Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
De l'art de martyriser la lessive 103_bm10De l'art de martyriser la lessive YytrDe l'art de martyriser la lessive Ue1t


De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyJeu 2 Fév 2017 - 15:27

Mary n'aimait pas les garçons.

Ce n'était pas un fait étonnant ou nouveau, au contraire. C'était déjà comme cela quand elle était arrivée sur l'île et chacun pouvait voir comment elle traitait ses fils. Elle les considérait comme sots, indigne de son temps et n'avait pour eux aucune affection (Soul n'étant pas un garçon). Mais au final, peut être n'était ce pas plus mal pour eux.

Cependant, il y avait une catégorie de garçon qu'elle exacerbait plus que tout au monde, qu'elle ne pouvait supporter et dont la haine qu'elle avait à leur égard les rendaient, en quelque sorte, "digne de son temps". C'était les garçons qui se croyaient tout permis, les misogynes, les """machos""" comme disaient certains (même si elle n'était pas sûre d'apprécier ce terme, vu que pour elle, cela renvoyait à autre chose, m'enfin bref). Ceux là, elle se faisait une joie de les humilier, de les rabaisser, de les détruire dès qu'elle le pouvait. Qu'il s'agisse d'Anyway ou de l'autre con qui était mort, peu lui importait. Et il y avait eu un garçon dont elle n'avait jamais pu s'en prendre directement, par instinct de survie : trop grand, trop vieux, trop puissant, placé dans un groupe inaccessible. Oh, celui là, si elle avait pu, si elle avait pu....

Eh bien il se trouvait qu'elle pouvait désormais. Elle l'avait appris par pur hasard, enfin par Soul, qui avait évoqué rapidement le cas de cette nouvelle mère qui "prétendait" (d'après ses dires) être un ancien garçon perdu. Enfin, c'était juste un petit morceau, balancé comme ça dans une de ses argumentations mais Mary avait trouvé cela intéressant, mais oui, très intéressant ! Même si extérieurement, elle avait juste approuvé les pensées de Soul (Oui oui Soul, toutafé). Contrairement au chef, elle était certaine que cela pouvait être vrai. C'est que, genre, elle avait vu bien pire dans sa vie de Mère, alors pourquoi pas ? Et c'est en fouillant un peu, en demandant par ci par là, qu'elle avait fait le lien entre ce pauvre type et la nouvelle mère des grimpeurs. Et cela lui avait donné de superbes idées de vengeance.

C'est donc en ce jour de pluie, pendant un rare moment où il ne pleuvait pas, qu'elle était aller la chercher pour se distraire avec elle. Et aussi une partie d'elle voulait vérifier si c'était vrai ou non (même si elle était largement convaincue que ça l'était). De toute manière, la nouvelle mère avait une réputation catastrophique donc même sans cela, elle serait venu la voir, pour profiter de son inexpérience.
Elle l'avait cueillie juste à la sortie de la cuisine, après que chaque mère ait ramené les assiettes et restes du repas de midi.

-Bon Redburn, il faut qu'on parle.

Elle était très fière du surnom qu'elle lui avait trouvé, elle tenait à le dire. Elle la prit par le bras et l'emmena à côté, là où personne ne pourrait les déranger. Pas qu'elle n'aimait pas le public, mais vu qu'elle allait mentir comme une arracheuse de dent, autant que personne ne vienne s'en mêler.

-On sait bien que tu es nouvelle et tout, mais on a reçu pas mal de plaintes de ton incompétence, ou alors on l'a constaté de nous même. Tu n'as aucune autorité sur tes mômes, tu fais mal tes tâches, tu ne sais pas nettoyer et ton linge pue.

C'était vrai à 80%... aux yeux de Mary. Et avec une bonne dose d'exagération.

-Donc nous avons décider que je t'aiderais un peu, pendant quelques temps. Histoire de, tu vois, te montrer comment bien faire les choses et te former. Et discipliner tes marmots.

Est il utile de dire que cette décision avait bien entendu été prise par Mary seulement ?

-Et donc, vu qu'actuellement il ne pleut pas, je vais te montrer comment on fait la lessive. Maintenant. Parce que la tienne pue.

Cette dernière phrase était importante à préciser.






De l'art de martyriser la lessive Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Redeemed
Redeemed

★ Mère des Grimpeurs ★


✘ AVENTURES : 137
✘ SURNOM : La macho
✘ AGE DU PERSO : 16 ans et un tiers

✘ DISPO POUR RP ? : toujours
✘ LIENS : La violence était son langage.
Mais elle veut se racheter.

De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyJeu 2 Fév 2017 - 21:28

Pfiou. Encore un repas de bouclé. Redeemed était plutôt satisfaite de sa performance sur ce repas-là : elle avait réussi à cuire du premier coup un gros morceau de gibier (elle est allée le chercher elle-même, ça lui faisait un prétexte pour admirer Lacerate une seconde de plus !) qu'elle avait encore jamais vue et avait réussi à faire manger tous leurs légumes à tous ses petits grimpeurs (en les noyant dans de la sauce de chatomate colérique bien épicée) et elle avait ramené toute la vaisselle là où les autres mères la déposait. Ce n'était à son tour de tout laver aujourd'hui, dieu merci !
Ce qui la perturbait le plus, c'était le regard de certaines mères envers, ça la mettait soit mal à l'aise, soit en colère, selon son humeur, mais ça ne valait pas les regards que lui portaient les garçons de l'arbre en général, qui étaient nettement plus insistants. Redeemed se demandait si elle pourrait continuer à côtoyer des garçons à moins de pouvoir s'habituer à leurs regards. Mais la question ne se posait pas, car la gothique n'avait de toute façon pas d'ami. Des gens qui l'ont soutenu au discrètement aidé, y'en a. Des petits qui l'aiment, aussi pour certains. Mais elle n'avait pas de vrai pote. Pas de « bro », et ça lui faisait en permanence une impression de vide autour d'elle. Non pas qu'elle ne supporte pas la solitude, au contraire, mais depuis quelque temps, elle supportait de moins en moins de ne pas parler aux autres. Pas comme avant.

Mais toutes ces petites pensées mélancoliques n'avaient de toute manière qu'une bien courte espérance de vie, car bientôt elle pourrait faire ces petits trucs tranquille dans son coin, après tout, comme chaque après-midi et noyer ses émotions dans le dessin. Ce à quoi elle ne s'attendait réellement pas, en revanche, c'est le bras qui la saisi fermement et la tira à l'écart.

