Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Castor Apaisé
avatar

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 96
✘ SURNOM : L'Aurore
✘ AGE DU PERSO : A l’orée de la cinquantaine

✘ DISPO POUR RP ? : pas encore.
✘ LIENS : ♦️ Nouvelle fiche
♦️ Ancienne fiche
Dés à coudre
Feuilles volantes

MessageSujet: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   Mar 15 Aoû 2017 - 16:18


An hini a garan Denez Prigent

La canicule est passée. La pluie s’est apaisée et Christopher, debout sur la proue du bateau, face à la mer, n’a pas bougé. Il a fermé les yeux devant les tombes sans corps que le temps a recouverts de fleurs blanches et d’herbes salines.  Il n’a pas pleuré. Ni la disparition de Kokoi avide, ni celle de Serval.
Il a attendu que vienne son moment, celui où il retournera là-bas, en ces terres qui gardent son nom et ses souvenirs d’avant l’Oubli.
Il est patient, serein car il sait qu’à cet instant, alors, il se sera entièrement pardonné et pourra renaitre en tant qu’amérindien et revenir aux origines .

Le Papoose respire le vent frais qui vivifie ses poumons.
Sur l’île, les berges réapparaissent et le bleu se dilue pour laisser place à de nouvelles aquarelles de couleurs. Le pays redevient lui-même, nuancé de milles teintes et les âmes ne chavirent plus des marées trop puissantes.
Quelques cœurs restent néanmoins à écoper, incapable de se vider par eux-mêmes.
Celui de Keith fait parti de ceux-là.
Depuis que l’eau est revenue et que Shifty est partie, sa flamme s’est éteinte et une tempête perpétuelle secoue son être. L’alcool, le temps ou la présence de son fils tant aimé n’y ont rien changé.

Christopher néanmoins aujourd’hui n’en peut plus. Il doit aider celui qu’il considére comme un « père » sur cette île sans famille car  il sait qu’il n’arrivera pas à aller totalement de l’avant s’il laisse derrière lui des adieux inachevés  et des morceaux d’amour brisés .

Il incline la tête en arrière, ferme les yeux et inspire de toutes ses forces comme il le faisait avant, il y a longtemps, sur le morutier.
Il s’emplit de courage et de vie, rouvre les paupières et calme, quitte les falaises de l'île pour la rive du port.
Il lézarde entre les cailloux, descend l’aplomb rocheux, zigzage entre les bicoques pour se retrouver devant la plage.
D’un regard, il se dirige vers la silhouette nerveuse et rigide du timonier appuyé sur la rambarde de la digue, occupé à regarder l’horizon, mer qu’ils ne connaîtront jamais.  

Le Papoose murmure « Keith… » et pose sa main sur l’épaule du vieux marin avec délicatesse et précaution. Par le geste, il veut dire « Je suis là » mais aussi « Je ne te brusquerais pas »

« Tu dois faire ton deuil… Elle habite à présent dans ton cœur. N’étouffe pas sa présence par ta rancœur, elle n’aimerait pas ça. »

Vivre avec le poids de la mort et des regrets n’apporte rien. Christopher le sait. Il l’a vécu pendant des années et continuerait à se détester, consumé par sa haine de lui-même si une madone brune ne lui avait pas appris à pardonner.

Sa main quitte l’épaule du pirate et frôle sa joue du bout de ses doigts.

« Tu dois pardonner et apprendre à vivre de nouveau. »

Chérir les moments passés pour ne plus les pleurer.








Playlist de C-M. R
l'Aurore brille en SteelBlue


Merci à Hemeros pour ce superbe dessin de Castor ♥️


Dernière édition par Christopher-Marie Redskin le Jeu 14 Sep 2017 - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith Jackson
avatar

☠ Timonier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 150
✘ SURNOM : L'Barré
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine m'est passée d'ssus sans pitié

✘ DISPO POUR RP ? : Sacrebleu, c'est quj'ai pas vraiment l'temps mais essaye toujours !
✘ LIENS : Yoho, l'âme des pirates jamais ne mourra !


