Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Share a story with the new me | Soul   Jeu 3 Aoû 2017 - 22:31

L'île n'est plus la même, ou bien est-ce lui qui a changé ? Wrath tranche en décidant que c'est sans doute un mélange des deux. Ils reviennent moins nombreux qu'à leur départ, épuisés et l'esprit rempli d'aventures. Certaines ne sont pas très glorieuses, comme celle du caissier qu'ils ont ramené sans demander la permission. Un vague crime en comparaison de leur héroïsme. L'adolescent n'a pas tant de mal à se convaincre qu'il faut voir les choses ainsi. Dès qu'on leur laisse le champ libre, ses pas l'entraînent aussi loin du zeppelin que possible. Autant ne pas s'attarder, surtout que l'infirmerie fera une excellente place où s'écrouler pour ne plus jamais bouger. C'est exagéré, bien sûr. Wrath ne pourrait pas se permettre de ne rien faire de ses journées.

Un peu avant leur arrivée, il a attrapé une paire de ciseaux, massacrant sa longue chevelure. Des années à la laisser pousser, pour aller contre les lois de son pays natal. Tout ça pour rien, dans le fond. Le Nord Coréen a décidé qu'il refusait un tel privilège, qu'il lui faudrait faire sans. Ce n'est pas très droit, et bien plus court qu'il ne comptait faire à la base. Sauf que ses mains ont oublié comment s'arrêter à un moment. Et que le temps de reprendre le contrôle, il y avait une marque causée par la lame au niveau de son oreille. Ce n'est rien, ça n'a pas saigné beaucoup.

Esquivant les autres perdus avec plus d'aisance qu'auparavant, le garçon trouve rapidement l'endroit le plus confortable de l'île. Sa demeure, à présent. Une maison dont on ne peut pas véritablement fuir. Sa main est toujours bandée, depuis l'accident dans la capsule, ce qui ne l'empêche pas d'y tenir une clope. Qu'importe les règles, fumer dans cette infirmerie là ne paraît pas trop problématique. Il entre sans chercher qui que ce soit du regard. Il y a moins de monde que ce à quoi il s'attendait. Peut-être même que le gamin va pouvoir raconter à Soul ses brillantes aventures de médecin amateur.

Ou non. Il y a une différence entre être en mesure de s'exprimer un peu en Anglais et souhaiter le faire en premier lieu. Sa veste en cuir est balancée sur un lit vide, sur lequel il se laisse tomber sans un mot. Confortable. Bon retour à la maison, Wrath marmonne dans son esprit, avant de se redresser assez pour s'asseoir. Oh, il n'avait pas remarqué la présence de son supérieur dans la pièce. Son corps se raidit, sa posture devenant plus sérieuse alors que l'adolescent paraît attendre le bon moment pour s'exprimer.

« Salut, » Le mot paraît incongru, sortant presque de nulle part. La Flamme a peut-être plus évolué qu'il ne le croyait. « Soul. »

Il ne se lève pas, plus à l'aise sur le lit. Le garçon tire un coup sur sa clope, avant de la tendre vers son aîné. C'est sans doute une invitation à la conversation, ou tout du moins à se rapprocher. Personne n'est véritablement exemplaire sur l'île, alors fumer dans l'infirmerie, qui s'en soucie.

« Alborius est mort. » Ça, par contre, Wrath aurait pu se permettre d'attendre avant de le balancer.






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1170
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Difficilement (exception faite pour de nvx soigneurs ou trame précise); demandez toujours !
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Sam 12 Aoû 2017 - 1:28

Soul les avait vus partir, désignés par la fatalité ou volontaires… Nombreux, piaillant, aux traits tirés et l’angoisse croissante. Le visage de Scar impénétrable, leurs regards se croisant dans une connivence silencieuse où chacun veillerait sur ceux… qui restaient quoi qu’il advienne.

Pourvu qu’ils reviennent.

Indemne.

On ne choisissait jamais vraiment sur cette île. Ses deux soigneurs partis pour le Nautilus n’étaient pas les plus confirmés, sûrement pas les plus adaptés, mais on ne tergiversait pas avec les caprices du Temps, ni ceux de Peter Pan.
Et trop d’entre eux gisaient sur les lits et hamacs de l’infirmerie, au point qu’on les avait répartis comme en temps de crise ; les cas les moins graves ne nécessitant pas une surveillance aguerrie restaient dans leurs cabanes à la surveillance des mères qui étaient restées, les patients les plus préoccupants, comme toujours, restaient à leur charge. Les bras manquaient.
Certains d’entre-eux aussi, avaient sombrés aux affres des pneumonies voire de la maladie… argentée.

Soul avait fermé les yeux, quelques secondes, après avoir salué Lacerate d’un mouvement de tête. Il savait qu’il n’y avait vraiment rien à espérer. Beaucoup disparaitraient.
Et dans un mouvement coupable, Soul ne put s’interdire de ne pas vouloir en protéger certains plus que d’autres.

« Contentez-vous de revenir. Faites de votre mieux. Si vous ne savez plus quoi faire, concentrez-vous sur ce qui est à votre portée.
Et revenez-moi. »


Il les avait salué chacun, pas très certain que Wrath ou même Alborius ne le comprenne mais le timbre suffirait, comme la caresse légère de ses mains gantées sur les mèches égarées de ces deux soigneurs. Masse rouquine, cheveux de geais. Il leur avait souri légèrement, comme à regret de ne pas être avec eux, de ne pas être à même de pouvoir partager cette autre responsabilité.

Mais le Chef des soigneurs devait veiller sur ceux qui restaient. Tenter de les faire s’accrocher et survivre.

« Vous reviendrez. »


*****


Certains moments, alors qu’ils étaient partis, l’île tout entière lui avait paru figée, à retenir son souffle, à ne plus laisser échapper ni vivant ni mort. Les agonies s’éternisaient, les derniers souffles filaient en écho déchirant et déchirés.
La grisaille demeurait mais la tempête elle, semblait s’estomper. On sentait que le cœur de leur île s’était absenté, la santé de Cilla, en avait subi les affres de plein fouets.
C’était peut-être la seule de ses patients dont la douleur s’était décuplée, obligeant le chef des soigneurs à avoir recours au plus forts opiacés.