La rageuse ne vit dans un premier temps que le bras, mais elle distingua ensuite la robe, la coiffure et enfin la croix puis le regard froid et autoritaire : Mary. Redeemed n'avait que peu d'expérience en tant que maman, car elle n'était au final maudite que depuis quelques petites semaines et avait encore plein de repères et de marques à prendre.
Elle devait se faire à sa nouvelle morphologie, qui impliquaient une nouvelle démarche, toute une mécanique et une façon de penser ses mouvements à revoir. Entre ça et ses bottes, autant dire qu'elle calculait minutieusement chaque pas, et ça pouvait parfois se voir qu'elle se concentrait un peu trop sur sa marche. Sans compter que parfois elle se ramassait par terre. Devant tout le monde. Pas aujourd'hui fort heureusement ; elle réussi à garder l'équilibre malgré Mary qui l'avait tirée par le bras, sans réelle douceur.

La gothique n’eut pas réellement le temps de comprendre ce qu'elle voulait, que l'autre mère -la vraie- prit les devants.

"Bon Redburn, il faut qu'on parle"

"Oui ?" Demanda-t-elle avec une douceur innocente, bien évidemment factice, mais nécessaire.


"On sait bien que tu es nouvelle et tout, mais on a reçu pas mal de plaintes de ton incompétence, ou alors on l'a constaté de nous même. Tu n'as aucune autorité sur tes mômes, tu fais mal tes tâches, tu ne sais pas nettoyer et ton linge pue."

Que répondre ? Que choisir entre colère et pas colère ? Non, elle s'énerverait plus tard, quand se sera vraiment justifié, pour cette fois, elle avait choisi l’humilité et de feindre l'innocence.

"Tu... Tu es sûre ?" Demanda-t-elle soucieuse de savoir ce que les gens pensaient d'elle.

"C'est le moment de savoir ce que les gens pensent de moi." Pensa-t-elle.

"Enfin … J'ai pas reçu de plaintes, personne m'a rien dit. Les enfants ont pas l'air de trop se plaindre ou réellement triste et toutes les gaffes que je fais sont mineures et je les réparent vite. Je suis désolée si j'ai mal fait. J'ai du mal à m'adapter, mais je fais de mon mieux, j'ai envie de prouver à tout le monde qu... " Red commença à s'emporter, mais Mary la coupa.
La gothique, un peu mal à l'aise et stressée, commença à tirer sur son collier pour laisser se relâcher son cou et pouvoir respirer un peu plus.

"Donc nous avons décidé que je t'aiderais un peu, pendant quelques temps. Histoire de, tu vois, te montrer comment bien faire les choses et te former. Et discipliner tes marmots."

La petite misogyne était un peu surprise, à la fois en bien, mais aussi un peu en mal.

"M'aider ? Vraiment ? Merci, alors !" Dit la gothique, contente d'avoir enfin accès à un peu de soutien.

"Par contre pour les gosses, j'ai vraiment besoin d'aide. C'est vrai qu'ils ne prennent jamais au sérieux ce que je dis, même s'ils n'ont pas l'air de mal se porter. Je n'arrive pas à les punir, je ne sais pas faire. Je n'arrive pas à avoir de l'autorité, parfois ils me chahutent même, alors je me dis que je vais travailler plus dur pour arranger les choses, mais ils continuent. Je sais plus quoi faire. J'ai de l'expérience normalement pour la gestion de groupe, mais les petits sont trop indisciplinés. J'arrive pas à être une vraie mère. Aide-moi Mary. "


"Et donc, vu qu'actuellement il ne pleut pas, je vais te montrer comment on fait la lessive. Maintenant. Parce que la tienne pue."

Redeemed était un peu déçue pour le coup. Touchée en réalité. Elle avait envie de s'énerver et de lui dire que c'était elle et sa pédagogie qui puait, mais elle se pressa d'étouffer cette pensée pour ne pas la lâcher contre sa volonté. Saloperie de malédiction.

"Comme tu... Enfin vous voudrez." La vouvoyer était important, car, même si son comportement était suspect, elle allait lui donner des conseils et elle ne devait pas se brouiller avec elle tant qu'elle avait du savoir à lui prendre et devait donc la brosser dans le sens du poil.






les blagues sur les goths sont les meilleures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
De l'art de martyriser la lessive 103_bm10De l'art de martyriser la lessive YytrDe l'art de martyriser la lessive Ue1t


De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyLun 6 Fév 2017 - 20:08

Mary avait écouté d'une oreille peu attentive toutes les réponses de cette "mère". Elle en avait juste retenu l'essentiel : elle rétorquait beaucoup trop, la contredisait parfois, avait été reconnaissante à un (bref) moment de l'aide proposé et surtout avait demandé son aide (halleluia !). Sa dernière phrase, où elle la vouvoyait, la fit tiquer. Aussi "clarifia-t-elle" quelque chose :

-Si je me montre dur, c'est uniquement pour ton bien. Pour que tu t'endurcisses. Ne te méprends surtout pas. Je suis tout autant stricte avec mes filles et je peux t'assurer...

Elle eut un petit sourire en coin.

-... Que je les aime toutes tendrement.

En soit ce n'était pas totalement faux (notez l'emploi du "totalement").

-Et ne t'en fais pas pour tes petits. Ce n'est pas de ta faute, l'ancienne mère, paix à son âme, elle aussi avait bien des soucis avec les siens. Elle n'arrivait pas à se faire obéir, c'est quelque chose qui demande du temps et de l'expérience. Alors toi qui a hérité de petits démons...

Kof kof, Anyway, kof kof.

-C'est pourquoi elle me laissait le soin de m'en occuper.

Le pire c'est que c'était vrai.

-Et je t'aiderais toi aussi. Tu verras, tes petits finiront par t'obéir et t'aimer.

Cependant, avant que l'autre n'ait pu dire quoi que ce soit, elle était déjà passé à autre chose, déclarant d'un ton enthousiaste qu'il était temps d'aller au bassin. Et c'est ainsi qu'elles s'en allèrent toutes les deux, une pile de linge sur les bras, en direction du bassin.
Si de base, l'idée de Mary avait été d'embêter cette "fille", de la faire souffrir et cetera... Elle était tout de même enthousiaste pour jouer les professeurs. Elle n'aimait pas répéter, n'avait aucune patience et s'expliquer sans doute très mal MAIS le fait d'enseigner la placait dans une situation de supériorité vis à vis des autres, même des plus grands. Elle était la personne qui SAVAIT et les autres non. C'était assez valorisant. Aussi commença-t-elle à tout montrer sans lui laisser le temps d'en placer une :

-Alors ici c'est le bassin d'eau pur. Il est ensorcelé par les fées et redevient propre à chaque fois. Donc aucun risque pour décolorer ou quoi. C'est aussi où on se lave mais normalement, à part si tu es vraiment crade, tu l'avais surement déjà remarqué.

