Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yarn
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : L'aiguille
✘ AGE DU PERSO : Cinq ans

✘ LIENS : give a little, get a lot

MessageSujet: Larmes en rivière   Lun 17 Avr 2017 - 20:17

Ça fait trop longtemps que Yarn n'a pas vu Noiraud.
Il y a eu la pluie, puis le déluge. Les artisans ont construit des barques, des dizaines de barques de toutes les tailles et sans elles, on ne peut aller nulle part, à cause de l'eau. Les rames sont trop grandes et trop lourdes. Yarn ne peut pas les manier seule. Et Yarn ne sait pas bien nager. Yarn ne peut pas quitter l'Arbre.

Elle a beaucoup pleuré, elle a crié, elle a supplié, mais personne n'a accepté de l'accompagner. Tout le monde est occupé, tout le monde a beaucoup de travail, il faut évacuer l'eau, il faut sauver les noyés, il faut réparer le bois rongé par le sel. Yarn se fiche de tout ça ! Yarn pourrait mourir, si on ne la laisse pas voir son meilleur ami au monde. Dans un océan de larmes, Yarn a tari les siennes, à trop pleurer de peur d'oublier définitivement sa comète.

Mais désormais elle a un plan. Il s'appelle Jerk. Il sait bien conduire un bateau, d'après ses informateurs. Et de son point de vue, il n'est pas fute-fute, le Jerk : pas capable en tout cas de savoir qu'elle lui ment, et son mensonge, elle l'a longtemps peaufiné. Elle débarque en trottinant dans la cabane des éclaireurs, pas bien remplie à cette heure, et repère sa victime à son désastre capillaire. Elle a presque oublié qu'elle en est responsable; ça ne la décourage pas d'un poil.

« Jeeeeerk. »

Elle pépie de sa voix fluette en arrivant à son niveau, et puis elle tire sur le tissu de son pantalon, avec urgence.

« Jerk, y a Peter qui nous envoie en mission tous les deux. » elle sourit de toutes ses dernières dents, fière de sa trouvaille : « On doit aller lui chercher une fleur magique dans la Prairie ! »

Elle n'a aucune idée d'où trouver la comète. Leur habituel lieu de vol lui semble le meilleur endroit où chercher. Quand à cette histoire de fleur, elle a copié ça sur une mission qu'elle sait avoir déjà eu lieu. C'est infaillible !

« Il faut qu'on prenne le bateau ! »

Elle ajoute ça, candide, les mains derrière le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerk
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : le Tonneau, Diogène
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Veux ? ◕_◕ Dis.
✘ LIENS : :
♊️ Fiche
♊️

Il encaisse en 95640E.

♊️ Avatar par Apache


MessageSujet: Re: Larmes en rivière   Dim 14 Mai 2017 - 15:07


Peau contre bois,
Jerk enroule ses bras
Autour de son tonneau
Comme il l’aurait fait
Avec les plus grands arbres.
Joue collée,
Souffle coupé.
Ses doigts courent sur les parois,
Un contact rêche qui le rassure.

Il sait :
Aucun cœur ne bat
Dans ce corps vide.
Mais son histoire
Et les sentiments qu’il y attache
Forment une aura qui l’anime.
Le vent qui s’y engouffre
Lui donne une voix douce
Et le soleil qui brûle,
Une chaleur presque humaine.

Mais pas cette fois.
Le soleil ne brille plus,
Son corps est froid.
Le vent sinistre
Lui arrache des gémissements.
Jerk l’enlace
Et respire pour lui.
Il veut le rassurer
Ou plutôt, il cherche en lui
Un réconfort qu’il ne trouve
Que dans son silence d’objet.
Et sa présence constante
Promise dans son immobilité.

Jerk renifle.
A la tête,
Il a un peu chaud
Mais  le reste de son corps
Tremble de froid.
- Couvre-toi, Jerk.
Lui conseille une mère
Qui passait par là.

Sans un mot,
Il se détache de son compagnon
Et fouille le tas de tissus froissé
Qu’il contient.
Il en tire
Une espèce de combinaison de travail
Qu’il enfile par le bas
Mais dont il noue les bras
Autour de sa taille.
Il se couvre, oui.
Mais il n’ira pas plus loin.

- Jeeeeerk.
Une voix et des pas.
Jerk tourne la tête et voit :
Yarn.
La méfiance menace de tirer ses traits,
Il la repousse.
C’est une enfant
Qui aime les mauvaise blagues, oui.
Mais une enfant.
Tout comme lui.
- Jerk,
Y a Peter qui nous envoie en mission
Tous les deux.

