Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dreamer
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : La Dissipée
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nan ! 2 C'est bien, 3 c'est trop !
✘ LIENS :
Fiche



MessageSujet: We'll never be Apart   Sam 18 Mar 2017 - 20:08

Comme si la pluie pouvait arrêter la dissipée ! 

Elle profitait d'un après-midi libre pour remplir sa carte, la sienne. Depuis qu'elle est sur l'île, elle tente d'y répertorier les routes, les forets, les lacs, tous les lieux susceptibles de l'intéresser en somme. Sa façon d'explorer est la suivant: trouver une direction qu'elle n'a pas encore visité et s'y diriger. Aujourd'hui, Dreamer avait décider de prendre la direction vers la droite ! Et tout allait bien !

Ce système a fonctionné pendant des années, mais il y avait bien une faille, une chose qui, si elle se produisait, ferait perdre La Dissipée. Cela lui était déjà arrivé de perdre sa carte, elle lui glissait des mains, avec cette pluie torrentielle, mais elle arrivait toujours à la rattraper à temps. Enfin, jusqu'à aujourd'hui. La bourrasque qui la frappa lui fit lâcher la carte, mais cette même carte se déposa sur le fleuve, étant ainsi entraînée bien loin…

- MAIS NOOON !

La Dissipée venait de perdre des années de dur labeur, elle était au bord des larmes. Au-delà de son simple sentiment de tristesse, il va sans dire qu'elle était bien embêtée, d'autant plus que la nuit commençait à tomber sur l'île de jamais. Par chance, elle pouvait voir un peu de lumière au loin, comme des habitations. Elle décida donc de se diriger vers cette source au lieu de tenter de rebrousser chemin.

Quand elle réalisa enfin ce dont il s'agissait, elle était terrifiée… Elle connaissait l'existence du port, mais ne connaissait pas son emplacement et (par extension) n'y était jamais allé. Certains enfants perdus en parlent entre eux, il parait que c'est le « Repère des pirates ». Honnêtement, si elle n'était pas au courant de ce facteur, elle serait très certainement déjà à l'intérieure d'une taverne pour se réchauffer, mais elle était restée à distance de ce village. Trop loin pour que les gens qui y sont la voient, mais assez proche pour que Dreamer garde vue sur ce lieu. 

Elle n'avait pas l'intention de bouger d'ici !






<-- Dreamer sur l'île


Dreamer By Caroline ! èwé tu l'as mis en pv mais l'île de jamais a le droit d'en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudia Miss
avatar

☠ Rabatteuse de la Maison Close ☠


✘ AVENTURES : 75
✘ SURNOM : La Bergère
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui <3
✘ LIENS : Invité, ne te méprends surtout pas. C'est une pirate la jolie fille que voilà.




MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Dim 19 Mar 2017 - 13:32


Foutue pluie.
Depuis que la situation avait empiré sur l'île, celle au port était devenu plus compliqué. Déjà, il ne se passait pas un jour sans qu'il soit menacé de risque d'inondation et ensuite, Lady Ruby leur avait assigné des tâches supplémentaires pour se débarrasser de l'eau. Et comme si cela ne suffisait pas, elle en avait récolté plus que les autres du fait que ses chasses étaient compromises pour l'instant. En clair, elle devait se rendre utile. Sans compter que, plus tôt dans la journée, la zone abritant les élevages s'était faite cassé par des vagues. Toutes les toitures, tous les mangeoires et abreuvoirs, tout cela était parti en miettes et en débris, libérant par ailleurs les bêtes qui s'y trouvaient. La plupart avait fuit, notamment les cochons. Heureusement pour elle, ses moutons s'étaient contentés d'être paniqués et étaient restés sur place. Elle s'était immédiatement rendu sur place pour s'en occuper et avait tenté de leur trouver un logement d'urgence. Reconstruire les enclos était trop compliqué dans l'état actuel des choses et il y avait un risque trop important qu'ils soient de nouveau détruits. Elle avait donc accueillis ses 20 moutons dans sa chambre. Autant dire qu'ils étaient bien serrés et qu'une partie avait été parqué dans la salle de bain.  Une bonne partie de ses affaires avaient été soit bien enfermés, soit déplacés ailleurs.

