Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Dummy
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 57
✘ SURNOM : Le Fourmilier
✘ AGE DU PERSO : 10 ans environ.

✘ DISPO POUR RP ? : 5/4, mais ma messagerie reste ouverte !
✘ LIENS : Dumb & Dumber

MessageSujet: Jungle Jazz [Ouvert aux créatures]   Lun 6 Mar 2017 - 1:02

Il est fréquent que les enfants s'amusent à jouer aux animaux ; imiter leurs cris, leur comportement bestial, théâtraliser des bagarres où se mêlent coups de griffes et morsures... Et, à l'inverse, il arrive que les animaux jouent à l'Homme.
Des ours, des singes, des cochons sauvages, des oiseaux, descendent en groupe sur la Plage des Objets Échoués, et volent des chaises, des pendules, des couverts, des lampes, des canapés, tout ce qui compose une antre d'humain, et les disposent en pleine forêt, en salons sous des sapins, en chambres à coucher dans des grottes, en boudoirs au sommet des montagnes.
Ils s'y amusent, les quadrupèdes deviennent bipèdes le temps d'une partie de poker, les oiseaux lisent des livres à haute voix, les tapirs entretiennent des cheminées et les tigres préparent du potage ; puis, quand tout le monde s'est lassé, la scène est désertée. Le boudoir, la chambre, le salon, est abandonné.

Dummy se promène. Ou bien, il s'est perdu. La différence est si subtile qu'on ne la développera pas.
À force de déambuler, il finit par tomber sur l'un de ces terrains de jeu : une espèce de salon de thé, hybridé avec un salon. Une grande armoire pleine de vaisselle est adossée à un tronc, une longue table enjambe des racines, des chaises au style raffiné toutes différentes sont calées sur les irrégularités du sol. D'autres meubles d'autres confections finissent de donner à la scène un air de petite bulle de civilisation ; un phonographe est même prêt à offrir une ambiance sonore, pour peu qu'on active le mécanisme, un disque étant déjà inséré à l'intérieur.
Rien n'est vraiment abîmé ou usé, mais tout est trempé par cette petite pluie de fin de matinée. Les animaux ont dû finir de jouer il y a peu.

En arrivant, l'Handicapé croit être revenu au Grand Arbre. Il cherche des Perdus du regard, sans succès, et s'assoit sur une chaise en bois ancien en attendant que quelque chose se passe. Il patiente assez longtemps ; une heure, peut-être deux. Mais il lui faut bien ce temps pour remarquer une branche qui, en laissant échapper des gouttes sur une tasse retournée, produit un léger son. Intrigué, il se lève et approche son visage à quelques centimètres du phénomène, l’œil clignant à chaque note.
Cette curieuse mélodie lui rappelle les percussions que les enfants utilisent à toutes leurs fêtes, et, poussé par une envie d'imitation à retardement, il attrape une petite cuillère en argent et tape doucement sur la tasse aux motifs à fleur, d'abord doucement, puis de plus en plus fort.
Le tintement monocorde n'a pas grand chose de musical, tout juste peut-être le potentiel d'un rythme irrégulier pour une future cacophonie vaguement mélodieuse.

Dummy s'arrête.
Aurait-il entendu quelque chose derrière lui ?






Dummy parle en...
...Ah bah, non, en fait.


Dernière édition par Dummy le Dim 4 Juin 2017 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cesar
avatar

☤ Chimère Animale ☤


✘ AVENTURES : 35
✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS : Portrait

MessageSujet: Re: Jungle Jazz [Ouvert aux créatures]   Lun 17 Avr 2017 - 1:06

Plac plic ploc.

Il avait plus doucement, et c'est le pelage encore humide que Cesar arpente la Jungle en quête de baies et de nourriture. Mais il y a un soucis. Même s'il y a encore foison d'aliments, aucun ne lui fait envie. D'ordinaire, le Veilleur n'est pas si compliqué. Aujourd'hui pourtant, sans qu'il ne sache pourquoi, tout cela semble lui semble fade. Terne. L'animal continue donc son périple, maugréant autant contre lui et ses lubie que contre la malchance : au final, il tombera bien sur quelque chose qui lui fait envie, non ?

C'est comme ça qu'il finit bien loin de son domaine habituel, hors de la Jungle. C'est comme ça qu'il arrive au Bois Joli aux multiples couleurs et au printemps éternel, même sous la bruine. Les odeurs qui épicent l'air sont familière et pourtant différentes, les bruits de la faune tinte à ses oreille avec une légère note exotique. L'humeur de la chimère s'allège alors qu'il s'approche d'un court d'eau. C'est peut-être de cela qu(il avait besoin, finalement : quelque chose de différent ? Et s'il pêchait, aujourd'hui ? Et s'il profitait de ce petit bout de paradis ?

