Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 860
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: A little sunshine dans la grisaille.   Jeu 5 Jan 2017 - 11:13

Il faisait froid dehors.
Il pleuvait, comme d'habitude. Comme depuis trop longtemps.
Mais pour cette fois, ce n'était pas qu'à l’extérieur qu'il faisait gris, c'était aussi en dedans.

La déprime.

Et Apache restait couché sur son lit, recroquevillé comme s'il dormait, sa couette rabattue sur lui. Cependant, il avait les yeux bien ouvert, braqués devant lui, sur une fenêtre qui laissait apercevoir la grisaille extérieur, reflétant l’intérieur.



La déprime ouais.

Un soupire, un reniflement.
Personne n'était venu le chercher.

Depuis "ce qu'il s'était passé" Lacerate l'avait proprement ignoré. Il n'existait plus a ses yeux. Il n'était plus rien.
Le punk aurait pu s'en réjouir, il aurait pu se dire temps mieux, et pourtant...

Il faisait jour, et personne pour lui dire de se lever et d'aller bosser.
Personne pour lui gueuler dessus pour qu'il aille chasser, puisqu'il était chasseur.
Personne.

Apache était tout seul.

Et quelque part, il savait bien qu'il l'avait cherché.
Par ce qu'il en avait fait, des conneries, mine de rien. Blesser Her faisait partie des plus grosses. Sans doute celle qui comptait le plus. Sans doute même la seule qui comptait.
Ou presque.
Tout ça.
Tout ce qui était arrivé.
C'était trop chiant.
Ca cassait le moral.

Tout seul le punk.
Et il déprimait.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Jeu 5 Jan 2017 - 12:40

Quelque chose ne va pas. Depuis la pluie, il y a toujours quelque chose qui va pas. Une morosité ambiante et dégueulasse qui englue tout le monde. Même en faisant des efforts, en forçant le sourire, on peut pas y échapper. Il pleut. Il pleut tout le temps. On peut pas être heureux quand il pleut tout le temps. On peut faire semblant au début, on peut danser et hurler sous la pluie mais au final on est trempés et gelés et on chope un rhume. Et il fait toujours gris.
La déprime.
Freckles n'est pas perspicace. Et pas observateur. Mais pour le coup il l'a vu. Que quelque chose ne va pas, chez les chasseurs. Que Lacerate depuis qu'elle est cheffe fait une gueule terrible. Et qu'il ne voit plus Apache nulle part même s'il n'est pas censé s’intéresser à ce détail. Personne ne dit rien mais l'ambiance est bizarre.
La déprime.
Freckles connaît pas la déprime. C'est un truc nouveau. Un truc sacrément nul. Qu'est ce qu'on fait contre les trucs nuls ?

Du chocolat chaud apparemment.

Il marche à petits pas, comme si c'était l'heure de la sieste et qu'il avait peur de réveiller tout le monde. En fait c'est pour ne pas renverser la grand récipient qu'il a dans les mains. La chaleur du liquide fait de petites volutes de vapeur dans l'air froid. C'est con, c'est une espèce de thermos ramené par un gosse, mais le bouchon est cassé. Il a peur que ça refroidisse. Tant pis.
Leurs cabanes aux chasseurs, c'est pas très loin.

Il y a personne parce que ça doit être l'heure de la chasse. Freckles est à moitié soulagé. Il hésite quand même sur le pas de la porte : même avec le temps, ça lui paraît encore être une limite interdite.  Et puis il respire un grand coup par le nez et il rentre. Il reste une petite voix dans un coin de son cerveau qui se demande ce qu'il fout là mais il n'a pas de réponse.
Il y a une touffe rouge et noire qui dépasse de sous une couette.

« Eh, Apache. »

Il chuchote presque et c'est un exploit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 860
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Jeu 5 Jan 2017 - 13:24

"Eh, Apache"

L'interpelé renifla, ne prenant pas la peine de se retourner et ramenant même sa couette un peu plus jusqu'à lui, s'emmitouflant dedans comme s'il avait froid, ce qui n'était pourtant pas vraiment le cas même s'il était toujours en pyjama.
Il avait bien sur reconnu la voix de son chef préféré.
Du moins, celui qu'il détestait le moins et qu'il avait donc pu plus ou moins ramené au rang de "mec normal avec qui on peut discuter" ce qui était en soit un petit miracle.
Mais bref.

Ca restait un chef quand même hein.
Mais il était sympa Freckles.
Il l'aimait bien.
C'était dommage qu'il soit un chef.
Un peu comme Lacerate, quoi.
Dommage.
Déprimant.

"Qu'est c'que tu veux ?"
Le punk avait marmonné d'une voix fermée, le ton n'étant pas vraiment à la question même si s'en était bien une. Bien sur si l'iroquois avait daigné se retourner, il en aurait su un peu plus mais l'heure était à la bouderie.

Fermé, le révolté. Cependant, il ne pouvait nier totalement que la présence d'un quelqu'un lui réchauffait un peu le cœur.
Quelqu'un avait fini par venir le chercher, et c'était un putain de chef.
Ouais.
C'était le petit lion.

Freckles.

Nouveau reniflement. A croire qu'il avait choppé froid. Mais en fait non, c'était pas ça.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Jeu 5 Jan 2017 - 14:24

"Qu'est c'que tu veux ?"

Si Apache avait rien dit, il aurait pu croire qu'il dormait. Il s’apprêtait à demander, d'ailleurs, siffler un tu dors? digne de ses plus belles insomnies. Mais non, il avait répondu. Confirmant que c'était bien lui, même si Freckles n'avait pas eu de doute. Et maintenant il restait planté là, un peu pétrifié, parce que.
Qu'est ce qu'il voulait, exactement ?

« En fait j'ai fait du chocolat », il dit, un peu étouffé, un peu timide.