Et en somme, à la fin de la journée, elle en était exténuée de tout ce travail. Elle aurait voulu se coucher sur son lit et dormir mais ils faisaient trop de bruit en bas et dehors; Sans compter qu'un mouton vint lui bêlé dessus pour sortir boire. L'abreuvoir ayant été détruit et le puit et la pompe réservé aux humains, il fallait donc aller du côté de la rivière. Dans un effort surhumain, elle traina sa carcasse jusqu'à là bas, son compagnon sur ses trousses. Elle se demandait ce qu'elle pourrait faire ce soir. Elle serait bien passé à l'opiumerie mais elle n'avait plus les sous pour. Elle pouvait toujours passer voir Quartz au pire.

Une fois arrivée à la rivière, elle laissa le mouton arc-en-ciel boire de tout son soul, tout en le surveillant. Il ne fallait pas qu'il redemande cette nuit sinon elle n'arriverait jamais à fermer l'oeil. Elle le caressa doucement quand quelque chose attira son attention. Un morceau de papier flottait sur l'eau. La curiosité l'emporta et elle se pencha pour le ramasser, s'étirant au maximum pour l'atteindre. Il s'agissait.... d'une carte ? Une carte de l'ile, non finie. Le cartographe du bateau était il donc dans les environs ? Cet homme n'aimait pas beaucoup les enfants ni les garçons perdus, et même avec la marque sur son dos, la jeune fille ne se sentait pas rassuré d'être seule si tard le soir avec lui. Elle se redressa donc et regarda les environs.

-Salazar ? appela-t-elle.

Aucune réponse. Peut être l'avait il laissé tombé tout à l'heure ? Ou alors n'était elle pas à lui ?
Et soudain, elle la vit. Elle avait eu du mal à cause de l'obscurité et du fait qu'elle était presque caché mais elle était là. Une jeune fille, presque adulte, probablement garçonne perdue, qui regardait dans cette direction.
Une distraction !
Elle caressa doucement le mouton, lui chuchota qu'elle revenait et s'avança vers elle. Quand elle fut à sa hauteur, elle lui tendit la carte :

-C'est à toi non ?

Avec un peu de chance, ce serait le cas. Sinon elle appartenait vraiment à Salazar et elle tenterait de lui rendre demain. Mais, priant pour qu'elle en soit réellement la propriétaire, elle enchaina :

-Qu'est ce que tu fais ici aussi tard ? Tu es perdue ?

Elle songea alors que cette fille n'était pas si mal et qu'elle pourrait facilement l'occuper pour la soirée. Si elle supportait d'être entouré de moutons.






   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.amazon.fr/dp/B074S4BHG2
Dreamer
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : La Dissipée
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nan ! 2 C'est bien, 3 c'est trop !
✘ LIENS :
Fiche



MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Dim 19 Mar 2017 - 17:54

Dreamer était restée debout depuis quelques longues minutes. Elle méditait sur un moyen de sortir d'ici. Peut-être pouvait elle essayer de suivre le cours du fleuve ? Ou peut-être fallait-il faire face à ses peurs et se diriger vers le port ? Ils auraient certainement quelques cartes à vendre. Elle était tellement figée dans ses pensées qu'elle ne remarqua pas la personne qui s'approchait d'elle. En fait, même quand elle repris ses esprits, elle ne la remarqua pas avant que celle-ci ne lui tende un bout de papier. 


-C'est à toi non ? Qu'est-ce que tu fais ici aussi tard ? Tu es perdue ?


La Dissipée oublia quelques instants l'endroit où elle se trouvait, elle saisit la feuille et l'analysa, celle-ci lui appartenait bien. Elle sourit à son interlocutrice.

-Oui c'est bien à moi, c'est ma carte. C'est pour ça  que je suis ici ! Pour être honnête, ce lieu me terrifie…


Un blanc…


-J'imagine que ce que je te raconte de t'intéresse pas, mais j'ai vraiment pas entendu du bien du port, et j'avais vraiment aucune envie de m'y retrouver un jour dans ma vie… À cause des pirates principalement, il parait qu'ils font des choses horribles aux enfants de l'île ! Enfin, pardonne moi je ne me suis même pas présentée, je m'appelle Dreamer. Merci d'avoir retrouvé ma carte !


Elle marqua à nouveau un silence avant de s'affaler par terre, tant elle était fatiguée par ces émotions… S'il était possible de faire la distinction entre les larmes et les goutes de pluie, on verrait que Dreamer était en train de pleurer. Même si ses larmes étaient sincères, elle espérait s'être trompé envers les gens du port, et espérait obtenir un peu d'affection en s'apitoyant de la sorte.






