Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Coyote Revêche
avatar

♐ Guerrier des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 24
✘ SURNOM : La Solitaire
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Faut demander
✘ LIENS : Un être sauvage
qui ne saurait être apprivoisé

MessageSujet: Icognitus [Seedy]   Sam 21 Jan 2017 - 19:30

Assise à l’entrée de son tipi, Coyote Revêche regardait l’averse tomber sur le village des Piccaninnys. Depuis des heures, l’eau tombait du ciel sans qu’on puisse mettre l’orteil dehors et finir complètement mouillé. Il fallait attendre. Encore. Et la jeune fille en devenait folle. Il n’y avait pas eu une seule journée sans pluie. Pas toujours des averses. Oh non, mais un crachat détestable qui suffisait à rendre l’air constamment chargé d’humidité.

On avait célébré la fin de la sécheresse et la renaissance de la forêt. De grandes fêtes avaient eu lieu dans chacune des tribus. Cette pluie représentait un renouveau et une libération. La vie reprenait peu à peu son cours normal. Après des semaines, Coyote n’en pouvait désormais plus. Ses ongles grattaient nerveusement le sol créant des sillons profonds dans la terre gorgée d’eau. Elle voulait que ça cesse. Maintenant.

« Peter Pan pleure encore. » avait-elle, un jour, entendu des anciens.

À cet instant, la Piccaninny n’avait pas saisi la référence. Toutefois, cette phrase était revenue, encore et encore, jusqu’à ce que la jeune fille comprenne. Peter Pan était la cause de cette pluie. Peter Pan était encore la cause du mauvais temps. Visiblement, assécher l’île ne lui suffisait pas. Non, maintenant, le chef des Garçons Perdus voulait les noyer dans ses larmes. Coyote Revêche arrivait au bout de sa patience et le Visage Pâle aurait bientôt une raison pour réellement pleurer.

La jeune fille attendit la fin de cette pluie pour s’aventurer dans la jungle. Son plan restait simple : aller au Grand Arbre, trouver Peter Pan, frapper Peter Pan, lui faire comprendre qu’il arrête de pleurer, repartir du Grand Arbre.

Sur sa route, Coyote Revêche fut toutefois distraite de son plan initial. En s’approchant du camp, des bruits incongrus parvinrent à ses oreilles et, poussée par la curiosité, elle en prit la direction. Peter Pan pouvait attendre. D’un pas lent, elle s’avança aussi discrètement que possible jusqu’à la source du bruit. La Piccaninny se glissa derrière un arbre suite à quoi elle jeta un coup d’œil rapide à l’objet de sa curiosité. Automatiquement, Coyote Revêche fronça les sourcils. Un Visage Pâle fabriquait… quelque chose. La Peau-Rouge attendit et profita d’un moment de distraction du garçon pour s’approcher.

Sa main se tendit lentement vers l’objet inconnu. Elle y toucha une première fois pour la retirer immédiatement. Rien. Il ne se passait rien. Sans plus de retenu, Coyote Revêche attrapa l’objet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seedy
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 116
✘ SURNOM : La Camelote
✘ AGE DU PERSO : Entre 12 et 14ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2 on va dire c'est bien déjà.
✘ LIENS : J'ai un nid de cigognes dans le
coeur

MessageSujet: Re: Icognitus [Seedy]   Dim 22 Jan 2017 - 17:01

Les tourments bardés de frayeurs qui agitent les battements de son cœur se sont apaisés, ses blessures intérieures chauffées à vifs ont été soulagées par la venue d’Etincelle dans sa vie. Le besoin de se sentir utile, de ne plus répéter avec acharnement et névrose les mêmes gestes, les mêmes déclins de regards, la manière de comment il évitera les moqueries lancées en l’air lui fait étrangement du bien.

En fait il ne fait que réfléchir à comment pouvoir aider Etincelle, et c’est déjà bien mieux que de se demander comment se laisser mourir contre un angle de mur, jusqu’à entendre le lendemain. Et répéter ça, encore et encore, pour toujours.

