Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jabiru D'encre
avatar

♐ Tatoueuse des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 55
✘ SURNOM : La Petite Marqueuse
✘ AGE DU PERSO : 23 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 4 pour l'instant, mais si tu as une idée ?
✘ LIENS : Laissez-moi marquer votre peau avec l'encre noire qui imprègne votre âme.

TATOUAGES :
Encre et eau - L'encre de deux enfants - Terribles Histoires d'Encres - Tatouer tes peines sur ma peau

MessageSujet: Terribles Histoires d'Encres   Mer 26 Oct - 23:51

Terribles Histoires

D'encres


Je me suis éloignée, toujours davantage de la piste tracée par mes ancêtres, poussée par la curiosité.

Toujours ce reste de l'enfance qui me colle à la peau peau et fait briller mes yeux d'émerveillement face à l'inconnu plutôt que de le craindre, comme le ferait un adulte. Certains m'envieraient, d'autres se moqueraient... Moi, j'essaye de ne pas trop y penser et de vivre tel que je le souhaite... Mais je n'y arrive pas, rattrapée parfois par des aspirations qui ne peuvent être offertes qu'à des femmes, de vraies femmes. Des squaws fortes et belles de volontés qui se décèlent dans leurs formes. Mais je ne suis qu'une fillette, papoose qui fait sourire, mignonne comme tout ! Mignonne comme tout, mais pas désirable. Pas femme.

Je me suis éloignée des sentiers battus par mes ancêtres, j'ai franchis des frontières imaginaires et protectrices... Un adulte ne les passerait jamais, n'est-ce pas, car il a conscience de certaines choses, de certains danger. Mais ne suis-je pas qu'une enfant ? Ne suis-je pas faite d'inconscience et d'innocence ? D'ignorance... Alors je foule du pied des idées, des principes qui me seraient obscurs. Excuse, parfaite excuse qu'est l'enfance pour s'évader, car en vérité je sais tout à fait ce qui pourrait m'attendre au-delà. Mais qu'importe, le parfum de la nouveauté promet un met exquis qui n'attend que moi. Un plat dont les hommes blancs ont le secret, mais qu'ils gardent jalousement. Je comprends...

Je comprends parfaitement pourquoi après avoir examiné de nombreuses heures durant le village des pirates. À première vue, c'est un endroit sans charme d'où se dégage l'odeur nauséabonde de pratiques sombres et malsaines. Le repas de merveille que je m'étais imaginé se désagrégea aussitôt. Cet endroit me révulsa et j'étais sur le point de m'enfuir à tout jamais lorsqu'une odeur de douceur et de rêve s'éleva, contrastant avec la puanteur ambiante. Ce n'était pas à proprement parler un plat, heureusement, mais bien une personne. Une jeune fille qui me parut enfantine et adulte à la fois... Elle était quelque chose d'un peu comme moi. Ce qui me frappa était sa beauté, sa grâce, sa présence. Une véritable princesse blanche que l'in oserait toucher de peur de la casser. Je revins plus souvent pour la voir, sans jamais me dévoiler, ni lui parler. Simplement comprendre ce qu'elle avait de si.. Intéressant.

Je la dessine. Je mémorise ses attitudes, regards déviants et allures. Mais je n'ai pas encore entendu sa voix.

Cet après-midi, elle n'est pas restée dans le village des hommes blancs. Elle s'est échappée pour se faufiler en robe dans les bois et je l'ai suivie. Je regarde les mouvements de ses cheveux qui sursautent sur ses épaules alors que je reste cachée derrière les feuilles et les bosquets. Je me fais discrète, mais, trop admirative, je trébuche subitement et tombe en lâchant un petit hoquet de surprise qui ne peut pas passer inaperçu dans le silence si mélodieux du bois joli... Mais je me dissimule mieux encore qu'avant, craignant d'être repérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/ephemisma
Miss Annabelle
avatar

☠ Fille de Joie ☠


✘ AVENTURES : 128
✘ SURNOM : La Dormeuse
✘ AGE DU PERSO : 20 années

✘ LIENS : L'entrée des Contrées est par la mer, mais Il y dort... prenez garde au Dormeur qui rêve et attend

MessageSujet: Re: Terribles Histoires d'Encres   Sam 29 Oct - 0:50

Toujours à vérifier les ombres, les êtres invisibles et pourtant qui semblaient si présents dans l’esprit d’Annabelle, la jeune femme errait de par et d’autre du Port. Lors de ses congés. Nourrissant ses pensées par les mots de son auteurs préférés et seul restant d’avant. Parfois, elle parlait avec des personnes pouvant s’intéresser à ses mondes, parfois elle allait récupérer des lettres. Une correspondance fort intéressante. Elle savait aujourd’hui que beaucoup de temps s’était écoulé depuis son époque. Elle savait que ce qui lui semblait être le futur, était le présent, ailleurs. Elle ne savait plus dire quelles étaient ses volontés : partir ou rester ? Si l’occasion de fuir se présentait un jour… Peu importait, pour le moment, rien ne lui laissait penser qu’il était temps de s’en soucier. Pour le moment, seules ses peurs et angoisses vivaient. Et les sons, les étranges sons fantômes… ils étaient toujours là. Jamais sans doute elle n’aurait d’autre réponses que celles qu’elle s’était déjà données… L’autre monde, celui des Grands Anciens. Ça la rassurait tout comme ça l’effrayait.

