Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 792
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : Aux portes du bannissement...

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: A la croisée des chemins   Ven 20 Jan 2017 - 14:01

Suite directe de l'Embuscade






A la croisée des chemins
Vis, je t'en supplie, vis





Mac part au triple galop, se mêlant aux hordes d'animaux en fuite, les dépassant même.
Tu peines à te tenir, tes avant-bras saignant abondamment, entre la cavalcade sauvage et le tremblement infernal.
Les yeux fixés devant toi, tu n'oses pas regarder l'avancée de la vague de boue, tu ne veux pas contempler la mort en face, pas tant qu'il y a de l'espoir, droit devant.
Ils faut que vous y arriviez, pour lui, pour le sauver.
La chimère vire brutalement de gauche et bondit par dessus un tronc couché par la folie de la terre.
Un coup d’œil en arrière pour t'assurer que les passagers sont toujours bien accrochés : ton cœur se serre en voyant l'état de Carne.
Tu aimerais t'arrêter immédiatement pour le serrer dans tes bras et tout faire pour le soigner mais ta confiance envers Mac est immense ; il s'arrêtera lorsque le danger sera écarté.

Lorsque tu sens la cadence ralentir tu bondis au sol, le corps tendu à l'extrême.
La chimère des ombres décrit un demi cercle afin de revenir vers toi, chargée des deux pirates.
Tu tends les bras pour réceptionner Carne mais certains nerfs ont du être sectionnés par les griffes de la garçonne et le corps tatoué de ton aimé te tombe dessus sans que tu puisses le retenir.
Tu enroules tes bras autour de lui pour amortir la chute et te relèves rapidement, sa tête posée sur tes genoux.
Il n'y a pas une seconde à perdre, il est déjà au bord du gouffre.
Tu inspectes la blessure de son dos mais le sang séché se mêle au liquide rouge et frais, te bouchant la vue.

"Il perd trop de sang, il faut arrêter l’hémorragie !"

"Hémorragie", un mot que tu as appris à connaître au cours de ta vie de garçonne mais dont, malheureusement, tu ne sais rien en pratique.
Tu te surprends à regretter l'absence du Toubib, lui aurait su quoi faire.
Tes mains se mettent à trembler au dessus de la plaie, tu te sens parfaitement inutile, stupide et démunie.

"Il faut... Il faut le sauver." tu murmures, les larmes et les sanglots se mêlant à ta voix.

Envolé le sang froid de l'Ardente, tout fond et s'embrase en présence de l'être aimé.



(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









♥️ Stealth's Song ♥️

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne


Dernière édition par Stealth le Dim 4 Juin 2017 - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1032
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Ven 20 Jan 2017 - 15:59

Ils galopaient, ils galopaient, et déjà les hurlements de la bataille se faisaient rumeurs. Ca bougeait, ca partait dans tout les sens, les muscles de l'équidé violentant les trois cavaliers, mais Wilhelm s'accrochait autant que faire se pouvait, penché en avant, presque couché sur son collègue pirate, agrippé à lui et à la chimère, s'attelant à le retenir tout en restant lui même à cheval, solidement arrimé. Il ne s'en sortait pas si mal.
Bon cavalier, DogFish ?
Peut être.
Avait-il déjà galopé par le passé ?
Oui.
Ca lui été arrivé, au cours de ses multiples aventures en tant que pirate.
Mais la n'était pas le sujet.
Au bout de longues minutes de cavalcade, alors que les trois compères échappaient enfin au tumulte du glissement de terrain et de la guérilla qui faisait rage, la rousse flamboyante sauta de son perchoir, celui la même qui ralentissait, décrivant un arc de cercle au trot avant de se rapprocher de nouveau de sa maitresse à terre.

Elle tendit les mains, et ne calculant pas qu'il allait sans doute être compliqué pour elle de le réceptionner, Wilhelm fit glisser Carne, le laissant tomber lourdement dans les bras de sa belle.
Une grimace, alors qu'elle ne tenait pas la distance, basculant en arrière, se vautrant avec le blafard dans l'herbe.
Mais le principal était la.
Elle avait amortie la chute.
C'était tout ce qui comptait après tout, et DogFish descendit de cheval à son tour, les rejoignant.

Carne n'était pas joli à voir. Tout couvert de sang rouge sur sa peau blanche. En fait, le contraste avait quelque chose d'artistique, voir de fascinant, si on omettait le fait que c'était tout de même un collègue pirate.
Un pote ?
Un ami.
Oui, aux yeux de Wilhelm en tout cas.
Et ca lui faisait mal de le voir dans cet état.

"Il perd trop de sang, il faut arrêter l’hémorragie !"
Cela allait sans dire, la plaie était béante. Ca gerbait l'hémoglobine et si Carne n'avait pas été si pale au naturel, on l'aurait trouvé bien trop blanc.

