Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Slow down, dream small, don't drown   Sam 15 Avr 2017 - 11:34


Freckles pense au garçon qu’ils ont retrouvé dans l’eau ce matin. Il avait huit ans peut-être ; son visage était bleu et il était mort.
Il pense à la rivière qui fait que monter, aux bêtes qu’il a vu dans l’eau, aux cabanes qui débordent. Il a un peu l’impression que le monde essaie de lui dire que c’est trop tard.
Mais comme d’habitude il n’écoute pas.
Il porte son sweat jaune, c’est son nouveau préféré. Parce que le jaune est le contraire du bleu et qu’il a une grande poche pour trimbaler Nuwala. Aujourd’hui sa protégée est dans les pattes d’un autre. Il se sent un peu coupable de la délaisser comme ça. Mais de toutes façons beaucoup de choses qu’il fait le font se sentir coupable ; il faut juste faire des choix.

Il monte les escaliers et les passerelles qui mènent à la cabane des sentinelles, sans faire attention aux gens qu’il croise en sens inverse. Il révise dans sa tête. Il essaie de répéter ce qu’il va dire, mais comme d’habitude les mots ne veulent pas rester à leur place. Au lieu de ça c’est un petit air de musique sans nom qui s’échappe d’entre ses lèvres sans qu’il y pense.

Quand il  arrive en haut il la repère direct. Elle est dans l’entrée de la cabane, les yeux marrons, la frange, l’attitude Her. Il s’avance et appelle :

« Hey ! Her ! »

Puis il s’arrête et lui sourit, pas tout à fait encore à l’abri de la pluie.

« Ça va ta main ? Écoute- »

Il a toutes les peines du monde à la laisser répondre, il a peur de perdre tout ce qu’il a dans la tête et de déjà oublier pourquoi il est venu. Ou pire, de se dégonfler. Il trépigne un peu intérieurement.

« Ça va te paraître bizarre, je sais que tu sors tout juste de l’infirmerie mais fallait que je te dise un truc- et je veux pas te faire flipper, mais là la situation est grave et genre il faudrait que t’apprennes à nager, maintenant. »

Un souffle, il a parlé trop vite et il se rend compte qu’il aurait difficilement pu faire pire, à moins de lui dire carrément : si t’apprends pas tu vas mourir.
Ça, ça aurait été glauque.
Il se fait craquer les doigts pour passer sa nervosité.

« T’es occupée là maintenant ? »


Dernière édition par Freckles le Mar 25 Juil 2017 - 18:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Lun 17 Avr 2017 - 1:15

Elle est sortie de l'infirmerie la veille. Ca lui avait fait bizarre, de retourner dans le "vrai monde" sans cette atmosphère ouatée aux fragrances de médecines. Sans avoir Apache à côté d'elle, son voisin d'infirmerie.

Elle est sortie de l'infirmerie la veille, mais avec le devoir d'y retourner pour sa main, encore et encore. On lui a troqué la gnôle pour un peu d'herbe à fumer histoire de gérer la douleur latente.

Elle est sortie de l'infirmerie la veille, et Pretty est resté contre elle, avec elle, autant que possible. Comme s'il avait peur qu'elle ne s'évapore. Ca lui avait fait du bien, un peu. Mais son esprit se tendu aussi vers une pièces aux lits trop plein, et à un punk coincé là-bas.

Elle est sortie de l'infirmerie la veille, Her, et elle ne sait pas quoi faire de sa peau. Scar, bien sûr que a sentinelle est allée le voir. Pour signifier son retour même s'il était sans doute au courant. Pour lui demander de l'entraîner mieux et plus au combat, à la mise à mort. La réponse avait été décevante, mais pas surprenante pour deux sous. "Quand tu seras rétablie vraiment", c'était ça le message. Comme pour ses tours de ronde, dont elle est plutôt dispensée globalement. Si un gars résiste, comment pourrait-elle lutter après tout ? Trop faible encore, tellement faible. Quelle connerie. Pourquoi la faire sortir de l'infirmerie, si elle n'est pas opérationnelle ? Her le sait pourtant : ils ont besoin de place, là-bas. Pour les plus grave, les plus urgents. Elle a eu son tour, maintenant c'est au prochain.

Her est assise sur son lit, et regarde sa main d'un air absent. Elle n'a même pas envie d'écrire, en a plus qu'assez de dormir, de ne rien faire. Handicapée jusqu'au bout, la Fille. Sa main blessée, la brune essaye doucement de l'ouvrir, de la fermer. Ca marche un peu, mais pas tout à fait. C'est le temps que ça guérisse tout à fait, pas vrai ? Elle ne vas pas rester avec ça toute sa vie, une main éclopée ? Une voix en elle lui souffle que si, peut-être. Une main aux doigts un peu changés et aplatis à l'intérieur de sa paume, une main qui ne s'ouvre ni ne se ferme complètement. Une main faible. Ca revient encore, cette merde là.

Quand toi tu débarques, Freckles, elle redresse un regard un peu vide vers toi. Pourquoi t'es là ? Est-ce que tu te demandes comment elle va ? Pas sûr. Tu demandes, mais t'attends même pas la réponse. Remarque, est-ce bien la peine ? Pas forcément.

Tes mots vont vite, petit chef, trop vite pour elle. La Fille peine à tout saisir, à part un sentiment d'urgence qui dégouline de tout toi. Apprendre à nager maintenant ? Avec sa main inutile ? Et sinon quoi, elle crève ? Peut-être bien, remarque. Avec tout la flotte qu'il y a, hein..

Un soupire, et à ta question elle hausse mollement des épaules. Non, elle n'est pas occupée. Dire le contraire serait mentir. Et elle n'a pas envie de le faire, pas avec toi.