La venue d’Etincelle a effrité un peu la routine qu’il s’est imposé. Et puis merde, c’est que Flare elle serait presque fière de lui si elle le voyait – et il se gonfle un peu de fierté. C’est qu’il y pense trop souvent à Flare, à la courbe de ses fossettes quand elle sourit, à son rire qui détale entre les écorces du grand arbre, à la manière dont elle embrassait son épaule avec son poing, à son odeur qui sentait l’odeur d’herbe et de la pluie, aussi.

Flare est une ancre jetée tout au fond de dans sa tête, elle lui transperce les pensées comme un boulet de canon. Il se force à se rappeler, pour ne pas la jeter dans l’oubli, c’est qu’il n’a pas envie de la laisser partir Flare. Un peu comme Zabèle.

Et Etincelle les chasse. Elle les chasse un peu. Ça lui fait tellement de bien au final, de s’émanciper toujours un peu plus de ce manque qui le ronge au point de s’en gratter jusqu’au sang.  
Seedy sait qu’il faut qu’il sorte, qu’il aille voir l’Extérieur, le monde sombre, là où il a perdu Flare. Ou non - c’est plutôt elle qui s’est perdue, il ne sait plus trop à force. Il sait qu’il faut aider Etincelle à parcourir l’Île, même s’il sait qu’il n’ira jamais trop loin.

C’est qu’il a un plan, vous savez pas, vous, qu’il pense lorsque son regard croise ceux des autres, moqueurs. Vous savez pas, vous, que j’organise un plan pour aider Etincelle à trouver une famille, vous pouvez pas comprendre.

C’est que ça le rassure, ça lui donne un peu de la force, même s’il ne s’impose pas, ça lui permet de chasser ses craintes et de les maintenir éloignées, muselées par sa détermination timide. Peut-être pas pour toujours mais pour un moment quand même.

Et il est sorti, après avoir fait patiemment son travail, il est sorti dehors, il a glissé entre les gouttes puis il s’est assis près d’un tronc d’arbre, un peu loin du grand Arbre que d’habitude.
Un couteau aiguisé, quelques cordes dégotées rapidement, il a pris sous les bras quelques blanches de bois. Pour faire comme une boite mobile, en liant deux planches deux bois au sol et sur les deux côtés pour former un carré, pour pouvoir la poser dessus. D’être plus habile s’il doit beaucoup marcher. Et qu’est-ce qu’il s’acharne, même il se coupe, lâche quelques jurons des fois, mais c’est qu’il n’abandonne pas.

C’est que, vous comprenez pas, Etincelle a besoin de lui. Alors il fait ça dans son coin, il s’enfonce dans les bois, oublie les angles des murs pour se perdre entre les troncs épars pour pas qu’on le voit.
Puis il se lève pour aller se purger la vessie, il s’éloigne un peu et fait ce que les garçons font quand ça arrive ce genre de trucs. Une fois cela fait, il se retourne et s’apprête à retourner à son travail.

Un moment de flottement.

Un raz-de-marée glacé lui broie l’estomac, de haut en bas et dégringole jusqu’au bas de son ventre faisant naître une peur effrayante. Ca le foudroie sur place et ça emporte un peu tout, la maigre détermination qu’il avait mise en place pour aider Etincelle, son semblant d’assurance s’écrase contre sa poitrine et s’y fane. Il est immobile et se met à trembler légèrement sans pouvoir autant bouger, ni même engloutir il sent presque le sol engloutir ses jambes.

Ok. Ok. Ok.
Qu’est-ce que c’est ?
Qu’est-ce qu’elle veut ?
Pourquoi elle touche ça ? Eh, c’est à moi !

Une fille est sortie comme ça, sans qu’il fasse gaffe. Peut-être que c’est une nymphe, parce que des fois elles apparaissent comme ça puis elles disparaissent aussi vite, comme des bouts de mirage. Elle se saisit de sa confection et il sent qu’il faut dise quelque chose.
Mais il sait pas.
Ca reste coincé.
Ca sort pas.
Il aimerait lui dire ‘’Eh toi, pose ça là, tu touches pas ! C’est pas pour toi ! C’est à moi ! C’est pour mon amie !’’
Allez force-toi, Seedy, merde, c’est pas compliqué.

E-e-e-euhh…

C'est une belle amorce jetée un peu au hasard. C'est juste pour prévenir qu’il est quand même là, au cas-où. Il sent qu’il peut peut-être mourir alors il tente de parler, de souffler quelque chose. Mais non, c’est bloqué, ses mots sont serrés, dispersés au fond de sa trachée. Y’a que son torse qui tressaute un peu, c’est un maelström de froid et de crainte qui parcoure son être tout entier.