"Il faut... Il faut le sauver." Elle sanglotait, la jolie rousse, et DogFish fit une grimace agacée, grognant devant les larmes de la jeune fille.

"Bouge de la !"
Et il l'avait saisit par les cheveux sans aucune délicatesse, la repoussant avec violence, l'air mauvais.
Pas touche à Carne, que ca grondait entre ses dents noires crispée en une mimique effrayante et dissuasive.
Et puis les yeux pales revinrent au pécheur, l'air inquiet, switchant d'une expression à une autre sans tant s'en formaliser.
Il avait en un instant pris la place de Stealth, s'agenouillant près de son camarade, oui, mais encore ?
Qu'allait-il faire ?
Il n'avait rien d'un médecin, après tout. Quelques bases tout au plus... Et les blessures qui lui faisaient face, la, elles avaient tout d’impressionnant.
A vrai dire, on y voyait pas si clair la dedans.

"Il faut de la flotte !"
Pour nettoyer. Pour mieux voir la plaie. "Ou quelque chose pour virer tout ce sang !" Mais quoi ? Mais quoi ? Mais quoi ?
"HAaaa...." Il pesta. "Tant pi !" Et il arracha une manche de son vieux pull fatigué, commençant à tamponner la peau blafarde, en retirant le surplus de rouge, lentement mais surement.

"Va chercher de l'eau !"
Qu'il brailla, le visage crispé, nerveux à l’extrême.
Pourquoi est ce que c'était sur lui que ca tombait hein ?
Pourquoi il devait prendre les choses en main ?
Il savait pas quoi faire lui, il était pas médecin !
Loin de la même !
Et il paniquait intérieurement, son cœur accélérant et sa respiration se faisant plus courte.

Il paniquait oui, et pourtant, devant ses yeux, à force d'éponger le sang, les plaies se faisaient plus distincte, et dans son esprit, une évidence pointait son nez.
Il fallait cautériser.

A l'ancienne.

"Et du bois. Il faut faire du feu. Il faut du feu !"






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 792
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : Aux portes du bannissement...

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Ven 20 Jan 2017 - 17:23




A la croisée des chemins
Vis, je t'en supplie, vis





"Bouge de la !"

Tu cries en agrippant la main qui t'arrache la tignasse, tu feules et atterris plus loin, sans ménagement.
Un regard assassin en réponse à celui décoloré du pirate mais tu ne répliques rien : il prend les choses en main, lui. Ses directives fusent et tu n'hésites pas longtemps à lui obéir : il veut la même chose que toi.
Tu t'élances vers la droite, tu connais l'Île par cœur, chaque élévation, trou et affluent, à tel point que tu es capable d'anticiper certains des changements du Pays Imaginaire.
Le point d'eau est devant toi mais tu cherches un récipient : là ! Un gigarbuste avec des grandes feuilles épaisses.
Tu en arraches une, grimaces à cause des tes blessures et te dépêches de récupérer de l'eau.
En revenant vers les pirates le Gueule Pourrie te demande du bois.
Tu t'agenouilles à ses côtés et tends la feuille.

"Du feu par cette humidité ? Tu nous prends pour des dieux ou quoi ? Et puis pourquoi du feu ? Qu'est ce que tu vas lui faire ?"

Ta voix devient agressive, une vraie tigresse défendant son amour.



(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









♥️ Stealth's Song ♥️

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne


Dernière édition par Stealth le Dim 4 Juin 2017 - 21:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1032
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Ven 20 Jan 2017 - 17:43

De l'eau !
Très bien !
Ca allait avancer un peu le bousin, la.
Précautionneusement, quoi que relativement tremblant, il trempa le tissu déjà gorgé de sang dans le liquide pur, essuyant de nouveau la peau rougie de plaies, dégageant plus encore chaque blessures. Ca commençait à ressembler à quelque chose de plus... De plus facile à appréhender, dirons nous.
Et maintenant, le feu !!!

"Du feu par cette humidité ? Tu nous prends pour des dieux ou quoi ? Et puis pourquoi du feu ? Qu'est ce que tu vas lui faire ?"
"FERME LA !!!! "Il avait braillé, se redressant et toisant la jeune fille d'un air mauvais, devenant agressif du fait du stress.
Wilhelm DogFish n'était pas un meneur.
Il n'avait rien de l'homme de la situation, et la, tout de suite, on lui avait donné des responsabilités qu'il peinait grandement à supporter.
Ses nerfs étaient à vif.
Il perdait le sens des réalités.

"Si j'te dis qu'il faut du feu, c'est qu'il en faut !!"
Le pirate dégaina l'une de ses machettes, pas rassurant pour un sous. "Il faut que le sang arrête de gicler ! Et pour ca il faut cramer la chair !" C'était simple non ?
N'importe quel médecin savaient ca.
Ou en fait non.
Certainement pas.
Mais bon, on faisait avec ce qu'on avait hein !
Problème ?
Même ca il ne l'avait pas !