- Nah. J'ai rien à faire, et j'ai pas encore repris mon rôle. Je veux dire. Youhou. Je peux later personne avec ça.

Et avec un sourire un peu mort, elle agite sa main encore momifiée devant toi.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Lun 17 Avr 2017 - 15:16

Her lève la tête vers lui. Il y a quelque chose de bizarre.
Il voit comme son regard est vide et comme son sourire est faux, comme elle lui répond à moitié, avec une ironie lasse qui dégouline. Ou comme elle a l'air fatiguée, ou comme elle agite sa main bandée, ou comme toute son attitude suinte la frustration.
Freckles regrette maintenant de ne pas lui avoir laissé le temps de vraiment lui répondre, au sujet de sa main. Parce que c'est évident que Her ne va pas bien du tout.

Il hésite. Il perd tout son élan. Il a très, très envie de se dégonfler, maintenant. La sentinelle a bien dit qu'elle n'était pas occupée, mais elle n'a rien dit d'autre, pour lui laisser penser que ça l'intéressait, d'apprendre. Peut-être que ça l'intéresse pas. Pourtant, il est presque sûr de lui avoir promis, qu'il lui apprendrait. Ou alors c'est dans sa tête ?
Il risque un sourire, au mot later, parce que ça le fait rire d'imaginer Her péter la gueule de quelqu'un, en lui faisant une prise de judo ou quelque chose du genre.

Il s'approche un peu et pose une fesse sur le lit où elle est assise. Il regarde sa main, approche même la sienne sans pourtant la toucher. Sous tous ces bandages, c'est difficile de savoir si c'est vraiment grave. C'est tellement recouvert qu'on dirait presque que c'est pour de faux, que c'est juste un jeu de gosses qui s'amusent à se recouvrir de pansements pour jouer aux grands blessés.

« Ça te fait encore mal ? »

Il s'est un peu calmé, il parle presque doucement. Il sait ce qui est arrivé à Her, enfin, il sait à peu près. C'est Apache qui lui a dit. Il a du mal à considérer la situation comme très dramatique, mais c'est parce que lui-même ne se rappelle pas du tout de la douleur d'avoir perdu le sien, de doigt.
Il lève la tête et fixe Her droit dans les yeux.

« J'suis désolé. Je veux pas du tout te vexer. Ou te presser. C'est juste que j'ai le temps, et je me suis dit que je pourrais t'apprendre, si tu veux. Si t'es prête. »

Faut dire que ça fait longtemps qu'il réfléchit à ça. Il a appris à beaucoup de gens, récemment. Toujours à l'arrache, jamais très bien, mais suffisamment pour éviter encore plus de noyades. Il n'est pas expert du tout, mais il considère que c'est mieux que rien, et même si la mauvaise humeur de Her le déstabilise, il faut qu'il tente.
Parce qu'il n'a pas du tout envie qu'elle meure noyée.

« J'ai peur qu'après ce soit trop tard en fait ! »

Il lance ça, d'un ton beaucoup trop léger et factuel, avec un sourire grimaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Lun 17 Avr 2017 - 15:42

Freckles, tu perds pied. Elle le voit, la Fille, que tu es d'un coup un peu destabilisé. De pile sur pattes, tu en deviens comme penaud. Avec une moue, elle détourne le regard. Culpabilité. C'était bien, quand tu vivais, alors pourquoi tu ralentis à cause d'elle ? Elle aurait du faire plus gaffe, aussi. Avoir plus d'énergie. Mais à force de haïr et d'encaisser pour Apache, de l'énergie, il ne lui en reste plus autant. Ou alors c'est juste une impression, c'est juste qu'elle se laisse aller ?
Après tout, sa main, on ne la lui a pas coupé et elle est encore en vie. Pourquoi est-ce qu'elle râle ?

Un soupire agacé contre elle-même, et la Fille secoue la tête en se morigénant intérieurement. Bon, le chouinage, ça suffit, hein ! Ca n'aide pas, ça ne sert à rien qu'à ralentir et empirer. Ca n'aide pas à être fort, non plus, alors ce n'est pas la peine ! Mais bon sang, comme elle aimerait se reposer l'âme. Sauf que son tour est passé, le droit au malheur, pas vrai ? Maintenant, y a plus important, plus urgent. Y a un punk en détresse, et Pretty qui s'inquiète. Elle a eu son tour, c'est juste qu'elle était trop bourrée à l'infirmerie pour le réaliser.

Toi qui t'assieds à côté d'elle et lui parle, ça la force à sortir de sa rêverie lasse. D'un coup elle se tourne vers toi, comme si tu venais d'apparaître. Comme si elle ne te voyait vraiment que maintenant. Elle te regarde un peu l'air étonnée, puis se pousse mécaniquement pour te faire un peu plus de place.

- Mal ?

Pourquoi tu demandes ? On s'en fout, non ?

- Un peu. Moins qu'avant. Ca lance juste un peu, et je ne peux pas la bouger trop. Avant, ils me gavaient de gnôle à l'infirmerie, pour la douleur. Et me forcer au repos, je crois. J'étais tout le temps bourrée, je te dis pas la classe. Là, ça va. J'ai pu sortir, parce que y a d'autres gars dans le besoin plus urgent, et j'ai juste de l'herbe à fumer.

Her renifle un peu et à nouveau fixe sa main enrubannée. Pourquoi elle te dit tout ça ?

- J'arrive pas à l'ouvrir vraiment, ni à la fermer tout à fait. Ca me stresse. J'veux pas qu'elle reste comme ça, on dirait une main pas finie.

Pourquoi elle te dit tout ça bordel ? Elle arrête de parler, du coup. Hésite. Tu reprends la parole heureusement, et Her pince les lèvres. Pourquoi tu t'excuses ? Pourquoi tu prendrais le temps ? Pourquoi tu t'en inquiète, de si c'est trop tard ou pas ?

