Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Twice
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 197
✘ SURNOM : Le Sang Froid
✘ AGE DU PERSO : 17

✘ DISPO POUR RP ? : Oui, Finalement <3
✘ LIENS : L'homme du dessus se doit d'être Fort
pour dominer les Autres

MessageSujet: By fire be Purged   Lun 14 Aoû 2017 - 10:21

Le projectile fend les airs, il suit une trajectoire parabolique a plutot grande vitesse. Il continue son chemin et se rapproche dangereusement du sol.
Il se plante. A une dizaine de mètres de la, un jeune homme esquisse un tres leger sourire.
"Ah. Enfin, il était temps"
Le blondinet est satisfait, au bout de sa lance (ici utilisée comme javelot) se trouve un lièvre, comme cloué au sol. Il remue quelque peu les pattes.. puis perd la vie.
Twice, privilégiant la technique a la force brute, est tout de meme quelque fois ennuyé de la chasse par les pieges. Il "s'amuse" parfois a se tenter au lancer de javelot, un poids, un angle,une trajectoire, une force initiale.. tout n'est finalement que mathématiques et physique ! Cela rassure le jeune homme, et quand il parviens a planter ses proies a distance, le satisfait d'autant plus. Il a deja a sa ceinture 3 lievres (inertes)pendus par les oreilles.
"Et de 4."

Il s'approche doucement du point d'impact de sa lance, située a quelques mètres d'un petit point d'eau. Il a en tete de ramasser le dernier lievre, et de se laver les mains dans le cours d'eau, apres tout, l'eau est la, autant en profiter. Il s'approche donc, n'étant plus qu'a quelques pas de son objectif, il entend quelque chose. Un animal semble courrir vers lui , les pas bien que rapides semblent irréguliers, comme si le perturbateur n'avait que 3 pattes, ou alors comme si il en avait 5, on ne sait jamais ce que la jungle de l'île nous reserve. Il se stoppe sur place, pour mieux ecouter le bruit, il regarde et analyse, il voit se dessiner a une 12 de mètre un animal, entre gros chien et tres gros chat. Alors qu'il degaine la dague a sa ceinture (sa lance étant toujours plantée au sol) il entend comme un ricanement, une sorte d'agaçant rire animal

"Une Hyène"

Pense-t-il a cet instant, cela parait logique, les hyènes sont des sortes de vautours terrestres, a 4 pattes et avec des poils en guise de plumes, il n'est pas rare qu'une meute vienne se remplir un peu plus le ventre en mâchouillant des carcasses ou tout simplement en venant recupérer les proies des autres animaux, de la nourriture gratuite, sans efforts, et avec ce petit gout de "je n'ai pas eu a le chasser moi meme" qui est un pur délice pour ces charognards. Twice a d'ailleurs deja du laisser derrière lui quelques bêtes en raison de ces "saloperies"
Malgré toutes ces informations plusieures choses l'intriguent, et il les compte, les listes en ses pensées.

-1 : pourquoi une hyène seule ?
-2 : pourquoi boite-t-elle ?
-3 : que faire ?

A cela il réfléchit tout en se preparant a se defendre, la bête était seule, affaiblie, et paraissait un peu plus petite que celles qu'il avait pu voir lors d'anciennes sessions de chasse. Il tire donc des conclusions alors que la bestiole parcours les derniers mètres la séparant de lui

- Cette bête n'as pas/plus de meute
- Elle fuit quelque chose
- Elle ne s'arrêtera pas

Il est bien décidé a lui barrer la route, il est ici temps de prendre sa revanche sur une espèce qui lui a trop souvent causé de soucis. La créature au pelage tacheté saute comme usant ses dernières forces, sa patte arrière gauche est endommagée. Pris de cours,Twice place instinctivement son bras gauche devant lui, la hyène s'accroche a lui et commence a refermer de plus en plus sa machoire sur le bras du jeune homme, il sait que la force d'une hyene quand il s'agit de macher, de broyer, est extreme. Il faut donc réagir vite, il manque de tomber mais concentre toute ses forces pour rester plus ou moins debout, être au sol face a un animal, c'est synonyme de mort.
De sa main libre (tenant sa dague) il plante a plusieures reprises et avec acharnement la tete de l'animal,prenant soin de n'enfoncer la lame qu'à moitié dans la chair afin de pouvoir la retirer sans soucis
Un deux trois quatre cinq six coups. Le sang gicle et imbibe de la lame jusqu'au poignet du jeune. Des gémissements horribles s'échappent de l'assaillante, a chaque coup donné plus étouffés, le chasseur de son coté serre les dents et le poing, des veines sont visibles sur son visage, signe d'une rage contenue.. controlée.La hyène avait tenté cette attaque en dernier espoir et, épuisée par une longue course(supposément), elle n'avait pas pu réellement se debattre, une aubaine pour le chasseur. Il repousse l'animal encore chaud. Qui tombe sur le sol comme un bete sac de patate,éclaboussant encore plus l'herbe de liquide a globules. Il Tombe a genoux, son avant bras gauche est amoché, une blessure ouverte qui laisse s'échapper une grosse quantité de sang décore maintenant le membre.

