Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Baron Vendredi
avatar

☠ Guédé du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 38
✘ SURNOM : la Canaille
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : ( ͡° ͜ʖ ͡°)
✘ LIENS : Timoun nan lanmè a


MessageSujet: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Dim 30 Juil 2017 - 21:05





Panzou entre.
Des gouttes de pluie écrasées maculent la veste militaire qu'il porte sur le dos. Ses yeux qui ressemblent à des reflets de soleil dans l'eau balayent le drôle d'intérieur. Celui de la Maison Close. Il y a beaucoup de velours rouge, et de bois lisse, et d'objets dorés. C'est si contraire à son monde. Si attirant.

En voilà un beau jeune homme... D'où tu viens, toi ?  

Le visage de Panzou se tourne tranquillement vers la voix qui vient de l'aborder. C'est une femme toute rouge. Seule sa peau est blanche. Le geyser des souvenirs éclate dans la tête de Panzou. Il sourit faiblement, dévoilant ses dents du bonheur.
Il s'approche, d'un pas lent et désinvolte, mais doux, toujours.

Comment tu t'appelles ?
Panzou.

La femme rouge fronce les sourcils. Ils sont très fins. Elle scrute le regard de Panzou. Le sien est rouge.

Mais qu'est-ce qu'elles ont là, tes mirettes ? On dirait que quelque chose flotte dedans.

Il cligne.

C'est rien, Madame.

Il s'écarte un peu, son sourire l'écume qui va et vient, ne se fixe pas.

Je viens voir une femme.
Oui. C'est la première fois que tu viens ?

Il hoche la tête.

Et la première fois que tu...

Il ne dit rien.

Eh bien, c'est la première fois ? Que tu couches avec une femme, c'est la première fois ?
Non.
Avec une fille d'ici ? Je ne t'ai jamais vu.
Je ne sais pas...
Tu ne sais pas.
Ma mère m'en ammène. Je ne sais pas d'où elles viennent. Parfois, elles sont blanches.

Les sourcils de la femme rouge sont si froncés, ils forment un V. Comme Vendredi.

Je voudrais voir une femme blanche. Avec les lèvres rouges.

Les sourcils se défroncent un peu. Pas beaucoup.






Miss Babylone.
Panzou se répète le nom dans sa tête, le nom ballotte, se forme et se reforme dans sa tête.
Miss Babylone.

Le Boudoir. Miss Babylone. Panzou frappe à la porte. Une voix rauque et suave lui répond. Il entre.
Tant de rouge, encore. Panzou en est frappé. Le geyser trouve dans le rouge une nouvelle impulsion, qui fait cligner ses yeux aux reflets de soleil. Rouge et noir. La femme est à la fenêtre. Elle est blanche, très blanche. Cela se voit encore plus dans le rouge et noir.

Miss Babylone.

Il dit, mais on ne dirait pas qu'il l'appelle.





hrp:
 








Panzou barbote en royalblue.
.....




Dernière édition par Baron Vendredi le Lun 31 Juil 2017 - 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Babylone
avatar

☠ Fille de Joie ☠


✘ AVENTURES : 107
✘ SURNOM : La Courtisane
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Il faut voir ça en privé chéri•e
✘ LIENS : Shadows settle on the place that you left ; my mind is troubled by the emptiness.

MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Dim 30 Juil 2017 - 22:01


Rouge et Noir


Le client enfilait son pantalon en lançant des regards satisfaits au corps alangui sur le lit.

« A la prochaine Baby, elle ne bougea pas, il ajouta. J'ai pas le droit à un dernier baiser ? »

La catin se leva, gracieuse, langoureuse et l'homme la tira par le poignet avant de coller ses lèvres sur les siennes. Elle lui lança un sourire aguicheur :

« Au revoir Carl. » d'une voix caressante.

Il sortit et elle alla derrière le paravent où l'attendaient une bassine d'eau claire et un onguent sensé limiter les risques de grossesse.
Après une toilette appliquée elle saisit sa robe accrochée au coin du bois sombre et y passa les bras avec lenteur, apathique.
L'on frappa à la porte.


« Oui ? »

Le visage de Miss Lucy apparut à la porte :

« Lady Ruby t'envoie un nouveau client : jeune, plutôt beau garçon j'avoue. Je l'aurais bien aimé pour m.. »
« D'accord. »

Miss Lucy se vexa et conclut, plus froide :

« Prépare toi, il arrive dans deux minutes. »

La porte se referma. L'engourdissement disparut, laissa place à l'efficacité : les coussins et draps furent remis en place, un peu de parfum distillé dans les tissus, les cheveux brossés, le maquillage rafraîchi.
Tout fut en place rapidement, assez rapidement pour que la Courtisane s'alluma une cigarette.
Assise au bord de la fenêtre, ses yeux gris parcouraient l'océan, plus visible depuis quelques jours ; la Pluie s'était apaisée. Un nuage de fumée s'échappa de ses lèvres carmin, se mêla à l'humidité ambiante. L'on frappa de nouveau à la porte.


