Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1627
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Lionheart Empty
MessageSujet: Lionheart   Lionheart EmptyMar 21 Fév 2017 - 21:39

Previously

Ils retournaient à l'Arbre.
Mission pas oubliée, non : reportée. Reportée, se répéta-t-il, parce qu'il l'avait promis à l'artisane. Ils marchaient d'un pas vif, et il avait même l'impression qu'ils accéléraient. L'excitation. L'impatience, en fait. Les événements qu'ils venaient de vivre étaient encore frais, seul filtre à sa joie, mais il se sentait de plus en plus survolté à mesure qu'ils se rapprochaient de chez eux.
La présence d'Harmony était la seule chose qui l'empêchait de taper un sprint.
Ça, et sa cheville en miettes. Au point où il en était il ne la sentait même pas : anesthésie de partout sauf du cœur. Dopé à l'adrénaline, il pensa. C'était complètement con.

« On y est, on y est ! »

Il sautillait presque, les yeux brillants et le ton pétillant comme du soda. Comme si tout ça était absolument miraculeux et comme s'il ne rentrait pas à l'Arbre littéralement tous les jours.
Un souvenir remontait, flou comme un vertige, celui de sa dernière trouvaille du genre. Qu'est-ce que c'était, déjà ? Un autre animal. Un genre de gros insecte. Pourquoi il avait adopté un insecte ? Il y avait quelqu'un avec lui non ? Comment elle s'appelait, déjà, cette fille ?
On s'en fout.
Il avait un lionceau sous son pull.

Un lionceau !
Sous son pull.
Vivant, chaud et tremblant, ça faisait comme un écho à ses battements de cœur. Les pattes lui griffaient parfois le ventre en s'accrochant, mais il s'en fichait. Ça lui rappelait vaguement un conte, une histoire de renard, dont il ne se rappelait que la fin. Un truc glauque.
Ils avaient déboulé au pied de l'arbre sans s'attirer trop de regards, la plupart des garçons ne s'attardant pas sous la pluie.

« Ah, j'avais oublié. » il se mordit la lèvre consciencieusement. « L'infirmerie doit être archi pleine. Si on y va on risque de déranger tout le monde. »

Ce n'était pas pour lui, l'infirmerie, mais pour son petit protégé et sa patte blessée. Lui avait quelques écorchures, mais rien de grave. Il avait pensé voir Soul qui s'y connaissait en bestioles, mais avait oublié quelques éléments importants.
Petit un, que le chef des soigneurs avait littéralement perdu l'usage de ses mains.
Et petit deux, la dernière embuscade contre les pirates avait fait des ravages sans précédents au sein des rangs des perdus.
Et des miens, se rappela-t-il, soudain un cran moins emballé.

« On pourrait juste », commença-t-il en regardant autour de lui. « J'sais pas …. »

Le ramener dans une de leurs cabanes ? La maison souterraine ? Demander de l'aide à quelqu'un ?
Il fit une petite moue, remontant sa fermeture éclair pour que le lionceau s'abrite mieux de la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Perdue
Anonymous

Invité



Lionheart Empty
MessageSujet: Re: Lionheart   Lionheart EmptyMar 21 Fév 2017 - 22:22

La situation était originale.
C’est ce que Harmony pensait, en suivant le livreur. Elle avait même l’impression qu’il accélérait au fur et à mesure qu’ils se rapprochaient du Grand Arbre - et ce n’était pas qu’un ressenti. C’est vrai que ce n’était pas tous les jours qu’on ramenait un lionceau chez les Perdus. D’ailleurs, Freckles n’avait-il pas déjà ramené une autre trouvaille du genre ? Une bestiole, aussi. Elle ne s’en rappelait plus. Bah, tant pis. Pour l’heure, son attention se focalisait sur tout autre chose : l’enthousiasme qu’elle devinait chez Freckles.

Il leur fallut peu de temps - ou presque - pour retourner au Grand Arbre, étonnamment calme avec la pluie qui tombait druement. Tandis que Freckles s’arrêtait, Harmony l’imita en manquant de lui rentrer dedans tant elle était absorbée par ses pensées.

- Ah, j'avais oublié. L'infirmerie doit être archi pleine. Si on y va on risque de déranger tout le monde.

