Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Coquillage
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : La curieuse
✘ AGE DU PERSO : 70

✘ DISPO POUR RP ? : pas pour l'instant désolé !
✘ LIENS : Fiche
dés à coudre
aventures en cours : 1-2 - 3- 4

MessageSujet: Rencontre dans la tempête    Mer 5 Avr 2017 - 11:21




La journée avait pourtant normalement commencé. Il est vrai que le temps était assez gris mais pas plus que d’ordinaire surtout par les temps qui courent. Coquillage ne pouvait s’empêcher de trouver cela injuste. A peine avait elle eut le temps de profiter de la pluie salée que celle ci devint une averse puis une tempête qui emporte tout dans sa rage y compris ses pauvres sœurs. Chaque fois qu’elle pense à elles, Coquillage sent son cœur se serrer. Où étaient elles donc maintenant, ses très chères sœurs disparues ? Ses ainées disent qu’elles étaient sûrement entrainées jusqu’au monde ordinaire ce qui brisa le cœur de la Curieuse. Etre perdu dans les mers inconnues du monde ordinaire semble être un sort cruel et Coquillage espère au moins qu’elles étaient saines et sauves, où qu’elles soient.

C’était donc sous l’averse qui n’en finit pas que Coquillage était absorbée dans sa collecte quotidienne de ses petits trésors de la mer. Récemment, son passe temps pris encore plus de proportion que d’habitude. C’était une des seules choses qui l’a faisait se sentir mieux maintenant, la joie de trouver un nouveau coquillage lui fit oublier l’ambiance maussade générale, pour un court instant.
Sa collecte l’entraina assez loin du rivage de la lagune, près du large mais coquillage le remarqua à peine, toute absorbée à sa tâche qu’elle était.

Soudainement, elle entendit le bruit d’un éclair. Elle avait à peine eut le temps de le voir fendre le ciel qu’elle entendit le lourd grondement d’un orage juste après. La pluie se fit de plus en plus forte, de gros nuages firent leur apparition. Coquillage, les bras chargés de son petit butin, se mit à nager en direction de la lagune mais un brusque courant contraire la ralentissait, l’entrainant toujours un peu plus loin de son foyer à chaque vague. Peu à peu, elle dut laisser tomber sa récolte, ajoutant la force de ses bras à celle de sa queue pour passer au de-là du courant mais rien ne fit, c’était comme faire face à un mur et une brusque lame l’a fit perdre ses repères, l’entrainant dans le courant.

Un brusque sentiment de panique l’envahit. Allait-elle connaître le même sort que ces sœurs ? Entrainée jusqu’au monde ordinaire ? Ou pire ?

Le courant continua de la balloter violemment à travers les eaux et Coquillage continua de remuer frénétiquement sa queue, essayant vainement de s’échapper. Elle ne voulait pas aller dans le monde ordinaire, elle voulait rester dans l’ile ! Auprès de ses sœurs et de ses amis ! Elle avait tant de choses encore à voir, à découvrir ! Ce n’était pas juste !  

« Père Océan aide moi ! Ne m’abandonne pas, j’ai si peur ! » Pria-t-elle de toute son âme.

Tout à coup, elle se cogna brusquement contre quelque chose.  Coquillage n’avait aucune idée de ce que c’était mais elle s’y accrocha de toutes ses forces.
Dans son effort désespéré, elle ne sentit pas la surface sur laquelle elle s’était accrochée bouger.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfrany.tumblr.com/
Flot
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 98
✘ SURNOM : La Dodue
✘ AGE DU PERSO : Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : oui !
✘ LIENS : C'est la baleine
qui tourne qui vire
comme un joli petit navire
Prenez garde à vos p'tits doigts
ou la baleine les mangera !