C'est la panse pleine de poissons malchanceux qu'il s'aventure un peu plus loin encore. Un tintement étrange a sonné à son oreille, quelque chose de trop répétitif pour être tout à fait naturel. C'est léger, un peu criard et délicat à la fois, mais ne ressemble à aucun cri d'oiseau qu'il connaisse. Mais il connait mal cet endroit, comment s'en étonner ? Alors, curieux, le Veilleur suit le son comme une piste sonore. Sa foulée est lourde mais silencieuse, ses sens aux aguets. Qu'est-ce donc ?

Et puis il tombe sur toi. Déception. Un gamin, tout bêtement ? Il t'observe de derrière les fourrés, hésite à te faire peur pour le plaisir de mugir. Ce serait un peu mesquin, d'autant que tu n'as pas l'air très méchant. Mais sait-on jamais, avec vous autres les humains ?

Quand il apparaît des fourrés, c'est redressé de toute sa hauteur en humant l'air avec une mine patibulaire. Arrivé à quelques mètres, le voilà qui s'étire, s'étire, et finalement se relève de toute sa taille en fouettant l'air de ses pattes avant pour un meilleur effet.

- QUI OSE VENIRRRRR ICIIIIII ?

Oh, ce foutage de gueule ! Cesar n'a rien à y dire, ce n'est pas son territoire et il le sait. Mais, bah. Il ne l'a pas mentionné non plus, après tout. Qu'y a-t-il de mal à poser des questions avec un peu de mise en scène ?






Cesar parrle animal et humain en #8a300a.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dummy
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 57
✘ SURNOM : Le Fourmilier
✘ AGE DU PERSO : 10 ans environ.

✘ DISPO POUR RP ? : 5/4, mais ma messagerie reste ouverte !
✘ LIENS : Dumb & Dumber

MessageSujet: Re: Jungle Jazz [Ouvert aux créatures]   Dim 4 Juin 2017 - 10:24

- QUI OSE VENIRRRRR ICIIIIII ?

Le rugissement articulé est si puissant que chaque muscle de Dummy se tend et se mue en un réflexe tel qu'il saute par-dessus la table devant laquelle il était accroupi, en posant ses mains entre les porcelaines et en décrivant un arc de cercle avec ses jambes qui fendent l'air. Une fois les deux pieds de l'autre côté, il se retourne en reculant précipitamment ; le danger est énorme : une espèce de gorille... Ours... Truc poilu avec des avant-bras gros comme des troncs. Une espèce d'alter-ego animal de Popeye.
Mais Dummy craint que les épinards ne fassent pas partie de son régime alimentaire, alors son élan quadruplé par sa peur panique l'élance droit vers une commode, qu'il heurte sur toute la longueur de son dos. Le meuble chancelle dangereusement, adopte le temps d'un frisson l'équilibre d'un domino maladroit, avant de se stabiliser et de laisser tomber, à la manière d'un arbre fruitier qu'on aurait trop secoué, une assiette jaune clair, qui éclate au sol avec un son en sol bémol.
Figé, l'Handicapé attend la prochaine action de l'animal, s'apprêtant à saisir un éclat de plat pour se défendre, ou à s'abriter au sommet de la commode, pour atteindre les branches au-dessus si César venait à y grimper. Il fixe l'animal avec le regard de la souris repérée par un boa. Mais cette tension, au lieu de faire fuir les oiseaux alentours, semble au contraire en attirer quelques-uns... Comme si les deux bestioles squattant le salon étaient en train de jouer avec leurs jouets alors qu'ils avaient le dos tourné ! Un perroquet tient encore une spatule dans son bec, tandis qu'un rossignol a le dos chargé d'une sucrière. Eux qui voulaient encore s'amuser, voilà qu'ils vont peut-être devoir être témoins d'une querelle de territoire sur leur propre terrain de jeu.






Dummy parle en...
...Ah bah, non, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfred
avatar

♞ Bête Sauvage ♞


✘ AVENTURES : 18
✘ SURNOM : L'Autorité
✘ AGE DU PERSO : Encore presque toutes ses vies

✘ DISPO POUR RP ? : Oui!
✘ LIENS : On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède.