Harmony le regarda, songeuse. Il avait raison. D’une part, Soul n’était peut-être pas... disponible. D’autre part, la dernière embuscade avait fait des ravages chez les Perdus. L’asiatique se mordit la lèvre à son tour, par automatisme. Elle attendait qu’une idée germe dans son esprit.

- On pourrait juste... J'sais pas ….

Et l’idée daigna germer.

- On pourrait aller dans la Maison Souterraine. Je crois qu’on a encore des affaires de premier soin.

Sur ces mots, Harmony entraîna Freckles vers la Maison Souterraine. Comme elle le pensait, l’endroit était plutôt calme malgré la présence notable de quelques Chefs.

- Au moins, on ne sera pas dérangé par les autres, dit-elle dans un sourire, en s’arrêtant devant une table en bois où régnait un foutoir impossible. Installe toi, je vais essayer de retrouver de quoi faire.

L’artisane s’enfonça dans la Maison Souterraine, manquant de trébucher sur des bricoles traînant par terre. Elle finit par retrouver de quoi faire des bandages... et prit, par défaut, une bouteille d’alcool en guise de désinfectant, cachée sous le plancher. Au souvenir de la discussion qu’elle avait eu avec Freckles durant la Canicule, elle afficha un bref sourire et s’en retourna rapidement au livreur et au lionceau qui gesticulait - sans doute curieux de savoir où il se trouvait.

- Je pense que ça suffira, souffla-t-elle en posant sur la table la bouteille et les rouleaux de bandage.

Le plus dur - ou le plus comique selon les points de vue - restait à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1627
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Lionheart Empty
MessageSujet: Re: Lionheart   Lionheart EmptyMar 28 Fév 2017 - 23:59

- On pourrait aller dans la Maison Souterraine. Je crois qu’on a encore des affaires de premier soin.

Son visage s'éclaira. Pas parce qu'il n'y avait pas pensé, mais parce qu'Harmony, en le proposant, confirmait que c'était une bonne idée. Freckles aimait bien qu'on confirme qu'il avait de bonnes idées, même si elles sortaient rarement de sa tête.
Il se laissa entraîner vers chez eux, le lionceau toujours coincé dans son pull. Il le sentait tourner la tête avec curiosité alors que le décor des racines du Grand Arbre défilait. Il n'y avait pas grand monde et pas grand chose à voir, mais ça semblait suffire à le captiver.

- Au moins, on ne sera pas dérangé par les autres, fit Harmony une fois qu'ils furent rentrés. Installe toi, je vais essayer de retrouver de quoi faire.

Il obéit, se posant tant bien que mal devant la table basse. La Maison Souterraine était un foutoir absolu, au désespoir de certains et à l’indifférence des autres. Même Scar et ses crises maniaques de rangement ne suffisaient pas à entamer l'amoncellement de trucs qui traînaient. Freckles dut dégager une paire de chaussures, une pile de bandes dessinées et une bouteille vide pour s'installer, et constata que vraiment, pour le coup, ils abusaient.
Le lionceau avait les yeux qui lui sortaient presque de la tête. Il gigotait frénétiquement, alors le livreur ouvrit sa fermeture éclair pour le laisser sortir. Il continua quand même de le tenir pour l'empêcher d'aller gambader dans le bordel.

« Hey Truc, reste là le temps qu'on te soigne. »

Il fronça les sourcils.

« C'est pas pratique ça. » remarqua-t-il à haute voix. Puis il lança. « Il lui faut un nom, Harmo ! »

Freckles n'était pas très bon pour nommer les choses et les gens. Il avait arrêté d'essayer. Mais quand même, oui, c'était pas pratique, de devoir faire de la paraphrase pour se référer au petit lion.
L'artisane fouillait un peu plus loin, avant de revenir, une bouteille (pleine, celle-ci) à la main. Il lui rendit son sourire, en plus large et espiègle, en se rappelant le souvenir qu'elle leur évoquait.
Soirée de lose.
Dans une longue série d'autres.

- Je pense que ça suffira.
- Yup.

Il attrapa le lionceau sous les pattes, le souleva pour le poser sur la table alors qu'il couinait en signe de protestation.
Puis il eut quelques secondes d'hésitation.
Techniquement, il savait faire. Il fallait désinfecter, peut-être bander la patte foulée, c'était à peu près l'étendue de leurs compétences. Mais ça, c'était facile avec un gosse qu'on pouvait raisonner. Pas avec un animal sauvage.