Il réalisait que c'était n'importe quoi.
Ouais, une bonne idée de merde, de venir apporter un chocolat chaud à Apache. C'était quoi le prétexte ? Qu'il se sentait un peu triste ? Peut-être qu'Apache ne voulait voir personne : lui, quand il était triste, ne voulait voir personne. Peut-être qu'Apache n'était même pas triste et qu'il ne faisait qu'imaginer des choses. Peut-être qu'Apache le détestait. Peut-être même qu'Apache était intolérant au lactose.

« T'en veux ? »

Il ne reconnaissait même plus sa propre voix tant elle était hésitante.
Il balançait son poids d'un pied sur l'autre, la chaleur du chocolat lui brûlant les doigts. Gêné. C'était une situation bizarre. Il était là dans une cabane de chasseurs à regarder Apache se morfondre sous une couette. Pourquoi il était pas en chasse ? Pourquoi il était pas avec les autres ? Pourquoi il était pas occupé à faire une grosse connerie ou à se plaindre, avant de choper un aller simple pour le cachot ?
Et pourquoi il reniflait comme ça ? Ce n'était pas normal. C'était sans doute la pluie. L'autre nuit, au poker. Pas convaincu, Freckles s'approcha doucement. Et chuchota, incrédule :

« Tu pleures ? »

Non, il n'y croyait pas.
Il préférait croire à un bon gros rhume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 860
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Jeu 5 Jan 2017 - 15:24

"En fait j'ai fait du chocolat"

Froncement de sourcils un peu interloqué, bien que pas visible par Freckles, le rouquin avait réussi à piquer l'iroquois de curiosité.

"T'en veux ?"


C'était qu'il aimait le sucre, le punk, et particulièrement le chocolat.
Et puis du chocolat chaud, la, tout d'suite, ouais ca le bottait. Carrément même.
Mais bon.
Il remua un peu sous sa couette, se réveillant un peu de sa torpeur, s'essuyant le visage de sa main tout en considérant la proposition.

"Tu pleures ?"


Apache sursauta presque à la question, se redressant brutalement en position assise et se retournant vers le rouquin, le fusillant du regard.
"N'importe quoi !" Attitude plus que gamine, d'autant qu'il avait un peu les yeux rouge. Il s'essuya une seconde fois le visage du revers de la main, un peu rageur, une moue boudeuse inscrite sur la bouille avant que ses yeux ne reviennent au chef, avisant le thermos fumant entre ses mains.

"J'suis juste fatigué c'est tout..."
Menteur. Et l'iroquois était un très mauvais menteur. Ca se voyait comme le nez d'un clown au milieu de sa face peinturluré de blanc.

"J'veux bien ouais."
Réponse à retardement, concernant le chocolat, ouais. Ca lui ferait du bien.
"T'es gentil Freckles."
En guise de merci.
Un merci pour le chocolat.
Un merci d'être la.
Apache aimait bien insulter tout le monde mais il n'aimait pas se retrouver tout seul.
C'était un peu con.
Et puis cette façon d'avoir appelé le livreur par son vrai surnom, ca lui avait fait bizarre à lui même.
Sérieux... Il fallait qu'il se reprenne.
Et rien que d'y penser, ca le démoralisait encore plus, ses yeux se faisant un peu plus brillant encore.

Arrête putain... Arrête de chialer comme une merde.
Qu'il se disait. Mais c'était plus facile à penser qu'à faire, surtout quand on avait autant le moral dans les chaussettes.
Et puis il pleurait même pas.
Non mais.


Tsss...






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Jeu 5 Jan 2017 - 16:15

"N'importe quoi ! J'suis juste fatigué c'est tout..."

Maintenant qu'Apache était tourné vers lui c'était évident qu'il mentait. Ni son regard de tueur ni son ton offensé ne pouvaient le tromper. Il avait les yeux rouges et se frottait le visage. Il pleurait. Freckles se sentit particulièrement mal, comme s'il était en train de voir quelque chose de trop personnel. Il n'était pas très doué avec le chagrin. Voir les gens pleurer, ça l'agaçait, au mieux, et le paniquait au pire. Voir Apache pleurer, c'était encore plus nul. Il examina avec attention les lattes de bois du sol de la cabane pour ne pas le dévisager avec des yeux ronds.

« D'ac », il répondit, l'air pas très convaincu. « Excuse moi. »
"J'veux bien ouais."

Il releva les yeux d'un air presque étonné. Comme s'il s'était vraiment convaincu qu'Apache le détestait et haïssait le chocolat chaud. Il mit même quelques secondes à comprendre de quoi le punk parlait. Et celui-ci continua.

"T'es gentil Freckles."

Le cœur du livreur eut l'audace de rater un battement.
C'était très bizarre.
Apache avait dit qu'il était gentil.
En plus il l'avait appelé Freckles, ce qui n'arrivait qu'une fois sur vingt entre les lionceau et rouquin. Ce n'était pas que Freckles adore son surnom ou qu'il y tienne tant que ça. Mais quand même, quand même, c'était bizarre.
Il lâcha un petit rire.

« Attends si ça se trouve je l'ai complètement foiré. »

Parler du chocolat pour ne pas parler des yeux du chasseur qui luisaient visiblement de larmes.
Il hésita et finit par se poser sur un coin de lit, mit ses doigts au dessus de la thermos pour vérifier que c'était encore à peu près chaud. Ça irait. Ça ne se foire pas, un chocolat chaud, quoiqu'il puisse en dire.

« J'ai pas pensé à prendre de tasses par contre, j'espère que ça te dérange pas de boire direct dedans. Promis j'ai pas bu avant c'est propre. »

Il parlait pour occuper l'espace sonore et parce qu'il était persuadé qu'Apache n'aurait pas le temps d'être triste s'il parlait d'autre chose.
Mais peut-être qu'Apache voulait en parler.

« Tu veux euh. Tu veux .... Tu veux en parler ? »

Il se sentit un peu con. Non, très con. Il tendit la thermos à Apache.