Elle donna un coup de pied dans une souche d'arbre qui se trouvait à côté. Cette dernière s'ouvrit.

-C'est là où on range la lessive...

Elle sortit une sorte de savon.

-... Les brosses et les tapoirs...

Elle sortit les dites brosses et les dites tapoirs.

-... La place à laver...

Elle en sortit deux.

-... et le sel et le vinaigre pour enlever les tâches de sang.

Vous avez compris le principe.

-On lave toujours les vêtements tâchés de sang en premier ! Pour éviter qu'il ne reste collé. Ensuite les vêtements gras ou très tâchés et seulement en dernier les vêtements pas trop tâchés.

Elle réfléchissait à quoi dire d'autre.

-Et puis, euh... On sépare le linge fragile de l'autre. On lave les peaux de bêtes à l'envers. On sépare aussi la couleur du noir du blanc. Et euh...

Sa connaissance de la théorie commençait à venir à bout.

-Bon des questions ?






De l'art de martyriser la lessive Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Redeemed
Redeemed

★ Mère des Grimpeurs ★


✘ AVENTURES : 137
✘ SURNOM : La macho
✘ AGE DU PERSO : 16 ans et un tiers

✘ DISPO POUR RP ? : toujours
✘ LIENS : La violence était son langage.
Mais elle veut se racheter.

De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyLun 6 Fév 2017 - 22:01

Sans qu'elle ait réellement eu le temps d'y voir, Redeemed se retrouvait tirée vers le bassin pur, et la voilà en charge de toute une pile de linge sale !

Elle s'était faite inondée de consignes et de directives, et, franchement, elle n'arrivait pas à tout retenir.

" Bon des questions ? "

Des question ? Des tas. Un tas aussi grand que sa pile de linge.

" Euh … Je vous prie de m'excuser Madame Mary mais je vais vraiment avoir du mal à tout retenir comme ça. Le mieux serait que vous me notiez sur un bout de papier tout ce qu'il y a à savoir à propos de la lessive ainsi que les choses à faire dans le bon ordre. "

Pour le coup Reedy était gênée, car ça faisait beaucoup d'un coup.

" Ne m'en voulez pas mais je fais de mon mieux je peux vous l'assurer . "

C'était le minimum de dire ça après avoir faire une requête aussi conséquente. Redeemed regardait le sol, honteuse, et se frottait ses mains gantées. Les mères l'ont toujours stressée et intimidé, depuis ce fameux jour. En face-à-face, comme ça, devant LA Terrible Mary, ça lui faisait un peu peur.

" Je ne serais pas contre un peu d'entraînement. "

Redeemed attrapa timidement un vêtement tâché de sang et pointa le vinaigre du doigt.

" Donc j'ai bien suivi, je dois plonger le vêtement dans le bassin, mettre ce vinaigre dessus et frotter avec le savon ? "

Elle hésitait un peu pour le coup, elle ne voulait surtout pas que Mary la punisse !

Redeemed se mettait à genoux au bord du bassin et posait côté d'elle le vinaigre, en mettant le savon le savon dans sa main et le vêtement dans l'autre. Elle regardait l'eau, hésitante.

" Je dois pas enlever mes gants avant, non ? "

Elle fixait Mary en silence, puis baissait les yeux.

" Je suis désolée … Je parle beaucoup trop ... Il faut que tu me guides ..."






les blagues sur les goths sont les meilleures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
De l'art de martyriser la lessive 103_bm10De l'art de martyriser la lessive YytrDe l'art de martyriser la lessive Ue1t


De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyMar 21 Fév 2017 - 9:57

"Madame", elle lui donnait du madame. C'était con mais cela lui faisait plaisir et flattait son orgueil (enfin même si pour rentrer dans ses bonnes grâces, il aurait fallu dire "Mademoiselle" car tout de même, elle n'était pas si vieille que ça). Oui, réellement, la Sanglante était vaniteuse et cela suffisait à apaiser ses envies de railleries pour le moment, ne serait ce qu'un peu. M'enfin cela ne dura pas bien longtemps car, tel un loup affamé qui lorgne une brebis blessée, la maladresse de la nouvelle mère lui donnait envie d'en profiter d'avantage. Surtout que bon, pour le coup, cette "fille" n'était vraiment pas très douée. Elle laissa s'échapper un soupire bien sonore pour exprimer sa lassitude.

-Ne m'en voulez pas mais je fais de mon mieux je peux vous l'assurer .

Trop tard.

-Je ne serais pas contre un peu d'entraînement.

Mary approuva vigoureusement cette phrase. Oh que oui elle aurait de l'entrainement. Car après tout, comme l'on disait, c'est en forgeant que l'on devient forgeron ! Et c'est en faisant des corvées que l'on devient une boniche ! Il n'y avait qu'à voir Joy pour en avoir la preuve. Enfin non, c'était méchant pour Joy. Elle méritait mieux que cela.
Elle eut finalement un indice que c'était un ancien garçon quand le premier vêtement qu'il prit dans les "tâchés de sang" fut un haut. Elle était censé avoir quoi ? Quatorze ans non ? A son âge, elle aurait déjà dû les avoir et comprendre son sous-entendu mais non. Ou alors elle était conne et c'était également une possibilité.

-Donc j'ai bien suivi, je dois plonger le vêtement dans le bassin, mettre ce vinaigre dessus et frotter avec le savon ?
-Non, c'est pas... Rah.
- Je dois pas enlever mes gants avant, non ? Je suis désolée … Je parle beaucoup trop ... Il faut que tu me guides ...

Là encore, Mary laissa s'échapper son exaspération envers cette gamine qui baissait la tête. Elle la lui prit et la força à la regarder.

-Ok, j'ai dit que je te traiterais comme une de mes filles n'est ce pas ? Alors écoutes bien. Je dis une fois et je ne répètes pas.

Elle relâcha la tête puis lui prit la main pour la mener sur la planche.

