Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 504
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI

MessageSujet: One more time with feeling   Dim 2 Juil 2017 - 0:29

Note chronologique:
 


Il pleut.

Les mains pleines de sang jusqu'aux coudes, elle est en train de dépecer soigneusement le cadavre d'une proie lorsqu'un Garçon Perdu débarque à la Réserve.

- Lace ! Lace !

Elle se détache de sa tâche pour lui adresser un regard peu amène. Elle fait pourtant des efforts, depuis la soirée à la Maison Sous Terre. Elle tente de ne plus fuir, de ne pas trop s'en vouloir ni trop réfléchir. Et si c'est difficile, elle y parvient un peu en se perdant dans le travail.

- Qu'est-ce qu'il y a, Careless ?

Le petit Chasseur fait partie des rares Enfants Perdus qui ne semblent pas la soupçonner de quoi que ce soit, ce pour quoi elle lui est reconnaissante. Il faut dire que, depuis qu'elle est retournée au campement, recouverte de sang et avec un Apache aussi meurtri qu'inconscient, les rumeurs sont allées vite. Et un peu trop loin à son goût.
Tant pis.

- C'est Apache.

Silence dramatique.

Inconsciemment, Lacerate a retenu sa respiration.

- Ouais ?

- Il s'est réveillé.

Elle ne sait pas quoi dire.

- ... ah.

C'est tout et, étrangement, Careless semble s'en contenter.
Lace se fait donc la promesse d'aller voir sa recrue, le cas sensible.
Juste le temps de finir de dépecer.


⚡⚡⚡

Le temps de finir de dépecer s'est changé en autre chose : en sortant, c'était un conflit à régler, puis un problème avec des pièges qui avait nécessité qu'elle sorte du Bois. La journée achevée, elle s'était promise de revenir au lendemain mais c'était comme si une congrégation d'événements malencontreux l'avaient empêchée d'aller voir le punk.

Il y avait ça, puis la peur, en quelque sorte.

Revoir Apache, c'était se souvenir.
Et peut-être même, devoir lui raconter certaines choses.

Elle n'en avait pas envie, avait dû trouver le courage de se forcer.


⚡⚡⚡

Une inspiration pluvieuse et la voilà qui franchit le seuil. Ça fait un petit moment qu'Apache est conscient, quelques jours ou plus, peut-être. Careless le lui a expliqué : il était d'abord avec Her, puis il s'est retrouvé seul.

Alors qu'elle s'avance dans l'Infirmerie, un Soigneur s'approche. Ils discutent formellement, elle se présente : oui, elle est bien venue voir Apache, oui, elle est sa Cheffe et non, elle n'avait pas le temps avant. Puis Owl - c'est son nom - semble hésiter avant de lui dresser un bilan : blessures qui guérissent et, également, une mutilation nouvelle dont il refuse de donner l'origine. Mais Lacerate - pour l'avoir vue - pense en deviner la raison.

Elle verra avec lui, de toute façon.

Il n'y a plus grand monde à l'Infirmerie, sauf Apache, dans son coin. Et - presque un peu hésitante, c'en devient ridicule - Lace finit par s'avancer vers lui. Avant de se laisser tomber sur un lit - vide - à côté.

- Hey.

Et tenter un sourire.

Il a une sale mine, le punk.
Mais déjà tellement mieux que lorsqu'elle l'a ramené.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 847
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Dim 2 Juil 2017 - 5:10

Toujours la même atmosphère, toujours le même calme, toujours le même son de la pluie qui martelait les fenêtres, toujours les mêmes bandages qui lui enserraient les poignets, les chevilles, les mêmes pansements, les mêmes bleues, les mêmes coupures et...

Le même bouquin.

Apache lisait sagement, assit contre la tête du lit, le drap blanc le recouvrant jusqu'à la taille, parfaitement calme. Il y avait des moments comme ça.
De plus en plus souvent, en fait.
C'était comme ça quand on passait trop de temps à l'infirmerie.
Au début on disait non, on se révoltait, on hurlait à en faire trembler les murs. Et puis au fur et à mesure, on se laissait faire, finalement. Par ce que comme ça, ça allait plus vite. Parce que de toute façon, Owl, Soul ou d'autres ne lâchaient jamais le morceau.
Et puis "c'était pour son bien".
Le punk tourna une page de son bouquin.
Dans l'histoire, Redrick Shouhart insultait des gens et faisait chier son monde.
Un bon gars.
Il finirait par connaitre ses aventures par cœur.
C'était que ça ne courraient pas les rues, les livres en assez bon état pour qu'on puisse les lire. Ca se faisait rare. Alors Apache n'en avait hérité que d'un seul pour passer le temps et ne pas devenir fou, bloqué comme il l'était dans ce putain de lit blanc.

Et puis, il y eu des voix qui eurent tôt fait d'attirer l'attention de l'Hérissé. Il releva donc la tête, baissant son livre mais le gardant toujours ouvert et bien en main.

C'était Lacerate.

Une boule d'angoisse se format illico dans le ventre du garçon qui rapidement tenta de se re concentrer sur les lignes de son bouquin.
Merde merde merde.
Calme toi, putain.