« Oui. » assez fort pour être entendu mais toujours semblable à un murmure suave.

La porte s'ouvrit et se referma. Elle ne tourna pas la tête, sa pose était pensée : de ses épaules rejetées en arrière à la courbure de ses reins caressée par ses cheveux bruns  en passant par le tissus rouge légèrement tombé sur son épaule gauche.
Un dernier nuage de fumée qu'elle contempla jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement.
D'un mouvement langoureux elle se redressa et fit face à son client, chaque trait de son masque parfaitement ajusté. La Femme était prête, comme toujours.
Un jeune homme, à peine adulte : peau chocolat, yeux mordorés et cheveux bleus en dreadlocks. Il était beau, Miss Lucy ne mentait pas. Mais cela n'avait aucune importance, il n'était qu'un client, un parmi d'autres.
Sa danse de luxure et de débauche débuta.
Elle sourit, sensuelle et s'approcha, se déhanchant comme une chatte. Ses yeux gris le fixaient par dessous ses longs cils noirs.
Ses doigts caressèrent sa joue, douce, et ses lèvres si près des siennes soufflèrent :


« Tu peux m'appeler Babylone, ou Baby si tu veux. »

Sa main descendit dans son cou et le long de son épaule, elle recula légèrement et ajouta :

« Comment t'appelles-tu chéri ? »









Thème et voix


Dernière édition par Miss Babylone le Lun 31 Juil 2017 - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Vendredi
avatar

☠ Guédé du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 38
✘ SURNOM : la Canaille
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : ( ͡° ͜ʖ ͡°)
✘ LIENS : Timoun nan lanmè a


MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Lun 31 Juil 2017 - 22:48





Panzou ne bouge pas. Pendant un moment, il ne bouge pas.
Panzou est accommodé au vert et au bleu, puisqu'il vit dans le Bayou et vit encore plus dans la Mer, mais le rouge, le noir, le blanc, il les voit surtout sur ses peintures. C'est vrai qu'il utilise beaucoup de rouge, de noir et de blanc. Tout à coup, il imagine Miss Babylone comme dans une de ces peintures.

La femme fume, ça la rend belle. Et ça nourrit le geyser de souvenirs, qui n'a pas tari mais qui s'est tu, un peu, assommé par le charme de Miss Babylone.
L'épaule de la femme est dénudée, et Panzou a tout de suite envie de faire l'amour avec elle, mais il n'ose pas. Peut-on faire l'amour à une peinture.

Quand la femme bouge, le monde chavire un petit peu, et Panzou semble reprendre ses esprits. L'autre geyser, celui de la chaleur qui brûle le corps, ne se tait pas, lui. Le regard doré de Panzou ondule sur le corps de la femme, se heurte au rouge et se glisse contre les courbes, puis il remonte, car elle est tout près, à présent. Elle le touche, à présent. Le geyser gronde au fond de lui, mais toujours Panzou n'ose pas.

Tu peux m'appeler Babylone, ou Baby si tu veux.

Les yeux de Panzou suivent le flux de la main qui voyage sur sa peau.

Comment t'appelles-tu chéri ?

Son regard s'infiltre dans celui de Babylone, comme dans une grotte. Une grotte un peu froide, un peu obscure, à l'écart de la plage inondée de soleil.
Le regard est gris. C'est drôle, comme la femme est en noir et blanc, et comme Panzou n'est que couleurs. On dirait le soleil et la lune, ou quelque chose comme ça.

On m'appelle Panzou.

Le tissu est transparent. Ça ressemble à une méduse, rouge. La lumière du jour ondoie sur les contours de son corps, et percent le tissu. On devine ses cuisses et ses bras, et puis son ventre, et puis ses seins.
Panzou ne s'empêche pas de la regarder. Ça, il ose, il ne se questionne même pas. Il regarde un peu comme un garçon excité, un peu comme un enfant qui peint, un peu comme un vieux pêcheur sur l'horizon. Tout en même temps.

Vous avez du champagne ? il demande alors, tranquillement, mais vif tout de même. Je peux fumer aussi ?

Il sait que tout a un prix dans cette maison rouge, mais il a payé cher.

