Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Jim Crazyleg
Jim Crazyleg

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 245
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptySam 30 Mar 2019 - 20:01


Lucky posa la main sur son ventre. Il réalisa à quel point il avait faim, à quel point il était fatigué. La faim, la soif, l’anxiété : tout remontait en une migraine désagréable.

— Tes forces restantes ont-elles la possibilité de me suivre ?

L’enfant leva les yeux sur Kadath qui s’apprêtait à quitter la pièce. Après un instant d’hésitation, il jugea qu’il pouvait bien faire quelques mètres sans risquer un malaise.

— Ouais !

Lucky se redressa à la force de ses bras avant de claudiquer impatiemment vers la femme métallique. Elle venait de se voir remettre un panier de fruits, semblables à tous ceux qu’elle avait posé devant sa cellule avant que ces derniers ne se changent en nature morte faîtes de zinc et d’acier.

— Il va te falloir de l'exercice, lui fit remarquer Kadath.

Ironique, lui qui jurerait avoir maigri.

— Pas maintenant, si ? J’peux à peine marcher, ronchonna le livreur.

Le repas d’abord. L’effort après.
Revenir en haut Aller en bas
Kadath
Kadath

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 104
✘ SURNOM : La Majestueuse
✘ AGE DU PERSO : inconnu

✘ LIENS : Kadath l'inconnue
Kadath, la Cité des Dieux

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyDim 31 Mar 2019 - 12:13

Kadath était satisfaite en voyant l'enfant s'approcher. Bien Inquanok avait l'air de... "bouder".

Les progrès de Lucky se montraient être en bonne voie, la Majestueuse fit quelques autres pas avant de s'asseoir sur un large tuyaux qui faisait office de banc. Quelques reflets dorés maquillaient les lumières de la pièce. Ils étaient bel et bien dans les profondeurs perdues du Garage. Parfois, Scaramouche passait. Parfois non. Les Trois étaient comme des prophètes, rarement visibles, occupés ailleurs. Et Kadath n'avait pas à les chercher. Loin de là.

Elle se concentrait sur les dieux.

Ceux-ci murmuraient d'ailleurs leur contentement, et celle qui se prenait pour leur prêtresse posa le panier à ses côtés.

- Tu ne peux exercer tes membres sans énergie. Personne ne le peut. Mange d'abord, ta chair ne suivra pas si elle n'a pas de quoi se régénérer.

Les lueurs de Kadath étaient calmes. Elles n'avaient aucune raison de changer, sauf peut-être pour faire comprendre au cyborg de ne pas finir ce qu'il avait commencé.

Les dieux, eux, chuchotaient de nouvelles choses. Ils voulaient un nom. Ils y réfléchissaient, ils devaient encore attendre.

- Viens manger, sinon je devrais m'en aller en acquérir ailleurs.

Elle plongea lentement une main entre les fruits et en sorti un bonbon, elle-même ignorait le goût de cette chose. Bizarrement, les fruits, elle savait. Mais pas les bonbons. Pourtant, de temps en temps, ils s'aventuraient dans la Province Acidulée.

- Je ne sais si c'est bon, mais Inquanok s'en est toujours régalé.

Kadath reposa le sucré avec le reste.
Cela ne lui éveillait aucun appétit.
Revenir en haut Aller en bas
Jim Crazyleg
Jim Crazyleg

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 245
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyLun 24 Juin 2019 - 0:20


A son grand contentement, Kadath ne le poussa pas à prolonger l’exercice. Elle posa le panier, l’invitant à s’asseoir et manger.

— Tu ne peux exercer tes membres sans énergie, concède la femme métallique. Personne ne le peut. Mange d'abord, ta chair ne suivra pas si elle n'a pas de quoi se régénérer.

Lucky hocha la tête. Pour lui, cela relevait de l’évidence mais il appréciait qu’elle prenne la peine d’éviter de pointer du doigt sa faiblesse.

— Viens manger, sinon je devrais m'en aller en acquérir ailleurs.