Il commence a marmonner tout bas des théorèmes et règles de physique. Cette action peu commune lui permet de rester calme, se raccrocher au rationnel, comme toujours. La situation pourrait être pire, ici pas de créature fantastiques ou de phénomènes surnaturels... Meme si cette péripétie finalement
"Possible et probable" n'accentue pas l'anxiété de ce dernier, la situation reste tout de meme critique, il se deplace lentement, laissant une trainée pourpre sur le sol, apres un ultime effort,il s'assoit le dos contre un arbre et tient son bras blessé, son etat est grave, l'ouverture profonde,et il n'a pas la force de se faire un garrot, il est donc planté la, en train de se vider a tres petit feu,et comme a chaque session de chasse, réfléchit, pour rester sain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spitfire
avatar

☽ Artifice ☾


✘ AVENTURES : 37
✘ SURNOM : Le Galopin
✘ AGE DU PERSO : Jeune adolescent

✘ DISPO POUR RP ? : Yay, let's play !
✘ LIENS : When it comes to jokes, short and sweet is best.

Papote et fait les 400 coups en darkmagenta


MessageSujet: Re: By fire be Purged   Jeu 21 Sep 2017 - 10:28


Les Profondeurs Périlleuses, terrain de chasse favori de certains animaux avec de grandes griffes et de grandes dents, sont dans un sale état. Depuis les récentes inondations, c’est une vraie pagaille par ici ; les points d’eau comme les rivières débordent, et la pluie incessante a fait même apparaitre de grandes flaques ne pouvant être absorbées par le sol, et grossissant un peu plus chaque jour. Même les fleurs mourraient, comme la canicule ! Mais cette fois, c’était parce qu’elles avaient reçu bien trop d’eau ! Ça n’arrêterait donc jamais.
Autant dire que Spitfire n’était pas très heureux ; lui qui détestait la pluie et tout ce qui se rapporte à l’eau, le voilà servi ! Tous les jours, il avait droit au bain pour son plus grand malheur et devait patauger dans de la bouillasse boueuse et salée. Les cours d’eau eux-mêmes étaient devenus imbuvables.

- Beh ! J’aime pas l’eau-ça-mouille, encore moins quand c’est salé !

Grommelait-il tout bas, ce qui le rendait encore plus incompréhensible étant donné qu’il avait un animal dans la gueule. Il s’agissait d’une sorte de belette anormalement bleue, avec des pattes palmées et, sur le bas de son dos ainsi que sur sa queue, des écailles. C’était ce qui arrivait avec la pluie ; entre deux « tsunamis de requins » les animaux mutaient à une vitesse folle et de façon bien étrange.

Le Dragonnard n’était pas sûr que cette « belette marine » fût comestible, mais c’était la seule proie qu’il avait pu trouver. Il s’était mis à pêcher comme les ours, assis sur une pierre en plein milieu d’un cours d’eau. L’animal, visiblement peu à l’aise avec ses nouveaux attributs, avait eu le malheur de passer à ce moment-là, trop préoccupé par ses pattes pour se concentrer sur la menace vers laquelle il se dirigeait.
En deux coups de pattes et un coup de crocs bien placé, c’était fini. Le déjeuner était servi. Il avait beau avoir attendu un peu plus longtemps, rien d’autre ne passa dans le cours d’eau qui ne soit attrapable. Les poissons filaient, et Spitfire, peu à l’aise sur sa pierre en plein milieu de l’eau, son ennemie, abandonna vite la partie, belette à la gueule.

Le voilà qui faisait une pause dans un petit coin de verdure non inondé, posant alors sa prise non loin de lui. C’est alors qu’un bruissement dans les fourrés lui fit vivement redresser la tête.
Sans gêne, une jeune hyène se rapprochait de lui, visiblement affamée. Elle louchait sur la belette marine, chose qui ne plut pas au Galopin, qui gronda :

- Hep, HEP ! Pas un pas de plus ! Fous le camp, charognard ! C’est à moi, ça !

Malgré son avertissement, la sale bête se rapprochait tout de même. Ils parlaient pourtant le même langage, bien que les dialectes différaient quelques peu, elle devait donc le comprendre. Elle devait être ou idiote, ou encore trop jeune pour comprendre les règles de chasses. Ou perdue, c’était possible aussi. Et affamée, cela se voyait au filet de bave qui coulait de ses babines.

Spitfire tenta de se montrer plus menaçant encore, laissant échapper un petit rot enflammé en direction de l’animal, qui recula sur le coup puis repris sa marche, lentement mais sûrement. Ce qu’elle était têtue, cette fichue hyène !
Et, le pire, c’est que juste sur la toute fin de sa marche, alors qu’elle se trouvait face à la Comète sur le qui-vive, elle bondit sur lui ! Quelle audace… ou idiotie, ça marche aussi.
D’un coup de patte, l’Artifice envoya balader le corps de la belette marine plus loin, afin qu’elle reste hors de portée de son adversaire, qui allait sûrement en profiter pour se carapater avec une fois qu’il l’aurait entre les crocs. S’engagea alors un combat sanglant, mais évidemment, malgré sa petite taille, ce fut Spitfire qui prit rapidement le dessus, ne s’en sortant qu’avec quelques égratignures sur le museau et un coup de croc peu profond à la base du dos. Il faut dire que ses écailles étaient bien plus résistantes que la peau de son assaillante, qui se retrouva mordue à la patte postérieure gauche.