« Ok », souffla-t-il plus pour lui même.

Il attrapa un bout de bandage, versa un peu d'alcool dessus, fronçant le nez à l'odeur, puis attrapa doucement le lionceau par le flanc pour tamponner sa blessure.
La réponse ne se fit pas attendre.
Il sentit l'animal glisser sous ses mains, faisant un bond de côté (sur sa patte blessée, probablement douloureuse) en couinant furieusement. Puis il crachait, la fourrure hérissée et l'air profondément trahi.

« Du calme ! » Freckles leva les mains, paumes ouvertes, l'air alarmé. « C'est pour ton bien ! C'est pour te soigner ! »

L'incompréhension qu'il lut dans ses yeux jaunes était assez décourageante. Il baissa les mains, réfléchissant à toute allure. Puis eut une idée. Il commença à défaire les bandages qui couvraient ses poignets : en plus des vestiges de son altercation avec des lianes, il avait maintenant les mains couvertes de griffures de ronces et de petites morsures, grâce aux deux autres personnes présentes avec lui.
Il tendit le coton imbibé à Harmony et lui présenta ses avant-bras.

« Montre lui ! Que c'est pas dangereux. »

C'était bien la première fois qu'il demandait à être soigné avant quelqu'un d'autre. Mais cette fois, pour une excellente raison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Lionheart Empty
MessageSujet: Re: Lionheart   Lionheart EmptyVen 17 Mar 2017 - 19:35

C'est vrai, ça. Tant qu'à garder le félin, autant lui trouver un nom un tant soit peu correct. Silencieuse, Harmony commençait à y réfléchir. Des noms défilaient dans sa tête - tout et n'importe quoi, en fait. Mais elle cessa rapidement lorsqu'elle vit le lionceau s'échapper des mains du Livreur, qui avait tenté de le soigner.

« Truc » n’avait pas du tout l’air ravi, en effet. Les picotements dus à l'alcool l'avaient surpris. Par crainte qu'il ne se décide à filer, Harmony saisit prestement le coton imbibé que lui présentait Freckles et saisit son poignet, avant d'appliquer doucement le produit. Elle réitéra l'opération avec l'autre poignet puis jeta un rapide coup d’œil au lionceau - l'air toujours aussi outré.

- Ça pique un peu, c'est vrai. Mais uniquement parce que ça désinfecte. Tu vois ? dit-elle en désignant le poignet de Freckles.

Le lionceau n'avait toujours pas l'air convaincu. Après un temps d'hésitation, Harmony saisit les flancs du petit et le tira doucement vers elle. Elle l'empêcha de se débattre en saisissant délicatement ses pattes antérieures.

- Allez, laisse toi faire. Un grand et vénérable lion n'est pas effrayé pour si peu.

La boule de poils se débattit un peu moins, l'air songeuse. Puis il bomba le torse et détourna la tête, l'air un peu trop fier. Il n'avait pas peur pour si peu, enfin !
Ravie que la ruse ait prise, l'artisane désinfecta une première patte, la banda précautionneusement, puis s'attaqua à la plus amochée.  Il était plus difficile de maintenir le lionceau, qui gesticulait au moindre geste d'Harmony - et pour le coup, elle ne pouvait pas le blâmer. Ce fut au moment où elle allait demander de l'aide à Freckles qu'elle fut surprise par le bond soudain du félin qui se cogna contre sa mâchoire. Par mégarde, elle venait d'appuyer trop fort sur une plaie ouverte.

- Ah ! Désolée, j'ai appuyé trop fort sur ta plaie...

Rien à faire, il n'était décidément pas ravi du manque de tact de l'asiatique. Il s'apprêtait à descendre de la table au moment où Harmony le saisit entre ses bras pour le retenir.

-  Je t'ai dis que ce n'était pas volontaire. Et si tu veux guérir, tu ferais mieux d'arrêter de bouger comme ça.

En guise de réponse, le lionceau lui asséna un coup de patte sur la joue. Un coup de patte étonnement léger. Peut-être pour narguer ? Harmony soupira. Au moins, la confiance semblait s'installer doucement. Elle relâcha finalement le lionceau, qui lécha sa patte endolorie puis toisa l'artisane, avant de se rapprocher un peu plus de Freckles. Harmony eut l'impression de lire un "lui au moins, il me soignera mieux".

