Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MadMax
avatar

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 765
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

MessageSujet: Maxence • I'll Never Surrender   Dim 16 Fév 2014 - 17:46

Maxence


Trucs

Surnom : La Trois Pattes
Groupe : Humaine
Age : Grosso merdo 14 ans.
Rôle : Garçonne Perdue. Anciennement chasseure, puis Racommodeure, présentement Mère.


Révérences

- Pourquoi Tu Fais Toujours Ta Dure À Cuire, Max ?
- J'ai l'air mâchouillable ?
- Pas Pour Moi, Mais..
- Bah voilà. Cherche pas, Yag. Et avance. On s'limace, là.

Elle et ses grands airs.. J'avance, donc, non sans soupirer. Elle est gentille, Max, mais elle fait tout pour que ça ne se voit pas trop. À croire que gentillesse rime avec Faiblesse. C'est bizarre. Les gens sont bizarres. Le silence s'installe, parce qu'elle est trop occupée à jouer la warrior et que j'ai pas envie de la contrarier. À quoi bon ? Elle va s'énerver, et j'aime pas. Elle me fait peur, quand elle crie des mochestés.

Pourtant, ce n'est pas qu'une grogneuse. Elle s'en donne surtout l'air, en fait. Mais c'te gosse (tiens, elle me donne des tics de langage à elle..), elle a un bon fond. Elle n'a pas été très gâtée par la vie, certes. On a le corps qu'on peut, hein, on ne choisit pas à la naissance. Mais elle a beau râler, pester contre le côté pas pratique de sa patte fantôme.. Elle ne dit rien sur la douleur, ni la fatigue. Ou si peu. Sacrée battante. Mais un peu trop, je trouve. Ma clopinante ne se donne pas assez le droit de craquer un peu, ni de vouloir souffler. Faut qu'elle soit en béton, Max. Sinon, ça ne lui plaît pas. Moi, j'dis que c'est parce qu'elle a peur. Mais ça non plus, vaut mieux pas lui dire. Sinon, elle tatanne la ganache.

- À quoi tu penses, Yag ?
- À Toi.
- Pff. Idiot. Pense à des trucs utiles.

Elle me fiche une tape sur la tête, mais j'entends un sourire qui lui soleille la voix. J'aime bien quand elle sourit, ça lui va bien. Avec ça comme avec le reste, elle y met ses tripes et c'est sincère. Un caractère entier, paraît qu'on appelle ça comme ça. Bah ma Trois-Pattes, c'est ça. Elle n'a pas un caractère de moitié, de nuances ou de concessions. De toute façon, Max, c'est un cactus. Les cactus, on ne les coupe pas. Ça pique trop, sinon. Mais pourtant, à l'intérieur, c'est tendre-doux.

- Max ? Est-Ce Que Les Cactus Ça Fait Des Fleurs ?
- J'en sais rien. Pourquoi ?
- Pour Savoir Si Les Abeilles Peuvent Faire Du Miel De Cactus.
- Y a pas d'abeilles dans le désert.

Dommage. J'aimerais bien goûter le miel de cactus. C'est triste, la vie, sans abeilles et sans miel. Max, quand on est que tous les deux, elle me parle de là-bas : du vrai monde. Le Chiure-Monde, comme elle l'appelle. Ça se sent, qu'elle n'aimait pas y vivre, quand elle en parle. Mais y avait aussi des trucs qu'elle appréciait, comme les livres ou le café. Ça, ça lui manque un peu. Mais même quand elle me le dit, loin des oreilles indiscrètes, elle surenchérit ensuite sur tous les mauvais côtés. Et sur les mères, bien sûr. Sur sa Mamassassine. Je gronde toujours, quand elle m'en parle. Ça m'énerve, d'entendre parler d'elle, de sentir ma tiote charcutée au palpitant. Et à chaque fois, elle me fait un petit sourire terne. Alors, à chaque fois aussi, je me couche et j'ouvre grand mes pattes avant pour qu'elle se fourre contre moi. Ce qu'elle fait toujours, mais en faisant mine de bâiller. C'est plus simple pour elle de prétendre qu'elle est fatiguée et veut se reposer. Mais moi, je le vois bien quand elle se redresse que ma fourrure est mouillée. Sauf que ça non plus, faut pas lui faire remarquer. Si on lui dit qu'elle s'ouvre, Max se referme aussitôt. C'est comme avec un animal blessé, faut faire gaffe.