MessageSujet: Re: Rencontre dans la tempête    Dim 21 Mai 2017 - 18:18


“Les petites pluies sont longues, les tempêtes soudaines sont courtes.”
William Shakespeare, "La Vie et la mort du roi Richard II"



Le monde ainsi est devenu fou.
Le ciel pleure et se déchire comme du tissus. Les vagues fouettent les flancs douloureux d'une Flot au abois. Douce sirène, tendresse ancrée au coeur, le courroux de son père la désempare et la terrifie. Tournoyant en tous sens entre les récifs, l'affolement la gagne. Elle manque de se faire empaler la bedaine par un morceau de mat, issu de quelques épaves perdus. Elle ballotte dans une forêt d'objets flottants, à la lisère, là où le reflux recrache ses trouvailles arrachées à d'autres mondes et les convergent vers l'île, pour mieux les échouer sur la plage du même nom. Les voix de ses soeurs ne sont plus que de pépiements lointains, à peine audibles en écho de son crâne démesuré. Si l'Océan ne calme pas son ire, elle basculera dans les courants marins ordinaires, sans perspective de retour.

- Papa ! hurle-t-elle terrorisée entre deux claques d'eau salée. Papa tu ne m'aimes plus ? Papa !

Dégoulinante de chagrin et d'un sentiment terrible de rejet, elle mouline des bras et des nageoires pour tenter de lutter contre la volonté paternelle de la voir disparaître dans le néant. Elle est épuisée.Une déferlante plus costaude que la précédente lui fait boire la tasse pour de bon. Sonnée, elle dérive sur quelques mètres de fond, quand soudain, une voix désespérée retentit, dans sa chair plus qu'à ses oreilles.

-Père Océan aide moi ! Ne m’abandonne pas, j’ai si peur !

Une forme gigotante rebondit entre ses deux larges seins. Une petite soeur de sel toute encoquillée. Flot ouvre les yeux et rattrape la pauvresse qui déjà glisse sur sa peau, emporté par le ressac.

" Je suis là, soeurette." déclare-t-elle en pensées. "Papa est fâché tout-bleu ! Moi aussi j'ai peur mais tu es toute petite et moi bien plus grosse. Je vais nager pour toi. Le Méchant ordinaire ne nous aura pas."

Et joignant le geste à la parole, elle coince Coquillage entre sa gorge et la conque majestueuse nouée à son cou. Commence une brasse ardue, terrible et sans répit...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coquillage
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : La curieuse
✘ AGE DU PERSO : 70

✘ DISPO POUR RP ? : pas pour l'instant désolé !
✘ LIENS : Fiche
dés à coudre
aventures en cours : 1-2 - 3- 4

MessageSujet: Re: Rencontre dans la tempête    Lun 22 Mai 2017 - 13:02

Elle avait beau s’accrocher mais elle commença tout de suite à glisser, inexorablement entrainée encore une fois par le courant quand elle sentit quelque chose, de la même texture que la surface sur laquelle elle était accroché, l’attraper et la déposer dans un sorte de creux. La surface était encore une fois la même, étrangement doux, et elle crut même y sentir un peu de chaleur  comme… comme de la peau ? Coquillage sentit aussi une autre surface collée à elle et cette sensation était plus que familière. La peau rugueuse d’une conque ! Elle aurait pu se réjouir devant un si beau spécimen de coquillage si sa situation n’était pas si désespérée…  Soudain, une voix, imposante mais empreinte de douceur, fit écho dans son esprit :

" Je suis là, soeurette. Papa est fâché tout-bleu ! Moi aussi j'ai peur mais tu es toute petite et moi bien plus grosse. Je vais nager pour toi. Le Méchant ordinaire ne nous aura pas."

« soeurette »…. Une sœur ?... Une sœur !!! Cette étrange surface… C’était son corps ! Et la chose qui l’avait attrapé… une main ! Qu’elle devait être grande ! Coquillage avait du mal à voir à travers l’eau bouillonnante mais elle lui semblait qu’elle se trouvait sur sa gorge. Une sœur l’avait sauvée, quel bonheur !
Et ses paroles, qui lui paraissaient aussi douces comme de la chair de petit enfant dans ce maelstrom, finissaient de l’apaiser.  
Oui, on ne sera pas entrainé au monde ordinaire ça non ! On s’en sortira !