<-- Dreamer sur l'île


Dreamer By Caroline ! èwé tu l'as mis en pv mais l'île de jamais a le droit d'en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudia Miss
avatar

☠ Rabatteuse de la Maison Close ☠


✘ AVENTURES : 75
✘ SURNOM : La Bergère
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui <3
✘ LIENS : Invité, ne te méprends surtout pas. C'est une pirate la jolie fille que voilà.




MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Mar 21 Mar 2017 - 20:57

La jeune fille sembla vraiment surprise en l'entendant parler, comme si elle ne l'avait pas vu avant. Faisait il si noir que cela ou bien était ce elle qui était perdu dans ses pensées ? En tout les cas, la bergère la regarda prendre la carte et ne put s'empêcher de lui rendre son sourire. Elle était mignonne quelque part, à se réjouir pour si peu.

-Oui c'est bien à moi, c'est ma carte. C'est pour ça que je suis ici ! Pour être honnête, ce lieu me terrifie…

Ah la la, tant d'innocence et de candeur en si peu de phrases, elle trouvait cela amusant. Elle ne dit rien, attendant la suite mais jetant tout de même un coup d'oeil à son mouton pour vérifier que tout allait bien. Avec tous les problèmes liés au climat, elle avait peur qu'il ne lui arrive quelque chose.

-J'imagine que ce que je te raconte de t'intéresse pas, mais j'ai vraiment pas entendu du bien du port, et j'avais vraiment aucune envie de m'y retrouver un jour dans ma vie… À cause des pirates principalement, il parait qu'ils font des choses horribles aux enfants de l'île ! Enfin, pardonne moi je ne me suis même pas présentée, je m'appelle Dreamer. Merci d'avoir retrouvé ma carte !

Et sur ce discours décousu, elle s'effondra par terre. Claudia remarqua alors que la garçonne perdue n'avait rien pour se protéger de la pluie, contrairement à elle qui était venu avec son parapluie. Elle apprécia également le fait que, dans cette position, c'était elle qui était la plus grande. Elle n'avait plus à lever la tête pour lui parler. Aussi redressa-t-elle un peu son parapluie et abrita l'étrangère. Son sourire devint un peu moqueur et elle ne put s'empêcher de glousser.

-Tu parles comme si tu étais une toute petite petite petite fille. Mais tu es grande, tu passerais facilement pour une jeune adulte. Il t'aurait suffit de te diriger dans le port en faisant semblant de savoir où aller et personne n'aurait prêté attention à toi.

Certes, elle ne la voyait pas beaucoup à cause de l'obscurité de la nuit, mais il lui semblait qu'elle devait avoir plus de quinze ans. En cultivant cette zone de flou, elle aurait très bien pu faire illusion. Elle arrêta de rire tout de même, ne voulant pas trop la vexer (elle se braquerait trop facilement sinon) et continua d'une voix et d'un sourire plus aimable :

-Je m'appelle Claudia.

Elle jeta un coup d'oeil au mouton et remarqua qu'il avait fini de boire. Le sifflant pour qu'il revienne ici, elle ajouta :

-Et lui c'est Anatole.

Le mouton arriva et vint se coller contre sa maitresse. Elle le caressa doucement et proposa :

-Il se fait tard et les chemins sont peu surs à cause de la pluie. Je peux t'héberger pour la nuit si tu le souhaites. Tu y seras au chaud et au sec.

Allez, viens petite garçonne, aie confiance.






   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.amazon.fr/dp/B074S4BHG2
Dreamer
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : La Dissipée
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nan ! 2 C'est bien, 3 c'est trop !
✘ LIENS :
Fiche



MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Mer 22 Mar 2017 - 21:41

Dreamer était paralysée par la peur, sa plus grande crainte Venait de s’abattre sur elle. Se retrouver au port, de nuit, sous la pluie… On ne peut définitivement pas parler de cadre idyllique.
Pourtant, malgré tout ce qu’elle pouvait penser, une femme du port se tenait devant elle, et n’avait montré aucun signe d’agressivité. En fait, elle semblait être venue à des fins entièrement pacifiques. 

Soudain, la pluie s’était arrêter de tomber… En tout cas à l’endroit où se tenait La Dissipée. Elle remarqua bien le parapluie que son interlocutrice tenait à sa tête. Se serait-elle trompée pendant tout ce temps ? Est-ce que les pirates pouvaient ne pas être méchant ?