C’est d’ailleurs ce qui la fit décamper, clopin-clopant, sur trois pattes. Le petit Dragonnard soupira bruyamment, laissant échapper un peu de fumée de ses naseaux, puis se pencha sur son repas, ne prêtant plus aucune attention à l’animal qui fut son adversaire peu avant. Après tout, cette hyène n’avait qu’à pas le chercher, c’était bien fait pour elle.
Cette étrange belette marine n’était pas un repas de roi, mais il se jeta goulument dessus, ce petit affrontement lui ayant ouvert l’appétit.

Une fois qu’il eut fini de manger, il recracha quelques écailles de l’hybride en râlant, trouvant que cela n’avait pas bon goût. Il s’apprêtait à piquer un somme, protégé par les feuilles d’un arbre lorsqu’au loin retentirent de forts gémissements de douleurs.
Ni une ni deux, voilà Spitfire bien debout sur ses quatre pattes, et traçant à toute allure vers l’origine du bruit. Il ne tarda pas à y arriver, observant la scène qui se déroulait sous ses yeux : il y avait cette hyène, de nouveau, mais elle était couchée au sol, baignant dans son propre sang.
Et, juste un peu plus loin, un humain qui semblait réciter des formules magiques, tenant son bras qui était en sang. Vivement, la Comète se précipita vers lui, lançant alors :

- Ah ! Un enfant comme Timber ! Bouge pas, j’arrive !

Aussi, amoché comme il était, le garçon ne pouvait as tellement bouger. Cela paraissait logique, mais pourtant le Dragonnard n’y avait pas pensé.
Dérapant presque dans des flaques de boue, Spitfire, galopant aussi vite qu’il le pouvait, s’arrêta devant lui avec un magnifique dérapage boueux. Il jaugea la blessure et en déduisit que les crocs d’hyène, sur un humain, ça pouvait faire des ravages.

- J’ai longtemps vécu avec l’un des vôtres, parfois on se servait de mon feu pour refermer des plaies. Ça irait si on fait ça ? Tu as un morceau de métal plat à portée de main ?

Prévint-il sans trop laisser au Perdu le temps de réagir entre ses propos tant il parlait vite. Bon, le mieux serait que le morceau de métal en question soit propre, mais on ne pouvait pas toujours faire en sorte que cela soit le cas. Il faudrait trouver un point d’eau et nettoyer, ce qui n’était pas difficile ces temps-ci, bien que ladite eau soit salée.
En attendant, le Galopin restait prostré devant le blessé, attendant sa réaction. Il n’avait pas fui, au moins. Ou peut-être allait-il le faire. On ne sait jamais, les humains peuvent parfois être si imprévisibles…








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twice
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 197
✘ SURNOM : Le Sang Froid
✘ AGE DU PERSO : 17

✘ DISPO POUR RP ? : Oui, Finalement <3
✘ LIENS : L'homme du dessus se doit d'être Fort
pour dominer les Autres

MessageSujet: Re: By fire be Purged   Mer 11 Oct 2017 - 21:56

Je repense au mathématiques, a la physique, a la trajectoire, alors que ma vision se floute face a la perte de sang beaucoup trop importante, je me perd a notifier toutes les distances, les couleurs, les arbres, leurs types je fait l'inventaire de mon environnent, il est fixe, rien ne bouge, il est logique, défini, cohérent.

Cela me calme, mon cœur bat de moins en moins vite, envoyant peu a peu moins de sang gicler en dehors de mon bras béant.
Je ferme les paupières un temps, puis me force a les relever, ne rien lacher, réfléchir, solutionner.
Résoudre l’équation de ma vie, le problème ultime de ma survie.

Alors que ma rétine se remet en bon état grace a la diminution de mon rythme cardiaque, j'appercois un éclair mauve qui traverses les fourrés.
Aucun animal ne reconnait a cette description sommaire que je peut faire alors qu'il se rapproche.

Il ressemble a un animal de légende, néanmoins le tout en format réduit.

Je serre les poings.
Scheisse.
Il fallait forcement que la seule opportunité sois irrationnelle..
Est-ce écris ainsi ?
Dois-je refuser toute aide venant de cette créature ?
Mon existence aura-t-elle seulement un sens si sa continuité est due a l'agissement de l'impie ?

Il me parle, me propose son aide, directement.. cette bonté pourrait cacher quelque chose, surtout venant d'un être du démon..

Dois-je apprendre a côtoyer le surnaturel pour mieux le détruire ?

Les questions dans mon esprits se multiplient, se reproduisent comme cette sale race.. et envahissent mes pensées, la comparaison a l'instant donné me fait sourire..
Sadique sourire d'un homme qui se bat pour dominer, et qui repense a ses promesses de grandeur passées.. Alors que la raison se perd face a l’extrême.

Je l'observe un peu plus en détail, laissant un silence pesant comme seule présence pendant les quelques premières secondes de l'échange.

Un corp réptilien, violet, doté de cornes, de pattes, et surtout d'ailes, de grand yeux, on le croirait sorti d'un dessin enfantin, mais magnifié par les soins d'un compteur, la ou la forme prend la place des mots.

