu'il saute du coréen à l'âne.

- Okay! Okay ! Okay ! fait-elle pour tenter de calmer le jeu. Wrath ne s'en exalte que davantage.

Nasty l'écoute chanter dans cette langue exotique, un refrain qu'elle n'a jamais entendu. On dirait une formule magique dans un film de kungfu. " Je suis Nord-Coréen". Ah, c’est vrai. C'est quoi les ninjas de la Corée ?
Le regard du Panda chute vers la cigarette qui mord la peau du Perdu. L'écho est puissant. Elle s'est découpé la couenne un paquet de fois, dans l'espoir de contrôler son trop plein d'émotions, de le laisser suppurer par d'innocentes coupures à l'intérieure des cuisses, à peine visibles, pour que sa mère ne puisse s'en apercevoir. Tentatives inutiles : se mutiler ne l'a pas faite rentrer dans le moule. La seule solution c’est de ne plus rien contrôler du tout et attendre que le vide s'évide.

- J'comprend pas tout de ton bordel. Un jour... Elle laisse planer un sourire en coin...Tu me traduiras et je comprendrais sans doute mieux.
- Tu es bien.

La Vilaine louche sur la clope tendue.
Elle ignore ce qu'il veut dire par là. Elle ne se sent pas bien. Elle n'est pas une fille bien. C'est quoi "Bien", putain ?! Pourtant, elle accepte l'offrande. La cigarette entre ses lèvres noires perd quelques millimètres qui se consument en cendres paresseusement émiettées sur le ponton.

- Toi aussi, t'es "bien".

Quoi que ce mot puisse signifier.
Elle lui rend le mégot, avec une certaine forme de respect. Elle se mordille la lèvre, son piercing valdinguant de haut en bas.

- J'pourrais revenir te voir. Des fois ?

Pour rien.
Juste comme ça.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Jeu 14 Sep 2017 - 3:20

Un jour, est-ce que ça s'arrêtera ? Est-ce que ce foutu sentiment de n'être qu'un instrument de guerre disparaîtra ? Un tel optimisme ne pourrait que refléter une forme de bêtise enfantine que Wrath n'a pas le luxe de posséder. A la place, tout son être se concentre. Il place des chaînes sur ses membres, des qui sont invisibles, pour l'empêcher de se jeter sur Nasty et de frapper. Si le Nord-Coréen fraîchement débarqué tente d'éviter l'arène et tout ce qui touche à l'affrontement, c'est par peur d'aller trop loin. Il serait en mesure de tuer, s'il le désirait, de frapper encore et encore jusqu'à ce que tout devienne flou. A la place, l'adolescent préfère se mutiler pour tout contenir et éviter de commettre un crime inexcusable.

Pour l'instant, ça fonctionne plus ou moins bien. Son frère ment, Wrath se blesse. Chacun son poison. Celui de Nasty c'est sans doute de repousser tout le monde et de dire ces trucs qui devraient rester à l'intérieur au lieu d'exploser dans la gueule des autres. La Flamme a bien réalisé les nombreuses insultes durant le voyage. Le vocabulaire imagé de l’artisane est pratiquement une langue à lui tout seul. Une emplie de mots que Wrath n'a pas hâte d'être en mesure de traduire. D'ailleurs, il émet une sorte de 'tch' agacé en écoutant. Comprendre et traduire. Des termes qui lui font se demander pourquoi elle en a quelque chose à faire, d'être en mesure de lui parler.

Outre la beuverie et les fours, y'a rien entre eux. Un constat contradictoire, puisque ce sont les parties du voyage qui ont été les plus marquantes. Douloureuses également. Tout comme la brûlure sur sa main, même si ce n'est jamais trop intense. L'adolescent a trop de marques pour ressentir le mal aussi bien qu'un individu normal. A la place, tout est dilué. Lorsqu'il n'y aura plus de place et que rouvrir les cicatrices deviendra trop ennuyeux, il faudra qu'il se trouve un nouveau carré de chair à réduire à néant.

« Toi aussi, t'es "bien". »

Son expression a du mal à redevenir neutre, le laissant avec un semblant de colère qui agite le coin de ses lèvres tandis qu'il reprend la clope entre ses doigts.

« Pas comme toi. » Important, il ne l'est pas encore. Pour l'instant, la Flamme n'est qu'un rouage qui a du mal à s'emboîter avec le reste.

« J'pourrais revenir te voir. Des fois ? »

Voir. Des fois. Le reste, c'est flou. Wrath passe sa main libre dans sa propre chevelure, l'ébouriffant de façon agressive.