MessageSujet: Re: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   Mar 15 Aoû 2017 - 16:27





Y pleut plus, ou presque. J'devrais m'réjouir, comme les autres. Au lieu d'ça j'bois au goulot d'ma bouteille d'rhum, seul sur la rive.
J'regarde l'Jolly Roger s'faire requinquer sous les ordres d'ce bon vieux Zeb. Il en a vu des vertes et des pas mures dans la bouche dl'enfer. Comme nous tous, mais il a plus l'âge c'vieux loup d'mer. Enfin, c'pas moi qui irait lui dire, pas envie d'me prendre son poing dans les dents.
J'rumine, j'grogne, mes sourcils vont finir par ses souder l'un à l'autre à force de s'froncer. D'puis qul'ombre d'Shifty ma tourmenté sur l'pont du navire j'suis plus calme. J'réfléchis plus et j'gueule moins. Ça m'a éclairci les idées : j'cherche un moyen d'la venger et d'buter l'gamin volant. j'sais déjà comment la venger, faut juste trouver comment atteindre Peter Pan. Jm'imagine déjà en train d'rire comme un dément au d'ssus d'sa carcasse fumante, son cœur de gamin diabolique dans la main. Encore palpitant.
Ça m'arrache même un sourire ; ça doit pas être beau à voir. J'le noie dans une nouvelle gorgée d'rhum.
C'est comme foutre dl'acool sur une plaie à vif : ça brûle à en chialer. C'est mon cœur qu'a mal et j'sais pas vraiment comment l'réparer.
Des crissements dans l'sable m'font jeter un regard derrière moi : Christo, mon bon ptit Christo.
C'est l'un des seul à qui j'en veux pas, j'peux pas en vouloir à mon fils.
Sa main sur mon épaule m'serre le coeur, mais c'est moins douloureux, c'est presque apaisant.

"Tu dois faire ton deuil… Elle habite à présent dans ton cœur. N’étouffe pas sa présence par ta rancœur, elle n’aimerait pas ça."

J'lâche un rire amer. Ouais, elle est dans mon cœur, et ça m'lacère, et elle en a plus de cœur. Ct'enfoiré d'gamin lui a arraché. J'pense pas qu'elle ai aimé non plus.
Un frisson m'parcourt sous les doigts d'Christo. J'ai pas l'habitude d'ces effusion d'douceur, ça fait pas partie d'la vie d'pirate. Pourtant j'le repousse pas, parce que j'en ai b'soin ptêtre.

"Pardonner un satané foutu enfoiré d'gamin diabolique d'avoir arraché l'cœur d'la femme que j'aim... D'Shifty ? Ah ça mon gars, j'pourrais jamais. Mais t'en fais pas pour moi, j'suis pas prêt d'crever, j'continue à vivre pour la venger. J'vais lui arracher l'cœur à c'gamin, et là enfin j'pourrais vivre en paix... Ou mourir, on sait jamais c'qui nous attend au tournant."

J'conclut d'une nouvelle rasade d'rhum.

code par trush

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castor Apaisé
avatar

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 96
✘ SURNOM : L'Aurore
✘ AGE DU PERSO : A l’orée de la cinquantaine

✘ DISPO POUR RP ? : pas encore.
✘ LIENS : ♦️ Nouvelle fiche
♦️ Ancienne fiche
Dés à coudre
Feuilles volantes

MessageSujet: Re: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   Jeu 14 Sep 2017 - 16:34


Kaze no Tamakura Mushishi

Il y a trop d’humidité et de lames salines dans le cœur de Keith. Dans le silence de la haine, elles battent la digue, percutent ses parois tremblantes, recouvrent ses fondations sous un champ blanc de cendres et de salpêtre. L’amour, la raison et les rêves, tout est étouffé dans ce palpitant mort-vivant d’avoir été brisé. Il n’y a plus rien, que la colère, que la vengeance et un jour prochain, sous les assauts répétés de la rancœur, la digue érodée rompra laissant la marée tout dévaster.
Christopher le sait, il l’a vécu mille fois et mille fois, en solution finale à ce mal, a songé à se suicider.
Le Papoose l’a traversé et, à présent apaisé, ne le souhaite à personne.  Ni comme châtiment à son ennemi, ni en soulagement au désespéré.
Surtout pas à Keith qui toujours, fidèle à son image,  devrait rire sous une gorgée de rhum.