Créature magique ? Evidemment, il parle.. calmes toi Twice.. Calmes toi.. Tu les extermineras tous... tu es la pour ca, tu est ici de ton choix divin, la est une épreuve pour être un meilleur homme, dégager le mérite, rendre le Reich, fier, fort, encore plus..

La vue de mes objectifs et ce petit gout de discours du passé arrivent a me calmer.
Je vais l'utiliser, ca va aller.. ce n'est qu'une chimère, son existence injustifiée et injustifiable sera punie d'elle même, car telle créature ne peut subsister.

Quand la barrière de féerie entourant cette île des enfers sera brisée, toutes ces gargouilles parlantes feront face a la réalité du monde, réalité dans laquelle ils ne sont inclus.

Oui, ca va aller.

Il me propose d'utiliser le feu, la chaleur, la flamme..
Il n'a donc pas seulement d'un dragon que le physique miniature, il en a également les capacités scientifiquement défiantes.

Un morceaux de métal plat.. je pense a ma dague, la lame, bien que courbée, est plutot plane...
Il est néanmoins inconcevable que j'utilise mon dernier instrument de mort pour ca, je la garderais cachée sous ma jambes, accessible de ma main valide, ce monstre peut toujours me vouloir du mal, on ne joue pas avec le diable sans coup d'avance..

Je tend mon bras, et articule, avec un souffle a peine retrouvé.

"Je n'ai pas peur d'avoir mal.. brules a vif si tu le veux."


Alors qu'il s'approche encore, je me lance dans un ultime effort de déni, je me libère un temps de mon propre esprit pour accepter l'existence de cette chose.

"Moi, c'est Twice.. enfin.. je pense que les présentations peuvent attendre.."

Je tremblotte un peu, je me laisse aller a la douleur alors que celle ci ne m'avait fait ne serait-ce que soupirer depuis l'attaque de l'animal..

Me faire passer pour faible, feindre l'humanité, pour le mettre en confiance..
Car, même si je hais a l'admettre, il a une conscience, il parle, réfléchit, agis, il n'est pas issu du même mécanisme que les bêtes en elle même, serait-ce une âme d'homme piégée dans cette carcasse athée ?






UN TWICE PEUT EN CACHER UN AUTRE LOL

~MusikThema~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 286

MessageSujet: Re: By fire be Purged   Dim 22 Oct 2017 - 20:40

Si l'intervention ne vous convient pas, demandez à l'Ombre de la supprimer.
Que vois-je ?


Attirés par ce spectacle atypique, des groupes de primates s'attroupent autour de vous, pendus à des lianes, à des branches, les yeux rivés sur vos faits et gestes. La plupart sont petits et guère agressifs, simplement curieux. Peut-être qu'ils veulent voir de quoi est fait un humain ?
Hélas, cette agitation a réveillé un être d'une toute autre nature. L'Anaconda, tiré de son sommeil, progresse parmi les arbres. S'il n'a pas à produire d'effort pour capturer une proie, il est au comble du ravissement. Vous percevez certainement son sifflement, à travers les feuilles larges...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spitfire
avatar

☽ Artifice ☾


✘ AVENTURES : 37
✘ SURNOM : Le Galopin
✘ AGE DU PERSO : Jeune adolescent

✘ DISPO POUR RP ? : Yay, let's play !
✘ LIENS : When it comes to jokes, short and sweet is best.

Papote et fait les 400 coups en darkmagenta


MessageSujet: Re: By fire be Purged   Jeu 29 Mar 2018 - 9:14

La réponse donnée par le garçon blond fit ouvrir de grands yeux à Spitfire, qui ne s'attendait pas du tout à une réponse de ce genre. N'avait-il donc aucune arme pour lui demander de brûler à vif, comme ça ?
Il avait bien intérêt à être pris en charge lorsqu'il rentrerait au Grand Arbre. Car oui, le Dragonnard se souvenait d'une chose : Timber lui avait expliqué qu'il y avait une équipe spécialisée pour ça là bas...

- Moi, c'est Twice.. enfin.. je pense que les présentations peuvent attendre..

- On m'appelle Spitfire. Tu vas comprendre pourquoi...


L'échange fut bref, et l'air de la Comète s'était fait mortellement sérieux. Il ne savait pas exactement si la vie de l'humain était en jeu, mais il fallait déja qu'il aille mieux, et il fallait pour cela stopper ce sang.
Alors, sur ses mots, le Galopin inspira, puis laissa échapper un petit rot enflammé, juste assez pour couvrir la totalité de la blessure. Ça sentait le cochon grillé.

Il fit quelques pas en arrière, satisfait. Cet humain était bien courageux (ou fou ?) pour avoir pu endurer ainsi la douleur. En tout cas, voilà une bonne chose de faite, et malgré l'odeur de viande trop cuite, l'hémorragie fut stoppée.
L'Artifice soupira, bien content d'avoir pu faire quelque chose, puis fit alors :

- Voilà ce que je peux faire pour l'instant... il faudrait que tu rentres chez toi pour-

Il fut interrompu par des singes qui applaudissaient, plus haut dans les arbres. Quelle bande de curieux, ils les avaient observés ! Les voilà qui faisaient maintenant un tapage monstre, Spitfire se prenant au jeu et esquissant quelques courbettes le plus grâcieusement possible, lançant des "merci, merci" à la foule en délire.
Pourtant, tout cessa d'un coup.