On peut fermer les rideaux ? Madame. Babylone. Baby.

Sa voix est celle d'un tout jeune homme, elle se casse encore parfois. Mais elle est douce et forte à la fois.

Il aimerait bien qu'elle le caresse partout, et d'autres choses encore, mais quand ce sera fini, il devra partir. Il n'a pas envie. Il a peur de quand ce sera fini. Et quelque part en lui, il y a ce petit désir qui flotte sur l'autre, l'impérieux, le sauvage, un petit désir qui veut juste promener son regard à travers le tissu et sentir le regard de Miss Babylone sur sa peau et entendre sa voix sourde, comme dans une grotte qui préserve des brûlures du soleil.












Panzou barbote en royalblue.
.....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Babylone
avatar

☠ Fille de Joie ☠


✘ AVENTURES : 107
✘ SURNOM : La Courtisane
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Il faut voir ça en privé chéri•e
✘ LIENS : Shadows settle on the place that you left ; my mind is troubled by the emptiness.

MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Mar 1 Aoû 2017 - 0:47


Rouge et Noir


Panzou la contemplait, la dévorait de ses yeux mordorés. Elle se laissa faire la catin, un sourire coquin aux lèvres.

« Tout ce que tu voudras Panzou. » susurra-t-elle.

Ses doigts se mêlèrent aux siens et elle le guida jusqu'au divan où elle l'allongea d'une légère pression sur le torse.
Les rideaux derrière furent tirés et la pénombre envahit le Boudoir, éclairé par quelques bougies cachées derrière du tissus rouge.
Babylone se pencha au dessus de la table basse, ouvrit la bouteille, le liquide doré emplit la flûte de ses bulles délicieuses. Sa courbure était pensée, mettant ses formes en évidence. D'une lenteur tout aussi étudiée elle se redressa et offrit le verre à son client puis saisit l'étui à cigarettes et en sortit une qu'elle porta à ses lèvres pleines. A genoux devant lui la catin l'alluma, ses yeux plantés dans les siens.
Elle posa le briquet et ses doigts revinrent à Panzou, allongé : défaisant les boutons de sa veste un à un, sans jamais détourner ses yeux gris.
Ses lèvres se posèrent sur sa peau découverte, d'un appétissant chocolat orné de symboles blancs, glissèrent jusqu'à rencontrer le lin de sa chemise. Sa main glissa dessous, caressant sa peau avec la légèreté d'une plume.
De l'autre main elle s'alluma une cigarette et en tira une bouffée de fumée qu'elle laissa échapper du bout des lèvres avant de la reposer sur le cendrier.
Puis sa bouche remonta, lentement, passant sur son cou et se figeant à quelques centimètres de celle du jeune homme. Un instant de flottement avant que leurs lèvres se rencontrent. Fugace.
Sa langue goûta ses lèvres et dans un murmure :


« Tu as le goût de l'océan. »

Le goût du vaste infini. Le goût du vide.
Elle porta de nouveau la cigarette à ses lèvres et le nuage enveloppa leurs visages si proches.










Thème et voix


Dernière édition par Miss Babylone le Mar 1 Aoû 2017 - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Vendredi
avatar

☠ Guédé du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 38
✘ SURNOM : la Canaille
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : ( ͡° ͜ʖ ͡°)
✘ LIENS : Timoun nan lanmè a


MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Mar 1 Aoû 2017 - 12:16





Le rouge recouvre même les meubles. Dans l'esprit de Panzou, les images du passé se superposent à celles du présent, comme si c'était la même pièce qu'on avait un peu changé. Pourtant, la chambre de Miss Babylone est plus vaste, et encore plus cossue. Presque plus rouge, aussi.
Quand Miss Babylone le pousse, Panzou sent d'abord sa tête vaciller en arrière. Il aime bien, ça fait comme un petit vertige. Comme lorsqu'il se laisse tomber dans l'eau, le corps droit.
Il s'affale sur le divan et sourit tendrement. Tous les gestes de Miss Babylone ressemblent à une danse molle et souple, subtile, comme les serpents d'eau. Au fond, il y a quelque chose de froid, mais ça continue de faire bouillir son sang. On prétend que le sang de Panzou est bleu, mais aujourd'hui, aujourd'hui peut-être est-il rouge...