"MERDE ! TU TE DÉBROUILLE LA ROUQUINE !!!"
Il en bavait presque de colère, son visage tordu par l'angoisse, les nerfs et la haine.

Il fallait du feu ! DU FEU !! DU FEUUUUU !!!

Un éclair qui zébrait le ciel, un grondement sourd percutant dans le même temps.
Un orage qui éclatait et une atmosphère grésillante qui s'installait .






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 792
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : Aux portes du bannissement...

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Ven 20 Jan 2017 - 18:39




A la croisée des chemins
Vis, je t'en supplie, vis





"FERME LA !!!!"

Tu sursautes et vas pour saisir Elinor en réponse à sa machette mais la feuille entre tes mains te retient. Quelle folie ! Tu serais prête à risquer ta peau, te laisser découper par ce pirate pour... Sauver la vie d'un pirate ?!
Et bien oui, voilà à quoi l'Ardente est réduite.
Mais aucun coup ne vient, seulement des cris, de l'hystérie qui commence à t'envahir de nouveau. Tu es une éponge à émotions en ce moment...

L'argumentation - certes primaire - de Gueule Pourrie se tient, ça fait même écho à de lointains souvenirs ; odeur de chairs brûlées et de cris de souffrance.

"MERDE ! TU TE DÉBROUILLE LA ROUQUINE !!!"

Un hochement déterminé.
Tu déposes la feuille gorgée d'eau avec une extrême délicatesse avant de t'élancer vers la jungle sous le grondement de l'orage.
Tu as déjà vu la foudre tomber sur un arbre, c'était toujours le plus haut, mais tu ne peux te permettre de parcourir toute l'Île en quête de l'arbre qui serra choisi par les éléments.
Tu sautes sur Mac resté non loin de votre trio, handicapée par tes bras dégoulinant de sang.

Tu ne sais pas combien de temps tu as erré en quête d'un arbre enflammé, ou d'un éclair tombé. Tu ne sais même pas si le phénomène arrive souvent, si c'est dangereux de s'approcher. Tu t'es laissée guidée par le grondement de l'orage, galopant vers là où la lumière tombait du ciel, mais tu n'as trouvé aucun arbre consumé par les flammes.
Obnubilée par ta quête et anesthésiée par l'adrénaline tu en oublies tes bras ouverts et couverts d'hémoglobine toujours fraîche.


La panique commence à t'envahir, toutes tes pensées tournées vers Carne : est-il mort dans les bras du pirate aux yeux décolorés ? Ce serait ta faute, entièrement. Ton incompétence aura coûté la vie à ton aimé.
Et puis un craquement te déchire les tympans, Mac cabre et t'envoie t'écraser plus loin, tes bras blessés incapables de te retenir.
Au loin, entre les troncs noueux, tu distingues une lueur orangée : du feu !
Tu te relèves sans perdre une seconde et remontes sur la chimère qui s'élance vers la lumière. Vite avant qu'elle soit engloutie par l'humidité !

Un bond et tu rejoins le feu crépitant, tu ne peux prendre de branche sur un autre arbre, tout est mouillé. Il faut donc plonger les mains dans les braises.
Un cri de douleur t'échappe mais tu persévères, tentes de tirer sur la branche la plus basse. Tes mains glissent, poisseuses du sang qui coule de tes bras faibles, alors tu te laisses choir de tout ton poids afin de briser la branche.

CRAC

Tu tombes sur les fesses, paniques, de peur que la flamme se soit éteinte, respires de nouveau en la voyant vaciller sur le bout de la branche.
Tu enfourches Mac précautionneusement, abritant ce trésor sous ta cape, et pars sur un trot sans t'occuper de tes mains brûlées.

Tu retrouves facilement les deux pirates.

"J'ai trouvé du feu !" tu lances, rongée par la peur d'arriver trop tard.

Tu t'approches des deux corps.



(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









♥️ Stealth's Song ♥️

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne


Dernière édition par Stealth le Dim 4 Juin 2017 - 22:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1032
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Mar 24 Jan 2017 - 20:07

"J'ai trouvé du feu !"

Les nerfs de DogFish retombèrent d'un cran alors que ses yeux pales avisaient les flammes.
Elle avait réussi !
Un sourire tordu, mélange de joie, d’hystérie et de nerfs mal contenu et dans sa tête un drôle de constat, ou plutôt, une drôle de question "On est des Dieux ?"
Mais pas le temps de s'y attarder, moins encore sur les mains visiblement brulées de la rousse que le regard du pirate ne fit que survoler.
Ce n'était pas important.
Ce n'était qu'une gamine.
Elle pouvait bien crever.
Ce qui comptait, c'était Carne, et Carne avait besoin d'être soigné.
Maintenant.
A peu près soigné.
Au moins.