MessageSujet: Re: Jungle Jazz [Ouvert aux créatures]   Ven 30 Juin 2017 - 18:12

HRP:
 

Jouer au poker quand on est un chat, ça a l'air impossible, mais c'est juste compliqué. D'où mon impatience durant toute la partie et mon irritation constante maintenant que le jeu est terminé. J'ai perdu, évidemment. Je déteste le poker. Comment veux-tu que je bluffe si mes oreilles dévoilent la moindre de mes émotions sans que je les maîtrise? Et mes pupilles, qui grossissent à perte de vue dès qu'une bonne carte se pointe devant ma truffe?
Enfin bref. Une bonne raison pour m'éviter de devenir accro aux jeux.

La partie est terminée depuis un bon moment. Chacun est retourné à ses occupations; certains sont retournés à la vie sauvage, d'autres, comme moi, traînent encore un peu. Je me frotte aux meubles pour y imprégner mon odeur, trouve un canapé et m'y installe.

Tout à coup, j'entends un rugissement assourdissant. Le bruit me surprend tellement que je fais un bond, les poils hérissés. Je retombe sur mes pattes, et je regarde autour de moi. Mon envie irrépressible de dormir sur ce canapé moelleux me fait vite oublier l'événement. Je me réinstalle confortablement et commence à faire mes griffes, quand un second foutu bouquant me surprend à nouveau. Je sursaute, mais comme j'avais les griffes plantées dans le tissus, je fais un salto arrière, les pattes collées au canapé.
N'imaginez pas la scène, c'est très gênant.  

Cette fois-ci, c'est trop. Je sais pas qui sont ces hurluberlus, mais ils vont m'entendre! Je me libère de l'emprise du canapé, et après avoir vérifié qu'aucun témoin n'a assisté à ma posture gênante, je me dirige d'un pas décidé vers la source du raffut.

Alors comme ça, ils sont dans le salon.
D'autres curieux s'attroupent, intrigués par tout ce bruit. Et là, je vois un humain. Un Garçon Perdu. Mais qu'est-ce qu'il fout là?
Et... Cesar? C'est quoi cette histoire encore?

Je soupire un bon coup, ne comprenant pas plus la situation que les autres spectateurs. Par contre, si y a un truc dont je suis sûr, c'est que ces deux tocards sont en train de déranger tout le monde.

Bourré d'adrénaline, énervé comme pas possible, je me mets entre le gamin et la grosse bête. Les poils encore hérissés, j'élève ma voix:

— C'est quoi ce bordel? Vous pouvez pas jouer sans mettre le monde entier au courant?

Je ponctue mon intervention par un pouffement, pour me donner l'air plus impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cesar
avatar

☤ Chimère Animale ☤


✘ AVENTURES : 35
✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS : Portrait

MessageSujet: Re: Jungle Jazz [Ouvert aux créatures]   Mar 1 Aoû 2017 - 14:41

Il voulait faire une blague, juste une blague. Mais Cesar ne pensait pas qu'elle marcherait si bien. Quand il arrive avec fracas et joue l'imposant, il ne s'attendait pas à ce que l'autre percute une commode. Ouch, ça doit faire mal non ? Le Veilleur perd de sa superbe d'un coup et au contraire culpabilise de cette plaisanterie cruelle en se laissant retomber doucement sur les quatre pattes. Mais il n'a même pas le temps de demander s'il va bien qu'Alfred montre le bout des moustaches.

- Oh. Errrh. Cesarr fairre blague, pas vouloir fairre mal.


Petit reniflement coupable, et le voilà qui s'approche doucement, posant prudemment une patte après l'autre.

- Bonjourr Alfrred.

Il peut couiner s'il le veut, le chaton. Ca n'impressionne ni ne froisse le veilleur. Ceci étant, ça n'empêche pas d'être poli. Et ça ne l'empêche pas non plus de s'avancer en contournant le chat qui de toute façon n'est pas assez gros pour vraiment bloquer le passage. Humant l'air en s'approchant du perdu, il finit par lui donner un coup de langue.

- Moi Cesarr. Toi qui ?

Puis, en se tournant vers Alfred.

- Toi venirr ici pourrquoi ? Ici pas ton domaine, si ?


N'y vois pas de jugement, Alfred. C'est qu'il est curieux, Cesar, c'est pas nouveau.






Cesar parrle animal et humain en #8a300a.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jungle Jazz [Ouvert aux créatures]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un simple cri dans la jungle
» In the jungle, the mighty jungle... [Jungle de Moon]
» Le pinfu ouvert
» Créatures & Cultistes
» Les créatures légendaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-