Le regard porté sur l’océan, elle imaginait sa grandeur titanesque, elle dessinait dans ses souvenirs chaque instant qu’elle avait pu vivre sous l’eau. Dans la Cité pareille à R’lyeh. Neverland semblait flotter aux côtés des espace-temps, aux côtés de l’Univers si sombre.

Pourtant, un fin sourire se mêlait aux craintes de voir les tentacules gigantesques emporter le navire par le fond.

La Dormeuse était incapable de donner un ressenti précis, mais elle avait toujours l’impression qu’Ils la regardaient, par l’ombre qu’elle n’avait plus. Par les ombres dans la nuit, lorsqu’elle se couchait, elle ressentait une angoisse. Une peur indéfinie, elle avait peur sans savoir de quoi. Un fantôme lui soufflait peut-être ces sensations.

Toujours comme surveillée, mais ces temps-ci, elle était de plus en plus inquiète. Il arrivait qu’elle se mette à parler la Langue des Anciens, essayant de répéter des mots qu’elle avait appris par cœur, comme pour se rassurer.

Et ce jour-là, Miss Annabelle s’en était allée dans les bois jolis. Pour trouver un Corbeau nommée Corneille. Pour prendre une lettre, et pouvoir à nouveau occuper l’esprit qui fuyait le silence. Oui, le silence permettait aux étranges sons de se faire une place, et la Fille de Joie ne voulait pas toujours les entendre. Même s’il lui arrivait parfois de tendre la main, de vouloir toucher l’une de ces Créatures de l’Ailleurs. Parce qu’Elles avaient fait son petit monde, et avaient porté son imaginaire. Le même pour lequel elle fut bannie. Peter Pan commençait à le partager, et Cthulhu fut…

Alors que l’oiseau s’en volait, laissant l’étrange fantôme vivant à nouveau dans un silence hanté, un son différent se mêla au petit monde. Parmi la cantatrice, parmi les murmures, un son les écrasa tous.

Pourtant, lorsqu’un halo capillaire presque blanc tournoya pour laisser les yeux pâles observer la source sonore… rien. Comme presque toujours, elle aurait peut-être dû ignorer, préférer se tourner de la fenêtre, s’enrouler dans les couvertures et ne voir que le mur opposé. Ne regarder que les ombres projetées par une lueur rouge déchirant le calme blanc. Comme elle le faisait à chaque bruit étrange, la nuit.

Ce fut plus fort qu’elle, Annabelle se dirigea doucement vers les buissons, les sous-bois. Tendant légèrement la main, comme si elle s’attendait à rencontrer un Être étrange, invisible. Finalement, ses doigts se mirent à dix afin de ranger le papier dans une sacoche. Lentement, elle avança vers cette curiosité qui lui était parvenue dans les oreilles. Main sur le cœur, comme pour retenir les battements implorant d’ignorer.

Était-ce l’un de Ceux venant de l’Autre monde ? La curiosité voulait le savoir, elle avait eu tant l’impression d’être en présence d’un de ces Êtres. Cette fois-ci, c’était plus proche, comme si la distance séparant les Mondes se trouvait affinée.

La voix voulut prononcer les mots imprononçables des Anciens, mais elle n’y parvint pas. Ce ne fut qu’une vibration un peu déraillée qui s’exprima en un langage bien compréhensible pour ceux de l’Île.

- Êtes-vous l’un de mes fantômes ?

Un souvenir sonore sans racines, un monstre venu de l’imaginaire… ? Elle n'en savait rien, ses yeux ne distinguaient aucune silhouette. Les iris cherchaient, tout autour, ne sachant pas où précisément était né le nouveau son.






Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jabiru D'encre
avatar

♐ Tatoueuse des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 55
✘ SURNOM : La Petite Marqueuse
✘ AGE DU PERSO : 23 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 4 pour l'instant, mais si tu as une idée ?
✘ LIENS : Laissez-moi marquer votre peau avec l'encre noire qui imprègne votre âme.

