Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Xen Nataku
avatar

☠ Gérant du Bric-à-Brac du Port ☠


✘ AVENTURES : 128
✘ SURNOM : L'Oublié
✘ AGE DU PERSO : 19 ~ 22

✘ DISPO POUR RP ? : Non~
✘ LIENS : A hallucination is a fact, not an error; what is erroneous is a judgment based upon it.


MessageSujet: Petrichor ☂ Last   Mer 28 Juin 2017 - 20:36


   
   

       

           

       

       Petrichor ☂
The smell of earth after rain.
© Frimelda

L’abondance de trésors au sein de sa modeste boutique est agréable. Pour ne pas dire que le jeune homme ressent un certain plaisir à recouvrir chaque espace libre d'objets des quatre coins de l'île. S'il était un dragon, sans doute ressentirait-il le besoin de tout conserver, et il garderait jalousement son butin. Xen, cependant, n'a guère d'intérêt envers ce qu'il ramène, outre les histoires qu'il en tire. Ces dernières sont délicieuses, pour ne pas dire juteuses et emplies de secrets que le jeune pirate s'autorise à partager de manière détournée. Sans doute son goût prononcé pour la manipulation, et le mensonge, représentent de terribles défauts, mais ça ne lui semble pas important.

Alors, il se contente de poursuivre son remplissage de l'étroite boutique. Boîtes et présentoirs paraissent à l'étroit, complètement recouverts, et laissant peu de place aux éventuels clients pour observer la marchandise. C'est pour ça que Xen ne tolère guère d'avoir plusieurs visiteurs à la fois. La porte coulissante qu'il a fait installer est pourtant grande ouverte en permanence, parce qu'il aime voir le ciel gorgé de nuages. Il y a moins de pluie ces derniers jours, ce qui est dommage. Quoique sans doute meilleur pour le bois qui compose sa boutique. Il a d'ailleurs accroché des petites poupées de son pays natal au-dessus de la porte d'entrée, pour ramener le beau temps. Ou bien est-ce la pluie qu'elles sont sensées attirer ?

Xen ne s'en souvient guère. Et ce n'est pas l'opium qui provoque cela, mais bien le temps qu'il a déjà perdu sur l'île. Quel dommage, de voir sa culture s'effacer ainsi. Oh, il pourra toujours interroger Moriko plus tard. Son amie sera lui répondre, sans le juger pour cet oubli malheureux. Assis sur le comptoir, les pieds dans le vide, l'Oublié travaille à fabriquer une nouvelle poupée, entourant le tissu blanc d'un ruban coloré. Celui-là sera son premier amour sur l'île. Au final, toutes ses créations sont la représentation de personnes que Xen a un jour aimé.

Peu d'entre elles sont encore en vie, quel dommage.

Ses doigts serrent un peu trop fort le ruban noir autour de la tête de la poupée. Darkness lui manque, et le sentiment est douloureux. Surtout que Xen n'a pas encore oublié la façon dont il a envoyé son ami vers la mort. Quelque chose frémit au fond de son ventre et il presse contre la zone d'une main, comme pour s'intimer l'ordre de se calmer. Il n'est plus ainsi, maintenant. Et puis, ce n'était pas totalement de sa faute, n'est-ce pas ? Qu'importe.

Sa tête ne se redresse pas lorsqu'un visiteur décide de faire sa grande entrée. La dose quotidienne d'opium que Xen a consommé le rend sans doute moins prompt à réagir. Ou alors, il croit que l'invité ne l'intéressera pas. Une possibilité plutôt forte, au vu de la population du port. Son travail de couture lui paraît plus amusant, pour l'instant précis. Pour l'occasion, son bras abîmé n'est pas caché dans son kimono, même s'il est tout de même recouvert par le tissu habituel. La brûlure lui fait toujours autant horreur.

« Que puis-je faire pour vous ? » Il n'y a pas d'animosité dans son ton. Pas alors que son attention est entièrement focalisée sur les dernières touches. Bien sûr, Darkness ne peut pas sourire, alors il dessine une expression triste sur ses traits. N'est-il pas magnifique ? Toutes les poupées sont accrochées les unes vers les autres, en une adorable famille. Pas comme la sienne, qui ne l'a jamais aimé.

Last. Enfin, Xen a redressé la tête. Son corps glisse du vieux comptoir en bois sans difficulté. Tout comme il n'a aucun mal à marcher jusqu'à son client du jour, évitant les obstacles qu'il a lui-même éparpillé un peu partout. « Ta visite m'honore, » ajoute-il sans même cligner les yeux, son regard aiguisé focalisé sur l'aîné. La poupée dans une main, et un ruban dans l'autre, il arrive devant le visiteur. Sans doute un peu trop près de lui d'ailleurs. Last n'aura qu'à reculer si ça le dérange.

« Viens-tu me conter une merveilleuse histoire, ou bien es-tu intéressé par ce que j'ai trouvé ces derniers temps ? »






私はクセイヌです。怪物です。☂️
If all you've ever known is to be hurt by the one that pretends to love you, then many times you go to the one who hurts you for love. ×by lizzou.


Merci Blue ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Jeu 29 Juin 2017 - 1:07

- -


Last connaissait Xen, et en même temps, pas assez. Si le pirate du navire avait la manie de bien vouloir approfondir ses relations ? Ce n'est pas exact. Il préfère dire « décortiquer le rôle ». Chacun ici en a un. Pirate, sale gosse, fée pure ou sauvage indien... Il trouvait bonheur comme déception en chacune de ces personnes, qu'elles soient de camp ennemi ou non. À cette période où la pluie n'était pas encore si forte, Last s'était aventuré dans les tréfonds de la baie qu'il n'avait pas encore visité. Lui, il aimait aller partout, et surtout là où on l'appréciait le moins. En forêt. Près de l'océan. Pas si loin du Grand Arbre. Chez les fées. Le pirate visitait et re-visitait tout ce qui ne touchait pas à la barbarie, bien souvent parce qu'il connaissait trop intimement cette dernière, et n'avait pas besoin d'en savoir plus.

Sauf qu'enfin, ça y est, il y avait fascination sur son territoire.

Last se souvint bien plus de son odeur que de son nom. Quelque chose de sucré comme salé, d'acide comme amer, au goût fruité comme celui faisant penser à un légume (et ce n'était pas la tomate). Bien sûr, il savait comment il s'appelait. Mais les noms, ça n'a pas d'odeur. Lui-même n'en avait pas, si ce n'était la poudre à canon qui ne l'éloignait pas trop de ses compères matelots. Xen était différent, dans ce cas-là.

