Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 16  Suivant
Buster
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 55
✘ SURNOM : L'Expert
✘ AGE DU PERSO : 14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Envoie-moi un MP, pepito
✘ LIENS : Remember kids, the only difference between Science and screwing around is writing it down.

MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Ven 9 Juin 2017 - 22:26

L'esprit complètement anesthésié par un mélange explosif de panique et d'euphorie folle, Buster profite un brin trop intensément de sa séance karaoké, n'hésitant pas à pousser sur sa voix pour ressentir les vibrations de ses modulations de notes dans le métal du Nautilus même. Il se doute que le vague bruit de fond de grésillement sortant de son talkie-walkie sont des protestations, mais il n'y prête pas garde ; au pire du pire, ils auront un gros acouphène pendant quelques temps. Mieux vaut ça qu'une violente mort par noyade.
Mais un cri derrière lui finit par le distraire :

- BUSTER ! BAISSE LE SON !

Il se retourne et voit Northern, sortie tout juste d'un sprint pour lui dire de la mettre en veilleuse. N'étant pas encore en état pour lui dire d'aller voir ailleurs, il remet son casque en gardant un œil sur elle, pour s'assurer qu'elle ne tente pas de lui arracher la radio, et se décale pour regarder par le hublot le résultat de son attaque sonore, espérant, en guise de démonstration de l'efficacité de sa tactique étalée sur le visage de la Nocturne, y voir un Cachalot le pif dans une falaise, pilonné par des missiles.

Spoiler:
 






WANTED : Je suis à la recherche de mon Petit Frère !

Buster analyse en #e9e9e9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seedy
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 129
✘ SURNOM : La Camelote
✘ AGE DU PERSO : Entre 12 et 14ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2 on va dire c'est bien déjà.
✘ LIENS : J'ai un nid de cigognes dans le
coeur

MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Ven 9 Juin 2017 - 23:12

Freckless lui gueule dessus.
C’est là qu’il se met à déconner complètement. Y’a un truc qui saute à l’intérieur de lui.

Ça le plonge dans un état de tristesse indescriptible, c’est violent, ses mots furieux sonnent comme une gifle et ses épaules se voûtent comme un acte de défense, sa nuque se courbe comme un acte résigné et son regard se visse au sol, par acte de honte sûrement. Il trouve ça putain d’injuste mais il se tait, ça change pas de d’habitude, ses mots sont encore perdus quelque part et il a pas la force d’aller les chercher. Y’a un peu des larmes qui lui calcinent le bord des paupières alors ses dents mordent fort fort l’intérieur de ses joues jusqu’à se faire saigner pour se contenir et pas se transformer en fantôme déprimé, pour pas qu’il craque. Mais là, à l’intérieur c’est une bombe qui vient d’exploser, y’a toutes ses idées noires qui se diluent de partout dans ses veines et s’enfouies dans les limbes de sa tête, et merde, ça lui fait presque aussi mal que les brûlures ; même s’il a appris à encaisser les coups comme personne, à absorber les mots aussi aiguisés que des couteaux, le fait que ça vienne de Freckless le contrarie.
Ça le fait chier.

Merde, faut qu’il se ressaisisse ! Ils vont peut-être tous crever et il pense encore à ça c’est n’importe quoi.

D’un coup de poignet vif, il s’essuie rageusement ses yeux rouges et se détourne vivement en se ruant sur ses outils qu’il a disposé dans un sceau, dans sa course pour atteindre le four en panne, il s’en saisit presque violemment et le jette presque à côté lorsqu’il se trouve face au four éteint. Il prend une profonde respiration, ses poumons sifflent très fort, on dirait qu’ils ont laissés place à deux ruches d’abeilles mais ça va. Ses mains meurtries se posent souplement sur le four, il en dessine les contours à la recherche de la panne, se demande qu’est-ce qui peut être sauvé et s’il n’est pas définitivement mort. Il dirait que non mais il stresse tellement qu’il sait pas si son diagnostic est le bon.
Faut qu’il se calme.
Il se met à travailler – à réparer, il regarde comment marche les fours et essaie de comprendre la source du problème. Mais le nouveau choc de la baleine lui arrache sa concentration qu’il tient au bout des doigts et le projette brutalement en arrière; sur le dos. IL a mal.

PUTAIN DE MERDE. (silence)MERDE !

Oui c’est bien lui qui vient de pousser ce cri, celui que tu n’entends jamais, qui a la bouche cousue et le regard qui dévie tout le temps, celui que tu ne connais pas, peut-être. Mais il est comme toi, il commence à céder un peu à toute cette panique, il a de plus en plus de mal à être calme. C’est lui qui pète un peu un plomb mais c’est qu’éphémère, tu vois déjà la gêne qui s’étale sur ses joues, si tu poses tes yeux sur lui. Il se relève maladroitement, un peu honteusement aussi – cette baleine lui casse les couilles – oui c’est le mot, elle lui casse les couilles.

Ses oreilles attrapent à la volée les cris de Nasty, il hésite à aller l’aider, c’est qu’elle fait flipper aussi celle-là à balancer des conques et tout quand elle est pas contente, mais il s’arme de son courage ; saisit de la colle et se précipite vers elle. Il pose sa main sur son épaule pour la décaler doucement sur le côté.

—  Je m’en-en-en occupe. E-e-e-ssaie de vovovoir si y’en a d’autres à côcôté.

Il balbutie. Elle le fait trop flipper mais il veut pas lui montrer.

—   Sa-sans vouloir te cocommander. Ah euh, tiens, prends ç-ç-ça

Il rajoute ça pour pas la froisser, au cas-où, il a pas envie qu'elle lui gueule dessus elle aussi. Il répare rapidement la fissure, lui donne la colle et retourne à son four. Il remonte ses manches jusqu’à ses coudes et s’engouffre dans le four refroidi pour commencer à le bidouiller, y’a toute la cendre qui s’écrase sur son visage et dans ses poumons, ça pue le cramé, il a du mal à respirer mais là, vraiment là, il s’en fout totalement.