« Toi. Moi. Boire encore, » il lui balance à la place. « Tu es mon camarade. » C'est sans doute un oui à demi-avoué. Wrath ne se sent pas de faire mieux. Par contre, le Nord-Coréen n'a pas de problème lorsqu'il s'agit d'avancer et de presser la cigarette contre les lèvres de Nasty de nouveau. « Cadeau. » Ce n'est pas une excuse, uniquement le mieux qu'il puisse accomplir.

« Je pas vouloir faire mal. Jamais. » Le couteau, c'était un truc impulsif. D'ailleurs, l'adolescent est rapide à le sortir de sa poche de sa main libre. Sans hésiter, il trace une fine ligne sur la chair pâle de son propre cou. Un truc qui ne saigne même pas.

L'accident peut être oublié à présent, hein ? Il s'est infligé ce qu'il lui a fait subir.






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Lun 16 Oct 2017 - 15:08



« Pas comme toi. » Qu'il dit. Et les mots éclatent en petits morceaux coupants qui s’enfoncent dans sa chair. Bien entendu, qui voudrait être comme elle ? Faudrait être con, pas vrai ? Nasty fige un sourire sur sa face de panda, un qui fait masque de cire, suffisamment épais pour cacher tous dégâts.

- Toi. Moi. Boire encore. Tu es mon camarade. Cadeau.

La clope s'écrase sur sa bouche, sans douceur. Elle le sent, à fleur de peau, qu'il a concentré tous ses efforts dans ce contact. Elle entre-ouvre les lèvres pour mieux saisir l'offrande. Une bouffée salutaire. Un sentiment ancien, incertain, de familiarité. La tabac picote sa gorge déshabituée et la fumée s'échappe par ses naseaux, lui brûlant les muqueuses des narines.
Un "merci" serait sans doute de trop.

- Je pas vouloir faire mal. Jamais.

Le couteau surgit, danse entre les doigts habiles du coréen, sous le regard fasciné de la Vilaine. La lame finit par arrêter ses entrechats, sur la paume de Wrath. Nasty lève la main en sa direction -un geste brusque qu'elle tempère sur la finition. Elle lui retire délicatement l'arme du poing et lui fait face, yeux dans les yeux.
Elle retire sa capuche et soulève sa tignasse emmêlée de cheveux blonds platine, la reportant sur un coté. La pointe du couteau mord la chair du front et trace un sillon jusqu'au sommet du crâne. Le sang bulle, dégorge légèrement de la plaie et goutte sur sa joue.

Elle a à peine contracté la mâchoire, préservant la cigarette d'une mauvaise pression. Ce serait dommage d'abîmer. Elle lui rend son précieux coutelas avec une expression d'une très rare sincérité.

- Moi non plus, lui répond-t-elle simplement.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Ven 27 Oct 2017 - 1:35

Dans le fond, même s'ils ne le disent pas directement, Wrath se doute bien qu'on ne peut rien faire pour les gens comme eux. On leur a collé une étiquette de gosses à problèmes depuis bien longtemps dans le monde réel. L'adolescent ne comprend pas véritablement ce terme. Ce qui se passe ici est tout aussi vrai que la terreur de là d'où ils viennent. Ce n'est pas son rôle d'interroger la jeune fille sur son passé plus que nécessaire, et encore moins de parler un peu trop de sa personne. Dire qu'il est Nord-Coréen, ça suffit bien amplement.

Foutu lieu de mort. Maison pourrie, au bois rongé par la haine.
La définition de foyer peut aussi avoir avec le feu qui brûle et consomme tout sur son passage.
C'est sans doute la plus appropriée.

Nasty aussi est une flamme, lorsqu'elle attrape le couteau et que la lame glisse et danse contre sa chair. Quelle masochiste, à s'ouvrir la peau ainsi sans hésitation. Wrath ne peut que lui offrir un rictus un peu mauvais, quelque chose qu'il ne contrôle pas. Son apathie habituelle est plus simple, quoique pas toujours suffisante. Le message est si clair pourtant, tandis que le sang perle contre la peau du Panda.

« Moi non plus. »

Regarde nous, regarde cette destruction permanente
. Les mots ne passent pas ses lèvres ; il ne les connaît même pas. A la place, le couteau passe entre ses doigts, la lame frôlant la peau sans jamais la marquer. La Flamme est habile avec cette violence sourde, bien plus qu'en utilisant sa voix.

« Pas mal. Ressentir rien. Peu. » L'adolescent tente d'expliquer, tout en traçant les cicatrices sur ses mains. C'est pour ça qu'il peut se permettre de se blesser aussi fréquemment. « Toi. Fais attention. » Le couteau retrouve sa place sous ses vêtements. Et, avec sa main, il essuie un peu le sang qui coule de la plaie de Nasty, l'étale un peu aussi sans doute.