- T'as peur que je me noie ? Tu sais, je ne sais pas si je saurais apprendre. Je suis toute molle, pas vraiment concentrée. Et puis ma main, là, je ne sais pas si je peux la mouiller. Je peux, tu crois ? Le bandage trempé, ça ne risque pas de l'abîmer encore plus ?

C'est pas comme si tu ne l'avais pas déjà sauvé, remarque. C'est pas comme si t'avais assisté à ce genre de situation, même si tu avais pu changer la donne. Et puis le bandage.. Ils l'ont laissé sortir, c'est bien que ça ne dégueule plus de sang, non ? Nouveau reniflement, Her se frotte un peu les yeux de sa main valide. Puis t'observe franchement. Elle a l'air un peu décidée, presque elle-même.

- Si je défais mon bandage pour apprendre, tu crois que tu pourrais me le refaire ? Je peux te montrer quoi dans quel sens, depuis le temps je le connais par cœur. Mais d'une main, c'est galère. Comme ça, je peux la mouiller, et on la reprotège après. Sinon, bah. Pas de soucis, mais il faudra attendre avant que tu me montre comment nager.

Mais ça veut dire te montrer la plaie. Le veux-tu ?






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Lun 17 Avr 2017 - 17:14

Elle lui fait de la place alors il se décale un peu pour s'assoir mieux à côté d'elle. Ça le rassure, parce que ça veut dire qu'elle ne refuse rien, encore. Et ça ne la dérange pas de lui parler, non plus. Et elle parle ! Elle fait que ça. Freckles ne l'a jamais entendu autant parler. Il se demande si c'est sa blessure, ou sa solitude, qui lui délie la langue.
En tout cas il écoute avec attention. Il regarde sa main avec attention, quand elle la bouge pour montrer. Quand elle parle de l'alcool et l'herbe en guise d'anti-douleur, il esquisse un sourire incertain. Il ne sait pas très bien si c'est drôle, malgré son ton désinvolte. Ça veut dire qu'elle a vraiment mal. Et son stress, à l'idée de rester pour toujours handicapée, le contamine. Il se demande si elle en veut au chasseur.

« Ça va finir par se soigner, non ? »

Il a pris un air un peu effaré. Il sait que c'est pas pratique, de pas pouvoir se servir de ses mains pendant un certain temps, et il n'imagine pas devoir s'en passer pour toujours. Mais il est certain que toutes les blessures guérissent ! Tant que les doigts sont restés attachés à la main, c'est possible. Il voudrait rassurer Her mais il ne sait pas comment faire.
A la question de la sentinelle, il répond, perplexe.

« Ben oui. »

Bien sûr qu'il a peur qu'elle se noie. Sinon il serait pas là.
Il l'écoute alors qu'elle déballe la suite, qu'elle dit qu'elle serait une mauvaise élève, trop faible, pas concentrée, qu'elle ne peut pas mettre sa blessure sous l'eau. On dirait qu'elle se trouve des excuses, mais qu'elle veut quand même au final. Freckles ne sait pas lui répondre. Il hausse les épaules, mal assuré.

« De toutes façons, avec cette pluie, je sais pas comment tu pourrais garder ta main au sec tout le temps », il fait remarquer, peu convaincu.

Et d'un coup elle relève la tête et le regarde enfin, et quelque chose a changé dans son expression. Elle a l'air beaucoup plus sûre d'elle. C'est cool. Il hoche la tête vivement à sa proposition.

« Grave ! Je peux carrément faire ça, si tu me montres. Ce sera peut-être pas très pro, mais .... » il hésite, se tait. « Et puis je te promets qu'on fera super attention à pas forcer dessus ! »

Il sourit, enthousiaste de nouveau.

« Et tu sais, je connais un endroit dingue pour apprendre à nager. Faut y aller en bateau, mais c'est super, c'est abrité, y a pas de courant et pas de requins et .... » de nouveau, il se force à s'interrompre, trépignant presque sur le lit. « J'me tais, pardon, vas-y, montre le bandage. »

Et il regarde, aussi attentif qu'il peut l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Lun 17 Avr 2017 - 18:15

Ta question sur la guérison finale, ça lui arrache une moue incertaine. Et puis l'instant d'après elle culpabiliser, alors te fais un sourire, mais lui aussi n'est qu'à moitié convaincu. Si ça va guérir vraiment ? Bonne question. Des fois elle y croit, dur comme fer. D'autres fois, comme maintenant, elle est un peu en galère. Et puis cette pluie éternelle, hein. Ca n'aide pas.

- Ouais, je suppose que ça va passer. Je ne sais juste pas quand.

Ta mine, Freckles, elle est tellement décomposée. C'est quoi qui te rend comme ça, d'imaginer la blessure ? Ou de l'imaginer elle, avec une paluche en toc ? Quoi qu'il en soit, ça la gêne un peu. C'est mieux quand tu souris, ce genre d'attitude en demi ton ne te va pas.

- Fais pas cette tête, hein. Ca ira mieux on a dit.

Un peu plus franc, le sourire pour te rassurer. C'est peut-être ça, son problème, au fond : elle est incapable d'aller bien pour elle-même. Mais ta remarque sur la pluie et le fait que sa main aurait finie trempée, ouais ça la fait sourire pour de vraie. Bien joué. Ca lui redonne un peu de vie au regard, aussi. Bien joué, vraiment.

D'ailleurs, tu vas mieux toi aussi on dirait, à hocher de la tête comme ça. C'est chouette, Her aime bien quand t'es motivé comme ça. Même si c'est un peu fatiguant. Elle sourit en coin quand tu parles de faire attention à pas forcer. T'es vraiment un gars gentil, toi. C'est vrai qu'elle se l'était dit, à votre première rencontre. Un gars sympa qui fait attention aux autres. Ca fait du bien, un peu. Mais la vache, c'est qu'elle finirait presque par nouer pas mal de lien, la Fille, non ?