En gros:
 






le garçon qui crache des ouragans
Et si le ciel s'écroule, si les continents plongent, je te suivrai même jusque dans tes songes. Tu me trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites et les virages. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Larme
avatar

☼ Fée des Eaux ☼


✘ AVENTURES : 95
✘ SURNOM : La Mélancolie
✘ AGE DU PERSO : Née le premier jour de la Pluie Salée

✘ DISPO POUR RP ? : Pas vraiment, mais c'est négociable
✘ LIENS : En tout être il y a un lac, une tristesse liquide que les larmes aident à vider.

MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Sam 10 Juin 2017 - 0:45



❝ Secourir les Sirènes
• Event •



La petite fille ne lâche pas et l'on me saisit brusquement. Je n'ai que le temps de pousser un cri avant de me voir projeter vers l'hideux monstre de métal que les enfants habitent. J'ai le temps d'apercevoir une sirène
étrange aux couleurs en tout point semblables aux miennes rejoindre ses sœurs avant de m'écraser contre le métal.
Je ne fais pas beaucoup de bruit, personne n'a du me remarquer, personne ne me remarque jamais de toute manière.
La petite fille coincée dans le costume est là elle aussi. Elle n'a toujours pas lâché, la sirène l'en a empêché :  quelle idiote, elle lui a peut-être ôté sa seule chance de disparaître et d'échapper à cette vie.
Elle aurait pu au moins me manger, cela m'aurait évité beaucoup de peine...
Je m'éloigne de nouveau du Nautilus, laissant l'enfant rentrer en son sein, et voge plus loin. La machine a l'air guéri car elle se remet à avancer, dommage pour eux, ils auraient pu mourir avalé par l'eau, c'est une belle fin, que je ne connaîtrais jamais car je suis une fée des Eaux. Quelle injustice.
Les jours passent et je m'ennuie, je m'ennuie et je rumine mon ennuie.
Je suis loin du Nautilus, j'ai dérivé, sans but et sans envie.
Et c'est ainsi que je l'ai vu.
Cet être immense, si grand, gigantesque, que je me suis mise à pleurer devant mon insignifiance.
La créature nageait vers la machine hideuse, l'air en colère, et ô que je la comprenais : cette chose ne méritait pas d'exister.
Je l'ai suivi, sans alerter personne bien sûr, il ne fallait pas qu'ils fuient, ça allait être leur chance de disparaître.
Je les contemple maintenant, sur le point d'être gobés tout crus par cette immense créature. Ils ripostent, les idiots ! Des horribles pointes fusent et explosent sur leur exécutrice.
Tout à coup...


❝GHOSTBUSTERS !
If there's something weird
and it don't look good
Who ya gonna call? ♫


L'onde de choc m'envoie voltiger loin, très loin du champ de bataille. Si loin que je finis par perdre la notion de distance. Avant de m'écraser contre un piton rocheux. Malheureusement l'eau a eu largement le temps d'amortir la collision et je ne suis même pas blessée.
Je n'entends même plus le beuglement horrible sortant du Nautilus. Je n'entends plus rien, je suis seule.
Tellement seule.



•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dude
avatar

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 243
✘ SURNOM : Le Chevalier
✘ AGE DU PERSO : Pas loin de 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Will see in private
✘ LIENS : Shmow-zow ! It was weird but I liked it.

MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Sam 10 Juin 2017 - 1:49

Secourir les Sirènes
Event



La panique suintait de chaque boulon, chaque parcelle du sous-marin. Les cris résonnaient affreusement dans les couloirs de métal et dans la tête du Chevalier. Ce dernier se couvrait les oreilles afin de se couper du chaos et de la fin du monde mais en vain : la peur lui vrillait les tympans et le cœur.
Il n'entendit point le premier appel, les yeux férocement clos il ne vit pas plus approcher la créature rousse et douce qui l'avait rassuré quelques jours plus tôt.
Un sursaut terrible le fit bondir jusqu'à un tuyau au-dessus de sa tête où il se cogna durement. Un glapissement de peur et de douleur s'échappa du garçon et son regard se posa enfin sur la créature qui venait de lui tirer la manche.
Ses yeux bleus coururent d'un bout à l'autre du couloir aux lumières clignotantes et inquiétantes et il mit une seconde avant de remarquer l'eau qui approchait de ses souliers.
Un nouveau cri échappa au Chevalier qui bondit de nouveau, sur ses pieds cette fois-ci. Les yeux écarquillés par l'effroi il saisit la créature par la patte et le tira avec lui dans une fuite éperdue.
Son cri ne quitta pas ses lèvres une seule seconde, les accompagnant et résonnant dans les couloirs de métal.
Dude était épouvanté.

codage par Junnie sur apple-spring


Résumé:
 






True Nature of the Knight:
 


Le Chevalier cherche son destrier et meilleur ami !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Dim 11 Juin 2017 - 11:23

Ce n'était pas une bonne idée. C'était TOUT, SAUF une bonne idée. Il fallait laisser les Sirènes s'en charger, elles qui connaissaient bien les animaux marins... Non ? Pourquoi lui tirer dessus, à cette baleine ? Peut être les avait-elle prit pour du plancton, rien de plus. Ça n'attaque pas sans raison, une baleine, non ? C'est la même chose pour les requins, non ?
Quoi qu'il en soit, ça s'agitait un peu beaucoup au goût d'Heaven, qui chouina de plus belle. En voyant la gueule de la baleine s'ouvrir, elle se mit même à faire le Nonocat sans trop s'en rendre compte :

- Oh non non non non non non...

Mais ce n'est pas le moment de se lamenter; voilà que le rouquin rageux de la Carto dit de s'éloigner de la ligne de mire du Nautilus. Ils vont tirer des missiles mastoc de l'Armement, ou bien ?
En tout cas, la Mésange ne se fait pas prier. Alors qu'elle fait s'éloigner leur capsule du mieux qu'elle peut, ravalant ses larmes, elle se fait interrompre par une chanson qu'elle ne connait que trop bien... Mais massacrée par la voix du gamin qui s'est cru en train de chanter du ACDC.