Il trouva la fameuse boutique dont on lui avait indiqué le chemin. Il reconnut l'odeur et s'en retrouva aspergé par une douceur invisible lorsqu'il mit un pied à l'intérieur. Xen, qui était déjà dans un coin, ne sembla pas le reconnaître tout de suite. Puis, enfin, un regard. Une voix aussi charmée que charmante. Ou charmeuse.

« Ta visite m'honore. »

Grand comme le projecteur, fier comme le narrateur (comment l'histoire avancerait, sans lui ?), Last ne fit rien du peu de centimètres qui les séparaient. La proximité n'était pas une gêne, car Last n'avait quasiment aucune pudeur. Juste de la fierté. Au contraire, il fut flatté par ce rapprochement soudain, comme en témoigna ce sourire mesquin qui étira ses lèvres et ses paupières qui se plissaient sous l'effet du « charme ».

« Viens-tu me conter une merveilleuse histoire, ou bien es-tu intéressé par ce que j'ai trouvé ces derniers temps ? »

Si Xen l'intéressait, c'était pour un peu tout. Qui était-il, que faisait-il, c'était des questions que le pirate aurait pu poser à n'importe qui, pour satisfaire sa curiosité. Mais il était plus excitant de le faire soi-même, en allant directement chercher la réponse. Silencieux jusque-là, Last ouvrit enfin la bouche, laissant sa voix naturellement maligne répondre :

- De la découverte. Je viens explorer tes planches, marchand...

À ces mots, il se détourna de lui, faisant le tour de sa personne, puis avança au hasard entre les bibelots sans lâcher justement ces derniers du regard. Il voulait explorer, savoir, connaître l'univers de ce personnage loufoque. Il avait l'impression de jouer dans un autre théâtre que le sien, celui qui l'habitait au plus profond de son esprit. Il avait le sentiment de s'aventurer au milieu de celui de Xen, et de s'entourer de ses rideaux rouges à lui. Que Xen n'était un vrai narrateur que sur son lieu de travail, et que Last en était totalement dépendant le temps de sa visite.

J'adore.

Il balaya du regard avec lenteur les poupées, objets au cœur invisible mais existant, centre de la psychologie de celui qui les avait fabriqué. Pourquoi des poupées ? Pourquoi ci, pourquoi ça ? Last avait tant de choses à découvrir... Son sourire léger ne l'avait pas quitté. C'était comme un visage éternel, marquant sa fascination permanente pour le personnage qu'était Xen.

- Je veux apprendre. J'aime apprendre. Ton monde m'intrigue, et je n'ai pas peur de l'explorer. Je veux en savoir plus.

Il est évident que chez Last, vouloir savoir, c'est vouloir avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Xen Nataku
avatar

☠ Gérant du Bric-à-Brac du Port ☠


✘ AVENTURES : 128
✘ SURNOM : L'Oublié
✘ AGE DU PERSO : 19 ~ 22

✘ DISPO POUR RP ? : Non~
✘ LIENS : A hallucination is a fact, not an error; what is erroneous is a judgment based upon it.


MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Jeu 29 Juin 2017 - 13:17

L'ambiance un peu étouffante de sa boutique lui plaît. Xen est en mesure de garder un œil sur tout, au sein de l'étroite demeure. Cependant, il ne craint guère de se faire dérober sa marchandise, sans doute car la majorité de ses objets ne possèdent guère de valeur aux yeux des autres pirates du port. Chacun souffre de ses propres vices, et généralement le bric-à-brac est un lieu où l'on vient pour des requêtes plus qu'une recherche aveugle. Comme Moriko, qui recherche toujours des trésors bien particuliers. Xen prend plaisir à trier, à organiser de façon incompréhensible ce qui l'entoure. Tout comme il souhaiterait le faire avec les gens, les épinglant aux murs comme les plus beaux des papillons.

Un sujet de conversation fort peu approprié, surtout avec Last. Ils n'ont qu’effleuré leurs personnalités respectives jusqu'à lors, sans chercher à aller plus loin. Peut-être est-ce le moment de changer tout ça. Xen n'apprécie guère cette idée, ou plutôt la notion de changement en elle-même. Sa nouvelle routine au port se suffit à elle-même, pour l'instant. Jusqu'au prochain amour.

Last est grand, bien plus que Xen ne le sera jamais, et il redresse la tête pour le détailler. Il n'a guère le sens des distances, et encore moins du respect de l'espace privé d'autrui. Ses lunettes aideraient sans doute à mieux mémoriser les traits de l'aîné, sauf que les récupérer lui demanderait de quitter la pièce et de briser ce moment si particulier. Celui de l'accueil, du début d'un grand jeu. Alors, il se contente de laisser le second pirate l'esquiver pour se mettre sur la pointe des pieds et accrocher sa dernière création à l'aide du ruban. Un nouveau compagnon pour sa charmante famille.

Son arme, soigneusement accrochée derrière le comptoir, n'est pas utile. Qu'importe le visiteur, Xen n'a pas le goût de l'attaque. Il aimerait, tout au plus, pouvoir empoisonner ses clients favoris pour s'assurer qu'ils restent plus longtemps. Sa clientèle n'apprécierait sans doute pas une telle initiative au final. Son regard passe d'une poupée à l'autre. Leur ordre est important, pour le jeune homme. Certains ne doivent pas se toucher, et d'autres ne s'aimeraient sans doute pas.

- Je veux apprendre. J'aime apprendre. Ton monde m'intrigue, et je n'ai pas peur de l'explorer. Je veux en savoir plus.

Une telle déclaration est suffisante pour captiver Xen, qui se tourne avec grâce. Son bras retrouve sa place de choix dans son kimono, comme si le poids du membre abîmé était trop important. Ce qui n'est pas le moins du monde le cas. Il s'appuie contre l'encadrement de la porte, le vent venant lui chatouiller la nuque.

« Tu pourrais poser mille questions, que tu n'apprendrais guère. Chaque objet possède une histoire différente, et aucune n'est la mienne ni la tienne. » Sa manière de dire qu'il ne peut pas toujours être honnête, qu'il préfère narrer la vie de trésors arrachés que la sienne. « Cependant, sache que la décoration, l'ambiance, tout ça me vient de mon pays natal. »

La grande fierté de Xen, même s'il semble oublier qu'il s'est fait chasser de ce dernier par les siens bien avant l'arrivée de Peter. Son expression est calme, apaisée au sein de sa demeure.