- Dans l'eau c'est pas un truc trop frontal, je suppose que ça ira ? On verra bien.

Oui, on verra bien. Changeons de sujet, on verra bien. Toi tu t'emballes, et Her se demande un peu où tu veux l'emmener si tu es content qu'il n'y ait pas de requin. Bon sang mais dans quel monde vis-tu ? Sans doute le monde de l'eau, et si ça se trouve tu as déjà eu à faire avec un requin. Est-ce que tu en a déjà combattu ? Ou tu te serais enfui ? Ou t'aurais sauvé un gamin pour pas qu'il se fasse bouffer ? En t'imaginant Tarzan des eaux, Her se marre un peu et te regarde en pétillant presque. Si ça se trouve t'as même une combi ou une tenue spéciale de super héros des rivières et des mers. Un trucs avec plein de bleu -c'est une couleur qu'elle t'imagine bien porter, sûrement parce que t'es chef des livreurs- et puis des coquillages et des algues en déco. Mon dieu. Le pire, c'est que ça pourrait t'aller. Faudra qu'elle écrive ça, un jour.

Tu la prends un peu de court par contre, quand tu veux voir le bandage. Quoi, maintenant ?

- On peut peut-être le défaire quand on arrive là-bas ? Comme ça, ma main est protégée en attendant..

Et puis n'importe qui pourrait entrer dans la cabane, là maintenant. Déjà qu'avec toi c'est pas évident de la montrer, alors avec le premier quidam qui rentre..

Ou Justice. Tss.

- Mais du coup, si t'es toujours motivé, bah. On peut y aller. Comme dit, j'ai rien à faire de toute façon..

A toi de voir, le Lionceau.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Lun 17 Avr 2017 - 19:13

Il affiche la meilleure volonté du monde. Il hoche la tête encore. Même quand elle dit que ça devrait aller. Il se demande à quel point Her s'y connait, au final. On a besoin de ses mains pour nager. Il ne pense pas que sa blessure va se rouvrir à cause d'une pauvre brasse, mais il n'a pas encore vu ce qui se passe sous le bandage. Pour Freckles, l'eau guérit. C'est si agréable, d'être dedans, qu'on ne peut pas avoir mal où s'y blesser. Peut-être même qu'il croit dur comme fer que la rivière peut sauver des vies, peu importe combien elle en emporte sous ses yeux.
Elle l'arrête un peu dans son élan, alors qu'il est prêt à apprendre à faire le bandage maintenant. Il est pris de court, mais admet :

« Ah, oui, pas con. »

Il se bouffe un peu la lèvre. Elle a raison, autant attendre d'arriver sur place. Il est tellement impatient, maintenant qu'elle a dit oui, qu'il mélange les étapes.

« Évidement, que je suis toujours motivé », il se marre.

C'est lui qui est venu, quand même !
Il se lève en bondissant un peu sur ses pieds. Il jette un œil à la pluie qui tombe toujours dehors. Ça ne s'est pas calmé. Ça se calme jamais, sauf quand Peter dort.
Puis il se tourne de nouveau vers Her, le regard brillant.

« Je te laisse prendre ce qu'il te faut, et puis on se retrouve en bas aux barques ? D'ac ? »

Lui, en tout cas, est déjà prêt. Même s'il n'était pas sûr de réussir à la convaincre. De toutes façons il n'a pas grand chose à emmener. Il porte déjà sur lui ce qui lui sert de maillot de bain, et ne s'embarrassera pas d'une serviette qui sera toujours plus trempée que lui. Habituellement, il se fiche des considérations pratiques. Il voit de l'eau, il saute dedans et puis c'est tout.

Il fait un dernier signe à Her, et fait tout le trajet en sens inverse vers le bas de l'Arbre, maudissant un peu la cabane des sentinelles d'être aussi haute. Heureusement, il y a encore des barques amarrées; il en choisit une, dont on a peint la coque en rouge, il lance deux rames dedans, même s'il doute que Her puisse vraiment ramer avec sa main.

Puis il se pose à côté, adossé au tronc de l'Arbre presque les pieds dans l'eau. A attendre que la sentinelle arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Lun 1 Mai 2017 - 21:48

C'est marrant comme tu es très vite déstabilisé. Un peu comme si le simple fait de ne pas suivre la trajectoire prévue te déséquilibre, et qu'il faut le temps de retrouver une trajectoire. C'est frais, en un sens. T'essaye pas d'avoir toujours l'air bogoss ou trop fort. T'es juste toi, dans toute ta spontanéité. Her aime bien. Ça fatigue parce que tu as beaucoup d'énergie, mais ça repose beaucoup aussi, en un sens.

Elle te sourit un peu, du coup, et rit même un peu avec toi quand tu te marres. C'est que t'as la bonne humeur contagieuse, tu sais ? Ses yeux pétillent presque, même, quand tu confirmes que oui oui madame, t'es toujours motivé. Ça fait plaisir à voir.

Tiens d'ailleurs, tu le montres encore en te levant d'un coup, comme un ressort ! En étant déjà prêt à partir, pouf, comme ça ! Elle a presque sursauté de surprise et te regarde d'un air un peu étonné, et se reprend quand tu expliques la suite. Que tu pars, qu'elle se prépare et te rejoint. D'un coup, elle se demande ce qu'elle est supposé prendre et préparer, puisque justement ce n'est pas un type de passe-temps qu'elle a beaucoup, faire trempette. Du coup elle hoche un peu bêtement de la tête et se lève par mimétisme.

- Euh ! Ouais, ok. Oui, ouais, sûr !