O-o-o-ok. T-t-tu pe-pe-peux le-le gaa-arder.






le garçon qui crache des ouragans
Et si le ciel s'écroule, si les continents plongent, je te suivrai même jusque dans tes songes. Tu me trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites et les virages. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Revêche
avatar

♐ Guerrier des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 24
✘ SURNOM : La Solitaire
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Faut demander
✘ LIENS : Un être sauvage
qui ne saurait être apprivoisé

MessageSujet: Re: Icognitus [Seedy]   Dim 22 Jan 2017 - 19:59

Coyote Revêche ne comprenait pas ce qu’elle avait dans les mains. Sans ménagement, elle écarta les deux planches de bois ce qui fit tendre les morceaux de cordes qui les liaient. Puis, elle ferma et referma le tout comme s’il s’agissait d’une mâchoire de crocodile. La Peau-Rouge cherchait l’utilité d’un tel objet et songea, qu’il fallait bien un Visage Pâle, pour construire quelque chose d’aussi inutile.

Alors que la Piccaninny s’apprêtait à relâcher l’objet, elle releva les yeux pour les poser sur le garçon devant elle. Son regard froid n’avait rien d’amicale. L’étranger ici n’était pas Coyote Revêche, elle avait donc droit d’aller où bon lui semblait et prendre ce qu’elle voulait. Cette terre, c’était celle de son peuple. Pas celle des Visages Pâles. Un peu plus et l’indienne montrait les temps et grognait. Toutefois, le gamin était visiblement terrorisé. Pétrifié sur place, il cherchait son courage. Ce garçon avait raison d’avoir peur.

Le gamin émit un son incertain, un « euh » hésitant et la Solitaire attendit la suite. Intriguée, Coyote Revêche pencha la tête et le dévisagea un peu plus. Avait-il avalé sa langue ?

« Parle » grogna-t-elle.

Ce qu’il fit au plus grand étonnement de la jeune fille. Ses yeux se posèrent sur l’objet pour retourner se planter sur l’autre. Le Visage Pâle lui offrait l’objet inconnu sans qu’elle sache pourquoi.

« C’est un piège ? »

Il s’agissait de la seule réponse possible pour qu’un inconnu, un Visage Pâle de surcroit, offre un « cadeau ». Un cadeau à première vue inutile. Coyote Revêche laissa tomber l’objet au sol sans plus attendre. Dans le même mouvement, elle s’avança pour se retrouver contre le Visage Pâle et sortit son couteau pour le poser sur la peau du cou du gamin.

« Pourquoi veux-tu me piéger ? À quoi sert l’objet ? »

Au moindre danger, la Piccaninny était prête à lui trancher la gorge et ramener son scalpe et l’objet chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seedy
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 116
✘ SURNOM : La Camelote
✘ AGE DU PERSO : Entre 12 et 14ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2 on va dire c'est bien déjà.
✘ LIENS : J'ai un nid de cigognes dans le
coeur

MessageSujet: Re: Icognitus [Seedy]   Mer 25 Jan 2017 - 18:29

Quand le baiser froid de la lame s’écrase contre sa gorge, tout se désintègre autour de lui, les arbres se déracinent, ça déchire les branches, ébranle la terre, ça fracasse les écailles des troncs sur la terre mouillée. Y’a rien d’autres à part le silence qui se répand comme une onde choc, y’a plus rien, juste le bruit de la pluie qui s’intensifie. Tout semble tourner au ralenti. Y a le tambour dans son cœur qui explose en mille morceaux et qui fusent comme des morceaux de météorites à travers son corps, il veut déglutir mais il a l’impression qu’il va étouffer. Ses mains sont entièrement moites, recouvertes d’un linceul de froid, ses jambes vidées de tout menacent de se rompre sous son poids et de le laisser tomber.

S’il ne l’avait pas fait avant, il se serait sûrement fait dessus.

L’impression détestable que la mort lui souffle dans le cou.
Est-ce qu’il va vraiment mourir, comme ça ?