« Explore à ta guise, Last. Nourris-toi de ce que tu trouveras entre ces murs, des secrets de ceux qui ont abandonné leur précieux souvenirs. » De sa main libre, il effectue un grand geste, balayant la pièce. Rien ici n'est éternel, les trésors viennent et sont achetés, uniquement pour être remplacés par d'autres. Quand à admettre que beaucoup d'objets ont été volés sur des cadavres, ou bien pillés… Ce sera pour plus tard.






私はクセイヌです。怪物です。☂️
If all you've ever known is to be hurt by the one that pretends to love you, then many times you go to the one who hurts you for love. ×by lizzou.


Merci Blue ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Ven 30 Juin 2017 - 0:23

Il écouta Xen conter son savoir sur la boutique tout en marchant à pas lents et presque gracieux dans l'espace – tant son talon et la pointe des orteils se tordaient en se collant et décollant progressivement de la surface à l'intérieur de sa botte souple. Il apprit ainsi que ce lieu avait à lui tout seul une histoire, voire plusieurs pour se fondre en sa propre existence. Fascinant, jubila-t-il extérieurement. Le pirate marin ne se cachait jamais de ses tics étranges; quand son corps se dandinait d'excitation à cause de l'adrénaline ou juste par la folie naissante d'un combat. Bien souvent, ses compères ne comprenaient pas cette façon de se comporter : poser les mains sur ses bras ou autour de ses hanches, et remuer comme s'il s'apprêtait à satisfaire la Luxure. Mais non, les mots et l'écoute lui procurait parfois le plus bon des orgasmes.

Et plus il écoutait Xen, plus il voulait en savoir plus. Ce n'était pas tant l'homme en lui-même qui l'intéressait, mais plutôt les rideaux qui l'entouraient. Le background, le décor derrière. Cette pièce, rien que cette pièce ! Elle était pleine d'intrigues, d'indices, faisait un théâtre à elle toute seule ! Comment Last ne pouvait-il pas s'extasier à l'intérieur ?

« Explore à ta guise, Last. Nourris-toi de ce que tu trouveras entre ces murs, des secrets de ceux qui ont abandonné leur précieux souvenirs. »

- Ha, ha, ha ~ ♪ chantonna-t-il.

Un sourire aussi fiévreux que nerveux orna ses lèvres. Il était le bienvenu dans l'antre du théâtre étranger et ça lui faisait le même effet que du dirty talk susurré à l'oreille. Tel un Hamlet, il attrapa un objet au hasard, qui rentrait dans le creux de sa main et entre les cinq doigts. Il le leva à la manière de murmurer un tendre « Être ou ne pas être, telle est la question... » avant de reposer la chose en veillant avec une étonnante bienveillance à ne pas la casser.

Il continua son acte sans-gêne, et explora un peu plus l'endroit en fouillant les boîtes, déplaçant les livres, retournant des objets et en triturant ce qui était mou, doux, souple et visqueux. Tout ça avec la plus grande des délicatesses. Lui aussi laisserait quiconque qui s'y intéressait son théâtre, du moment que c'est fait avec attention, et que tout reste bien à sa place sans être abîmé. La curiosité et l'appétit de découvertes du forban grimpa en flèche, ne s'arrêta jamais, et ne sembla pas non plus se satisfaire au fur et à mesure qu'il s'enfonçait dans les affaires et les histoires.

Il avait ce perpétuel sourire enfantin et tordu au visage, aussi heureux qu'affamé de savoir. Tout était là, à gauche, à droite, au-dessus de sa tête comme à ses pieds. Cette boutique, elle deviendrait son lieu favori... Il voulait tout connaître d'elle. Comme si c'était cet endroit à qui il rendait visite, et pas à son propriétaire. Prit d'une seconde d'exaltation, il reposa tout ce qu'il avait entre les mains et se colla avec lenteur au mur le plus proche, humant une odeur inexistante – ou alors, c'était l'opium qui le faisait rêver quant à la personne du pirate - et murmurant avec obsession :

- Dis-m'en plus... Raconte-moi une histoire... La plus belle que tu possèdes...

Restait à savoir s'il parlait à Xen, ou au mur.
Revenir en haut Aller en bas
Xen Nataku
avatar

☠ Gérant du Bric-à-Brac du Port ☠


✘ AVENTURES : 128
✘ SURNOM : L'Oublié
✘ AGE DU PERSO : 19 ~ 22

✘ DISPO POUR RP ? : Non~
✘ LIENS : A hallucination is a fact, not an error; what is erroneous is a judgment based upon it.


MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Sam 1 Juil 2017 - 0:40

Sa boutique bien-aimée risque de terminer sans dessus dessous sous la force de l'impact. Last est tel un ouragan, dévastant ce qui se trouve sur son route pour trouver la connaissance qui donnera vie à son imaginaire. Le conteur, comme Xen aime à le surnommer, possède cette flamme qu'il doit sans cesse raviver pour continuer de brûler sur les planches. Un spectacle des plus fascinants, qui fait presque oublier au plus jeune à quel point chaque objet est supposé être à une place bien précise, dans un bazar que seule sa personne est en mesure de voir et de comprendre.

Qu'importe, tant qu'il y gagne quelque chose en retour. De l'attention serait suffisante pour lui plaire, malgré le fait qu'un objet acheté devra être payé avec un argent tout aussi véritable qu'un premier amour. S'éloignant de l'embrasure de la porte, le jeune homme se glisse au cœur de sa demeure. Ses pieds pressent à peine contre le sol alors qu'il évite de marcher sur quelque chose de précieux. Last semble déjà à son aise, se délectant de sa première trouvaille, et Xen glisse une mèche bleutée derrière son oreille, content de la situation.

Une fois encore, le pirate grimpe sur son comptoir, s'y asseyant en tailleur, comme si cela était la position la plus normale au monde. Il aime à se sentir un peu plus grand, être en mesure de conserver son regard sur ce qui lui appartient. Parfois, lorsque les clients l’ennuient ou que la journée lui parait trop lente, il n'hésite pas à se cacher derrière ce dernier avec un ouvrage, oubliant le reste du monde. Difficile d'agir ainsi avec un invité comme Last, et son unique souhait est de ne pas avoir d'hallucination durant leur échange.