Une éloquence de fou, on peut applaudir bien fort ce lyrisme à nul autre pareil. Elle te regarde partir comme la gentille tornade que tu es sans trop comprendre. La Fille ouvre même la bouche pour te dire un truc, mais trop tard : tu es déjà sorti de la cabane. Du coup elle reste un peu conne, plantée là dans le bâtiment vide, à regarder la porte maintenant fermée.

- .. Merci d'avoir pensé à moi, Fre.

D'avoir pensé à elle qui ne sait pas nager, qui pourrait se noyer si facilement. Comme cette fois, si tu n'avais pas été là. Comme l'autre, encore avant, où Apache l'a sauvé. Mais là c'était de sa faute à elle, un peu. Se mordant la lèvre une fois de plus, Her se passe la main sur la nuque d'un air incertaine, puis se tourne vers ses affaires. Bon. Il faudrait prendre quoi, du coup ?

Grande question.






Quand elle descend du grand arbre, une dizaine de minutes plus tard, Her ne porte plus les même fringues. A la place, il y a une sorte de short ample et sombre, et un débardeur à manches larges. Les cheveux sont tressés et noués par un ruban bleu sombre, presque noir. Dans un sac, deux couvertures sèches qu'elle a piqué va savoir où, pour quand il faudra sortir de l'eau et qu'il fera peut-être froid. Mais des affaires de change, ou une vraie serviette, la sentinelle s'est dit que ça ne servirait à rien. Vu qu'il pleut de toute façon, hein..

Elle te repère et se dirige vers toi, mais quand la brunette s'arrête à ton niveau et fixe la barque, tout d'un coup son échine se glace. C'est que ça fait beaucoup d'eau autour, quand même. C'est que ça fait vrai, aussi.

- Il est comment, ton endroit ? Y a du monde ? Du courant ?


Si elle tombe ou quoi, tu la repêcheras, hein ? Pour de vrai, comme l'autre fois ?

Puis un regard vers les rames, et la Fille prend un air gêné.

- J'suis désolée, mais je vais pas vraiment pouvoir ramer des deux mains. Juste d'une. Ça te gêne, si du coup on ne va pas trop vite ?

Parce que oui oui. Même faiblarde comme ça, la Fille veut faire sa part.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Lun 1 Mai 2017 - 22:24

Il attend.Pas beaucoup, mais suffisamment pour s'ennuyer. Chaque seconde sous la pluie lui fait l'effet d'une année : il donne des coups de pieds impatients dans l'eau et chantonne un truc pour passer le temps. Ce n'est pas que la sentinelle soit lente, c'est juste que sa patience est au ras du sol.
Il tourne la tête vers elle en l'entendant arriver, content comme si elle revenait du bout du monde. Elle a un sac et elle s'est changée : des fringues plus sportives et une tresse de guerrière. Ça lui dégage le visage, Freckles trouve ça cool.

Elle a l'air un peu flippée devant tout l'eau qui les entoure, par contre. Il suppose que les sentinelles ne quittent pas beaucoup l'Arbre, et avec sa convalescence, elle n'a pas vu l'ampleur des dégats. Il se demande si elle va renoncer, mais il connaît déjà un peu la réponse.

« Euuh, ni l'un ni l'autre. »

La question de Her l'a un peu pris de cours.

« C'est un endroit où y a des rochers, et c'est à moitié comme dans une espèce de grotte ? Du coup l'eau bouge pas trop, et elle se réchauffe en plus. » il explique, avec de gestes vagues et un sourire embarrassé. « J'y ai déjà emmené des petits, c'est testé et approuvé ! »

Il n'ajoute pas que ses cours de natation n'empêchent pas toujours que les petits en question se noient.

Sur ce, il fait un pas dans la barque, tâte le sol avant d'y monter entièrement. Le bois tangue doucement sous ses pieds, il écarte un petit peu les bras. Toutes ces sorties marines ont grandement amélioré son sens de l'équilibre, il doit dire.
A la remarque suivante de Her, il proteste vivement :

« Non, non, t'excuse pas, t'as même pas besoin de ramer si t'es blessée ! Je peux le faire tout seul, fin, je pense. »

Une fierté puérile l'habite, mais aussi un peu d'indécision. Il n'a jamais dû ramer tout seul, mais ça doit pas être sorcier, pas vrai ? Surtout qu'il faut que la Fille se ménage pour la leçon à venir, faudrait pas qu'elle se rouvre sa blessure sur une écharde à la con.
Il se ronge sans y penser ce qui lui reste de l'ongle du pouce, avant d'ajouter, l'air peu convaincu :

« T'façons c'est pas loin. »

Et il tend une main à Her pour qu'elle monte dans la barque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Lun 12 Juin 2017 - 22:55

Avec un air un peu inquiet, Her t'écoute en regardant la barque osciller doucement sur l'eau. Bon. Tu dois savoir ce que tu fais, non ? Puis tu sais bien nager, donc si y a un pépin, bah. Tu sauras gérer, pas vrai ? Puis t'as déjà emmené les petits, elle va pas faire la chochotte alors que eux y vont. Si ? Heh, peut-être. C'est que ça fait beaucoup d'eau quand même.

Un petit reniflement nerveux et Her ausculte la barque comme pour vérifier qu'elle est sûre.

- Ce serait pas cool de te laisser tout faire, quand même. J'peux au moins essayer.

C'est un peu une réponse pour la forme, mais en vrai Her ne sait pas si effectivement elle aura la force de ramer tout court. Parce que même si elle n'a qu'une seule main qui est en vrac, baaah. Elle a un stock d'énergie assez bas. Toi, tu lui assènes encore un argument rassurant de plus -c'est pas loin, on te dit, balise pas- et elle se dit que même toi t'as pas l'air autant à fond que d'hab. Enfin, elle abandonné la contemplation de l'embarcation, et c'est pour mieux tomber sur ta main tendue. Lèvres plissées, la Fille prend une grande inspiration et accepte ton aide avec un air mal assurée. C'est que toute cette flotte où elle n'a pas pied, ça ne la rassure qu'à moitié. Même si t'es là.