-D'abord tu places ton vêtement là dessus. Tu mets les trucs pour éviter qu'il s'échappe. Ensuite tu le plonge dans l'eau. Puis tu le sors.

Elle prit le vinaigre, une brosse et le sel et le lui donna :

-Ensuite seulement, tu appliques le vinaigre avec la brosse sur la zone tâchée et tu rajoute un peu de sel pour que ca parte mieux. Puis tu frottes le tissu contre lui même pour faire rentrer, tu rinces et éventuellement tu recommences si tu vois que ca n'a pas été suffisant. Mais si tu en mets assez la première fois et que tu frottes suffisamment, ca devrait aller.

Elle recula un peu, n'ayant plus rien à agripper.

-Après, c'est la même chose avec le savon sur toute le vêtement et on finit par battre le vêtement pour le faire sécher et enlever le sel. Donc tu vois, ce n'est pas si compliqué. Et la plupart de ce que je te dis va faire sens quand tu te retrouver à le faire. Sers toi un peu de ta tête aussi.

Elle se rassit un peu mieux, pour bien observer, prit son carrelet de sa poche et le fit rouler entre ses doigts tel un stylo.

-Allez, maintenant essaye. Je regarde.

Et pour rappel, elle la traitera comme sa propre "fille"...
Ce qui n'était guère rassurant pour Redeemed.






De l'art de martyriser la lessive Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Redeemed
Redeemed

★ Mère des Grimpeurs ★


✘ AVENTURES : 137
✘ SURNOM : La macho
✘ AGE DU PERSO : 16 ans et un tiers

✘ DISPO POUR RP ? : toujours
✘ LIENS : La violence était son langage.
Mais elle veut se racheter.

De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyMar 21 Fév 2017 - 22:27

Mary venait de lui attraper la tête ! Lamary venait de lui ATTRAPER ! SA tête ! Ça lui faisait peur, elle stressait, elle pensait qu'elle allait récolter une gifle ! Les mains de la sanglante étaient froides et fermes ! Comme son comportement, ça effrayait Redeemed, et ça se lisait dans son regard !

« -Ok, j'ai dit que je te traiterais comme une de mes filles n'est ce pas ? Alors écoutes bien. Je dis une fois et je ne répètes pas. »

Oh merde … Putain faut que je me concentre, elle va pas répéter ! En plus si je me trompe elle va s'énerver !

« -D'abord tu places ton vêtement là dessus. Tu mets les trucs pour éviter qu'il s'échappe. Ensuite tu le plonge dans l'eau. Puis tu le sors. »

Redeemed était un peu-beaucoup stressée, et elle tentait de bien faire, mais pour être honnête, la petite cadavre sur pattes était un peu dépassée.

« -Ensuite seulement, tu appliques le vinaigre avec la brosse sur la zone tâchée et tu rajoute un peu de sel pour que ça parte mieux. Puis tu frottes le tissu contre lui même pour faire rentrer, tu rinces et éventuellement tu recommences si tu vois que ça n'a pas été suffisant. Mais si tu en mets assez la première fois et que tu frottes suffisamment, ça devrait aller. »

« Ok ! Je crois que j'ai compris ! » Elle déjà un peu plus confiante ; mais pas tellement, car Mary était là.

« -Après, c'est la même chose avec le savon sur toute le vêtement et on finit par battre le vêtement pour le faire sécher et enlever le sel. Donc tu vois, ce n'est pas si compliqué. Et la plupart de ce que je te dis va faire sens quand tu te retrouver à le faire. Sers toi un peu de ta tête aussi. »

« Très bien ! Merci Mada... Mademoiselle Mary ! » Elle faisait vraiment attention pour le coup. Elle le méritait bien, qu'est-ce qu'elle était gentille de l'aider à devenir une meilleure mère !

« -Allez, maintenant essaye. Je regarde. »

« Oh putain ...Oh merde … » Elle a sorti son carrelet en plus ! LE carrelet ! Celui qui en avait fait pleurer plus d'un !

Elle devait absolument être irréprochable sinon ça allait faire mal ! Alors la gothique faisait très attention. Cependant, avec le stress de subir le regard de LA sanglante, ses petites maints tremblaient, et, le pot de lessive étant bien lourd, elle le renversa et le fit tomber dans le bassin !
Horreur ! C'était une catastrophe ! Dans la surprise, Redeemed était terrifiée de voir cette erreur se produire, ce qui lui faisait alors lâcher un juron par automatisme.

« PUTAIN DE MERDE DE CHIER ! C'est un truc de meuf ça ! C'est de la merde, putain ! »

En entendant ses propres mots, la gothique poussa un petit cri aigu de surprise et posa ses mains sur sa bouche comme pour s'empêcher un autre gros mot. Redeemed, laissant toute la lessive se répandre dans le bassin, elle se tourna très lentement vers Mary, redoutant sa fureur.






les blagues sur les goths sont les meilleures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
De l'art de martyriser la lessive 103_bm10De l'art de martyriser la lessive YytrDe l'art de martyriser la lessive Ue1t


De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyMer 1 Mar 2017 - 21:45


De toutes les facettes qu'avait montré cette "mère" depuis le début de l'échange, Mary l'avait vu comme empotée, idiote, timide, indiscipliné, maladroite, qui parle trop et j'en passe. Aussi, quand elle la vit faire tomber le pot, elle ne fut pas surprise, se contentant de soupirer bruyemment, comme d'habitude. Mais....

« PUTAIN DE MERDE DE CHIER ! C'est un truc de meuf ça ! C'est de la merde, putain ! »

L'entendre crier ainsi la surprit fortement. Elle en ouvrit de grands yeux et demeura un instant sans voix. Elle ne l'imaginait pas aussi vulgaire et ce qu'elle disait n'avait aucun sens à ses oreilles. Elle la vit pousser un petit cri de surprise, se bailloner elle même sa bouche avec ses mains et se tourner vers elle avec un regard inquiet. Peut être que si elle n'avait pas été aussi prise au dépourvu, Mary aurait rit en voyant cette scène car, assurément, la scène en elle même était réellement comique. Mais elle était trop étonnée et finit seulement par lâcher :

-Ben évidemment que c'est un truc de meuf, tu croyais quoi ? Les garçons sont trop cons pour pouvoir faire ce genre de travail.