« T'es pas obligé de me répondre, laisse tomber. »


Dernière édition par Freckles le Jeu 9 Mar 2017 - 7:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 860
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Jeu 5 Jan 2017 - 17:02


"Attends si ça se trouve je l'ai complètement foiré."

Il y eut un rire, et Apache le suivit avec un sourire certes discret mais qui visiblement lui venait du cœur.
Il y avait de la chaleur la dedans, et ça faisait du bien.
Le punk ne l'avait pas souligné mais était reconnaissant envers Freckles de ne pas insister sur ces larmes qui avaient manqué de dégringoler. C'était qu'il n'en était pas très fier, et qu'écorcher un peu plus son orgueil, c'était pas vraiment ce dont il avait besoin.
Un mouvement du matelas qui s'enfonçait un peu plus alors que le livreur s'installait sur le lit et le punk ne moufta pas, restant assit face à lui, la couverture rabattue sur ses cuisses.
Habillé simplement, pour une fois, puisqu'en pyjama; un bête T shirt rouge pétant trois fois trop grand et un bermuda noir tout aussi large.
Ca le changeait.
Et puisqu'il était déprimé, l'iroquois avait décidé de ne pas se fringuer de la journée.

"J'ai pas pensé à prendre de tasses par contre, j'espère que ça te dérange pas de boire direct dedans. Promis j'ai pas bu avant c'est propre."

Nouveau sourire et soupire un peu rieur.
"T'inquiète, t'aurais craché dedans que je m'en foutrais."

C'était sans doute pas tout à fait vrai. Mais c'était pas non plus tout à fait faux.
C'était juste qu'il savait très bien que c'était pas le style du lionceau de mollarder dans un truc qu'il offrait, et qu'Apache se contre foutait de partager sa bouffe. C'était même plutôt une habitude tenace chez lui.
Et puis rater un chocolat.. Fallait vraiment s'appeler Sugar pour réussir cet exploit.

"Tu veux euh. Tu veux .... Tu veux en parler ?"


Les yeux noirs du révolté se plantèrent une seconde dans ceux du chef, avant de se poser sur le chocolat tendu. Depuis le début, le chasseur avait le regard plutôt fuyant, mais sur le coup, la question avait capté toute son attention.

"T'es pas obligé de me répondre, laisse tomber."

"Nan nan..." L'Hérissé avait répondu un peu rapidement, comme s'il avait peur que Freckles ne prenne mal quelque chose, et puis avait attrapé la boisson chaude qu'il lui offrait. "Merci..."
Il soupira en haussant les épaules avant de continuer.

"C'est juste que... Ces derniers temps il m'arrive que des merdes et..."
Nouveau soupire, baissant les yeux sur son chocolat qu'il tenait entre des deux mains. "Enfin nan c'est surtout que je fais que d'la merde."

Fallait être honnête un minimum hein. Et puis il savait qu'il pouvait parler avec le rouquin. C'était un chouette gars, même s'il était un chef.

"C'est à cause de moi si Her est blessée."
Et ça allait faire deux jours qu'elle était à l'infirmerie avec interdiction de la visiter. "Je sais pas si tu sais mais elle s'est fait mal sur mon épée..." Comment c'était arrivé ? Mystère mystère hein.

Comme pour éviter d'en dire trop, le punk porta le chocolat à ses lèvres, le sirotant et appréciant vraiment la chaleur et le sucre réconfortant.
"Mmm.." Il se passa la langue sur les lèvres. "Il est parfait ton chocolat, t'es le roi."
Au compliment il ajouta un sourire sincère, le genre solaire.

Ca faisait du bien tout ce réconfort.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Jeu 5 Jan 2017 - 18:49

Apache souriait un peu et Freckles souriait encore plus. Ça avait l'air de marcher. Il n'avait pas fait grand chose mais peut-être que c'était utile, finalement. Utilité thérapeutique reconnue du chocolat chaud. Ça restait étrange de voir Apache comme ça, les yeux rougis (et pas à cause de la drogue), les cheveux plats et dégoulinant d'une douceur passive. Un peu comme s'il avait laissé tomber. Comme s'il avait décidé qu'aujourd'hui ça comptait pas.
Pour ça Freckles se surprit à l'envier un peu.

"Nan nan...Merci..." fit Apache en se saisissant de la thermos.

Le livreur se tourna un peu pour se caler mieux sur le lit et lui faire face. Il hésitait limite à virer ses pompes pour se mettre carrément dessus mais c'était impoli. Et il voulait pas se faire virer maintenant qu'il était là et qu'Apache semblait disposé à lui raconter ses malheurs.

"C'est juste que... Ces derniers temps il m'arrive que des merdes et..Enfin nan c'est surtout que je fais que d'la merde."

Freckles fronça les sourcils.

"C'est à cause de moi si Her est blessée." (« qui ça ? » marmonna Freckles, distrait.) "Je sais pas si tu sais mais elle s'est fait mal sur mon épée..."

Il resta silencieux quelques secondes, se creusant vaguement le crâne pour savoir de qui Apache parlait. Passant en revue toutes les connaissances d'Apache, tous les chasseurs qu'il connaissait. Peut-être …. oui, non. Il était nul en noms. Et en visages. Et nul tout court. Dieu que sa mémoire était abyssale.
Et puis comment ça, se blesser sur son épée ?
Apache le distraya de ses pensées en changeant de sujet.

"Mmm..Il est parfait ton chocolat, t'es le roi."

Après quoi il lui lança un si grand sourire qu'il n'était pas sûr de pouvoir rivaliser lui-même. Il cligna des yeux d'un air un peu con devant autant de sincérité. Jusqu'ici il n'avait vu ce genre d'expressions que lorsqu'Apache était complètement pété. Et là il l'était pas. Freckles avait à demi envie de s'enterrer dans le sol d'embarras mais fit à la place un signe de victoire.