Ses doigts tracent une étoile sur sa joue avec le liquide, en un symbole de courage et de force.

« Nasty, Wrath, qu'est-ce que… Veut dire ? Les noms. Nos noms. »






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Ven 3 Nov 2017 - 23:46

-Pas mal. Ressentir rien. Peu.

Nasty aimerait avoir ce luxe. Tout résonne en elle, sublimé par une couche de napalm. Les mots se corrodent, s'acidifient et se transforment en poison brulant qu'elle crache à la gueule.  
Pour maintenir les autres loin de ses parties tendres.
A son corps défendant, parfois.

- Toi. Fais attention.
- Ouais...

Wrath l'a bien cernée. Ceux qui gueulent le plus fort sont souvent les plus faibles : c’est un fait. Il approche ses doigts de son visage et Nasty ne peut réprimer un mouvement de recul, celui typique des enfant habitués aux coups. Elle se laisse faire, pourtant, avec une timidité pudique qu'on ne lui voit pas souvent. Elle détourne les yeux, pénétrée par la gêne de cet étrange instant d'intimité, par la sacralité du geste. Le contact est léger, humide. Une caresse qui s'esquisse à peine, déjà oubliée. Elle s'effleure la joue comme pour en rattraper les morceaux qui se dispersent. Adieux.

Déconcertant.

- Nasty, Wrath, qu'est-ce que… Veut dire ? Les noms. Nos noms.
- .. Euh.. Hum... amorce-t-elle en sortant la tête de son trouble ouaté.

Elle prend sincèrement le temps de la réflexion, afin de trouver les mots les plus simples. Le Panda sert les poings devant elle et crispe son expression. Elle regarde le coréen, sourcils froncés.

-  Wrath ! Énonce-t-elle : Pas content. Fâché. Agressif. Colère.  Rage ! FUREUR ! Son ton monte crescendo jusqu’au hurlement et son teint blanc s'échauffe sous le courroux factice.

Elle relâche sa respiration, vide son souffle pour retrouver sa neutralité.

- Nasty : Vilain. Malfaisant. Sournois. Mauvais. Démoniaque. Blessant, agressif... Elle mime des choses intangibles qu'elle tire à même sa bouche pour les jeter devant elle, tels des projectiles... Mais avec les mots.

Elle cogne doucement du poing fermé sur la poitrine de son interlocuteur et effectue une torsion du poignet comme on verrouille un coffre fort.

- Toi, garder en dedans.

Elle pose ses deux poings sur sa propre poitrine et mime une explosion qui lui délie les bras et les mains.

- Moi, tout sortir. Tout... Jusqu’à être vide.

Creuse.
Dénuée de flamme intérieure, de raison de vivre, de but.
Est-ce encore vrai ?

- Voilà, conclue-t-elle d'une voix douce, au vibrato légèrement cassé.

Elle le regarde, en silence, observant ses réactions. Elle aimerait bien le toucher aussi, en écho. Mais, maladroite et illégitime, elle manque l'instant pour que cela reste naturel. Alors, elle s'en tient là.
Tout bonnement.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Dim 19 Nov 2017 - 1:22

Les marques sur leur corps sont bien maigres en comparaison de ce qu'ils cachent à l'intérieur. Le Nautilus, dans le fond, c'était une mise à l'épreuve, une façon de tester sa loyauté envers ce monde. S'il avait bafoué Peter, alors la punition aurait été irrévocable. Une mort lente et emplie de peine, un rejet de plus. Arraché à sa troisième patrie. A ce niveau là, Wrath n'a que guère d'espoir avec les enfants perdus. Chaque tentative s'est toujours soldée par un départ, une défaite. Que c'est agaçant, de n'être ainsi qu'un visage fugace ne faisant que passer.

Reste qu'une des personnes qu'il apprécie le plus est une fille qui lui a ouvert le crâne, qu'ici ils sont un peu plus comme lui que là-bas, où il fallait s'intégrer et prétendre être parfait. Le sang sur ses doigts, sur la tronche de Nasty, est-ce que ça leur fait quelque chose ? Sans doute que non. Il s'essuie dans son haut, lui rendant son regard. La manière dont elle a reculé plus tôt signifie beaucoup. Enfants nés de la violence, c'est tout ce qu'ils sont.

Il vaut mieux s'en servir comme la preuve de leur courage qu'y planquer derrière de fausses bonnes paroles. La politesse de Wrath avec la majorité des gens est un réflexe, et ça ne reflète pas véritablement ce qui vit en lui.

