Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1239
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Les Couleurs Brillantes   Dim 29 Jan 2017 - 22:10

Kadath avait saisi son bras délicatement, donnant à son geste toute la galanterie à laquelle il aspirait. Il était content qu'elle l'aie bien interprété. Ils avaient de l'allure à marcher côte à côte, une allure presque royale. Le robot l'avait déjà, et Freckles ne pouvait que l'imiter, menton levé et air fier, en faisant attention de ne pas se rétamer sur une racine.
Ça aurait nettement moins de gueule d'un coup.

Ils longèrent les ruines en silence, évoluant à travers la végétation sans trop de problèmes. Kadath avait l'air alerte, et il en faisait autant : regardant autour de lui et écoutant avec attention les bruits de la jungle. Elle avait l'air de s'attendre à voir quelque chose surgir. Elle s'arrêta même un instant comme si elle avait entendu quelque chose que lui même n'entendait pas.
Et de vertes, les orbes qui lui servaient d'yeux devinrent rouges.
C'était bizarre.
C'était flippant.
Freckles resta hypnotisé par ce changement de couleur jusqu'à ce qu'un bruit de branches qui craquaient lui fasse tourner la tête vivement de nouveau. Quelque chose était là. Et s'éloignait, maintenant.

- Il faut avancer encore un peu.

Kadath était comme toujours, impassible.

« C'était quoi ? »

Il n'avait pas lâché le bras du robot, ce qui lui donnait l'air plus inquiet qu'il n'était réellement. Il était surtout curieux. Qu'est-ce qui pouvait inquiéter la Majestueuse ? Qu'est-ce qui pouvait être fort qu'elle, dans le coin ?
Ouais, parce qu'il avait décidé sans aucune preuve qu'elle avait de terrifiants pouvoirs.
Et elle n'avait pas l'air de vouloir le reconduire tout de suite.

En avançant encore, et en arrivant aux abords de la Machine, il se dit que c'était beaucoup trop tard pour changer d'avis et se barrer en courant.

C'était gigantesque. Gigantesque au point qu'il ne comprenait pas comment la jungle avait pu la cacher à leurs yeux. Des tours de métal alambiquées posées sur de grandes pattes d'araignée de ferraille. Et une bouche ronde et béante en guise d'entrée. Freckles lâcha un long sifflement, détaillant la Machine de haut en bas, puis de bas en haut, sans arriver à en saisir tous les détails.

« Bon, ben vous êtes chez vous, majesté. »

Cette fois le surnom était sorti sans insolence, bien que sans la majuscule qu'il réservait à son roi. Il lâcha le bras du robot et la regarda avec curiosité, comme pour savoir s'il allait l'inviter à rentrer.
Sans savoir s'il le voulait ou s'il en avait peur.

« Si je rentre, je ressors pas, pas vrai ? » demanda-t-il, songeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kadath
avatar

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 60
✘ SURNOM : La Majestueuse
✘ AGE DU PERSO : inconnu

✘ LIENS : Kadath l'inconnue
Kadath, la Cité des Dieux

MessageSujet: Re: Les Couleurs Brillantes   Mer 22 Fév 2017 - 10:07

Le chemin reprit, La Majestueuse était un peu plus rassurée. Si elle était parvenue à éloigner Inquanok, c’était qu’il n’était pas encore totalement aveuglé par elle ne savait quelle folie.

À la question du Livreur en chef, celle demandant qu’est-ce qui était partie, le Robot laissa échapper une réponse dite doucement.

- Une âme égarée.

Une fois arrivés, la marche arrêtée. Celle qui se prenait pour une reine métallique s’avança un peu plus sur le terrain oxydé, ne se retournant que lorsque Freckles lui adressa la parole. Ne réagissait que le moins du monde. La nouvelle question eut la force d’inscrire un vague sourire sur le visage de métal étrange.

- Il faut la connaître pour en sortir en vie. Tu en ressortirais le corps vieilli, mais l’âme toujours enfantine. Cependant, certain grandissent tout de même, par le choc.

Son regard factice se plongea sur la grandeur de la Machine, tandis qu’elle portait inconsciemment la main à son cœur-batterie qui bourdonnait. Elle n’avait jamais été humaine, selon elle. Elle en était convaincue, mais elle ne s’expliquait pas ses gestes qui paraissaient tout sauf sortis des mécanismes de machinerie. La seule explication qui habitait ses données était celle que les dieux l’avaient faite de manière à ce que les êtres à corriger l’approchent plus facilement.

- Certains en sont tout de même ressortis, avec peut-être quelques jours de vieillissement seulement. Mais l’un d’eux, je ne sais plus comment il s’en était enfui…

Un temps, elle sembla écouter des voix venues d’ailleurs, les mots lointains de ses dieux.

La Majestueuse se baissa vers le Lionceau, faisant cliqueter ses babioles, ses bijoux oniriques. Elle retira l’un de ses longs colliers de métaux précieux et le tendit au Garçon Perdu.

- Les dieux te remercient, tu n’as pas besoin de risquer un sacrifice. Sauf si tu souhaites voir leur temple.