M-m-m-ais. Il essaie de retrouver son calme, c’est qu’après tout il est complètement étreint par la panique, il respire beaucoup trop fort. C-c-c-'est pa-p-p-pas un piè-ge-ge. C… C’est-

Et il se bloque à nouveau, manque de s’étouffer, c’est qu’il souffre partout. Il se retient de ne pas tousser et c’est comme si toute la poussière autour de ses poumons se soulèvent. Ca lui fait terriblement mal.

C-c’est pour tran-tran-tran-transporter mon am-amie, Etin-ce-celle.

Il essaie de se calmer, il n’y arrive toujours pas. Sa voix est si lâche, si froide comme un aveu empressé, comme si son murmure n’arriverait pas à survivre face à la pluie. C’est l’effort de trop, ses mots sont exténués, ses lèvres flottent dans le silence alors qu’il inhale un peu l’air frais, il ne sait pas quoi dire, ni quel mot utiliser pour désamorcer la bombe à retardement dans l'âme de la peau rouge.

E-elle a-a-a besoin d-de moi.

C’est soufflé, à peine prononcé. Voilà, au moins elle sait. Est-ce qu’elle peut le comprendre au moins ? Il est tellement crispé, tous ses organes sont noués entre eux et forme une boule d’angoisse. Seedy ne sait pas, ne sait plus, il est incapable de réfléchir, ça s’échappe de partout à travers sa tête, ses yeux, tout lui échappe comme de l’eau entre les mains, son cœur suffoque de panique.
Est-ce que tu peux le sentir, Coyote ? Son corps secoué d’hurlements terrifiés.

Je-je-je veux pas te faire de m-m-mal.

Tu devrais te moquer, mais c’est qu’il n’en a jamais vu des nymphes à moitié belles et guerrières comme toi, tu sais.






le garçon qui crache des ouragans
Et si le ciel s'écroule, si les continents plongent, je te suivrai même jusque dans tes songes. Tu me trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites et les virages. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Revêche
avatar

♐ Guerrier des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 24
✘ SURNOM : La Solitaire
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Faut demander
✘ LIENS : Un être sauvage
qui ne saurait être apprivoisé

MessageSujet: Re: Icognitus [Seedy]   Mar 31 Jan 2017 - 6:39

S’en était pitoyable. À peine menacé, le Visage Pâle empestait la peur. Aucun courage dans cette chose, pas même celle de parler normalement. Coyote Revêche pencha la tête et approcha l’oreille des lèvres du gamin pour entendre les mots bégayés. Lentement, il explique qu’il ne s’agit pas d’un piège avant de s’arrêter. La jeune fille grogna et releva les yeux pour fixer sa proie. Mais qu’il parle !

« C’est quoi ? » jappa-t-elle.

Transporter son amie ? Quelle idée idiote. Qu’elle ait besoin de lui ou non, créer une cage pour transporter une amie restait une idée idiote. Surtout une cage aussi petite. Personne n’y rentrait. Il devait sûrement lui mentir. Tous les Peaux Blanches mentaient; c’était dans leur nature. Pourtant, le gamin n’avait rien de menaçant, même qu’il aurait attendrit quiconque n’était pas la jeune fille. Cette dernière lisait la terreur dans les yeux du garçon, sûrement prêt à s’effondrer au moindre souffle. Coyote Revêche montra les dents et retira lentement la lame du cou blanc bizarrement taché.

« Tu restes là. » grogna-t-elle en le pointant du couteau. Au moindre geste, elle n’hésiterait pas à le lui lancer.

Sans attendre son consentement – elle n’en avait pas vraiment de besoin – la Piccaninny s’agroupa au sol afin d’y récupérer une roche. D’un geste rapide, elle le fracassa contre l’objet de bois, encore et encore, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que des miettes.

« Plus de cage. »

Il y avait comme de la fierté dans sa voix. Coyote Revêche porta sa main à ses lèvres pour sucer les écharpes qui s'y étaient incrustées. Ça ne faisait pas « mal ». C'était surtout dérangeant. Elle fixait toujours le Garçon Perdu et le détailla.