Le sous entendu "truc de filles = mal" lui était totalement passé au dessus de la tête, ne laissant que la phrase au premier degré, le plus littéral. Elle se reprit tout de même et ajouta :

-Ceci dit, tu es encore plus empotée et stupide que je ne l'avais cru. Vraiment, je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi bête et je suis l'une des plus vieilles mères. Faire tomber la lessive, non mais vraiment. Si tu t'occupes aussi bien de tes enfants, pas étonnant que cela soit ingérable.

Elle avait débité au fur et à mesure que cela lui venait (d'où la répétition des "vraiment") et lui donna un petit coup de carrelet dans la cuisse pour marquer le coup.

-Aller ! On reprend !

Elle ramassa la lessive, ne laissant pas le temps à l'autre de le faire. De toute manière, elle avait bien démontrée que c'était trop lourd pour elle. Elle la reposa donc sur la rive et demanda :

-Bon, est ce que tu sais au moins utiliser un tapoir sans le faire tomber ou est ce trop dur pour toi ?






De l'art de martyriser la lessive Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Redeemed
Redeemed

★ Mère des Grimpeurs ★


✘ AVENTURES : 137
✘ SURNOM : La macho
✘ AGE DU PERSO : 16 ans et un tiers

✘ DISPO POUR RP ? : toujours
✘ LIENS : La violence était son langage.
Mais elle veut se racheter.

De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyVen 3 Mar 2017 - 19:48

« Ben évidemment que c'est un truc de meuf, tu croyais quoi ? Les garçons sont trop cons pour pouvoir faire ce genre de travail. »

« Pourtant moi j'y arrive ! Enfin j'essaie ... »
A d'abord répondu Redeemed indignée, puis enfin un peu déçue d'elle-même.

La gothique ne se posait même plus la question de si les gens étaient au courant de qui elle était ou de ce qui lui est arrivé. Elle se contentait simplement d'en parler comme ça lui venait et se considérait comme un garçon, sauf si on lui rappelait clairement qu'elle ne l'étais plus vraiment.

Elle se contentait de rester là à fixer Mary, en se tournant par moment pour regarder les affaires autour d'elle, et revenant vers Mary pour observer sa façon de se tenir droite, ses habits, mais surtout, son regard froid et cassant qui avait ce petit quelque chose de... Cruel. Ça faisait peur à Redeemed décidément.

« Ceci dit, tu es encore plus empotée et stupide que je ne l'avais cru. Vraiment, je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi bête et je suis l'une des plus vieilles mères. Faire tomber la lessive, non mais vraiment. Si tu t'occupes aussi bien de tes enfants, pas étonnant que cela soit ingérable. »

Casssante la sanglante. Elle était décidément sans pitié avec la gothique. Aussi cette se contentait de baisser la tête devant Mary, honteuse, et déclara timidement un petit :

« Excusez-moi, Mademoiselle Sanglante... Je ferais de mon mieux la prochaine fois... »

À peine eu-t-elle le temps de dire cela qu'elle reçu un coup de carrelet en pleine cuisse. Ça lui faisait un peu mal mais sans plus. Ce coup venait de la sortir de sa torpeur-de-honte.

« Aïe ! Non ne me frappe pas, s'il te plaît ! »

« Aller ! On reprend ! »

« D'accord, d'accord ! je reprends, mais ne me tape surtout pas ! »

Oui, ne pas la frapper avec ce genre d'objet dans ce genre de contexte et cette façon. ça lui faisait bien trop penser à ses parents qui lui faisaient du mal. Aux coups qu'il recevait pour un oui et pour un non. À la rage que chaque coup faisait naître en lui. Redeemed ne voulait plus y penser. Ces souvenirs la faisait d'un côté souffrir autant qu'à l'époque, mais ravivait aussi la flamme de sa colère passée. Celle qui l'avait rendue aussi violent et méchant avant. Il ne fallait pas que Redeemed prenne plus de coups comme celui-ci, elle qui s'était juste que là si bien conduite.

« Bon, est ce que tu sais au moins utiliser un tapoir sans le faire tomber ou est ce trop dur pour toi ? »

Redeemed tentant de faire taire ses mauvais souvenirs, et donc sa colère, réussi avec succès et répondit à Mary avec un ton acide, ayant du mal à symboliquement supporter ce coup de carrelet. Mais ça allait. Red avait réussi à étouffer ses émotions.

« Oui, je sais. »


Elle attrape la tapoir, commence à l'utiliser un peu comme il faut, puis se dernier se casse soudainement dans ses mains. Redeemed ne comprenait pas ce qui venait de se passer !

« Je … Je … Mais c'est pas possible ! Je ne comprends pas, je l'utilisais bien ! »







les blagues sur les goths sont les meilleures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
De l'art de martyriser la lessive 103_bm10De l'art de martyriser la lessive YytrDe l'art de martyriser la lessive Ue1t


De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyMar 7 Mar 2017 - 12:29

Heureusement pour Redburn probablement, Mary ne tiqua pas sur sa première protestation. Elle ricana un peu au "Mademoiselle Sanglante" (mon dieu c'te nom) et un peu plus franchement à ses supplications de ne pas la frapper. Décidément, quelle mauviette celle là. Elle lui avait juste donné un petit coup et elle se plaignait déjà. Qu'est ce que cela aurait été si elle lui avait réduit les doigts en sang ?! Cependant elle ne s'attendit absolument pas au coup du tapoir qui se brise soudainement. Là encore, elle en resta ébahie, ne prêtant aucune attention aux protestations de la mère.

-Mais punaise, tu le fais exprès ou quoi ?

Le ton ici n'était même pas moqueur ou contrarié, il était, réellement, incrédule, comme si elle ne comprenait vraiment pas ce qui se passait (ce qui était le cas). Elle regarda successivement la jeune fille, puis le bout de bois, puis la jeune fille, avant de ne se baisser pour ramasser la seconde partie du tapoir qui était tombée à l'eau. Elle l'examina rapidement.

-Ou alors il était peut être juste vieux, fit elle à mi-voix plus pour elle même que pour sa "collègue". Soit ça, soit l'humidité.

Cela ne l'empêcha de jeter le bout de bois dans l'eau d'un geste agacé. Maintenant qu'il était fichu, cela ne servait à rien de le garder. Autant le balancer au fond de l'eau. Elle soupira pour la énième fois depuis le début de la séance. Elle allait devoir se lever pour aller en chercher un autre. Mais elle n'avait pas envie, trop fatiguant. Elle préféra donc entre dans le passif agressif directement et déclara :

-On dirait vraiment que tu es maudite.