Une fois calée, en prenant bien soin d'être vraiment au milieu, ni trop d'un côté ni de l'autre pour pas que ça tangue trop, Her soupire doucement et se bouffe les lèvres en te regardant t'installer.

- Comment tu veux qu'on fasse alors ?

Pour les rames, donc.

- Tu fais ça souvent ? Apprendre à nager aux gens qui savent pas je veux dire.

Ca serait surement ton genre. T'es un peu un héros du quotidien en fait. Tu fais pas de vague, t'es simple, mais pourtant tu essaye de changer les choses dans la limite de tes moyens. Est-ce que c'est ce qu'il faudrait, au fond, plutôt qu'une révolte ? Orf, pas l'énergie de penser à ça. Vraiment pas.

- Pourquoi t'es venu me voir ? Enfin. Pourquoi tout d'un coup tu t'es dit "oh lala Her pourrait se noyer faut qu'elle apprenne !". Y a plein d'autres en plus, qui ne savent pas nager, non ?

C'est pas un reproche, mais plutôt de la vraie curiosité. Her n'est pas vraiment habituée à ce qu'on pense à elle spontanément. A quelques exceptions prêt, disons.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Sam 17 Juin 2017 - 13:08

Freckles lève les yeux au ciel. Évidement, elle insiste. Ça l'étonne pas d'elle : l'équité jusqu'au bout même si elle est blessée, et que c'est super con. Il répond pas, mais son expression est claire : il a pas du tout l'intention de la laisser ramer.
Il l'imite et s'assied face à elle, dos à l'avant de la barque. D'un mouvement il se penche pour défaire le nœud qui les retient aux racines, et pousse l'arbre du pied pour leur donner de l'élan. Il commence à avoir l'habitude.

« On à qu'à dire », il commence, en réponse à Her. « Que je rame le premier, et quand je suis fatigué, je te les passe. »

Son sourire mutin indique clairement qu'il ne va pas être fatigué du tout.
Et elle à pas intérêt à protester contre ça.

Il rame des deux mains, du coup, jetant toutes les deux secondes des coups d’œil derrière son épaule. Il fait de Her sa co-pilote, mais c'est lui qui connaît le chemin, après tout. L'eau est calme, heureusement, mais dangereusement sombre. Il est anxieux, d'un coup, à l'idée que la sentinelle se mette à flipper loin de tout point d'ancrage. C'est peut-être pour éviter ça qu'elle parle autant. Il rit, gêné, face son avalanche d'interrogations.

« T'en poses de ces questions ! »

Est-ce que ça paraît si absurde à Her qu'on s'inquiète pour elle ?

« En fait c'était l'autre jour, j'étais avec un pote, enfin, un gars, fin, un livreur quoi. Il m'a dit qu'il savait pas nager. » il rectifie : « Fin, non. Qu'il pouvait pas. Il est blessé, un truc du genre. Et du coup ben j'ai pensé à toi. »

Association d'idées qui n'a pas grand sens. Il hausse les épaules.

« Cherche pas. »

Il reprend, en ramant toujours :

« Et ouais, j'essaie de faire ça depuis la pluie. Je sais pas si ça change grand chose, mais ... »

Il hausse les épaules.
Il est un peu sur la défensive, sans bien savoir pourquoi. Il ne veut pas que Her pense qu'il veuille se sentir spécial, ou héroïque, en faisant ça.
C'est pas le cas.
Du moins il ne le pense pas.
Le reste du trajet est plus compliqué. Il faut zigzaguer entre les rochers qui effleurent la surface, et ceux, plus gênants, qui sont au fond. Il est concentré, et n'ouvre la bouche qu'une dizaine de minutes plus tard.

« On y est ! »

Dans le virage, un coin d'eau se détache, comme un lac miniature enfermé dans une paroi de roche. Une grotte peu profonde, abritée de la pluie et du courant. Pour en avoir essayé d'autres, c'est son lieu préféré. De gros cristaux lumineux sont incrustés dans les parois de la roche, au dessus de leurs têtes et sous l'eau, la rendant presque limpide ; à force d'habitude, Freckles a constaté que voir le fond rassure pas mal de monde.

Il passe sa jambe au dessus du bord pour rapprocher la barque du bord rocheux et humide. Faute de mieux il entortille la corde autour d'une grosse stalagmite. Puis il descend le premier, encore une fois pour tendre la main à Her. Ses yeux brillent comme les cristaux sous l'eau.

« Ça claque nan ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Dim 18 Juin 2017 - 23:17

Ta réplique, ton faux marché, là, ça lui fait ouvrir la bouche pour répliquer et. Et elle capte ton expression à toi. Ouais, bon, ok. Admettons, gros malin. T'as gagné. Elle capitule de bonne grâce, la Fille, en se disant qu'après tout, t'as eu tes chances de la faire participer. Et elle, bah. Elle n'a plus assez d'énergie pour lutter. Qu'il en soit ainsi !

- T'as gagné, va.

Bonne perdante, Her y même un sourire en te jetant un regard amusé. Elle continue même de te regarder avec pas mal d'intensité quand tu cause ou quand tu rames, parce que c'est toujours mieux que de penser à toute cette flotte autour où elle n'a pas pied. Et si y a une grosse vague qui renverse la barque, hein ? Tu iras la chercher, ok. Et si tu te fais assommer contre un rocher ? Oh putain, elle pourra même pas t'aider. Non non, faut pas penser à ça putain, faut pas.