« Tu as quoi sur la peau ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seedy
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 116
✘ SURNOM : La Camelote
✘ AGE DU PERSO : Entre 12 et 14ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2 on va dire c'est bien déjà.
✘ LIENS : J'ai un nid de cigognes dans le
coeur

MessageSujet: Re: Icognitus [Seedy]   Jeu 9 Fév 2017 - 14:10

Ça gronde.
De partout, sous ses paupières, dans ses tempes, dans son cœur, sous ses poings, contre ses jointures, dans ses veines. Au même rythme que les coups démembre les planches de bois.

Ça cogne. Ça pourrait secouer toute l’Île si ses humeurs pouvaient s’accaparer les nuages et chasser la pluie de Pan. Les volcans se réveilleraient, la pluie cesserait et tu aurais été au milieu de tout ça. La lave se serait sûrement jeté aux pieds de Coyote. C’est sûr.
Ça cogne.  
Si tu savais à quel point ça gronde et que tu viens de le foutre hors de lui, Coyote, je te jure, tu n’aurais pas fait ça.

Mais il ne fait rien Seedy, pas assez courageux, pas la putain d’audace de l’insulter ni de la frapper. Ce sera sûrement un arbre ou un objet cassé qui paiera les frais de sa colère - de sa déception. Il sait pas comment on nomme ces choses-là.

Mais il ressent l’amère émotion qu’il la déteste. Il la déteste tellement fort de pas essayer de comprendre. Une tristesse pleine de colère et d’injustice résonne en lui comme tonne l’orage, elle lui a fait de la peine à s’approprier ce qu’il avait mis autant de temps à construire, à prendre la légitimité de le détruire.
C’est qu’un enfant blessé, faut pas lui en vouloir.  

C’est pas juste. C’est tellement pas juste que ça le révolte, mais c’est silencieux, ça ne sort pas. Il respire juste un peu plus fort, un plus vite que d’habitude.
Putain il a presque envie de pleurer mais si ses larmes sont restées cachées devant les autres il lui offrira pas ça, pas ce spectacle. C’est sa fierté qu’est mutilée, complètement écartelée, alors il ne dit rien, il laisse faire, ça passera de toute façon. Il observe juste les fragments de bois éparpillés au sol, la gorge serrée, les yeux plissés.
Il réponds pas à sa question, ses yeux se plantent dans ceux de Coyote.
Il comprends pas.

P-pou-rquoi ?

Silence. Ca sort machinalement.

P-pourquoi t’-t-t’as fait ç-çaa ?

Il se met à se gratter frénétiquement derrière l’oreille. Au final il laisse retomber mollement son bras résigné contre son flanc, au final, pas envie de comprendre.

O-o-oublie, c’est pas g-g-rave.

Il en refera d’autres, même cent s’il le faut et même si elle casse tout derrière lui, ça le décourage pas ça. Jamais. Jamais. Ca lui donne plus envie de réussir.
Faut qu’elle comprenne. Faut pas qu’il s’arrête à ça, faut qu’il fasse des efforts. Il la déteste parce qu’elle comprends pas. Faut qu’il se calme. Allez, calme toi. Calme le coeur qui s'agite, la colère qui gronde. Calme-toi et montre pourquoi c'est comme ça. Montre. Elle a l'air un peu plus tranquille peut-être qu'il peut faire quelque chose, il faut qu'il soit un peu plus courageux. Pour cette fois, en tout cas.

C'est un garçon gentil Seedy. Mais il est terrorisé.
Il s'approche, presque avec douceur, puis s'agenouille. Il s'arrête un peu et regarde si Coyote le regarde, s'il a bien son attention. Il a envie de faire marche arrière mais il faut pas. C'est important qu'elle sache.

Il ramasse quelques bouts de bois au sol, restant aux aguets pour jauger la réaction de Coyote. Puis il se met à les assembler à nouveau pour faire quelque chose de plus petit. Une sorte de mini-boîte en somme.

R-r-r-r-egarde.

Il met un caillou à l’intérieur, dessine l’esquisse d’un rond au sol avec un bâton.

O-o-n est là-là.

Un autre rond un peu plus loin.

Aa-a-amener ça là-bas.

Il montre le trajet en traçant une flèche puis déplace la boite avec.

Ca s-s-ert à ça.

Il essaie d’articuler.

Plus pratique. Ok ? P-p-pas p-p-pour enfermer.