Au fond, tous sur l’île, agonisaient. Mais peu s’en rendait réellement compte… Et l’infirmerie s’était vidée, de ses morts, de ses presques-guéris, ne laissant endormis que les plus fragilisés.

Soul était occupé à retranscrire les derniers portraits de ceux qu’il n’avait pu sauver. Il n’avait pas réalisé encore l’origine de la clameur qui lentement s’élevait ; le retour des survivants, le retour triomphant.

Il avait levé les yeux, assis à son bureau, sur le nouvel arrivant ; un asiatique qu’il n’avait pas pu remettre tout de suite ; un enfant qu’il ne connaissait pas ? Et qui visiblement ne respectait pas les consignes au vue des volutes de fumées qui s’échappaient.
Soul soupira. Si la présence de Mary était bien souvent contraignante, elle avait au moins le mérite de faire respecter l’ordre et l’hygiène avant même qu’il n’est à s’en soucier.

L’asiatique s’est redressé brusquement sur la couche, affrontant le regard interrogateur du chef des soigneurs qui manqua de s’étouffer quand il reconnut sa voix.

Il ne s’y attendait pas.

Son allure fatiguée, ses cheveux coupés, sa nonchalance décomplexée :

« … Wrath ? » - Le ton est hésitant, Soul sous l’étonnement s’est relevé un peu plus brusquement, faisant tomber la chaise derrière lui.

Son pas s’est hâté, comme pour s’assurer qu’il ne s’était pas trompé.
Estomaqué par l’aisance de ce nouveau soigneur si… changé.

Il récupère la cigarette entre ses doigts bandés, un regard en biais vers le coréen, inspire une bouffée de nicotine à son tour avant de se rappeler, de jurer en vietnamien et de l’écraser contre la parois :

« Alborius est mort. »

L’immuable se fige, oublie la remarque qu’il aurait probablement dû faire, dévisage son soigneur comme s’il le découvrait pour la première fois, note le sang un peu séché à son oreille, se retourne pour se munir de linge et d’alcool sur un plateau qu’il lui tend avant de s’assoir à ses côtés.

Il n’a pas dit un mot, se contente de verser l’ambre sur l’étoffe pour l’appliquer sur l’oreille abimée.
Il y a sa main aussi, à lui, qui est pansée.

« Tu es revenu. »

Le regard est empli d’une sourde douleur, mais une ébauche de sourire s’élève, comme l’écume de tendresse à l’orée d’une vague  triste.






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Sam 12 Aoû 2017 - 4:41

Des gants aideraient, couvriraient les cicatrices sur ses mains. Celle à venir, et toutes les autres, qui se multiplient contre sa volonté. Un jour, Wrath finira par ne plus être en mesure de jouer de la guitare ou du piano. Un musicien à qui on aura volé sa raison de vivre. La pensée pousse le reste, lui fait oublier la cruauté des aveux qu'il va devoir offrir à Soul. N'était-ce pas son rôle, de veiller sur le reste, en tant que soigneur ? S'il n'en menait pas large devant le caissier ensanglanté, tout paraît bien plus lointain d'un seul coup, alors que ses doigts frôlent ceux de Soul. Son supérieur, la lumière au bout du tunnel. L'infirmerie est emplie d'un aura morose, de la mort qui y a sans doute frappé à de nombreuses reprises en son absence.

Le Nord Coréen ne s'y accroche pas, son esprit incapable de se connecter au malheur qui ne cessera jamais de régner dans la cabane. Son corps se tend alors que sa cigarette est écrasée. Durant une seconde, Wrath s'est dit que son aîné allait le punir pour son action, l'écraser contre ses bandages et y mettre le feu. Son poing intact s'est contracté, prêt à frapper en retour en cas d'attaque.

Ce n'est pas ce qui se produit. A la place, c'est la révélation à propos de leur ancien compagnon qui prend le dessus, noyant le reste. Son cœur est endolori, ses émotions diluées par les drames qui n'ont cessé de se succéder sur le Nautilus puis au milieu de Londres. La beuverie et les rires paraissent secondaires. Ses chaussures sont retirées avant qu'il ne s'asseye en tailleur sur le lit, son regard sombre ne quittant pas Soul. Va t-il lui faire payer le prix de l'absent ? La confiance a grandi en lui, et pourtant elle devient bien éphémère d'un coup.

Le plateau ne pèse pratiquement rien sur ses genoux. Sa tête se penche un peu sur le côté sous le tissu qui nettoie la plaie. Wrath n'est pas sûr que sa chevelure soit véritablement raccourcie, et il presse ses mains contre son cou, pour le vérifier. Il a l'impression que jamais il n'apprendra à faire preuve de tendresse envers lui-même.

« Machines. » Une main remonte, pointe la fine trace sur le haut de sa joue. « Moi. » Le terme pour vitre lui manque, pour justifier ce qu'il a infligé à sa main. Il mime le geste de frapper quelque chose de toute ses forces avec sa paume à la place. « Ciseaux. » Pour son oreille, pas vraiment besoin d'expliquer outre mesure.

Son corps pivote vers Soul, dont il évite le regard. Wrath tire un petit couteau de sa poche, observant ce dernier tourner entre ses doigts. Sur le chemin du retour, à l'aide du téléphone avant qu'il ne cesse de fonctionner, le soigneur a cherché comment narrer son aventure. « Seul soigneur. » La lame laisse une marque infime sur le dos de sa main.

Son contrôle est parfait.

« Opéré. Aidé. Tout seul. » Les mots l'agacent, ce qui se lit sur ses traits. Le Coréen se mure dans le silence un instant, uniquement pour exploser dans sa langue maternelle, tout allant trop vite pour qu'on le comprenne. « J'étais par moi-même, personne pour aider à sauver ce type qui s'est fait renversé par je ne sais trop quoi. Le sang était partout, et je ne connaissais rien à la couture. Alors j'ai tremblé. Ça va être moche, la cicatrice sera enflée et de travers. Tu auras honte en le voyant, de ça, d'Alborius que je n'ai pas été en mesure de sauver. J'ignore même ce qui s'est passé pour lui. » Au fur et à mesure, sa voix monte, devient le synonyme même de la violence qui caractérise son nom.