« Hey merci ! J'ai mis tellement de chocolat dedans, rien que de le faire ça m'a donné du diabète. » il haussa les épaules et sourit. « Mais j'croyais que les rois c'était pas ton truc. »

Clin d’œil. C'était peut-être pas le moment de lancer Apache là dessus, mais bon.
Il gigota un peu et reprit son sérieux pour répondre à ce qu'il avait dit plus tôt.

« C'était un accident ? Le truc avec l'épée. Tu dis ça comme si c'était un accident. Ça arrive. On en fait tous des conneries. »

Il lui lança un sourire qu'il voulait encourageant. C'était un peu hypocrite, parce que ses conneries, Freckles se les pardonnait pas. Il les oubliait vite, c'est différent.

« Tu devrais pas » il hésita un peu. « rester tout seul comme ça. »

C'était pas la première personne qu'il blessait, ni la première connerie qu'il faisait. Ce n'était pas une raison suffisante pour qu'Apache décide de se rouler en boule sous sa couette et se morfondre jusqu'à nouvel ordre.
Il y avait autre chose.

« Mais bon là t'es pas tout seul. »

Conclut-il, comme pour dire : je t'autorise à te morfondre à deux.
Généreux, n'est-ce pas ?
Il désigna le chocolat chaud.

« Tu vas tout boire ou j'peux goûter ? »

Vu qu’apparemment, les microbes ça le dérangeait pas ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 860
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Ven 6 Jan 2017 - 18:28

Qui ça ?
Comment ça qui ça !
"Mais si, tu sais, Her !"
Mais Freckles n'avait pas eu l'air de remettre La Fille.
Bon... Après tout, lui même était loin de connaitre tout les enfants perdus du Grand Arbre. C'était que l'empereur Tomato Ketchup n'était pas du genre à ramener un gosse tout les ans, il était plutôt actif même, de manière général. Peut être un peu moins quand même depuis la pluie. Depuis les pleurs.
Temps mieux, hein...

Le rouquin s'installait sur le lit, et il faisait bien. Qu'il se mette à l'aise, maintenant qu'il était la. Ainsi, le punk ne fit aucun commentaire, ne relevant absolument pas.

"Hey merci ! J'ai mis tellement de chocolat dedans, rien que de le faire ça m'a donné du diabète."
"Pffff !" L'iroquois avait soufflé tout en ricanant. "C'est comme ça qu'c'est bon" Ouais, c'était qu'il était pas féru de diététique, le chasseur. Son style c'était plutôt diète en toque. "Mais j'croyais que les rois c'était pas ton truc."
Le métisse avait ramené le thermos à ses lèvres, souriant dans son chocolat, une mine taquine et un chouilla mauvaise se reflétant dans son regard alors qu'il fixait le rouquin tout en buvant.
"Y'en a qui racontent ça, ouais"
Qu'il fini par lâcher l'air de pas y toucher tout en se léchant de nouveau les babines. S'il détestait les rois ? C'était pas peu de le dire. Et il savait bien que Freckles était au courant de ça. Mais bon, ca le faisait rire de jouer les sainte ni-touches de temps en temps. Comme une ironie permanente et sous-jacente qui planait.

"C'était un accident ? Le truc avec l'épée. Tu dis ça comme si c'était un accident. Ça arrive. On en fait tous des conneries."

"Ouais, ouais..." Pas convaincu, même avec ce sourire rayonnant qui avait suivi. "C'était... Un peu un accident ouais." Un peu.
Pas vraiment.
Si ?
Quand même.
Vraiment ?
"J'voulais pas la blesser."
Ni l'une, ni l'autre.
Ca non... L'autre il avait voulu la tuer.
En y repensant, Apache fit une gueule de travers, les yeux rivés sur son chocolat comme s'il attendait qu'un message apparaisse à la surface. Quelque chose qui lui dirait quoi penser et surtout quoi faire.
Quoi dire ?
S'il y avait vraiment quelque chose à faire ou à dire...

"Tu devrais pas"
Les yeux noirs se relevèrent vers le lionceau, attentifs. "rester tout seul comme ça."
En réponse, une moue un peu tristoune.
Freckles était gentil, ouais. Mais s'il disait ça c'était bien par ce qu'il savait pas ce qu'il avait fait.
Ou pire, ce qu'il s’apprêtait à faire.
Une révolte au loin qui grondait silencieusement.

"Mais bon là t'es pas tout seul."


Un peu plus et il le ferait culpabiliser.
Un sourire, moins brillant que les autres. Un peu fade en fait.
Tu dis ça Freckles, mais t'es comme les autres hein ?
T 'hésiteras pas, le moment venu.
Quand le roi te l’ordonnera, tu le fera. Tu lui brisera les genoux, au punk assoiffé de liberté, et peut être même sans ciller.
Du moins, c'était ce que s'imaginait Apache, dans son fort intérieur.
Tout ça, il ne le dit bien sur pas, ne faisant que le penser alors qu'il regardait le chef avec une mine lointaine.

Le sourire de l'Hérissé se fit cependant un peu plus franc sur la fin.
"Ouais... C'est sympa d'être venu me voir, p'tit soleil"
C'était qu'il faisait gris dans son cœur et que le livreur était un peu comme une éclaircie dans sa journée.
Mieux valait ne pas trop penser à l'avenir hein ?
De toute façon, c'était pas comme s'il en avait vraiment un.
No futur, comme on disait.

"Tu vas tout boire ou j'peux goûter ?"

Sans une once d'hésitation, Apache lui tendit le chocolat.

"Sers toi !"
Et après un sourire un peu joueur il ajouta. "Aujourd'hui, tu seras un camarade. Pose ta médaille, ici ça vaut rien." Il avait désigné du menton une commode juste à coté.
Si c'était une façon de parler ?
Non, pas du tout.
Le punk avait envie d'oublier que Freckles faisait partie des privilégiés, ne serait ce que l'espace de quelques heures ou d'une journée.
C'était aussi en quelque sorte un petit teste, pour voir si le rouquin était capable d'enlever sa panoplie que de toute manière il portait si mal.
Après tout, lui même ne portait pas sa parure de rebelle.
Égalité rimait avec fraternité, hein ?