Autant ne pas passer pour une personne qui voit des fantômes, ça ferait naître de nouvelles rumeurs. Quoique ces dernières représentent de l'attention, sans aucun doute. Xen laisse glisser ses doigts sur le bracelet de perles qu'il porte au poignet, appréciant le contact familier. Devant ses yeux, Last a presque terminé son épique quête d'adrénaline, il suppose. Il pourrait reposer la marchandise avec plus de douceur, même si ses gestes sont corrects, pour l'instant.

« Je doute que le mur soit en mesure de répondre à ton désir, » est sa réponse, tranchante et immédiate. Elle ne va pas avec le sourire qui est en train de naître sur ses lèvres, un qui parait sans doute un peu mauvais, remplaçant le calme précédent.

Si Last souhaite une histoire, il ne peut que lui en offrir une.

« La boussole, celle dans la boîte devant toi, » Il commence, ne s'embêtant pas à faire un geste pour désigner l'objet correct. « Un enfant égaré s'en servait pour chercher son chemin. Mais vois-tu, elle ne fonctionnait pas le moins du monde, l'aiguille s'affolant aux battements trop forts de son cœur au lieu d'indiquer le Nord. Le pauvre a terminé dans un marais qui l'a happé avec générosité. Et seule est restée la boussole, accrochée à un buisson presque mort. Je me demande si un objet qui s'affolait autant, un trésor si lié à son propriétaire, n'était tout simplement pas son cœur. Celui qu'il pensait devait suivre pour rentrer chez lui. » Un récit plutôt court, qui paraît convenir à Xen.

Il l'a raconté avec le ton qu'il emploie parfois à la taverne, mais sans monter sur la table ou avec de l'excitation dans sa voix. Il n'y a aucune aventure, et encore moins de joie, dans ce type de conte.

« Chacun de mes objets possède une histoire similaire, quelque chose d'unique. »

Le matériel de couture traîne toujours sur le comptoir, et Xen attrape un ruban bleuté, l'entourant autour de ses doigts jusqu'à se couper la circulation quelques secondes. Est-ce que Last va rester un peu plus ?






私はクセイヌです。怪物です。☂️
If all you've ever known is to be hurt by the one that pretends to love you, then many times you go to the one who hurts you for love. ×by lizzou.


Merci Blue ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Mer 5 Juil 2017 - 0:11

Last ne réagit pas à la première réflexion de Xen. En revanche, il fut beaucoup plus réceptif à son récit. Il ne le regardait pas, préférant perdre son regard pour laisser libre court à son imagination qui créait les images pour lui, mais l'écoutait d'une oreille attentive – voire charmée, autant par les mots que par la voix; oui, la voix de Xen lui semblait envoûtante, tant pleines d'histoires nouvelles et jamais recyclées.

« La boussole, celle dans la boîte devant toi, »

Comme un affamé avec un tant soit peu de retenu, Last ouvrit la dite boîte avant d'en sortir le fameux « protagoniste » de l'histoire qu'il allait entendre. Il avait l'impression d'avoir un véritable acteur entre les mains – en plus, l'objet était beau. Comme vivant dans son costume.

Il l'écoute. Observant l'objet avec lenteur, délicatesse, sous tout les angles, le tournant du bout de ses doigts gantés sans presque cligner des yeux, tant la fascination les maintenait ouverts. Il respirait avec autant de calme qu'il le pouvait afin de ne pas perturber la douce voix de Xen qui contait l'aventure et la mésaventure de l'objet précieux en question. C'était comme si c'était la boussole qui racontait. Que la voix qu'il entendait était la sienne, alors qu'il n'était pas fou au point de croire que c'était le magasin qui pouvait raconter des choses. Mais d'un autre côté, c'était un peu ça : Xen, le propriétaire, était aussi le traducteur de ce lieu et de toutes ses richesses. Comme le souffleur qui se cache à l'autre bout de la scène, aidant les acteurs à conter leurs actes...

« Je me demande si un objet qui s'affolait autant, un trésor si lié à son propriétaire, n'était tout simplement pas son cœur. Celui qu'il pensait devoir suivre pour rentrer chez lui. »

Et en  plus, il y a du suspens derrière... ! Cette histoire, banale comme tout, avait le don incroyable de fasciner et titiller l'imagination du forban borgne. Quelle fin à la théorie si époustouflante ! Simple, mais ô combien peine d'idées ! Il y avait tant de quoi développer, et pour ça, Last se ferait un plaisir d'en découvrir les scènes suivantes ! Dommage, qu'apparemment, le véritable protagoniste était le garçon... enfin, l'était-il ?

Il marmonna un quasi-insonore « Encore... Plus... » comme s'il réclamait plus de plaisirs malsains, alors qu'il fixait toujours la boussole. Mais il remit cette dernière à sa place, dans la boîte, avant de mieux ranger celle-ci. L'adrénaline allait devoir retomber. Et pourtant...

« Chacun de mes objets possède une histoire similaire, quelque chose d'unique. »

Aaah, si Last avait le cœur tendre, il serait sûrement déjà tombé amoureux de nouveau...

Xen avait décidément un pouvoir, une emprise, sur lui... Autant par ses possessions, que ses mots, que sa voix... Qu'était-il, pour pouvoir l'hypnotiser à ce point ? Sous la dite emprise, il ne put évidemment s'empêcher de demander encore :

- Une autre...

Comme un amoureux transi qui réclamait toute la nuit.

- Je veux encore plus de tes histoires. Elle m'affolent. Mais elles m'apaisent. Tu as tant de choses à me raconter, Xen... J'y passerais ma vie, mon éternité permise à les écouter...

Il semblait aussi amadoué que bercé. Pourtant, il ne somnolait pas. Il demanda encore des détails au propriétaire de la boutique en désignant tel et tel objet qui tombait sous son regard, et Xen allait devoir répondre à toutes ses questions. Jusqu'à ce que ce dernier s'en lasse, ou bien, autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Xen Nataku
avatar

☠ Gérant du Bric-à-Brac du Port ☠


✘ AVENTURES : 128
✘ SURNOM : L'Oublié
✘ AGE DU PERSO : 19 ~ 22

✘ DISPO POUR RP ? : Non~
✘ LIENS : A hallucination is a fact, not an error; what is erroneous is a judgment based upon it.


MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Dim 30 Juil 2017 - 23:04

Le bleu est une teinte si différente du reste, recouvrant l'île de son manteau de mélancolie. Xen est indéniablement l'un des rares qui apprécie cette tempête qui cessera bientôt. Elle l'inspire, lui donne envie de voir le monde se ruiner de lui-même, assistant à ce spectacle fantastique sans lever le petit doigt pour l'empêcher. Empereur de l'égoïsme, le jeune homme n'intéresse guère aux conséquences. La pluie est ce qu'il désire, ce qui le maintient captivé ces derniers temps. Et ce qu'il désire ne peut disparaître, sans quoi le monde entier deviendrait son ennemi. Même Last et son besoin maladif de se nourrir d'histoires. Xen contemple l'invité qui ne paraît pas satisfait de sa visite, posant de plus en plus de questions.

Son conte n'était-il pas suffisant pour faire battre son cœur ? Une overdose risquerait de se produire, s'il lui en offrait trop d'un seul coup. Ensuite, l'aîné ne souhaiterait plus revenir, déjà comblé par le présent. Un crime impossible à envisager. Au début, il s'efforce de répondre aux interrogations du second pirate, puis, au fur et à mesure, il abandonne. Ses phrases se sont plus courtes, semblant ne pas avoir de fin. Le ruban entre ses doigts est finalement accroché dans une mèche de cheveux sombre, et il semble apprécier de se traiter ainsi, comme le plus beau des trésors.

Xen cligne les yeux, revenant soudainement au souci initial. Autoriser Last à partir sans plus attendre serait une erreur également. Alors, il va falloir faire un compromis, donner juste assez pour se voir apporter l'attention dont il a besoin pour exister.

« Et que m'offriras-tu en échange de ma voix ? Je pourrais te conter des centaines d'histoires, de mémoire et d'autres venant tout droit de mon imagination, bien sûr. » Restant assis sur le comptoir, son regard ne quitte plus Last. C'est un exercice difficile pour Xen, dont la concentration est en ruines depuis l'opium. Le jeune homme est conscient qu'il serait incapable de narrer quoi que ce soit pendant une journée entière, contrairement à ce qu'il prétend.

« Crois-tu que nous nous sommes déjà rencontrés, dans une autre vie ? » Il demande, changeant de sujet comme si c'était la chose la plus naturelle au monde. « Sinon, comment pourrais-tu tant aimer mes histoires alors que tu les connais à peine ? Les plus sombres, celles qui ne peuvent briller que lors d'une nuit sans lune, n'appartiennent qu'à moi. Celles là, je ne les donnerais qu'à un véritable... »

Non, pas amour. Xen arrache le ruban qui reposait sagement dans sa propre chevelure sans réfléchir, le tordant de nouveau entre ses doigts. Aimer est interdit, ça ne ferait qu'allonger la liste de cadavres qu'il traîne derrière lui depuis ses années en tant que perdu. « Ami, » il corrige tout en ignorant le sens du mot qu'il emploie. L'Oublié ne connaît qu'une forme d'affection, celle qui est obsessionnelle et qui ronge de l'intérieur. Le reste, il le devine, comparant ses lectures à la réalité. Une façon de vivre bien dramatique.






私はクセイヌです。怪物です。☂️
If all you've ever known is to be hurt by the one that pretends to love you, then many times you go to the one who hurts you for love. ×by lizzou.


Merci Blue ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Lun 2 Oct 2017 - 11:12

Last se nourrissait des contes, des mots et de la voix de Xen, comme une des nombreuses drogues que le pirate de terre prenait sans doute pour s'enivrer d'odeur et de goûts sucrés et amers... Puis la lassitude lui vint aux oreilles. Petit à petit, au même rythme où Xen se lassait de parler, Last revenait peu à peu à la réalité. Il jouissait de moins en moins du ton ennuyé et presque monotone qui essayait de le maintenir intéressé. Mais, maintenant... ça n'avait plus rien d'exaltant.

Il y eut un silence où le Maître-artillerie se contenta de laisser tomber son œil dans le vide, comme si les paroles de Xen, au moment où elles s’éteignirent, étaient un fil qui venait de se casser et le faisait chuter. Mais lorsqu'il parla de nouveau, Last releva la tête vers lui, hautement intéressé.

Il étira ses lèvres d'un large sourire mystérieux, et écouta attentivement. Oh oui, des histoires, toujours plus d'histoires ! Mais la condition pour les écouter était... ? Il ne la sut pas. Xen s'était arrêté. Pourquoi Last est-il là ? Pourquoi « perdre son temps » à entrer dans une boutique pour ne pas la visiter elle, mais pour rendre visite à son propriétaire. Non pas pour parler, mais pour écouter. Écouter quoi ? Sa journée ? Ses plaintes ? Ses histoires... ? Qu'est ce qui faisait envie au pirate à n'importe quel instant ?

Des histoires. Et Xen, s'il en avait plein la tête, était donc tout ce qui pourrait l'occuper jusqu'à la fin. Avec une démarche lente et presque féline, Last s'avança vers lui, un peu surplombé par la hauteur de l'Oublié qui s'était installé sur le comptoir. Il profita de cette position pour paraître comme « soumis » à son regard, afin de lui prodiguer une impression de dépendance. Last n'avait pas besoin de lui, pour vivre, mais ses histoires... cette adrénaline qu'il ressentait, qu'il réclamait comme lors d'une nuit torride, elle était bonne, faisait du bien. Il en voulait plus.

Et Last ne se dégoûtait pas à essayer de persuader, s'il suffisait d'être juste un peu convaincant.

- Si c'est une monnaie d'échange dont tu as besoin afin de vendre ton bien le plus précieux... Je suis acheteur.

Il usa d'une voix à la fois suave et qui traduisait son sérieux.

- Rechercherais-tu quelque chose ? Aurais-tu besoin de quelqu'un pour te le rapporter ? Certes, toi, je te connais ainsi : grand, petit, encré dans ton monde, et moi l'inconnu y plongeant la pointe du pied afin de m'enivrer d'une sensation que je n'avais encore jamais sentit jusque-là... Mais ne suis-je pas aussi celui qui vient de l'extérieur ? Celui qui peut sortir... celui qui peut t'amener le nouveau ?