Le couteau s'enfonce dans le lit brutalement, juste entre eux.






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1170
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Difficilement (exception faite pour de nvx soigneurs ou trame précise); demandez toujours !
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Lun 14 Aoû 2017 - 14:11

De tout temps, l’Immuable avait essuyé toutes sortes de tempêtes, de caractères, de colères. A l’encontre de l’île, de Peter, des évènements, de sa patience ou de son apparente absence de choix, de réaction, d’agacement. On lui avait souvent jeté à la figure qu’il était mort à l’intérieur. Même son meilleur ami le lui avait assené. Comme un coup de poignard qu’on retournait sur une plaie déjà ouverte, pour vérifier si l’agonisant finirait par réagir.
Soul était l’immuable. Devants les enfants, devant les vivants, ceux qu’il était si changeant, si facile à ébranler. Soul n’avait pas la possibilité de ciller, d’effrayer.

Alors il tenait.
Il tenait toujours.
Ou presque.

Il empoigne le couteau qui les sépare, le retire de la couche avec une grimace douloureuse sous l’effort de ses doigts, pour le poser derrière lui, loin du tumulte. Il n’a pas besoin de tout saisir, de tout entendre. Même les mots qu’il ne comprend pas. C’est inutile. C’était inutile.

D’autorité, il saisit la main éraflée du soigneur, la désinfecte et la maintient. Main gantée sur ses doigts nu et nerveux.
Et Soul plonge ses yeux dans l’obsidienne des siens :

« Tu as fait ce que tu as pu. »

Il resserre légèrement sa prise, même si ce simple geste réveille ses brulures.

« Merci. »

Son regard semble s’éclairer, et sa main libre vient caresser doucement la chevelure éparse du Coréen.

« Je suis content que tu sois revenu. En vie. »

Il a pointé ensuite son doigt sur son cœur.

« Toi. Vivant. C’est bien. »

Sa main revient sur sa propre poitrine.

« Moi : heureux. »

Une ébauche de sourire en coin, discrète, presqu’imperceptible pour qui n’y prêterait pas attention :

« Tu es là. »

Peut-être que Wrath ne comprendra pas, peut-être lui faudra-t-il plus de temps… Mais le Chef des Soigneurs est patient. Et il avait foi en ce regard, en cette colère, cette indignation qui explosait, qui trahissait la tension mais aussi l’humanité. Le désir de faire quelque chose. D’avoir fait.

Et cela lui suffisait.






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Lun 14 Aoû 2017 - 20:30

Son arme ne devrait pas lui être retirée. Elle est précieuse, comme une continuation de son propre corps. Un moyen d'évacuer la rage, de conserver un semblant de contrôle au lieu de s'en prendre aux autres. Son expression se fait plus dure, tandis que Wrath juge silencieusement son aîné. Sa main n'a pas besoin d'attention pour si peu. Après tout, les coupures deviennent généralement des cicatrices sans que l'adolescent ne s'en soucie. Enfin, plus ou moins. Il est vrai que ce n'est pas élégant, et que l'idée de porter des gants comme l'autre Soigneur lui traverse parfois l'esprit.

D'ailleurs, à quoi servent ceux de Soul ? La question le taraude un instant. Ce n'est pas le moment opportun pour interroger son camarade sur un sujet sans doute douloureux. A la place, Wrath attend sans beaucoup de patience, qu'on le relâche. Il a le regard d'un animal capturé contre sa volonté, qui n'hésitera pas à mordre pour défendre son existence. C'est douloureux, d'être ainsi alors que le garçon était persuadé d'aller mieux, que ce qu'il avait ignoré sur le Nautilus ne reviendrait pas le hanter.

Les mots sont simples, juste assez pour que la Flamme en comprenne la majorité. Ses yeux ne quittent pas Soul alors que la main se pose dans sa chevelure. Son supérieur ne l'effraie pas. Le doute demeure contre son gré, sa paranoïa lui chuchotant qu'il pourrait tirer et blesser pour une réponse inappropriée.

« Camarade Soul, » sa phrase commence sans connaître de fin. Ses doigts n'en peuvent plus, tentent de se dégager brusquement. Une réaction purement instinctive, que Wrath regrette immédiatement. Sans trop savoir pourquoi.

« Pas peur. Jamais. » Un mensonge, sans aucun doute. Un auquel il croit. « Ne t'inquiète pas. Ce n'est pas nécessaire. »

De sa main libre, l'adolescent tire un paquet de cigarette de la poche de sa veste, posée à ses côtés. Celui là n'a pas encore été ouvert, puisque le Coréen ne l'a pas récupéré pour sa personne. A la place, Wrath le laisse tomber entre eux, en un présent maladroit. Le silence s'installe de son côté, puis il fronce les sourcils.

« Vietnam ? Thaïlande ? Malaisie ? Mais… Blanc ? » La phrase de trop, qui est balancée au milieu du reste. Peu après son arrivée, il a tenté de découvrir l'origine de Soul, ne s'autorisant pas à demander. La langue lui est inconnue, il a procédé par élimination, n'est pas convaincu que sa réponse soit la bonne.






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1170
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Difficilement (exception faite pour de nvx soigneurs ou trame précise); demandez toujours !
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Sam 26 Aoû 2017 - 3:01

Lorsqu’il achève son infime démonstration d’affection, le soigneur constate quelques traces brunes accrochées au blanc de ses gants. De minuscules fragments coagulés. Il n’a pas le temps de l’interroger, le soigneur semble s’être de nouveau rétracté en lui-même, comme bien souvent. Les mots seuls, tentent pourtant.

Il devra observer son crâne d’un peu plus près, ce n’était pas bien compliqué d’imaginer tout ce qui avait pu leur arrivé. Avec leur peau pour toute page, et les cicatrices d’encre à peine séchées. Non, il n’avait même pas à demander en fait.