Un genre de Ouistiti avait poussé un petit cri strident, disparaissant bien vite entre les branches comme s'il avait vu une chose horrible approcher. Les autres primates quant à eux parurent quelques peu déconcertés par sa fuite soudaine, se demandant ce qu'il se passait.
Spitfire lui-même était sur le qui-vive, tous restant silencieux. Ce dernier peit d'ailleurs de la hauteur, pour constater un mouvement non loin. Quelque chose approchait, mais quoi ?

La réponse lui fut bientôt donnée par un sifflement sourd. Un Capucin, désignant quelque chose du bout de sa patte, s'enfuit lui aussi en hurlant, comme son comparse, suivi de près par une grande partie de la troupe. Seuls les spectateurs les plus grands et les plus courageux (ou fous, encore une fois) étaient restés.
Le Dragonnard rejoignit la terre ferme gorgée d'eau, se posant à nouveau à côté de Twice. Sans le regarder, occupé à suivre la progression de la menace, il lui dit :

- Bon, on a un très très très gros problème en perspective, donc si tu veux rentrer, c'est maintenant ou jamais. Je te laisse pas là dans un état pareil et je te couvre, ok ? Et si tu dois prendre quoi que ce soit, je peux le faire.

Ils n'allaient quand même pas rester ici sans rien faire et attendre que l'Anaconda ne les boulotte l'un après l'autre, non ?


HRP:
 








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twice
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 197
✘ SURNOM : Le Sang Froid
✘ AGE DU PERSO : 17

✘ DISPO POUR RP ? : Oui, Finalement <3
✘ LIENS : L'homme du dessus se doit d'être Fort
pour dominer les Autres

MessageSujet: Re: By fire be Purged   Mer 23 Mai 2018 - 21:37

SpitFire, un nom qui n'évoquait que la chaleur du feu, qui finalement, était cohérente, rappelant le physique légendaire mais miniature de la bestiole.
Des cornes ridicules, des griffes bien trop petites, des ailes figurantes, piètre dragon que ce modèle réduit.

Brève présentations, un air trop humain plaqué sur le visage de cette abomination irréelle, je devait me résigner a survivre grâce a l'une de ses chimères, j'oublierai, une fois qu'elle sera morte, je ne peut rien laisser de cela, rien ne doit rester, aucune preuve de l'existence de ces créatures impies, défiant toute lois, animées d'une malsaine et impure féerie.  

Quelques feuilles se remuent, amenant a mes deux oreilles le bruit ce bruit très commun ici, celui des herbes qui se manifestent, celui de l'animal qui marche sans peur.

Quelques fins bras et pleins de poils foncés se détachent des quelques branches visibles, ca et là, plus haut.
Quelques animaux, des primates, ils sont là, regardent.

Je les comptais quand le feu, provenant de la gueule du monstre mauve, commença a me calciner la peau.

Pourtant fier, fort, immuable et a l'allure invincible, je ne pu me retenir de pousser un énorme, cri, un son bestial, celui de la plus primitive des sensations.
Ca brûle, ca arrache, le feu de l'enfer, tout le bras reçoit la flamme d'un coup, plus chaude que tout, pulvérisant l'air, grillant la peau, la laissant se refermer, non sans quelques marques rouges et noires
C'est plus chaud que les canons de fusils, plus chaud que la cendre, plus chaud que le fer.


Les dents se resserrent, quelques discrètes larmes s'échappent de leurs orbites humides, avant de se voir disparaître, évaporées par la chaleur ambiante.
Le bras pendant, taisant quelques reflux de cette irrépressible envie de hurler, je me relève, d'un effort titanesque, serrant l'autre poing, enfonçant les ongles dans la peau, comme pour transférer mon attention nerveuse ailleurs.

Maintenant droit, je fixe le sol.
Les yeux sont maintenant clos, le souffle est lent.

J'entends, je ressent, j'écoute, je compte.
Quelques ricanements animal font maintenant écho a mon cri passé.

Ils n'ont donc pas eux peur, malgré ce vacarme extrême que je leur ai imposé,
je sais que ma voix porte, je sais que mon cri effraie.

La lumière refais surface, les paupières s'ouvrent sur la chimère, qui me regarde elle aussi, sans doute intriguée par ma conduite.

La tête se remet doucement en place, le masque se remet doucement sur mon visage.
La chaleur d'une brûlure au degré de trop laisse place au gel éternel de mon attitude placide légendaire.

La dague repasse dans le dos, l'honneur repasse en mes mains.

- Ils nous veulent quoi, tu penses ? du spectacle ?

Ne savent-ils pourtant pas qu'on ne rit pas au nez du roi, quand nous en sommes les bouffons ?






UN TWICE PEUT EN CACHER UN AUTRE LOL

~MusikThema~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spitfire
avatar

☽ Artifice ☾


✘ AVENTURES : 37
✘ SURNOM : Le Galopin
✘ AGE DU PERSO : Jeune adolescent

✘ DISPO POUR RP ? : Yay, let's play !
✘ LIENS : When it comes to jokes, short and sweet is best.