Il hoche la tête.
Bien.
Il écoute.
- On doit aller lui chercher
Une fleur magique dans la Prairie !
Il faut qu'on prenne le bateau !


Un instant,
Jerk s’étonne :
Il n’a pas été convoqué,
Ni par Peter
Ni par sa chef.
Mais le devoir qui les appelle
Et la confiance placée en eux
Le pousse à oublier
Et à agir.
- Nous partons.

Il tapote son tonneau
Comme on flatte un animal.
C’est un salut silencieux
Car lui restera ici.
Il est bien trop lourd,
Bien trop large pour les suivre.

Jerk se place près de l’entrée
Mais il ne bouge pas.
Il invite Yarn à passer,
Il la laisse ouvrir la marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarn
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : L'aiguille
✘ AGE DU PERSO : Cinq ans

✘ LIENS : give a little, get a lot

MessageSujet: Re: Larmes en rivière   Dim 21 Mai 2017 - 23:18


- Nous partons.

Yarn veut sauter de joie.
Elle a vu que Jerk a un peu hésité, à moins que ce soit dû à sa lenteur naturelle. Elle a eu peur qu'il pose des questions, qu'il ne soit pas convaincu. Et elle, elle n'avait pas de plan de secours. Elle regarde l'éclaireur qui tapote son tonneau, et elle a envie de regarder dedans, pour voir s'il y a quelque chose. Pas le temps. Jerk est déjà à la porte.

Elle le rejoint, et le dépasse, fait une petite révérence alors qu'elle passe la porte. On dirait que Jerk joue à la galanterie, un peu comme le chevalier Dude le ferait. Sauf que Dude fait exprès. C'est un vrai chevalier, qui parle bien et s'habille bien. Jerk ne parle pas et il s'habille même pas. Il est bizarre.

« Vite, avant qu'il y aie plus de barques ! »

Elle trépigne. Elle agrippe la main du garçon pour le traîner derrière elle, et leur différence de taille fait qu'elle s'arrache presque le bras. Il y a trop de facteurs qui peuvent faire foirer sa fugue, et elle s'imagine qu'en allant plus vite, elle les sèmera tous.
Mais heureusement, il reste des barques. La plus proche est amarrée à une racine de l'Arbre, la coque peinte en rouge ; quelqu'un a écrit un nom dessus, mais Yarn ne sait pas lire. Elle saute dedans, se ramasse à moitié, attrape une rame qu'elle n'arrive même pas à soulever.

« Vite, vite ! »

Pourquoi Jerk est-il si lent ?
Assise dans la barque, elle s'efforce de ne pas taper des pieds. Elle ne peut plus penser qu'à retrouver Noiraud, et se dit que ça va se voir : il faut qu'elle convainque Jerk. Il faut qu'elle entretienne le mythe.
Il faut qu'elle vende cette mission.

« Tu veux que je te dise ce qu'elle fait, cette fleur magique ? »

Elle a un grand sourire mutin.

« Je te le dis que si tu me dis ce qu'il y a dans ton tonneau ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerk
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : le Tonneau, Diogène
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Veux ? ◕_◕ Dis.
✘ LIENS : :
♊️ Fiche
♊️

Il encaisse en 95640E.

♊️ Avatar par Apache


MessageSujet: Re: Larmes en rivière   Jeu 27 Juil 2017 - 16:10


Yarn trépigne.
Yarn piétine.
— Vite,
Avant qu'il y ait plus de barques !

Sa petite main
Vient saisir la sienne
Et le tire,
Elle l’entraine.
Jerk se baisse pour la suivre
Tiré vers le bras,
Traîné vers l’avant.

Puis, ils arrivent.
Les embarcations sont là,
Droit devant.
Sagement alignées,
Elles les attendent.
Un instant, Jerk se fige.
Il aime naviguer.
Il aime se fondre dans les courants
Ou les remonter péniblement.
Un instant, il se fige
Et se rappelle les balades
Qu’il faisait avec son frère.
La Nostalgie le prend.

Yarn le ramène à lui.
Elle l’a lâché,
Brusquement.
Elle a sauté,
Dans la barque.
Elle a soulevé
Une des rames.
Et elle l’appelle,
Et elle le presse :
— Vite, vite !
Il la rejoint d’un bon pas,
Puis accélère.
Il pousse l’embarcation
Avant d’y sauter.
Très vite, il sait.
Très vite, il s’adapte.
Presque aussitôt,
Dans un réflexe,
Il s’empare d’une rame
Et conduit la barque.
Ça semble naturel.
Presque inné.