Une émotion de malaise l'avait soudain submergé tout entier, le prenant à la gorge et le faisait même trembler.
Lace était de retour.
Celle qui était venu le chercher dans le bois, cette nuit la.
Sa respiration s'était faite plus courte et il ravala sa salive avec difficulté.
La visite de sa cheffe, il ne l'attendait plus vraiment, en fait.
Si au début, il n'avait fait que la chercher des yeux, l'attendre, l’appréhender, plus le temps avait passé, et plus l'idée de sa visite s'était étiolée.
Mais maintenant, elle était la, et il allait falloir faire face.
Alors presque timidement, l'iroquois releva les yeux de son bouquin, la mine pas très fière, la regardant s'installer sur le lit de juste à coté.
Le lit de Her.
Her qui était partie.

- Hey.
Le temps d'un raclement de gorge, alors que ses yeux noirs ne parvenaient pas à rester fixés sur sa cheffe, allant et venant d'elle au bouquin, puis d'un peu plus loin sans jamais vraiment se fixer.
"Salut"
Simple entrée en matière alors que nerveusement le chasseur s'était mis à gratter le coin de la couverture de son livre.
"Ca va ?"

Ouais c'était toujours bizarre de poser cette question quand on était soit même piégé à l'infirmerie pour un temps indéterminé, mais bon.
Après tout, la balafrée y avait fait un tour aussi hein, elle aussi avait été blessé.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 504
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Dim 2 Juil 2017 - 14:53

Malaise.

Apache semble faire de son mieux pour ne pas croiser son regard, préférant s'attarder sur un bouquin que Lace ne connait pas. A son "Ca va ?", elle répond par un haussement d'épaules : c'est qu'elle est passée par différents états émotionnels, avant de retrouver une sorte de stabilité. Et s'il n'y avait pas eu Freckles, elle aurait sans doute continué de s'isoler et se noyer dans sa culpabilité.

- Ça peut aller.

Elle a toujours de beaux hématomes et une sale plaie à la cuisse, mais elle survivra.

Son ton s'adoucit.

- Et toi ?

Il a l'air d'aller mieux, franchement. Mais d'un autre côté, c'est évident : les Soigneurs sont efficaces et le temps a "passé". Un peu mal à l'aise, Lacerate détourne le regard et se perd dans la contemplation de la pluie, au-dehors.

- Désolée de pas être venue plus tôt.

Elle le dit platement, sans guère plus d'explications.
Pas de j'étais occupée, pas de j'avais peur de te voir.

Elle y va doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 847
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Dim 2 Juil 2017 - 15:19

- Ça peut aller.

Elle était encore pleine de marques, elle aussi. Hématomes ça et la. Ca rajoutait à l'image déjà bien abimée qu'elle trimballait, la balafrée, lui donnant des airs de guerrière qu'elle était.
Le regard d'Apache avait glissé sur elle, sur ses bleus, sa peau blanche esquintée, et le souvenir du pourquoi lui tordait les boyaux, sa bouille reflétant son malaise qui empêchait ses yeux d'accrocher ceux de sa cheffe.

- Et toi ?

A son tour, le chasseur haussa les épaules avant de répondre.

"Mieux."

Ouais, bien sur, ça allait mieux. Et ça irait mieux encore. Il fallait s'accrocher, aller de l'avant, ne pas trop penser. Ne pas trop y penser.

- Désolée de pas être venue plus tôt.

- Ha nan nan ! Le punk avait réagit un peu précipitamment, se reprenant comme il se rendait compte de son sursaut d'humeur. "Euh enfin j'veux dire. C'est normal t'as des trucs à faire..." Enfin il imaginait. Il y avait toujours des choses à faire au Grand Arbre de toute façon.

"Enfin tu sais..." Une hésitation, un reniflement alors qu'il refermait le livre qu'il tenait toujours entre ses mains, le tordant un peu comme pour s'occuper à autre chose, tout en parlant. "Ca me fait plaisir que tu sois venu quand même." Et puis un regard, enfin, vers elle. Il la regarda pour de vrai pendant 5 ou 6 bonnes grosses secondes, avant de la relâcher, se ré intéressant à ses mains.

"Et euh..."
Il tourna la tête vers sa commode avant de revenir finalement  à Lacerate, la mine un peu penaude. "T'aurais pas une cigarette à me filer ?"
Un s'il te plait au fond des yeux.
Un si t'en a pas c'est pas grave au bord des lèvres.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 504
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Dim 2 Juil 2017 - 18:40

- Ha nan nan ! Euh enfin j'veux dire. C'est normal t'as des trucs à faire...

Ouais, pis elle a été lâche, aussi. Lace fait la moue, regarde la pluie qui tombe avec obstination. Apache reprend :

- Enfin tu sais...

Elle ne peut pas empêcher son regard de revenir vers l'Hérissé et le fixer, en attente de la suite.

- Ca me fait plaisir que tu sois venu quand même.

Elle sourit un peu, retient un rire amer : c'est drôle, ils ont l'air tellement gauches, tous les deux. Tellement aimables l'un envers l'autre alors qu'il n'y avait pas si longtemps, entre eux, c'était la guerre.