Papote et fait les 400 coups en darkmagenta


MessageSujet: Re: By fire be Purged   Ven 1 Juin 2018 - 18:01


Alors que le Dragonnard regardait, dans la direction des fourrés, cette menace qui n'arrivait pas, l'humain à ses côtés reprit la parole, demandant ce que les animaux des alentours leur voulaient. Le spectacle ? Non, ce n'était pas exactement ça, bien qu'un grand numéro arrivait en face d'eux.

- C'est une mise en garde. Une menace approche, un gros serpent.

Déclara Spitfire avec un regard inquiet lancé à son interlocuteur. Pourvu que cet humain ne soit pas trop sûr de ses capacités et qu'il décide de s'attaquer à l'Anaconda... ce n'était vraiment pas une bonne idée étant donné l'envergure du vil reptile.
Que feraient un Garçon Perdu et un Dragonnard de son gabarit face à une telle bête, même aidés du groupe de singes toujours perchés derrière eux (et qui semblaient être des alliés pour l'instant) ?

- Étant donné ton état, il vaudrait mieux filer avant qu'il ne soit trop tard.

Proposa la Comète au Bipède à ses côtés. Le dragon miniature fit quelques pas en arrière alors que les sifflements s'intensifiaient, les primates hauts dans les arbres s'agitant de plus belle, que ce soit de peur ou d'envie de combattre.
Puis, suivant lui-même son conseil pour montrer l'exemple et prendre les devants, le Galopin se pressa puis disparut dans les fourrés tout près de lui. Il y progressa ainsi quelques mètres avant de se retourner et de ralentir la cadence afin de s'assurer que le blond le suivait.

Au loin, l'Anaconda s'était redressé, sifflant de rage et de défi, faisant face aux primates tout aussi menaçants. À quelques mètres de là, certains d'entre eux avaient finalement pris la poudre d'escampette, leur courage de façade s'étant brusquement évaporé à la vue de l'imposant reptile.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twice
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 197
✘ SURNOM : Le Sang Froid
✘ AGE DU PERSO : 17

✘ DISPO POUR RP ? : Oui, Finalement <3
✘ LIENS : L'homme du dessus se doit d'être Fort
pour dominer les Autres

MessageSujet: Re: By fire be Purged   Ven 1 Juin 2018 - 22:23

Une mise en garde ?
Me prévenir de quoi, d'un reptile ?

Maintenant relevé, le bras toujours calciné et fumant de sa chaleur passée, je scrute les environs de mon œil expert, il est vrai que, étant perdu entre la douleur et le ciel, je ne m'étais pas attardé tant que ça au sol, rien n'avait éveillé mon esprit, pas un tremblement, pas un son, pas un bruit...

Les fourrés, les feuilles, les racines, il est évident que l'endroit serait un magnifique théâtre d'opération, pour quelconque prédateur rampant au muscle unique...

Tout me parait relativement vert, malgré la pluie passée et le froid présent.
Pris d'une poussée d'adrénaline au gout de survie, je me retourne vers l'arbre qui me servait il y a peu de dossier, j'entend alors, les primates s'étant tut, comme le son d'un long glissement, de quelqu'un qui rampe, que l'on traîne...

L'arbre bien que massif, me parait relativement fébrile, certaines de ses racines maintenant sorties du sol, sans doutes après une rude mise a l'épreuve, le vent, le gel...
Un gros serpent...

Le seul Moyen de communiquer avec un serpent est le bruit...
Non pas le bruit, les vibrations, ce qui touche au sol...

Dans un élan de lucidité, je plante ma dague de ma main encore valide dans l'écorce, m'en aidant pour pour y grimper, le tout animé parce ce qui était, je dois bien l'avouer, une certaine dose de panique.

Maintenant arrivé a hauteur d'une branche, je m'accroche, comme je le peut, mon poids faisant vaciller et craqueler la légère passerelle de bois.

Je hurle.

- Il me faut du poids, sur ce coté de l'arbre, un maximum !

Il aurait sans doute été plus malin de rester au perché, protégé a jamais du prédateur longiligne, mais que voulez vous, je suis un chasseur.

Je regarde quelques singes, certains sont tétanisés, d'autres m'observent d'un air stupéfait.
Alors que tout me semble tomber à l'eau, j'en aperçoit quelques un qui décident de s'élancer de branches en branches, comme pour me rejoindre...

Je donnerai a cet arbre une hauteur d'un bonne douzaine de mètre, il penche déjà de quelques degrés vers l'avant, une bonne dose de poids, accompagné d'une amputation de quelques unes de ses racines les plus tenace,s devrait suffire a le faire tomber.

Si l'animal est normalement constitué, il devrait s'enfuir, et sinon, je devrais m'en défaire...
a l'époque, on faisait fuir des vipères en jetant quelques pierres et en tapant des pieds, il ne s'agit ici que d'une plus grosse pierre, un pied colossal adapté au gabarit de l'animal.

Ma vie ne tiens alors qu'a une branche, a laquelle je ne me tiens que d'un frêle bras et de deux autres jambes fatiguées...
je dois réfléchir a une façon de rendre la manœuvre plus sure, d'augmenter mes chances de réussite...

Une autre idée me traverse l'esprit, je ne sais néanmoins pas si cette dernière est réalisable..