Elle n'entend plus rien, sur le coup. Panique à bord, elle fond littérallement en larmes, mais elle a au moins le réflexe de freiner un bon coup, peut être un peu brutalement. Ça bourdonne dans ses oreilles, et la migraine, la foutue migraine, revient au galop. Avec le fait de devenir aveugle, c'est une des choses qu'elle redoute le plus : la surdité.
Pour se calmer, elle se passe les mains sur son visage blême, massacrant le mascara qu'elle s'était mis (eh oui, quand on va dans le Monde Ordinaire, on se fait belle. Et on fait même tout pour se trouver du maquillage, d'après la Récolteuse. Mais là, ça ne servait pas à grand chose; tout était parti. Tant pis !). Ça piquait un peu.

Ainsi, à quelques mètres à peine plus loin de la gueule de la bête, Heaven reprend ses esprits. Elle tremble, freine de toutes ses forces, les mains crispées sur son visage. Et, lorsqu'un machin bleu vint s'écraser sur le pare-brise de la capsule, elle pousse un cri strident. Une Sirène vient de s'évanouir sur leur capsule. Et voilà Stealth qui râle en demandant de l'enlever.

- Je peux pas ! J'ai peur de lui faire du mal !

Répondit la jeune fille sans trop réfléchir. Elle ne pouvait pas la balayer avec des essuie-glace, ou ce genre de chose ? Non ? Et elle n'osait pas faire trop de manœuvres pour éviter de la blesser... Après tout, elle aime bien les Sirènes.
Alors, elle opte pour la troisième solution : taper sur le pare-brise, pour tenter de la réveiller. Les poissons entendaient quand on faisait ce genre de chose sur leur aquarium, ça devait être la même chose ici, pas vrai ? C'était peut être pas la meilleure des solutions, mais passons. Elle n'arrivait pas à penser à quelque chose de meilleur pour le moment.


En bref:
 








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 250
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Dim 11 Juin 2017 - 12:27

Son champ de vision est soudain coupé par une apparition fantomatique. Scar a un mouvement de recul involontaire. La Sirène est si proche et elle semble le fixer. Lui, en particulier.

Il n’a jamais beaucoup côtoyé son espèce, malgré son ancienneté, mais devine que le bourdonnement au fond de son crâne doit être une tentative de communication de la part de la créature. Que lui veut-elle avec ce rictus démesuré qui taille son visage ?

Le Rouge n’a jamais été trop réceptif aux trucs magiques de l’Île mais, pour une fois, il fait un effort. Ordonnant de ne finalement pas tirer, il se penche, les mains à plat contre la vitre de leur petit vaisseau et se concentre en regardant la Sirène dans ses yeux étranges de poisson.

« ROUGE. Ne blesse pas plus ! Non, non, non ! À côté ! Votre poussière, votre ENCRE ! Laisse-moi être l’APPAT. »

Les paroles résonnent à l’intérieur de sa tête et le Sentinelle trouve la sensation d’entendre sans user de ses oreilles très déstabilisante. Il ne se pose pas de question sur le fait qu’elle connaisse son nom.

Derrière lui, Pit parle et fait écho à ses propres pensées. Ce qui, au final, est encore plus effrayant que la situation merdique dans laquelle ils se trouvent. Depuis quand lui arrivait-il d’être en accord avec ce bouffon ?

« Ne tirez pas, ne tirez pas ! »

Scar a décidé de faire confiance à la créature marine, bien qu’il ne soit pas sûr d’avoir réellement eu le choix. L’urgence dans sa voix ressemble à celle de la Sirène dans sa tête. Mais il est trop tard, deux torpilles sont déjà venues s’écraser dans la gueule du monstre qui rugit sa rage. Le Rouge est horrifié et jure.

Alors qu’il s’apprête à saisir sa conque pour demander un cessez-le-feu, une musique assourdissante et déformée par l’eau lui vrille les tympans au point d’en être presque douloureuse. Par-dessus le vacarme, il essaie de communiquer avec la Sirène à l’apparence laiteuse, criant en se concentrant sur ses mots, ne sachant pas si elle est capable elle aussi d’entendre ses pensées.

« Sirène ! Nage vers son œil, essaie de la rassurer, de la convaincre que nous sommes ni des ennemis ni des proies mais juste des voyageurs !  Dis-lui que nous protégeons les filles de l’Océan qui veulent sauver leur père. C’est le sien à elle aussi. »

Scar ne sait pas d’où lui vient ce lyrisme, lui d’ordinaire si peu doué avec les mots. Il se retourne finalement vers sa petite équipe.

« Pit, essaie de suivre la Sirène, on va la couvrir. » il accroche ensuite le regard de Mirka « Toi et Amanite, tenez-vous prêtes à tirer au cas où les choses tournent pire que maintenant. N’attendez pas mes ordres si vous sentez qu’on a plus le choix, je vous fais confiance. Mais ne blessez pas la Sirène. »

Spoiler:
 







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coquillage
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : La curieuse
✘ AGE DU PERSO : 70

✘ DISPO POUR RP ? : pas pour l'instant désolé !
✘ LIENS : Fiche
dés à coudre
aventures en cours : 1-2 - 3- 4

MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Dim 11 Juin 2017 - 13:43

Coquillage resta inconsciente pendant un moment mais peu à peu un son, un « toc toc » sourd mais régulier l’extirpa peu à peu de son état.
Elle finit par ouvrir peu à peu les yeux,  le son sourd devenant de plus en plus fort à mesure qu’elle reprit conscience. A ce son s’ajouta un sifflement continu dans ses oreilles, qui occupa tout son esprit, l’empêchant de penser correctement.

Au début, Coquillage se demandait où elle était, pendant un bref moment elle oublia même la mission et crut être encore dans la lagune. Mais le sifflement dans sa tête commença à s’estomper et la réalité la percuta : ses sœurs disparues, le nautilus, la baleine, cet horrible son,… et Seiche !

Où est Seiche ?

Elle essaya de se relever mais le contact froid et étrange sous elle la fit se rendre compte qu’elle se trouvait sur la tête de verre d’un des bébés nautilus. Oh c’est sur ça qu’elle a atterri ? Oh non elle espère qu’elle ne l’a pas blessé !