Peut-être qu’il aura l’espoir qu’elle comprenne.
Sinon tant pis. Il aura essayé.






le garçon qui crache des ouragans
Et si le ciel s'écroule, si les continents plongent, je te suivrai même jusque dans tes songes. Tu me trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites et les virages. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Revêche
avatar

♐ Guerrier des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 24
✘ SURNOM : La Solitaire
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Faut demander
✘ LIENS : Un être sauvage
qui ne saurait être apprivoisé

MessageSujet: Re: Icognitus [Seedy]   Lun 20 Fév 2017 - 16:33

Pourquoi ? Coyote Revêche le regarda en haussant un sourcil. Selon elle, la réponse était évidente : il faut détruire toutes les cages de ce monde. Enfermer les gens était mal puisque ça leur enlevait leur liberté. La Piccaninny supporte son regard sans broncher. Le gamin n’était pas le plus dangereux des deux et elle ne se plierait pas devant lui. Parole de Peau-Rouge.

Dès qu’il s’avance, la jeune fille se met sur la défensive, la main à nouveau posée sur son couteau. Puis elle hésita à lui brouiller les doigts du talon lorsqu’il vint pour récupérer les morceaux de bois. Pourtant, elle n’en fait rien car la curiosité l’emporte. Elle se penche pour être à sa hauteur et s’agenouille tout près de lui. Ce qu’il était intriguant avec ses plaques rouges, sa façon drôlesse de parler et ses idées.

« Hum-hum »

Ses yeux ne quittèrent pas les mains du garçon alors qu’il dessinait des ronds au sol. Coyote Revêche répétait les mots de l’inconnu pour bien s’en imprégner et peut-être, comprendre quelque chose. Après la démonstration, elle resta néanmoins un long moment silencieuse puis récupéra la mini-boîte. La Peau Rouge la fit tourner entre ses doigts faisant bouger la pierre à l’intérieur. Quelques instants plus tard, elle la déposa dans le premier cercle.

« Pour déplacer, pas pour enfermer. »

La jeune fille se souvint d’étincelle.

« Pourquoi veux-tu déplacer du feu ? C’est idiot. Mieux utiliser une torche. Où en créer un. T’es capable de faire du feu ? »

Une pierre à feu et le tour était jouer. Peut-être que le Visage Pâle n’en possédait pas. Peut-être qu’il ne connaissait pas.

« Tu vas te brûler si tu traînes du feu dans une boîte. Tu sentiras le jambon cuit. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seedy
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 116
✘ SURNOM : La Camelote
✘ AGE DU PERSO : Entre 12 et 14ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2 on va dire c'est bien déjà.
✘ LIENS : J'ai un nid de cigognes dans le
coeur

MessageSujet: Re: Icognitus [Seedy]   Mer 12 Avr 2017 - 18:43

L’indienne semble être un peu plus disposée à l’écouter, c’est tant mieux, parce que la peur brûle dans tout son être. Son élan poussé par la colère de lui montrer les choses s’est aussi vite essoufflé, comme avorté dans l’œuf, alors il tente de garder contenance quand il voit qu’elle se saisit de la boîte. Même s’il sent qu’il peut s’écraser par la peur et s’éparpiller en mille morceaux à ses pieds.
Il en reste quand même effrayé, c’est tellement simple pour elle. C’est tellement simple d’ôter la vie.
Il secoue la tête, ne pense pas à ça, Seedy, putain, c’est pas le moment. C’est la question de Coyote arrive comme une gifle dans ses pensées et ça met tout sans dessus-dessous.
C’est tant mieux.
Ça remet un peu d’ordre dans ce chaos d’idées, ça le calme aussi.

Etincelle ?

Il reste perplexe. Il soulève un sourcil.

Ah ! C’est le prénom de mon amie, ce n’est pas du feu.


Il essaie d’être concis, mais il a un léger sourire timide.

C’est une plante, elle parle comme to-toi et mo-moi, mais elle a perdu sa famille. Alors je – je -je.

Silence. Ce foutu bégaiement. Il faut qu'il se concentre.

J’ai-aimerais l’ai-ai-de-der à la retrouver. On do-doit vivivisiter l’île ensembles.

