Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Joy
avatar

★ Mère Apprentie des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 456
✘ SURNOM : la Stone
✘ AGE DU PERSO : 16 ans (officiellement 14)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut toujours en discuter *...*
✘ LIENS : :
Fiche


Elle hallucine en 5C7AF3.

Avatar par Glumdrops
:

MessageSujet: Re: We need to talk about drugs   Mer 21 Fév 2018 - 0:05


Lorsque Mary se plaça devant l’entrée pour la barrer de tout son corps, Joy comprit que la confrontation était inévitable. Comme elle ne bougeait plus, son mentor la repoussait vers l’intérieur :

— Je t'interdis de quitter cette pièce. Pas sans que nous ayons pu avoir une conversation claire.

Malgré ces paroles, Mary semblait avoir renoncé à toute forme de diplomatie puisqu’elle lui asséna un coup de pied disciplinaire à son apprentie. Joy poussa un cri strident.

— Et plus tu chercheras à t'enfuir ou à détourner le sujet, et plus tu resteras ici longtemps, est ce que j'ai été claire ? reprit la Sanglante. Si je fais cela, c'est pour ton bien. Maintenant parle !

Joy ne la regardait même plus. Pliée en deux, elle empoignait sa jambe pour en étouffer la douleur encore vive. Elle s’était mise à sangloter. Ça ne lui laisserait pas de bleus, bien-sûr, mais ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas eu mal comme ça.







Hihihi

Owi clique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1468
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: We need to talk about drugs   Mer 28 Fév 2018 - 17:29

Il n'aime pas vraiment le Grand Arbre de nuit. Trop vide, trop silencieux. Il y a une atmosphère de calme, le bois humide après la pluie, les lanternes sur les passerelles, les chuchotements et les rires étouffés des perdus censés dormir dans leur cabane, qui s'éteignent dès qu'une mère passe sa tête par la porte.
Il croise une ou deux sentinelles, mais personne ne lui dit rien, c'est l'avantage d'avoir une médaille épinglée à son sweat. Il se dépêche quand même, de rentrer. Le silence il aime pas ça.

…. Si je fais cela, c'est pour ton bien.

Freckles s'arrête dans ses pas.
C'est pas son genre d'écouter aux portes, promis juré. Y a une partie de lui qui dit de passer son chemin avant que les autres chefs lui demandent mais qu'est-ce que t'as foutu – quoiqu'ils s'en fichent sans doute. Seulement le problème, c'est qu'en plus des cris quelqu'un dans la cabane s'est mis à pleurer.

« Mary ? », il demande. C'est la voix de Mary qu'il a reconnu dans les cris. Mais il ne reconnaît pas la voix de la personne qui pleure. C'est difficile de reconnaître les pleurs des gens.
Il attend un moment, peut-être cinq secondes, en hésitant sur le pas de la porte, mais personne ne lui répond, et les pleurs ne s'arrêtent pas, alors il entre.

Et Mary est bien là, debout entre le lit et l'entrée de la cabane, et Joy est par terre ; elle se tient la jambe en pleurant. Il fait un peu sombre à l'intérieur. Le lit est recouvert d'un tel amoncellement d'objets que Freckles se demande vaguement si l'une d'entre elles était en train de faire ses valises pour partir.
(C'est stupide).

« Joy ? »

Sans plus réfléchir, chercher le pourquoi de la scène, il s'avance dans la pièce, contourne doucement la mère restée debout pour s'agenouiller près de l'apprentie. Il pense à sa main droite aux deux doigts et aux gens qui parlent dans son dos de sa constante défonce, et il se dit La pauvre.

« Joy, ça va ? Tu t'es fait très mal ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-