- Vache. J'ai les crocs.
- On Arrive. C'est Bientôt L'heure De Manger.
- Ouais. Mais y a la distri avant.

La distri, c'est encore un mot à elle pour parler de l'heure boustifaille pour les Garçons Perdus, quand les mères leur donne de quoi manger. Max, c'est une mère. Elle s'occupe des chasseurs. Et il faut bien son carafon pour gérer certains des plus grands. Mais quand il s'agit de "ses" gosses, elle se laisse un peu mieux apprivoiser. En faisant mine de greuhter un peu pour la forme, mais n'empêche : celui de sa portée qui veut un gentil geste ou entendre de jolies choses, il peut aller la voir. Elle s'occupe d'eux, et les aime à sa manière. Je le sais. Une fois, elle me l'a dit. Et elle m'a tapé ensuite quand je lui ai demandé si elle m'aimait aussi. Mais au final, elle m'a répondu. C'était bien après, quand on s'endormait. Et c'est pour ça que je reste. On en quitte pas les amis. Même s'ils ont mauvais caractère.

- Pas trop tôt !
- Et Aller, La Grimpette..

On est au Grand Arbre, et elle s'agrippe à moi pendant que je grimpe en grognant un peu sous l'effort. Oui, les ours montent aux arbres. Mais c'est pénible quand même, je préfère descendre en me laissant glisser. Sauf que je râle mais Max avec sa patte en moins, c'est encore pire pour elle. Même si elle est trop fière pour l'admettre. Alors tant qu'à la porter, autant le faire jusqu'au bout.

Et puis, comme ça, je reste avec elle. Je dors avec elle, blottie contre moi pour que ma fourrure lui tienne chaud. Tant qu'à être un bisours, autant que ça serve. Je crois aussi que les autres aiment bien avoir une chimère au camp. Ça aide.

Moi, j'suis comme Trois-Pattes. J'aime ces gosses. J'me vois pas les quitter. Et puis de toute façon, j'aime Max. Je l'amoure d'amitié, comme elle dit.



Unique au monde

As-tu des particularités qui méritent d'être mentionnées ?
" Bah, d'jà. Euh. J'ai un oeil en moins. Ah, et une jambe, aussi. Pis une mèche sombre, aussi, au milieu de tifs blond platine. Ah. Et un bon coup du droit, aussi, il paraît. Et de la béquille. Et du gauche. Et de la tête. Mais pas du genou, parce que j'en ai qu'un et que c'est galère après."
Et puis elle a Yagharek aussi. Yag, pour les intimes. C'est une chimère, une grosse chimère. Un bisours, plus précisément, mélange insolite de l'ours et du bison. Il en a le gabarit, d'ailleurs. Mais c'est vraiment une bonne pâte tout calinours, un peu poltron, et résolument gourmand avec le miel et les plantes. Herbivore, oui, il ne mange pas de viande. Ça lui fait des aigreurs d'estomac. Il porte Max, ses affaires, bref : ils ne se quittent pas trop et on un lien très solide. C'est son nounours, son doudou, mais aussi son meilleur ami ou pas loin. Mais ça, elle ne le dira pas. Sauf, peut-être, s'ils ne sont que tous les deux. Et encore : pas tous les jours.