Il boit la flûte d'un trait. Il n'a jamais su boire lentement. Ce n'est pas sa façon à lui de savourer. Savourer, c'est en avoir encore et encore. L'étourdissement gagne son crâne qui boue lui aussi, et il expire la fumée de la cigarette dans un soupir d'aise. Tous les ingrédients sont là, et il laisse la bouche et les doigts de Miss Babylone voguer sur sa peau, et il sourit.
Il ne la regarde pas, elle est comme les vagues qui lèchent, comme la boue qui enveloppe.
Il sourit encore un peu quand les lèvres de Miss Babylone trouvent les siennes, et qu'un courant chaud se met à circuler à toute vitesse entre leurs deux visages.

Tu as le goût de l'océan.

Il la fixe sans cesser de sourire, sans rien dire. Il se demande ce qu'elle pense. Si elle comprend qui il est. Mais on ne parle sûrement pas de Baron Vendredi, dans le Port, alors qu'il y a Baron Samedi, et Baron Dimanche, et tous les autres.

Il aimerait lui dire quel goût elle a en retour, mais il ne sent que la fumée. Elle est vraiment belle, avec cette fumée qui se sauve de son nez et ondule comme une algue entre eux. Peut-être que c'est la fumée qui le tire en avant comme ça, ou juste les lèvres très rouges, ou même les yeux tout gris, Panzou a du mal à savoir, mais tout son visage se plaque alors contre celui de Miss Babylone.
Ça disperse en lui un frisson frais et puissant, et la fumée qui restait dans la bouche de Miss Babylone s'infiltre dans la sienne. Ses tatouages blancs, sceau de Mardi, luisent.

Il s'arrache à la bouche, à la fumée. Celle qu'il a avalé s'esbigne par ses narines. Il ôte sa veste et sa chemise aux manches arrachées, ce n'est ni lent ni rapide.

Les filles disent que quand elles le font avec moi, c'est comme plonger dans la mer.

Il sourit vaguement, encore, et c'est dur de dire pourquoi il dit ça tout à coup. Peut-être qu'il n'y a pas de raison.
Ses doigts s'avancent doucement vers l'épaule de Miss Babylone et, presque craintifs, se posent dessus. Ils ont l'air très foncés sur la peau blanche. Ils effleurent le bras, et même un peu la taille.
Son autre main atteint, plus prestement, la seconde épaule. Il la dénude aussi. Il n'ose pas aller plus loin. C'est la première fois qu'il se trouve face à une femme comme ça. En tous cas, la première fois depuis la toute première.

Est-ce qu'on peut retirer nos vêtements.

Il respire fort, et vite, parce qu'il n'a plus envie d'attendre maintenant.
L'océan n'attend pas pour lâcher ses tempêtes.











Panzou barbote en royalblue.
.....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Babylone
avatar

☠ Fille de Joie ☠


✘ AVENTURES : 107
✘ SURNOM : La Courtisane
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Il faut voir ça en privé chéri•e
✘ LIENS : Shadows settle on the place that you left ; my mind is troubled by the emptiness.

MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Mar 1 Aoû 2017 - 23:14


Rouge et Noir


La fumée se mêla dans leurs bouches scellées, enfumant jusqu'à leurs esprits durant quelques secondes. Juste le temps d'un picotement sur les lèvres. Puis le nuage s'échappa de leurs narines. La sensation avait disparu.
Mais les tatouages sous sa main se mirent à luire et la Courtisane sut que son client n'était pas un client parmi d'autres. Un habitant du Bayou, elle l'avait deviné à sa peau chocolat. Mais bien plus, ses yeux mordorés et ses tatouages le lui confirmaient.
Il ôta sa veste, puis sa chemise la rejoignit par terre, au milieu du rouge des tapis.
Son torse musclé était constellé de symboles blancs, brillants et mystérieux. Magiques.
Elle suivit leur courbe du bout des doigts la catin, faisant montre d'une fascination affectée.
La flûte de champagne fut reposée sur la table basse.


« J'ai envie de plonger dans la mer avec toi Panzou. » susurra-t-elle.

Les doigts du client frôlèrent son épaule dénudée, presque craintifs. Un garçon peu familier à la chose, et pourtant qui ne le semblait pas tant. Comme un décalage.
Babylone sourit, aguicheuse, encourageante.
Alors que sa respiration était calme, profonde, presque inaudible, celle du jeune homme s'emballa.


« Oui chéri. » un murmure.