Christopher soupire doucement, retire ses doigts de la joue du vieux père, les égare sur le goulot de la bouteille qu’il confisque sans brusquerie à son ami. Keith a assez bu. D’autres baumes doivent venir à présent. Ceux de la parole, du pardon et de la réconciliation.

Vers le large, le Papoose amorce un geste de bras ample, désigne le bleu infini.

« Tu sais Keith, Pan est comme la mer. Il est puissant, capricieux et souvent, sans raison, nous prend nos frères. Il peut sembler cruel mais il nous fait vivre par ailleurs à travers son île. S’il n’avait pas été là, si cette île n’avait pas existée, je serais mort aujourd’hui. »

L’Apaisé fixe l’horizon comme si, là-bas, le trouvait le fil de ses souvenirs.

« Si chacun de vous n’avait pas été là, je me serais tué car dans le monde ordinaire la Mer m’a enlevé le Père qui m’avait sauvé et recueilli.»

Silence retenu, à la mémoire de ceux partis.

«  Après sa mort, je voulais me noyer et me sentais vide et dévasté, pensant n’être rien sans l’amour de ce Père que je croyais disparu avec son corps. Néanmoins, aujourd’hui j’ai compris qu’il est un peu en chacun de vous et, à présent, je peux regarder la mer sereinement. »

Car, de toute manière, il était impossible de se battre contre la mer et que Pierre, à présent était partout.
Dans l’horizon bleu de l’infini, dans la voile gonflée du Jolly Roger, dans les sourires aimants des matelots. Dans son cœur apaisé et sa lumière retrouvée.







Playlist de C-M. R
l'Aurore brille en SteelBlue


Merci à Hemeros pour ce superbe dessin de Castor ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith Jackson
avatar

☠ Timonier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 150
✘ SURNOM : L'Barré
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine m'est passée d'ssus sans pitié

✘ DISPO POUR RP ? : Sacrebleu, c'est quj'ai pas vraiment l'temps mais essaye toujours !
✘ LIENS : Yoho, l'âme des pirates jamais ne mourra !


MessageSujet: Re: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   Ven 15 Sep 2017 - 17:10





Y soupire parce que j'le saoule. Génial, la seule personne dont j'me soucie. J'suis vraiment un bon à rien : incapable d'avouer à Shifty c'que j'ressens, d'la sauver ni même de l'a venger. Et maint'nant j'perds l'affection d'mon fils. L'espoir qu'y porte en moi, c'est important, parce quc'est l'seul à nourrir ça pour moi. Sans ça, j'crève.
Y m'confisque la bouteille et j'proteste pas, même pas un ptit grognement. Parce qu'y veut qu'mon bien et quj'suis un déchet.
Son bras désigne le large et y s'lance dans un grand discours philosophique comme seul Christopher Marie-Redskin a l'secret. J'fais genre que jl'écoute, j'fais toujours genre, parce qu'il a des trop grands mots pour moi. Et en vrai... J'écoute, cette fois en tout cas, j'écoute vraiment. Parce que même si ce sont des trop grands mots, ce sont des mots vrais. Trop vrais.
J'les mache, j'les fais tourner dans me bouche, dans mon coeur et dans mon esprit. J'les goutte.
On reste silencieux à r'garder la mer. Jl'aime, j'suis un pirate : elle est et restera mon premier amour. Et c'est vrai, elle nous enlève des compagnons, des amis. Pourtant jl'aime toujours. Alors pourquoi j'en veux à Peter Pan ? PARCE QUE C'EST UN PUTAIN D'GAMIN, BORDEL ! C'est un humain, ou presque, c'pas comparable à un élément comme la mer. Et puis, elle, elle arrache pas l'coeur d'ses victimes nom d'un chien galeux !
Christo a perdu un père, mais il en a r'trouvé un : moi. C'est ptêtre prétentieux mais j'ai l'impression d'être pas mal comme remplaçant. J'retrouve Shifty chez personne moi. Ptêtre qu'un jour j'srais prêt à r'ssentir ça pour quelqu'un d'autre... J'culpabilise rien qu'y penser. Mais tant qu'le coeur d'Peter Pan battra j'pourrais pas avancer. Pas tant que je l'aurais pas venger.
J'regarde Christo : j'peux pas être comme lui, il est trop loin sur l'chemin du pardon, d'la paix intérieure. Il rayonne. J'suis tellement fier d'ce gamin qu'a bien grandi. Mais j'peux pas l'suivre, j'suis pas encore prêt.
Alors j'souris et j'lui r'file une claque dans l'dos en disant :

"Merci fiston, ça m'fait du bien c'que t'as dit."