- Et euh... T'aurais pas une cigarette à me filer ?

La demande n'est pas surprenante pourtant elle parvient à étonner la Cheffe. Cette dernière fouille machinalement les poches de son short, frottant par la même occasion la nouvelle cicatrice qui lui orne la cuisse. Puis elle fait non de la tête, l'air sincèrement désolé.

- Désolée, non. J'ai grillé ma dernière ce matin, je crois.

C'est nouveau, qu'elle fume. D'un ton peu fier, elle reprend :

- J'essaie d'arrêter, de toute façon.

Elle va y arriver, de toute façon.
Y'avait intérêt.

Un silence. Pas mal de choses lui bousculent l'esprit : des questions indiscrètes qu'elle pourrait poser, des remarques stupides. Le problème, c'est que leur dernière conversation était beaucoup trop douloureuse, beaucoup trop transparente : elle frissonne en y repensant, aurait préféré que jamais Apache ne la voie ainsi.

Et finit par se marrer, presque un peu agressivement.

- Regarde-nous.

Lui dans son lit d'Infirmerie et elle avec sa peau constellée de bleus.

- On fait vraiment pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 847
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Sam 8 Juil 2017 - 16:49

Pas de cigarette, il devrait s'en passer un peu plus longtemps encore. A la réponse de Lace, Apache remua doucement la tête à la négative tout en haussant les épaules.
"Ha c'est pas grave. Moi aussi j'avais essayé d’arrêter mais..." Il n'y aurait pas de suite à cette phrase.
Elle paraissait assez évidente pour ne pas avoir besoin de la formuler en entière.
Et puis quoi, c'était pas comme si ça avait une réelle importance.
Ca n'en avait aucune en fait.

- Regarde-nous. On fait vraiment pitié.


Un léger rire à peine soufflé en réponse à celui de sa cheffe.

"Ouais..."


Ouais. Surtout lui, il fallait bien se l'avouer

"J'ai vraiment fait que d'la merde hein."
Du début à la fin, c'était bien ce qui lui semblait. Il ne la regardait toujours pas vraiment, ses yeux noirs braqués sur ses mains qui elles même tordaient le bouquin un peu nerveusement.

"J'suis vraiment désolé, Lace."
Un reniflement et le punk serra les dents, se passant finalement une main sur les yeux comme pour en retirer un début de larmes. "Que t'ais du me tirer de la."
Qu'elle ai due allé le chercher dans la foret.
Qu'elle l'ai vu dans cet état.

"Je leur ai dit que c'était pas toi qui..."
Une hésitation, avant de reprendre. "Qui m'as fait ça."
Il les avait bien sur entendu, les rumeurs. Et puis on avait fini par tout connement lui poser la question.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 504
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Dim 23 Juil 2017 - 0:45

Il rit un peu, acquiesce et ça pue la façade, les émotions réprimées. Et leurs regards qui s'évitent, et ce silence entre eux. Lace trouve ça insupportable, d'un coup, et accueille la réplique d'Apache comme une bénédiction.

- J'ai vraiment fait que d'la merde hein.

Il fixe ses mains, elle fait de même. Les voit tordre un livre usé.

- J'suis vraiment désolé, Lace. Que t'ais du me tirer de la.

Rien de nouveau, en somme.
Ce n'est pas la première fois qu'elle l'entend s'excuser et peut-être pas la dernière. Par contre, le reniflement du Chasseur lui fend un peu le coeur. Par pudeur, elle garde les yeux dans le vide, le laisse parler à son rythme.

- Je leur ai dit que c'était pas toi qui... Qui m'as fait ça.

- Oh, j'aurais pu.

Lacerate le dit avec une indifférence apparente alors qu'elle regrette presque immédiatement sa confession. Mais - depuis qu'elle l'a sauvé - elle ne sait plus ce dont elle est réellement capable.
Ou si elle a changé, après toutes ces années.

Un sourire amer.
Elle ne le regarde toujours pas.

- Enfin, je sais pas si je t'en voulais assez pour faire ça mais... je lui ai fait des trucs violents, à ce fils de pute de Pirate. Du coup... j'en suis capable. J'imagine.

Et paf, la voici qui plonge directement dans le sujet qu'elle veut éviter.
Génial.

- Il parait que tu as une nouvelle plaie ?

Cette fois, elle cherche son regard.
Maladroitement.

C'est bien elle, ça, d'aborder à la suite deux sujets aussi problématiques.
Mais bon, entre Apache et elle, ce n'était pas comme s'il restait des sujets vraiment sûrs, de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 847
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Jeu 27 Juil 2017 - 17:19

Ce n'était pas elle qui avait fait ça à Apache, non, et il avait fait de son mieux pour au moins estomper cette rumeur, cependant...

"Oh, j'aurais pu."

Une réponse étrange qui eut tôt fait de sortir quelque peu le punk de sa torpeur, un froid lui parcourant le corps de bas en haut et le faisant frissonner à lui en secouer les épaules.
Elle aurait pu.

Je sais ce que ça fait, d'être un monstre.