-  Oh, ça va, marmonna-t-elle, à la fois amusée et irritée qu'une si petite chose soit aussi agaçante. Mais attachante.

Et dans un sourire, Harmony rajouta :

- Pour le prénom, "Tête-de-Mule", ça t'irait ?

Ce RP est sponsorisé par Denis Brogniart:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1627
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Lionheart Empty
MessageSujet: Re: Lionheart   Lionheart EmptyDim 19 Mar 2017 - 17:42

Harmony avait vite pigé le truc, récupérant le coton imbibé d'alcool pour tamponner doucement ses poignets meurtris. Elle le soignait, sous le regard attentif de leur petit protégé, qui semblait s'attendre à ce que Freckles hurle de douleur. Ça piquait juste un peu. Il avait vu bien pire, et de toutes façons, était toujours bien trop fier pour avouer quand il avait mal. Il se contenta de regarder le lionceau avec un sourire, levant le pouce pour montrer que tout allait bien.
Le lionceau, en retour, le regarda comme s'il était con.

L'artisane tenta sa chance, l'attrapant par les pattes pour le soigner. Sa petite provocation sembla avoir marché, le lionceau bien trop fier pour faire sa chochote. C'était marrant. C'était le genre de techniques qui auraient très bien marché sur le chef. Savoir qu'il était aussi prévisible et susceptible qu'un bébé animal ne le vexa pas tant que ça.
Harmony semblait avoir les chose bien en main. Alors il croisa les bras sur la table et posa sa tête dessus, regardant la scène. C'était drôle, de voir la cheffe comme ça. Comme une nouvelle facette d'elle, un truc un peu intime. Elle faisait tout pour être calme et sévère, mais elle ne pouvait pas tout à fait cacher que le lionceau l'amusait. Freckles pouffait en la regardant galérer, non sans une certaine affection.

Et puis, un geste trop brusque, et le lionceau couina, s'échappant des mains de l'artisane en lui donnant un coup au passage. Il s'efforça de ne pas rire de nouveau, même si c'était drôle de la voir essayer de se rattraper et argumenter face à une bestiole muette. Il décroisa les bras et les tendit vers le lionceau, qui se rapprocha en défiant Harmony du regard.

« T'inquiète pas, je vais finir. »

Peut-être qu'il bénéficiait de l'effet de comparaison, mais il était beaucoup plus docile avec lui. Freckles pencha la tête vers lui, silencieusement, et le lionceau frotta sa joue contre la sienne.

- Pour le prénom, "Tête-de-Mule", ça t'irait ?

Il releva la tête et pouffa, avant de grattouiller dans le cou la tête de mule en question.

« C'est pt'être un peu difficile à porter mais ça lui va bien ouais. »

Il attrapa un nouveau bout de coton et versa de l'alcool dessus, sous le regard dépité du lionceau. Il réfléchissait.

« Je demanderai des idées aux autres, pour le prénom, parce que moi je suis nul » admit-il.

Est-ce qu'il lui fallait un nom de perdu ? Un nom qui refléterait sa superbe personnalité ? Freckles n'en était pas sûr. Généralement, les animaux pouvaient avoir n'importe quel nom, et les perdus qui en adoptaient se lâchaient sur l'originalité. Trait qui, en réalité, manquait un peu au livreur.

« Le truc, c'est que les lions ils ont un langage et une culture et tout. Alors il a sûrement déjà un prénom. » Il s'adressa au lionceau en lui ébouriffant énergiquement le poil. « Mais puisqu'il veut pas nous le dire, hein ! »

L'animal lui tira la langue, visiblement pas très impressionné.
Il termina de désinfecter et de bander ses pattes sans trop d'accidents, et le lionceau fit quelques pas sur la table, comme pour tester sa nouvelle mobilité. Freckles ne le laissa pas gambader trop loin, le chopant sous les pattes pour le soulever et le regarder dans les yeux.

« Bon écoute bidule, faut que tu sois gentil avec Harmony, d'accord ? Elle est cool. Alors tu l'embêtes pas, sinon …. » le lionceau le fixait, l'air de demander sinon quoi? « Sinon t'es puni. Même si t'es trop mignon. »

Il le reposa sur la table, et lui donna une petite tape sur le flanc.