-Tu parles comme si tu étais une toute petite petite petite fille. Mais tu es grande, tu passerais facilement pour une jeune adulte. Il t'aurait suffit de te diriger dans le port en faisant semblant de savoir où aller et personne n'aurait prêté attention à toi.

Ces mots avaient quelque chose de rassurant, peut-être le fait qu’en l’état, Dreamer aurait pu s’introduire sans prendre de risques ? Ou le fait que définitivement, son interlocutrice n’avait rien contre elle…

-Je m'appelle Claudia. Et lui c’est Anatole.

Dreamer leva enfin la tête, et ce pour découvrir enfin son rayon de soleil, une bête de couleur arc-en-ciel qui ! L’expression faciale de la dissipée venait de retrouver sa joie du moment même où elle parti à l’assaut de le droite de sa cabane ! Elle était tellement heureuse de voir un arc-en-ciel malgré le lieu et les circonstances ! Ce mouton représentait pour elle l’espoir de revoir sa cabane un jour ! Peut-être était-ce un signe du destin, peut-être qu’il serait judicieux de rester avec La Bergère. Elle alla lui demander si elle pouvait tolérer sa présence, mais elle fut prise de vitesse.


-Il se fait tard et les chemins sont peu surs à cause de la pluie. Je peux t'héberger pour la nuit si tu le souhaites. Tu y seras au chaud et au sec. 

-AVEC GRAND PLAISIR !


Le ton de la voix de La Dissipée aussi avait changé, laissant place à un ton enjoué. Dreamer espérait que le contraste ne serait pas trop violent.






<-- Dreamer sur l'île


Dreamer By Caroline ! èwé tu l'as mis en pv mais l'île de jamais a le droit d'en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudia Miss
avatar

☠ Rabatteuse de la Maison Close ☠


✘ AVENTURES : 75
✘ SURNOM : La Bergère
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui <3
✘ LIENS : Invité, ne te méprends surtout pas. C'est une pirate la jolie fille que voilà.




MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Ven 24 Mar 2017 - 13:19

Cette gamine changeait sans cesse d'humeur, à un tel point que c'était perturbant. Alors qu'elle pleurait et se morfondait il n'y avait même pas cinq minutes, elle semblait d'un coup émerveillée. Pourtant Claudia n'avait pas l'impression d'avoir dit quoi que ce soit pour déclencher une telle réaction. Même la réponse à son invitation était bien trop exhalté, tellement que la Bergère en resta perplexe. Puis elle se reprit, sourit de nouveau et lui tendit la main.

-Alors viens, ne restons pas ici.

Avec toutes ces histoires d'inondation, se tenir près de l'eau comme cela ne la rassurait guère. Et elle ne voulait pas perdre Anatole de nouveau. D'ailleurs ce dernier bêla pour manifester sa présence. Elle lâcha l'autre main et le caressa doucement avant de le monter. Elle remarqua que même ainsi, elle était encore un peu plus petite que cette fille. Mais elle chassa vite cette idée de sa tête et se mit en route.

-Suis moi. Je n'habite pas très loin et si tu restes près de moi, les gens ne viendront pas t'embêter.

"... Parce qu'ils penseront que tu es ma dernière proie" était basiquement la pensée qu'elle avait en tête. Mais elle ne pouvait le dire à voix haute sans risquer de l'effrayer. Elles arrivèrent rapidement au port, ce qui n'était pas étonnant vu le peu de distance qu'elles étaient. L'endroit était bien plus éclairé et elle put mieux voir la fille qu'elle emmenait. La première chose qui la frappa fut que son visage était incroyablement jeune. Si, à l'obscurité, elle lui en avait donné plus de quinze ans, en pleine lumière elle n'était plus si sûre de cela. De plus, elle n'était même plus sûre s'il s'agissait d'une fille tant elle était.... plate.
Bon okay, en tant que naine non-pubère, Claudia était très mal placée pour faire des commentaires sur la poitrine mais tout de même. Il se dégageait de cette (cet ?) Dreamer une androgynité qu'elle jugeait perturbante. Elle arrêta le mouton et réfléchit un instant. Devait elle demander frontalement ? Ou au contraire était ce impoli ? Peut être que cela la ferait fuir au contraire (même s'il était bien trop tard pour cela). Elle claqua sa langue et souffla, tentant de chercher ses mots.

-Euh, juste, avant qu'on arrive, j'aimerais vérifier quelque chose. Tu es bien une fille n'est ce pas ?