Un monstre.
Et une victime.
Les deux à la fois.

Il y eut un sourire, amère, qui déforma légèrement la balafre de la cheffe, et son chasseur, lui, maintenant, ne la quittait plus des yeux.
Elle aurait pu.
A vrai dire, l'iroquois avait un peu de mal à le croire. Ou plutôt, il ne voulait pas la croire, car en réalité, et le frisson glacé en était témoin, tout au fond, ça sentait le vrai.

Elle aurait pu lui faire...

... Ce que BigJack lui avait fait ?

L'Hérissé ravala sa salive.

"Enfin, je sais pas si je t'en voulais assez pour faire ça mais... je lui ai fait des trucs violents, à ce fils de pute de Pirate. Du coup... j'en suis capable. J'imagine."


Apache avait bien du mal à relier A et B, la tout de suite, tout décontenancé qu'il était. Un peu paumé. Peinant à la suivre. Et cette chaire de poule qui ne le lâchait plus, c'était insupportable.
Lacerate était la, juste à coté de lui, et maintenant il se rendait bien compte d'a quel point elle avait changé.

Pas physiquement.
Pas elle même, en fait.
Elle avait changé dans le regard de l'Anarchiste.

Maintenant, elle lui faisait peur.
Sa cheffe.


- Il parait que tu as une nouvelle plaie ?

Et enfin, leurs regards s'accrochèrent, le faisant presque sursauter.

"Euh.. Hein ?"
De quoi ? De comment ? De qui ? Ouais, qui ? Qui lui avait raconté ça, bordel. "Ha euh nan, c'est rien." Pas vraiment envie d'aborder le sujet avec lacerate, la, tout de suite.
Du comment il s'était auto lacéré l'aine avec un scalpel pour au final se faire finir par Freckles.
"Vraiment trois fois rien."

Il se racla la gorge, cherchant à remettre de l'ordre dans ses pensées. C'était vraiment le bordel la dedans, soudainement. Une chatte y retrouverait pas ses petits.
"Et tu sais pour euh... L'autre. T'as bien fait de le taillader, ca fait pas de toi quelqu'un de..." Une hésitation et un froncement de sourcils, visiblement pas trop sur de ce qu'il racontait. "Mauvais ?"

Et lui, le punk, est ce qu'il avait mérité ce qui lui été arrivé ?
Drôle de question.

Si je t'en avais assez voulu, j'aurais pu te faire ça







"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 504
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Ven 28 Juil 2017 - 2:45

Il la regarde bizarrement, là, non ? Lace ne bronche pas, n'en est pas totalement sûre. A envie de croire que c'est elle qui s'imagine des trucs - malgré la bombe qu'elle vient de lui balancer, l'air de rien, et dont elle n'a que peu conscience.

- Euh.. Hein ? Ha euh nan, c'est rien. Vraiment trois fois rien.

Elle soupire un peu et fait la moue, mais hausse les épaules : si l'Hérissé ne veut rien lui dire, elle n'insistera pas.

Elle est sa Cheffe, pas sa Mère.

Le punk reprend, hésitant :

- Et tu sais pour euh... L'autre. T'as bien fait de le taillader, ca fait pas de toi quelqu'un de... Mauvais ?

Un silence, un temps. Toujours assise sur le lit, Lace reste immobile. Puis, d'un coup, sourit. Relâche ses épaules alors qu'un rire un peu amer la secoue. Ça dure quelques secondes, ça ressemblerait presque à un sanglot. Puis elle se tait, adresse un sourire sincère au Chasseur.

- T'es adorable, putain.

C'est sans doute malvenu, comme adjectif.
Elle préfère ne pas le regretter, passer outre. Cesser de sourire et reprendre, plus doucement et avec une certaine gêne :

- C'est gentil de vouloir me rassurer, mais ça va. Je m'en veux moins... je pense que j'ai bien fait.

Elle ne le dit pas, mais revoir Apache la conforte, étrangement, dans cette nouvelle acceptation. En détournant son regard, elle reprend - plus bas.

- J'étais dans un état... un peu spécial. Quand je t'ai ramené.

Un état embarrassant, ouais.
Sa bouche se tord alors que machinalement, elle porte la main à son cou.

Pourquoi tu pleures ?

Elle inspire un grand coup, et assène :

- T'aurais pas dû me voir comme ça.

Pas hors d'elle, pas saturée de violence.
Pas en larmes au moment de revenir.
Ses mains se crispent, elle ne sait plus quoi dire. Et finit par conclure, honteuse :

- Ça arrivera plus.

Promesse illusoire : elle sent bien, qu'elle est en phase de changement.
Et si elle se perd, à force de se chercher ?
Et si elle n'arrive plus à revenir ?
Ta gueule, ta gueule, ta gueule, bordel.

Mieux vaut ne pas trop y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 847
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Sam 29 Juil 2017 - 15:01

Elle sembla se détendre, Lace, d'un seul coup. Et elle se mit même à rire.
Ho, pas un rire habituel. Plutôt dissonant.
Un peu bizarre.
Un truc qui avait l'air de revenir de loin.