C'pas vrai, mais l'mensonge c'est une deuxième nature chez moi. Et puis c'lui là, c'est l'premier avec de bonnes intentions.J'veux pas qu'y m'regarde ruminer, durcir. Sombrer.

"J'serais toujours là pour toi, tu l'sais ça, pas vrai ?

J'laisse ma main dans son dos.

code par trush

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castor Apaisé
avatar

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 96
✘ SURNOM : L'Aurore
✘ AGE DU PERSO : A l’orée de la cinquantaine

✘ DISPO POUR RP ? : pas encore.
✘ LIENS : ♦️ Nouvelle fiche
♦️ Ancienne fiche
Dés à coudre
Feuilles volantes

MessageSujet: Re: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   Dim 17 Sep 2017 - 14:45


Kaze no Tamakura Mushishi

Il y a dans le silence, le sourire, les gestes et les mots du Timonier comme un éclat de verre brisé.
C’est un son clair, franc, qui étrangement, sonne mal à croire que derrière la beauté de l’écho, retentit une tragédie.
Christopher le ressent même s’il ne peut nommer « mensonge » les mots de son Père. Il ne peut y répondre qu’avec douceur, la voix en baume.

« Je le sais. »

Il s’approche, entoure ses bras autour des épaules de Keith, serre ce corps plus grand et plus vieux que lui. La dernière fois qu’ils se sont enlacés comme un père et un fils et que la tendresse a éclos derrière la pudeur, le geste annonçait les Adieux. Un « Je t’aime » avant l’au revoir.

« Comme je serais toujours là pour toi peu importe où je me trouverais. »

Il se recule, respire, sourit calmement mais cette esquisse de grâce a le goût doux-amer de la nostalgie. De la détermination aussi.

« Keith… Je devais te parler d’autre chose aujourd’hui… J’ai pris ma décision… je vais partir. Le port s’agrandit toujours plus et je ne me sens plus à ma place ici. J’ai changé, je le sais à présent et doit retrouver ceux de mon sang... Je vais aller vivre chez les Hurons … »

Il fait silence un instant, affronte le regard surpris et trahi du Père.
C’est une séparation douloureuse mais Christopher ne reculera pas néanmoins.
Dans son cœur, cet adieu est déjà fait. Il a grandi.

« Tu es le père qui m'a adopté et protéger ici… Je me devais de te le dire et de faire mes Adieux. »

Ceux nécessaires pour s’épanouir et se retrouver.








Playlist de C-M. R
l'Aurore brille en SteelBlue


Merci à Hemeros pour ce superbe dessin de Castor ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith Jackson
avatar

☠ Timonier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 150
✘ SURNOM : L'Barré
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine m'est passée d'ssus sans pitié

✘ DISPO POUR RP ? : Sacrebleu, c'est quj'ai pas vraiment l'temps mais essaye toujours !
✘ LIENS : Yoho, l'âme des pirates jamais ne mourra !


MessageSujet: Re: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   Dim 17 Sep 2017 - 23:26