Le paquet rectangulaire qui apparait, entre eux ; comme l’œuvre d’une magie étrange. Soul s’en saisit, délicatement, sans trop comprendre d’abord. C’est glissant du cellophane qui en certifie l’étanchéité. Et quelques mots qui en trahissent le contenu ;

Cigarettes.

Il s’en étonne, vraiment, et toute à sa contemplation les dernières interrogations se perdent comme le paquet que Wrath avait laissé tomber.
L’immuable fixe ses yeux noirs quelques instants, comme indécis sur la réponse à formuler.

« C’est gentil. »

Il agite doucement le paquet. A dire vrai, il n’est pas trop sûr du pourquoi, ni du comment cette fois. Les gestes des vivants étaient parfois bien plus difficiles à traduire que les marques d’un corps tuméfié.

« On partagera. »

Ses paupières se sont légèrement plissées :

« Les ‘blancs’ …, il soupire. Comment le traduire le plus simplement ? Sans oublier qu’il n’était jamais sans danger d’évoquer le… passé ; la guerre. Les invasions. Les ‘blancs’ étaient des ‘colons’. Les français ; ‘des envahisseurs’. »

Pourquoi en expliquer autant ? Quel intérêt à justifier sa couleur ou même son accent ?

« Mon pays : l’Indochine. » - Le Vietnam, Soul n’en avait connu que les prémisses et revendications avant que ne s’assied vraiment leur « libération ». Et juste avant l’une de leur plus grande guerre, faite de napalm et de grandes nations.

« Vietnam. Mon père… » il s’arrête un temps, cette conversation pourrait vraiment s’avérer dangereuse s’ils étaient surpris. Si l’on réalisait qu’après tout ce temps, l’Immuable avait refusé d’oublier ce qui avait fait de lui ce qu’il était aujourd’hui.

« C’est compliqué. Le ‘Vietnam’, c’était…, il dirige une nouvelle fois sa main vers sa poitrine ; mon pays. Ma maison. »

Il n’y a pas grand-chose à en dire, non ?

« Même blanc. »

Il avait toujours été jaune… à l’intérieur.






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Dim 27 Aoû 2017 - 14:40

L'offrande est acceptée. Le mot ne sonne pas juste, c'est plus un présent qu'autre chose, une manière de prouver sa reconnaissance envers son supérieur. Le sens, plus profond, d'un tel geste est cependant ancré dans ses veines. Un paquet comme celui-là peut permettre d'échapper à la mort, d'acheter une liberté factice qui ne durera pas. Le Nord-Coréen n'en dira rien, préférant taire cette partie de l'échange. Tout ce qui compte, c'est qu'ils soient en mesure de se comprendre pendant la conversation. Ensuite, Wrath pourra retourner à son obéissance habituelle.

Prétendre que c'est l'unique chose qu'il connaît, outre la violence qui habite chaque centimètre carré de sa peau.

Ses doigts s'enfoncent un peu plus dans la poche intérieure de sa veste, y trouvent un second couteau. Ce n'est pas ce qu'il cherche, pas pour l'instant. Ses sourcils se froncent, durcissent ses traits jusqu'à ce qu'il soit en mesure de sortir le second paquet qu'il a récupéré. Pas besoin de partager, semble t-il expliquer, puisqu'ils ont chacun le leur. Dire que Wrath ne pensait plus jamais fumer, après avoir quitté sa terre natale.

Indochine. Vietnam. Les noms se succèdent, forçant le cadet au silence. C'est l'écoute qui importe à cet instant, pas la réponse. Elle viendra plus tard, une fois que Soul sera parvenu à tout faire sortir. Pour l'instant, Wrath se contente de remettre ses propres cigarettes à leur place, hochant la tête lorsqu'une phrase est déchiffrée correctement.

L'exercice reste difficile, malgré son expérience acquise avec ses camarades. Il ignore les mots qui lui échappent, les passant sans s'y attarder. Sinon, il risquerait de perdre le reste également. Ses yeux sombres suivent la main qui presse contre la poitrine du jeune homme. Il accepte ça. Le fait d'avoir un foyer que les gens ne peuvent comprendre.

« Soul, » les mots il les connaît, mais pas dans la bonne langue. « Toi. Tu es comme moi. Autres non. » Tu n'es pas blanc dans ton esprit et ça me va. C'est ce qu'il voudrait dire. Wrath en est incapable. A la place, la Flamme pose sa paume contre son propre cœur.

« Moi, Corée du Nord, » c'est le type de situation où il se refuse à nommer son pays simplement Corée. La différence, même si Soul l'ignore peut-être, doit être marquée. « Mort. Horrible. Douleur. » Des mots durs, les seuls qu'il connaisse dans cette langue oppressive.

« Famille. Maison. Brutale, mais maison. Toujours. Je… » Wrath s'interrompt, se sent frustré de ne pas avoir les mots appropriés. « Violence. Toujours aussi. Désolé. »

Sa posture change, se fait trop similaire à celle d'un soldat attendant un ordre.
La liberté, Wrath en connaît le principe, mais la réalisation est parsemée d'erreurs.






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1170
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Difficilement (exception faite pour de nvx soigneurs ou trame précise); demandez toujours !
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Sam 28 Oct 2017 - 17:51

Le soigneur observe le jeu de ces doigts plus habiles que lui, à la lutte pour ouvrir le morceau cartonné. Il se prend à s’interroger sur ce que les Perdus auront dévalisés, au Monde Ordinaire. Et ce que ça leur aura couté de plus.
A eux… Comme aux autres ?

L’île avait fait de beaucoup d’entre-eux de vrais sauvages, alors qui sait, qui sait une fois revenu dans le monde gris des convenances adultéennes, qui sait… Ce dont ils avaient été capables, ce qu’ils avaient pu perpétrés.
Ce qu’on avait pu leur faire en retour.

Non Soul ne se faisait plus d’illusion sur les ombres des Garçons. Peter avait beau les en avoir privé, c’est comme si chacune s’était glissée un peu plus profondément en eux, pour s’insinuer subrepticement et prendre possession d’une parti du cœur. Du leur.

Et toi Wrath, à quel point as-tu déjà plongé ?