Alors Wilhelm se saisit de la branche enflammée, faisant attention de ne pas la coller sous l'eau, que le feu ne faiblisse pas, se voutant, protégeant le précieux de son torse, juste au dessus de son collègue pirate.
De loin, on aurait pu croire à une étrange cérémonie, si on omettait la machette méthodiquement placée juste au dessus du feu afin qu'elle puisse chauffer.
Désinfecter la lame ?
Pas une seule seconde.
A la dure, comme on disait !
A la barbare même !
Carne aurait tout intérêt à visiter l’infirmerie par la suite s'il ne voulait pas que le tout s'infecte méchamment.

Et ça chauffait, ça chauffait.
Ca prenait du temps.
Combien ?
Difficile à quantifier.
DogFish n'y prêta aucune attention, tout concentré qu'il était, focalisé sur l'arme rouillée qui changeait progressivement de couleur.
La flamme n'était pas puissante, alors le processus était lent.

Dans un silence.

Long.

Pesant.

Lame ocre.
Lame rouge.

Encore du temps.

Lame rouge.
Lame orange.

Encore du temps.

Lame orange.
Lame jaune.
Lame brillante.
Lame brulante.

Il était temps.

Le pirate n'attendit pas une seconde de moins, pas une seconde de trop, et déjà alors qu'il posait le large plat de sa machette chauffée a blanc sur le dos de Carne, la chair crépitait, une fumée et une odeur de viande s'envolant dans les airs.

PSSHHHHHHHHHHHHHhhhhhhhhhhhh....






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carne Salt
avatar

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 552
✘ SURNOM : Le Pécheur
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20 ans et moins de 25... mais combien exactement ?

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi Viande Fraiche, on verra ça ensemble !
✘ LIENS : I'm in the middle of the Cannibal Buffet
Now we cannibals always say grace...
And then we eat your face!

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Lun 13 Mar 2017 - 19:23

La mer l'a emporté.
Elle l'a mangée.
Dans l'obscurité des vagues qui roulent, tout tangue, tout valse. Son cœur est au repos. Il bat sobrement.
Et son corps flotte.

Il s'éloigne du rivage.

La mer l'appelle. Le sel leste sa carcasse fatiguée. Milles bras l'attendent, le happent. Autant de vies prises, ingurgitées, mélangées à sa propre chair. Son tribu. Son devoir. Son hostie toute personnelle.

Oraciones... Murmurent les voix salines, petites et grandes,  témoins de toutes ses festins, aigres ou divins. Oraciones para la carne...

Qui le dévorera, lui, à présent qu'il n’est plus ?
Qui découpera ses muscles, récoltera ses tendons, lustrera ses os, et fera sienne cette vie qui a perdu son tangible ?

Oraciones para la carne...

Une ombre voilée, penchée au dessus de lui récite des prières. Son visage est ridé comme une vieille pomme de terre. Ses dentelles noires pleurent sur lui quand ses yeux clos récitent des prières.

Madre nuestro, que estàs en el mar,
Santificado sea tu Nombre ;
venga a nosotros tu reino ;
hàgase tu voluntad en la tierra del tiempo eterno.


Les cierges embrasent l'océan et le ciel s'enténèbre.

Danos hoy nuestro pan de cada dia ;
perdona nuestras ofensas, como también nosotros pertdonamos a los que nos ofenden ;


La douleur le cuit comme ces cochons que l'on grille par jours de fête. La paix le fuit et le rivage, lui se fait tout près. Dans la silice humide, il y'a une femme, pieds nus, la chevelure rousse au vent.

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHH....

Là où Wilhelm a apposé la lame, les tatouages on fuit. Les sirènes d'encres se sont échappées en lézardant loin de l'infâme, loin de cette peau ourlée, cloquée et fondante. Loin de la crevasse qui cesse de saigner. Reste une auréole de peau pâle, dépigmentée autours de la plaie.

...no nos dejes caer en la tentacion,
y libranos del mal.


Les yeux grands ouverts, à nouveau conscient, Carne se recroqueville, tremblant sur ce cri qui s'épuise.

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHH....

...men

La messe est dite.







Oraciones para la carne....


Merci de ta bénédiction, Duck prêtresse de SWAG ZE GREAT GOD !!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 792
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : Aux portes du bannissement...

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Lun 13 Mar 2017 - 20:15




A la croisée des chemins
Vis, je t'en supplie, vis





Sans t'en apercevoir l'air a arrêté de circuler dans tes poumons, seuls tes yeux fonctionnent, rivés à la lame chauffant. Lentement, trop lentement, tu as envie de hurler, mais le sérieux et le contrôle du pirate décoloré à tes côtés te figent.
Et lorsque le bout de la machette se met à cloquer et devient blanc tu ne veux plus qu'il le fasse, un long frisson te parcourt à la simple idée de ce que vous allez infliger à Carne.
Mais tu muselles l'hystérique qui vit désormais en toi et serres tes poings brûlés : c'est pour son bien.