Soudain, quelque chose cliqua dans son esprit et elle comprit qui était sa sauveuse :

«Tu, tu es… Flot ? La dodue ? »

Coquillage avait entendu parler d’elle. Ses grandes sœurs lui avaient expliqué qu’il existait une sœur tellement immense qu’elle pouvait à peine nager à l’intérieur de la lagune. C’était sûrement elle !

« Merci ! Mercimercimercimerci… » Répéta-t-elle en pensée encore et encore. Elle pensa ces mots aussi fort qu’elle pouvait pour qu’elle soit sûre qu’ils atteignent sa sœur à travers les eaux turbulentes. Il fallait que Flot sache à quel point elle était reconnaissante.

Et pendant un court moment, Coquillage pensa que tout ira bien. Sa sœur Flot était si imposante, elle réussira à coup sûr à braver les courants ! Elle arriva à trouver un abri, elles seront en sécurité, la tempête va passer, Père va se calmer, tout ira bien, elles pourront faire connaissance et jouer ensemble, tout ira bien, tout ira…

Mais Coquillage sentit les efforts désespérés de sa sœur.  Même pour elle, -si gigantesque si grande !-  les courants étaient trop fort. La colère de leur père était trop grande, il pouvait à peine les entendre dans sa rage.

Coquillage essaya de transmettre des encouragements à Flot du mieux qu’elle put :

« Tu y arriveras, on va s’en sortir… Père va se calmer, il nous aime, il nous entendra et il nous sauvera, tout ira bien… »

Mais les eaux se déchainaient encore et toujours, il n’y avait aucun répit, ses pensées semblaient se perdre dans le vrombissement tumultueux de la mer. Jamais autant Coquillage ne se sentit aussi mal, aussi inutile, elle en pleurait de dépit.

Sa sœur bataillait seule contre les courants pour la sauver et elle ne pouvait rien faire pour l’aider…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfrany.tumblr.com/
Flot
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 98
✘ SURNOM : La Dodue
✘ AGE DU PERSO : Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : oui !
✘ LIENS : C'est la baleine
qui tourne qui vire
comme un joli petit navire
Prenez garde à vos p'tits doigts
ou la baleine les mangera !

MessageSujet: Re: Rencontre dans la tempête    Mar 29 Aoû 2017 - 22:30



La barbe du père Océan est pleine de rouleaux et de noeuds. Elle enchevêtre et réduit à néant dans une sourde colère bleue. Flot lutte, tente de se glisser entre les dunes écumantes mais rien ne semble capable de défroisser le courant impétueux de l'ire paternel.

-Tu y arriveras, on va s’en sortir… Père va se calmer, il nous aime, il nous entendra et il nous sauvera, tout ira bien…

Leur père se fiche bien de ce qui peut leur arriver. Nombre de leurs soeurs sont déjà perdues de l'autre coté. Elles se sont battues contre les vents avec l'énergie du désespoir, elles se sont défendues pour finalement être emportées. Leur père ne les voit pas souffrir ou hurler. Il est aveuglé de fureur. La tempête couvre le sel de leurs suppliques.

"Non", pense alors la Dodue. "Papa ne peut rien pour nous. Mais moi, si."

La baleine agrippe à un récif. Ses doigts peinent à y demeurer accrochés.

" Ai confiance, Soeurette !" fait-elle à la jeune saline... Avant de la gober toute crue. La bouche de Flot se gorge de mer. Ses joues se gonflent. Elle prend bien garde de ne pas mâcher.
La Dodue mobilise toute l'énergie qui lui reste. Elle s'appuie sur le corail pour mieux expulser l'air. Le crachat est spectaculaire, geyser puissant et sans retenu. Coquillage est propulsée par la gerbe marine, loin, vers les courants plus sereins aux abords du rivage. L'attraction de l'île et un peu d'effort de nage feront le reste pour la sauver.