Mais là, elle vient d’attirer son attention sur quelque chose. Seedy est comme une maison aux fenêtres fermées, verrouillées par l’angoisse de les ouvrir, il est effroyablement timide. Mais Coyote, elle, c’est une guerrière, elle n’a pas peur, elle sait se battre alors il lance ça, presque tout bêtement.

Je ne sais pas fa-faire du feu, par contre. Alors je ne pourrais pas sentir le jambon.


Dis-le Seedy, il faut que tu oses.
Sinon elle va s’enfuir comme un courant d’air entre tes doigts.
T’auras que tes regrets et le cœur serré si restes sur ça.
Essaie.
T’as quoi à perdre ?
Elle te parle.
Elle ne va pas te tuer.
Essaie !

Tu-tu-tu peux peux peux m’apprendre ?

C’est sorti comme ça, à l’improviste entre deux silences, lui-même n’a pas compris.

Le feu, je veu-veux dire.

Pourquoi il continue ? C’est les mots qui sortent de sa bouche comme ça. Il est rouge comme une pivoine mais il peut pas s'arrêter là.

Je veux apprendre à faire du feu.[/color]

Et bizarrement, là, il n’a même pas bégayé.
Tu vois quand tu veux.







le garçon qui crache des ouragans
Et si le ciel s'écroule, si les continents plongent, je te suivrai même jusque dans tes songes. Tu me trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites et les virages. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coyote Revêche
avatar

♐ Guerrier des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 24
✘ SURNOM : La Solitaire
✘ AGE DU PERSO : 18 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Faut demander
✘ LIENS : Un être sauvage
qui ne saurait être apprivoisé

MessageSujet: Re: Icognitus [Seedy]   Sam 15 Avr 2017 - 17:16

Durant un long moment, Coyote fixa l’Enfant Perdu. Au final, elle n’arrivait pas à décider s’il blaguait, ce à quoi elle ne pouvait répondre que par un silence suspicieux. Étincelle, le nom d’une amie, une plante. Drôle de nom pour une plante. Et puis, cette histoire de visiter l’île pour retrouver la famille de cette plante. C’était énorme comme histoire ce qui faisait douter la Piccaninny. Elle sentait le mensonge, mais elle sentait surtout la peur. Devant elle, le gamin tremblait comme une feuille le jour de tempête. Toujours, il prononçait bizarrement les mots. Alors, que devait-elle faire ? L’attaquer ? Le croire ? À cette instant, le Visage Pâle ressemblait à un animal nerveux et apeuré et ce dernier ne garda la vie que par l’élan de bonté de l’indienne.

« Il y a toujours un moyen pour te faire sentir le jambon. » grogna-t-elle. Le mettre directement dans un feu n’en était qu’un. Qu’il lui donne raison de le faire et elle lui montrerait.

Après un nouveau silence à se dévisager, le Garçon Perdu reprit la parole. Tout d’abord, elle ne le comprit pas. Lui apprendre quoi ? Ses yeux se rétrécir pour l’observer essayant et deviner ses pensées. Sans plus d’indices, Coyote Revêche resterait dans l’incompréhension. Puis, l’autre trouva un peu de courage et formula clairement sa demande.

« Tu peux pas apprendre ça dans vos papiers ? Ces… livres ? »

Évidemment que non. Les livres ne racontaient rien d’utile, une perte de temps. Coyote Revêche l’avait toujours dit : ils ne permettent pas de survivre. Toutefois, si une réponse négative menaçait de franchir ses lèvres – oui elle peut lui apprendre, mais elle ne le veut pas – elle se ravisa au dernier moment.

« Je te montre. En échange, je veux voir le Roi Enfant. Je veux que tu m’emmènes le voir. »

Selon la jeune fille, il s’agissait là d’un bon marché. Déjà, elle sortait deux pierres de sa bourse accrochée à sa hanche et se mit à les faire tourner entre ses doigts.

« Si tu veux apprendre, il faut de la paille ou des brindilles sèches. Mais tout est mouillé… du papier peut fonctionner. Pas trop épais… l’important, c’est vraiment du matériel sec. Et il te faut deux pierres. Comme celles-ci. Un fait les étincelles – je parle pas de ton amie, mais du feu - lorsque frappée par l’autre. Comme ça. »  

Elle lui fit une démonstration.

« Le plus difficile, c’est de trouver les bonnes pierres. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Icognitus [Seedy]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-