Il ne se fit pas prier. Après s’être assis prudemment en prenant appuis sur la paroi de la salle, Lucky se mit en tailleur, ramenant sa jambe blessée vers lui à l’aide avec ses mains. Il s’empara d’un genre de pêche qu’il croqua goulûment. Pour une fois, le jus qui coulait de sa bouche et soulignait son menton ne le dérangea même pas.

— Je ne sais si c'est bon, mais Inquanok s'en est toujours régalé.

Ce nom le fit réagir. Il ne ressemblait à rien qu’il ait déjà entendu mais il était bien certain qu’il s’agissait d’une personne. Il fronça les sourcils, intrigué.

— Inanoch ? répéta l’enfant la bouche pleine.

Il y avait quelqu’un d’autre ici ? Quelqu’un d’organique ? Peut-être un enfant comme lui arrivé de la même façon et détenu contre son gré…
Revenir en haut Aller en bas
Kadath
Kadath

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 104
✘ SURNOM : La Majestueuse
✘ AGE DU PERSO : inconnu

✘ LIENS : Kadath l'inconnue
Kadath, la Cité des Dieux

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyLun 29 Juil 2019 - 14:02


L'enfant mangeait, les dieux murmuraient que les êtres de chairs se régénéraient d'eux-mêmes mais ils s'en trouvaient incapables sans les bons éléments à transformer. Et, le processus était d'une lenteur immonde. Heureusement que la Machine agissait, qu'elle corrigeait cette horreur difforme des chairs. Kadath entendait les mots de ces entités qu'elle ne parviendrait à atteindre que dans les rêves. Mais la Majestueuse ne rêvait pas, sauf parfois des images insensées où de la chair habitait sa personne. Des cauchemars. Elle enviait ceux qui portaient cet organe spécifique, le cerveau qui ouvrait un passage pour ces contrées au-delà même de l'Île de jamais. Les lueurs valsaient lentement de bleus et de verts, le calme régnait dans les boyaux de la jungle synthétique. Quelques métaux précieux parcouraient ces profondeurs du Garage, comme un temple maya perdu.

Le garçon interpellait, répétant avec défaut le nom prononcé à l'instant. Inquanok, Kadath passa les doigts dans l'une de ses "mèches" colorées et luisantes et son geste ce termina en un index qui se posait dans la direction d'une ombre massive. Le cyborg qui avait poursuivit Lucky, visible entre des pilonnes noyés de câbles. Il avait dégoté une balle en caoutchouc et semblait l'observer avec beaucoup d'attention.

- Son estomac a besoin de nourriture comme la tienne.

Il n'était pas encore tout à fait terminé, les voyages à l'extérieur ralentissaient le processus. Il avait tant de fois échangé des cheveux à la Machine afin de s'en aller, tant de fois que son corps avait fini par grandir bien plus vite que son âme. À chaque fois, il n'osait pas retourner au Grand Arbre. À chaque fois, il jugeait devoir rester auprès de celle qui lui avait permis de survivre.

- Il peut te porter, si tu veux voir les recoins de la Machine. Sans y risquer ta peau.

Les dieux pensaient que le responsable des blessures devait se racheter ainsi, en offrant sa validité de marche.

- À cette profondeur, il y a plus de brillance que celle de l'or pirate.

Kadath savait que les humains adultes couraient après des trésors, mais elle n'avait pas connaissance desquels précisément. Inquanok était venu prendre de ces richesses, à l'époque lointaine. Elle se demandait s'il s'agissait d'un trait commun aux êtres de chairs. Les dieux pensaient les Hommes avides et destructeurs, mais Lucky était déjà parmi les corrigés. Ils cherchaient encore quelle était la source pour cet enfant. Vers le fleuve ? Ou dans les terres ? Kadath pensait que la direction serait celle du fleuve. Jamais aussi proche que les mines d'onyx d'Inquanok, mais elle y voyait tant un bateau blanc s'y accoster et jamais n'en revenir. Les merveilles qu'il ne fallait jamais approcher... Les dieux murmuraient encore, dans une cacophonie lointaine qui résonnait mais que seule la Majestueuse percevait.
Revenir en haut Aller en bas
Jim Crazyleg
Jim Crazyleg