Il y a un concept en littérature qui s'appelle l'ironie dramatique et qui illustrait parfaitement cette situation. Mais cependant, ne prenez pas en compte cette parenthèse, l'auteure du dit post a abusé de la littérature jeunesse moderne. Dans la réalité réelle de l'île de jamais, Mary n'avait effectué aucune pause, si ce n'est pour respirer et avait ainsi continué :

-Tout ce que tu touches depuis le début, tu le casses. Je n'arrive pas à déterminer si tu es juste complètement maladroite et bête comme tes pieds ou si tu cherches à me provoquer. En tout cas je ne suis pas vraiment sûre de vouloir te laisser recommencer.

Et pour la centième fois, elle soupira, et, d'une voix théâtralement bien trop dramatique, elle se plaignit :

-Et moi qui voulait simplement t'aider, voilà comment tu me remercies.






De l'art de martyriser la lessive Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Redeemed
Redeemed

★ Mère des Grimpeurs ★


✘ AVENTURES : 137
✘ SURNOM : La macho
✘ AGE DU PERSO : 16 ans et un tiers

✘ DISPO POUR RP ? : toujours
✘ LIENS : La violence était son langage.
Mais elle veut se racheter.

De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyJeu 6 Avr 2017 - 18:12

"Mais punaise, tu le fais exprès ou quoi ?"

Redeemed baissait timidement les yeux vers le sol, honteuse.

"Ou alors il était peut être juste vieux. Soit ça, soit l'humidité." 

"Euh, oui, c'était peut-être ça … Vous avez peut-être raison …"
Elle lèvait timidement les yeux sur Mary et restait assise sur le sol, devant elle, ce qui donnait clairement l'impression à Redeemed d'être infiniment inférieure à sa collègue maman.

"On dirait vraiment que tu es maudite. Tout ce que tu touches depuis le début, tu le casses. Je n'arrive pas à déterminer si tu es juste complètement maladroite et bête comme tes pieds ou si tu cherches à me provoquer. En tout cas je ne suis pas vraiment sûre de vouloir te laisser recommencer."


"Désolée ..."


"Et moi qui voulait simplement t'aider, voilà comment tu me remercies."

Avait-elle fait exprès de sortir un jeu de mot comme ça ou ignorait-elle réellement le fardeau de la gothique ? Sans réellement pouvoir le choisir, Redeemed répondait au premier degré.
"Oui, je suis complètement maudite... Chaque goutte de mon sang l'est..." Elle lâchait maintenant on long soupir de lassitude et de désespoir, et regardait maintenant dans le vague. "Ouais, complètement maudite …"
La jeune fille lui demandait maintenant :

"Tu ne m'en veux pas j'espère ?"






les blagues sur les goths sont les meilleures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
De l'art de martyriser la lessive 103_bm10De l'art de martyriser la lessive YytrDe l'art de martyriser la lessive Ue1t


De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyJeu 20 Avr 2017 - 20:23

-Oui, je suis complètement maudite... Chaque goutte de mon sang l'est... Ouais, complètement maudite …

Ces mots calmèrent totalement la mère tandis que sa curiosité grimpait en flèche. Oooh, mais c'était très intéressant tout cela. De quoi parlait elle ? Aurait elle mis, sans le faire exprès, le doigt sur le secret de Redburn ? Cette histoire de transformation ? Ou même pire. Elle retint un sourire mauvais de s'installer sur ses lèvres et reporta son attention sur la nouvelle mère, qui avait l'air totalement soumise, comme si elle lui était inférieure - ce qui était totalement le cas du point de vue de Mary, mais c'était un détail.

-Tu ne m'en veux pas j'espère ?
-Mais non voyons, fit elle d'une voix bien plus doucereuse. Je suis juste frustrée à cause du matériel qui ne cesse de se casser. Pardon si je t'ai fait croire autre chose.

Elle n'en croyait pas un mot évidemment - enfin si, elle était véritablement frustrée par le matériel et les échecs successifs de son "élève" sur des tâches simples et cela lui donnait envie de tout saccager, Redburn comprise. Mais pour la faire parler, il fallait faire semblant. Aussi s'approcha-t-elle doucement et lui prit la main en souriant.

-Tu vas y arriver, je n'en doute pas.

"Y a intérêt surtout à ce que tu y arrives" fut une retranscription plus fidèle de ses pensées mais là encore, elle la passa sous silence. D'une voix encore plus mielleuse qu'avant, elle rajouta :

-Mais au fait, c'est quoi cette histoire de malédiction ? Raconte moi un peu.

Oui, car c'était la seule chose qui l'intéressait dans cette histoire. Il fallait qu'elle se confie, pour que la Sanglante sache. Et ensuite, si ce à quoi elle pensait était vrai, elle pourrait s'amuser avec elle sans aucune limite.






De l'art de martyriser la lessive Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Redeemed
Redeemed

★ Mère des Grimpeurs ★


✘ AVENTURES : 137
✘ SURNOM : La macho
✘ AGE DU PERSO : 16 ans et un tiers

✘ DISPO POUR RP ? : toujours
✘ LIENS : La violence était son langage.
Mais elle veut se racheter.

De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyVen 21 Avr 2017 - 17:44

"Mais au fait, c'est quoi cette histoire de malédiction ? Raconte moi un peu "

Redeemed avait encore les mains tenues par Mary, tandis qu'elle regardait la sanglante avec des yeux de biche apeurée.

« Euh … T'es sûre que tu veux savoir ? C'est pas très intéressant tu sais… Je suis pas intéressant (notez le masculin) de toute façon... »

Elle baissait encore une fois les yeux, trop effrayée pour oser regarder Mary droit dans les yeux.

« Je suppose que je dois finir maintenant que je t'ai lancée sur le sujet ... »

La gothique dégageait ses mains de celles de l'autre mère et s'asseyait sur un rocher au bord de l'eau, elle regardait son reflet dans l'eau.

« Bah... Au début j'étais un garçon... J'étais violent, bête, vilain et macho... Un jour j'ai dit un truc super macho à une fille et ça l'a fait pleurer... Moi je m'en moquais donc j'étais parti... (elle soupire) Sauf que les pleurs de la fille avait attiré la fée bleue, à qui la fille lui a tout dit... Donc la Fée Bleue a décidée de me transformer en fille pour m'apprendre à changer et à mieux me comporter... à corriger mes erreurs, à être gentil... Et depuis je suis comme ça... »

Redeemed attrapait plein de cailloux et les lançaient un par un dans l'eau, certains ricochant, d'autre faisant des éclaboussures.