Adorable ?
Le punk eut un mouvement de sourcils, marquant son étonnement, et l'écouta dans un silence presque religieux. Parfaitement attentif.
Il avait cessé de torturer le bouquin qu'il tenait entre les mains, le relâchant presque à l'abandon sur ses genoux, et dans sa tête, ca se calmait. Ca se posait.
Les choses redevenaient un peu plus clair, lui permettant d'un peu mieux suivre le fil.

La Gueule Cassée, elle lui parlait du moment ou elle l'avait ramené. De son état "un peu spécial"
Comme quoi il n'aurait jamais du la voir comme ca.
Ca lui faisait bizarre à l'iroquois d'entendre de tels mots sortir de la bouche de sa cheffe, ces mêmes mots qui faisaient tant écho avec ce qu'il ressentait lui même à son égard.

T'aurais jamais dû me voir comme ça.


Pour l'une; enragée, se baignant dans une violence sans limite, éclaboussant de sang et se complaisant dans la souffrance de l'autre.
Pour l'un; nu et froid comme un mort. Éteint, lacéré, malmené, se noyant dans ses larmes de douleur et de honte.

"Ça arrivera plus."


Et il y eut un silence entre eux. Pas si long, pas si lourd. Juste un moment qu'Apache se permit de prendre pour réfléchir à ce que la balafrée lui avait dit.

"Tu sais... Tu devrais pas culpabiliser de ce que t'as fait à ce..."
Il eut une hésitation sur le terme à employer concernant son agresseur. "A ce type" A ce mort. "Tu devrais pas te torturer avec ça." Il la quitta un instant des yeux, se mordant la lèvre inférieure avant de reprendre. "Tu peux pas juste faire comme si de rien.. Comme si t'avais pas cette.. ce.. Ce truc en toi tu vois." Juste ne rien faire. Juste ne pas réagir. Comme quand il avait manqué de la tuer. "Faut que tu l'exprimes." Ses yeux noirs se relevèrent, se plantant de nouveau dans ceux de sa cheffe. "Faut que tu t'exprimes."
Par ce que c'était de ça dont il s'agissait non ?
"T'as le droit d'être toi même, non ?"
Et en vie.
Par ce qu'il y avait de ça aussi.
Il était aussi question de survie.









"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 504
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Sam 29 Juil 2017 - 23:14

Un silence. Mal à l'aise, Lacerate fixe le plancher de l'Infirmerie.

- Tu sais... Tu devrais pas culpabiliser de ce que t'as fait à ce... A ce type

Elle le sait, Freckles le lui a dit et répété encore. Mais ni lui ni Apache ne comprennent, ni lui ni Apache ne peuvent comprendre à quel point le problème s'étend bien au-delà de Big Jack.
A quel point c'est vieux.
A quel point elle en souffre encore.
Incapable d'oublier, incapable d'ignorer. C'était sur sa face, après tout.
Un oeil pour un oeil.
La violence n'entraîne que la violence.

- Tu devrais pas te torturer avec ça.

Elle l'observe à la dérobée, profitant qu'il ne la fixe plus. Le Chasseur reprend :

- Tu peux pas juste faire comme si de rien.. Comme si t'avais pas cette.. ce.. Ce truc en toi tu vois.

Ça la pique, ce qu'il dit. Et elle réagit immédiatement, instinctivement. Un frisson animal qui lui parcourt l'échine, un éclat d'irritation froide.
De quel droit ose-t-il lui parler de ça.

- Faut que tu l'exprimes.

Son regard accroche le sien et la Gueule Cassée sent un nouvel élan de colère l'électriser.

- Faut que tu t'exprimes.

De quel droit.
De quel putain de droit.

- T'as le droit d'être toi même, non ?

- Ferme-là.

Glaciale.

Elle s'est redressée, Lacerate, et fixe sa recrue avec le plus noir des regards.

- T'avises pas de me dire ce que je dois faire alors que t'as aucune idée de ce dont je suis capable.

Et toute cette rage, qui bouillonne. Qu'elle contrôle encore, poings serrés. Presque digne dans son indignation.

- Si j'avais vraiment été moi-même, comme tu dis, je t'aurais laissé crever.

Elle le sait, qu'elle va loin. Mais la colère est trop fort, elle ne parvient pas à s'en empêcher. Et rajoute, un très sale sourire sur sa gueule déchirée :

- Ou qui sait, j'aurais peut-être même fait plus que regarder.

Elle va trop loin, piétine méchamment la trêve qui, entre eux, s'est installée. Baisse le regard et rajoute, sans cesser de sourire :

- J'ai fait tellement pire pour tellement moins, mais tu t'en rends pas compte. Vous en avez aucune idée, tous. Son ton s'anime, elle se sent frissonner de plus en plus. Vous croyez que même dans ma colère, je serais sympa. Mais si j'me laissais aller... vous le regretteriez. Tous, putain.

Lacerate se marre, de nouveau, de ce rire bizarre qui ressemble plus à un jappement ou un sanglot. Et repense aux conseils de Freckles, qui lui avaient semblé si raisonnable sur le moment.

Devant le mec qui a failli la buter, elle n'a plus envie d'y croire.
Si elle cède, ce sera violent.