« Allez, c'est bon, tu peux aller explorer ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Lionheart Empty
MessageSujet: Re: Lionheart   Lionheart EmptyMar 16 Mai 2017 - 20:10

Tandis que « Bidule » - nom provisoire qui plaisait parfaitement à Harmony - s’en allait découvrir le bazar de la Maison Souterraine, l’Artisane l’observa faire, visiblement préoccupée. Dans son esprit se posait un problème conséquent : fallait-il le redonner aux Lions, ou le garder définitivement ? Bien qu’en soit, c’était au lionceau de choisir, ce problème ne manquait pas de la tarauder.

- Tu penses qu’on peut le garder ?

Harmony n’avait pas remarqué qu’elle avait posé la question à voix haute. En s’en rendant compte, elle jeta un regard au lionceau, en train de mâchouiller les restes d’une poupée de chiffon, puis à Freckles. A croire qu’elle attendait son approbation.

- Enfin. Je dis ça, mais c’est une lourde responsabilité. Il faudrait prendre le temps de s’en occuper.

Eh bien, prend-le.
C’est vrai. Ce n’était pas compliqué de le prendre. Alors quoi ? L’idée de le rendre simplement aux Lions ne plaisait pas à Harmony. Ça lui donnait l’impression de se délester d’une charge. Malgré les apparences que le félin se donnait, il restait un enfant. Il avait besoin d’être entouré, maintenant que ses parents n’étaient plus que des cadavres au fond d’une jungle.

La Cheffe posa son coude sur la table, l’air ailleurs. « Bidule », qui se sentait visiblement au centre de l’attention, tourna la tête vers Harmony, puis Freckles.

- Qu’est-ce que tu en penses ? Tu aimerais rester ici ?

L’air intéressé, le lionceau se rapprocha doucement des deux Perdus, tout en gardant une certaine distance entre eux. Difficile de savoir ce qu'il pensait vraiment.

- Tu n’es pas obligé de répondre tout de suite. Ça ne nous dérange pas de te garder, rajouta-t-elle en voyant la tête du lionceau - et en imaginant d’avance Freckles s’exclamer que non, ça ne le dérangerait absolument pas.

De nouveau, le petit prit une pose qui se voulait fière, bien que maladroite - torse bombé, tête relevée, il tourna les pattes pour s’en retourner à sa poupée - qui avait d'ailleurs l'air de tout, sauf d'une poupée, maintenant. Au final, le petit serait quand même obligé de rester ici quelques temps. Ils ne pouvaient pas le relâcher alors qu'il ne s'était pas totalement remis.

Dans un coin de sa tête, Harmony imaginait déjà la tête des Chefs lorsqu’ils verraient un lionceau se balader sereinement dans la Maison Souterraine. Mais bon. L'Artisane n'imaginait pas que ça poserait problème. Tant que Peter était d'accord...

- D'ailleurs, il dormirait où ?

Des questions en soit totalement inutiles, mais qui préoccupaient visiblement Harmony.
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1627
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Lionheart Empty
MessageSujet: Re: Lionheart   Lionheart EmptyDim 21 Mai 2017 - 23:29


Assis en tailleur au milieu du foutoir complet de la Maison Souterraine, Freckles regardait son lion.
Non pas qu'il fasse quoi que ce soit de spécial. Il furetait, reniflait chaque truc qui passait à sa portée, chaque jeu, pile de fringues, bouteille vide. Il semblait prêt à explorer chaque centimètre carré de sa nouvelle maison. Et Freckles était tout à fait prêt à le regarder faire pendant des heures.

A côté, Harmony parlait, et il ne l'écoutait qu'à moitié, elle disait que c'était une lourde responsabilité, que ça prendrait du temps, mais sur l'instant, le livreur était prêt à sacrifier n'importe lequel de ses loisirs pour s'occuper de son nouveau protégé. Il balayait mentalement chacun des arguments de l'artisane.

- Qu’est-ce que tu en penses ? Tu aimerais rester ici ?

Freckles tourna automatiquement la tête vers elle, comme si c'était à elle que revenait la décision finale. Puis de nouveau vers le lionceau, avec de grands yeux. C'était difficile de savoir ce qu'il voulait. Après tout, ses parents venaient de mourir. Mais est-ce que c'était bien de le séparer du reste de son clan ?

- Tu n’es pas obligé de répondre tout de suite. Ça ne nous dérange pas de te garder.
- Ça nous dérange carrément pas ! se hâta-t-il de rajouter.