Mais lui avait tous les symptômes de la bête (de l’enfant) trop tôt blessé. A ses reculs, à ses brusqueries, à cette attente dans le regard toujours sur le qui-vive pour anticiper, pour réagir.
Enfant bafoué. Enfant violence.

Si ses paroles ne sont encore fluides, Soul écoute attentivement… d’instinct. Il continue de le deviner plus que de le comprendre.
Il baisse les yeux, comme plongé dans l’étude du plancher encore humide de l’Infirmerie.
Des échos, il en entend. Celui des slaves de balles, de fuites, de ruades. L’odeur ferreuse mélangée à la pluie. Tout comme ici, il n’y a pas si longtemps encore.
Et à elle, plus lointaine, une plus âcre, plus nocive, plus brûlée, que Soul aurait préféré à jamais avoir oublié. Celle que la fée Pétrole lui évoquait pourtant.

« Oui. Même si ce n’était pas idéal. C’était chez nous. »

Il y a un peu d’amertume dans cette voix qui s’est un peu perdue tout bas.

« La violence… Ici aussi. »

Toujours. Elle les poursuit. Elle est familière, apprivoisée par certain, elle est… leur quotidien.

« La maison… ici aussi. »

Car malgré tout, le Grand Arbre l’était devenu. Chaque enfant composait un membre bourgeonnant de leur famille, et chaque disparition… un deuil que Soul était l’un des rares à porter.

Son regard s’est retourné vers son soigneur. Sur celui sur lequel il devra se reposer désormais.
Il n’y avait pas qu’Alborius qui n’était plus… Nombre des visages, nombre des enfants auquel il tenait tant….

Sa main s’est rapprochée de son cœur, agrippant sa propre poitrine comme s’il pouvait en empêcher l’oppression soudaine. Non, il ne peut pas.

L’île lui prenait toujours. Et parfois lui rendait.
Mais par tous les Bouddhas, que son prix était lourd.

« Une famille. »

Il embrasse du regard les pans de l’habitat, sur les planches de bois, des dessins bariolés. Et quand on se rapproche du fond, non loin de son bureau, il y a même quelques portraits.
Celui qu’il aura réussi à faire de Cosmos, avec un charbon grossier, seul média que sa main lui permettait encore.
Il n’a pas réussi à représenter Jay.
Et ce soir ; il œuvrera pour Alborius, même si l’ile en dévorerait la mémoire… son carnet lui rendrait à jamais hommage.






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Dim 19 Nov 2017 - 1:25

Qu'est-ce qu'ils deviendront, une fois que l'île aura fait son œuvre ? La mort n'est pas une étrangère entre les murs de la cabane. Malgré son âge, le côté plus rationnel que celui des enfants, Wrath n'a pas trouvé ça dérangeant. Vivre implique de jouer une partie de son âme, de se pousser un peu plus loin. Traverser une rivière gelée sans savoir si elle tiendra sous votre poids ou nager dans l'estomac d'une baleine pour s'en sortir en un seul morceau. Quoique ça, même pour le Nord-Coréen, c'était un brin trop violent. Pas un souvenir qu'il affectionne.

Violence. Maison. Des termes un peu trop liés. Certains doivent déchanter, en arrivant ici. Ceux qui ne connaissent pas la force destructive d'un foyer aux murs trop hauts, similaires à une prison. Wrath n'est pas certain d'avoir sa place avec les autres. Cependant, ce n'est pas la première fois que cette sensation envahie son cœur, alors autant faire avec. D'une main, il trace en silence les cicatrices sur la seconde, chacune représentant un poids supplémentaire.

Un qu'il peut porter telle la misère du monde.

« Famille. »

Le geste est fort, signifiant que Soul, en attrapant ainsi ses vêtements, ressent un sentiment qui lui cause bien des soucis. Famille, un mot que le Nord-Coréen ne peut pas approuver aussi simplement que les autres. A ses yeux, le terme possède un sens plus réducteur.

« Frère jumeau. Sud Coréen. Mon frère. » Absent, est ce que Wrath souhaiterait exprimer. Il n'y pas encore parlé de son frangin à quiconque, tout du moins pas dans ses souvenirs. L'autre s'en sort probablement mieux sans sa présence, caché au milieu de la foule avec son appareil photo. Mais si un jour, il se décidait à venir, l'aîné ne pourrait lui en vouloir. « Famille. Vous, toi, non. »

L'adolescent se lève, suivant le regard de son supérieur. Un bon chef, malgré les émotions qui paraissent le submerger lorsqu'il inspecte les murs de la cabane. Les dessins n'ont que peu de sens pour la Flamme. Lui-même n'a jamais été un artiste en ce sens. Il préfère mémoriser les voix, associer les gens à des chants variés.

« Sans toi, il n'y aurait pas de nous. Sans toi, il n'y aurait pas de patrie. » L'adolescent chantonne, trouvant la chanson appropriée pour son compagnon. C'est criminel, de détourner ainsi un hymne à sa patrie et ses démons, mais Wrath n'a guère peur d'être puni pour ça.

« Traduire difficile, camarade. » Néanmoins, le Coréen souhaite essayer. « Sans toi, pas de nous. Sans toi, pas maison. C'est une chanson de mon pays. » Ses doigts glissent sur le mur, sans véritablement toucher une quelconque œuvre.

Il y a tant à apprendre au sujet de ce monde.






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1170
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Difficilement (exception faite pour de nvx soigneurs ou trame précise); demandez toujours !
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Lun 12 Fév 2018 - 0:37



Il l’écoute, le scrutant presque. Traduit ce que les mots absent ne pourront réussir à combler, devine aux grimaces, à l’intensité.

Un frère ? Un jumeau. Personne ne pourrait être plus proche, c’est aussi ce qu’il voulait faire entendre, n’est-ce pas ? Peut-être que Wrath se méprend, il n’a jamais s’agit de remplacer. Combler un peu sûrement. Et sans doute compenser, mais jamais prendre la place de ce qui aura été enlevé.