Elle se retira vite de la vitre du bébé nautilus, tapotant légèrement sa peau de métal, comme pour le rassurer.

«Pardon, pardon…   » Bredouilla-t-elle. «Tu n’as pas eu trop mal ?   »

Elle jeta un regard à travers la tête vitrée, essayant de voir l’état des occupants.

Il y avait une garçonne aux longs cheveux rouges, une autre aux cheveux roses, un garçon aux cheveux noirs et un petit être brillant aux cheveux d’or ? Une fée ? En tout cas, ils n’ont pas l’air blessé, ce qui soulagea Coquillage.

Elle resta quelques instants sans rien faire, histoire de bien reprendre ses esprits.  Des émotions extérieures lui vinrent peu à peu, panique, stress, énervement… rien de bien surprenant étant donné la situation.

Elle jeta un coup d’œil inquiet vers la baleine ce qui la fit rappeler Seiche.  Elle essaya de la chercher des yeux en vain. Elle se tourna alors vers les personnes dans la tête vitrée.

«Avez vous vu une sirène, un peu plus petite que moi qui … » Elle s’arrêta, pensant qu’ils avaient peu de chance de la comprendre. Elle pourrait essayer de les contacter par télépathie, comme elle l’avait fait pour le garçon aux cheveux blancs mais elle ne sentait pas capable, son esprit étant encore tout embrouillé par les évènements.

Elle décida de s’éloigner du bébé nautilus et de se mettre à la recherche de Seiche.
Elle a dut sûrement entendre ce son affreux elle aussi, peut-être était-elle tombé quelque part comme Coquillage ? ou bien était-elle encore prés de l’autre bébé nautilus ? Elle essaya de nager tant bien que mal, ses sens encore tout engourdis.

«Seiche ! Seiche ! Où es-tu ? »  Elle appela en pensée, de plus en plus paniquée et imaginant le pire. Etait-elle blessée ? Et si elle atterrit près de la baleine ? Et si…

Non non, elle doit se concentrer. Elle doit sûrement être quelque part…


résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfrany.tumblr.com/
Wrath
avatar

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 56
✘ SURNOM : La flamme
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : You can have more than one home. You can carry your roots with you, and decide where they grow.


MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Dim 11 Juin 2017 - 14:34

Repartir dans son pays où la mort était omniprésente semblait être une solution moins dangereuse que de rester enfermé là, avec ces abrutis incapables de réaliser qu'ils allaient droit au désastre. Ses doigts s'enfoncèrent dans ses bras, assez pour causer des marques qui ne risquaient pas de disparaître de sitôt. Il aurait mieux fait de ne pas laisser ses gants en salle des machines, sauf qu'ici il n'en avait pas véritablement besoin techniquement. Pas besoin de faire attention à ses mains lorsqu'il était coincé dans un vaisseau trop petit avec des gens qui lui donnaient envie de hurler.

Ou bien était-ce seulement li fée ? Pas le temps d'y songer, et le son arriva à des oreilles brutalement, sans crier gare. C'était trop fort, au point qu'il plissa les yeux. Qu'est-ce que ces idiots tentaient de faire, hein ? A part lui donner envie de hurler. La baleine risquait juste de les assommer d'un coup de tête, ou bien de s'écrouler sur le Nautilus. Pourquoi est-ce qu'il était là, dans une nouvelle mission suicide ? Ses genoux repliés contre son torse, Wrath enfonça ses dents dans son avant bras, pour s'empêcher de lâcher prise. Ne montre rien, reste calme, les émotions risquent uniquement de tout foutre en l'air.

Qu'il avait peur, cet adolescent enfermé au sein d'une boîte à sardines qui allait bien couler au fond de l'océan. Une pensée morbide qui ne fit que s'accentuer alors qu'un corps heurta leur maigre coque de protection. Bien, une autre créature qui n'avait aucune raison d'être allait y passer sur le par brise. Et maintenant tout le monde était en train de perdre pied, si le cri de Stealth était un bon indicateur de l'ambiance générale.

Babster, encore. Son nom ne méritait même pas d'être prononcé correctement, tant il n'était qu'un démon qui leur causait des maux terribles. Un qui espionnait et qui détruisait, qui prenait et attaquait sans même consulter ses camarades. Wrath ne dirait rien si quelque chose de terrible arrivait à celui qu'il considérait comme son supérieur. Son unique souhait était que tout ça cesse, qu'ils puissent retourner sur l'île où la pluie était éternelle, au lieu cette tragédie sans nom.

Ce n'est qu'après plusieurs minutes que le Nord-Coréen réalisa que le bruit s'était atténué autour de lui, comme s'il avait porté un casque. Oh, ça voulait dire que son audition était un brin en miettes, sans doute pour plusieurs heures. C'était bien, super pour le reste de la mission, génial, exactement ce qui lui manquait. A cet instant, Wrath considéra la possibilité, ma foi tentante, de se fracasser le crâne contre un coin de la capsule puis de dériver vers un repos bien mérité.

Au lieu de ça, le garçon perdit un peu pied, juste assez pour se mettre à hurler. Peu important, puisqu'il n'entendait plus sa propre voix correctement. Il utilisa ses deux mains pour taper comme le faisait Heaven. Le seul membre sensé de leur groupe, qui réalisait bien qu'on ne pouvait pas laisser la sirène là, gisant sur le par-brise. Sauf que Wrath perdit toute notion de réalité, et également de force. Au point de s'ouvrir la paume.

La sirène se réveilla finalement, et sa voix cessa enfin de résonner au sein de la capsule. Il observa la créature dans un silence pesant, jusqu'à ce qu'elle s'éloigne. Le soulagement ne vint pas. D'ailleurs, rien ne le fit, et il resta là, incapable de faire ou de dire quoi que ce soit. Les larmes montèrent jusqu'à ses yeux, et Wrath cligna les paupières pour les faire disparaître.

Il voulait rentrer à la maison.
Voir Mary, et Soul, et les autres qui ne parlaient même pas sa langue.