« Elle m'a dit que je devrais rester comme ça aussi longtemps qu'il le faudrait, mais que mes actes pouvaient raccourcir ou allonger ma punition... »

Elle continuait de lancer des cailloux.

« Mais c'est pas tout, sinon ce serait trop facile... Elle a aussi bloqué la capacité de mon corps à se renforcer pour être certaine que je puisse plus être violent... Elle m'a interdit de m’entraîner non plus... Tous les gros mots ou trucs méchants que je dis sont sanctionnés …  Et pas de truc violent, évidemment.»

Elle se penchait pour attraper plus de cailloux et les relancer.

« Je peux pas mentir non plus, même si je voulais mentir, c'est la vérité qui sortirait à chaque fois... Je peux pas non plus voler ou faire de sales coups du genre, mon corps se bloquerait jusqu'à ce que je renonce... C'est la malédiction qui dirige ma vie au final...»

Elle jetait un gros cailloux dans l'eau, faisant des grosses éclaboussures.

« Et tous les matins, la Fée Bleue s'assure que je me déguise pas en garçon...  Je me suis dit que ce serait une bonne idée de devenir mère, pour me protéger des gens qui veulent se venger, et pour montrer à tout le monde que je me suis racheté, ou au moins que j'essaye. J'ai même changé de nom pour le montrer à tout le monde !»

Redeemed arrêtait de lancer ses cailloux et se tourna vers Mary, encore assise. Elle lui refit ses yeux de biche apeurée.

« Voilà tu sais tout... Tu sais à quel point j'ai été bête et stupide... Je m'en veux beaucoup tu sais... Je suis trop nul, je mérite même pas d'être une fille... Je me sens terriblement coupable quand je vois les autres filles ...»






les blagues sur les goths sont les meilleures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
De l'art de martyriser la lessive 103_bm10De l'art de martyriser la lessive YytrDe l'art de martyriser la lessive Ue1t


De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyMer 10 Mai 2017 - 17:49

La jeune fille avait tenté d'esquiver le sujet au début, mais c'était peine perdue. Mary savait se faire insistante et au final, quand elle finit par accepter de lui raconter son histoire, une joie interne la prit. La curiosité était forte. Elle la regarda s'installer là bas avec un sourire carnassier et écouta avec grande attention son histoire.

Le début ne fut que confirmer les rumeurs. C'était un ancien garçon. Et pas un des plus tendre apparemment. Par contre, elle n'était pas au courant pour l'incident avec la fille ni même les détails de la malédiction. Le fait qu'elle ne puisse pas utiliser sa force par exemple ou que sa manière d'agir avait une incidence sur le temps. C'était très intéressant tout cela, ou du moins c'était des détails qu'elle pouvait utiliser à son avantage. De fait, elle l'écoutait, les oreilles grandes ouvertes, la regardant vaguement lancer des cailloux pour faire des ricochets.

La partie sur le mensonge l'intéressa beaucoup également. Ainsi, elle ne pouvait pas mentir. C'était un détail intéressant, en fait presque l'un des plus importants. Car, après tout, elle pourra utiliser cela pour diverses tâches. Déjà, cela signifiait qu'elle pourrait lui tirer les vers du nez sur n'importe quel sujet. De plus, si elle voulait en faire son indic' plus tard, cela serait bien plus facile et elle n'aurait jamais à douter de la fiabilité des informations. Par contre, si elle était capable de faire ça, alors les pirates en serait tout autant capable, sinon plus, raisonna-t-elle. Il faudrait donc la garder à l'oeil. La (?) pauvre (????) mère apprentie ne se doutait surement pas de ce qui allait lui arriver en se confiant ainsi. Ou alors si mais sa malédiction la prévenait de faire autrement. De toute manière là n'était pas la question ELLE SOUFFRIRAIT. Point barre.

La partie sur les remords lui sembla bien moins sincère cependant et elle se contenta de la fixer d'un air sceptique. Ce n'était pas qu'elle n'y croyait pas, c'était qu'elle trouvait ça ennuyant et qu'elle n'avait aucune empathie pour Redburn. Genre, aucune. Elle s'en fichait complètement. Aussi, quand elle eut fini de parler, la Sanglante lui répondit d'une voix transpirant la suffisance :

-Oui. T'es nul et tu ne mérites rien. En plus, le fait qu'une fée ait décidé qu'être une fille était une punition me blesse. Ta simple existence de maudite est une insulte à la gente féminine.

Non, en vrai, Mary comprenait le raisonnement derrière, le fait de forcer l'apprentissage de l'empathie, ce genre de truc. Mais elle voulait simplement la blesser.

-Et je n'ai pas l'impression que tu sois si repentante que cela. Je ne t'ai vu faire aucun effort jusqu'ici. Je ne suis même pas sure de pouvoir te considérer comme mère ou apprentie. En fait, je ne comprends pas comment Peter a pu te laisser... Oh, c'est vrai, il est perdu dans ses sombres pensées en ce moment. Eh bien tu es chanceuse car sinon il t'aurait surement fait bannir et tu aurais fini en pute ou en cadavre.

Au fur et à mesure, qu'elle parlait, sans jamais lui laisser d'ouvertures pour rétorquer bien entendu, son ton devenait de moins en moins suffisant et de plus en plus moqueur et méchant. Elle se contentait de l'ouverture pour l'instant, de casser un peu son estime. Et bientôt elle en viendrait à plus dur. Après tout, n'avait elle pas elle même dit qu'elle ne pouvait pas se défendre ? Elle testerait cela bien assez tôt. Mais pour finir sa splendide tirade, elle s'approcha de Redburn, prit sa tête d'une main et la força à la regarder, en demandant :

-Puis que tu ne peux pas mentir, répond honnêtement. Y a-t-il seulement une personne sur l'île qui tient à toi ou alors est ce que tout le monde te déteste vu à quel point tu es insupportable ?






De l'art de martyriser la lessive Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Redeemed
Redeemed

★ Mère des Grimpeurs ★


✘ AVENTURES : 137
✘ SURNOM : La macho
✘ AGE DU PERSO : 16 ans et un tiers

✘ DISPO POUR RP ? : toujours
✘ LIENS : La violence était son langage.
Mais elle veut se racheter.