Soul sait pertinemment que c’est impossible. Il a déjà (inconsciemment) essayé. Et la douleur restait, nul ne pouvait être ceux qu’il avait aimé. Alors il acceptait simplement de rencontrer, de connaitre ces étrangers. Ses étrangers. Ceux qu’il ne laissait jamais pourtant… complètement approcher.
Toujours là.
Pilier.

Sans réussir à accepter le poids d’un échange, le risque de laisser apparaître ses fragilités : sa responsabilité. Il la tenait comme on étreint un souvenir d’enfance, un objet, celui qui nous empêche de tout oublier. Barrière visible qui oblitérait aussi… la moindre avancée dans l’amnésie de l’île de Jamais.

Dans sa réponse à l’exotisme chantonné du Coréen, un sourire aura presque été esquissé. Soul n’avait jamais autant aimé, que quand les enfants s’exprimaient. Sur ce qui les avaient fait, ceux à quoi ils tenaient. Quand ils ne laissent pas totalement s’éteindre les dernières braises encore en mémoire.

Il lui aurait probablement gentiment tapoté le crâne en d’autres circonstances. Avec des mains valides et… devant un individu un peu moins effarouché.

« Il ne faut pas oublier ce qui a été ; c’est ce que nous sommes aujourd’hui. C’est ce qui nous a fait. »

C’est placé comme une urgence, Soul s’est surpris à le prononcer. Wrath n’aura sans doute rien compris à tant de mots compliqués, peut-être tant mieux d’ailleurs. Cette notion-là est bien trop dangereuse. Elle fait évoluer. Mais aussi comprendre.

Et accepter.

Il secoue la tête, revient à sa réalité :

« Ta chanson…, il cherche ses mots,   est belle. » – En un sens, ce qu’elle semblait décrire du moins.

Quelques secondes passent, comme s’il ne savait plus que dire ou qu’il prenait le temps d’apprécier un peu de calme. Temps de silence égrenés des trop nombreuses absences, des noms des disparus qu’il aura rayé.

« Tant qu’on peut toujours crier ; c’est qu’on est vivant. »

Il pense à Apache, sa manière de vouloir exister, la seule qu’il aie trouvé, lui qui ne cessaient de grogner, de se trouver des excuses où sa voie ne serait pas discutée. Celui qui demeurait auprès d’eux depuis quelques temps déjà.

« Et même pleurer. Ne serait-ce que… respirer. Il n’y a pas de honte à vouloir exister. »

Sans doute, là encore ; une notion trop compliquée. Celle que lui évoque son autre patient important du moment. La lutte silencieuse, le courage terrifié de l’éclaireur trop vieilli.

« Même si…, il hésite, ceux qui – pour nous – étaient les plus importants… ne sont pas là. Ne sont plus… Ou pas présent. Il faut continuer. Pour soi. Et pour ceux qu’on découvrira… tout aussi important. »

Qu’importe si on ne les laissait pas autant s’approcher, qu’importe les barrières, les obstacles, les armures et les larmes qu’on ne laissait couler. Tant qu’ils vivaient, tant qu’ils avaient une chance d’exister. Et de choisir… ce qu’ils voulaient devenir.






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Sam 10 Mar 2018 - 19:19

Qu'arrive t-il à ceux qui se perdent ici ? Les oubliés, les cadavres dans le fond des placards ? Wrath évite de s'interroger sur ces choses là depuis sa prime enfance. Dans le fond, c'est le genre de question qui ne mène nulle part. L'injustice est partout, portant simplement un autre nom. Maréchal, Enfant Roi, les deux sont les  visages d'un même enfer. Le Nord-Coréen se revendique comme membre d'une telle tragédie, dressant fièrement le drapeau de la rage sur son épaule dès qu'on l'interroge. Un jour, Alborius ne sera plus qu'une ombre, un dessin caché sous d'autres.

Quel est le nom du mur supposé accepter les plaintes du monde entier ? On lui en a parlé à l'école, une fois. Les lamentations, non ? Wrath n'en est plus certain. A cet instant, face à ses souvenirs tracés avec soin, c'est l'unique pensée qui lui vient. Que c'est un lieu de recueil et de mémoire devenu trop familier pour que les anciens s'y arrêtent encore.

Les paroles lui font baisser la main, sans pour autant que l'adolescent ne se retourne. La Flamme est plus à l'aise lorsqu'une distance existe entre le monde et lui. Moyen de défense, peut-être. Les mots n'ont guère de sens, alors il se fit au ton. Apprendre est simple, lorsqu'on ne possède d'autre choix pour rester en vie. Reconnaître les traîtres et éviter de s'exprimer en leur présence, s'arrêter au moindre bruit pour vérifier que ce n'est pas un soldat qui vient inspecter votre demeure. Qu'importe le crime, tout peut se payer, s'acheter. Est-ce juste ? Quel détail futile, la justice n'est qu'un concept. Ce n'est pas tangible, ça ne signifie pas que c'est immuable.

« La République Démocratique de Corée du Nord être belle, » il confirme. Son corps est un peu plus droit, respectueux de ses mots. Wrath récite avec une habileté sans égal. Parfois, il croit en ce qu'il offre, à d'autres moments la propagande est juste . Tapie dans son esprit dans l'attente d'une occasion de briller. Alors que l'adolescent se retourne, ses mains se croisent dans son dos, pour soutenir sa posture. La neutralité peint son visage avec aise, donnant l'impression que rien ne l'intéresse, alors que la conversation a de l'importance à ses yeux.

Soul parle pour lui-même, probablement. Peut-être que c'est inconscient, qu'il ne tente pas véritablement de se convaincre de ce qu'il dit. Wrath n'en comprend que la moitié de toute façon. Des morceaux qui s'imbriquent avec maladresse.

« Camarade Soul. Pleurer, parfois bien. Colère, parfois bien. Pas chez moi. » Trop de larmes, pas assez, autant de raisons de se voir infliger un châtiment cruel, pas le moins du monde nécessaire. Dans sa poche, le second couteau à cran d'arrêt se fait plus imposant, le quémandant d'être tiré et utilisé. Ah, ça serait un crime, puisque Soul n'aime pas ça.