Mais tandis qu’il s’affaire,
Elle lui parle.
— Tu veux que je te dise
Ce qu'elle fait,
Cette fleur magique ?

Il ne la regarde pas,
Il n’est pas curieux
Mais il l’écoute.
Patiemment.
— Je te le dis
Que si tu me dis
Ce qu'il y a dans ton tonneau !

Sans lever les yeux,
Jerk répond :
— Rien.
Il y a rien dans.

Il hausse les épaules
Et ajoute :
— Ou moi.
Quand je suis dans.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarn
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : L'aiguille
✘ AGE DU PERSO : Cinq ans

✘ LIENS : give a little, get a lot

MessageSujet: Re: Larmes en rivière   Lun 31 Juil 2017 - 16:07

Jerk conduit la barque. Il la conduit en regardant droit devant lui, vers l'eau, le nez en l'air, et il tient la rame bien comme il faut. Il est vachement fort. Il la regarde pas du tout.

— Rien. Il y a rien dans.

Il hausse les épaules.

— Ou moi. Quand je suis dans.

Yarn galère un peu à tenir sa rame. Elle finit par la poser sur ses genoux, parce que l'éclaireur fait tout le travail à sa place. Elle dit :

« Ah. »

Elle est déçue.
Elle comprend pas.
Elle, elle cache des milliers de trucs sous son matelas. Des bouts de métal, de pierres, de plumes, de tissus, des jouets, des bijoux, des boites, des outils, des friandises. Si elle avait un tonneau elle cacherait tout ça dedans. Jerk dit qu'il ne cache rien dans son tonneau, et Yarn voudrait le traiter de menteur, sauf qu'elle sait qu'il ne ment pas.
Peut-être que Jerk n'a pas d'objets à mettre dans son tonneau.

« C'est nul. A quoi ça sert, alors ? »

Elle ne peut pas voir pourquoi on voudrait dormir là dedans. C'est si petit, inconfortable. Pour un garçon de sa taille, en tout cas. Quand ils seront de retour, elle se promet d'essayer d'aller dedans. Pour voir.
Soudain ses yeux s'éclairent.

« Quand on rentre je peux te donner un cadeau ! Comme ça tu le mettras dedans ! »

Ça lui semble une idée géniale. Et généreuse !
Elle tricotera à Jerk une peluche, qui le représente. Elle lui fera des yeux en boutons noirs et une meilleure coupe de cheveux. C'est aussi une excuse, en avance, pour quand il se rendra compte qu'elle lui a menti sur le but de leur mission.

« Il faut que tu ailles à droite – non, à gauche – de l'arbre tordu ! Et après tout droit, tout droit jusqu'à un rocher, que je te dirais lequel c'est. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerk
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : le Tonneau, Diogène
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Veux ? ◕_◕ Dis.
✘ LIENS : :
♊️ Fiche
♊️

Il encaisse en 95640E.

♊️ Avatar par Apache


MessageSujet: Re: Larmes en rivière   Dim 15 Oct 2017 - 3:18


— Ah.
Elle est déçue,
Il s’en étonne.
Pour lui, il n’y aucun mystère.
Il n’y a rien à cacher.
— C'est nul.
A quoi ça sert, alors ?

Ses épaules se haussent,
S’abaissent en un soupir.
Serein,
Il est serein sur l’eau.
— Rien.
A rien.
Ce me plaît.
C’est tout.


Un silence.
Puis elle s’agite, encore.
Elle reprend, vivement :
— Quand on rentre,
Je peux te donner un cadeau !
Comme ça,
Tu le mettras dedans !

Une seconde fois,
Il s’étonne.
Pour lui, il n’y a aucun besoin.
Ce n’est pas nécessaire.
Mais ça le touche,
Au fond.
Il ne laisse rien paraître
Il dit :
— D’accord.

La mission passe tout.
Jerk conduit.
Yarn le guide.
— Il faut que tu ailles à droite
Non, à gauche de l'arbre tordu !
Et après tout droit,
Tout droit jusqu'à un rocher,
Que je te dirais lequel c'est.

Les choses filent en douceur,
Comme une barque sur l’eau.