Si j'avais encore ma bouteille à la main... J'la laisserais tomber par terre et s'fracasser. Ça f'rait penser à mon cœur en c'moment même. J'croyais qu'on ml'avait arraché en même temps qu'Shifty mais en fait non. Puisque j'ai mal, un mal d'chien. J'crois quj'aurais préféré plus avoir d'coeur en fin d'compte...
J'ai des yeux d'merlans fris, morts, fermentés et digérés. J'peux rien faire d'autre que d'le r'garder. Et ouvrir la bouche aussi. Sans rien dire, alors j'la r'ferme. Puis j'la rouvre, et j'la ferme encore. Y a trop d'trucs dans ma tête, qui s'tabasse sans pitié. Ça chiale, ça gueule, ça s'fout en boule dans un coin. Y en a un qui dit "Tu l'as dit toi même y a deux s'condes : il a grandit l'Christo, beaucoup. Il a changé aussi, fais pas comme si t'avais rien r'marqué nom d'un kraken fermenté !". Un autre lui r'pond "J'vais crever ces enfoirés d'sauvages ! Y lui ont r'tourné la tête et maint'nant y veut les r'joindre ! Y s'ont dû lui j'ter un sort, l'maudire, ou l'menacer. Y a pas d'autres raisons !". 'Pi un autre encore "Mais... J'suis son père, c'est mon fiston, y peut pas m'laisser comme ça, il a pas l'droit, c'est d'la trahison. Y peut pas m'laisser alors quj'ai b'soin d'lui, c'est l'seul qui compte pour moi sur c'te foutue Île. C'est ingrat, égoïste bordel !" Et enfin l'dernier qui répond "C'toi l'égoïste, l'ingrat ! Après tout cqu'il a fait pour toi t'as pas l'droit d'lui en vouloir, d'le retenir ici. 'Pi lui au moins, il est venu t'faire ses adieux, pas comme... L'autre... Alors prends le dans tes bras et chiales pas trop."
Pendant qu'tous ces gars s'tapaient la discute dans ma caboche, j'ai marché en rond, en diagonal, en carré, en triangle en formes qu'seul Psy connaît. J'me suis assis sur un rocher, mais j'me suis vite rel'vé. L'tout en lançant des r'gards colériques, tristes, accusateurs ou plein d'tendresse à c'gars qu'est, ou qu'était -  j'sais toujours pas trop - Christopher Marie-Redskin.
J'finis debout.

"J... J'sais pas quoi dire, quoi faire. J'veux t'ligoter au mât d'misaine et t'serrer dans mes bras pour pas t'laisser partir. Mais... "

J'baisse les yeux, j'sais pas quoi dire. Pour la première fois d'ma vie j'ai rien à dire, ou baratiner.

"Pourquoi ?

On dirait une femmelette, faut qu'me r'prenne. J'me racle la gorge et ajoute :

"J'te suffis pas ?"

Ouais, j'me sens trahi.

code par trush



Dernière édition par Keith Jackson le Mar 19 Sep 2017 - 23:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castor Apaisé
avatar

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 96
✘ SURNOM : L'Aurore
✘ AGE DU PERSO : A l’orée de la cinquantaine

✘ DISPO POUR RP ? : pas encore.
✘ LIENS : ♦️ Nouvelle fiche
♦️ Ancienne fiche
Dés à coudre
Feuilles volantes

MessageSujet: Re: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   Mar 19 Sep 2017 - 18:16


Kaze no Tamakura Mushishi

La surprise tétanise Keith en écho aux mots. Le Timonier reste interdit, statue de givre sur la digue, puis bientôt l’incompréhension vient animer son corps fou. Il marche nerveusement, les pas anarchiques, le regard en mille nuances de détresse. Face à lui et à l’accusation des questions, Christopher reste immobile. Sa poitrine se lève et s’abaisse légèrement et son regard, jamais ne quitte son Père. Il est ébranlé lui aussi mais sur son visage, n’apparait rien d’autre qu’un calme de façade, la mélancolie en voile sur ses yeux.
Il attend le bon moment pour parler, celui où le Timonier l’écoutera.

«Aucun lien ne pourra me retenir à présent Keith et il n’est malheureusement pas question de suffire ou non . Celui que je suis aujourd’hui ne peut juste plus vivre parmi les pirates. J’ai trop changé et dois à présent partir pour m’élever. »

Peut-être qu’au fond, Keith n’avait jamais rien compris à celui qu’il était car Christopher, de ses plaies, n’avait jamais rien dévoilées.
Leur affection, depuis toujours, n’avait grandi que sur les ruines du futile et de l’omission.


« Je te dois la vérité aussi… Pour que tu puisses comprendre…Toutes ses années, je ne voulais pas t’en parler pour ne pas t’inquiéter mais à chaque instant, je souhaitais mourir pour étouffer la culpabilité d’avoir abandonné mes frères dans l’autre monde. Je souhaitais tant me tuer mais je continuais à sourire. J’attendais d’être seul et je plongeais alors, retenais ma respiration jusqu’à ne plus avoir d’air et je remontais. Je recommençais jusqu’à ce que ma détresse se dilue dans l’eau puis je retournais sur le pont et me remettais à sourire alors que j’avais si mal de l’intérieur. »

Et ses images dépassées, encore aujourd’hui tordent l’esprit et laissent une sensation d’humidité dans le palpitant à présent chaud de l’espoir.