L'île

Comment vis-tu ton séjour à Neverland ? Que représente ce lieu pour toi ?  
"Oh j'le vis bien, hein. J'amoure avoir une jambe en moins, me fader la crasse des autres à frotter, et faire la petite maîtresse de maison pour un tas de morveux. On rêve toutes de faire ça toute notre vie, j'suis Certitude !"
Elle dit ça en bougonnant, mais pour rien au monde elle ne retournerait là-bas. Pour rien au monde elle ne grandirait, aussi, si c'est pour devenir une "adultueuse", comme elle les appelle. Quoi qu'elle en dise et quelles que soit ses râleries, Max est bien où elle est. Never Land, c'est tout simplement devenu son élément, son univers.


Regrettes-tu ta vie d'avant ? Voudrais-tu pouvoir retourner dans le monde ordinaire ?
"Regretter quoi ? La faim, la misère ? Le regard des adultueurs, avec ce mélange dégueupoissant de pitié et de beaurk ? J'amoure cette vie, moi. Au moins j'suis pas une rase-motte qui zone dans la chiasse avec la trouille aux tripes de geler sans revoir le soleil ? Ou de devenir comme les autres, une troufionne aigrie sans vie nulle part, ni dehors ni dans la tête ? Ici c'est peut-être pas toujours simple et on a notre merdier qui nous vomit à la tronche que la vie c'pas un kiwi, mais bordel. Au moins, j'ai l'droit de vivre."


Comment vois-tu Peter Pan ? Quels sont tes sentiments envers lui ?
"Lui ? C't un bon pote, un sauveur, et des fois -souvent- un p'tit con. Mais j'l'amoure bien, même s'il a une bestiole dans l'ciboulot. Et m'est avis que c't au moins un éléphant. Ou alors c'est peut-être ça que je kiff."
Bref, c'est un gosse à qui elle en doit une. Et pour lui, elle accepterait de faire ouvertement des concessions. Quelques unes. Comme accepter d'obéir à des ordres sans (presque) rechigner, ou faire un truc qu'elle n'aime pas. N'importe qui d'autre s'y tenterait, de lui parler comme à un toutou, ce serait un beau juron et un bras d'honneur direct. Même la Mère Supérieure, hein, si elle ne fait pas gaffe. Namého.




Bout d'aventure

- Hey, Trois Pattes ? Raconte nous l'oeil, c'est drôle !

Tout a commencé de cette façon là : une demande d'histoire. Mais celle de l'oeil -sous entendu l'oeil crevé de Max- elle a la cote. D'abord parce que quand l'ado raconte, c'est jamais la même chose. On peut lui demander de raconter une fois, trois fois, quinze fois.. Jamais son oeil ne meurt de la même façon, jamais les péripéties ne sont identiques. Et c'est ça, ce qui est bien : elle vend du rêve aux Garçons Perdus, en quelque sorte. Mais la vraie version, rares sont ceux à la connaître. Peut-être même qu'il n'y a que Peter Pan, dans la bande, au final. Son oeil, ce n'est pas un monstre, pas un pirate, pas une créature loufoque ni une quelconque sorcellerie qui le lui a tué. C'est sa mère qui s'en est chargée. Sa vraie mère, pas une du pays de Jamais. Avec une bouteille cassée, la bouteille de rhum qu'elle venait de finir. Le verre, ça fait mal. Avec les résidus d'alcool dessus, d'autant plus. Trop douloureux pour en parler, pour l'ado. C'est pas que son oeil qui a été charcuté, au fond. Mais chut. Ça, faut pas le dire.

- Et c'est là que GROAAAAR ! Le tigroustique me hurle à la face ! Vous y croyez, vous, à ça ? Il me rugit dessus et essaye de me mordre et piquoûser la peau ! Bon, bah, bien sûr, hein. Il se rate, le pauvre. Et vous savez pourquoi ?
- Tu l'as écrasé !
- Ouaip !
- Beaaaaargh. Avec la main ? T'es dégueu' !
- Un peu. Mais surtout.. Vous savez sur QUOI je l'ai atomisationné, le tigroustique ?