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 245
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyJeu 22 Aoû 2019 - 0:04


La possible présence d’un autre humain dans les environs réveillé en lui un grand intérêt. Il avait passé des jours enfermé dans une pièce à voire défiler les mêmes visage stoïques et froids d’automates. Sa seule interlocutrice était une femme d’acier qui s’exprimait en énigme et ne répondait jamais directement à ses questions. Lucky n’était pas très sociable mais il mourrait d’envie de serrer une main de chair exhalant une chaleur corporelle, avoir la sensation de parler à une autre personne. Ce serait la chose la plus excitante qui lui serait arrivée depuis sa morne captivité.

A sa grand déception, Kadath étendit le bras, désignant du doigt l’autre automate. Celui-là même qui l’avait capturé.

— Son estomac a besoin de nourriture comme la tienne.

Lucky n’essaya même pas de cacher son dépit. Il jeta un regard noir vers la silhouette immobile occupée à examiner une balle en caoutchouc. Même en faisant un effort, il ne se voyait pas tenir une conversation avec cette chose.

— Il peut te porte , sit u veux voir les recoins de la Machine. Sans y risquer ta peau, suggère Kadath. A cette prodondeur, il ya plus de brilliance que celle de l’or pirate.

Bien que l’idée de découvrir son nouvel environnement était une chose tentante. La réponse de Lucky fut expéditive :

— Il est pas question qu’il me touche.

Lucky jeta à nouveau un regard vers cet Inquanok. Ce dernier ayant probablement compris qu’ils parlaient de lui leva la tête et se mit à les fixer. Le livreur était bien incapable de lire une émotion humaine sur ce visage rigide.

Il avait du mal à l’admettre mais son ressentiment dépassait le simple mépris. Inquanok l’effrayait. Il ne parlait pas, bougeait à peine. Il possédait une force surhumaine et toute forme de compréhension mutuelle semblait hors de portée avec lui.

— J’attendrai d’être en état de me déplacer tout seul, décide l’enfant.

D’ailleurs… Il se redressa, laissant là son repas à moitié terminé. Il rejoignit une paroi sur laquelle il s’appuya jusqu’à enfin rejoindre un tas de pièces détachées et autres déchets qui avaient attiré son attention. Il tira une longue barre métallique en forme de L. On aurait dit des fragments d’une vielle structure. En entourant la partie supérieure dans un tissus, il pourrait en faire une béquille acceptable…

Trop absorbé par ses projets, il en oublia un temps la présence de Kadath, celle d’Inquanok. Il en oublia même la raison de sa présence. Son esprit se focalisait sur cet unique objectif : s’adapter et survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Kadath
Kadath

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 104
✘ SURNOM : La Majestueuse
✘ AGE DU PERSO : inconnu

✘ LIENS : Kadath l'inconnue
Kadath, la Cité des Dieux

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyDim 6 Oct 2019 - 16:54

L'enfant refusait, et choisit une alternative plutôt cohérente selon les calcules de Kadath. Celle-ci posa le regard sur Inquanok, toujours enroulé dans des couches impressionnantes de tissus, il se cachait encore après tout ce temps. Lui aussi avait dû attendre avant d'explorer. Il était dans un état plus grave que Lucky à ce même stade, la machine avait dû réparer bien des organes en lui. Combler les intestins par le caoutchouc, mêler le sang avec d'autres choses, connecter les nerfs, assembler les os... tant de choses. Et encore après, la machine poursuivait son oeuvre. Les dieux éliminaient un peu plus de l'humanité. Mais le corps grandissait aussi, et l'esprit demeurait celui d'un enfant de peut-être 12 ans.