Le bruit d'abord, écœurant ; puis l'odeur de viande fumée, ça te donne envie de gerber rien qu'à l'idée que ça sente aussi bon que lorsque les Chasseurs ont eu une bonne journée. Et enfin son cri.
Les oiseaux alentours s'envolent dans la panique la plus totale, Mac hennit et rue, et toi, tu plantes tes ongles au plus profond de ta chair calcinée, faisant couler des larmes de douleur que tu remarques à peine. Tu te forces à garder le regard rivé à celui que tu aimes et détestes tant à la fois.
Le souvenir de tes propres brûlures, dans le ventre de l'Océan, te revient. Il t'avait porté, collée contre lui, aveugle mais en sécurité.
En cet instant c'est lui qui tremble et qui souffre. Tu t'agenouilles aux côtés du pirates aux dents noires et déplaces délicatement la tête de Carne sur tes genoux, tes mains tremblent de douleur et d'émotion et du sang perle encore de tes bras. Tes doigts glisses dans ses cheveux, au milieu des tresses et des perles. Ton autre main parcourt son dos, doucement, tournant autour de la brûlure, tentant de distraire sa douleur par un autre contact. Tes blessures ne sont rien comparées à sa douleur et tu n'y prêtes pas attention.

"Je suis là, tu murmures. C'est fini."




(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









♥️ Stealth's Song ♥️

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne


Dernière édition par Stealth le Dim 4 Juin 2017 - 22:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1032
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Lun 17 Avr 2017 - 16:07

Il avait hurlé.
Il avait braillé.
Mais Wilhelm ne s'en était pas vraiment formalisé, même plutôt content que son collègue lui revienne enfin.
Il était réveillé, c'était qu'il était vivant, et s'il était vivant c'était comme s'il était guéri.
Ou presque.
Par ce que Carne, il n'avait pas l'air dans la plus grande de ses formes, comme ça, recroquevillé, tremblant, sa peau trop blanche recouverte de perles de sueur froide et de goutte de pluie.
Ça faisait peine à voir, lui qui était si grand, si bavard et si souriant d'habitude.
Et la rouquine, elle était la qu'elle disait.
Elle était la...
Elle avait pris la tête du pécheur sur ses genoux et s'évertuait à le calmer.
C'était un peu étrange, car ses mots et ses gestes, à la jolie fille, ils parvinrent un instant à même apaiser DogFish qui se trouvait juste à sa gauche, l'observant dans un calme étrange.
Un ange passait.
Et ça contrastait drôlement avec le cri de l'instant l'avant.
Le silence de la foret.
Juste le crépitement de la pluie sur les feuilles, dans les arbres.
Mais cet instant ne dura pas, évidemment, car déjà, comme piqué par un quelque chose qui le dérangeait, le cabot du Jolly roger posa sa main sur l'épaule de Stealth, la repoussant si fort qu'elle en aurait eu du mal à ne pas se vautre sur le sol.

"Le touche pas. Il a pas besoin de toi !"

Ce dont il avait besoin ?
Un médecin, cela allait sans dire.
Et puis quoi ?
Son capitaine évidemment. Sa maison, le bateau. Carne avait besoin de rentrer au bercail, c'était comme ça qu'il irait mieux, c'était une évidence pour le Pied Beau, alors pas de temps à perdre, et déjà, le blond délavé s'était saisi du bras de son collègue, tirant dessus pour le soulever, voulant caler ce même bras sur ses épaules et se tirer comme ça, supportant tout le poids de l'albinos.
C'était qu'il n'en avait pas l'air, à première vue, mais c'était qu'il avait de la force le DogFish.







"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carne Salt
avatar

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 552
✘ SURNOM : Le Pécheur
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20 ans et moins de 25... mais combien exactement ?

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi Viande Fraiche, on verra ça ensemble !
✘ LIENS : I'm in the middle of the Cannibal Buffet
Now we cannibals always say grace...
And then we eat your face!

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Jeu 20 Avr 2017 - 23:14



Carne peine à réaliser où il se trouve. Ses sens danse la gigue et, cerise sanglante sur gâteau de charpie, la douleur lui vrille les tempes à en crever. Encore. Sa tête dodeline sur le crémeux d'une cuisse. Au delà des effluves de porc grillé, de sang, de sueur et d'humidité, il perçoit la fragrance si particulière, si délicieusement mortifère, de sa tendre moitié.

- Je suis là. C'est fini.

Sa cervelle hésite sur la marche à suivre : la haïr, la révérer ? Au lieu de cela, son corps réagit avant toute connexion neuronale. Il sourit comme un benêt, le pif dressée vers cette pluie de boucle rousse qui lui baigne le visage.

- Stealth...

Car il s'agit de son nom. Il lui brandit sous le nez, tel un écolier studieux qui a retenu sa leçon. Stealth commence par un "S", tout comme Sangre. C'est un Signe !
Son esprit dérive à travers le suc de ses endorphines, injectées à gros bouillons pour contrebalancer sa souffrance aiguë.