Un coup de rame puissant,
L’embarcation s’élance.
Ses bras se reposent,
Un temps.
Il demande :
— La fleur.
Tu dis ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarn
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : L'aiguille
✘ AGE DU PERSO : Cinq ans

✘ LIENS : give a little, get a lot

MessageSujet: Re: Larmes en rivière   Dim 22 Oct 2017 - 18:01

La barque réagit aux coups de rame de Jerk comme un animal bien dressé. Elle se coule dans le courant et évite tous les rochers. Yarn est bien assise à l'avant, en tailleurs et elle ne fait rien pendant que Jerk rame et se dit qu'il est vraiment cool à aller là où elle veut, et qu'elle aurait du aller le voir avant. Elle réfléchit à la peluche qu'elle va lui faire après et se promet de pas oublier. Ce n'est pas un remerciement tant qu'un amusement de plus pour elle.
Maintenant ils vont tout droit, pendant longtemps, et il ne faut plus ramer, alors Jerk pose la rame et  la regarde.

— La fleur. Tu dis ?

Pendant une seconde elle cligne des yeux – quelle fleur ? Et puis elle se rappelle. Elle se penche en avant, ses petites mains appuyées sur la rame.

« C'est une fleur incroyable et très puissante. »

Le mensonge fleurit sans problème de sa bouche. C'est comme jouer à un jeu où on s'invente l'histoire que l'on veut.

« Elle est jaune foncé avec des pétales triangle et on dirait qu'elle peut soigner toutes les blessures. »

Et elle s'imagine inventer tout ça, elle ne se dit pas qu'elle l'a entendu ailleurs. Elle fixe Jerk avec un petit regard sérieux et mutin à la fois.

« Et il y en a qu'une seule qui pousse tous les mille ans ! » décide-t-elle.

Elle se redresse et gigote sur le banc de bois en cherchant à s’asseoir mieux.

« Tu vois c'est très important », ajoute-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerk
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : le Tonneau, Diogène
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Veux ? ◕_◕ Dis.
✘ LIENS : :
♊️ Fiche
♊️

Il encaisse en 95640E.

♊️ Avatar par Apache


MessageSujet: Re: Larmes en rivière   Lun 26 Fév 2018 - 19:00


— C'est une fleur incroyable
Et très puissante.

Yarn lui décrit un rêve
Qu’il aurait aimé faire.
Cette fleur pourrait taire la douleur
Et sécher tant d’autres pleurs.
La nature a un cœur,
Et il est généreux.
— Tu vois, lui dit l’enfant.
C'est très important.
— Je vois.

Un coup de rame,
Encore.
C’est doux d’avancer
Quand le courant vous porte.
Quand la raison de partir
Est aussi juste.
Il n’y a plus d’effort.

Le cri d’un rapace l’éveille en sursaut.
Menaçant,
Imminent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarn
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : L'aiguille
✘ AGE DU PERSO : Cinq ans

✘ LIENS : give a little, get a lot

MessageSujet: Re: Larmes en rivière   Sam 10 Mar 2018 - 23:32

— Je vois.

Il voit.
Yarn ne met pas de mots sur la cruauté de son mensonge. Yarn sait bien, qu'il n'existe pas de fleur magique soignant toutes les blessures – si elle existait on l'aurait déjà trouvé, on aurait pas envoyé une petite fille la chercher au milieu du déluge. Mais Jerk la croit. Il ne se pose pas les questions vraiment importantes. Peut-être qu'il n'imagine même pas qu'elle ment. Alors il rame. Il continue à ramer. Ils avancent et Yarn le guide comme si elle savait où chercher.

Un cri aigu au dessus de sa tête la fait sursauter.
Et l'ombre qui lui passe au dessus la fait se lever d'un bond du banc de bois sur lequel elle était assise. Elle fait tanguer la barque dans sa précipitation, ses petites mains agrippées sur le bord et la tête rejetée en arrière pour chercher frénétiquement une présence dans le ciel. L'espace d'une seconde elle est sûre que c'est lui. Que c'est Noiraud et qu'il a réussi à s'envoler pour elle. C''est absurde mais elle le croit.
Elle entend le cri à nouveau.
Puis quand elle le voit, elle se rassied, déçue.

« C'est seulement un oiseau ... »

Un grand oiseau, il fait des ronds au dessus de la barque. C'est difficile de voir, à cette distance. Il est sans doute plus grand que Yarn toute entière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Larmes en rivière   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Vds] Rivière Warhammer ou autre
» La bataille de la rivière gelée (Romains Marc Aurèle vs Quades + Sarmates)
» La cabale des Larmes de Sang
» [WiP] Rivière et Marais
» Fables d'Esope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Les Eaux Enchantées :: La Rivière Mystérieuse-