Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Coquillage
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 77
✘ SURNOM : La curieuse
✘ AGE DU PERSO : 70

✘ DISPO POUR RP ? : pas pour l'instant désolé !
✘ LIENS : Fiche
dés à coudre
aventures en cours : 1-2 -
3 - 4- 5

MessageSujet: Mission | À la recherche du vase sacré   Lun 31 Juil 2017 - 12:42

Mission:
 


--------------------


Après le retour au pays imaginaire, le quotidien a repris doucement mais surement. Une fois arrivées, les sirènes les plus portantes sont tout de suite allées à la chasse, afin de pourvoir assez de viande pour leurs sœurs affaiblies par leur affreux séjour au monde ordinaire. Coquillage crut se sentir revivre quand elle a pu enfin se mettre un morceau de chair sous la dent. Et elle crut que ce sera aussi suffisant pour ses pauvres sœurs amaigries.
Hélas, cet emprisonnement avait laissé des séquelles terribles, qu’elle ne pouvait pas soupçonner un instant.
Même après avoir mangé à leur faim, les sirènes auparavant emprisonnées ne se rétablissaient toujours pas... Même maintenant, le monde ordinaire continuait de les faire souffrir, les eaux des affreux bassins les avaient blessées, empoisonnés de l’intérieur… Certaines ne pouvaient à peine nager et la plupart restaient prostrées dans leur grotte. Et cette fois, ni elle ni ses autres sœurs ne savaient quoi faire pour les guérir. Elles ne pouvaient que voir leurs sœurs dépérir de jour en jour, impuissantes.

Tout ceci attrista Coquillage au plus haut point. Quand donc s’arrêtera la souffrance de ses sœurs ? Tant de douleur, encore et toujours et pourquoi ?
Coquillage crut que soulagement et joie serait le dénouement final de leur voyage mais hélas les choses n’étaient pas si simples. C’était une leçon qu’elle avait de la peine à comprendre.

Coquillage essaya tant bien que mal de revenir à son train de vie ordinaire, entre cueillette de coquillages et repas mais le cœur n'y était pas.
Elle était dans sa grotte de corail, se remettant encore un peu de son périple, quand elle l’entendit.
L’originelle, leur mère à tous, O.
Oui, c’était bien elle, elle ne pouvait se tromper.
Elle l’appelait, elle voulait qu’elle vienne auprès d’elle. Coquillage sorti de suite de son abri, suivant l’appel sans hésiter.

Alors qu’elle nagea vers la direction de l’appel, Coquillage commença à se demander pour quelle raison O voulait la voir. Elle avait fait quelque chose de mal ? Il s’est passé quelque chose de grave ? Les questions tourbillonnaient dans la tête de la curieuse, un cycle incessant et sans fin qui ne faisait que l’inquiéter encore plus. D’autant plus qu’elle n’avait pas vu O depuis leur retour. Allait-elle bien ? Avait-elle besoin d’aide ?
À la fin elle cessa de se poser des questions : s’inquiéter ne sert à rien, son récent voyage lui a appris cela.

Au bout de quelques minutes de nage, elle la vit enfin. Elle semblait normal, ce qui rassura Coquillage. Ses cheveux noires flottant majestueusement dans les embruns, le regard, noir et profond comme les abysses paraissant comme fixer quelque chose au loin.

« Grande sœur-mère ! Tu m’as appelé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfrany.tumblr.com/
O
avatar

≈ Doyenne Suprême ≈


✘ AVENTURES : 56
✘ SURNOM : L'Originelle.
✘ AGE DU PERSO : Ancestral.

✘ DISPO POUR RP ? : Oui.
✘ LIENS : Ocean will be

MessageSujet: Re: Mission | À la recherche du vase sacré   Mar 1 Aoû 2017 - 14:45


Eau. Eau eau eau eau eau Père nous revoilà.

O nage. O vérifie que leur chère île va bien et n'a pas été blessée pendant leur absence. O vérifie avec attention chaque corail, chaque récif. La Grande Goutte est là, infinie comme toujours.

