Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 297
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Jaune   Jeu 18 Mai 2017 - 15:43


"Tes yeux sont de la même couleur que la pluie".
La phrase est devenue une ritournelle dans la tête de Grenouille, elle passe et repasse en boucle, comme s'il était coincé sur une fréquence de radio.

Il pleut, il mouille, c'est la fête à la Grenouille.

L'Esprit Nuit déploie très lentement son manteau sombre. On ne fait presque pas la différence entre le jour et le crépuscule de toutes façons, tant le ciel est chargé de nuages. Grenouille a pris l'habitude de les contempler. Il s'est accommodé à la Pluie.

Le temps a l'air tout ralenti, en ce moment. C'est toujours ça quand Peter n'est pas là. On dirait que l'île s'assoupit. Les enfants de l'Arbre s'adonnent à leurs tâches moins vite, les missions sont moins courantes. On se lève plus tard, même. Mais les souris ne dansent pas, malgré le départ du chat. Personne n'est d'humeur à danser. C'est pas la fête.

Il pleut, il mouille, c'est la fête à la Grenouille.



Grenouille s'est assis au bord du pont, les jambes ballantes, les bras retenus par les cordages qui soutiennent la passerelle branlante. On s'y habitue, à cette pluie. On l'entend quand on se réveille, elle nous berce quand on s'endort. Il fait quelques cabrioles, cabrioles molles, un peu machinalement.
Il se relève, marche sur les mains jusqu'à la plateforme en cercle où mène le pont, et se laisse tomber sur le dos. Quelques gouttes se frayent un chemin parmi les branchages et échouent sur son visage. Elles sont salées. Est-ce que la Pluie a déjà eu un autre goût ?

Et puis, un éclat jaune.
Grenouille redresse la tête. Son coeur frappe légèrement ses côtés, vraiment légèrement, car lui aussi est tout mou.
Yellow.

Grenouille aime bien Yellow. Parfois, il cherche son regard. On ne sait pas de quelle couleur sont les yeux de Yellow. Peut-être comme la Pluie, eux aussi ?
Il sent la Peur qui poisse sur la peau de Yellow, sous l'anorak. Un halo de peur, une aura de peur. Il connait l'odeur. C'est la sienne.

Mais Grenouille ne sait pas comment parler à Yellow. Il sait pas faire ces trucs-là, pas trop. C'est lui le tout fermé, d'habitude, celui dont le regard dévie, se terre, celui dont le corps se crispe, se racrapote.
Alors sans dire un mot, puisqu'il peut pas, il avance à quatre pattes vers la petite silhouette jaune. Elle est assise sur la plateforme, les jambes dans le vide, le regard dans le vide. Le jaune brille presque dans le bleu. Grenouille s'assoit à ses côtés, pas trop loin, pas trop près.

Il sort son étoile en tissu et la pose sur sa cuisse.
Elle aussi, est jaune.










Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yellow
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 26
✘ SURNOM : L'Encapuchonnée.
✘ AGE DU PERSO : Neuf ans.

✘ DISPO POUR RP ? : 2/3.
✘ LIENS : Are you afraid of monsters too ?

MessageSujet: Re: Jaune   Lun 5 Juin 2017 - 0:15


JAUNE
ft. Grenouille



Le pays lui faisait peur.

Neverland, c'est une île où ça chante, ça danse, et pour résumer, le Mal n'est pas partout. Il est repoussé, on en est protégés, et c'est d'ailleurs ce qui la différencie du Monde ordinaire. À la maison, Yellow n'avait pas de protection, pas de bouclier, pas d'amis, et surtout, pas de magie. Ici, au Pays de Jamais, il y avait de tout. De gentilles Créatures, des enfants joyeux (pas tous, hélas), et de la magie. Magie, magie, magie. Et Peter Pan.

Mais ce dernier n'était pas là. Plus de Marchand de Sable.

L'Île lui faisait peur, sans lui. Elle était plus molle, certes, moins active, et peut-être moins dangereuse... Mais ô combien stressante et vide. Comme le Grand Arbre. Il est Grand, mais il est vide. Presque vide. Les Enfants étaient partis, pas tous. Pas tous, comme elle. La fragile enfant qui a trop peur de retourner « en bas » tant elle ne veut plus s'exposer au risque de s'aventurer là où il n'y a pas de magie. Quitter l'Île ? Même si c'est pour la sauver ? Non, non, non. Jamais. Elle reste là. Elle restera toujours là.

Même si toute seule.

Toute seule ? Qu'est ce qui la fait sursauter, alors ?

C'était Grenouille.

Elle aimait bien Grenouille. Comme elle, il ne parlait pas beaucoup – en tout cas, pas avec elle. Pourtant, ils étaient plus ou moins proches. Bien sûr, rien ne disait nulle part qu'il fallait forcément savoir se parler pour devenir amis. Ils étaient amis ? Yellow le supposa. En tout cas, elle n'avait rien à reprocher à Grenouille, et Grenouille n'avait sans doute rien à lui reprocher à elle. Elle se sentait seule, sous la pluie et assise, petites jambes maigres et nues dans le vide. Mais plus maintenant. Il tenait compagnie comme il tenait une chandelle qui éclaircissait son obscure solitude et sa noire peur de l'absence de Peter.

Elle tourna légèrement la tête pour regarder une partie du visage du garçon – le reste, elle ne le voyait pas à cause de la capuche. Elle a toujours su à quoi ressemblait Grenouille, mais lui, comme d'autres, ignorait à quoi elle ressemblait. Si ce n'était pas grâce au ciré jaune, c'était grâce aux jambes bien souvent sans bottes, qu'on pouvait la reconnaître. Et encore... Qu'était-elle, sinon, hormis un vêtement à la couleur pétante avec deux bâtons de peau ?

Le silence et la pluie. Et le vent. Et en bas, l'eau qui faisait du mal au sol.

Elle regarda l'étoile que Grenouille sortit. Était-il rassuré en la fixant ? Ou essayait-il de communiquer ? Quand bien même ils se connaissaient « bien », il y avait des choses intraduisibles s'il n'y avait pas de mots. De même pour lui, il y avait des choses qu'il ne pouvait pas savoir si elle se murait dans le silence.

Elle regarda ses jambes se balancer dans le vide. Elle avait encore peur.

Les autres n'étaient pas là. Il y avait elle, et lui. (et les autres ailleurs, mais là tout de suite...)

Pour simple réponse à sa venue, elle se décala légèrement vers lui, réduisant le petit espace entre eux. Elle avait besoin d'être rassurée. Toujours entourée. Sa capuche masquait ses yeux, mais à sa tête tournée, elle devait fixer l'étoile. Enfin, pour traduire son appréhension, Yellow saisit la manche de Grenouille et la serra délicatement entre ses doigts. Ils allaient revenir, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jaune ?
» Comment travailler le jaune ?
» Désert Jaune Lasure
» tout jaune
» Lumière Bleu et jaune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-