« Votre présence et votre joie innocente me déchiraient tant alors à ses moments car c’était elles et la peur de votre colère si je venais à me tuer vivant et m’empêchaient d’assouvir mon souhait et de ne pas remonter. C’était comme vivre de force. »

Il se tait un moment, le regard fuyant, perdu vers le sol. Même aujourd’hui, il ne peut pas affronter celui de Keith quand il prononce ces mots. C’est trop proche encore, toutes les plaies ne se sont pas encore refermées.

« C’est Serval Délicate qui m’a fait comprendre tout cela.
Grâce à elle, j’ai appris à me pardonner et à avancer et aujourd’hui pour la première fois, je suis heureux et serein vis-à-vis de celui que je fus et serai. C’est pour vivre enfin pleinement que je dois partir. »








Playlist de C-M. R
l'Aurore brille en SteelBlue


Merci à Hemeros pour ce superbe dessin de Castor ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith Jackson
avatar

☠ Timonier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 150
✘ SURNOM : L'Barré
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine m'est passée d'ssus sans pitié

✘ DISPO POUR RP ? : Sacrebleu, c'est quj'ai pas vraiment l'temps mais essaye toujours !
✘ LIENS : Yoho, l'âme des pirates jamais ne mourra !


MessageSujet: Re: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   Mar 19 Sep 2017 - 23:55





Aucune réaction. L'est aussi lisse qu'le cul d'un marmot à moins qu'y soient tout fripés, j'me souviens plus, ça fait un bail quj'en ai pas vu. Ça aussi ça fait mal. On ju'rais qu'il en a rien à foutre de cqu'il me dit et de c'que j'lui réponds. J'ai envie d'le secouer comme un cocotier. J'vais l'faire quand y s'décide enfin à m'répondre.
Y en a un qui m'dit "Eh voilà ! C'que jt'avais dit : il a changé l'ptit, bien plus que c'que t'aurais pu imaginer. C'est bien d'un côté, il a grandi, il a évolué ! Pas comme toi, vieux loup d'mer." Et 'pi, c'est vrai quj'ai toujours senti quc'était pas un vrai pirate, qu'il avait pas ça dans l'sang... Normal qu'y s'y sente pas chez lui...

« Je te dois la vérité aussi… »

Finalement j'aurais préféré qu'y la boucle et que j'le secoue comme un cocotier...
A mesure qu'les mots franchissent ses lèvres et viennent s'planter dans mon coeur, c'lui là s'serre, s'tord, s'craquelle pour finir en cendre sanguinolentes. Ça fait mal. Tellement que j'sais même pas vraiment c'qui fait l'plus mal dans tout c'qu'y m'a dit. D'savoir qu'mon fils a souffert comme pas permis tout c'temps. Que jl'ai jamais r'marqué. Ou alors quj'ai jamais voulu l'voir... Ou bien la jalousie qu'ce soit une foutue sauvage qu'ait soulagé mon Christo, et pas moi. En fait, il a jamais été heureux 'vec moi.
J'suis un foutu père d'merde.
"T'es un père d'merde." "Complètement." "Y a pas à dire, t'es l'pire des pères." "Tu l'mérites pas c'gosse."
J'me prends la tête entre les mains, grogne, secoue la tête.
Y pleut d'nouveau. Dans mon cœur, c'est sûr, mais dehors aussi, j'sens les gouttes sur mes joues...

"Pardon, pardon, pardon, pardon, pardon..." j'grogne, comme un râle d'agonie.

J'ose pas l'regarder.
J'arriverais plus jamais à r'garder mon reflet...


code par trush

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castor Apaisé
avatar

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 96
✘ SURNOM : L'Aurore
✘ AGE DU PERSO : A l’orée de la cinquantaine

✘ DISPO POUR RP ? : pas encore.
✘ LIENS : ♦️ Nouvelle fiche
♦️ Ancienne fiche
Dés à coudre
Feuilles volantes

MessageSujet: Re: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   Mer 20 Sep 2017 - 21:43


Kaze no Tamakura Mushishi

Les mots font mal. C’est la douleur tue de tant d’années qui, en un instant est révélée, cataclysme trop longtemps insoupçonné qui, sous son poids, fait ployer le Père.
Il tangue, se cripse, pleure, s’autodétruit de remords.
Christopher ne peut pas cette fois  rester indifférent face au désarroi du Père. Face aux joues humides du Timonier, ses yeux s’embuent mais son visage irradie d’un sourire doux.
Il s’avance, frôle les joues de Keith, sèche les larmes de ses doigts.