Elle raconte n'importe quoi, Max, dans ces cas là. Et si on lui pose des questions parce que ce n'est pas logique, la blondinette s'en sort avec une cabriole scénaristique. Ça fait aussi partie du jeu, d'essayer de la piéger. Mais pas trop quand même, parce que quand on y arrive elle arrête de raconter et refile le flambeau à celui qui l'a coincé. En rigolant comme une baleine à bosse, morchieuse qu'elle est. Alors, bah, voilà : c'est moins drôle. Elle a de l'imagination, oui. Et une bonne réserve d'histoires en tête pour l'inspirer. Elle a tellement lu, Max, quand elle vivait encore à Londres. La bibliothèque, c'est un endroit au chaud, après tout. Alors quand elle était à la rue et qu'elle voulait oublier la faim, bah elle se réfugiait dans les livres et leurs mondes fantastiques. Elle a lu, lu, lu. Max, elle s'est laissée engloutir par des univers tout entiers, se refaisait une vie à chaque fois, une vie moins moche, une vie avec un estomac plein et plus de courage qu'elle n'en ressentait en fuyant sa mère. Poésie, fantastique, thriller, conte.. Tout ce qui lui tombait sous la main, elle le dévorait la tiote. Et même encore maintenant, elle se fait des histoires à elle-même en s'endormant. Des histoires dont elle est l'héroïne, mais pas que.

- C'pour ça qu'j'amoure c't endroit, comprenez ? 'Fait toujours chaud chaud, comme dans un bout d'été concentré. C'est du Bonheur Chaleur, et j'suis Joie chaque fois que j'zone dans c'secteur. 'Fin bref ! Du coup, quand j'mirette ça bah je..

Elle a son langage, et ça c'est sa lutte contre les adultueurs. Au moins une partie. Parce qu'elle les Haine, elle les vomit par tous les pores de sa peau. C'est aussi viscéral que respirer, presque. Après tout, ils ne lui ont jamais vraiment donné de vraie raison de les amourer. Mais à l'écouter, elle parlerait avec cette colère et cette rancoeur totalement partiale et subjective. Celle des tripes, qui fausse tout une vie sans qu'on ne revienne en arrière. Elle est comme ça, Max. Avec une Haine sans concessions, une Haine avec un H majuscule qui tranche toute possibilité d'arrangement. No way.

- Bon aller. Au pieu maintenant, les crapouilleux ! J'veux d'la viande à becqueter demain !
- Mais.. Encore un peu.
- Ça fait trois enkorinpeu que j'vous laisse. Donc si vous voulez enkorinpeuter, okay, mais j'serais Béquille en Vrille sur votre tronche. Donc moi j'dis : enkoraupieutage pour tout le monde !

C'est un p'tit bout d'fille, Max, mais elle a son carafon. Et puis, ça change peut-être la donne qu'elle ait été chasseure. C'est comme ça qu'elle a perdu sa jambe, d'ailleurs. Les accidents, ça arrive partout. La Faucheuse a failli la pécho, et de vraiment pas loin. Mais faut croire que la tiote n'était pas motivationnée pour un rencard avec la Mort. Elle s'est battue, pendant un bon moment. Et ça faut le lui reconnaître, c'est pas rien de voir qu'elle en est ressortie. On ne l'entend pas râler sur sa patte manquante, Max. Pourtant, elle est Douleur à cause de ça, dans la tête et dans le corps. Mais non, elle moufte pas. Trop fière pour ça, trop dans la bravade aussi.

- Allez, mes p'tites raclures. L'premier qu'j'entends pipeletter, j'l'assomme pour le faire ronfler !

Et quand elle dit ça, c'est vraiment le mot de la FIN.