- Stealth... bredouille-t-il, tout vaporeux, en tentant mollement de se hisser vers elle.

La vision de Carne se floute, tous les contours se mélangent. Purée de bleus et de verts. Et le fumet particulier du cabot du Jolly embaume ses narines. Dogfish l'a pisté jusqu’au tombeau ?

- Le touche pas. Il a pas besoin de toi !

Le timbre fêlé de trompe pas l'oreille du blafard toasté. Non sans une certaine ironie, il se rappelle que c'est autour d'une dispute à propos d'une jolie rousse qu'a débuté leur amitié. Et voilà le même trio pour rejouer la scène, hors des rimes et des godets de rhum.

- Wilh ? D'une voix pâteuse, il tente de faire entendre raison à son camarade. Wilh attend...

Mais le Pied-bot ne semble pas vouloir faire preuve de patience et le Pécheur s'en trouve traîné quelques mètres plus loin. Il se contorsionne tant bien que mal pour discerner la silhouette bleue et rouge de son cœur arraché, laissé proprement entre les mains d'une enfant grandie trop vite.
Viens, hurle son regard.
Viens, palpite sa poitrine au confins de la lucidité.







Oraciones para la carne....


Merci de ta bénédiction, Duck prêtresse de SWAG ZE GREAT GOD !!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 792
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : Aux portes du bannissement...

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Ven 21 Avr 2017 - 0:05




A la croisée des chemins
Vis, je t'en supplie, vis





Son sourire te répond et tu ne peux empêcher le tiens d'illuminer ton visage. Ton nom murmuré par ses lèvres provoque un étrange mélange de gêne et de plaisir. Stealth, un nom auquel tu as de plus en plus de mal à t'identifier, comme s'il appartenait à quelqu'un d'autre ; une autre toi.

"Oui, c'est moi..." tu murmures, rien que pour lui.

Et alors que tu te penches à sa rencontre, une main de faire te saisit l'épaule et t'envoie rouler sur le sol détrempé, non sans une exclamation de colère plus que de douleur.

"Le touche pas. Il a pas besoin de toi !"

Le chien galeux vient fourrer son nez où il ne devrait pas, comme toujours. Tu te redresses et lui lances un regard plein de rage.
Tu t'apprêtes à te ruer sur lui en hurlant mais te figes à la dernière seconde : il a soulevé Carne et le soutient fermement, tu ne veux pas risquer de blesser ton aimé.
La voix de ce dernier s'élève, faiblement et pourtant si évidente : pourquoi ce Wilh ne l'écoute pas ? Le Pêcheur ne veut pas partir, c'est indéniable.
Tu hésites sur la tenue à prendre lorsque ton regard croise celui de Carne. Une certitude t'envahit : tu le laisseras pas partir comme ça.

"Je te suis le moche, et rien ne pourra m'en empêcher. Je te laisserais pas l'embarquer sans rien faire." tu assènes, pleine de défis.

Et tu te lèves pour t'approcher du duo, évitant le dents-pourris et sa machette encore brûlante. Tu passes à gauche de Carne et passe ta tête sous son autre bras ; tu ne peux pas t'aider de tes bras, trop faibles et poisseux.
Tu lances un regard assassin à l'autre pirate, signifiant clairement "Essaye de m'en empêcher et tu le regretteras."



(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









♥️ Stealth's Song ♥️

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne


Dernière édition par Stealth le Dim 4 Juin 2017 - 22:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1032
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Mer 17 Mai 2017 - 17:01

Le cabot avait bien sur entendu les appels de son camarade, mais bizarrement avait décidé de les ignorer.
A vrai dire, ce n'était pourtant pas vraiment son style. Mais que voulez vous, il y avait urgence. Carne était blessé, et aux vus de la quantité d'hémoglobine, sans doute mortellement.
DogFish n'était pas médecin, mais il ne s'amuserait pas à prendre le risque. Et puis quoi ? Le laisser la ? Entre les mains de cette gamine ? Ce n'était pas logique. Wilhelm avait beau être relativement benêt, il n'en perdait pas un certain sens de la cohérence, du genre élémentaire, surtout que dans le cas présent, c'était bel et bien sur lui que le blafard devrait compter.
Alors il le ramènerait au bateau, coute que coute. Et ce ne serait pas les regards assassins jetés par la jolie rousse qui l’arrêteraient ni même le ralentiraient.
Stealth.
Elle s'appelait Stealth, hein.
Il s'en souvenait de cette fille perdue la.
Il se souvenait comment il l'avait croisé, déjà par deux fois.
Une première entre les bras d'un autre.
Un indien ? C'était ce qu'il lui semblait dans ses souvenirs vaporeux. C'était comme ça qu'il la chantait parfois lorsqu'il avait trop bu ou pas assez.
Et puis une deuxième fois, elle s'était retrouvée dans les siens, de bras, et avait bien essayé de profiter de lui !
C'était comme ça qu'il s'en souvenait, oui oui.
Rousse en feu, rousse en folie.
Jeune fille à la petite vertu.
Et maintenant quoi, elle voulait la peau blanche de Carne ?
Rien ne l’arrêtait celle la, et selon Wilhelm, le pêcheur méritait mieux qu'une donzelle qui piochait dans tout les hommes qu'elle croisait.

"Je te suis le moche, et rien ne pourra m'en empêcher. Je te laisserais pas l'embarquer sans rien faire."
Leurs regards se croisèrent, entrecoupés par la pâleur du pirate que tout deux retenaient.
Ca se fusillait des mirettes et si un regard pouvait tuer, sans doute que les deux ce seraient désintégré mutuellement.
Elle aidait ?
Le Pied beau serra les dents à s'en bruler les gencives jusqu'aux tempes.
Très bien, qu'elle aide et qu'elle la ferme dans ce cas.
Un grondement en guise de réponse qui ressemblait à s'y méprendre au grognement d'un clebs dont on s'approchait trop près de sa gamelle, et le pirate se re concentra sur la route à prendre.
Ou se trouvaient-ils ?
La jungle...
DogFish connaissait un peu l'endroit pour s'y être "baladé" quelques fois, laissant des morts derrière lui, mais il était difficile de retrouver ses repères dans les environs, alors déjà, les yeux du traqueurs s'étaient mis à chercher.
Chercher.
Chercher la piste.
Remonter la piste.
Leur propre piste, retourner sur leurs pas et retrouver leur chemin jusqu'au bateau.






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 792
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : Aux portes du bannissement...

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Mer 17 Mai 2017 - 22:36




A la croisée des chemins
Vis, je t'en supplie, vis





Il grogne comme un chien protégeant son maître. Une partie de toi est soulagée de savoir que quelqu'un s'occupe de Carne quand tu n'es pas là c'est à dire tout le temps mais la plus grande partie aimerait mordre en réponse.
Le pirate décoloré a l'air de chercher son chemin, en reniflant presque. Tu fais une moue dégoûtée et souffle de la façon la plus impertinente possible :

"Si on attend que tu flaires le chemin on est pas sortis de là."

Tu lances un regard derrière toi où Mac t'attend encore, il sait quand tu as besoin de lui et quand il est temps de se retirer dans les ombres : hors tu as besoin de lui.

"On va le mettre sur Mac, ce sera beaucoup mieux que le traîner à la force des bras."

Tu dis cela comme si tu ne doutais pas une seconde que le pirate allait obéir, il n'avait pas le droit de ne pas le faire.


(C) MEI SUR APPLE SPRING - retouché par Gao & Cid









♥️ Stealth's Song ♥️

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne


Dernière édition par Stealth le Dim 4 Juin 2017 - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1022
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Mer 24 Mai 2017 - 19:15

> Terres de sienne, de glaise ensanglantée.

Quand il les avait rejoints, quand il les avait trouvés, pataugeant à demi mais déterminé à ne pas laisser mourir le Dragon, Fedora ne l’avait pas arrêté. Percevant sans doute plus que de raison, ce qui les liaient, obéïssant même aux injonctions du soigneurs quand il s’agit de maintenir l’asiatique hors de portée de la glaise, quand il eut fallu refermer sommairement les plaies. Que le sang cesse d’affluer, qu’il cesse de s’écouler, de pleurer avec la pluie. Et avec ça, construire ce qui le maintiendra tout le trajet retour où le Chef des Soigneurs ne pourrait suivre.
Où il confiait son meilleur ami à cet inconnu passé, cet homme qu’il n’était pas sûr de cerner (ni de le vouloir, en fait), en priant. Que Lòng ne rejoigne pas sitôt le cycle des tourments. Il les avait laissé partir à regret, le cœur étranglé.
Et Fedora n’avait rien tenté.


Un statut quo inexpliqué. Le Chef des Soigneurs n’avait plus envie de s’interroger ; la stratégie, il la laissait à Scar et Sharpy. Pour l’heure, fort était de constater qu’il n’était lui-même pas sorti d’affaire.
Il ne reconnaissait rien de l’endroit mutilé par la colère de l'Île, il n’avait jamais vraiment eu l’occasion d’aller bien-loin sans être accompagné.

Et le voilà seul, sous un ciel tremblotant encore ses reflets marbrés, la boue qui le ralentissait et augmentait chaque effort en l’épuisant plus encore. Les pulsations cadencées  en son crâne, annonciatrice de ce qui le foudroierait bientôt, ce qu’il tentait de contrôler en laissant aller, laissant glisser.
Ne pas réfléchir, simplement avancer.
Ne pas réfléchir, laisser le sang l’envahir, le laisser circuler, ne pas ralentir le flot de ces marées. Laisser la migraine partir… Ne pas le terrasser.