Au diable la subtilité. Elle rajouta tout de même, d'un ton semi d'excuse.

-C'est que, je ne suis pas sûre que ma maitresse apprécie que je ramène un homme chez moi tu comprends.

C'était bien entendu un mensonge éhonté mais cela devrait suffire dans la présente situation.






   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.amazon.fr/dp/B074S4BHG2
Dreamer
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : La Dissipée
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nan ! 2 C'est bien, 3 c'est trop !
✘ LIENS :
Fiche



MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Dim 9 Avr 2017 - 23:36

Etonnement, le port semblait beaucoup plus accueillant, là où, quelques instant plus tôt, Dreamer voyait son pire cauchemar, elle y voyait maintenant un lieu où passer la nuit. Il faut dire que sous la pluie depuis plusieurs heures, en aucun cas elle ne refuserait un lieu protégé de cette ditte-pluie.

-Suis moi. Je n'habite pas très loin et si tu restes près de moi, les gens ne viendront pas t'embêter. Euh, juste, avant qu'on arrive, j'aimerais vérifier quelque chose. Tu es bien une fille n'est-ce pas ? C'est que, je ne suis pas sûre que ma maitresse apprécie que je ramène un homme chez moi tu comprends. 

Honnêtement, même si elle était un garçon, elle se serait laissé passé pour une fille, ne voulant pas être abandonnée maintenant, pas si près d'un lieu soi-disant sécurisé.

- Bien sûr !

Elle réfléchit un moment, avant de bien prendre conscience du fait que son interlocutrice a mentionné une « Maitresse »

-Nous ne serons pas seules ? Je ne risque pas de déranger ?

Fichtre, elle venait de demander si sa présence allait déranger, sous-entendant qu'elle pourrait quitter ces lieux. 

- Enfin, j'ai nulle part où aller mais je veux quand même pas déranger…






<-- Dreamer sur l'île


Dreamer By Caroline ! èwé tu l'as mis en pv mais l'île de jamais a le droit d'en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudia Miss
avatar

☠ Rabatteuse de la Maison Close ☠


✘ AVENTURES : 75
✘ SURNOM : La Bergère
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui <3
✘ LIENS : Invité, ne te méprends surtout pas. C'est une pirate la jolie fille que voilà.




MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Sam 6 Mai 2017 - 21:04

- Bien sûr !

La réponse énergétique de la jeune fille la fit rire sous cape. Au moins elle s'était assurée de ce point, c'était rassurant. Elle allait se remettre en marche quand elle remarqua que sa petite invitée semblait soudainement absorbée par quelque chose. Par politesse, elle attendit qu'elle pose sa question. Et celle ci la surprit au plus haut point. Certes, ce n'était pas stupide en soit mais elle ne s'attendait pas à ce qu'elle réfléchisse ainsi.

-Nous ne serons pas seules ? Je ne risque pas de déranger ? Enfin, j'ai nulle part où aller mais je veux quand même pas déranger…
-Oh non, non. Ce n'est pas ça.

Comment lui expliquer la chose sans mentionner que c'était une maison close ? Car nulle doute que cette information ferait fuir la jeune fille si elle l'apprenait. Enfin, quoi que. Savait elle seulement le sens de ce mot ? Ce n'était pas sûr. Sans compter le fait qu'elle semblait n'avoir nulle part d'autre où aller. Mais en même temps, elle ne voulait pas vraiment prendre de risque aussi tenta-t-elle une pirouette :

-J'ai mon, euh, appartement pour moi toute seule mais je vis au dessus d'un... comment dire ? Au dessus d'une taverne, voilà.

Ce n'était absolument pas une taverne et elle se sentait un peu coupable d'abaisser ce "noble" endroit à quelque chose d'aussi bas de gamme qu'une taverne mais elle n'avait pas vraiment le choix. Effectuant un sourire qui se voulait confiant mais qui était totalement faux, elle ajouta bien vite :

-Il y aura juste un peu de bruit mais dans ma chambre, nous serons seules oui.

Si la gamine avait été un peu plus âgée, cela aurait pu être une invitation pour autre chose mais plus elle lui parlait, plus elle se rendait compte qu'elle était réellement immature et cela lui passait l'envie de faire quoi que ce soit avec elle. Cependant, le mouton bêla en guise de protestation, rappelant sa présence, ce qui la fit rire.