Spoiler:
 







Sometimes by losing a battle you find a new way to win the war.
I don't display emotions. I have every feeling that everyone else has, but I've developed ways to suppress them. Anger is one of my most comfortable feelings.+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seiche
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 76
✘ SURNOM : Le Caméléon
✘ AGE DU PERSO : Apparence juvénile. Mais pas si jeune.

✘ DISPO POUR RP ? : Pas plus de 5/3 (grmblbl) aventures sous la dent en même temps.
✘ LIENS : - La Juste Seiche
- Encre & saucissons
- Fraîchement Tranchées: I - II - III - IV - V


MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Lun 12 Juin 2017 - 0:27

Il y a Coquillage, dans son sillon. Seiche a sentie la sourde inquiétude dont elle la couve. Elle voudrait bien la rassurer, mais le Caméléon n’est pas très doué aux tâches multiples et multipliées.
Le Rouge est réceptif, le Rouge l’entend, l’écoute ; est tout à elle. A ses mains apposées sur la vitre, Seiche joint les siennes, mimant son comportement comme ses couleurs. Oh curieux deux-jambe qui n’a pas peur.

Et l’eau vibre. L’eau boue. L’eau se fait terreur, TERRIBLE, l’eau se fait BRUIT, TEMPÊTE DE SON qui la déconcerte, la déséquilibre. Seiche s’accroche de toutes ses forces à la capsule, vibrant, écarlate de couleurs qui défilent à mesure que son cœur pulse avec l’océan. Et son deux-jambes qui la rejoint, criant en elle.

Seiche s’accroche à sa voix pour ne plus entendre le vacarme du gros poisson d’acier. Elle s’accroche comme une désespérée, comme le gibier d’une de ses sœurs.

« Sirène ! Nage vers son œil, essaie de la rassurer, de la convaincre que nous sommes ni des ennemis ni des proies mais juste des voyageurs !  Dis-lui que nous protégeons les filles de l’Océan qui veulent sauver leur père. C’est le sien à elle aussi. »

Elle opine gravement. Mais ce que le deux-jambe lui demande, ne l’a-t-elle pas déjà fait ? N’était-ce pas sa première impulsion ? Pourquoi cela marcherait-il désormais ?
Mais le deux-jambes doit savoir ce qu’il fait, se convainc-t-elle, apeurée.

« Seiche. Je m’appelle Seiche. » Informe-t-elle le balafré tout en continuant son ascension.

Ses sens un peu confus la font zigzaguer, peu consciente du reste de l’environnement.
Tout ce qui compte à présent est la Grand Mère et son lien, la voix du Rouge, elle n’entend pas les appels de sa sœur, noyé dans un miasme embrumé. Sa conscience semble être mouchetée de milliers de gouttes d’eau, comme des grelots.
Elle a dansé aux ébats de la Grand Mère, virevolté de ses mouvements. Elle sait que derrière, le Rouge la suit, dans son étrange bébé d’acier. Avec ses autres amis. Avec du gibier.

Seiche s’est placée devant l’œil carmin du mastodonte. Elle sait que sa vision peut être mauvaise, alors Seiche l’aide. Vibre de couleurs intenses, lumineuses et brillantes.
Et ce faisant, germe en la sirène une autre idée. Celle que le bruit du Nautilus… aura déclenchée.

« Rouge, prend garde. Prend garde. Je… nous allons chanter.
Le chant. La mélodie. La Grand Mère ne saura plus où attaquer. Rouge, que le Gros Poisson d’Acier accélère. Rouge. La Grand Mère sera trop fatiguée pour continuer. »


Seiche, si peu subtile, si souvent grugée, déploie devant la baleine et pour les deux-jambes des trésors d’inventivité, de survie et d’idées :

« Sœurs ! SŒURS !  Chantez ! Chantez avec moi ! La Grand Mère, la Grand Mère ! Chantez ! Pensez au travers !»

Elle s’adresse alors à l’aïeule, et chante tout à la fois. Une fréquence un peu sourde, un peu basse mais profonde. Car Seiche n’est pas certaine d’être écoutée, alors elle se décide à être un peu… aidée.

« Grand Mère ! Grand Mère !
Les poissons d’aciers veulent aider Père !
Ta colère se trompe d’ennemis !
Aide-les, je t’en supplie Grand Mère !
Nous ne voulons pas que tu souffres !
Non, oh non ! »

Les couleurs dont elle se pare ne cesse de filer, Seiche veut attirer sur elle toute l’attention de la Grand Mère. En espérant que celle-ci laisse s'enfuir les poissons de fer.

Synthèse - Scar - Sirènes:
 







Juste Seiche:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 792
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : Aux portes du bannissement...

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Lun 12 Juin 2017 - 11:20




Secourir les Sirènes
Versunmondeoublié
Event





Heaven n'obéit pas et se contente de tapoter sur la vitre. Wrath lui tambourine comme un dingue en hurlant et tu te demandes un instant qui se brisera en premier entre sa voix, la vitre ou ses poings.
Finalement la sirène se réveille et s'en va.
Bon débarras.
Buster a arrêté de chanter aussi. Tant mieux.
Tu jettes un œil aux autres capsules, celle de Lacerate est plus loin et celle de Scar a l'air aux prises avec une sirène arc-en-ciel. Elle n'a pas l'air de les attaquer mais plutôt de... Argumenter ?
En tout cas aucun missile n'est lancé.
Tu saisis le conqui-walkie et demandes :

"Il se passe quoi là ? On attend de se faire gober ou bien ?"

Tu détestes être mise à part.
Un coup d'oeil à la fée surexcitée :

"Attends avant de tirer une nouvelle salve d'accord ?"

Un autre coup d'oeil au deuxième pilote qui n'a pas bougé de devant la vitre. Tu remarques sont poing ensanglanté ce sont donc ses poings qui ont perdu la bataille. Tu poses une main sur son épaule et dis doucement - ou peut-être pas si doucement mais ton ouïe est bien abîmée :

"Vas à l'arrière, il y a une trousse de secours, tu y trouveras des bandages pour ta main."



