Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 153
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: What if this storm ends   Ven 13 Avr 2018 - 19:43

« Et toi ? Personne ne t'a suivi jusqu'ici, j'espère ? »

Shark jura entre ses dents. Discrétion, Segrave ! Comment faire plus suspect que ça ? Elle n'entendit même pas la réponse de l'autre, occupée qu'elle était à trouver une éventuelle planque si jamais l'invité décidait de passer une tête dans la pièce. Elle avait fini par conclure qu'il s'agissait d'une salle d'examen, que l'obscurité faisait paraître beaucoup plus menaçante qu'elle était réellement.
D'un coin d'oreille, elle écoutait la conversation. Blablabla mon fils, blabla des ennuis, coup de main. Elle se surprit à penser que le second pirate avait l'air d'un type potable. Et un ami d'Earl ; ce qui rendait la situation nettement moins stressante.
(Stressante, néanmoins.)

Elle avait avisé au moins deux bonnes cachettes, dans la présence d'une armoire et d'un grand coffre, lorsqu'elle déconna.

« … mais honnêtement, tu as l’air de quelqu’un qui a besoin d’un coup de main. Et tu sais qu’il m’en reste une. »

Crac.
Au moment où elle voulut ouvrir la porte de l'armoire, la tasse roula de sa poche et alla s'écraser sur le sol.
A part égale terrifiée à l'idée de se faire découvrir et de se faire engueuler par Moriko, Shark envisagea un bel instant de ramasser un des éclats pour se planter avec.
La mort avant le déshonneur. Tout ça tout ça.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl T. Segrave
avatar

☠ Médecin du Port ☠


✘ AVENTURES : 85
✘ SURNOM : L'Argenté
✘ AGE DU PERSO : La soixantaine bien entamée.

✘ DISPO POUR RP ? : Pas pour le moment !
✘ LIENS : Where did all the time go ?
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: What if this storm ends   Mar 1 Mai 2018 - 23:21

HRP:
 

Earl avait envie, quelque part, de détromper Zeb et lui dire que non, il ne tombait pas mal mais ç'aurait été un semi-mensonge et il ne voulait en aucun cas donner à son camarade l'impression qu'il se moquait de lui. Il ne releva pas non plus la mention du fils de la Rouille : si cette dernière voulait lui en parler, il l'écouterait mais ne la forcerait pas.

- Mais ce n’est pas important : qu’est-ce qui ne va pas, Earl ? Tu as des ennuis ?

Zeb était trop gentil, c'était insupportable. Earl en aurait grimacé, s'il ne s'était pas entraîné à masquer ses émotions du mieux qu'il pouvait (il fallait dire qu'avec ses activités, il avait tout intérêt à se montrer bon acteur).
Le charpentier reprit :

- Je te proposerais bien de repasser une autre fois, mais honnêtement, tu as l’air de quelqu’un qui a besoin d’un coup de main. Et tu sais qu’il m’en reste une.

Et la Rouille de désigner sa main valide. Toujours debout, Earl ne put s'empêcher de sourire en retour. Il voulut répondre lorsqu'un son impromptu l'interrompit.

Le bruit d'une tasse qui se brise.
Dans sa salle d'examen.

Earl se figea. Impossible de ne pas avoir entendu le bruit. Un regard vers la porte, un autre vers Zeb, avant que le médecin ne prenne une décision rapide.
Et lance, à voix haute :

- Tu peux revenir, Azami.

Plusieurs facteurs avaient motivé sa décision : de un, il n'aimait pas mentir à Zeb et savait son propre comportement suspect dès qu'il l'avait laissé rentrer. De deux, il avait assez confiance en la Rouille pour le mettre relativement au courant de la situation de Shark.
De trois, cette dernière, avec sa gaffe, n'allait sans doute pas faire semblant de ne pas l'avoir entendu.

(Enfin, il l'espérait.
Il aurait l'air bien bête, d'appeler quelqu'un qui ne comptait pas répondre.)

Un regard vers son invité. Affable mais sérieux toutefois, Segrave reprit :

- Je me permets de te rappeler que ce qui se dit ici est confidentiel, même si je pense que tu t'en doutes.






Racing away from the shoreline
Back there as a young lad at Brooklands
Mountains rise into the distance
Jetsam adrift on the water


Theme song


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 153
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: What if this storm ends   Dim 27 Mai 2018 - 15:39

- Tu peux revenir, Azami.