La jeune femme se redressa, laissa courir ses doigts jusqu'au tissu sur son épaule et le fit glisser, lentement, jusqu'à ce qu'il tombe sur ses hanches. Elle fit de même pour l'autre côté, se déhancha légèrement pour que la robe rejoigne la veste et la chemise sur le tapis. Rouge carmin sur rouge bordeaux, comme une flaque de sang.
Elle resta ainsi dénudée durant quelques secondes, offerte aux yeux de son client. Alors, la catin s'agenouilla de nouveau et fit descendre le pantalon sur ses hanches, ses jambes puis sur le sol lui aussi ; sa longue chevelure effleurant son torse.
Enfin, sa main frôla sa virilité, doucement d'abord, comme le souffle d'une caresse, puis plus fort, plus ample. De l'autre elle caressait son cou, retraçait ses tatouages, glissait sur sa joue, dans ses cheveux...


« Tu es beau. » aussi vrai que désintéressé.

Sans âme.










Thème et voix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Vendredi
avatar

☠ Guédé du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 38
✘ SURNOM : la Canaille
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : ( ͡° ͜ʖ ͡°)
✘ LIENS : Timoun nan lanmè a


MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Ven 11 Aoû 2017 - 16:50

hrp:
 










Panzou barbote en royalblue.
.....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Babylone
avatar

☠ Fille de Joie ☠


✘ AVENTURES : 107
✘ SURNOM : La Courtisane
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Il faut voir ça en privé chéri•e
✘ LIENS : Shadows settle on the place that you left ; my mind is troubled by the emptiness.

MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Ven 11 Aoû 2017 - 23:39

Une idée de ce qu'il se passe:
 










Thème et voix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Vendredi
avatar

☠ Guédé du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 38
✘ SURNOM : la Canaille
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : ( ͡° ͜ʖ ͡°)
✘ LIENS : Timoun nan lanmè a


MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Lun 14 Aoû 2017 - 19:20






Il y a quelque chose qui se casse un peu dans le corps de Babylone. Pas comme un os, pas comme une douleur, mais Panzou le sent tandis qu'il plonge en elle, tandis qu'il s'y enfouit et s'y perd comme dans les grottes secrètes qui habillent les abysses.
Des images belles, pleines de couleurs et de mouvements, crépitent dans ses prunelles dorées à mesure que le plaisir enfle et que les voix sont plus rauques, plus fortes, plus abandonnées. Il se voit fort, et puissant, et immense, comme Léviathan lui-même, alors que son corps se presse de plus en plus violemment contre celui de Babylone. Chacun des contacts de la femme blanche lui évoque le sel de la mer, douloureux et électrisant, et il sent, aux petits soubresauts qui courent déjà sur sa peau, qu'il va bientôt venir.

Alors il sourit vaguement, de cette façon innocente et pleine qu'il a de sourire, et les images défilent toujours, il les laisse naviguer dans son esprit à leur guise. Il se voit avec Babylone, Baby, courir sur la plage plus vite qu'un cheval, puis bondir dans la mer en dispersant des centaines de poisons d'argent, puis se fondre dans les eaux sombres, qui dans son rêve éveillé sont chaudes et enivrantes, comme à l'intérieur d'elle, elle, elle... Il aimerait qu'elle voit ce qu'il voit, alors il plonge son regard dans le sien, et il y voit un grand plaisir, comme son plaisir, et il y voit quelque chose qui brûle et qui s'abandonne, comme lui qui brûle et s'abandonne, mais il voit une petite ombre derrière, et cette ombre est la peur, alors Panzou s'arrête.

Il plaque son bras gauche contre le mur, et il reste en elle, glissant son autre bras sous ses fesses, et les bras de Babylone enserrent toujours son corps essoufflé. Elle le regarde.

Qu'est-ce que tu as... Baby ?

Elle fait moins peur. Elle fait autre chose. Une autre émotion.
Il arrache son bras au mur, mais il est fort Panzou, il n'a besoin que d'un bras pour la porter. En plus, elle a l'air encore plus légère, à présent. Les doigts bruns s'approchent du visage de la Courtisane, doucement, comme on touche une chose fragile, et effleure la peau blanche. Il les fait glisser sur le visage, longtemps, comme s'il essuyait une larme imaginaire.

Tu as peur... ?

Et il ne la quitte pas du regard, et il ne se détache pas, parce qu'il veut rester là, comme ça. Il ne veut juste pas qu'elle ait peur.











Panzou barbote en royalblue.
.....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Babylone
avatar

☠ Fille de Joie ☠


✘ AVENTURES : 107
✘ SURNOM : La Courtisane
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Il faut voir ça en privé chéri•e
✘ LIENS : Shadows settle on the place that you left ; my mind is troubled by the emptiness.

MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Lun 14 Aoû 2017 - 20:23


Rouge et Noir


Alors que leur plaisir montait dans un ensemble parfait et ravageur, Panzou sourit. L'espace d'un instant Babylone aurait aimé y répondre.
Ce fut cette envie spontanée qui lui rappela l'absence de son masque, la douloureuse absence. Elle démultipliait les sensations déjà dévastatrices, laissant la puissance et le plaisir pénétrer son corps avec une violence délicieuse et effrayante. Allait-elle se rompre sous la force de sa jouissance ? Elle en avait l'impression et cela l'effrayait. Son vide s'étouffait de ce trop plein, elle étouffait la catin. Elle sentait son corps craqueler sous les vagues de délice. Mourir de plaisir, ironie pour une fille de joie.

Le garçon s'immobilisa et elle retint un cri de frustration mêlé de soulagement.
Sa poitrine se mouvait de façon chaotique, presque paniquée ; elle venait de frôler la mort après tout la catin. Babylone ne savait pas. Se perdre dans l'or qui l'enflammait, l'éviter et se priver de la chaleur qu'il provoquait en elle ? Onduler et inciter à reprendre, quitte à se noyer dans le plaisir, ou s'éloigner et perdre la sensation électrisante de son corps contre le siens, en son sein.


« Je... » d'un souffle étranglé.

La douceur du garçon, de sa caresse, apaisa Babylone, légèrement. Ses yeux gris cessèrent leur papillonnage et s'ancrèrent à l'or. Elle ne s'y sentit pas happée mais l'absence de son Masque la gêna. En cet instant Panzou la contemplait, elle, et non la Femme. La peur enserra de nouveau son cœur et elle détourna le regard, juste un instant, pour recomposer son Masque. Sans remarquer qu'il était fissuré.


« Je n'ai jamais ressentie ça avant. J'ai l'impression de plonger dans la mer et de m'enfoncer trop profondément. »

Le client devait se sentir unique : grande règle de l'Art. Et pourtant cette fois-ci une part de franchise se glissait dans les paroles de la Courtisane.
L'acier plongea dans l'or et ses doigts caressèrent la peau douce du garçon.


« Ce n'est pas mal Panzou chéri. Ça veut dire que tu m'emmènes plus loin. Mais tu es avec moi alors ça ira, je n'aurais plus peur. »

Le rôle se déroulait, le Masque s'animait et la vérité s'y noyait un plus à chaque mot. Ce n'étaient rien de plus que des phrases pensées, étudiées.
N'est-ce pas ?
Les picotements étaient toujours présents quoique amoindris, attisant l'éclat dans l'acier froid et distant. Amenuisant la distance du Masque.










Thème et voix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Vendredi
avatar

☠ Guédé du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 38
✘ SURNOM : la Canaille
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : ( ͡° ͜ʖ ͡°)
✘ LIENS : Timoun nan lanmè a


MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Lun 14 Aoû 2017 - 21:29






Ah Miss Babylone, il sourit quand tu le regardes dans les yeux, et quand tu essayes de parler. Il sourit mais ton regard fuit, alors le sourire aussi, et ses doigts coulent de ta joue.
Et quand tu parles, Miss Babylone, ce n'est pas la même voix que quand tu cries, que quand tu jouis, et ta voix est si vide et loin alors. Ça effiloche le sourire de Panzou et ça trouble son regard, qui ressemble à de l'eau remuée.

Mais il sait, il sait que tu es encore là, il sent ton coeur palpiter, contre le sien, parce qu'il est en toi, en toi, il sent tout ce qui se passe en toi. Il sait que c'était vrai, et proche, si proche que vous n'étiez plus qu'un seul être, que vous étiez le monde et la mer pendant quelques instants.
C'est un peu injuste, et Panzou sent une vague de colère et d'amertume, sous le sel électrisant. Il a toujours envie de toi, mais pas de toi comme ça, alors il ira plus loin, car Panzou va toujours loin. Parfois, c'est trop loin.

Alors, alors Panzou te fixe, et son regard s'agrippe à toi, tu ne peux pas t'échapper. Son visage est devenu grave. Ses yeux se sont assombris, il y roule des vagues plus grosses. Il peut plonger profondément pour trouver des trésors, tu sais, Panzou, il n'a pas peur.
Et il le fait, il replonge, bloquant sa respiration, irradiant de chaleur et bandant ses muscles. Les vagues de joie se mêlent aux vagues de colère et d'amertume, aux vagues d'appétit, de soif, de violence. Parce qu'il l'a vu le Masque, Panzou, à sa façon, et qu'il n'aime pas les masques, et qu'il voudrait le briser, le dissoudre à la force de son plaisir, de vos plaisirs.