« Tu n’as pas à t’excuser car tu n’es pas fautif. C’est moi qui n’ai rien voulu dire car tu n’aurais rien pu faire. Je n’étais pas prêt à l’époque. Les mots auraient été vains.

Ses mains quittent les joues du marin, caresse ses cheveux emmêlés pour calmer l’homme, le Père, l’Enfant, dans sa détresse.  Les rôles s’inversent.

« Je reviendrais souvent au port vous voir. Vous êtes ma famille. Ce n’est qu’un au revoir nécessaire avant des retrouvailles. »

Le Papoose, le Peau-Rouge, l’Apaisé s’approche davantage, entoure ses bras autour du Timonier. Il l’enlace, pose sa tête sur son épaule dans la plus pure des tendresses

« Je suis heureux de t’avoir comme père. Même si Pierre, resterait toujours le premier dans son cœur. Peu importe le temps, la distance et les apparences, je resterais ton fils sur cette île et t’aimerais »

Par pudeur et par peur, c’était une chose qu’il n’avait jamais dit de sa vie.
Aimer.
Tout doucement, il apprendrait. Il le répéterait encore et encore jusqu’à l’apprivoiser.
Jusqu’à s’apprivoiser.

Ses bras restent serrés autour de Keith un long instant. Peut-être pour la première fois véritable, tout deux célèbrent le partage, celui du Père et de l’Enfant.  
La communion doit néanmoins prendre fin pour que le Papoose, de son Protecteur, puisse s’affranchir.

L’étreinte s’achève et Christopher se recule, apaisé.
Il sourit, si pleinement, et de ses poches, attrape un pendentif de corde fine et de bois sculpté qu’il vient placer autour du coup du Père.


« C’est un sifflet en forme de mouette. Quand tu voudras me voir, souffle dedans. Tu verras alors arriver une mouette. Elle s’appelle Gabriel. Je l’ai domestiqué il y a des années pour envoyer des messages de nouvelles à un ami cher qui est resté au Grand arbre.

Entre ses doigts, il siffle longuement vers le ciel. Il ne dit rien d’autre à Père mais son visage murmure de son silence, « Je suis désolé… Encore un secret. »

Il s’arrête, retrouve les yeux de Keith et un sourire mélancolique étire ses lèvres.

« Attache-lui un papier vierge à la patte. Elle me l’apportera et je saurais que c’est toi alors. Si je peux venir, je te répondrais par un rond. Sinon je dessinerais une croix. »

Son regard se déporte vers l’azur car il sait qu’elle arrive. Elle vient toujours quand il s’appelle et bientôt le Papoose voit ses ailes blanches se détacher du bleu, sent le poids de son corps léger sur sa main au bras tendu.

Elle est là, Gabriel, la messagère. Celle qui fait que jamais le lien ne sera rompu.








Playlist de C-M. R
l'Aurore brille en SteelBlue


Merci à Hemeros pour ce superbe dessin de Castor ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith Jackson
avatar

☠ Timonier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 150
✘ SURNOM : L'Barré
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine m'est passée d'ssus sans pitié

✘ DISPO POUR RP ? : Sacrebleu, c'est quj'ai pas vraiment l'temps mais essaye toujours !
✘ LIENS : Yoho, l'âme des pirates jamais ne mourra !