"Comme ça, ce sera mieux !"
Un regard brillant, avec quelque chose de gamin, tout au fond. Comme un gosse qui proposait un jeu. "Non ?"

Le jeu du tous égaux.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Sam 7 Jan 2017 - 18:32

"Mais si, tu sais, Her !"

Ben non, il savait pas. Il se contenta de hausser les épaules, perplexe. Est-ce que ça tuerait Apache de lui donner un nom ? Où alors il avait raté un truc (ça ne lui venait pas tout de suite en tête qu'il l'avait donné, le nom).

Il regardait le chasseur boire son chocolat sans rien dire. Pour l'instant il ne réfléchissait pas à savoir s'il avait raison d'être là. Ou s'il avait une bonne excuse. Apache ne s'en formalisait pas. Il ne lui avait même pas demandé de s'expliquer. Il ne le virait pas de son coin tranquille. Et il lui parlait comme si tout était normal. Même s'il n'aimait pas les chefs.
Même s'il n'aimait pas les rois.

"Y'en a qui racontent ça, ouais"

Il le fixait par dessus la boisson, une lueur étrange au fond de ses yeux noirs.
Y en a.
Oui, le chasseur lui-même, entre autres.
Freckles haussa les épaules pour la énième fois et parvint même à sourire. Comme si c'était une bonne blague au fond cette histoire de rois. Déni quand tu nous tiens ...

"Ouais, ouais...C'était... Un peu un accident ouais." Un peu ? "J'voulais pas la blesser."

Alors quoi ? Il s'était passé quoi ?
Freckles continuait de fixer Apache, sourcils froncés, comme pour réussir à le lire. Un exercice pour lequel il n'était pas doué du tout. Il voyait juste que quelque chose n'allait pas. Que le chasseur le regardait d'un air vide, un peu triste, un sourire parfaitement faux sur les lèvres. Il se sentit un peu mal d'un coup, sans savoir pourquoi.
Il aurait voulu pouvoir lire dans les pensées, tout aurait été plus simple.

"Ouais... C'est sympa d'être venu me voir, p'tit soleil"

Fausse alerte, Apache était fidèle à lui même, les petits surnoms et tout. Freckles eut un petit rire et porta sa main à la bouche pour se mâchonner nerveusement l'ongle du pouce.

« Mais non c'est normal, » fit-il comme pour s'en convaincre.
"Sers toi ! Aujourd'hui, tu seras un camarade. Pose ta médaille, ici ça vaut rien." Freckles ouvrit des yeux ronds devant l'air soudain joueur du chasseur. "Comme ça, ce sera mieux ! Non ?"
« Ma médaille ? »

Il baissa les yeux sur son sweat où la fidèle babiole était épinglée. Comme s'il avait oublié jusqu'à son existence : maintenant qu'il s'en rappelait, il trouva la demande bizarre. Mais c'était pas si étonnant, venant d'Apache, si ? Il haussa les épaules et commença à défaire l'espèce de broche qui l'attachait, batailla un peu avec, manquant de se piquer. Dangereux ce truc. Il se mordit la lèvre pour ne pas sourire en s'imaginant s'en servir comme d'une arme.

« Voilà. »

Il leva l'objet à hauteur des yeux et se surprit à le regarder quelques secondes.
Sa médaille de chef.
Il se dit qu'en fait, c'était le seul truc qu'il avait gardé tout le long de son séjour. Le seul objet qui lui appartenait vraiment sans qu'on vienne l'emprunter ou lui piquer ou qu'il le perde. Parfois il l'oubliait, dans la maison souterraine ou au fond d'une poche. Parfois il se faisait des flips à ne plus la retrouver. Certains chefs ne la mettaient jamais, leur médaille. Comme s'ils n'avaient rien à prouver.
Freckles prit la thermos des mains d'Apache et posa la médaille dedans en échange. La commode était plus près du chasseur ; il avait la flemme de tendre le bras.
Il ne s'interrogea pas vraiment sur la symbolique de lui donner comme ça ce qui représentait toute sa haine.

« C'est sûr que ça change tout », il fit avec un brin d'ironie.

Il finit par virer ses chaussures pour mieux s’asseoir en tailleur sur le lit. Il prit une gorgée de chocolat et grimaça. C'était. Vraiment très sucré. Soit Apache lui avait menti pour lui faire plaisir, soit il avait des goûts extraordinaires. Difficile de dire ce qu'il préférerait.
Il tendit la thermos au chasseur de nouveau.

« Pour l'accident, t'as pensé à genre. T'excuser ? » suggéra-t-il.

On aurait pu croire qu'il se fichait de la gueule d'Apache, mais non. Il était mortellement sérieux. Et content comme s'il venait de trouver une solution miracle à tous ses problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 860
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Sam 7 Jan 2017 - 19:35

"Ma médaille ?"
"Ouais ta médaille !" Apache avait surenchérit, comme si c'était nécessaire. Il hésitait le rouquin ? Non, pas vraiment. On aurait plutôt dit qu'il se rappelait qu'elle était la, la fameuse babiole qui avait été distribuée à toute la hiérarchie.
C'était assez marrant à voir, et pas si étonnant.
Freckles n'avait pas l'air de tant y tenir, à son statut.

Il n'avait pas l'air.

Le Punk le regarda se débattre avec la broche, visiblement pas si facile à défaire.
Ouais.
C'était pas facile de lâcher ses privilèges. C'était pas si simple. Une fois qu'on avait mis le pied dans cette cour la, ça devait pas être évident de s'en sortir.
Du moins, c'était ce que la vision de lionceau se bagarrant avec l'épingle lui évoquait, la tout de suite.

"Voilà."

Un instant d'admiration devant l'objet, la, tendu entre eux deux.
Apache l'observait aussi.
C'était bizarre.
Pourquoi est ce que cette médaille devait forcément tout changer ?

Le livreur finit par prendre le thermos de la main de l'Hérissé, y déposant le bijou à la place, devant ses yeux effarés.

"C'est sûr que ça change tout"

Rapidement, le chasseur releva les yeux vers le rouquin, un peu décontenancé, puis son attention revint à cette médaille qu'il avait maintenant dans la main, la détaillant des yeux, passant son pouce dessus avec un air pensif.
C'était la première fois qu'il en tenait une dans la main, qu'il en voyait une de si près.
A vrai dire, jusqu'ici, il n'y avait pas tant prêté attention, à ces choses. Il les voyait juste comme un signe distinctif de plus entre les enfants perdus. Entre les esclaves et les maitres.
Inégalité.
Apache fit une moue de travers, ses yeux se plissant avec un fond de colère.

"Pour l'accident, t'as pensé à genre. T'excuser ?"

Freckles capta de nouveau toute l'attention de l'iroquois qui lâcha enfin la médaille des yeux, la posant avec un peu de brusquerie sur la commode juste a coté de lui.

BLAM

Que ca avait même fait.
Pas soigneux, l'indien des villes.
Pas avec ce qui représentait sa haine.
Peut être qu'un jour, il les collectionnerait, ces médailles. Dans un contexte de guerre.

Un soupire, en attendant, par ce que le sujet était tout à fait ailleurs. Ou pas vraiment. Mais pas complètement.
Bref.
"Bein... Ouais, bien sur. Mais pour l'instant j'peux pas la voir. Elle doit me détester maintenant..." Il parlait bien sur de Her. Mais qu'en était-il de Lacerate ? S'excuser auprès de sa cheffe ? Plutôt crever hein. Est ce qu'il regrettait quand même un peu ce qu'il avait fait ?

Silence radio.
Même à l’intérieur.

C'était sans doute qu'au fond. Tout au fond du fond. Il y' avait un peu de ça.
Juste qu'il ne l’admettrait pas.

"J'suis trop nul... Jamais elle me pardonnera."

Parce qu'il avait quand même essayé de tuer quelqu'un, et que de manière générale, ce n'était pas très bien vu, ce genre de comportement.
"Mais..."

Mais... quoi ?

"C'est pas juste putain."
Il fit une grimace, tapotant du bout de ses doigts le thermos qu'il tenait entre ses mains, un peu nerveux. "Pff..  J'aurais pas du arrêter."

Arrêter quoi ?
C'était vrai qu'une seconde il avait pensé à trancher les doigts de Her pour couper la gorge de Lace, et ce souvenir le fit frissonner, lui donnant la nausée. Comme pour stopper ca, il but une longue gorgée de chocolat.
Ouf.
Ca faisait du bien.

Mais soudain, les yeux noirs d'Apache se firent plus vif, se braquant sur Freckles.
"Dis..." La question arrivait avec plus d'espoir que d'hésitation. "T'aurais pas d'quoi fumer toi ?"


Arrêté ouais.
Arrêté de fumer !






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Sam 7 Jan 2017 - 20:42

BLAM fit la médaille lorsqu'Apache la plaqua sur le meuble et Freckles sursauta intérieurement avec elle.
C'était juste un objet.
Et pourtant il se sentait coupable.
Et pourtant le chasseur l'avait regardée comme si elle allait le mordre.
Il continua de regarder la commode quelques secondes après qu'Apache se soit finalement intéressé à sa question, comme s'il hésitait déjà à la reprendre.

"Bein... Ouais, bien sur. Mais pour l'instant j'peux pas la voir. Elle doit me détester maintenant..."
« Mais non », fit Freckles pour qui détester Apache était un concept improbable.

Mais il l'écoutait pas trop.

"J'suis trop nul... Jamais elle me pardonnera."
« A cause d'un accident ? »

Le livreur leva les sourcils, de plus en plus perplexe. Apache ne parlait pas comme quelqu'un qui a fait une vague connerie sans le faire exprès. Même lui se rendait compte que quelque chose ne collait pas.

"C'est pas juste putain. Pff..  J'aurais pas du arrêter."

Comme souvent Freckles se retrouvait à ne rien piger de ce qu'il se passait.
Arrêter quoi ?
Qu'est ce qui est pas juste ?
Il avait l'impression qu'il lui manquait la moitié des informations pour réussir à comprendre Apache.
Comme la plupart du temps, finalement.

« Apache- », il commença.
"Dis...T'aurais pas d'quoi fumer toi ?"
« Quoi ? »

Il le regarda en clignant des yeux.
Il changeait de sujet, là, non ? Freckles se sentit un tout petit peu déçu.
(Vraiment un tout petit peu, c'est vrai!)

« Non j'ai pas de quoi fumer non » il fit, boudeur. « C'est toi normalement qui sors des joints de nulle part. Comme ça. »

Il claqua des doigts dans l'air.
Il savait pas pourquoi d'un coup il se sentait déçu et un peu irrité. Il avait bien dit à Apache qu'il n'était pas obligé d'en parler. Le fait que le chasseur se soit livré était déjà un petit miracle : s'il ne voulait pas en dire plus, très bien.
C'est pas comme s'ils étaient potes.

« Tu peux toujours aller en prendre aux autres qui fument. Y a Joy et Soul et- » il s'interrompit net en se rendant compte qu'il suggérait plus ou moins d'aller voler des choses. « Laisse tomber. »

Après le pouce, Freckles attaqua l'ongle de son index avec les dents comme pour se donner une contenance.

« C'est bien que t'aies arrêté. De toutes façons il paraît que ça rend débile et que ça file des cancers », finit-il, l'air peu convaincu.

Sur l'île personne ne mourrait de manière aussi ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 860
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Sam 7 Jan 2017 - 21:41

Il avait l'air un peu choqué, le rouquin. Mais par quoi ? Il le regardait avec un air bizarre. Ses grands yeux bruns qui le fixaient comme s'il avait dit la pire des conneries.
"Non j'ai pas de quoi fumer non" C'était presque comme s'il avait pris mal la question. "C'est toi normalement qui sors des joints de nulle part. Comme ça." Et il avait claqué des doigts comme pour mimer un tour de magie.
Apache cligna des yeux à son tour, interloqué. D'un coté, il aurait bien voulu lui dire qu'il aurait aimé pouvoir faire apparaitre des joints comme ça, juste en claquant des doigts, mais d'un autre, il savait très exactement a quoi Freckles faisait référence.

Cette fameuse soirée qui s'était pas tant bien terminée que ça.
Le punk fit une grimace. Pas très fier de lui.
"Tu peux toujours aller en prendre aux autres qui fument. Y a Joy et Soul et-....Laisse tomber."
"Ouais... Y a Soleil noir c'est vrai." Par ce que Soul bon. Fallait peut être pas trop déconner non plus.

Krrkrr.
Apache fixait Freckles qui se rongeait l'ongle avec une certaine attention.

"C'est bien que t'aies arrêté. De toutes façons il paraît que ça rend débile et que ça file des cancers"
Un sourire en coin, en réponse, alors qu'il le regardait toujours. "Ouais. 'Fin peut être que ca te détendrais un peu" Et il avait envoyé la main, repoussant celle du lionceau, un brin joueur. "T'es stressé, rouquin ?"
Qu'est ce qui l'angoissait comme ça ?

Enfin, le punk n'était pas vraiment surprit que le livreur n'ai pas de quoi fumer sur lui. Mais il avait tout de même posé la question, comme ça. On ne savait jamais.
Pas de cigarette, donc.
Pas de quoi fumer.
Mais de quoi se défoncer, ça oui, il avait.

Il but une nouvelle gorgée de chocolat, appréciant très visiblement cette dose de sucre salvatrice, fermant même les yeux et soupirant tellement c'était bon avant de refiler la boisson à son nouveau camarade d'un jour afin de se libérer les mains et de se pencher, cherchant quelque chose sous son lit.
Quelques secondes de tâtonnement, et enfin, l'Hérissé se redressa, un drôle d'objet en main.
Comme un genre de bombe de peinture, sauf que visiblement, c'en était pas. Une boite cylindrique en vieille ferraille rouillée par endroit, le genre de truc qui donnait pas confiance.

Dommage que Freckles n'ai pas eu de cigarette sur lui, peut être que cela aurait évité a Apache de se défoncer les neurones plus sévèrement.
Mais bon.
Il en avait besoin, la tout de suite.
Alors il secoua la bombe d'un air un peu absent, clairement habitué, sans vraiment se formaliser de quoi que ce soit.

"J'ai arrêté de fumer par ce que ca me faisait faire que des conneries tu vois."
Petit soupire alors qu'il arrêtait de secouer l'objet, y jetant un œil. A l’extrémité, une toute petite ouverture avec un système de pression. "Mais apparemment ca change rien ! Alors autant se faire plaisir." Il y avait un peu de regret dans sa voix. De déception.

Ses yeux noirs se plantèrent de nouveau dans ceux de Freckles.

"T'en veux ?"






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1345
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Sam 7 Jan 2017 - 23:16

Soleil noir encore. Freckles tiqua parce que l'expression, en français, lui était familière. Oui, Apache l'avait déjà mentionnée. Il sentit confusément qu'il s'agissait de Joy, dans le contexte. Mais il ne savait pas ce que ça voulait dire.
Le chasseur avait un de ses sourires amusés lorsqu'il tendit la main pour l’empêcher de se ronger l'ongle. Ça lui semblait un geste naturel ; comme si c'était normal qu'il se préoccupe de l'état de ses mains. D'habitude Freckles aurait recommencé immédiatement mais là il se contenta de jouer avec la fermeture éclair de son sweat à la place.

"Ouais. 'Fin peut être que ça te détendrais un peu. T'es stressé, rouquin ?"
« J'ai l'air ? » fit-il, offusqué. « Et m'appelle pas comme ça, on dirait Lace. »

Oui, Lacerate, c'est ginger, qu'elle l'appelait, avec un brin d'affection. Il avait jamais vraiment dit à la chasseuse qu'il trouvait ce surnom débile et qu'il ne l'aimait pas. Il ne savait même pas pourquoi ça devrait le déranger. Après tout il s'appelait déjà Freckles : quelle différence ?
Aucune.
Mais tant qu'à choisir il préférait encore le reste des petits noms ridicules dont l'affublait le chasseur.

Il se pencha un peu en même temps qu'Apache pour voir ce qu'il foutait sous son lit exactement. Se releva ensuite, clignant des yeux face à l'objet. On aurait dit une genre de grosse canette. Non, pas une canette. Plutôt un de ces trucs pour tagger les murs. Vu l'état de l'objet, ça pourrait tout autant être du tétanos en spray.

"J'ai arrêté de fumer par ce que ça me faisait faire que des conneries tu vois. Mais apparemment ça change rien ! Alors autant se faire plaisir."

Son regard passait d'Apache à la bombe qu'il secouait négligemment, tentant de relier les points.
Fumer. Bombe de peinture. Conneries.
Il voyait pas trop comment se faire plaisir avec un truc pareil mais ...

"T'en veux ?"

Son regard se leva de nouveau vers les yeux du chasseur et il le fixa quelques secondes avec stupéfaction.
Puis le coin de sa lèvre trembla et son nez se plissa et il éclata de rire.