Il en risquait peut-être déjà un à ce moment, Kadath voyait la silhouette du cyborg qui s’approchait d’eux. Elle surveillait, constatant que la distance était gardée raisonnablement. Pour le moment. Toujours pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1239
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Les Couleurs Brillantes   Sam 18 Mar 2017 - 17:07

Il gardait un silence poli et un air intéressé pendant que Kadath lui parlait. Ce n'était pas difficile, parce qu'il y avait toujours quelque chose à regarder. Un détail qui lui aurait échappé, la couleur des plumes de sa coiffe, les étranges jointures de son métal, et les gemmes incrustées un peu partout sur celui-ci. Il fronça les sourcils lorsqu'elle expliqua qu'on ne ressortait pas en vie de la Machine, ou alors en ayant grandi.
Une chose était sûre, c'est qu'il ne voulait pas grandir. Même si c'était un jour ou deux. Même si c'était une heure ou une seconde. Ce n'était même pas envisageable. C'était une question de principes. Un truc enraciné si profondément qu'il ne pouvait pas en douter une seconde.

« Mmmh », répondit-il toutefois pour montrer qu'il écoutait.

Puis elle parla des enfants capturés, de l'un d'eux qui s'était enfui … C'était toujours aussi confus, en fait. On pouvait en ressortir, des fois, mais pas toujours. Parfois les visiteurs étaient tués. Par qui ? Par Kadath ? Par ses « dieux » ? Par la Machine ? Peut-être que les dieux et la Machine étaient la même chose. Le livreur réfléchissait pendant que la Majestueuse observait un silence absent, et on aurait presque vu le sommet de son crâne fumer. Il se dit qu'il aurait sûrement du avoir peur de Kadath. Il n'avait pas peur et se trouva plutôt cool.

Puis elle retira un de ses colliers et d'une main gracieuse, lui tendit. Le livreur ouvrit des yeux ronds et eut l'air un peu bête, avant de comprendre qu'elle le lui offrait.

- Les dieux te remercient, tu n’as pas besoin de risquer un sacrifice. Sauf si tu souhaites voir leur temple.

Il attrapa le collier des deux mains, jugeant leur poids et la froideur du métal. C'était une chose clinquante et colorée, avec une grosse pierre irisée au bout. Elle en avait plein, mais ça le touchait quand même qu'elle lui donne. Il comprit qu'elle le remerciait ainsi de l'avoir ramenée chez elle. Il avait envie de refuser, parce que c'était un gros cadeau pour un aussi petit service : et parce qu'il l'avait surtout accompagnée pour avoir des réponses. Ce n'était pas très altruiste.
Mais refuser aurait sûrement vexé Kadath, alors il se contenta de se pencher en une révérence approximative et très polie.

« Merci beaucoup. »

Il se redressa, enroulant nerveusement le fil du collier autour de ses doigts.

« Merci, mais je ne pense pas que je peux venir voir le temple. Il faut vraiment pas que je grandisse, ce serait pas euh, raisonnable. » Il hocha la tête d'un air grave. « Je crois que je dois rentrer chez moi maintenant. J'ai appris beaucoup de choses. »

Ce n'était pas tout à fait vrai. Plein de choses restaient dans le flou. Mais en l'espace d'une journée, il avait reconstitué une bonne partie de l'histoire de Lucky, et l'avait associé à cette drôle de prêtresse. Ce qui était mieux que tout ce qu'il avait jusqu'alors.

« Au revoir ? »

Il prit un air interrogateur, comme s'il attendait, au fond, l'autorisation de Kadath pour rompre leur rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kadath
avatar

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 60
✘ SURNOM : La Majestueuse
✘ AGE DU PERSO : inconnu

✘ LIENS : Kadath l'inconnue
Kadath, la Cité des Dieux

MessageSujet: Re: Les Couleurs Brillantes   Dim 26 Mar 2017 - 11:44

Il y avait des êtres qui avaient droit à de la compassion. Il y avait des êtres qui nourrissaient même les dieux pour narrer ensuite leurs récits.

Le jeune Freckles ne comptait pas grandir, Kadath ne pouvait que saluer cette décision. Les enfants perdus devaient rester à jamais des enfants afin de rester chez eux, à leur nouveau foyer. Grandir, physiquement même sans la psychologie, était un risque de perdre le clan. La Majestueuse n’était pas sûre de ce que pouvait advenir de ceux qui grandissaient à cause de la Machine. De ceux qui gardait l’âme d’enfant dans un corps adulte.

Elle voudrait le savoir, mais il lui faudrait pour cela tester. Et elle n’avait pas envie de s’en occuper pour le moment. Le temps, l’état du maître de l’Île l’inquiétait plus.

Même si elle ne le montrait pas, elle était un peu amusée de ce que présentait le Lionceau comme réactions. Comme paroles. Mais ses yeux surveillait la silhouette qui s’était arrêtée, celle-ci semblait comprendre devoir attendre.

Celle qui se prenait pour une grande prêtresse fut aspirée par la brève admiration des reflets dorés de sa propre main, à nouveau, elle était presque étonnée de se constater ainsi… le gris des alentours et du ciel aidaient à souligner son allure. Bien plus que de coutume.