Lacerate frémit.
Elle ne sait même plus si elle en a envie ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 847
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Dim 30 Juil 2017 - 8:20

- Ferme-là.
Et automatiquement, le punk la boucla. Obéissant pour une fois à un ordre clairement donné, et par sa cheffe qui plus est.
Il faisait froid soudain, et Lacerate s'était redressé autant que sa recrue s'était voutée, se ratatinant quelque peu sur lui même sans pour autant quitter la balafrée des yeux.

- T'avises pas de me dire ce que je dois faire alors que t'as aucune idée de ce dont je suis capable.

Ravalement de salive. C'était vrai. Il ne savait pas, Apache, de quoi il en retournait vraiment. De qui elle était vraiment.

Je sais ce que ça fait, d'être un monstre.


Ca lui revenait en tête, encore et encore. Alors à quoi bon vouloir gratter ce vernie déjà craquelé ?

- Si j'avais vraiment été moi-même, comme tu dis, je t'aurais laissé crever.

Le garçon se faisait plus petit dans son lit, ramenant le bouquin vers lui comme s'il s'agissait d'un doudou, le tordant de nouveau nerveusement tout contre lui.

Être elle même.
Et si être elle même ça voulait dire être un monstre, comme elle le disait ?
Est ce que c'était vraiment possible ?
Elle eut un sourire.
Mais pas du genre lumineux, plutôt du style de travers, méchant, froid et rugueux comme les barreaux d'une prison. De ceux qui aime faire du mal.

- Ou qui sait, j'aurais peut-être même fait plus que regarder.

Cette fois, le punk détourna les siens, les baissant en même temps qu'il baissait la tête, sa respiration se faisant un peu plus accéléré.
Qu'est ce qu'elle disait ?
Comment est ce qu'elle pouvait dire une chose pareille ?
C'était... Pas concevable.
Pas imaginable, même au pays imaginaire.
Elle ne pouvait pas réellement être comme ça.

Elle avait été le bourreau.
Elle avait été la victime.


Elle avait déjà fait ...

Ca, à quelqu'un ?

"J'ai fait tellement pire pour tellement moins. "
Comme en réponse à la question silencieuse. "Mais tu t'en rends pas compte. Vous en avez aucune idée, tous. Vous croyez que même dans ma colère, je serais sympa. Mais si j'me laissais aller... vous le regretteriez. Tous, putain."
"Tu.. Tu m'fais pas peur, Lace." Et ça c'était un beau mensonge, et ça s'entendait comme une trompette au milieu d'un concert de harpe. D'ailleurs, il ne la regardait toujours pas, ou à peine, toujours la tête baissée, ses yeux glissant de temps à autres sur sa gauche, la ou se plaçait la Gueule Cassée. Mais plus que pour vraiment la voir, il semblait que c'était plutôt comme pour prévenir de tout geste brusque que l'iroquois se forçait ainsi à garder une vision même vague de la zone ou se trouvait sa cheffe.
Peine perdue quoi qu'il arriverait. Déjà en pleine forme, Apache ne tenait pas la distance face à elle, à mains nues. Alors dans cet état, ce n'était même pas en rêve.
Mais alors à quoi est ce qu'il jouait, l'Hérissé ?

"Tu dis que t'es un monstre. Que t'es la pire des pires."
Sa voix, au garçon, elle transpirait le malaise, et pourtant, il tenait tête, autant que possible. "Que tu m'aurais laissé crever la bas." Qu'elle aurait fait plus que regarder. Et un frisson d'angoisse, rien que d'être renvoyé par les mots dans la foret, auprès de Big Jack le pirate mort. "Mais t'es venu, non ?" Un reniflement accompagné d'un tremblement. Il flippait, le chasseur. "Ca.. Ca fait forcément parti de toi aussi, du coup..." Non ? Et il risqua un regard, tournant doucement la tête vers sa cheffe, la peur au fond de ses yeux noirs.
Pourquoi est ce qu'il faisait ça, hein?
Pourquoi est ce qu'il ne se contentait pas de juste fermer sa gueule comme elle le lui avait gentiment demandé un peu plus tôt ?

Peut être par ce qu'il avait manqué de la tuer.
Peut être par ce que malgré ça elle était venu le chercher.
Peut être que par ce que si elle avait été complète, ce soir la, quand elle était venu lui parler, elle se serait défendu. Elle lui aurait mis une raclée, la rouste de sa vie, peut être même. Et ç’aurait été tout.
Il n'aurait pas à se trimballer avec cette putain d'angoisse, cette putain de culpabilité.
Avoir voulu tuer celle qui plus tard l'avait sauvé.
Il avait une dette.

Une putain de dette.

Et peut être imaginait-il s'en acquitter en rendant sa liberté à Lacerate. Sa liberté d'être elle même. Sans vraiment savoir ce qui se cachait derrière cette cicatrice . Sans savoir sur quel terrain il s'aventurait et quels risques il prenait.

Mais avoir sauvé son cul, littéralement, ça valait bien au moins ça, non ?






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 504
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Dim 30 Juil 2017 - 13:45


- Tu.. Tu m'fais pas peur, Lace.