MessageSujet: Re: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   Jeu 21 Sep 2017 - 0:34


/>


J'me noie. J'suis un foutu pirate mais j'me noie dans la tendresse d'Christo. C'est mon fils d'coeur et pourtant on a jamais partagé... Ça.
J'me laisse aller dans ses bras, dans ses mots. Y en a un qui dit "T'es qu'une femmelette, tu d'vrais avoir honte." mais un autre lui répond juste "Ta gueule". Et c'est celle la quj'écoute. J'la ferme et j'écoute c'que dit mon fils, jm'en imprègne en hochant seulement la tête. Parce que j'peux rien faire d'plus. J'peux pas l'retenir, j'peux juste m'raccrocher à l'espoir qu'y dise vrai et qu'on s'reverra. J'me raccroche à son étreinte, comme un foutu noyé, jl'agrippe comme si j'pouvais encore le r'tenir. Mais c'trop tard.
J'veux lui répondre, lui dire quel fils merveilleux il a été, combien y m'a comblé en tant qu'père et.... Y a rien qui sort. J'ouvre la bouche et j'la r'ferme plusieurs fois sans qu'rien n'sorte. J'maudis mon foutu silence. Moi qui cause à tord et à travers, la seule fois où ça compte vraiment j'suis muet comme une daurade !
Y r'cule avant quj'arrive à aligner un mot. Bordel d'merde d'mouette, j'ai raté l'coche. Pour l'reste d'ma vie ptêtre.
Et quand j'le r'garde sourire comme ça, bienheureux et en paix, ça m'serre l'palpitant. D'joie, d'fierté, d'peine et d'rancoeur.
J'arrive pas à lui rendre son sourire.
Et j'bouge toujours pas quand y m'attache l'collier. Pourtant ça m'gonfle l'palpitant, un cadeau fait par mon fils, offert par mon fils !
J'le r'garde siffler, pi' j'prends l'sifflet et l'fais tourner entre mes doigts. J'reviens à Christo, pi' l'ciel, d'nouveau l'sifflet et Christo. J'enregistre toutes les consignes, j'veux pas en rater une miette.
Pi' un cris d'mouette. J'lève la tête et la r'garde approcher.
Mais j'reviens vite à mon fils, c'est lui l'important.

"J'parie qu'tu m'répondras par une croix si j'te l'envoie dès qut'es parti... Quand est-ce qu'tu s'ras prêt à rev'nir ?

La vérité c'est quj'ai peur qu'y soit jamais prêt. Ou qu'y change trop et d'vienne un vrai sauvage. Les hurons c'est pas les pires, y se mettra pas à vouloir m'scalper. Mais quand même...
J'continue d'triturer l'sifflet sans vraiment le r'garder dans les yeux ; la culpabilité m'rongera jusqu'à la moelle et la fin.
Au moins il a arrêté d'pleuvoir.
Mais pas dans mon coeur.


code par trush

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castor Apaisé
avatar

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 96
✘ SURNOM : L'Aurore
✘ AGE DU PERSO : A l’orée de la cinquantaine

✘ DISPO POUR RP ? : pas encore.
✘ LIENS : ♦️ Nouvelle fiche
♦️ Ancienne fiche
Dés à coudre
Feuilles volantes

MessageSujet: Re: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   Mar 10 Oct 2017 - 19:22


Shiver
Keith a peur que ce fils qui, l’instant d’avant le serrait dans ses bras, le quitte. Peut-être est-ce pour lui que le sevrage de l’autre est le plus violent, le plus déchirant car le Timonier n’a rien pour le remplacer lui qui n’a pas choisi.
Christopher en a conscience mais ne reculera pas et face aux réactions et à la question du pirate, ne peut qu’étirer les lèvres, rassurant, paternel.

« Je reviendrais Père »

Il ne sait pas quand ni comment mais un jour prochain, à l’aurore de sa nouvelle vie, il reviendrait car sa famille de coeur est là, sur cette digue, auprès de Keith.







Playlist de C-M. R
l'Aurore brille en SteelBlue


Merci à Hemeros pour ce superbe dessin de Castor ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1751

MessageSujet: Re: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   Mar 17 Oct 2017 - 15:41

The End


Keith, n'as tu donc appris qu'au Pays de Jamais,
Des vivants aux souvenirs, tous sont prisonniers,
La croix dont tu nous parles, c'est celle que tu portes,
Mais c'est aussi celle qui rendit l'Aurore plus forte.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure des Adieux [pv Keith -christo]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» problème d'heure?
» [RP] Quart d’heure améri…troisième mi-temps hydrique
» [CF 2011] Report officiel... à quelle heure?
» Inscriptions : Il est l'heure, monseigneur !
» Adieux Dofus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates-