Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Jim Crazyleg
Jim Crazyleg

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 222
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptySam 30 Mar 2019 - 20:01


Lucky posa la main sur son ventre. Il réalisa à quel point il avait faim, à quel point il était fatigué. La faim, la soif, l’anxiété : tout remontait en une migraine désagréable.

— Tes forces restantes ont-elles la possibilité de me suivre ?

L’enfant leva les yeux sur Kadath qui s’apprêtait à quitter la pièce. Après un instant d’hésitation, il jugea qu’il pouvait bien faire quelques mètres sans risquer un malaise.

— Ouais !

Lucky se redressa à la force de ses bras avant de claudiquer impatiemment vers la femme métallique. Elle venait de se voir remettre un panier de fruits, semblables à tous ceux qu’elle avait posé devant sa cellule avant que ces derniers ne se changent en nature morte faîtes de zinc et d’acier.

— Il va te falloir de l'exercice, lui fit remarquer Kadath.

Ironique, lui qui jurerait avoir maigri.

— Pas maintenant, si ? J’peux à peine marcher, ronchonna le livreur.

Le repas d’abord. L’effort après.
Revenir en haut Aller en bas
Kadath
Kadath

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : La Majestueuse
✘ AGE DU PERSO : inconnu

✘ LIENS : Kadath l'inconnue
Kadath, la Cité des Dieux

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyDim 31 Mar 2019 - 12:13

Kadath était satisfaite en voyant l'enfant s'approcher. Bien Inquanok avait l'air de... "bouder".

Les progrès de Lucky se montraient être en bonne voie, la Majestueuse fit quelques autres pas avant de s'asseoir sur un large tuyaux qui faisait office de banc. Quelques reflets dorés maquillaient les lumières de la pièce. Ils étaient bel et bien dans les profondeurs perdues du Garage. Parfois, Scaramouche passait. Parfois non. Les Trois étaient comme des prophètes, rarement visibles, occupés ailleurs. Et Kadath n'avait pas à les chercher. Loin de là.

Elle se concentrait sur les dieux.

Ceux-ci murmuraient d'ailleurs leur contentement, et celle qui se prenait pour leur prêtresse posa le panier à ses côtés.

- Tu ne peux exercer tes membres sans énergie. Personne ne le peut. Mange d'abord, ta chair ne suivra pas si elle n'a pas de quoi se régénérer.

Les lueurs de Kadath étaient calmes. Elles n'avaient aucune raison de changer, sauf peut-être pour faire comprendre au cyborg de ne pas finir ce qu'il avait commencé.

Les dieux, eux, chuchotaient de nouvelles choses. Ils voulaient un nom. Ils y réfléchissaient, ils devaient encore attendre.

- Viens manger, sinon je devrais m'en aller en acquérir ailleurs.

Elle plongea lentement une main entre les fruits et en sorti un bonbon, elle-même ignorait le goût de cette chose. Bizarrement, les fruits, elle savait. Mais pas les bonbons. Pourtant, de temps en temps, ils s'aventuraient dans la Province Acidulée.

- Je ne sais si c'est bon, mais Inquanok s'en est toujours régalé.

Kadath reposa le sucré avec le reste.
Cela ne lui éveillait aucun appétit.
Revenir en haut Aller en bas
Jim Crazyleg
Jim Crazyleg

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 222
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyLun 24 Juin 2019 - 0:20


A son grand contentement, Kadath ne le poussa pas à prolonger l’exercice. Elle posa le panier, l’invitant à s’asseoir et manger.

— Tu ne peux exercer tes membres sans énergie, concède la femme métallique. Personne ne le peut. Mange d'abord, ta chair ne suivra pas si elle n'a pas de quoi se régénérer.

Lucky hocha la tête. Pour lui, cela relevait de l’évidence mais il appréciait qu’elle prenne la peine d’éviter de pointer du doigt sa faiblesse.

— Viens manger, sinon je devrais m'en aller en acquérir ailleurs.

Il ne se fit pas prier. Après s’être assis prudemment en prenant appuis sur la paroi de la salle, Lucky se mit en tailleur, ramenant sa jambe blessée vers lui à l’aide avec ses mains. Il s’empara d’un genre de pêche qu’il croqua goulûment. Pour une fois, le jus qui coulait de sa bouche et soulignait son menton ne le dérangea même pas.

— Je ne sais si c'est bon, mais Inquanok s'en est toujours régalé.

Ce nom le fit réagir. Il ne ressemblait à rien qu’il ait déjà entendu mais il était bien certain qu’il s’agissait d’une personne. Il fronça les sourcils, intrigué.

— Inanoch ? répéta l’enfant la bouche pleine.

Il y avait quelqu’un d’autre ici ? Quelqu’un d’organique ? Peut-être un enfant comme lui arrivé de la même façon et détenu contre son gré…
Revenir en haut Aller en bas
Kadath
Kadath

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : La Majestueuse
✘ AGE DU PERSO : inconnu

✘ LIENS : Kadath l'inconnue
Kadath, la Cité des Dieux

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyLun 29 Juil 2019 - 14:02


L'enfant mangeait, les dieux murmuraient que les êtres de chairs se régénéraient d'eux-mêmes mais ils s'en trouvaient incapables sans les bons éléments à transformer. Et, le processus était d'une lenteur immonde. Heureusement que la Machine agissait, qu'elle corrigeait cette horreur difforme des chairs. Kadath entendait les mots de ces entités qu'elle ne parviendrait à atteindre que dans les rêves. Mais la Majestueuse ne rêvait pas, sauf parfois des images insensées où de la chair habitait sa personne. Des cauchemars. Elle enviait ceux qui portaient cet organe spécifique, le cerveau qui ouvrait un passage pour ces contrées au-delà même de l'Île de jamais. Les lueurs valsaient lentement de bleus et de verts, le calme régnait dans les boyaux de la jungle synthétique. Quelques métaux précieux parcouraient ces profondeurs du Garage, comme un temple maya perdu.

Le garçon interpellait, répétant avec défaut le nom prononcé à l'instant. Inquanok, Kadath passa les doigts dans l'une de ses "mèches" colorées et luisantes et son geste ce termina en un index qui se posait dans la direction d'une ombre massive. Le cyborg qui avait poursuivit Lucky, visible entre des pilonnes noyés de câbles. Il avait dégoté une balle en caoutchouc et semblait l'observer avec beaucoup d'attention.

- Son estomac a besoin de nourriture comme la tienne.

Il n'était pas encore tout à fait terminé, les voyages à l'extérieur ralentissaient le processus. Il avait tant de fois échangé des cheveux à la Machine afin de s'en aller, tant de fois que son corps avait fini par grandir bien plus vite que son âme. À chaque fois, il n'osait pas retourner au Grand Arbre. À chaque fois, il jugeait devoir rester auprès de celle qui lui avait permis de survivre.

- Il peut te porter, si tu veux voir les recoins de la Machine. Sans y risquer ta peau.

Les dieux pensaient que le responsable des blessures devait se racheter ainsi, en offrant sa validité de marche.

- À cette profondeur, il y a plus de brillance que celle de l'or pirate.

Kadath savait que les humains adultes couraient après des trésors, mais elle n'avait pas connaissance desquels précisément. Inquanok était venu prendre de ces richesses, à l'époque lointaine. Elle se demandait s'il s'agissait d'un trait commun aux êtres de chairs. Les dieux pensaient les Hommes avides et destructeurs, mais Lucky était déjà parmi les corrigés. Ils cherchaient encore quelle était la source pour cet enfant. Vers le fleuve ? Ou dans les terres ? Kadath pensait que la direction serait celle du fleuve. Jamais aussi proche que les mines d'onyx d'Inquanok, mais elle y voyait tant un bateau blanc s'y accoster et jamais n'en revenir. Les merveilles qu'il ne fallait jamais approcher... Les dieux murmuraient encore, dans une cacophonie lointaine qui résonnait mais que seule la Majestueuse percevait.
Revenir en haut Aller en bas
Jim Crazyleg
Jim Crazyleg

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 222
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyJeu 22 Aoû 2019 - 0:04


La possible présence d’un autre humain dans les environs réveillé en lui un grand intérêt. Il avait passé des jours enfermé dans une pièce à voire défiler les mêmes visage stoïques et froids d’automates. Sa seule interlocutrice était une femme d’acier qui s’exprimait en énigme et ne répondait jamais directement à ses questions. Lucky n’était pas très sociable mais il mourrait d’envie de serrer une main de chair exhalant une chaleur corporelle, avoir la sensation de parler à une autre personne. Ce serait la chose la plus excitante qui lui serait arrivée depuis sa morne captivité.

A sa grand déception, Kadath étendit le bras, désignant du doigt l’autre automate. Celui-là même qui l’avait capturé.

— Son estomac a besoin de nourriture comme la tienne.

Lucky n’essaya même pas de cacher son dépit. Il jeta un regard noir vers la silhouette immobile occupée à examiner une balle en caoutchouc. Même en faisant un effort, il ne se voyait pas tenir une conversation avec cette chose.

— Il peut te porte , sit u veux voir les recoins de la Machine. Sans y risquer ta peau, suggère Kadath. A cette prodondeur, il ya plus de brilliance que celle de l’or pirate.

Bien que l’idée de découvrir son nouvel environnement était une chose tentante. La réponse de Lucky fut expéditive :

— Il est pas question qu’il me touche.

Lucky jeta à nouveau un regard vers cet Inquanok. Ce dernier ayant probablement compris qu’ils parlaient de lui leva la tête et se mit à les fixer. Le livreur était bien incapable de lire une émotion humaine sur ce visage rigide.

Il avait du mal à l’admettre mais son ressentiment dépassait le simple mépris. Inquanok l’effrayait. Il ne parlait pas, bougeait à peine. Il possédait une force surhumaine et toute forme de compréhension mutuelle semblait hors de portée avec lui.

— J’attendrai d’être en état de me déplacer tout seul, décide l’enfant.

D’ailleurs… Il se redressa, laissant là son repas à moitié terminé. Il rejoignit une paroi sur laquelle il s’appuya jusqu’à enfin rejoindre un tas de pièces détachées et autres déchets qui avaient attiré son attention. Il tira une longue barre métallique en forme de L. On aurait dit des fragments d’une vielle structure. En entourant la partie supérieure dans un tissus, il pourrait en faire une béquille acceptable…

Trop absorbé par ses projets, il en oublia un temps la présence de Kadath, celle d’Inquanok. Il en oublia même la raison de sa présence. Son esprit se focalisait sur cet unique objectif : s’adapter et survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Kadath
Kadath

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 93
✘ SURNOM : La Majestueuse
✘ AGE DU PERSO : inconnu

✘ LIENS : Kadath l'inconnue
Kadath, la Cité des Dieux

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyDim 6 Oct 2019 - 16:54

L'enfant refusait, et choisit une alternative plutôt cohérente selon les calcules de Kadath. Celle-ci posa le regard sur Inquanok, toujours enroulé dans des couches impressionnantes de tissus, il se cachait encore après tout ce temps. Lui aussi avait dû attendre avant d'explorer. Il était dans un état plus grave que Lucky à ce même stade, la machine avait dû réparer bien des organes en lui. Combler les intestins par le caoutchouc, mêler le sang avec d'autres choses, connecter les nerfs, assembler les os... tant de choses. Et encore après, la machine poursuivait son oeuvre. Les dieux éliminaient un peu plus de l'humanité. Mais le corps grandissait aussi, et l'esprit demeurait celui d'un enfant de peut-être 12 ans.

Les cheveux nécessaires pour que la machine laisse les chairs sortir faisaient grandir ceux qui payaient. Inquanok devait parfois payer, au début, quand il s'enfuyait. Mais lentement il s'était résigné et aujourd'hui, il faisait partie du garage.

À ces pensées, la Majestueuse passa une main dans sa propre "chevelure". Un petit quelque chose en elle était heureux de cette apparence proche d'une coiffe de... de... impossible de connecter la suite. C'était incomplet. Peut-être était-ce encore une chose qu'elle pourrait découvrir en accédant aux royaume des dieux, dans les rêves que les cyborgs et humains pouvaient voir. Cette fois, le regard de Kadath retomba sur Lucky qui fouillait dans un tas de ferrailles. Le comportement semblait plein de ressources, des merveilles cachées dans le cerveau primitif. Celle qui se prenait pour une grande prêtresse s'approcha doucement, mais en détournant le spectacle. Elle ne voulait pas parasiter le fil de la pensée du petit humain corrigé qui maintenant comblait ce qui lui manquait.

Un temps, en arrivant à la hauteur d'Inquanok, Kadath observa les tissus qui recouvraient le grand cyborg. Celui-ci avait bien voyagé dans les étages afin de créer une nouvelle vie et s'adapter, bien qu'en réalité il avait bien de la peine à accepter son état. Puis, ses yeux lumineux analysèrent ce qui semblait pouvoir devenir un point d'appui à l'enfant.

- Souhaiterais-tu d'autres matériaux ? Tu peux y trouver tout ce dont tu as besoin. Peu importe l'étage de la machine.

Tête légèrement sur le côté, essayant d'imaginer ce que Lucky voulait faire. Les dieux murmuraient que la machine finirait assez vite son travail et que ce bricolage n'était que pacotille, mais Kadath choisit de laisser l'enfant "progresser" par lui-même. Elle guiderait selon ce qui serait demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [Royal Paladin] Broken Heart
» Tente Josselinière
» My Tell Tale Heart d'Inma
» Mamma Mia!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Jungle Luxuriante :: La Machine :: Le Garage Métallique-