Un au revoir interrogatif la sortit de cette contemplation. Un coup d’œil à Inquanok, puis toute l’attention revint sur Freckles. Un peu plus détendue mais toujours attentive.

- Avant de te retirer, dis-moi juste… dans quel état se trouve celui qui est sensé donner les couleurs de l’Île ? J’ai vu les couleurs organiques se vider si vite alors que l’eau était pourtant venue les raviver.

Après la sècheresse, l’eau était une denrée miraculeuse. Mais pourtant, en ce jour, elle semblait être déprimante.

Kadath brillait, alors que le ciel était éteint. Cela durait bien trop. Les êtres de chair avaient réussi à ramener la vie, mais ils n’ont pas su maitriser le pouvoir utilisé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freckles
avatar

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1239
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

MessageSujet: Re: Les Couleurs Brillantes   Jeu 30 Mar 2017 - 23:14

Kadath resta quelques instants silencieuse, figure de lumière au milieu du gris.
Puis elle lui demanda, posément, comment allait Peter et il se figea.

Bon, d'accord, elle ne l'avait pas demandé de façon aussi familière. Sa question était ampoulée et très typiquement Kadath, pleine de majesté, quoi. Elle disait s’inquiéter des couleurs organiques, et Freckles trouva que c'était une façon vachement bizarre de parler des plantes.

« Il va bien », répondit-il avec une certaine raideur.

Puis il rajouta, parce qu'il se sentait impoli :

« Il est triste mais ça ira bientôt mieux. »

C'était un peu drôle qu'il dise ça, droit dans ses fringues trempées et dans un décor drainé de ses couleurs. Mais il réussissait à avoir l'air très assuré. Tout s'arrangerait car tout s'arrangeait toujours. Et s'il n'était pas optimiste, il n'y aurait pas grand monde pour l'être à sa place.
Son regard se reporta sur le sol, couvert de végétaux étranges. La pluie avait sauvé l'île, c'était sûr. Mais quelque chose n'allait pas. Rien n'était comme avant. Peter ne s'arrêtait pas de pleurer. Pourquoi ils n'avaient pas pu faire les choses correctement ?

« Faut pas s'inquiéter, ok ? »

Il glissa le collier dans la poche de son jean, et dévisagea de nouveau Kadath. Un certain air de défi au fond des yeux : la question du robot lui avait rappelé qu'il n'avait qu'un roi. Et il n'aimait pas qu'on le mette en question.
Même quand c'était innocent, et vrai.
Il se reprit toutefois, pour offrir un vrai sourire, et une esquisse de révérence à la Majestueuse. Cette fois il s'éloignait déjà ; son au revoir n'était plus une question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kadath
avatar

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 60
✘ SURNOM : La Majestueuse
✘ AGE DU PERSO : inconnu

✘ LIENS : Kadath l'inconnue
Kadath, la Cité des Dieux

MessageSujet: Re: Les Couleurs Brillantes   Dim 2 Avr 2017 - 15:34

Réponse au questionnement de Kadath. La tristesse s’en irait bientôt, apparemment, selon Freckles. Soit.

Il avait ajouté de ne pas s’inquiéter.

La Majestueuse acquiesça de la tête, faisant retentir le bruit de ses multiples parures et de ses sortes de cheveux brillants. Elle surveilla l’horizon où Inquanok venait de se remettre en marche dans leur direction. Ce ne serait pas un problème, puisque l’enfant s’éloignait.

Le robot étrange serait alors un peu plus patient, cependant, elle comptait le temps inexistant. Difficile de savoir ce qu’elle comptait réellement, mais quelque chose lui donnait une sorte d’indication. Une indication fausse sans nul doute, mais qui était propre à elle-même.

Si quelque chose s’aggravait, elle n’allait cependant pas forcément rester les bras croisés. Elle allait surveiller. Non pas qu’elle jugeait le Lionceau comme un menteur, mais plutôt qu’elle doutait de la réelle capacité humaine à prévoir. L’espoir les aveuglait.

Kadath, cité des dieux, observait le Garçon Perdu s’éloigner tandis que le cyborg arrivait à la hauteur des lumières du robot.

- C’est bien, tu n’as pas froissé les dieux aujourd’hui. Peut-être que plus tard, ils voudront que tu condamnes certains êtres impurs.

Sur ces mots, elle se retourna pour se diriger à l’entrée de la Machine. Inquanok resta cependant dehors, il attendait peut-être que le temps change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1491

MessageSujet: Re: Les Couleurs Brillantes   Mar 30 Mai 2017 - 12:53

The End


C'est donc un enfant qui rassure une entité,
Sur l'avenir de l'île, leur commune destinée,
Dans ce pays, vraiment, tout parait inversé,
On prend la main des dieux, juste avant de rentrer.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Couleurs Brillantes   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Druide, quelle couleurs de peau va avec quelle couleurs ?
» Eclaircissements de couleurs
» problème de shéma de couleurs
» Assortir les couleurs
» Couleurs bizarres sur mon Nabaztag:tag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-