Par contre, la loi au niveau des cigarettes, Wrath ne s'embêtera pas à la respecter.
L'autre n'est pas véritablement un général, pour l'instant.

« Mon frère venir. Un jour. » Son expression change, juste un peu. Dans la tension de sa mâchoire, à ses ongles qui s'enfoncent dans la chair des doigts. De quel droit se permet-il de croire que son jumeau sera assez fou pour accepter un tel pacte avec le diable ? La Flamme l'ignore, la pensée est tout aussi impulsive que sa réponse. Ils ont déjà été séparés si longtemps.

« Lui photographe. Comme toi, un peu. Souvenirs là. » D'un geste de la tête, il désigne le mur devant lequel il se tenait. Et c'est là que ça le touche, qu'il se souvient que son cadet ne se prend jamais en photo, qu'il couvre leur chambre d'inconnus, de connaissances sans jamais entrer dans leur monde.

Soul est pareil, en un sens.

« Qui se souvenir de toi, Camarade ? »
Qui dessinera leur chef pour décorer la cabane, lorsqu'il les quittera. Wrath se le demande.






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1170
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Difficilement (exception faite pour de nvx soigneurs ou trame précise); demandez toujours !
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Lun 16 Avr 2018 - 3:13

De la Corée, il n’en connait pas grand-chose. Des vagues notions de cette cousine éloignée. Il savait elle se situait, il avait entendu parler des déchirements du pays, comme chez lui où l’hémorragie du sang frère n’avait pu être jugulée, alimentée par l’Empire du Milieu de Mao, l’URSS Stalinienne, l’ingérence états-unienne de Truman puis Eisenhower et d’anciens colons. Français pour l’Indochine, Japonais pour la Corée. Déchirant nord contre sud, inexorablement et en écho, le sang avait coulé au même moment au Pays du Matin Clair et dans les entrailles du Dragon. Stigmates que portaient inévitablement les héritiers meurtris de leurs écartèlement. Soul l’avait vécu. Wrath en avait hérité.

Étrange ironie que le Temps absent du pays de Jamais.

La patrie était toujours « belle » pour un déraciné, on en gommait les imperfections pour en sublimer les légendes exacerbées, pour en oublier les exactions.
Soul n’avait presque plus… que des impressions, et l’ancrage encore marqué d’une culture. D’une philosophie.

« Tout est question d’équilibre, Wrath. L’humain a besoin des deux, l’enfant en usera à l’extrême. »

Soul a presque souri pour être presqu’aussitôt troublé des allusions du coréen. Il a suivi du regard ce qu’il désignait, un de ses carnets grands ouverts où dépassaient (certains s’étaient même répandus) quelques feuillets ; des portraits des enfants morts ou disparus, qui rayonnaient encore, comme s’ils étaient restés. Inchangés. Immuables.
Le Chef des Soigneurs en avait laissé trainé des plus grossier, fait au charbon, le seul média que ses mains lui autorisait désormais. On pouvait reconnaître ici le profil de Cosmos, là le sourire de Fail, la silhouette de Ash... Et une ébauche de regard tendre : les yeux de Jay.

L’adolescent s’est crispé. Ce n’était pas totalement permis, même s’il l’avait toujours assumé, le prétexte de ses recherches au soin pour toute légitimité.
Il ne tique pas à la certitude de Wrath, ici… tout était possible. Même si Soul n’aurait jamais imaginé que Lòng le poursuive et parvienne à le rejoindre… pour le retrouver 50 ans plus tard.

C’était aussi la réponse à sa dernière question.

« Ce n’est pas grave si on m’oublie un jour. C’est comme ça ici. Tant pis ? »

Il hausse des épaules légèrement fataliste, comme s’il mettait en déroute toutes les ombres qu’il avait raccordé sur papier. Lui, l’enfant qui ne voulait oublier. Alborius rejoindrait ses carnets.

« Je ne suis pas important. Il le pense sincèrement. S’ils me survivent, alors… c’est assez. »

Certains ne voudraient oublier, sûrement. Mais pourraient-ils lutter jusqu’au bout ? Pourquoi son cœur se serrait autant, s’il l’avait accepté ? Il y en avait bien un qui n’avait jamais cessé de s’acharner. Il change de sujet, revient à la mention précédente :

« Tout est possible ici. Si tu dis que ton frère viendra. C’est que ça se peut. »

N’est-ce pas Dragon ?

Ps:
 






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Jeu 3 Mai 2018 - 17:37

S'il attrapait un pan du carnet sur le bureau et qu'il l'envoyait valser contre le mur le plus proche, aurait-ce une quelconque valeur ? Transmettre un message aussi brutal ne devrait pas être une solution, encore moins une possibilité. Que dire d'autre pourtant, face à tant de souvenirs conservés ainsi ? Wrath comprend qu'oublier est une délivrance pour certains, une punition pour d'autres. Pour lui, ça ressemble plus à un crime, de ne garder qu'une partie au détriment du reste. Chaque moment compte, même ceux qui lui laissent le sentiment amer qu'on ne peut pas réparer le moindre drame. Alors, pour ne pas juger plus que nécessaire, son regard se repose vers le mur, pour favoriser les vivants et leur créativité et ignorer les morts.

Les œuvres ne lui parlent pas outre mesure. L'art, c'est la musique, le chant et le fait d'avoir les doigts en sang à cause de sa guitare. Soul a trop de… Cadavres. Wrath ignore comment le dire, même dans sa langue. Il ne connaît pas grand-chose de son aîné, de ce leader qu'il suivrait jusqu'au bout du monde parce que sinon on est un traître et on doit mourir.

L'adolescent ne s'amuse guère de ce qu'il découvre, de ce rejet de la valeur de sa propre existence. C'est acceptable, si on n'est rien, un parasite en bas de l'échelle. Moins en tant que chef. Là, c'est presque insultant. Difficile de lui faire comprendre, bien qu'il mime une arme avec ses doigts, et le geste de tirer également. En plein sur l'aîné.

« Leader devoir compter. Vivre. » Pour les siens, pour protéger et guider. Sa main retombe, et Wrath s'assied sur le bureau, oscillant entre rébellion et le besoin de suivre les ordres. Là, c'est le premier état d'esprit qui prime, la colère qui gronde. « Pathétique abandon... Insulte à nous. » Eux, les soigneurs, ne vivent-ils pas ensemble, en un tout ?