Il posa ses mains de chaque côté des jambes de Xen, afin de couper définitivement à cet espace, et Last demeura « sous » le marchand, la tête levée vers son visage avec un regard envieux d'autres contes divers.

- Dis-moi ce que tu veux, Xen, et je te l'apporterai afin que tu me vendes encore tes plus belles histoires...
Revenir en haut Aller en bas
Xen Nataku
avatar

☠ Gérant du Bric-à-Brac du Port ☠


✘ AVENTURES : 128
✘ SURNOM : L'Oublié
✘ AGE DU PERSO : 19 ~ 22

✘ DISPO POUR RP ? : Non~
✘ LIENS : A hallucination is a fact, not an error; what is erroneous is a judgment based upon it.


MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Ven 27 Oct 2017 - 1:14

La cruauté, dans sa forme la plus pure, repose sur l'incapacité d'offrir à quelqu'un ce qu'il désire. On la trouve chez ceux qui ne comprennent que leurs propres souhaits, tout en étant incapables de les rendre tangibles. Tout est chimérique chez Xen et son besoin d'affection écrasé par sa volonté de ne plus jamais succomber à sa nature. C'est un peu triste, d'utiliser ce mot pour définir tant de crimes. Ah, s'il était en mesure d'avoir la moindre forme d'empathie envers ses victimes, tout serait encore plus douloureux.

A place, il doit se contenter de la présence du dévoreur d'histoires. Le grand Last, qui n'hésitera pas à quémander jusqu'à obtenir ce dont il a le plus besoin pour exister. Est-ce que sa vie est similaire à un livre dont la fin change constamment ? La pensée est intéressante. Suffisamment pour que le cadet prête attention à cet individu soudainement trop proche. La beauté, bien que manquant d'un détail crucial, du second pirate l'occupe un moment. Il le détaille du regard, observant l’œuvre d'art sans savoir s'il doit enchérir ou bien laisser l'occasion passer. C'est que les règles du port sont plus insidieuses qu'on ne le croit. Un écart pourrait bien se retourner contre l'innocent marchand et lui gâcher la vie.

« Mon prix n'est qu'une illusion. Rien de matériel ne pourra être équivalent à tout ce que j'accumule entre ces murs. » Paume contre son menton, Xen décore son visage d'une moue ennuyée. Oh, il pourrait suggérer l'apport de nouveaux ouvrages, pour occuper son besoin de lecture. Cependant, en échange d'histoires, cela paraît trop simple. Et puis, il a encore tant à lire, tellement d'objets qui ont besoin qu'on les sublime avec l'aide d'un peu de magie. Non, le jeune homme n'a pas le temps pour ça.

La proximité soudaine le force à retirer sa main. Curieux, Xen se penche un peu, jusqu'à presque briser les règles. Un contact serait presque un crime, un de plus, injustifié. Alors, le temps se suspend jusqu'à ce qu'il se sente forcé de cligner les yeux. Ses doigts repoussent quelques mèches bleutées derrière son oreille, pour s'offrir une distraction. La sensation de son cœur battant trop fort dans sa poitrine est désagréable. Pourquoi a-t-il besoin d'un tel organe en premier lieu ?

« J'ignore ce que tu pourrais m'offrir qui me suffirait. Il est complexe de m'acheter, de me combler. Ah, sans doute suis-je un peu trop égoïste sur ce point. Pour toi, pourtant, je devrais accepter de baisser ma garde. » Xen tire la langue, appréciant sans doute un peu l'illusion de pouvoir qu'il a sur Last grâce à leur position. Il est mauvais de se complaire dans des détails aussi futiles.

« Qu'as-tu à me dire sur l'extérieur ? Le terme est si vaste. Il va de l'autre monde aux mers déchaînées. » Son brillant esprit se souvient alors de la patrie, de celle qu'il abuse pour justifier sa mentalité peu admirable envers les étrangers. « As-tu fait le tour de l'autre monde ? Visité certains ports ? Ma première demeure ne me manque pas, puisque je suis un résident de l'éternité de l'île à présent. » Tout en parlant, sa main glisse sur son bras gauche et la mitaine qui le recouvre.

Oh, certains souvenirs restent brûlants.

« Néanmoins, je me demande ce que mon pays est devenu. »






私はクセイヌです。怪物です。☂️
If all you've ever known is to be hurt by the one that pretends to love you, then many times you go to the one who hurts you for love. ×by lizzou.


Merci Blue ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Lun 30 Oct 2017 - 22:19

Une chose que Last ignorait de Xen... c'est qu'il était un ancien Garçon Perdu. Ou plutôt, il savait que beaucoup et beaucoup de ses camarades, de Terre comme de Mer, étaient autrefois du camp ennemi – le plus ridicule, abstrait, les Enfants. Mais de Xen, directement, il ne le savait pas. C'est en l'entendant parler de « l'autre monde », de « l'extérieur », qu'il comprit. Il ne savait pas ce que pensait les « anciens ». Si certains regrettaient parce qu'ils avaient été bannis, ou bien si leur venue était en réalité un choix.

Encore plus étrange – ou aberrant – quand il s'intéressait à ce fameux pirate. C'était un cas, une étrange personne, un « faux narrateur » mais surtout ancien Enfant. Il se fichait du passé de gamin d'Île de tout forban ayant perdu son ombre ; lui, en tout cas, était fier d'avoir encore la sienne. Last le laissa bouger, il se fichait de la proximité – seul un contact trop fragile le ferait reculer – mais resta debout, ne voulant juste pas couper le fil de la conversation. La scène était intéressante, il se sentait bien plus à l'aise ici qu'à son arrivé.

Grâce à la pièce ? Aux objets emplis d'histoires ? À Xen ?

« Néanmoins, je me demande ce que mon pays est devenu. »

- Ton pays... C'est marrant qu'il n'y en ait pas, ici, n'est-ce pas ? Ou bien peut-on considérer les territoires qui sont nôtres, des fées, des Peaux-Rouges, sirènes et ces enfants comme tels ? Probablement... s'ajouta un rire. Ou alors le Désert, la Forêt, le... oh, le Pays d'Halloween. Je crois qu'on a trouvé notre façon de refaire la carte.

Un sourire étira alors ses lèvres. Puis ses yeux le dévorèrent de curiosité.

- Ton pays, ce monde, ne te manque pas, comme tu dis. Alors pourquoi me questionner ? Sache que je suis arrivé dans celui-ci bien avant toi. Je dois avoir une... que dis-je, des centaines d'années technique, de scènes, d'aventures et ce parmi une infinité de possibilités derrière moi...