Un bon petit feu de forêt calmerai toute les hardeurs de notre prédateur rampant.







UN TWICE PEUT EN CACHER UN AUTRE LOL

~MusikThema~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spitfire
avatar

☽ Artifice ☾


✘ AVENTURES : 37
✘ SURNOM : Le Galopin
✘ AGE DU PERSO : Jeune adolescent

✘ DISPO POUR RP ? : Yay, let's play !
✘ LIENS : When it comes to jokes, short and sweet is best.

Papote et fait les 400 coups en darkmagenta


MessageSujet: Re: By fire be Purged   Mer 13 Juin 2018 - 20:09

Ils allaient tranquillement partir, un Garçon Perdu et un Dragonnard de son envergure n'allaient jamais faire le poids... Ils allaient partir et tout irait bien... Ils reviendraient une autre fois peut être, mais dans l'immédiat il fallait emmener Twice au Grand Arbre pour que ses pairs s'occupent de lui et le remettent sur pieds...
Spitfire s'apprête à dire quelque chose, il se retourne pour voir si son compagnon de voyage officiel le suit de près ou de loin... ou pas du tout.

Gauche, droite. Droite, gauche. Demi-tour sur place. Tour complet, les yeux de la Comète sortant presque de leurs orbites tellement il était surpris de ne voir personne derrière lui.
Il ne s'était même pas rendu compte qu'il n'était pas suivi, il n'avait pas fait attention à l'absence de bruits de pas derrière lui...

OÙ EST L'HUMAIN.

Le Galopin avait perdu son Bipède. Il avait perdu son Garçon Perdu. Ironique, non ? Le petit reptile fantastique violet fait donc marche arrière, revenant là où il était avant tout en inspectant les environs pour savoir si Twice ne s'y trouvait pas.
Quand soudain, un cri, un appel au rassemblement. C'est l'humain ! Il est resté là bas avec le danger approchant, ce pauvre fou ! Même Timber n'était pas aussi imprudent !

Au triple galop, Spitfire revint donc sur les lieux du crime, avec un superbe dérapage qui l'envoya plus loin que ce qui était prévu tant le terrain était glissant à cause de la boue.
Il s'était presque retrouvé nez-à-nez avec l'Anaconda. Pour le faire reculer, lui et les autres serpents, feu son ami Timber lui avait appris qu'il fallait allumer une torche et l'agiter devant eux.
Pas de torche à l'horizon, et encore moins de possibilité d'en allumer une étant donné la végétation trempée d'eau et de pluie.

Quand tout à coup, éclair de génie ! Il restait le cadavre de la jeune Hyène, plus loin. Elle ferait une parfaite torche, elle qui était encore sèche !
Ni une ni deux, Spitfire se précipita près du corps sans vie de l'animal, puis se concentra pour libérer un jet de flamme -roté. Le feu eut du mal à partir, maisnlorsque ce fut fait, un sifflement, non loin, se fit entendre.
Et voilà que l'Anaconda se dressait en sa direction, imposant de part sa taille et sa force. Mieux vaut ne pas se faire prendre.

Petit Dragonnard, sur le coup, prendre les pattes à son cou pour rejoindre tous ces singes perchés (l'humain pouvant ici être lui aussi considéré comme un singe). Il s'accroche comme il peut à l'écorce, toutes griffes dehors, et essaye de monter.
Aidé par un Orang-Outan qui l'avait vu dans le pétrin, le Galopin se retrouva bien vite sur le même côté de l'arbre que tout le monde, près de son Perdu perdu.

Il n'eut même pas le temps de souffler que déja, des secousses se faisaient ressentir. En contrebas, un massif gorille au pelage noir de jais s'acharnait contre les racines de l'arbre, ayant visiblement eu l'idée que, lancer l'arbre sur leur reptile était une bonne idée.
Si ce n'était pas dangereux pour tous les occupants, cela aurait été une merveilleuse idée, car déja, l'affreux reptile avait compris qu'il avait juste à contourner la Hyène flambée pour pouvoir se diriger vers des proies perchées plus "vivantes" et en meilleur état.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twice
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 197
✘ SURNOM : Le Sang Froid
✘ AGE DU PERSO : 17

✘ DISPO POUR RP ? : Oui, Finalement <3
✘ LIENS : L'homme du dessus se doit d'être Fort
pour dominer les Autres

MessageSujet: Re: By fire be Purged   Jeu 14 Juin 2018 - 13:34

Tantôt a regarder l'horizon, tantôt a scruter le sol, j'analyse, je calcule, je cherche.
J'aperçoit au loin la chimère filer comme une comète, habité de courage mais également de précipitation, peut être même d'un soupçon d’inquiétude.
Ironique, cette stupide créature aux couleurs vives avait décidé de s'attacher au plus haineux de tout les perdus, excès de gentillesse, peut-être; inconscience, sans doutes.

La majeure partie des singes avait décidé de me rejoindre sur mon coté de l'arbre, dans toute cette cohue, d'autres animaux sont attirés, par chance, très peu de prédateur, juste une hyène ici et deux loups par là.
Tout ces spectateurs nouvellement arrivés contemplent le spectacle, tout en en étant détachés, peut être attendent-ils le verdict, pour foncer sur les quelques carcasses restantes, seulement voilà, je ne compte pas mourir ici, et je doute que le singe (ou le gorille) sois un mets délicieux.