-Oh pardon, fit-elle en lui caressant la tête. J'avais oublié, il y aura les moutons arc-en-ciel. Je les ai rentré à cause de la tempête. J'espère que ça ne te gêne pas.

De toute manière, elle n'avait pas vraiment le choix. Dans l'ordre de valeurs de la bergère, les moutons étaient bien supérieurs à la garçonne perdue. Elle lui lança un dernier regard, pour s'assurer qu'elle n'avait plus rien à dire. Car si tel était le cas, elles se remettraient en route.






   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.amazon.fr/dp/B074S4BHG2
Dreamer
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : La Dissipée
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nan ! 2 C'est bien, 3 c'est trop !
✘ LIENS :
Fiche



MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Sam 20 Mai 2017 - 13:53

-Oh non, non. Ce n'est pas ça. J'ai mon, euh, appartement pour moi toute seule mais je vis au dessus d'un... comment dire ? Au dessus d'une taverne, voilà. Il y aura juste un peu de bruit mais dans ma chambre, nous serons seules oui. Oh pardon, J'avais oublié, il y aura les moutons arc-en-ciel. Je les ai rentré à cause de la tempête. J'espère que ça ne te gêne pas. 




à la mention des animaux, les yeux de Dreamer s’illuminèrent. Elle en avait presque oublié l’endroit et la galère où elle se trouvait. Sans compter que la pluie tapait de plus en plus fort sur le parapluie sa compagne. Il fallait se hâter ! D’autant plus que le froid commençait à se faire sentir sur la peau de La Dissipée. Mais là, elle avait la promesse d’un lieu tranquille, à l’intérieur, où elle pourrait dormir, et le plus important: En bonne compagnie ! En effet, dès le premier coup d’oeil, cet animal à l’apparence quelque peu étrange l’avait beaucoup impressionné ! 




-Pas du tout ! Je commence à avoir froid, on est encore loin ?




Au delà du froid, La Récolteuse commençait aussi à avoir faim. Elle a passé la journée en extérieur malgré le temps, et habituellement, elle aurait déjà mangé à cette heure là, enfin, si on pouvait parler d’heure. D’ailleurs, elle serait en train de dormir, si elle ne s’était pas égarée si loin. C’est en songeant à cela que le sommeil commença également à l’atteindre.






<-- Dreamer sur l'île


Dreamer By Caroline ! èwé tu l'as mis en pv mais l'île de jamais a le droit d'en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudia Miss
avatar

☠ Rabatteuse de la Maison Close ☠


✘ AVENTURES : 75
✘ SURNOM : La Bergère
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui <3
✘ LIENS : Invité, ne te méprends surtout pas. C'est une pirate la jolie fille que voilà.




MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Ven 9 Juin 2017 - 19:50

-Pas du tout ! Je commence à avoir froid, on est encore loin ?
-Non, non, assura-t-elle d'une voix doucereuse. Nous sommes pratiquement arrivée.

Et elle ne mentait pas pour un sous car, moins de deux minutes après avoir prononcé cette phrase, elles se trouvèrent devant l'établissement en question. La Bergère pria mentalement pour que sa compagne du soir ne comprenne pas de quoi il s'agissait, ou du moins ne fasse pas le rapprochement, tandis qu'elles contournaient le bâtiment pour entrer à la porte de derrière. L'endroit était bien plus noir que la devanture, si bien que le peu qu'elles voyaient était des ombres, mais plus calme également et moins agité. La porte de service était ouverte et elle n'eut pas à entrer dedans pour savoir qu'on s'activait en cuisine. Elles devraient donc se faufiler doucement pour ne pas les déranger.

Elle descendit d'Anatole et fit signe à Dreamer de la suivre et de rester silencieuse. Mais elles ne purent faire pas plus de quatre pas à l'intérieur que la cuisinière leur tomba dessus. Enfin, lui tomba dessus surtout, et pas vraiment d'une manière méchante.

-Claudia, ton souper est prêt s'tu veux.

Ah oui tiens, manger. Elle avait totalement oublié ce détail. Elle allait la remercier mais la grosse dame s'était déjà tourné vers Dreamer et la dévisageait de la tête au pied.

-Mazette, j'savais pas que tu les cueillais si jeune.

Elle pria mentalement une fois de plus pour que la jeune fille ne comprenne pas le sous entendu derrière cette phrase et se rendit compte que depuis le début, elle priait surtout pour que la garçonne soit bête. Et en guise de réponse, elle laissa s'échapper un petit rire nerveux en faisant fonctionner ses méninges à toute vitesse. Mais une fois de plus, elle se fit couper l'herbe sous le pied et entendit demander :

-Est ce que la mam'zelle veut aussi que'que chose à manger ?






   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.amazon.fr/dp/B074S4BHG2
Dreamer
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : La Dissipée
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nan ! 2 C'est bien, 3 c'est trop !
✘ LIENS :
Fiche



MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Mer 5 Juil 2017 - 23:47

Dreamer n’était pas idiote, elle se doutait bien que quelque chose se tramait mais ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. De toute façon, elle n’avait plus le choix que de rester avec Claudia. Et puis bon, ce ne serait pas la première fois que son instinct ait tort.

Elle regarda l’air quelque peu étonné l’échange entre la cuisinière et Claudia, pendant ce bref échange, Dreamer constatât un petit détail qui allait titiller sa curiosité, et surtout sa faim. Le lieu sentait bon, pas bon comme les fleurs que pouvait ramasser La Récolteuse à ses heures perdues, mais une odeur au delà de cela. Une odeur… de Nourriture ! Le temps a marcher sous la pluie violente, les émotions, la peur, la terreur, le soulagement, cette succession d’évènement n’était pas bon pour la dissipée, car elle en venait à avoir faim. Elle essayait de se concentrer sur autre chose afin de ne pas être trop distraite et d’avoir trop faim.

-Claudia, ton souper est prêt s’tu veux

Ce n’était pas nécessairement une bonne inspiration pour oublier sa faim…

-Mazette, j'savais pas que tu les cueillais si jeune. 

Voilà un excellent sujet de conversation mentale ! La cueillette ! Tiens, quelle est la dernière fois qu’elle a vu une fleur en forme ? C’était dans sa cabane. Elle avait pour habitude de ramener les fleurs les plus belles chez elle et de les traiter du mieux que possible. Elle voyait même cela comme un jeu, l’objectif était de faire tenir une fleur le plus longtemps possible en dehors de la terre. Tiens, sa fleur record était violette non ? Bah, cela n’a plus vraiment d’importance… De toute façon, il est plutôt rare de trouver des fleurs ces temps-ci…

-Est-ce que la mam’zelle veut aisé quelque chose à manger ?

C’était sans aucuns doutes la meilleure façon de faire revenir Dreamer à la réalité.


-Avec grand plaisir !


N’avait-elle pas peur d’une quelconque magouille ? Bah, c’est pas l’heure de réfléchir, c’est l’heure de manger.






<-- Dreamer sur l'île


Dreamer By Caroline ! èwé tu l'as mis en pv mais l'île de jamais a le droit d'en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudia Miss
avatar

☠ Rabatteuse de la Maison Close ☠


✘ AVENTURES : 75
✘ SURNOM : La Bergère
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui <3
✘ LIENS : Invité, ne te méprends surtout pas. C'est une pirate la jolie fille que voilà.




MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Mer 19 Juil 2017 - 23:45

Claudia dû réprimer un petit rire quand elle entendit la réponse franche de son invitée. Et elle vit que la cuisinière fit de même. Cette dernière se tourna entièrement vers la garçonne perdue et s'exclama :

-D'accord d'accord. Installe toi à table et je te sers ça.

Ce qui ne tarda pas vraiment en effet car tout était déjà prêt. Les repas à la maison close changeait rarement pour les employées. Ainsi, aujourd'hui encore, il y avait le traditionnel menu à base de soupe (qui alternait entre tomate, flageolet, potiron, légumes du soleil ou dans les cas les plus fous... navet !) (Ce jour ci, il s'agissait de flageolet, un met très gourmet et apprécié), de lard (tout est bon dans le cochon mais cette partie semblait revenir relativement souvent), de pain (très important le pain pour saucer la soupe) et de fromage (alternant entre 'truc à trou" et "truc sans trou", un peu comme les usagers de la maison close). Mais le tout était fait avec amour et garanti sans bébé à la fin de l'opération.

Claudia s'installa et mangea rapidement son plat. Elle n'avait pas spécialement faim et avait surtout hate de ramener Anatole en haut, avant qu'il ne s'envole encore comme l'autre jour. Et aussi ramener son invité dans son li... euh dans sa chambre. Sa chambre bien entendu.

C'est donc pour cette raison que, une fois le repas englouti, elle se retourna vers Dreamer et lui demanda gentiment :


-On monte donc ?