En voyant l'animal déchiqueter cette pauvre poupée, il eut une idée soudaine et se leva pour aller fouiller dans un tas d'affaires plus loin. Par chance, il y trouva ce qu'il cherchait, la petite peluche de lion que Heaven lui avait offert. Il s'approcha du lionceau, qui sursauta et sembla prêt à détaler, pour se détendre immédiatement en voyant son nouveau jouet.

- D'ailleurs, il dormirait où ?

Il se retourna vers Harmony. C'est fou ce qu'elle pouvait être pratique.

« Ben, ici. »

Il désigna la Maison Souterraine. Ça lui paraissait évident, mais maintenant, il hésitait.

« Je crois ? » fit-il, moins assuré. « Tu crois que ça va déranger ? Tu crois que Peter voudra pas ? Est-ce que quelqu'un est allergique ? Putain, Soul est allergique non ? A moins que ce soit Stealth. Non, attends, je confonds, elle est allergique aux noix c'est ça ? »

Il racontait n'importe quoi, mais c'était une vraie préoccupation. Peut-être que les autres chefs ne seraient pas contents d'avoir un animal ici. Et au fond de lui, Freckles avait un peu peur que Peter veuille garder pour lui son nouveau protégé.

« Au pire il dormira dans les cabanes. Je suis sûr que les livreurs seront contents de s'en occuper. »

Il disait ça aussi pour se rassurer un peu. Il trouverait bien une ou deux babysitter.

« Ce qu'on peut faire c'est qu'on le soigne, et dans quelques jours, on lui laisse le choix de partir ou pas. Et en attendant ... »

Il attrapa le lionceau, sa nouvelle peluche dans la gueule, pour le fourrer dans les bras d'Harmony avec un sourire impertinent.

« On fait garde partagée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Lionheart Empty
MessageSujet: Re: Lionheart   Lionheart EmptyDim 18 Juin 2017 - 22:48

Harmony hochait silencieusement la tête, écoutant Freckles d’une oreille attentive. Finalement, elle secoua nonchalament la main et lui adressa un sourire.

- Je ne pense pas que ça dérangera Peter, au contraire. Et si jamais il dérange dans la maison souterraine, il pourra dormir dans les cabanes, poursuivit-elle en reprenant ses paroles.

Un étrange organigramme se dessinait dans sa tête, si le lionceau venait à dormir dans les Cabanes. Une nuit chez l’un, une nuit chez l’autre. Ou plusieurs. Une organisation se rapportant à la notion moderne de celle des parents divorcés.

- De toute façon, ça ne me dérange pas de dormir avec les Artisans.

Elle pensait à voix haute. En effet, elle ne se voyait vraiment pas le laisser tout seul, dans les cabanes des Artisans, alors qu’elle dort régulièrement dans la Maison Souterraine. Le soin particulier qu’elle était en train de prendre pour le lionceau lui donnait l’étrange impression d’être une mère. Pour le coup, c’était plutôt cocasse.

Tandis que le félin continuait sa quête d’exploration au sein du « quartier-général » des Chefs, celui-ci semblait se sentir vaguement concerné par la conversation. Il écoutait quelques secondes durant, pour se concentrer à nouveau sur les jouets qu’il découvrait. Et ainsi de suite. Harmony le regardait faire. Pour un peu et elle craquait définitivement. Ils allaient donc le garder quelques jours, le temps qu’il se remette et se décide. L’Artisane poussa un soupir à son attention, prenant la décision d’arrêter de prévoir aussi loin les événements. Pour le coup, elle n’était pas Chef. Elle prenait juste soin, avec Freckles, d’une bête abandonnée.

- Oui. On va le laisser se rétablir. Et faire une garde partagée, ajouta-t-elle en souriant.

Harmony repensa alors à ce que Freckles avait dit avant. C’était bien beau tout ça. Mais c’est vrai qu’elle n’avait pas envie de l’appeler « petit » ou « Bidule » éternellement. Et vu que Bidule ne semblait pas disposé à leur communiquer son patronyme, il fallait lui en donner un.

Elle y réfléchit très sérieusement. Trop sérieusement, presque. Des noms défilaient dans sa tête, jusqu’à ce qu’un en particulier s’accroche à son attention.

- Denis.