Les cheveux nécessaires pour que la machine laisse les chairs sortir faisaient grandir ceux qui payaient. Inquanok devait parfois payer, au début, quand il s'enfuyait. Mais lentement il s'était résigné et aujourd'hui, il faisait partie du garage.

À ces pensées, la Majestueuse passa une main dans sa propre "chevelure". Un petit quelque chose en elle était heureux de cette apparence proche d'une coiffe de... de... impossible de connecter la suite. C'était incomplet. Peut-être était-ce encore une chose qu'elle pourrait découvrir en accédant aux royaume des dieux, dans les rêves que les cyborgs et humains pouvaient voir. Cette fois, le regard de Kadath retomba sur Lucky qui fouillait dans un tas de ferrailles. Le comportement semblait plein de ressources, des merveilles cachées dans le cerveau primitif. Celle qui se prenait pour une grande prêtresse s'approcha doucement, mais en détournant le spectacle. Elle ne voulait pas parasiter le fil de la pensée du petit humain corrigé qui maintenant comblait ce qui lui manquait.

Un temps, en arrivant à la hauteur d'Inquanok, Kadath observa les tissus qui recouvraient le grand cyborg. Celui-ci avait bien voyagé dans les étages afin de créer une nouvelle vie et s'adapter, bien qu'en réalité il avait bien de la peine à accepter son état. Puis, ses yeux lumineux analysèrent ce qui semblait pouvoir devenir un point d'appui à l'enfant.

- Souhaiterais-tu d'autres matériaux ? Tu peux y trouver tout ce dont tu as besoin. Peu importe l'étage de la machine.

Tête légèrement sur le côté, essayant d'imaginer ce que Lucky voulait faire. Les dieux murmuraient que la machine finirait assez vite son travail et que ce bricolage n'était que pacotille, mais Kadath choisit de laisser l'enfant "progresser" par lui-même. Elle guiderait selon ce qui serait demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Jim Crazyleg
Jim Crazyleg

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 245
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyVen 1 Nov 2019 - 19:02


Lucky redressa le L métallique, passa le bras par-dessus cette canne improvisée et tenta de s’y appuyer. C’est bien ce qu’il craignait : non seulement la pièce était lourde mais en plus ses angles s’enfonçaient douloureusement dans sa chair. Ça ne serait donc pas une solution sur le long terme.

— Souhaiterais-tu d'autres matériaux ? demande Kadath. Tu peux y trouver tout ce dont tu as besoin. Peu importe l'étage de la machine.

Le garçon leva la tête distraitement pour lui répondre mais ne s’attendait pas à ce qu’elle soit si prêt. Il eut un tel mouvement de recul qu’il faillit basculer en arrière.

— D’accord ! Je gère !

Il prit quelques instants pour calmer sa respiration. Bon sang, elle lui fait une de ces peurs !

Il glissa un regard vers le L métallique. Ça ferait l’affaire, le temps de trouver les pièces nécessaires. Il n’était pas artisan mais il devrait trouver quelque chose. Le livreur boitilla vers un passage qui le conduirait sans doute vers une autre pièce remplie ferraille, quelques barres métalliques sous le bras.

— Je me débrouille, ok ? Venez pas me coller.

Il s’était habitué à la solitude et cette soudaine sollicitude envers lui le mettait à l’aise. Il n’arrivait pas à mettre le doigt sur la raison de cette sensation mais préférait se concentrer sur quelque chose de concret et présent : fabriquer une paire de béquilles.


Dernière édition par Jim Crazyleg le Jeu 19 Mar 2020 - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kadath
Kadath

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 104
✘ SURNOM : La Majestueuse
✘ AGE DU PERSO : inconnu

✘ LIENS : Kadath l'inconnue
Kadath, la Cité des Dieux

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyMer 11 Mar 2020 - 18:55

L'exercice paraissait ardu pour l'enfant. Tout autant que les dieux cherchant à se mettre d'accord sur le nom. Pour le moment, celle qui se prenait pour une grande prêtresse se concentrait sur les attitudes de l'être apprenant à user de ses métamorphoses. Il jurait se débrouiller et comptait s'aventurer dans un passage, formulant exigence de ne pas être "collé". Kadath aurait arquer un sourcil si elle en avait eu la possibilité. Il lui fallut un instant afin de déterminer qu'il s'agissait d'une expression. Soit, Inquanok avait aussi eu sa période distante. La métamorphose étant comparable à la mort de la chair, des phases comparables à celles du deuil humain s'y ajoutaient dans le psyché du corrigé. Le seul bémol pour la Majestueuse... c'était que le Garage, ou n'importe quel autre étage, n'avait rien des rues douces de Sona-Nyl. Cela ressemblait plutôt au redoutable plateau de Leng.

Le genre humain demeurait une espèce bien complexe, inutilement compliquée.

- Permets-moi de douter de ton efficacité face à une menace dans cet état.


Kadath tendit une main vers Inquanok, désignant d'un index les multiples couches de tissus. Il eut l'air de ronchonner sous son énorme capuche, mais déchira un peu de la matière souple avant de la poser dans la paume présentée. Un discret sourire de remerciement s'adressa au cyborg en réponse. Cet "homme-enfant", obéissait mais rechignait à partager en général.

- Souhaiterais-tu au moins protéger ta chair avec ce genre d'élément ? Histoire de ne pas t'endommager d'avantage.

Elle tendait le tissu assez épais pour soulager un peu, mais probablement qui perdrait en efficacité au fil du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Jim Crazyleg
Jim Crazyleg

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 245
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyJeu 19 Mar 2020 - 20:18


Il commençait à se frayer un chemin vers d’autres détritus quand Kadath lui fit remarquer de son ton neutre et diplomate :

— Permets-moi de douter de ton efficacité face à une menace dans cet état.

Elle avait beau enrober ses remarques de formules de politesse, Lucky savait lire entre les lignes : elle ne le jugeait trop faible pour se défendre. Se défendre… mais contre quoi ?

La femme-robot lui tendit un lambeau de tissus arraché aux vêtements qui couvrait la silhouette géomatique de son compère. Dans le froufrou des haillons, l’enfant cru distinguer plus clairement son corps métallique et cette vision lui inspira un frisson incontrôlable. Quelque chose chez ce truc le mettait mal à l’aise, mais pas seulement parce qu’il l’avait agressé un peu plus tôt. Non, il y avait autre chose… Mais quoi ?

— Souhaiterais-tu au moins protéger ta chair avec ce genre d'élément ? Histoire de ne pas t'endommager d'avantage.

Lucky pris la bande de sa main libre dans un geste un peu rude, clairement agacé par l’insistance de cette chose qui se prenait pour sa mère. Mais il mit cette remarque de côté, préoccupé par autre chose :

— Comment ça une menace ?

Il se sentit con. Bien sûr, le monde était dangereux mais…

— Enfin je croyais que… Bah c’est vous les menaces, non ?

Et si ces menaces avaient jugés préférables de ne pas le chahuter davantage c’est qu’il ne risquait pas grand-chose dans la Machine, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Kadath
Kadath

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 104
✘ SURNOM : La Majestueuse
✘ AGE DU PERSO : inconnu

✘ LIENS : Kadath l'inconnue
Kadath, la Cité des Dieux

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyMar 7 Avr 2020 - 14:45

La raison de la protection des tissus plus faibles, organiques, sembla prendre le geste de l'enfant qui accepta le textile. Les capteurs notèrent cependant de la rudesse, détail plutôt caractériel sur Lucky. Il semblerait.

Une question s'envola dans l'air, suivit de près par une précision de la pensée soulevée.

Kadath elle-même prit un instant dans ses pensées, les dieux ricanèrent avant de s'en aller jouer de leurs instruments oniriques.

- Inquanok et moi, nous ne craignons rien.


Elle se pencha un peu vers Lucky avant de poursuivre.

- Mais toi, je ne suis pas encore sûre de comment les autres gardiens pourraient te considérer. Nous n'avons pas tous la même perception des choses...

Les dieux murmuraient, disant que ces temps la zone était calme. Qu'il serait favorable de laisser l'esprit voyager un peu.

Kadath prenait soin de garder les autres à l'écart lorsqu'elle souhaitait transformer des êtres. Afin d'éviter de fâcheux incidents. Finalement, en reprenant sa hauteur, elle offrit d'un geste de la main à l'enfant de s'en aller fouiner dans les détritus.

- Ça dépend beaucoup de toi et la Machine. Si tu penses le pouvoir, va. Évites cependant les distances inutiles, en cas de nécessité ce serait un mauvais choix.

Parmi les grincements, les bruits mécaniques, la Majestueuse n'avait pas prêté grande attention à un son un peu différent. Elle le surveillait un peu, mais ne semblait pas hostile pour l'instant. Donc les calculs avaient proposé de juste laisser évoluer les choses.

Sur ces mots, Kadath alla se placer en tailleur. Semblant juste méditer.

Elle laissait donc l'enfant libre ? Occupée à ses dieux, les lueurs entreprirent de pulser dans un rythme différent, plus lent. Inquanok fixa encore Lucky, puis lança de sous ses tissus une sorte de vieux poignard. Objet dans un sale état, plus ou moins préservé grâce à la Machine. Puis le cyborg disparu dans les paysages mécaniques.
Revenir en haut Aller en bas
Jim Crazyleg
Jim Crazyleg

☠ Mousse du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 245
✘ SURNOM : la Demi-Portion
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 EmptyJeu 23 Juil 2020 - 19:53


Lucky observa la face impassible de Kadath et il jura apercevoir un tremblement dans sa bouche, comme l’ombre d’un sourire moqueur. A moins que ce ne fut son imagination. Ça aurait été bien trop rassurant de trouver un peu d’humanité dans son interlocutrice.

« Inquanok et moi, nous ne craignons rien. » Elle se pencha sur lui et il réalisa la différence de taille entre eux. « Mais toi, je ne suis pas encore sûre de comment les autres gardiens pourraient te considérer. Nous n'avons pas tous la même perception des choses…

— Les autres… gardiens ? », il répéta sans en saisir le sens.

Il y en avait d’autres ? Cette pensée attisa autant sa curiosité qu’un malaise persistant. Gérer deux geôlier dont une brute épaisse était déjà compliqué, mais plus ils se multipliaient plus ses chances de s’en tirer devenaient minces.

« Ça dépend beaucoup de toi et la Machine. Si tu penses le pouvoir, va. Évite cependant les distances inutiles, en cas de nécessité ce serait un mauvais choix. »

Sur ces mots, elle s’éloigna de son pas grâcieux mais terriblement lent avant de se mettre en tailleur dans son coin de la pièce. Exactement comme il l’avait trouvée. Elle ressemblait à un automate.

Un automate qui venait de le menacer très calmement.
Il déglutit. Kadath semblait certes diplomate mais il ne doutait pas un instant qu’elle soit capable de mettre ses menaces à exécution. Ou pire : d’envoyer son sbire terminer le boulot.

Il tourna la tête et se mit à boitiller jusqu’à la fin du couloir. Il ne voulait pas qu’elle le voit au moment où sa peur transparaissait comme jamais.

Calme toi, s’intimait-il. Ce serait stupide de tenter de t’échapper immédiatement de toute façon. Ils t’ont à l’œil et t’es pas en état de courir. Pour l’instant tu te concentres sur ton rétablissement et puis après… on verra jusque-là.

Elle s’était engagée à le relâcher lorsqu’il serait en état de faire le voyage. Peut-être qu’il n’aurait même pas besoin de s’évader, après tout. Enfin, si elle tenait parole.

Rien n’était moins sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mama, let this heart be steel   Mama, let this heart be steel - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Jungle Luxuriante :: La Machine :: Le Garage Métallique-