Il y va plus fort, et plus lourdement, sur le mur, et ses cris sont plus graves, plus brefs, on dirait des cris d'effort. Il continue de te goûter et t'avaler, de te vouloir, car c'est Panzou, il ne peut pas penser qu'à fissurer un masque, il faut qu'il se nourrisse. Il a tellement faim. On dirait que ses tatouages clignotent au rythme de ses mouvements.
Quand ta voix se remet à changer, à s'évader vers la surface, Panzou sourit encore, c'est toujours innocent mais un peu moins tendre. Il réhausse ton corps qui, sous l'eau, ne pèse rien, et t'emporte ailleurs, où c'est plus doux et plus mou. C'est sûrement un lit, mais ça ressemble au sable, et dans ses yeux c'est le sable qui tapisse les profondeurs.

Babylone... il siffle, le souffle coupé, avec une urgence un peu fiévreuse, et on dirait qu'il a peur que tu partes, que tu repartes.

Et il plonge, respire, plonge, respire, ouvre les yeux sur un monde de couleurs et d'infini où tout semble irréel, sensoriel, sourd, c'est le monde qu'il connait et dont il a besoin, et plus tu le remplis, plus il veut te remplir, et plus il va fort et loin, et plus ça explose dans ses yeux et dans son corps. Ça semble durer longtemps, mais c'est peut-être juste parce que son corps bat trop vite.
Bientôt, l'océan résonne d'un cri tout pur qui fait frémir les algues et les grains de sable, qui fait onduler l'eau et frissonner le silence opaque. Des myriades de couleurs, de lumières, déflagrent dans les iris de Panzou, et puis ses yeux avalent ce monde-là, qui s'éteint, s'enfort, et son corps pas si grand te couvre tout à fait. C'est comme une coquille, tu vois, une grande coquille, et tu serais la perle.
Il reprend sa respiration péniblement, les sensations reviennent, c'est comme s'éveiller d'un rêve. C'est comme remonter à la surface après trop longtemps.  

Il t'embrasse la joue, sans ouvrir les yeux, car ça ferait un peu mal encore.

Si on a pas peur de mourir, on a pas de plaisir.

Il glisse à ton côté, mais il est encore tout collé, c'est encore ta coquille. Il a un peu froid. Il pose sa main entre tes deux seins, elle parait encore plus brune sur ta peau très blanche.












Panzou barbote en royalblue.
.....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Babylone
avatar

☠ Fille de Joie ☠


✘ AVENTURES : 107
✘ SURNOM : La Courtisane
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Il faut voir ça en privé chéri•e
✘ LIENS : Shadows settle on the place that you left ; my mind is troubled by the emptiness.

MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Mar 15 Aoû 2017 - 3:09









Thème et voix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Vendredi
avatar

☠ Guédé du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 38
✘ SURNOM : la Canaille
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : ( ͡° ͜ʖ ͡°)
✘ LIENS : Timoun nan lanmè a


MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Mar 15 Aoû 2017 - 18:48






C'est agréable quand les doigts de Miss Babylone glissent sur tout son corps, on dirait la course d'un pinceau, et Panzou essaye d'imaginer quelle peinture ils forment en entier. Il est trop fatigué toutefois, et il abandonne vite, rejetant la tête en arrière, fermant les yeux, étendu sur le dos.

Tu es beau Panzou.

Oui.

Tu m'as emmené là où aucun homme avant ne m'avait emmené. C'était aussi beau que terrifiant.

Les yeux se rouvrent.
Au sommet de son corps avachi, la tête de Panzou pivote lentement vers le visage de Babylone.

C'est parce que je ne suis pas un homme.

Il sourit vaguement, comme toujours, avec ses dents du bonheur et ses yeux qui pétillent, mais c'est toujours dur de deviner ce qu'il veut dire.
Puis, il se rassoit et se ressert un peu de champagne, et reprend une cigarette, et en donne une à la Courtisane, et chantonne une drôle de chanson tout bas, dans la langue du Bayou.

Ils t'emmènent où, les hommes ? il demande, au bout d'un moment. Tu les suis ?

Ses doigts jouent avec la chevelure brune, ses yeux parcourent les courbes du corps. C'est bien aussi, quand c'est doux.












Panzou barbote en royalblue.
.....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Babylone
avatar

☠ Fille de Joie ☠


✘ AVENTURES : 107
✘ SURNOM : La Courtisane
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Il faut voir ça en privé chéri•e
✘ LIENS : Shadows settle on the place that you left ; my mind is troubled by the emptiness.

MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Dim 20 Aoû 2017 - 19:13


Rouge et Noir


Un faible sourire, partagé entre surprise et assentiment. Il l'avait dit avec tant d'assurance, de naturel que Babylone ne savait si il se moquait d'elle ou si il confirmait seulement ses suppositions. Mais ses yeux mordorés captèrent la lumière d'une bougie et scintillèrent d'une façon nullement humaine. Panzou n'était pas un homme. Et cela n'effrayait plus la Courtisane, plus maintenant qu'elle s'était abandonnée à ce garçon qui n'en était pas un. Ses yeux caressèrent son corps nu se mouvant jusqu'au champagne et aux cigarettes.
Elle se redressa et saisit celle tendue avec grâce avant de craquer une allumette et leur allumer à chacun.
Les nuages s'élevèrent, se fondirent l'un dans l'autre. Elle les contemplait et un frisson parcourut son corps encore enivré de plaisir.
Puis elle ferma les yeux pour se glisser entièrement dans la mélodie étrange et envoûtante de Panzou. Il la mena dans un marais aussi luxuriant qu'effrayant où l'océan venait se perdre et se complaire.
Un pays d'ombres et de mystères, de feu et d'eau clapotante.
Le garçon se tut et le Boudoir reparut.
Babylone posa son regard acier sur lui et réfléchit un moment, laissant s'échapper la fumée de son corps.
Elle emmenait les hommes, loin, très loin. Et c'était pour cette raison qu'ils revenaient toujours, presque rampant. Un éclair bleu acier la transperça, un masque de fantasme, une scène et ses acteurs. Un autre que le garçon parvenait à l'emmener loin, très loin. Mais ce n'était que son esprit, un jeu d'esprits affûtés et de masques ajustés. Il n'était qu'humain malgré tout.


« Je n'ai pas pour habitude de suivre. » dans un demi-sourire aussi mystérieux que taquin.

Et il y avait bien d'autres choses dont elle n'avait pas l'habitude que Panzou avait surmonté. Son absence de Masque en était la plus belle et effrayante preuve.
Elle se sentait nue la catin, plus nue qu'elle ne l'avait jamais été et cela lui faisait monter le rose aux joues d'une jolie façon. Babylone se sentait émoustillée, à la façon d'une jeune adolescente se découvrant.
Elle cachait le tout derrière la fumée et un rideau de cheveux bruns, alanguie sur les oreillers du grand lit bordeaux.










Thème et voix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Vendredi
avatar

☠ Guédé du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 38
✘ SURNOM : la Canaille
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : ( ͡° ͜ʖ ͡°)
✘ LIENS : Timoun nan lanmè a


MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   Lun 28 Aoû 2017 - 11:02






Le rose avait éclos sur les joues de Miss Babylone, et Panzou se dit qu'il pourrait la peindre, mais Panzou ne sait pas peindre les nuances, les choses légères, il y a trop de couleurs dans ces peintures. Il essaye de la peindre un peu dans son esprit mais ça dérape. Miss Babylone est un peu insaisissable.
Mais ça ne le frustre pas. Ça lui donne juste envie de rester encore tout près, avant que le rose disparaisse.

Je n'ai pas pour habitude de suivre... il répète, il essaye de comprendre l'importance de chaque mot.

Panzou, il a l'habitude de suivre. Panzou ne fait que suivre. Il n'a toujours fait que cela.
Il suit la course des vagues, il suit les courants des rivières, il suit les bancs de poissons et les commandements de son corps. Il suit le mouvement, tous les mouvements, il mène rarement.

As-tu peur, Baby ?

Il aime bien l'appeler Baby, c'est comme s'ils étaient très proches en esprit, ça lui donne même envie de rire un peu.

Tu as peur, peut-être. Tu as peur qu'ils t'emmènent là où tu ne veux pas aller. Puisque on ne sait jamais.

Lui aussi il a peur, mais c'est ce qui fait battre son coeur, aussi.

Tu as eu très peur ? Avec moi... Tu as eu peur ?

Ça le peinerait un peu.
Mais derrière l'embarras, derrière l'innoncence, quelque chose d'un peu plus sombre se réjouit aussi. Il se sent puissant. C'est peut-être ça.











Panzou barbote en royalblue.
.....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rouge et noir ≈ NC-16 ≈   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» En Rouge et Noir... par Idriss
» Le Rouge et le Noir de Sten... De Pokke!
» [Papillon Noir Couture] Housse pour pullip (bas p1)
» Recensement des jeux Wii et DS neufs avec les 2 liserets (rouge et noir)
» [Set/News] Images des nouveaux sets : Phantoka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Port Débauché :: La Maison Close-