"Adieu, Coquillage...."

Epuisée, les muscles rincés par le grain, Flot cède à l'abandon. Son corps immense n'a plus l'énergie de résister aux vagues, sa volonté se noie. La Baleine ferme les yeux. Un froid d'Abysse l'endort plus vite que lorsqu'elle compte les bateaux.

Sa dernière pensée est pour son père.
"Je ne t'en veux pas, mon Papa...."

Et la Dodue d'être avalée par les harpons de l'Ordinaire.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coquillage
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : La curieuse
✘ AGE DU PERSO : 70

✘ DISPO POUR RP ? : pas pour l'instant désolé !
✘ LIENS : Fiche
dés à coudre
aventures en cours : 1-2 - 3- 4

MessageSujet: Re: Rencontre dans la tempête    Lun 18 Sep 2017 - 15:26

Elle sent la fatigue de sa sœur mais aussi le fait que ses encouragements n’ont rien fait pour la soulager. Au contraire, elle sent que Flot n’a pas foi en leur père, qu’il a laissé leurs autres sœurs se perdre et qu’elles connaitront le même sort.

« Non… » Pensa Coquillage doucement mais au fond d’elle, elle sait que Flot a raison. Leur père a beau les aimer, ce n’est pas lui qui pourra les sauver.

Soudain, Coquillage perçut un sentiment fort dans l’esprit de la dodue. Une sorte de détermination, solide et inébranlable.

" Ai confiance, Soeurette !"

« Quoi ? » Mais à peine Coquillage prononça ses mots qu’elle se sentit soulevée puis plongée dans des ténèbres moites.

Qu’est-ce qui s’est passé ? Elle n’avait eu le temps de rien voir ! Elle était dans une sorte de caverne chaude et gluante, rien de familier. Chaude… Était-elle encore sur le corps de sa sœur ? Ou plutôt à l’intérieur ? Coquillage ne comprenait rien à ce qui se passait.

Tout d’un coup, elle sentit que l’endroit où elle se trouvait se remplissait brusquement d’eau.

« Flot !! » Cria-t-elle   « Où es… »

La curieuse n’avait pas le temps de terminer sa phrase qu’elle se sentit propulsé hors de l’étrange caverne à une vitesse hallucinante.

« AAAAAAAAAAAH »

Durant son envol, Coquillage eut le temps d’apercevoir la silhouette de la dodue, qui se laissa entrainée par les courants.

« Non Flot ! »

Tout d’un coup, le choc brutal de sa chute arrêta sec son appel. La sirène resta sonné pendant quelques seconde mais sentant que les courants commençaient à l’emporter une nouvelle fois, elle se remit aussi vite qu’elle pu. Les courants de cette zone là étaient toujours présents mais pas aussi forts que celles d’avant. Elle se retourna et vit le rivage non loin de là.
Coquillage n’a pas le temps de réfléchir. Elle se mit à nager de toutes ses forces jusqu’au rivage, où elle ne sentit plus la force du courant.

Après une nage frénétique, elle arriva enfin au rivage et se laissa tomber sur le sable, haletante de fatigue.

Peu à peu, la réalité de ce qui s’est passé se fit de plus en plus clair. Flot a envoyé Coquillage loin des courants pour la sauver…Sa sœur s’est sacrifiée pour elle…

« Oh Flot ! Je suis désolée ! » Et Coquillage se mit à pleurer sur la plage, ses larmes salés se mêlant à la pluie meurtrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyfrany.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre dans la tempête    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment avoir Célia Hills dans IE2 tempête de glace
» [EDIT]XxLegendsxX : Mon équipe d'IE2 : Tempête de Glace
» Terrible Chalutier Armée
» mon equipe en construction
» Mon équipe dans IE2 : Tempête de glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: L'Océan Bariolé-