Shark resta figée dix bonnes secondes avant d'obtempérer. Elle ouvrit la porte, avança dans la pièce où se trouvaient les deux hommes, sans regarder personne, les yeux résolument fixés sur le sol.
Et d'une voix d'automate, elle s'adressa à Earl.

« Je n'aurais pas du garder la tasse. C'était une mauvaise idée. Je vous repayerai. »

Elle ne dit rien à l'autre pirate. Elle ne connaissait pas son nom. Et si Earl lui faisait confiance, elle ne pouvait pas tout à fait en faire autant. Le port ne connaissait pas son visage. Ça faisait une personne de plus, dans la confidence, et cette idée nouait des tas de nœuds dans son ventre.
Et Moriko allait la tuer.

(Shark pensait fréquemment ça.)

« Vous avez pas un balai ? »

Elle pensa aux éclats de porcelaine dans la salle d'examen.
Elle regardait toujours le sol.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeb Skelton
avatar

☠ Charpentier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 124
✘ SURNOM : La Rouille
✘ AGE DU PERSO : Cinquantaine

✘ DISPO POUR RP ? : Tout se discute, moussaillon
✘ LIENS :
⚓️Le Charpentier et ses Outils
⚓️ Histoires en cours: I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X - XI

MessageSujet: Re: What if this storm ends   Lun 4 Juin 2018 - 2:40

Crac.

Il n’y a pas beaucoup de bruits qui ressemblent à de la porcelaine qui casse. Juste un peu trop grave pour évoquer du verre. Juste un peu trop sonore pour faire penser à un matériau plus solide, bois ou métal, qui serait sorti intact de la chute. Difficile, en entendant un tel son, de visualiser autre chose qu’une tasse qui explose sur le sol. Et difficile d’imaginer qu’elle soit tombée toute seule.

Les deux hommes tournèrent la tête avec une magnifique synchronisation pour fixer la porte de la salle d’examen, et la main de la Rouille se porta instinctivement à sa ceinture – il avait déposé son sabre près de la porte, mais il avait toujours son couteau sur lui. Cependant, le regard qu’il échangea alors avec Earl suffit à lui faire lâcher le manche de l’arme : le médecin n’avait l’air ni surpris, ni effrayé, peut-être juste un peu gêné. Il savait visiblement très bien d’où provenait le bruit.

Ou de qui, plutôt, n’est-ce pas ?

"Tu peux revenir, Azami."

Zeb haussa un sourcil, ce qui lui attira une remarque tout à la fois calme et ferme de l’Argenté:

"Je me permets de te rappeler que ce qui se dit ici est confidentiel, même si je pense que tu t'en doutes."

Un sourire ironique étira le coin des lèvres de la Rouille (oh allons Earl, pas à moi) : comme s’il avait été homme à trahir un secret. C’en était presque vexant. Néanmoins, comme l’autre pirate lui paraissait toujours un peu tendu, le charpentier décida de faire preuve de bonne volonté : il hocha la tête et croisa les bras à sa manière, en laissant son poignet paralysé reposer au creux de son coude gauche. Une infime contracture passa dans son sourire lorsqu’il bougea son mauvais bras, mais comme tout semblant de plainte que pouvait avoir la Rouille, cela ne dura que le temps d’un battement de cil.

Le masque sage et neutre de Zeb eut cependant un peu de mal à tenir en place lorsque la porte de la salle d’examen s’ouvrit, pour révéler le visage penaud d’une (très) jeune adolescente. Même dans la semi-obscurité du seuil, il était évident qu’elle n’avait pas d’ombre.

Les iris bleus du pirate cherchèrent rapidement ceux de Earl, avant de revenir à la fille qui s’avançait dans la pièce, les yeux baissés. Sa première pensée fût, logiquement, qu’elle était blessée et avait eu besoin de l’aide du médecin, mais la peau mate de la gamine ne paraissait pas particulièrement pâle (au contraire, elle avait plutôt deux pointes d’un rouge mortifié sur les joues), et même si elle avait l’air très maigre dans le blouson de cuir trop grand dont elle s’était enveloppée, Zeb savait qu’il ne fallait juger trop vite la morphologie des adolescents.

Ils poussent vite à cet âge.

Écartant d’un grognement mental la pensée inconvenante et la pointe de nostalgie qui allait avec, la Rouille décroisa lentement les bras, tandis que la fille marmonnait d’une voix chargée d’un lourd accent :

"Je n'aurais pas dû garder la tasse. C'était une mauvaise idée. Je vous repayerai."

Le regard du charpentier alla jusqu’à la tasse restée seule à côté de l’un des fauteuils de Earl, et cette fois quand il revint à l’Argenté, son expression était un subtil mélange de consternation et d’une inconvenante envie de rire : est-ce que son ami pirate était "juste" en train de prendre le thé avec une Perdue ? Sérieusement, Earl ? Sérieusement ?

"Vous avez pas un balai ?"

La Rouille reporta son attention sur la gamine, en effaçant son début de désapprobation d’un soupir : au moins, elle ne semblait pas disposée à se mettre à hurler, ou à lui sauter à la gorge en sortant d’on ne savait où l’une de ces dangereuses petites lames que ces gosses fabriquaient eux-mêmes. Et puis, elle paraissait assez bien disposée à l'égard des adultes pour que Earl ait pris le temps de discuter avec elle, même s’ils étaient en plein jour et que par toutes les putains des sept mers ce que ce vieil homme pouvait être un gosse parfois !

Ravalant l’envie qu’il avait de secouer son cher ami, Zeb prit la parole d’une voix qui se voulait stable :

"D'accord. Je ne savais pas que tu avais déjà une… invitée, Earl. Désolé de vous avoir dérangés."

Puis, d’un geste prudent, il tendit sa main gauche aux ongles toujours noircis de sciure – sans trop croire que la gamine allait la prendre d’ailleurs, mais dans cette ambiance un chouia tendue, le geste valait ce qu’il valait.

"Je suis Zeb Skelton. Mais on m’appelle la Rouille."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl T. Segrave
avatar

☠ Médecin du Port ☠


✘ AVENTURES : 85
✘ SURNOM : L'Argenté
✘ AGE DU PERSO : La soixantaine bien entamée.

✘ DISPO POUR RP ? : Pas pour le moment !
✘ LIENS : Where did all the time go ?
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: What if this storm ends   Sam 30 Juin 2018 - 23:25

Shark avait obtempéré, s'avançant dans la salle d'une démarche grave, le regard fuyant.

- Je n'aurais pas du garder la tasse. C'était une mauvaise idée. Je vous repayerai.

Idée honorable mais stupide : il n'avait fait que recueillir la tasse sur le Rivage où les objets du Vieux Monde s'échouaient, elle ne lui devait rien.
Shark reprit :

- Vous avez pas un balai ?

L'Enfant Perdue refusait de croiser son regard, à la déconvenue d'Earl. Ce dernier ne se sentait pas réellement à l'aise de faire rencontrer ainsi deux mondes sous son toit, mais bon : ce qui était fait était fait.

Ce fut au tour de la Rouille de prendre la parole :

- D'accord. Je ne savais pas que tu avais déjà une… invitée, Earl. Désolé de vous avoir dérangés.

Earl accueillit l'excuse - vaine, par ailleurs - avec une mine déconfite : Zeb ne pouvait pas être au courant de sa situation avant d'arriver, et n'aurait sans doute pas pu la deviner, malgré le fait qu'il fasse partie des Pirates à qui l'Argenté accordait sa confiance. D'habitude, le médecin n'était pas aussi imprudent.

Le geste de son ami eut le don de le faire sourire : bien qu'il ne soit pas ravi que la rencontre ait lieu, il espérait que ses invités sauraient faire preuve de courtoisie. Sinon, les choses risquaient de prendre une tournure encore plus compliquée.

- Je suis Zeb Skelton. Mais on m’appelle la Rouille.

- Zeb est un ami, tu peux lui faire confiance.

Oh, c'était facile à dire - d'autant plus qu'il savait Shark farouche - mais peut-être que cette confirmation saurait apaiser quelque peu la tension. S'éloignant légèrement du duo incongru, Earl alla, d'un coup d'oeil, constater les dégâts dans la salle voisine avant de refermer la porte : il s'en occuperait après.

- Azami travaille au Port, sous couverture, depuis quelques temps. Je la garde pour l'après-midi.

Pourquoi avait-il l'impression de se justifier ?
Oh, sans doute parce que ce c'était ce qu'il était en train de faire.






Racing away from the shoreline
Back there as a young lad at Brooklands
Mountains rise into the distance
Jetsam adrift on the water


Theme song


Cadeaux :
 


Dernière édition par Earl T. Segrave le Jeu 5 Juil 2018 - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 153
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: What if this storm ends   Jeu 5 Juil 2018 - 14:48

Donc, personne ne voulait lui filer un balai.
Ok.

- D'accord. Je ne savais pas que tu avais déjà une… invitée, Earl. Désolé de vous avoir dérangés.

Shark avala sa salive, le plus silencieusement possible, et finit par lever les yeux du sol pour jeter un regard rapide à l'homme, puis à Earl, puis à l'homme de nouveau. S'il fallait lui reconnaître quelque chose, c'est qu'il ne semblait pas sur le point de les dénoncer, ou d'assassiner l'un d'entre eux. Sa voix était calme, peut-être un peu perplexe. Prudente. Shark savait reconnaître une situation tendue quand elle en vivait une.

- Je suis Zeb Skelton. Mais on m’appelle la Rouille.
- Zeb est un ami, tu peux lui faire confiance.

Elle fixa la main tendue devant elle avec l'envie farouche de retourner se planquer dans la salle d'examen et de la barricader.
(Une main d'adulte. Une main d'homme. Deux fois plus grande que la sienne.)

- Azami travaille au Port, sous couverture, depuis quelques temps. Je la garde pour l'après-midi.
- Garde, répèta-t-elle, trop doucement pour qu'aucun des deux ne l'entende.

Il pourrait le dire n'importe comment qu'elle le prendrait toujours avec condescendance. C'était comme ça qu'il voyait sa visite ? Comme du baby-sitting forcé ? C'était le cas, sans doute. Mais elle était quand même vexée.
C'est sans doute pour cette raison qu'elle finit par prendre la main qu'on lui tendait, et la serrer, la paume un peu transpirante et un regard noir planté dans celui du pirate.

« En fait, c'est Shark », dit-elle sans bien savoir pourquoi.

Elle était la personne la plus stupide du monde.
Elle lâcha la main comme électrocutée et se dirigea d'un pas raide vers l'armoire au fond de la pièce pour en sortir deux nouvelles tasses.

« Je vais refaire du thé », décide-t-elle, le visage écarlate.

Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeb Skelton
avatar

☠ Charpentier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 124
✘ SURNOM : La Rouille
✘ AGE DU PERSO : Cinquantaine

✘ DISPO POUR RP ? : Tout se discute, moussaillon
✘ LIENS :
⚓️Le Charpentier et ses Outils
⚓️ Histoires en cours: I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X - XI

MessageSujet: Re: What if this storm ends   Lun 30 Juil 2018 - 17:13

Quand Earl présenta "Azami" à Zeb, ce dernier eut le temps d'éprouver une seconde de soulagement: elle travaillait au Port? Bien, ce n'était donc plus une Perdue. Cela rendait la situation nettement moins dange-

Une minute. Qu'est-ce que Earl avait dit juste après cela? "Sous couverture"?

A nouveau, Zeb glissa un regard préoccupé vers l'Argenté: sous couverture de quoi? Les gamins étaient rares parmi les pirates, mais pas si exceptionnels que cela; après tout, l'équipage originel du Roger venait d'une époque et d'un milieu social où les enfants travaillaient aussitôt qu'ils en étaient physiquement capables, et la plupart de ces marins avaient touché leur première paie avant d'avoir dix ans. Il était peu probable que l'un d'entre eux se fût ému de l'âge d'Azami. Au fond, il n'y avait aucune raison pour qu'elle dissimulât sa présence. Mais pourquoi s'être cachée dans la salle de consultation de Earl, dans ce cas? Pourquoi étaient-ils tous les deux aussi nerveux?

A cet instant, contre toute attente, la gamine se décida à empoigner la main que Zeb lui tendait. Elle la serra dans une étreinte un peu moite, mais solide, presque féroce. Il était illusoire qu'elle fasse le moindre mal à la large paume calleuse du charpentier, mais ce dernier apprécia tout de même l'initiative: il savait que les droitiers avaient du mal à serrer convenablement une main gauche, et il n'en appréciait que davantage ceux qui parvenaient à le faire avec un semblant de force et d'assurance. Il rendit sa poignée de main à l'adolescente, aussi fermement qu'il le pouvait sans trop serrer. Et encore une fois, elle le prit par surprise:

"En fait, c'est Shark."

Le temps pour Zeb de ciller d'un air vaguement incrédule et la gamine s'était dérobée, filant dans la cuisine pour reprendre la préparation du thé là où Earl l'avait abandonnée. Le pirate la suivit du regard en silence, pendant que son cerveau connectait sans hâte les différentes données du problème pour enfin en comprendre les tenants et aboutissants: cette fille que personne au port ne connaissait, cette fille que Earl tenait tant à dissimuler et protéger, cette fille-là avait toujours le nom que lui avait donné Pan. Ce n'était pas une Bannie. Pas encore, du moins. Et pourtant, elle travaillait pour les pirates.