Une chose est sure, il va falloir courir, avant, pendant, et après l'affrontement.

Un gorille courageux, ou de mon point de vue, une énorme montagne de muscles toute noire, s'acharne sur les racines, faisant tanguer l'arbre.
je ne sais pas quelles sont ses intentions, mais en tout cas, je ressent une certaine fébrilité  de la part de l'arbre, il va sans dire que je me doit d'exploiter cet instant.

Toujours perché sur ma branche, je décide de prendre un risque, je me pends, tenu uniquement par mes deux bras, l'un d'entre eux étant, je le rappelle, relativement abimé.
La peau brûlée me laisse une horrible sensation.

Fraîchement calcinée, la couche de peau e mon bras a perdue toute forme d’élasticité, c'est donc peu a peu que les tissus se déchirent, m'arrachant quelques soupirs endoloris.
Me mordant la lèvre pour résister a cette douleur insoutenable, je commence a me balancer d'avant en arrière, pour déloger l'arbre de son attache terrestre.

D'un retour a l'autre, aperçoit comme le début d'un feu non loin de là, le cadavre de mon agresseur passé ayant servi d'intimidation "chaleureuse" pour ralentir l'énorme serpent, qui n'avait fait qu'éviter la dépouille enflammée, bien évidemment.

L'arbre grince de plus en plus, la collision ne devrait pas tarder, l'angle me semble parfait, de plus, la grande taille du Boa nous assure de le toucher, le bloquant ainsi sur place, a notre merci

quelque chose me turlupine cependant, ou est le dragonnard qui me servait de compagnon ?






UN TWICE PEUT EN CACHER UN AUTRE LOL

~MusikThema~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spitfire
avatar

☽ Artifice ☾


✘ AVENTURES : 37
✘ SURNOM : Le Galopin
✘ AGE DU PERSO : Jeune adolescent

✘ DISPO POUR RP ? : Yay, let's play !
✘ LIENS : When it comes to jokes, short and sweet is best.

Papote et fait les 400 coups en darkmagenta


MessageSujet: Re: By fire be Purged   Ven 29 Juin 2018 - 21:30


Ça tangue, et Spitfire n'est pas tranquille. C'est un peu comme un manège miteux et bringuebalant où les normes de sécurité ne seraient pas respectées. Quelle idée d'être monté, lui aussi ! Le Dragonnard aurait bien pu rester au pied de l'arbre, ce n'est pas comme si son poids aidait à le faire bouger (quoique, c'est quand même un gros lézard).
Alors qu'il s'apprêtait à demander à Twice s'il ne voulait pas descendre lui aussi -c'était dangereux-, le Dragonnard se rendit compte qu'il avait de nouveau perdu son Perdu, qui se trouvait en contrebas, accroché à la branche en se balançant. La Comète ne mit pas longtemps à comprendre son intention.

- Le malade !

Sussura-t-il pour lui même, saluant en même temps le courage (et l'inconscience ?) de l'humain, qui semblait tout de même beaucoup trop sûr de lui. Le Galopin avait seulement deux options qui se présentaient à lui : regarder et... ne rien faire. Qu'est-ce qu'un petit gabarit comme lui, un tel minus, pouvait faire dans une situation pareille ?
Ha, il enviait ses pairs, pour la plupart bien plus grands que lui... Là, perché sur sa branche d'arbre, Spitfire ne pouvait rien faire d'autre que regarder et se taire, en espérant que Twice ne se fasse pas plus de mal...

Dit comme ça, alors que l'arbre qui ne tenait plus trop bien sur ses racines était en train de tomber, cela paraissait absurde. Entre les cris de guerre des primates, le sifflement aigu et perçant de l'Anaconda et le fracas du vénérable végétal sur le sol, on entendait plus grand chose.
Le Dragonnard, quant à lui, de part sa petite taille et du choc de la chute, se retrouva projeté un peu plus loin, ayant fait, au préalable, quelques pirouettes et ricochets sur le sol. Trois, pour être exact.

Lorsqu'il se releva, sa priorité était de savoir ce qu'il était advenu de son Bipède. Se relevant alors aussi vite qu'il le put, la Comète se mit à tourner autour de l'arbre, en prenant soin d'éviter l'immense reptile qui ne paraissait pas content du tout, tout en appelant le Garçon Perdu.

- Humain ? ... Humain ! ... Twice ?

Il n'avait plus envie de voir un quelconque enfant mourir sous ses yeux... plus depuis la mort de son meilleur ami Timber qui avait été sa seule famille jusqu'à maintenant.
S'aventurant alors sous les feuillages, poussant les singes qui en sortaient ou qui s'étaient perchés sur l'arbre pour observer l'étendue des dégâts, le Galopin tentait d'y voir clair, la tête et les pattes antérieures sous les feuilles, le reste en dépassant.
Même lorsqu'il cherchait quelque chose d'important comme un Perdu, il ne pouvait s'empêcher de faire le guignol.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: By fire be Purged   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premium Deck Series: Fire & Lightning
» Nouvelles regles escarmouche : Rate of Fire
» Deck Recon: Rapid Fire
» Fields of Fire
» Midsummer Fire Festival

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-