Cela fait quelques temps que tout le monde est rentre. Du moins ceux qui ont pu. Et pourtant quelque chose a change. Les anciennes captives restent faibles et souffrantes. O chasse pour elles, mais ce n'est pas assez. Jamais. Alors O cherche d'autre proies. O, de temps à autres, s'aventure sur la terre ferme une fois la nuit tombée. Le premier soir ce n'est que se hisser plus haut que la marée, sur le rivage. Observer les jambes. Revenir dans l'eau. Voir ses tentacules qui réapparaissent. Mais au fur et à mesure, la Doyenne se fait plus hardie. Elle marche un peu plus, s'est même aventurée dans la forêt depuis les berges de la rivière mystérieuse. Pour l'expérimentation, pour apprivoiser le traumatisme de cet abandon soudain lors de leur epopée au Monde Ordinaire. Même hors de l'eau, Père est là.

Elle s'entraine, la doyenne, a percevoir ses soeurs et l'Ocean même depuis la terre ferme. A sentir la Grande Goutte et son infinité de vies qui fourmillent et grouillent à l'abris des regards indiscrets.

Elle se souvient du festin dans le Musée. Se souvient de la leçon : oui, elle peut faire venir la nourriture à elle dans les eaux. Mais il lui est aussi possible d'aller à son encontre sur la terre ferme. Et ça, c'est une toute nouvelle dimension de chasse qui s'ouvre à elle.

Chasser sur terre.

Pourquoi cela lui rappelle-t-il quelque chose ? Une course dans la forêt qui traverse sa conscience. Le sang vermeil, et la chair tendre qui la fait saliver sans qu'elle ne puisse se rappeler d'où vient ce souvenir. Ba-boum. Pourquoi ?

Et puis finalement, un appel. O venait d'attraper un perdu, tendre encore. Dans la forêt. Chasse. Nouveau territoire. Il est plaqué au sol, avec elle à califourchon dessus. O est sèche et vieille mais étonnamment forte. Et elle allait le manger devorer festoyer oui ! Ba-boum encore un peu. Elle allait croquer savourer quand l'appel se fait. Tenu, mais insistant. Elle entend. La sirène s'immobilise. Se deplie. S'en va. L'autre au sol, il la regarde faire avec un melange de surprise et de soulagement, mais elle est déjà partie.

PLOUUUUUUFFFFssshhhhhhhh.

Les remous chatouillent la peau élastique de la Doyenne alors que celle-ci s'enfonce dans les eaux douce de la rivière pour rejoindre à toute allure l'ocean. Père père père appelle. Appel de l'eau, appelle O.

Coquillage. Mission. Sauvetage. Soeurs, oui, aider soeurs !

Tapie dans un renfoncement de roche en péripherie de la lagune, à quelques mètres de la surface, elle t'appelle a son tour. Coquillage, jeune, energique soeur. Coquillage dont elle se souvient du bleu ocean. Et, fidèle, tu réponds à son appel. Tu viens à elle, alors qu'elle écoute son père et l'admire.

Ses tentacules jouent un peu avec toi, te saluent à leur manière. Deux longues mains osseuses effleurent délicatement tes coquillages comme on jouerait quelques notes sur un piano.

Soeurs malades. O Coquillage aider. O Coquillage chercher vase. Vase aider. Cité d'eau, Vase noye. Chercher. Chercher ramener boire. Aider aider soeurs!

Les mots de O sont souvent un peu décousus, mais également toujours accompagnés de pensées et d'accents télépatiques lorsqu'il s'agit de ses soeurs. Un tentacule se ventouse tendrement à ton bras et O t'attire à elle, commence à se diriger vers la cité engloutie.






Poisson ?



Merci Coquillage. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» aide pour le moulin
» Mission Classique : Mariage Fermier [Toutes plateformes]
» Recherche et Sauvetage
» [A vendre] Naomi+Dim+Lecteur GD , + Confidential Mission
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: L'Océan Bariolé :: La Cité Engloutie-