Ca pouvait être sympa. Devant l’air du lionceau, qui semblait se sentir insulté, Harmony leva innocemment les mains. Elle se sentait presque attaquée. Et si même un lion la fixait comme ça, nul doute que Freckles avait dû avoir la même expression.

- Je trouvais ça original. J’ai entendu de nouveaux arrivants en parler l’autre jour.

Bon, ils ponctuaient la moitié de leurs phrases par des « AH », mais c’était un détail. Harmony n’avait toujours pas compris pourquoi l’onomatopée faisait rire les Perdus les plus récents. Ah, si elle savait.

Le lionceau secoua frénétiquement la tête, signe humain qui surprit Harmony l’espace d’un instant.

- Bon, bon. J’en ai d’autres si tu veux. « Frigo », par exemp-

En un éclair - quitte à se blesser, le lionceau était remonté sur la table et secouait vivement la tête en signe de négation. Si c’est dans le même style, plutôt mourir. Semblait penser le lionceau, tandis qu’Harmony s’égarait dans sa perplexité. Par réflexe, elle adressa un regard à Freckles, ne comprenant pas vraiment d’où venait le problème.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1627
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Lionheart Empty
MessageSujet: Re: Lionheart   Lionheart EmptyLun 26 Juin 2017 - 15:06

« Parfait alors », décréta-t-il.

Le lionceau resterait avec eux jusqu’à ce qu’il soit guéri et se décide à partir. Harmony lui assurait que ça ne dérangerait personne, et il avait envie de la croire. Il dormirait ici, ou là-haut, chez eux. Tout le monde allait craquer, et l’adorer, et tout se passerait bien.
Freckles se sentait beaucoup mieux, plutôt content au final que ce soit elle qui partage son nouveau rôle. Il fallait bien une personne raisonnable dans une paire de parents.

Quand Harmony lâcha soudain Denis à haute voix, il leva un sourcil en signe d’incompréhension. Puis comprit : elle tentait de trouver des noms.
Il pensa un instant qu’elle s’essayait à l’humour, mais en voyant son expression innocente, il comprit qu’elle était très sincère. Et regretta le temps où elle ne se basait que sur sa propre imagination.

« Euuuuh ... »

Il cherchait vainement quelque chose à répondre, quelque chose qui ne la vexerait pas mortellement.

« Oui c’est … Original », tenta-t-il.

Bon à vrai dire il n’avait jamais vu Harmony se vexer. En était-elle seulement capable ? L’artisane vivait toutes les émotions - négatives comme positives-  avec beaucoup de pudeur et de classe, le genre de fille qui annonçait être triste ou en colère avec la même expression sereine. Vachement dur à interpréter, surtout pour quelqu’un comme Freckles. Mais ce n’était pas parce qu’elle ne le montrait pas qu’elle n’avait pas de sentiments ; et il n’avait pas l’intention de lui briser le coeur en lui avouant que ses noms étaient nuls à chier.

Il lui fallait la jouer fine, s’il ne voulait pas que son petit protégé se retrouve à s’appeler Frigo.
Le lionceau était monté sur la table, renversant un verre et semblant protester vivement contre les idées de Harmony (à juste titre). Machinalement, Freckles l’attrapa dans ses bras, et alors qu’il gigotait, aperçut son échappatoire. Il sourit.

« Ah mais on peut pas l’appeler comme ça ! Je crois que c’est une fille en fait ! »

Quelle que soit la divinité qui veillait sur eux, merci.
Il continua en hâte, avant que la cheffe se mette en tête de chercher d’autres merveilleux noms.

« Ce qui serait classe je trouve ce serait un nom dans une autre langue. Genre je demanderai à Poncho ou Samurai ou ... »

Il fit mine d’oublier, opportunément, que Harmony aussi connaissait une langue étrangère.
Pensif, il continua, baissant le ton.

« Quand t’auras le temps faut qu’on aille au rivage, que j’te montre ce que c’est qu’un frigo quand même. »
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2107

Lionheart Empty
MessageSujet: Re: Lionheart   Lionheart EmptyDim 1 Oct 2017 - 19:37

The End


L'histoire ne nous dit rien de ce mystérieux nom !
Sera-t-il adéquat à ce tout petit lion ?
Il y a certains secrets que même les fins de fables,
Préfèrent dissimuler aux curieux honorables.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Lionheart Empty
MessageSujet: Re: Lionheart   Lionheart Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: La Maison Sous Terre-