Ce n'était donc pas de ces derniers qu'elle avait le plus intérêt à se cacher.

La Rouille émit un autre soupir et secoua la tête à l'intention de Earl: c'était une mauvaise idée. Une très mauvaise idée. Si l'un des fidèles de Pan l'apprenait, la gamine était morte. Si l'un des fidèles de Hook l'apprenait, ils étaient tous morts. Mais il était un peu tard pour avoir des scrupules, n'est-ce pas?

Zeb laissa encore s'écouler quelque secondes, en observant Shark qui préparait le thé avec la débauche de gestes de quelqu'un qui cherche à s'occuper; il aurait pu repartir (il aurait repartir), mais cela ne l'enthousiasmait que très moyennement de ressortir sous la pluie battante, et surtout, il n'était pas passé tellement par hasard que cela. Alors, faisant contre mauvaise fortune bon coeur, il décida de poursuivre sa conversation avec Earl aussi normalement que possible:

"Bon, si je ne te dérange pas, dans ce cas, j'aurais un service à te demander Earl: il me faudrait un nouveau gant. Celui-là commence à se faire vieux. Et puis je me suis dit que tu pourrais peut-être l'améliorer un peu."

Zeb s'approcha de son manteau dégoulinant de pluie pour sortir de sa poche un papier soigneusement plié, qu'il tendit à Earl:

"Est-ce que ça te semble réalisable?"

Sur le papier, dont le verso affichait un brouillon de carène couvert de retouches et d'annotations, la Rouille avait esquissé de quelques traits précis les images d'un gant de cuir semblable à celui qu'il possédait déjà, mais assorti d'un couteau attaché sur le dos de l'avant-bras. Sur l'un des schémas, la lame était rangée entre le poignet et le coude. Sur l'autre, elle était déployée au-dessus de la main.

"Vu ce qu'il s'est passé quand..."

Zeb s'interrompit: Shark n'avait pas besoin de l'entendre évoquer la bataille rangée qui avait opposé les pirates aux Perdus le long de la rivière. Le charpentier lui-même n'y était pas, bien entendu: officiellement, il fallait un ancien de l'équipage pour assurer la garde du Roger, et officieusement Hook savait bien que Zeb n'était pas fiable lorsqu'il s'agissait de massacrer des gosses. D'habitude, la Rouille s'accommodait très bien de ce que certains qualifiaient (dans son dos et très discrètement) de lâcheté. Mais cette fois là, en voyant l'état dans lequel ses frères de bord étaient rentrés, il avait eu plus de mal. Beaucoup plus de mal. Et quand le Capitaine avait commencé à évoquer un plan pour mettre un terme à cette pluie infernale, Zeb avait choisi son camp.

Ou du moins, il le pensait; bizarre qu'il n'osât tout de même pas en parler à voix haute devant une Perdue.

"Vu ce qu'il s'est passé récemment, je me suis dit que ce serait bien que je puisse me servir de ce bras pour quelque chose. En cas de problème."

Et ce n'était pas tout à fait la seule chose que Zeb comptait demander à Earl, mais il décida de garder le reste pour plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Earl T. Segrave
avatar

☠ Médecin du Port ☠


✘ AVENTURES : 85
✘ SURNOM : L'Argenté
✘ AGE DU PERSO : La soixantaine bien entamée.

✘ DISPO POUR RP ? : Pas pour le moment !
✘ LIENS : Where did all the time go ?
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: What if this storm ends   Ven 21 Sep 2018 - 21:46

- En fait, c'est Shark.

Ah.

Earl avait beau savoir - et se répéter, par ailleurs - que Zeb était quelqu'un de confiance, il n'étais pas sûr de l'intérêt de lui confier le véritable nom de l'Enfant Perdue. Peut-être était-ce l'esprit de contradiction qui avait motivé la jeune fille ? Il n'en saurait sans doute rien.

Alors qu'elle reprenait la préparation du thé, Earl essuya avec une certaine gêne le geste de la Rouille à son encontre. Il savait pertinemment ce que la situation avait de préoccupant, mais voilà : l'enfant était une protégée de Moriko et elle avait une dette à payer - du moins, c'était ce que l'Infectée lui avait dit.
Peu importait, ce qui était fait était fait. Non ? Et puis, ce n'était pas comme s'il pouvait améliorer la situation de Shark d'un claquement de doigt. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était continuer de soigner adultes et Perdus tout en protégeant du mieux qu'il pouvait ces derniers.
Et puis, il avait l'habitude des manigances.

- Bon, si je ne te dérange pas, dans ce cas, j'aurais un service à te demander Earl: il me faudrait un nouveau gant. Celui-là commence à se faire vieux. Et puis je me suis dit que tu pourrais peut-être l'améliorer un peu.

Soudain animé par l'idée d'une invention à réaliser, Earl s'approcha de Zeb pour examiner le billet qu'il lui tendait. Avec enthousiasme, il s'empara du schéma, les rouages de son cerveau féru de mécanique se mettant en marche avec fébrilité.

- Est-ce que ça te semble réalisable ? Vu ce qu'il s'est passé quand...

Interruption. L'Argenté releva la tête, croisant le regard de la Rouille. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre où son compagnon voulait en venir ainsi que les raisons de son silence soudain. Il hocha alors la tête gravement. Zeb reprit :

- Vu ce qu'il s'est passé récemment, je me suis dit que ce serait bien que je puisse me servir de ce bras pour quelque chose. En cas de problème.

- Je comprends.

Le regard d'Earl revint au billet, qu'il examina encore quelques secondes avant de hocher la tête. Puis un large et lumineux sourire vint étirer ses traits ridés.

- Ça va me prendre du temps, mais... je pense que c'est faisable. De toute façon, il me faudrait bien essayer pour être sûr !

Avec animation, il vint épingler le dessin sur un tableau où plusieurs autres schémas trônaient. Puis il se tourna vers le coin cuisine, avisant Shark ainsi que les tasses qu'elle avait sorties de l'armoire. Une drôle de moue tordit ses lèvres : pour cause, les récipients que la Perdue avait choisis étaient d'un goût... douteux. Il y avait là, notamment, une tasse représentant un chat orange et l'autre affichant le portrait d'un homme dont il ne connaissait que le nom - Kenny Chesney, marqué au fond de la tasse.

Alors qu'il les contemplait avec un certain dépit, Earl se dit que des fois, le Rivage des Objets Oubliés lui ramenait de drôles de surprise.






Racing away from the shoreline
Back there as a young lad at Brooklands
Mountains rise into the distance
Jetsam adrift on the water


Theme song


Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Shark
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 153
✘ SURNOM : Le Polaroid
✘ AGE DU PERSO : Treize ans et demi

✘ LIENS : iron hearts all turn to rust

MessageSujet: Re: What if this storm ends   Mer 31 Oct 2018 - 18:56

Au fond de l'armoire il y avait tout un tas de tasses plus ou moins assorties. Earl avait sans doute pris soin de mettre tout au fond les plus laides – mais après avoir éclaté deux services dans la même journée et chez deux personnes différentes, Shark n'était pas très chaude pour manipuler l'élégant set de porcelaine de la première rangée.
Elle trifouilla précautionneusement pendant quelques minutes, laissant trainer ses oreilles vers la discussion derrière elle.
Une histoire de gants.

- Est-ce que ça te semble réalisable ? Vu ce qu'il s'est passé quand...

Zeb s'interrompit. Quand quoi ? Secret de pirate ? Shark sentit ses poils se hérisser sur ses bras. Quand elle revint avec les tasses, Earl souriait comme un enfant idiot, un schéma dans les mains. L'autre homme lui avait l'air grave. L'ambiance était à mi chemin entre la détente et la tension – et Shark savait que cette dernière n'était que de sa faute.

- Ça va me prendre du temps, mais... je pense que c'est faisable. De toute façon, il me faudrait bien essayer pour être sûr !

Elle jeta en passant un regard au dessin ; pas loin d'une création sortie de l'imagination d'un garçon perdu, ou d'un film d'espionnage. Fallait le reconnaître, Shark adorerait avoir ça. Un système qui dégaine un couteau à la pression d'un bouton. Elle détourna les yeux avant d'avoir l'air suspecte, et continua de préparer le thé ; après une hésitation elle attribua à Earl la tasse avec le chat laid, et à Zeb celle avec l'homme au chapeau de cowboy, puis elle versa dans la sienne une bonne tonne de sucre.
Après quoi elle retourna se percher dans le même fauteuil, fixant d'un regard d'aigle le pirate roux.



hrp:
 






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What if this storm ends   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Jutland + Distant Guns (Storm Eagle Studios)
» Storm Over Taierzhuang - ATO
» [Comics] Bionicle Glatorian IV : Before The Storm
» Présentation de Alex Storm
» Storm Combo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Port Débauché-