Les rouages on les remplace, mais Soul est la machine en elle-même. Wrath n'a pas été présent assez longtemps pour savoir que les chefs aussi peuvent s'évanouir dans la nature et disparaître. Enfin, la Flamme n'offre qu'un avertissement, pas un ordre. Jamais il n'oserait. Une main tire un peu sur son propre haut, trop fort. Mieux que de se mordre ou se frapper. Même si c'est le même état d'esprit.

« Je vais l'attendre. Toujours. » Jusqu'à la fin s'il le faut. Il n'a pas spécialement peur de patienter aussi longtemps, pas depuis leur première séparation. Si ça se trouve, son cadet parviendra à exister sans sa présence. C'est ainsi. « Toi avoir—importance. » Valeur est un mot un peu trop complexe. Soul comprendra certainement.

Il l'espère.
De sa main libre, l'adolescent referme brutalement le carnet.

« Moi pas oublier toi, Camarade. »






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1170
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Difficilement (exception faite pour de nvx soigneurs ou trame précise); demandez toujours !
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Sam 26 Mai 2018 - 23:23

Ses paupières se plissent, un pétillement légèrement amusé qui le traverse en réaction de l’affirmation appuyée. Wrath agirait presque comme un soldat. L’obéissance aux règles, l’asservissement à l’ordre… Qu’était devenue la Corée après sa révolution ? La Flamme en est le fruit. Peut-être aussi… le poison.

« Tu as raison. » Qu’il lui accorde, magnanime.

« Nous sommes tous important. Toi aussi tu l’es. Ton frère à venir l’est. Ceux qui restent et ceux qui sont déjà partis aussi. »

Il soupire.

« Ici tout s’emmêle, ce n’est pas toujours facile de faire le tri, on ne retient pas ce que l’on voudrait. L’ile fait payer son tribut de nos mémoires… Peut-être, en effet, que tu ne m’oublieras pas. Pas trop vite, en tout cas. »

Le Chef des Soigneurs observait la scène avec une certaine distance, comme en-dehors de lui-même, acceptant tranquillement l’irrévocable, ce contre lequel il ne faisait que lutter pour arracher quelques lambeaux de vies, d’histoires bien vite oubliées. Wrath ne comprendra sans doute pas tout ce que Soul transmet, mais à dire vrai, ce n’est pas si important. Qu’il le comprenne ou pas ; cela lui accorde même une certaine liberté, une plus grande franchise qu’il n’aura pas à regretter. Une spontanéité dépourvu de la moindre prudence.

Même si le coréen à l’étoffe bien éduquée, d’un soldat.

Un autre Zombie peut-être, du côté de l’Asie. Ce n’est pas grave. Peut-être qu’il changera, qu’il évoluera sans se risquer à trop grandir.

Le regard de l’Indochinois est empli de bienveillance, à veiller sur ses ouailles, ces enfants… ses enfants. Tous ceux du Grand Arbre qu’il engloberait de ses bras aimants aux doigts torturés.

« Je ne t’oublierai pas non plus Wrath. Quoi qu’il advienne. »

C’est une promesse qu’il sait pouvoir tenir. Même s’il ne pourrait peut-être pas forcément… le retenir.






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : La Flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   Jeu 31 Mai 2018 - 14:21

L'Oubli est un mal que le Nord-Coréen n'a pas encore rencontré, ou alors uniquement de façon infime. Des détails qui ont disparu sans qu'il ne le réalise. La brutalité de ses souvenirs les ancre un peu plus que nécessaire, en un rappel permanent. Difficile de perdre les règles, puisqu'il les récite chaque jour dans son esprit, similaire à une cassette rayée. L'importance de chacun est graduée, parfois minime, parfois occupant tout l'espace. Son chef est une créature bien mystérieuse, qu'il respectera jusqu'au jour où son esprit ressentira le besoin de rejeter cette autorité également.

La Flamme compte ses pas, en se rapprochant de Soul. Il en rajoute pour que le nombre soit pair (les jumeaux, ses pays, l'égalité parfaite), quitte à effectuer un détour. Son supérieur a beaucoup à dire, et ses paroles s'égarent lorsque Wrath n'est pas en mesure d'en comprendre le sens. De toute manière, ce n'est pas comme si ça risquait de lui ôter de la vie, de se tromper. Pas cette fois.

« Je— Pas disparaître, » les mots n'ont rien d'une promesse, alors qu'il se tient devant son aîné. C'est une vérité qu'il a l'intention d'imposer, voilà tout. Sinon, s'il ne parvient pas à survivre, son frère serait capable de venir le chercher dans la tombe, en hurlant. Mains de nouveau dans ses poches, il se demande combien de jours passeront (qu'importe l'illusion du concept ici) jusqu'à ce que la lame ne dérape et qu'elle ne s'ancre dans ses chairs de nouveau.

« Me battre pour ma patrie. Patrie être ici, maintenant. »

Son allégeance à sa terre de naissance restera plus importante, jusqu'à ce qu'il en vienne à perdre la crainte mélangée à la rage qui l'habite. Sa tête se penche, brièvement en un salut. La conversation a été épuisante, autant se mettre au travail. Il doute d'avoir obtenu un congé pour avoir laissé un des siens mourir. Et puis, le moyen le plus efficace de ne pas y repenser, c'est de s'occuper.

Il ne lui faut guère de temps pour trouver une étagère mal-rangée (où rien n'est parfaitement droit) et s’atteler à y réparer. Ah, au moins ses troubles obsessionnels ne le quitteront jamais, eux.






Wrath Sometimes it's difficult to accept, to recognise one's own mistakes, but one must do it. I was guilty of overconfidence and arrogance, and I was punished for that.
   


Moodboard by me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Share a story with the new me | Soul   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Story] Into the darkness
» [Blog] Short-story : Winter tale
» [Blog] BIONICLE story
» [M11] Soul Sisters
» Sermons story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches :: L'Infirmerie-