« T'es sérieux ? »

C'était comme le poker de nouveau. Sauf que le joint, il n'avait pas hésité une seule seconde à le prendre. Mais c'était différent. Fumer, il savait faire. Mais ça ? C'était un autre niveau de n'importe quoi. Et le plus flippant, c'est qu'il savait en être capable.
Il se pencha un peu pour examiner la bombe de plus près, comme halluciné qu'Apache puisse vraiment utiliser quelque chose comme ça pour se défoncer.

« Tu euh. Fumes ça ? » il avait presque l'air dubitatif. « C'est dangereux, non ? »

Une petite voix se glissa dans sa tête pour dire et alors?
Il faisait déjà des tas de trucs dangereux dans la vie. Le genre qui font frôler la mort.
C'était quand même une drôle de façon de faire monter l'adrénaline.

« J'sais pas. Ça m'a l'air d'une idée à la con », il admit.

Il avait un dernier sourire d'excuse, s'appuyant sur ses mains comme pour mieux regarder la scène. Une partie de lui avait très envie de voir Apache essayer.
Une autre anticipait un peu le résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 860
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   Dim 8 Jan 2017 - 8:05

"J'ai l'air ?"
"Un peu ouais" Carrément même. "Et m'appelle pas comme ça, on dirait Lace." Un regard noir en guise de réponse. Le comparer à sa cheffe, ça, c'était pas sympa. même si celle ci avait été une pote par un passé pas si lointain.
Et pourquoi est ce qu'elle débarquait dans la conversation, la Gueule Cassée, hein ? Il l'avait pas invité dans son lit, elle.
Un chef, c'était déjà bien suffisant.
Mais bon, d'un autre coté, ce n'était pas comme si sa présence planait au dessus de leurs têtes depuis le début, en tout cas dans celle de l'Hérissé, c'était sur.
Elle était la deuxième fille qui occupait ses pensées actuellement et qui le faisait déprimer, après tout.
Bah ouais.
Quand même.

Pfff.. Quelle merde.


Après sa proposition de partager ce petit trésor fourni par les soins de Tool, un camarade qui se révélait très utile sur ce coup la, Freckles s'était mis à rire, tirant clairement une tronche stupéfaite.
"T'es sérieux ?"

Le chasseur ricana à son tour.
"Bah ouais, y 'a quoi ?"
Le livreur semblait halluciné que le punk lui propose pareil activité, et pourtant, ça n'avait rien de très original pour l'iroquois.

Bon, s'arracher à coup de dissolvant, c'était pas non plus un truc qu'il faisait tout les jours. Même pas toute les semaines ! Mais de temps en temps, c'était pas désagréable et puis la, il n'avait rien d'autre sous la main. Il se serait bien contenté d'un petit joint, mais il n'en avait pas !
Certains auraient dit qu'il ferait mieux d'apprécier son chocolat chaud, mais bon...

"Tu euh. Fumes ça ?"
Nouveau rire amusé. "Mais nan t'es dingue, j'fume pas ça !" Avant d'ajouter pour être plus clair "Ca s'respire, en fait !" "C'est dangereux, non ?" Haussement d'épaules. "Non, j'crois pas." Il croyait pas ? Et bien il se trompait. Mais ce n'était pas la responsabilité qui l'étouffait. "Et puis on s'en fout non ?" La, c'était encore autre chose.
Après tout, ce n'était pas comme si tout les enfants perdus risquaient leur peau au jour le jour sur l'ile imaginaire.
Ce n'était pas comme s'ils risquaient de faire une mauvaise rencontre à tout moment. D'être envoyé en mission impossible et de ne jamais en revenir. De partir à la guerre comme s'il s'agissait d'un jeu.
Un jeu avec de vrais armes, de vraies blessures, du vrai sang et de vraies larmes.

Donc oui. On pouvait dire que ça, il s'en foutait.

"J'sais pas. Ça m'a l'air d'une idée à la con"

"Holalaa" Et ça, ça sonnait tellement français. "C'que tu peux être chochotte des fois !" Et ça, ça sonnait comme s'il le cherchait. "T'as peur de quoi ? De t'amuser ?" Comme un défi qu'il lui lançait, pour au final hausser les épaules, attrapant une écharpe rouge et noire qui trainait sur la commode, près de la médaille.
D'un geste expert, il secoua de nouveau la bombe, faisant sonner le produit chimique à l’intérieur. "C'est comme tu veux, lionceau ! Comme tu l'sens." Et il pschitta avec bonne insistance le dissolvant sur l'écharpe avant de plaquer le tissu sur sa bouche et son nez, inspirant sans hésiter, dans une volonté claire de remplir ses poumons et ses sens de substances pas si magique.

Et badaboum, ca tournait.
Comme si on lui avait mis un coup sur la tête, ca tournait, ca tanguait.
Les larmes lui montèrent aux yeux, brutalement, n'attendant pas pour dévaler ses joues, un sanglot lui remontant dans la gorge.
C'était qu'il l'avait peut être retenu trop longtemps.
Seulement il ne dura pas, vite remplacé par un éclat de rire complètement perché.
Whaou ca dézinguait !
Les couleurs avaient changé. Apache n'aurait pas su dire en quoi, mais elles étaient différente.
Ca pulsait devant ses yeux.

Le punk se passa la main sur le visage, le regard halluciné.

Encore.

Et il réitéra l'opération une seconde fois.
Même défoncé, il savait ce qu'il faisait, inhalant une seconde bouffée de produit, éclatant de rire de nouveau, s'écroulant dans son lit, se jetant littéralement en arrière pour rebondir mollement sur le matelas.

Ha c'que ca faisait mal putain ! C'que c'était bon.
Et ca tournait dans tout les sens, et tout ses sens tournaient !
Et ça brulait de froid !

Les couleurs, elles étaient plus pareille !







"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A little sunshine dans la grisaille.   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Racisme dans WOW
» [RESOLUE]Importer des images dans Little Big Planet
» Le moon est dans Wakfu :p
» [Lego] Besoin d'aide pour se situer dans les nouveautés
» Question sur diverses choses dans wow (Lore)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-