Il ignore depuis combien de temps il aura quitté Lòng et Fedora, il ne sait pas non plus s’il se rapproche du grand arbre mais des bruits l’attirent, des voix. Des cris, fil d’Ariane auquel il s’accroche sans plus d’énergie pour s’inquiéter. Certaines voix sont familières, cela lui suffit pour hâter le pas. Ne plus rester en arrière.
Son salut et peut-être devant.
Ou son trépas.

C’est un hurlement maintenant. Soul se fige quelques secondes pour accélérer encore, puiser dans ses dernières ressources qu’il croyait épuisées, mais que l’adrénaline inquiète vient de réapprovisionner. L’appel du médecin fut toujours, de tout temps, ce qui le transcenda, ce qui l’avait poussé à se dépasser, à se trouver des ressources inégalées, insoupçonnées. L’idée de retarder l’échéance, d’accorder à la vie un peu plus de substance, d’arracher à la mort les proies qui ne la méritaient pas ; cela avait toujours été son mantra.

C’était de tout temps, ce qu’il avait eu du mal à accepter.
Que l’on le quitte avant son heure.
Que les êtres soient séparés.

Alors Soul, le chef des soigneurs, continuait de lutter. De s’acharner. Ici contre le limon, les branches, sa tête qui tambourine, ses mains aussi glacées qu’acide, sa peau lacérées par les branches, et les rochers.
Il a l’air d’un fou. D’un désespéré.

Qui déboule par glissade d’une pente mal anticipée.


Ps:
 






« C'est un peu de ton espoir,
ce que les années en ont perdu.
On dirait ton ombre et qu'elle cherche
à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant
qui se tourmente avec la crainte de tomber. »

Joe Bousquet


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Carne Salt
avatar

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 552
✘ SURNOM : Le Pécheur
✘ AGE DU PERSO : Plus de 20 ans et moins de 25... mais combien exactement ?

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi Viande Fraiche, on verra ça ensemble !
✘ LIENS : I'm in the middle of the Cannibal Buffet
Now we cannibals always say grace...
And then we eat your face!

MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   Mer 28 Juin 2017 - 22:37



Les sens du Blafard lui tourne la tête. A moins que ce ne soit la douleur qui lui brouille la caboche. Carne perçoit la nuque du Doggy jouer sous le nœud de son coude. Il y met toute sa hargne et toute sa volonté. Un véritable ami qu'il est le Pied-beau. Un frère. Ça oui !

- Tu m'l'avais dit, que tu serais là pour moi, tu me l'avais dit... déblatère le Harponneur comme un ivrogne... Qu'tu me laisserais pas seul....
- Je te suis le moche, et rien ne pourra m'en empêcher. Je te laisserais pas l'embarquer sans rien faire.

La chevelure de la femme aimée lui emplie les narines de son parfum de sous-bois. Il l'aime à en crever. D'ailleurs, c’est bien ce qu'il est en train de faire.

- Tu sens tellement bon... T'est tellement belle... Stealth... déclare-t-il avec un sourire béat. Je t'aime tu sais ? Je t'aime...

Il le répète plusieurs fois jusqu’au murmure inaudible.
Sa tête dodeline mollement. Il a vaguement conscience de marcher, ou d'avoir les pieds qui traînent dans la gadoue, pour le moins. Il a froid. Il a mal. Mais il se sent étrangement engourdi, aussi. Agréablement entouré par la chaleur de deux êtres pour lesquels il se sent déborder d'affection. Cotonneuse affection. Délicieuse amitié. Ensuqué d'amour.
Il se tourne vers Wilhelm.

- Je l'aime, t'sais. C’est mon grand amour. Et toi... Toi t'es comme un frère pour moi. Il hoquette soudain. T'es comme mon frère, Malik.... Est-ce que Jolie Tresse marche devant ?

Un silence. Ses épaules s'affaissent et soudain il s'agite de nouveau. Son front brûlant ruisselle de sueur. Son discours, déjà décousu, se dépiaute, de plus en plus incohérent.

- La Sirène... La Sirène de la Sangrotte....La Fin de ma Faim. Y'aura jamais de fin... Jamais... Les salines..... Elles m'appellent.

Il regarde Stealth avec un air d'enfant déboussolé. Intense.

- Les laisse pas m'prendre....Por favor...

Et soudain une silhouette inconnue, sombre et suintante, déboule juste devant ses yeux myope. Baigné par la fièvre grimpant en degrés, il semble lui distinguer des oreilles de lapin.

- Saline... couine-t-il en tentant vainement de reculer, sans la moindre force pour se faire. Non.. non....Tener piedad....







Oraciones para la carne....


Merci de ta bénédiction, Duck prêtresse de SWAG ZE GREAT GOD !!!!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la croisée des chemins   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La croisée des chemins [PV:kiza izuru]
» Dead of Winter - A la croisée des chemins
» [GW2] La croisée des chemins
» A la croisée des chemins...
» Des soldes de ouf' à La Croisée Du Jeu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-