« Pas content. Fâché. Agressif. Colère.  Rage ! FUREUR !  »

La démonstration est amusante, malgré sa signification. A t-il été nommé ainsi pour sa brutalité à son arrivée, sa façon de faire tourner son couteau entre ses doigts tout en refusant de communiquer ? Wrath, la fureur. Le titre lui convient. Malgré tout, cela reste négatif. A croire que rien n'est récupérable chez lui.

«  Nasty : Vilain. Malfaisant. Sournois. Mauvais. Démoniaque. Blessant, agressif... Mais avec les mots. »

Guère mieux. Les deux faces d'une même pièce. La Flamme mémorise certains des termes, ceux qui ont du sens. Les autres se perdront dans les méandres de l'apprentissage. Les mots se suivent, jusqu'à la fin de l'explication. Levant ses mains, il mime une explosion semblable à celle de Nasty avant de se pointer du doigt. Sa façon de dire que chez lui aussi, tout pourrait partir en fumée.

« Nasty. Wrath. Mauvais. Très mauvais. J'aime bien. »

Oh, avec les autres, les biens, les bons, jamais l'adolescent ne s'autoriserait à dire ça. Là, ce n'est pas le même combat. Sa main gauche continue sa démonstration, imitant le geste de la bouteille lui fracassant le crâne. Un rite de passage qui n'est plus aussi amer que ce qu'ils ont bu ce soir là.

« Pareils. » Égaux, est le mot que Wrath cherche sans parvenir à le trouver. « Tu... » L'Anglais est une corvée, une fois encore. Alors le coréen tente de parer à ce souci autrement. Il marque une pause avant de prendre la main de l'adolescente, lui lançant un regard avant. Pressant leurs paumes l'une contre l'autre, il les redresse à la hauteur de leurs yeux, signifiant son respect pour l'adolescente.

Qu'importe sa violence verbale, la Flamme n'ira pas la rejeter.
Bien sûr, ce n'est pas de l'amitié. Les gens brisés ne nouent pas de tels liens, il en est certain.

D'où son abandon brutal du geste pour laisser retomber son bras. Toucher les autres, c'est compliqué.






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nasty
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 310
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   Mer 27 Déc 2017 - 16:24

- Nasty. Wrath. Mauvais. Très mauvais... J'aime bien.

Nasty éclate d'un rire franc et sonore. Ça pique et ça grince ! Elle ne peut pas s'en empêcher. Dans la bouche du coréen, ça sonne rudement comme un compliment, toutes ces insultes crasses.

- Ouaiiis... on est les Badass, les Bad Guys ! Les punks ! On pète la classe ! Elle lève les poings, phalanges faces à Wrath,  indexes et auriculaires, dressés fièrement comme des clous qui dépassent d'une planche. Le signe de ralliement des hard rockeurs. Grimace à l’appui.

Wrath mime la bouteille qu'elle lui a éclaté sur la tronche dans le zeppelin.

- Pareil...
Il lutte, une fois de plus avec son vocabulaire. Tu...
- Similaires ? Tente-t-elle, avant de comprendre l'évidence... Égaux.

Oui.
C'est ce que signifie ce geste à la fois tendre et maladroit. Nasty déglutit, submergée de sentiments confus et mal définis : de la satisfaction, de la méfiance, de la chaleur, de la crainte. Un drôle de mélange sucré-salé de contentement et de dégout.
De l'incompréhension de l'esprit, au puzzle naturel de corps qui se répondent. Emboitement de conscience.
Émotions trop grandes.

De grands.

Lors que Wrath fuit le contact qu'il a lui même instauré, elle s'essuie la main sur sa cuisse, par réflexe spontané. Son regard s'échappe. La présence de l'adolescent fait brutalement émerger un malaise qu'elle n'éprouvait pas avant cette conversation. Le Panda se dandine d'inconfort à sa place, mâchouille toujours la clope qu'elle a au coin de la bouche.Comme à chaque fois qu'elle se heurte à la complexité des "Autres", elle est tenté de reculer de trois pas.

Silence.

Mais pas cette fois.

- Moi aussi... dit-elle doucement. La cigarette quitte ses lèvres noires pour retrouver les gerçures de son légitime propriétaire. Echo. Moi aussi... répète-t-elle.... avec insistance sans terminer sa phrase, sans y parvenir, scellée qu'elle est par une sorte de secret intime.

"Moi aussi je t'aime bien, p'tit con bridé."
"Ne le répète à personne..."






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Waiting for a Friend [PV. Wrath]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Full Friend Rabbit
» [Résolu] La Plaque de sombracier vs wrath
» Abonnement Ful friend
» Alania, recherche ami ! need friend ! :P
» [wrath of kings]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches :: L'Infirmerie-