   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.amazon.fr/dp/B074S4BHG2
Dreamer
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 65
✘ SURNOM : La Dissipée
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Nan ! 2 C'est bien, 3 c'est trop !
✘ LIENS :
Fiche



MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Mar 24 Oct 2017 - 20:19

Le repas était relativement simple mais convenait parfaitement à Dreamer. Elle avait froid et cette soupe l’avait réchauffée, en plus du goût des flageolets qu’elle affectionnait tout particulièrement. C’est aussi pour ça qu’aujourd’hui, elle mangeait son repas avec une certaine rapidité. Elle n’a pas perdu de temps pour boire sa soupe, d’autant plus qu’elle avait l’impression d’être en train de retarder quelque chose. 


« on monte donc ? »


À vrai dire, Dreamer avait relativement hâte de dormir et de se sentir loin de ses soucis. Même si elle venait de faire la connaissance de gens fort sympathique, elle est toujours au Port. Même si ce lieu lui semble moins austère en présence de Claudia, elle était encore et toujours au Port. Et toutes ces histoires qu’elle a entendue sur le port ne la rassurait pas. Mais pour l’instant il n’y avait pas l’ombre d’un pirate, ce qui l’a rassurait d’une certaine façon.


Elle se leva alors en fixant La Bergère d’un air satisfait:


-Oui, allons-y !






<-- Dreamer sur l'île


Dreamer By Caroline ! èwé tu l'as mis en pv mais l'île de jamais a le droit d'en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudia Miss
avatar

☠ Rabatteuse de la Maison Close ☠


✘ AVENTURES : 75
✘ SURNOM : La Bergère
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui <3
✘ LIENS : Invité, ne te méprends surtout pas. C'est une pirate la jolie fille que voilà.




MessageSujet: Re: We'll never be Apart   Dim 19 Nov 2017 - 23:47

Une chose était sûre, la jeune fille ne semblait pas très réfractaire à monter dans la chambre d'une inconnue. C'était comme si tout ce qui se déroulait ici lui passait par dessus la tête, ce qui allait très bien à Claudia. Aussi, quand elle entendit sa réponse énergique, elle sourit et se leva de sa chaise, déposant sa vaisselle près de l'évier. Puis elle prit la jeune fille par la main et la conduisit à sa chambre, qui se trouvait en haut des escaliers. On y entendait encore plus le bruit de la maison close mais cela ne la dérangeait pas vraiment.

Elle ouvrit la porte. La chambre était, comme à son départ, envahi par les moutons arc-en-ciel qui avaient pris leur quartiers un peu partout. Cela sentait la sueur, le foin et le renfermé. La bergère en profita pour aller ouvrir un peu la fenêtre, afin d'aérer. Depuis celle ci, on pouvait apercevoir l'opiumerie au loin. Sur l'autre, c'était l'entrée de la maison close, avec ses clients et ses filles de joies. Bah, pas grave.

Elle alla chercher dans un de ses placards de quoi installer confortablement son invité. Vu que c'était une garçonne perdue, elle ne s'inquiétait pas trop de sa sensibilité. Si elle dormait tous les jours sur un hamac, un simple matelas et une grosse couette posé à terre lui suffirait amplement. Elle fit se déplacer les moutons pour pouvoir poser le matelas à terre et dû encore les faire se déplacer car certains s'étaient réinstallés à la même place, juste sur le lit. Elle se tourna ensuite vers Dreamer et lui dit :

-Voilà, c'est ton lit. J'espère que ca t'ira.

Elle sentit la fatigue la prendre un peu. D'habitude, elle devait aller travailler à cette heure là mais là, elle n'en avait pas vraiment envie et en plus elle avait une invité. Aussi laissa-t-elle tomber cela et s'étira. Elle allait se changer et se mettre sur son lit et éventuellement discuter avec cette fille, sauf si une d'entre elle avait envie de dormir. Elle attrapa des habits dans sa penderie avant de se diriger vers la salle de bain, en disant :


-Je vais me changer. Mets toi à ton aise toi et ne te fais pas manger par les moutons.

Elle aurait bien rajouté "et ne vient pas me mater" mais cela ne l'aurait pas dérangé plus que cela. Elle ferma donc la porte et entreprit de faire sa toilette. Tout devrait bien aller pour cette gamine. Une armée de Anatole veillait sur elle.






   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.amazon.fr/dp/B074S4BHG2
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: We'll never be Apart   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Port Débauché-