Les souvenirs de Last concernant son ancienne vie restaient intactes, contrairement à la généralité des mémoires enfantines. Pourtant, effacer sa mémoire, ça il le voudrait bien. Peter l'avait-il déjà fait pour d'autres ? Des adultes ? Il ne connaissait pas la curieuse façon de penser de ce personnage, il était une forme de spectacle pour certains, mais une didascalie répétitive pour lui. Antagoniste et projecteur clignotant qui menace à tout moment de tomber sur les planches et d'écraser un acteur.

Si la boutique était une caverne d'histoires et de scénarios, alors Xen était un personnage intéressant et sans doute le crâne plein de chapitres vieux comme neufs... Mais oui, Last aurait préféré ne pas se souvenir de certaines choses. Voire tout oublier. Sauf le théâtre.

- Que veux-tu savoir sur l'autre monde ? Sur celui que tu as quitté après moi... Ce que je sais ?

Un temps.

- C'est toi qui veut savoir sur moi, maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Xen Nataku
avatar

☠ Gérant du Bric-à-Brac du Port ☠


✘ AVENTURES : 128
✘ SURNOM : L'Oublié
✘ AGE DU PERSO : 19 ~ 22

✘ DISPO POUR RP ? : Non~
✘ LIENS : A hallucination is a fact, not an error; what is erroneous is a judgment based upon it.


MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Dim 19 Nov 2017 - 1:44

Nulle patrie pour les oubliés de l'île. Est-ce différent lorsqu'on touche rarement le sol ? La vie en mer ne conviendrait certainement pas à Xen. A son arrivée au port, pas même a t-il effleuré le concept. Son chemin s'est tracé avec soin, suivant les méandres de son esprit. Personne ne s'intéresse vraiment aux babioles en tout genre. Il reste que sa présence est nécessaire, que le service apporte un léger bonus au lieu. Sans compter que ça paye plutôt bien sa prise d'opium, ce qui n'est pas négligeable. Pour ne pas dire que c'est ce qui maintient Xen en vie.

« Ton pays, ce monde, ne te manque pas, comme tu dis. Alors pourquoi me questionner ? Sache que je suis arrivé dans celui-ci bien avant toi. Je dois avoir une... que dis-je, des centaines d'années technique, de scènes, d'aventures et ce parmi une infinité de possibilités derrière moi... »

Ancien. Depuis combien de temps est-il présent au sein de ce grand tout ? Impossible à dire, personne ne peut compter les minutes comme dans le reste de l'Univers. Leur refuge, ou prison selon le jour, obéit à ses propres règles. Xen, pensif, laisse ses doigts glisser contre ses propres lèvres. Il contemple, analyse. Son esprit est devenu lent à cet exercice, plus rien ne fuse tel un éclair comme auparavant. C'est ce qu'il méritait, probablement. Autant ne pas s'y attarder.

« On s'intéresse toujours un peu à ce que l'on ne peut posséder. La nature humaine est ainsi, cruelle et si belle à la fois. Ce monde n'est plus le mien, ne le sera plus jamais. Néanmoins, je ne déambule pas sur les mers, limités à ce que cet îlot de terre peut m'offrir. Comprend bien que je m'autorise à te faire la conversation à ce sujet. »

Tout ça n'était-il pas lié à un échange de services à la base ? Des histoires contre n'importe quoi d'autre. Sa main se retire, passe contre les lèvres de Last à présent. Il en trace la forme, différente des siennes. Bel homme, vieil homme, conteur attitré de ce monde. Que peut-il donc bien avoir à offrir ?

« Que veux-tu savoir sur l'autre monde ? Sur celui que tu as quitté après moi... Ce que je sais ? »

Rien n'a véritablement d'importance, Xen présume. Autant retourner l’échiquier, s'offrir un autre point de vue. Qu'est-ce que Last aurait coutume de présenter en guise d'offrande. Il est un narrateur, par conséquent il doit bien détenir des secrets, un détail utile.

« C'est toi qui veut savoir sur moi, maintenant ? »

Ses ongles glissent, sans pitié, faisant apparaître le rouge sur la chair des lèvres de son vis-à-vis. Ce n'est pas grand-chose, une minuscule marque. Pourtant, c'est tout ce que son regard lui offre à cet instant.

« Qu'est-ce qui m'en empêcherait ? Les anciens contes ont-ils moins de valeur que le présent ? Tout se construit sur des légendes. N'en es-tu pas une, si tu as vécu si longtemps ? Ne connais-tu pas les secrets cachés derrière le rideau ? » Son expression est peu amicale, pourtant Xen ne souhaite pas la guerre. Uniquement de quoi oublier.






私はクセイヌです。怪物です。☂️
If all you've ever known is to be hurt by the one that pretends to love you, then many times you go to the one who hurts you for love. ×by lizzou.


Merci Blue ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Lun 11 Déc 2017 - 12:35

Last laissa Xen faire lorsqu'il sentit des doigts qui n'étaient pas siens passer sur ses lèvres avec une douceur involontaire. Il ne grimaça même pas lorsqu'il sentit l'ongle entrer d'un millimètre de millimètre dans la chair rose, provoquant un saignement digne d'une écharde de bois. Par réflexe, Last lécha la minuscule plaie en touchant inévitablement le doigt encore présent de son interlocuteur.

Ce n'est pas ce genre de geste qui le gêne, de toutes façons. En plus, Xen a tout l'air d'être l'explorateur qui s'aventure un peu par curiosité sans trop savoir où il pose exactement les pieds. Mais tout de même, le pirate de mer se demanda d'où lui est venu cette subite envie de lui percer la lèvre.

« Qu'est-ce qui m'en empêcherait ? Les anciens contes ont-ils moins de valeur que le présent ? Tout se construit sur des légendes. N'en es-tu pas une, si tu as vécu si longtemps ? Ne connais-tu pas les secrets cachés derrière le rideau ? »

Voilà qu'il passait de « narrateur » à « légende »... Last s'en sentit flatté. Mais, comme d'habitude, il ne s'autorisa pas à se vanter d'être plus qu'un pirate dans le fond de la scène qui observe et raconte. Car après tout, qu'est-il, à côté de personnages plus importants dans cette pièce géante ? Sans chercher à se débarrassant des doigts qui se promenaient sur sa bouche, le Mélodrame conserva son regard à l'oeil unique sur le bleuté, avouant seulement :

- Le secret le plus vieux que je puisse connaître ici, c'est le Capitaine Hook.