- T'es gentil. Genre vraiment quoi.

C'est vrai. C'est tellement vrai. Du coup elle te fait un nouveau sourire, plus doux.

- Il faudrait plus de types comme toi. Des gens simples et sympas et fiables. Des gens qui pensent aux autre gens.

A tous les coups il pense lui même à tout le monde ou presque. D'un coup, sans trop l'avoir prévu, Her ressent une bouffée d'admiration affectueuse pour toi. Parce que quand même, t'es pas n'importe qui. T'es un chocolat chaud dans l'âme. Tu réconfortes, tu écoutes, t'es là même quand on ne s'y attend pas. Que tu viennes la voir, non elle ne s'y attendait pas. Surtout pour un truc aussi précis.

Toi, tu te tais maintenant, et Her te regarde te concentrer et n'ose pas te déranger. Pas renverser la barque. Pas s'assommer. Pas couler.

Vous arrivez enfin au fameux endroit, et même elle reste un instant un peu conne à regarder autour avec de grands yeux. Merde, c'est beau. Léger regard vers l'eau, puis plus franc : on voit le fond. C'est très beau là aussi, et surtout c'est rassurant.

Toi tu sors de la barque et soudain Her se crispe et s'agrippe parce que ça tangue. Et, de nouveau, une main dans son champs de vision. La tienne, évidemment. Nerveuse encore, elle prend quelques secondes pour assurer son équilibre et accepte de sa main libre ton aide pour descendre.

- Ca claque, ouais. C'est vraiment.. C'est beau.

Her est sous le charme de l'endroit, et ça s'entend très certainement à sa voix. Une fois à terre, elle fait quelques pas, s'aventure un peu pour admirer. C'est que sur l'instant, la brunette en a oublié le but de votre venue ici. Et puis, d'un coup, ça lui revient comme un boomerang. Par réflexe, elle serre sa main blessée et plisse les lèvres. Dos tourné à toi, encore, sauf si tu t'es avancé à son niveau.

- T'es sûr que ça te gêne pas de voir la plaie ? C'est pas très beau. Y en a que ça gêne.

Elle ça la gêne. Un peu. Elle n'aime pas voir ça, cette main qu'elle a du mal à considérer comme la sienne. Son regard s'abaisse sur la Plaie Bandée, sur la blessure qui soudain lui semble plus moche encore que d'habitude rien que d'y penser.

Mais elle réalise autre chose, aussi. Si t'es capable de regarder ça en face, toi un mec qui est venue la chercher pour pas qu'elle se noie, alors elle aussi.

Si tu oses regarder cette chose sans broncher, c'est qu'il est temps. Temps de prendre le taureau par les cornes, et d'avancer.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Mer 21 Juin 2017 - 13:25

Il est un peu déstabilisé par la remarque. C’est beau, c’est vrai. Mais c’est même pas la première chose à laquelle il aurait pensé. Pour lui le lieu est une espèce de piscine, avec plus de sel et moins de chlore, et il n’y voyait que l’aspect pratique. Her, descendue de la barque, a l’air sous le charme, à la lumière douce des cristaux. Ça rend Freckles stupidement fier.

« Ouais. Faut juste faire gaffe, les rochers glissent un peu. »

Lui y évolue sans difficulté, ni beaucoup de prudence. Il était un de ces gosses qui courent au bord de la piscine malgré les cris des parents. Il sautille avec une certaine gaieté en direction de Her, qui lui tourne le dos. Elle regarde sa main.
Gênée.

« Mais non, c’est bon, montre ! J’en ai vu d’autres. »

Il ne sait pas vraiment à quoi il s’attend. Tout ce qu’il sait, c’est que les doigts sont restés attachés à la main, et donc, que ça pourrait être pire. Il s’assied sur un rocher, enjoint Her à la rejoindre et la regarde dérouler le bandage avec attention. Pas très inquiet, d’abord. Et plus il en voit, plus ses sourcils se froncent.
La peau est rose et à vif, les tendons visibles, la pulpe des doigts creusée. On dirait que sa main a été épluchée. C’était un accident, répète Apache dans sa tête. Drôle d’accident.

« Euh, tu … »

Il est perturbé, ça s’entend. C’est pas que ça le gêne de voir ça, ou que ça le dégoûte. Il en a vraiment vu d’autres. Il se rend juste compte qu’il a vachement minimisé la gravité du truc.

« Je crois que j’ai à peu près pigé comment c’est foutu », il dit finalement.

Il parle du bandage.
Pour le moment, il se pense capable de le refaire correctement, le temps de rentrer. D’ici tout à l’heure, il a le temps d’oublier. Mais si Her le dirige, il devrait s’en sortir. Toutes ces petites considérations techniques l’empêchent de penser à autre chose, même si sa curiosité le brûle.

« Si t’es prête, on peut s’y mettre. »

Il se lève alors, s’étire vaguement, et jette un regard furtif à la main de Her, puis son visage.

« Tu lui. En veux ? »

Les mots franchissent ses lèvres avant qu’il pense à les retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 215
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Lun 24 Juil 2017 - 22:51

T'as l'air bien sûr de toi en la rassurant. Que t'es un solide, que tu en "as vu d'autres" comme tu dis. Oui, sans doute. Sans doute que tu as vu plein de choses, que tu en as affronté plus encore. Her n'a pas la prétention de t'impressionner avec sa blessure. C'est plutôt elle-même qu'elle impressionne à chaque fois, elle-même qui se sent ébranlée alors que c'est quelque chose qu'elle commence à assez bien connaître. Sa main. Sa main si différente pourtant qu'elle semble à quelqu'un d'autre. Et pourtant..