Ça doit être un truc de Chasseurs, la bravade simulée. Parce que Lace reconnait ce ton et ces mots, c'est ceux que Wire lui disait aussi.
Au début.

Apache crève de peur, et le voir réveille deux instincts contraires, deux réflexes retenus et très différents. Ça lui plait. Ça la dégoûte.
Ça lui plaît.
Ça la dégoûte.
Ça lui...


- Tu dis que t'es un monstre. Que t'es la pire des pires. Que tu m'aurais laissé crever la bas.

Il frissonne, bien sûr qu'il frissonne. C'est toujours difficile d'y revenir, c'est encore frais. Et elle a réveillé ça sans aucune considération.
Elle s'en veut. Elle ne s'en veut pas.

- Mais t'es venu, non ? Ca.. Ca fait forcément parti de toi aussi, du coup...

Ce regard, bordel.
Ce regard craintif, soumis. Ce genre exact d'expression dont elle se nourrissait, avant.

Elle a changé, ça ne lui plaît pas.
Elle est resté la même, elle adore.
Elle a changé, ça ne lui plaît pas.
Elle est resté la même, elle adore.
Elle a...


La ferme, la ferme, la ferme.

- T'as raison. Je suis venue.

Elle a inspiré un grand coup, dans une tentative de faire taire sa confusion.
Les yeux fermés, elle se replonge dans l'avant. Au moment exact où elle l'a trouvé.
Qu'est-ce qu'elle avait ressenti ?
Est-ce qu'elle avait hésité ?

- Mais j'ai pas réfléchi, Apache. Je t'ai vu et... j'ai juste mis de côté ma rancune, je crois.

Dans le genre on verrait plus tard.

Elle rouvre les yeux mais fixe le plafond. Pas à l'aise non plus mais adoucie par la remarque du punk.
Mais t'es venue.

Elle a changé, elle est resté la même.
Elle a changé et elle est resté la même ?

- Ici, j'ai appris à être... quelqu'un d'autre. Quelqu'un de gentil, de patient.

Quelqu'un qui se laissait marcher dessus.
Quitte à crever, tuée par un pote.

- J'ai mis... tellement longtemps.

Lorsque son regard revient vers Apache, il est froid de nouveau. Mais plus fébrile, désespéré.
Et déterminé.

Sa voix tremble.

- Tu peux pas me demander de réveiller ça, Apache.

Tu sais pas le prix que j'ai payé la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 847
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Dim 30 Juil 2017 - 14:44

Apache s'attendait à tout.
Se préparait à la violence surtout.
Verbale peut être, physique, sans doute. Mais qu'aurait-il pu faire ? Se préparer, en cet instant, signifiait surtout calculer à quel point il était foutu si Lace se décidait à lui faire un sort.
Plus grande.
Plus lourde.
Dans une meilleure condition physique.
Ils étaient à l'infirmerie, certes, mais personne ne faisait attention à eux. Ils ne criaient pas, le ton montait à peine parfois, mais sans réelle vague apparente.
De loin, rien ne transparaissait. C'était seulement sur place que la tension se faisait sentir, épaisse, palpable. La peur qui se diluait dans l'atmosphère, l’alourdissant encore et encore.
Il s'agissait seulement d'un chasseur et de sa cheffe qui lui rendait visite, pourtant.
Cheffe qui d'ailleurs avait une excellente image auprès des autres.
Alors pourquoi s’inquièteraient-ils ?
De toute façon, Apache n'était pas le genre à espérer de l'aide extérieur en cas de pétrin.
En l'état, tout ce qu'il pouvait faire, c'était encaisser si besoin était, en se débrouillant pour limiter la casse.

Cependant, contre toute attente...

- T'as raison. Je suis venue.
Suivi d'une grande inspiration. L'Hérissé cligna des yeux, ravalant sa salive une fois de plus. Désamorcée ?

- Mais j'ai pas réfléchi, Apache. Je t'ai vu et... j'ai juste mis de côté ma rancune, je crois.

Une fois de plus, le punk baissa les yeux, la honte lui étreignant la gorge. De toute manière, Lacerate ne le regardait pas, comme en prise avec des propres réflexions, cherchant à se comprendre elle même, à se souvenir de ses sentiments, ses ressentis.
A ce moment la.
Je t'ai vu et...
Elle l'avait vu. Attaché. Nu. Couvert de sang et de larmes.
L'iroquois inspira lui aussi, à son tour, mais plus longuement, plus discretement surtout, le souffle quelque peu tremblant. C'était dur d'être renvoyé la bas. D'être rappelé à ces souvenirs encore si proche, si frais, si violent.
Le visage de BigJack.
Ses mains.
Son souffle.
Sa voix.

Tout semblait encore si présent, c'était presque comme s'il le sentait encore sur sa peau, et un frisson secoua le garçon, le forçant à ramener une main à son visage, s'essuyant les yeux comme s'il avait mal au crane ou qu'il venait de se réveiller d'un trop long cauchemar.

- Ici, j'ai appris à être... quelqu'un d'autre. Quelqu'un de gentil, de patient. J'ai mis... tellement longtemps.