(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid



Résumé Wrath-Glucose-Scar-Lacerate:
 








♥️ Stealth's Song ♥️

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O
avatar

≈ Doyenne Suprême ≈


✘ AVENTURES : 57
✘ SURNOM : L'Originelle.
✘ AGE DU PERSO : Ancestral.

✘ DISPO POUR RP ? : Oui.
✘ LIENS : Ocean will be

MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Lun 12 Juin 2017 - 23:50


 
O l'a senti venir, oui. O l'avait senti. Grand, grand et connu, oui. O le savait, avant même de mettre le doigt dessus.

O cherche et cherche en nageant droit devant. Elle cherche et trouve en tombant nez à nez avec ce mastodonte blanc. Un silence. Un rien. Bulles, poisson. Coquillage non loin, Seiche, oui, elle les sent en périphérie. Tout comme le nautilus, et ces petits satellites auquatiques de pensées et d'émotions s'excitent dans tous les sens. Mais O ne bouge pas, ne bronche pas. Elle reste là. La, plantée devant la baleine blanche. Les Debout lui donne bien des noms, une drôle de façon de s'approprier ce qu'ils ne connaissent pas. Mais elle, O, elle connait. Elle sait. Il suffit d'un effort de mémoire, au fond.

Elle reste là, devant la baleine, en plein devant. Comme une tâche bleutée devant une toile blanche qui ne cesse de s'agrandir. Il ne lui ets pas simple de faire cette effort de souvenirs, de racler le fin fond de sa conscience pour en tirer des bribes de vies partagé avec cette nouvelle âme qui vient se joindre à vous.

- Poisssssooooon. Ami ?

C'est une petite pensée gentille qu'elle pousse vers l'immense animal; Et la façon dont coule sa conscience fait soudain écho. Elle sait. Ses bras, ses tentacules, tout elle s'ouvre pour accueillir Moby Dick. Oh, que le monde est petit ! C'est un poisson qu'elle connaît, oui. Qu'elle a connu depuis toujours, bien que cela fasse longtemps, si longtemps à présent. Elle se revoit jouer avec, alors que tous deux étaient jeunes et si vivaces !

O AMIE. SIRENES AMIES. DEBOUTS
.. Hrm. Debouts quoi ? Amis ? Meh.
DEBOUTS PAS ENNEMIS.

Elle envoie ces pensées vers l'animal, puis vers un peu tout le monde parce qu'au fond, pourquoi pas ?

TOUS AMIS.

O n'a pas forcément conscience que la plupart des bipèdes ne pourront pas vraiment percevoir un tel message de masse. Mais au moins les sœurs et les animaux aquatiques devraient le ressentir. Et la baleine ? Ami, bien entendu ! Non ? L'idée du contraire ne l'effleure même pas. Ils ont joué ensemble. Ils viennent de la même Grande Goutte. Ami, évidemment ! Ils ne se sont pas disputé auparavant, n'est-ce pas ? Non, certainement pas. Et Père ne voudrait pas que ses enfants se disputent, non. Ami, poissons, tous ! Elle sent l'appel des sœurs pour chanter, et l'Originelle chante elle aussi pour son vieux compagnons.. Mais l'objectif de la manœuvre lui a un peu échappé.


En bref:
 






Poisson ?



Merci Coquillage. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scar
avatar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 250
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans - Il en avait 12 à son arrivée sur l'Île mais s'est forcé à grandir pour pouvoir venger sa soeur jumelle.

✘ DISPO POUR RP ? : -
✘ LIENS : De la Vengeance à l'Acceptation

MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Mar 13 Juin 2017 - 13:23

La Sirène, Seiche, suit ses paroles malgré les ondes étourdissantes de la musique et le Rouge peine presque à y croire. Il l’encourage mentalement, fier qu’elle soit capable de nager quand il avait entrevu l’une de ses Sœurs tomber. Peut-être l’entend-t-elle, peut-être que non, mais il ne veut pas gaspiller plus d’air que nécessaire en parlant. Il fait déjà chaud à l’intérieur du petit sous-marin, Scar peut sentir la sueur perler à la naissance de ses cheveux et le long de son échine.

Se rappelant soudain à son devoir, le Sentinelle saisit sa conque et s’adresse à Stealth et Lace qui dirigent les autres vaisseaux.

« Je…j’ai parlé avec la Sirène. Elle ne veut pas qu’on fasse de mal à la baleine et on dirait qu’elle a décidé de suivre mon plan d’aller la calmer. » il est embarrassé par la fébrilité qui transparait dans sa voix. « On va la suivre et la couvrir…si c’est dans votre trajectoire je suis pas contre un coup de main. Mais pas de torpilles pour le moment. »

Une pression sur son esprit, à la limite du désagréable parce que encore trop inconnue et inhabituelle. Le Rouge ferme les yeux, se concentre sur la sensation.

« Rouge, prend garde. Prend garde. Je… nous allons chanter.
Le chant. La mélodie. La Grand Mère ne saura plus où attaquer. Rouge, que le Gros Poisson d’Acier accélère. Rouge. La Grand Mère sera trop fatiguée pour continuer. »


L’information met un instant à le faire réagir avant qu’il contacte le vaisseau mère à toute vitesse.

« Meteor, Cyber, tout le monde, accélérez ! Encore plus, le plus vite possible ! Les Sirènes vont la divertir pour vous laisser le temps de suivre »

Puis le reste de leur escadrille.

« Elles vont chanter ! Seiche m’a prévenu. Dites aux ga…enfin à ceux sensibles au chant de se protéger ! »

Reste-t-il que Pit doit tout de même piloter. Le Rouge inspire, fixe ses pensées sur l’impassibilité et s’approche du clown.