Après tout, il faisait partie de l'équipage original. Lorsqu'ils étaient encore « si peu » à bord, qu'il était le dernier du Monde Ordinaire à quitter la Terre ennuyeuse pour s'envoler avec le Jolly Roger... C'était Hook, la légende. La plus vieille qu'il connaisse – du moins, au plus près. Et ça devait être la même chose pour Xen avec Pan. Tout les deux connaissaient la même histoire, mais d'une facette différente. L'oeil vert de Last se détourna du visage et glissa vers le bleu de ses cheveux. D'où venait cette couleur unique des gênes ordinaires ? Puisque Xen ne se gênait pas pour violer délicatement ses lèvres, le Mélodrame ne se priva pas non plus d'avancer une main vers les mèches originales, près de l'oreille.

Il espérait d'ailleurs ne pas en changer l'odeur à la fois sucrée et amer qui s'en dégageait, avec celle de son gant, la poudre à canon. Malgré cet égarement, Last ne perdit pas le fil de sa réponse.

- C'est un coffre à trésor à lui tout seul, et jamais je n'ai pu l'ouvrir. Il est une légende à lui tout seul, si proche, mais... il soupira. Je ne possède pas la clé, et elle n'est sans doute pas sur le navire.

Il ignorait même l'animation qu'il y avait dans la haine qu'il partageait avec Peter Pan. Peut-être que Xen savait ?

- Mais je suis curieux, moi aussi... de toutes ces histoires... ce passé englouti par des années de souvenirs qu'il cache derrière lui... Ça va finir... par me frustrer...
Revenir en haut Aller en bas
Xen Nataku
avatar

☠ Gérant du Bric-à-Brac du Port ☠


✘ AVENTURES : 128
✘ SURNOM : L'Oublié
✘ AGE DU PERSO : 19 ~ 22

✘ DISPO POUR RP ? : Non~
✘ LIENS : A hallucination is a fact, not an error; what is erroneous is a judgment based upon it.


MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Jeu 21 Déc 2017 - 2:02

Toujours au bord du désastre, son esprit ordonne des choix dénués de sens, ne serait-ce que pour explorer l'humanité de ses semblables. Chaudes sous la peau, les lèvres ne sont pas désagréables. Elles représentent une invitation que le cadet évitera soigneusement. La décadence n'est acceptée que jusqu'à un certain point après tout, surtout au port. Une véritable perte de temps pour le jeune homme qui a déjà retiré ses doigts. Le geste a certainement un sens plus profond que le simple jeu. Une provocation peut-être ? La possibilité que Xen ne possède plus toutes ses capacités de réflexion est également envisageable. Pas que ça le préoccupe outre mesure.

Exister au port est bien mieux que d'y vivre pleinement. Il constate le mouvement de la langue, sa façon de de débarrasser du sang. Le goût est certainement métallique, un brin chaud contre la chair. N'était-ce pas ainsi la fois où celui d'un de ses amis l'a recouvert, lors de cette aventure qui a si mal tournée. Dans le fond, Xen n'est pas certain que Bright n'ait jamais accompli une mission sans causer la mort d'un camarade. Quel dommage.

« Le secret le plus vieux que je puisse connaître ici, c'est le Capitaine Hook. »

Prêter attention est complexe à cet instant, tandis que les pensées tournoient jusqu'à causer une absence dans son regard. Cligner les yeux corrige le problème, paraissant même que Xen s'intéresse au sujet. C'est le cas, il suppose. Hook est un mystère à lui tout seul. Le jeune homme possède des théories à ce sujet, la majorité teintées d'opium ou de sa propre histoire. Avant qu'il ne puisse entrouvrir ses lèvres pour en suggérer quelques unes, le contact contre sa chevelure l'arrête. Bien que la peau ne soit pas à nu, Xen s'autorise à pencher légèrement la tête sur le côté, pour que les mèches frôlent un peu plus le gant. Recevoir autant d'attention est rare. Pratiquement un privilège même, pour celui qui n'existe que pour être aimé.

« C'est un coffre à trésor à lui tout seul, et jamais je n'ai pu l'ouvrir. Il est une légende à lui tout seul, si proche, mais... »

Un miroir de Peter, rien de plus que ça. Xen presse ses doigts contre ses propres lèvres, réfléchissant à la manière de répondre. C'est d'abord un sourire qui naît sur ses lèvres, une fois encore un peu étrange. Il se retient de rire, de se moquer de ces secrets qu'ils n'obtiendront jamais. L'île n'existe pas pour les protéger, uniquement pour prendre encore et encore.

« Tant de possibilités. Je l'imagine si bien en premier perdu déçu par les agissements de Peter. Tout bon héros doit avoir un rival, après tout. Quoiqu'il est complexe de déterminer qui est le preux chevalier dans cette histoire. » Un peu de rébellion, déguisée sous le ton amusé de Xen. De toute façon, il abhorre les deux individus de la même manière.

« As-tu une solution, pour ainsi m'en parler ? Une clé cachée quelque part qu'il nous faudrait trouver d'une façon moins chimérique ? Il est dommage que je n'ai pas un tel trésor dans ma boutique. » Se penchant un peu, Xen approche son visage de celui de l'aîné, curieux.

« Peter n'a jamais été très bavard à ce sujet d'ailleurs. Leur rivalité est ancestrale, basée sur un discours de haine qu'on offre à tous les perdus. En tant que Darkness, je n'ai guère de souvenir d'avoir obtenu plus que ça. » Le mensonge passe ses lèvres naturellement, sans hésitation. Qui se soucie que ce n'était pas son nom, à l'époque. C'est celui qu'il donne généralement à la taverne, donc Xen peut se l'approprier.






私はクセイヌです。怪物です。☂️
If all you've ever known is to be hurt by the one that pretends to love you, then many times you go to the one who hurts you for love. ×by lizzou.


Merci Blue ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1840

MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   Lun 16 Avr 2018 - 23:25

The End


Si pour certains les contes font office de drogues,
Ils seront bien en mal sur les terres du Pays,
Qui comme eux se nourrit de fables et d'épilogues,
Qui comme eux ne sait jamais quand cela finit.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petrichor ☂ Last   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Port Débauché-