La voix de la Gueule Cassée ramena quelque peu l'Anarchiste au présent, ses yeux noirs croisant de nouveau ceux de sa cheffe. Ceux ci semblaient avoir quelque peu changé de teinte. Il n'y avait plus autant de colère, de haine et de méchanceté que qu'il y avait pu en avoir une poignée de minutes avant ça.
Ils restaient cependant relativement dur.

- Tu peux pas me demander de réveiller ça, Apache.


Ça.
Réveiller ça.

"Trop tard..."

Il avait soufflé ces deux mots à voix basse, la fixant, toujours tête baissée, l'inquiétude transparaissant de tout son être. "C'est déjà la."
Etait-il réellement responsable de ce réveil ? Rien n'était sur, mais le punk était prêt à porter cette responsabilité si nécessaire.
Ce n'était pas ça qui était important.
Ce qui comptait, c'était que cette part d'ombre que portait la Balafrée s'était belle et bien réveillée. Il n'était plus temps de se demander si c'était bien ou mal.
Maintenant, il était l'heure de se compléter.

"Tu es quelqu'un de gentil."
Il se racla la gorge, reprenant. "De patient. Mais pas que." Non, vraiment, il n'y avait pas que ça. C'était compliqué de parler de ça, sans vraiment savoir en réalité. Simplement des suppositions. "Je peux pas croire que toute ces années t'ai juste joué la comédie. C'était pas qu'un costume." Pas vrai ? C'était impossible... Pas possible. "C'est juste que t'as nié le reste. Ta violence, ta colère." Ta capacité de destruction. "C'est ça que..." Il baissa les yeux de nouveau, vraiment pas fier de lui. "Que je voulais voir, l'autre fois." Sa voix s'était faite de nouveau plus basse, et il se mordit la lèvre inférieure, se rendant bien sur compte de ce qu'il avait fait, de ce qu'il avait cherché, et bien sur, la, tout de suite, de ce qu'il disait.
"Je voulais que tu te mette en colère. Que tu... Me casse la gueule."
Il haussa les épaules, la mine déconfite.
"Je croyais que c'était ça dont j'avais besoin."

Dont on avait besoin.
Et avouer une chose pareille, ça faisait pas vraiment du bien. Il n'avait cependant pas très envie de s'y attarder.
"Je voulais pas que ça dérape comme... Comme ça, tu sais. Je pensais pas... Que..."
Et sa phrase mourut entre ses lèvres, ne se terminant jamais.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 504
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI

MessageSujet: Re: One more time with feeling   Dim 30 Juil 2017 - 21:33

- Trop tard... C'est déjà la.

Elle ne veut pas l'entendre. Elle n'a pas envie de le croire, même si elle le sait pertinemment.
Apache a raison.

- Tu es quelqu'un de gentil. De patient. Mais pas que.

Elle déglutit, s'arme contre ce qui va suivre.

- Je peux pas croire que toute ces années t'ai juste joué la comédie. C'était pas qu'un costume. C'est juste que t'as nié le reste. Ta violence, ta colère.

Toutes ces années, elle avait tenté d'enterrer cette part d'elle et la voilà qui resurgissait, plus violente que jamais.
Big Jack pouvait l'attester.
Wire le peut toujours.

Lacerate se crispe, vulnérable. A cran.
C'est trop vrai, ce qu'il dit.
Elle aimerait qu'il se la ferme.

- C'est ça que... Que je voulais voir, l'autre fois.

La Cheffe relève la tête au moment où son Chasseur la baisse.
Quoi ?

- Je voulais que tu te mette en colère. Que tu... Me casse la gueule.

Elle ne comprend plus, le fixe avec un air absolument perdu.

- Je croyais que c'était ça dont j'avais besoin.

A nouveau, elle le ressent. Cet éclat de colère qui la parcourt et l'électrise comme une mauvaise impulsion.
Il voulait ça, hein.
Elle pouvait toujours le lui donner, ce serait pas du tout difficile.

Elle le veut, elle ne le veut pas. Elle le veut, elle ne le veut pas. Elle le veut, elle ne le veut pas.

- Je voulais pas que ça dérape comme... Comme ça, tu sais. Je pensais pas... Que...

- Que t'allais finir par foutre ta lame contre ma gorge ?

Sa voix sourd, blessée. Emplie d'une tristesse vive mêlée à une colère toute fraîche. Nouvelle.

C'est juste que t'as nié le reste.
Ta violence, ta colère.


Elle s'est rapprochée, cherche son regard. Son corps entier s'est tendu.

- Je t'ai déçu, alors ?

Son ton est échauffé, aigu. A la limite de la provocation, même si elle ne sourit plus du tout.

- C'est pour ça que t'as voulu me buter ?

Elle le fixe avec une intensité mordante.

- Réponds-moi.

Avant que je fasse quelque chose qu'on va tous les deux regretter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: One more time with feeling   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Los Angeles Clippers Time
» Mahjong Time
» ZELDA The hero of time "le film".
» [ZEN] Time Sieve
» Optic Gun TIME CRISIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches :: L'Infirmerie-