« Il faut que tu gardes les mains libres, je vais protéger oreilles. » des deux paumes, il couvre les tympans du Raccommodeur « Mirka. Toi et Amanite, tenez-vous prête, au cas où. Assomme-moi s’il le faut. »



Spoiler:
 







No pain no gain
''Showing off is the fool's idea of glory.'' - Bruce Lee

Merci Freck' <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1612

MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Mar 13 Juin 2017 - 16:52

Event 5


le Tourbillon





Le Nautilus est le premier à tirer, sous l'impulsion de Whistle. La torpille frôle l'oeil rougi de la Baleine qui hurle alors, avant de charger le vaisseau qui s'ébranle sous l'impact. Les capsules tournoient autour d'elle, comme autant d'insectes menaçants. Ses minuscules soeurs n'attirent guère son attention puisque la colère l'aveugle, mais c'est peut-être leur présence qui empêche la Baleine de déployer toute son aggressivité. Ses orbites s'agitent tandis qu'elle tente de repérer la course des capsules. Un rugissement fait trembler le fond de la mer lorsque deux missiles viennent percuter sa carcasse, et elle avale alors un scaphandre trop éloigné du Nautilus (adieu Clootie), provoquant la panique de ceux qui assistent à la scène.

Mais le monstre semble soudain reculer, quelque chose parait perturber sa course. Une des sirènes, Seiche, fait éclater des couleurs éblouissantes dans son champ de vision, ce qui la rend aussi confuse que furieuse. Un nouveau rugissement retentit dans l'océan.

A l'intérieur du Nautilus, la panique paralyse ou active en fonction des natures. Les fuites se multiplient. Le vaisseau se consume en efforts et pétarades, et personne n'ose formuler la menace qui se profile : jamais ils ne parviendront à finir le trajet.

C'est alors que la chanson improbable retentit, et semble envahir l'immensité même de la mer. Les vibrations de la voix de Buster percutent de plein fouet les sens de la Baleine Blanche dont le troisième rugissement, de toute évidence, transmet un message clair : elle n'est plus seulement en colère, elle est déchainée. Confuse et furieuse, elle frappe les falaises qui s'effondrent en morceaux, lacérant parfois la façade du vaisseau. Le chant résonnant semble lui être insupportable, encore plus que les torpilles qui ont ravagé sa peau.

Même lorsque la mélopée des soeurs recouvre, lentement, celle de Buster, le monstre met du temps à se calmer. La présence de O semble le surprendre et tempérer ses ardeurs, mais son coeur bat encore au rythme du courroux. Sous la directive de Scar, Meteor et Cyber accélèrent la cadence, et il semble que le vaisseau s'en sort mieux. Certainement grâce au travail des Machines. L'espoir renait, tandis que la menace s'éloigne...



Dommage.
Dommage qu'il y ait eu le rouge. Non pas Stealth, non pas Scar, le rouge physique, poisseux, celui qui tapisse la chevelure et la figure de Coquillage. Sans trop de raison, alors que la Baleine se calme sous la magie du chant des sirènes, son oeil est attiré par ce rouge-là. Aussitôt, il est est également attiré par celui qui couvre partiellement la surface d'une capsule. Le même.
La Baleine pose son regard sur chacune de ses soeurs, un regard de paix et de détermination. Et dans une danse étrangement gracieuse pour un être si volumineux, elle fend l'océan d'un côté et de l'autre. Avalant une à une deux des capsules. Celle de Stealth, et celle de Lacerate. Après cela, après cette scène qui pétrifie instantanément tout le monde, la Baleine s'immobilise. Elle ne semble plus si énervée, mais sa bouche est close, et à l'intérieur est prisonnière une bonne partie de l'équipage. La Baleine a protégé ses soeurs.


A quoi bon secourir des sirènes si c'est pour sacrifier pareil nombre d'enfants, n'est-ce pas ?



Précisions à lire après:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org En ligne
Meteor
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : Le Court-Circuit
✘ AGE DU PERSO : 14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : oui
✘ LIENS : May the force be with you.

MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Mar 13 Juin 2017 - 17:03


Il transpire tellement qu'il doit essuyer ses mains sur sa combinaison toutes les quinze secondes. A chaque rapport de la Salle des Machines, il se demande quand ils vont lui annoncer qu'ils sont sur le point d'exploser. L'épuisement de Freckles, la rage de Nasty, l'angoisse qu'il devine dans le boucan qui les englobe à chaque fois qu'il allume sa conque, tout ça le percute aussi violemment que les charges de la Baleine Blanche.
Il n'arrive pas à tout voir, à tout comprendre. Il a craqué plusieurs fois, enfilant les cachets qui décuplent ses capacités. Peu importe s'il en crêve, y a plus urgent. Plutôt ça que mourir bouffé par une putain de baleine.

Quand elle gobe le scaphandre, il se force à pas penser à l'être qui vient de mourir, précisément. C'est le premier, pour l'instant. Il n'y pense pas, non, n'y pense pas. Les vivants. Seuls les vivants comptent.
Il écoute un à un les rapports confus des capsules, relativement soulagé par le sang-froid des trois chefs. Le chant des enfers de Buster rebondit encore contre les parois de son crâne, il ne sait même pas s'il résonne encore au dehors. Meteor est à bout de force.

Et puis la voix de Scar. Le soulagement qu'il éprouve à l'entente de la voix de Scar le mettrait presque mal à l'aise tant il est grand.

Okay. il répond, mais sa voix est complètement étranglée.

Il parvient à demander à Cyber d'activer l'écran arrière et une image aux couleurs qui évoquent celles des images à détection de chaleur remue faiblement sur son écran de contrôle. Il voit l'énorme baleine, il voit les sirènes regroupées autour d'elle. Il comprend le plan, il se met à y croire, après tout elle ne bouge plus, là, pas vrai ? C'est lui ou elle ne bouge plus ? Il aimerait demander à Cyber, mais plus rien ne sort, il y arrive pas, il y arrive plus.
Dernier cachet, allez. Il faut qu'il trouve la force de parler.
Il actionne sa conque. Salle des Machines. Il a tellement chaud.

Freckles, Nasty, les gars. On va accélérer d'un coup. Si vous tenez pas le coup, dites-le m...

Il se fige d'un coup.
C'est un hallu.
Ça peut être qu'une hallu.
La Baleine vient pas de faire ça. Non, non. Une larme coule toute seule sur son visage raide.
La Baleine vient pas d'avaler deux capsules, comme ça, sans bruit, sans violence. Deux larmes, trois, quatre, vingt mille.