Invisible pour les yeux

Pseudo : Beleriande.
Avatar : Bikko, j'ignore si c'est un oc (et de qui) ou tiré d'un manga (et donc lequel).
Age : 5 fois 5 hivers.
Comment as-tu découvert l'île ? Peter Pan m'a embarqué, avec sa poudre de fée. J'me suis envolé.
As-tu quelque chose à dire ? CÔT !


Dernière édition par Maxence le Lun 15 Sep 2014 - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Pan
avatar

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2632
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : Eternel

✘ DISPO POUR RP ? : Un peu chaud !
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
Et aussi tout ça !

MessageSujet: Re: Maxence • I'll Never Surrender   Jeu 20 Fév 2014 - 22:28

Félicitations mon enfant


Tu es condamné.




Bienvenue jeune éclopée ! Décidément les premières fiches qu'on offre à ce forum sont particulièrement plaisantes. L'avatar est d'infinity il me semble, un artiste de Zerochan.
Bon. J'aime grand grand grand ton personnage, il arrive un peu comme un cheveu sur la soupe dans l'univers de NNL, et on n'a pas envie de le retirer. Je trouve en même temps que Max correspond entièrement à ce que j'ai voulu faire des Garçons Perdus. On voit qu'elle a été abîmée tout en s'étant totalement intégrée au mode de vie du Grand Arbre. Une vraie de vraie Garçon Perdu-Mère. Je n'ai jamais croisé un personnage tel que Max, je la trouve authentique et touchante, elle a quelque chose de puissant et fragile à la fois. Le style de narration est efficace aussi, ça donne un très bel effet. Je suis ravi que tu nous ais rejoint et que tu ais su créé un personnage à la fois inédit et complètement adapté à l'ambiance. J'aime vraiment beaucoup. Une très belle fiche, CÔT. Et Yag a la classe, je veux grimper sur son dos. Et j'adore les images choisies. Et tes effets de style dans l'écriture. Et sa relation avec le petit gros bisours (n'hésite pas à fourrer un de tes dessins quelque part). Bref. Tout est dit. J'ai hâte de la voir à l’œuvre, la Trois-Pattes !


____________________________

Je te serre chaleureusement la main. Cours vite créer ton Dé à Coudre et demander un Compagnon de Jeu afin de vivre une aventure ! Si tu préfères passer du bon temps en papotant, rejoins sans tarder la Nursery. Quoiqu'il en soit, que ton séjour à Never Never Land soit fabuleux et éternel.




Dernière édition par Peter Pan le Sam 28 Mar 2015 - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Maxence • I'll Never Surrender   Dim 9 Mar 2014 - 5:01

Ton perso, c'est presque du Dickens ! lol J'adore ce côté enfant brisée avec son parlé argotique volontaire pour contrarier les adultes. Elle les mets tous dans le même panier et c'est tout à fait logique pour une enfant traumatisée.

J'ai aussi beaucoup apprécié les effets de style et le fait que tu démarre par le point de vue de Yag. Je ne m'y attendais pas et c'est ce qui rends la chose encore plus sympathique.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Maxence • I'll Never Surrender   Dim 9 Mar 2014 - 17:57

Bienvenue aussi ici, même si t'étais là avant moi... Mais que'est-ce que j'aime le parler de Max ! (et son histoire - ou les petits bouts par-ci, par-là en tout cas - me fait de la peine pour elle aussi)

Amuse-toi bien ici petite maman <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Maxence • I'll Never Surrender   Dim 9 Mar 2014 - 20:37

Maxence est un personnage qui m'a énormément touchée. J'ai dévoré ta fiche, c'est la première que j'ai lu en arrivant ici. Bref, bienvenue (même si je suis arrivée après toi, hihi) et au plaisir de te croiser, camarade mère :3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maxence • I'll Never Surrender   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seconde Guerre mondiale
» ACHAT figurine Para Anglais Never Surrender
» Soul Surrender: Patch 3.4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-