De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyMar 30 Mai 2017 - 19:20

Redeemed prenait dans la face toutes les réflexions de Mary. Elle lui avait déballé son histoire et lui avait ouvert son cœur, mais ne ce serait jamais attendu à ce qu'elle le poignarde aussi crûment et aussi gratuitement. Ça lui avait fait un petit choc dans la poitrine, et elle sentait déjà les larmes commencer à monter, mais était étrangement également habitée au même moment par une petite -toute petite- envie de se défendre, mais elle l'ignorait, sachant pertinemment qu'elle n'aurait jamais la force d'oser tenir tête à la terrible maman qui saigne ses enfants.

« Puis que tu ne peux pas mentir, répond honnêtement. Y a-t-il seulement une personne sur l'île qui tient à toi ou alors est ce que tout le monde te déteste vu à quel point tu es insupportable ? »

« Mais... P-pourquoi tu dis ça … ? T'es-t'es méchante … Y'a plein de de gens qui tiennent à moi … Y'a Cilla qui m'adore, y'a Soul, y'a Jay, y'a plein de tout petits qui m'apprécient sans ce soucier de qui je suis, et y'en a quelques autres aussi mais ils m'aiment pas encore vraiment assez.... »

Elle reste pendant quelques courtes secondes les yeux dans le vide, en faisant à Mary, se faisant toujours tenir le menton par cette dernière.

« ...En fait y'a pas mal de gens qui m'aiment ! Tout mes efforts ne sont pas inutiles finalement ! »

Elle mettai un petit coup sur la main de Mary pour lui faire lâcher son menton, elle sentait sa confiance remonter en elle quand elle repensait à ses propres mots si positifs. Peut-être aurait-elle finalement la force d'oser tenir tête à la sanglante ?

« Avoue, ça t'aurais fait plaisir que je te dise que personne tiens à moi. Dommage pour toi ma vieille. » Ajoutait-elle, en osant arborer un sourire provocateur, défiant ouvertement sa collègue.

HRP:
 






les blagues sur les goths sont les meilleures:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
De l'art de martyriser la lessive 103_bm10De l'art de martyriser la lessive YytrDe l'art de martyriser la lessive Ue1t


De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive EmptyMar 4 Juil 2017 - 23:42

Mary leva un sourcil sceptique quand elle vit la fausse mère commencer son baragouinage sur les gens qui l'aimaient. Mais quand elle commença à se rebeller à la pousser d'un signe de la main, cela l'agaça. Elle n'avait qu'une envie à ce moment, la broyer. Aussi prit elle sa voix la plus doucereuse et susurra :

-Oh, pauvre petite fille. Juste parce que tu ne peux dire que la vérité ne signifie pas que cela soit vrai.

Elle l'avait cherché, elle n'allait pas la laisser la défier impunément. Oh que non. De suite, sans lui laisser le temps, elle enchaina d'un ton plus agressif.

-Rappelle moi pourquoi nous sommes là ? Ah oui, parce que tu es incapable de jouer ton rôle de mère correctement et que tu es si maladroite que tu ne sais même pas faire une lessive.

C'était vrai, c'était totalement vrai. Et toute la suite de son discours fut ainsi, rapide, sans la laisser en place une, sèche et moqueur :

-Et aussi car tu ne disciplines pas assez tes gosses. Tout le monde rit de ce qu'ils te font subir.

Là encore, elle ne pouvait le nier car, c'était une des premières demandes qu'elle lui avait faite : de l'aide pour discipliner les petits. Ouin ouin ouin les petits me chahutent ouin ouin ouin je sais plus quoi faire. Et comme elle l'avait dit, elle ne pouvait pas mentir, c'est donc que cette partie devait être vraie. Et elle comptait bien s'en servir contre elle. Mais pour l'instant, il fallait détruire ses espoirs, reprendre son minable argument pour le mettre en pièce et lui faire voire, définitivement, qu'elle n'était rien.

-Et qui as tu listé déjà ? Soul ? Il est gentil avec tout le monde, ne t'illusionne pas. C'est mon fils, je le connais mieux que quiconque. Il est gentil car c'est son travail d'être gentil mais il ne s'ouvre que très difficillement et peu de gens sur l'île peuvent se targuer d'être vraiment son ami.

Le ton était un peu aigre. C'était totalement vrai. Les amis de Soul, il n'y en avait pas des masses et ils étaient presques tous soigneur ou chef. Donc pas Redburn.

-Quand à Jay, elle a surement pitié de toi. Et là aussi, c'est ma fille et je la connais. Douce Jay, gentille Jay, toujours à sourire.

Ennuyante Jay, Désobéissante Jay. Qui ne sait pas rester en place Jay. Le simple fait de la mentionner faisait revenir en elle des souvenirs aigres. Jay qui lui filait entre les doigts.

-Toujours à s'occuper des petits animaux blessés. Et c'est tout ce que tu dois être à ses yeux.

Ah, l'amour d'une mère pour ses enfants. C'était pour cela qu'elle les connaissait si bien. Et que cette petite idiote tente de remettre ce fait en question tiens. Cela serait marrant. Elle continua donc d'un ton triomphale :

-Et ensuite, qui y avait il dans ta liste ? Oh oui ! Plus personne ! Que des groupes imprécis, des gens qui pourraient t'aimer mais ne le font pas encore assez ou des petits qui viennent vers toi. Mais où sont ils alors ? Et pourquoi est ce que tu t'en prends plein la gueule et que personne ne lève le petit doigt ?

D'un geste brusque, ce fut elle qui la poussa. Elle n'avait pas apprécier le geste de tout à l'heure. Et le fait qu'elle ne puisse pas se défendre n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Aussi lui envoya-t-elle un coup de pied qui la propulsa à terre. Son sourire devint sadique. Se venger, se venger.

-Par exemple, si je te trainais par les cheveux jusqu'à l'arbre et que je te rasais devant tout le monde, combien viendrait à ta rescousse ? Sincèrement ?

Cette idée lui plaisait beaucoup et d'ailleurs se mit elle à tirer les cheveux de la fausse mère pour la forcer à lever la tête et à l'écouter prononcer ses derniers mots de sa tirade :

-Tu es juste une pauvre gamine illusionnée. Voilà ce que tu es.

HRP:
 






De l'art de martyriser la lessive Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




De l'art de martyriser la lessive Empty
MessageSujet: Re: De l'art de martyriser la lessive   De l'art de martyriser la lessive Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp :: Le Bassin Pur-