Et eux ils accélèrent toujours, la baleine n'est plus si grosse et plus si blanche. Ils s'échappent. La conque grésille toujours. Une voix l'appelle des Machines. Ils n'ont pas vu, eux.
Meteor cherche des yeux les capsules sur l'écran. Elles sont plus là.
C'est pas une hallu.

Scar.

Ça doit s'entendre qu'il pleure, pas vrai.

Scar, elle vient de.

Il y arrive pas.
Il regarde Cyber. Il regarde l'océan. Il regarde ses mains trempées. Tout lui parait absurde d'un coup, dramatique, bien trop géant. Comme s'il se réveillait d'un foutu rêve. Il ne sait pas conduire un sous-marin, enfin, il est qu'un gamin de merde, qui sait rien faire, rien !!!
Qu'est-ce qu'il faut faire maintenant ??? Qu'est-ce qu'il peut faire ?? Les sauver ? HAHA. Partir. Et vivre avec ça, pour toujours. Ou laisser sombrer le vaisseau. Peut-être que personne aura mal. Peut-être que...

Et puis merde ! il gueule, d'une voix déchirée.

Il fait tourner son volant à fond, appuyant sur une série de boutons tout en essuyant les cascades qui dévalent de ses yeux. Dans la brume de désespoir de son cerveau, une idée folle, comme seul le désespoir sait les créer, s'est formée.

Le Nautilus tournoie sur lui-même, tanguant et résonnant de mécontentement.

On rentre sans sa bouche !!! hurle Meteor à tout le monde.

Le Nautilus se trouve maintenant face à la Baleine, grinçant, craquant, beuglant.
Meteor la fixe, terrifié, résolu.
La conque est restée allumée.

On va rentrer dans la bouche de cette baleine. On va chercher les autres. Les sirènes nous aideront. C'est elles qui nous mèneront à Londres.

Il s'entend de loin, comme si c'était pas lui.
C'est complètement dingue.
Ça marchera jamais.

Sirènes, s'il vous plait.

Dernier, dernier cachet.

Dites-lui d'ouvrir la bouche.

Il arrive plus à ordonner de torpiller.
C'est plus dur qu'il y parait.

Sa main frôle le bouton d'accélération. Elle tremble.

Est-ce que qu'un a un autre idée ? Quelque chose à dire ?

Parce que lui, il sait plus du tout ce qu'il fait.



résumé:
 








Meteor voyage en lightslategray
......


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O
avatar

≈ Doyenne Suprême ≈


✘ AVENTURES : 57
✘ SURNOM : L'Originelle.
✘ AGE DU PERSO : Ancestral.

✘ DISPO POUR RP ? : Oui.
✘ LIENS : Ocean will be

MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   Mar 13 Juin 2017 - 18:53


 
Moby Ami. Moby ami de toujours. O ne comprend pas pourquoi son vieux camarade est si furieux et se débat tant malgré ses messages, malgré le chant de toutes les sirènes, malgré toutes ces belles intentions.
Est-ce parce que cela fait trop longtemps ? A-t-il oublié ? C'est encore un peu trop conscient pour elle, alors d'une pichenette mentale O chasse ces idées et préfère s'offrir au mastodonte avec franchise et amour. Il est poisson. Gros, mais poisson.

Peu à peu celui-ci se calme et O chante, et O félicite ses soeurs de cette idées, O irradie une joie simple et sereine qu'elle n'avait plus ressenti depuis longtemos et la Doyenne suprême entend bien le partager. Peu à peu la paix revient, et toute heureuse la voilà qui nage et danse devant l'immense animal. Une offrande d'amour de plus au Royaume de leur Père à toutes qui est si tourmenté depuis quelques temps.

Elle irradie de joie, O, et s'arrête en voyant la gueule s'ouvrir grand pour gober deux nacelles comme du vulgaire plancton. Faim ? Manger ? Mais compagnons ! Non ? Troublée, l'Originelle demande confirmation à ses soeurs.

Amis ? Amis Mangés ?

Ooooh non. Oh non ça ne va pas ça. Pas amis maos pas ennemis les debouts. Moby, vieux bougon sourd, tu ne l'écoute jamais ! Déjà àl'époque tu avais ce foutu caractère, a vouloir trop bien faire mais n'agir qu'à ta guise malgré tout. Une bouffée de nostalgie saisit la Doyenne et son esprit se tend à son grend désarroi vers les debouts alentours. Il y en a quelques uns là, devant elle, dans le ventre. Ils y en a plein d'autres bien plus loin, qui sont partis.. Et reviennent ?

Retour ? Pas voyage ?

Oh si seulement elle pouvait manger, son esprit serait plus aiguisé..  Alors elle tend son esprit vers eux, en cherche un qui veut bien s'ouvrir un peu, pour savoir ce qui se passe.
C'est toujours le chaos émotionnel, vous ne savez décidément pas vous calmer. Malle entend finalement un petit truc. Une demande.

Honnêtement ? Au début elle ne la comprend pas. Ouvrir bouche ? O, docile parce qu'interloquée, ouvre la sienne. Pas de réaction. Puis sa conscience se clarifie un peu.
Elle pas Baleine. Elle pas Moby. Baleine pas son corps, Baleine amie à côté. Oh, que toutes ces histoires sont embrouillantes !

Amis. Baleine poisson O amie amis tous. Poisson ami. Poisson ouvrir bouche ? O ouvrir bouche. O poisson amis.

Et de nager nager nager autour de lui pour avoir son attention. Le solliciter toujours pour qu'il l'entende, sente son amitié, comprenne le message. Et elle ouvre la bouche, O.
La ferme. L'ouvre a nouveau pour montrer, en même temps qu'elle envoie son message.


En bref:
 






Poisson ?



Merci Coquillage. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EVENT 5 – Secourir les Sirènes   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 16  Suivant

 Sujets similaires

-
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)
» [EVENT JCJ RP OUVERT] : Vendredi 4 décembre. début 21h20
» [Event Horde]L'operation Agonie
» [Projet- Event pré 4.0.3] La vérité sur ...
» [Event Jdr JcJ] L'Attaque du Donjon de Hurlevent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ailleurs :: Le Monde Ordinaire-