Pourtant, quand elle dévoile la plaie et te jette un rapide coup d'oeil, ta tête a perdue de sa superbe. Ca n'a pas l'air de te dégoûter parce que tu regarde franchement. Mais t'as l'air sacrément concentré aussi, intense. Secoué ? Difficile à dire. Perturbé, en tout cas. Freckles, où est ton sourire légendaire ?

Parti. Comme ce bout de phrase que visiblement tu ne termineras pas. Her n'aime pas ça, les trucs pas finis. Les trucs inachevés, les 3c'est juste que" et maintenant les "euh, tu". Petit reniflement. Sa main se replie un peu sur elle-même, et la sentinelle avec. Pas fière, non. Pas solide.

Et toi, d'un coup, sans prévenir tu balayes tout ça. Le truc moche, l'hésitation. D'un coup tu dis que c'est bon que t'as pigé, que t'es prêt. Hein, quoi ? Her, elle a du mal à te suivre te redresse les yeux vers toi d'un air surpris et un peu perdu. La seconde d'avant t'était tout froissé du visage et maintenant c'est bon ? Tu vas trop vite pour elle, une fois de plus. Tu le sais, ça ?

- Euh.. Ok ?

Parce que.. Ouais ? Enfin, oui, ouais, c'est pour ça que vous êtes venus. Alors du coup elle se détourne un peu et regarde l'eau si jolie et le décor qui lui avait tant plu. Se rappelle que l'eau est normalement chaude. Que t'es là de toute façon. Ca ira. Ca ira. Alors la sentinelle se crispe, essaye de se détendre. Inspire beaucoup d'air, et ex-... Hein ? Her allait expirer quand ta question la prend de court et elle reste figée là une seconde ou deux. Puis, expirant d'un coup,  et décale légèrement son visage pour te jeter un regard en biais pour le moins méfiant. Poker face en plein, sans émotion du tout. Son rempart, au fond.

- Lui ?

Qu'est-ce que tu sais, Freckles ? De qui tu le sais ? Qu'est-ce que tu veux ? D'un coup d'un seul la Fille est sur sa réserve et t'observe comme on jauge quelqu'un. Elle ne t'a pas parlé de ce qui s'est passé et ne sait pas vraiment qui t'a raconté quoi de l'affaire. Ca ne lui plaît pas, de réaliser que tu as une main mieux remplie que ce qu'elle pensait, avec des cartes plus puissantes que prévues. Et si c'était pour ça au fond, que tu étais venue la voir ? Jouer le bon gars, ouais, le mec sympa qui pense aux autres. Ca lui semblait bizarre après tout que tu penses à elle alors que vous avez à peine parlé. C'était peut-être pas pour rien.  

- Développe ?

Raconte d'abord, Freckles. Tu sais quoi ? Tu veux savoir ça pourquoi ?

Raconte, Freckles. Tu joues à quoi ?






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   Lun 24 Juil 2017 - 23:35

C'était pas le truc à dire. Freckles le sait, c'était évident ; ce n'est pas comme s'il connaissait tellement Her, comme s'il lui avait beaucoup parlé depuis ce fameux jour, sauf pour la saluer au détour d'une passerelle. L'effet est immédiat. Son visage se ferme. La gêne laisse place à de la pure méfiance comme il n'en a jamais vu sur son visage. Il a beau savoir que c'est justifié, ça le surprend.
Ils se fixent un moment.
Elle le jauge, très clairement, et lui soutient son regard, plus sur la défensive qu'il ne devrait l'être.

- Développe ?

Il hausse une épaule.

Il a très envie de lui dire laisse tomber. Ils sont là pour nager. Pas pour parler de trucs qui fâchent et qui le concernent même pas. En ce moment, Freckles se retrouve embarqué dans plein de trucs qui le concernent même pas. C'est bizarre.
Il voudrait bien laisser tomber, donc. Mais c'est Her. Her a un truc. Peut-être dans le regard ou l'intonation ou l'attitude toute entière, il sait pas trop ; mais bref, elle a un truc, qui lui donne pas envie de mentir ou cacher les choses. Her est beaucoup trop franche, c'est le truc chez elle qui l'a frappé en premier sous cette épaisse couche de nonchalance et de normalité.

« Je parle d'Apache », il développe donc.

Cette réponse le rend irraisonnablement nerveux.
Il voulait surtout pas parler d'Apache. Encore moins avec elle. Il a posé la question sans réfléchir, pour faire la conversation - pour parler d'elle, pas de lui – et maintenant il sent que la conversation va glisser sur un terrain qu'il n'aime pas.
Pour ne pas soutenir le regard sévère de la sentinelle, il lui fait dos, et fixe un cristal un peu cassé qui dépasse de la voûte.

« Et c'est lui qui a tout balancé, je signale.»

Enfin, presque tout. Le reste, il l'a trouvé tout seul.
Maussade, il arrache ses baskets de ses pieds de deux coups de talons, puis retire son sweat. Son tee-shirt se barre avec, il les balance sur le bord. Ouais, il essaie d'accélérer le truc, d'éviter cette conversation. Ouais, il sait que ça dépend de Her, qu'il peut pas juste plonger et rester en apnée jusqu'à ce qu'elle oublie.
Il n'est pas si bon en apnée.

Et puis au fond, ça le concerne même pas. Ça devrait pas lui faire peur.
Il se tourne de nouveau vers Her.

« T'es pas obligée de me répondre. J'voulais pas te ... » Te quoi ? De quoi Her s'inquiète, au juste ? Qu'il balance ? « coincer, ou je sais pas quoi. Fais pas cette gueule. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Slow down, dream small, don't drown   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» SMALL WORLD
» One Dream One Soul One Prize One Goal One CocoTapioca
» [News] GOLDORAK O.V. Terre Alcor (High Dream) 2008.
» [Small World] Extension
» I dream of becoming a carrot ! :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Les Eaux Enchantées-