TATOUAGES :
Encre et eau - L'encre de deux enfants - Terribles Histoires d'Encres - Tatouer tes peines sur ma peau

MessageSujet: Re: Terribles Histoires d'Encres   Sam 4 Fév - 1:17

Terribles Histoires

D'encres


Ses cheveux ondulent sous les coups du vent comme s'ils suivaient un courant d'eau. Le blond brille, éclatant sous les coups de la lumières, aussi faible soit-elle. Ses mains, ses yeux et ses pas semblent chercher quelque chose, ils ne me paraissent pas déambuler au hasard. Toujours à l'affût, la fille n'est pas tranquille. Sait-elle que je suis là...? L'observer ainsi me met mal à l'aise, comme si elle était une proie... Alors je me décide à la laisser seule, comme elle semble vouloir l'être... Comme elle parait si convaincue d'être suivie... Si terrifiée quelque part...

Ses cheveux ondulent sous les coups du vent comme s'ils suivaient un courant d'eau. Elle se tourne dans ma direction, doucement. L'épais rideau de fils dorés tournoie pour faire apparaitre ses deux yeux, qui me fixent sans me voir. Elle s'approche, à pas feutrés, poussée par la curiosité mais aussi la peur. Ses fines mains viennent jusqu'à effleurer les feuilles d'un des buissons derrière lesquels je me suis cachée jusqu'à présent. À quoi bon fuir... Mieux vaudrait la rassurer.

« Êtes-vous l’un de mes fantômes ? » murmurent ses lèvres en frémissant.

Pourquoi toutes les rencontres qu'il m'arrive de faire se commencent-elles par des énigmes ?... Sommes-nous tous fous sur cette île ? Enfants, Peaux-Rouges, Créatures et Adultes Blancs ? J'en viens à penser que oui, mais en quoi serait-ce un mal ? Autant accepter l'étrangeté dans laquelle nous vivons. Que cette fille est étrange... Alors qu'elle s'approche encore, se penchant au point de tomber dans les feuilles, je souris.

Je joue de l'obscurité dans laquelle je me trouve pour faire tinter mes pupilles face à la lumière que reflète l'étrange femme blanche, mes bijoux tintent doucement en suivant mes mouvements alors que je me redresse pour sortir du feuillage qui s'accroche à ma peau et à mes cheveux. J'apparais doucement pour ne pas l'effrayer, dans un geste fluide et continu, me tenant finalement debout devant elle.

«  Un peu. » Dis-je en souriant doucement, tachant de trouver les mots. « Je ne suis fantôme. Mais je suis comme ombre, c'est vrai. »

Je ris doucement, gênée de me retrouver à m'exprimer dans la langue des blancs, que je ne connais pas tout à fait. Je comprendrais ses paroles, mais trouver les miennes sera plus dur.

« Pardonne. Ne voulais pas effrayer. Je t'ai suivi comme ombre, mais n'en suis pas. Je suis Jabiru D'Encre. Te rencontrer est plaisir. Pardonne encore. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/ephemisma
Miss Annabelle
avatar

☠ Fille de Joie ☠


✘ AVENTURES : 128
✘ SURNOM : La Dormeuse
✘ AGE DU PERSO : 20 années

✘ LIENS : L'entrée des Contrées est par la mer, mais Il y dort... prenez garde au Dormeur qui rêve et attend

MessageSujet: Re: Terribles Histoires d'Encres   Sam 4 Mar - 14:19

Quelque chose dans les buissons bougea, dans les ombres des feuilles. Des bruits qui ressemblaient à ceux de bijoux s’ajoutèrent à l’air. Annabelle ne quitta plus son emplacement, ses pieds cherchaient peut-être à prendre racines.

Une réponse, à demi-positive. Pas vraiment un fantôme, mais plus proche des ombres. Réponse qui avait de quoi être un peu plus rassurante pour la Dormeuse. Elle préférait ne pas rencontrer ses fantômes, ceux qui hantaient ses oreilles, son esprit entier… mais d’un autre côté, elle adorerait.

Alors que la Peau-Rouge se révélait doucement, la fille de joie recula d’un pas. Par réflex. Elle avait l’habitude de se méfier un peu plus des Peaux-Rouges, ils étaient dangereux. Comme les pirates sans doute…

La suite des paroles ne fit pas quitter les iris de leur observation. Toujours à scruter l’apparition. Les paroles, toujours, firent cette fois froncer légèrement les sourcils de la demoiselle pâle. Il y avait des excuses, une sorte d’explication en plus de cela. Qu’en penser ? Il était question de rencontre. La Dormeuse semblait songeuse. Un coup d’œil derrière elle, elle était un peu plus rassurée de ne pas être tombée nez à nez avec un Shoggoth ou autre chose. Un habitant de Yuggoth peut-être…

Et puis, les mots, les discussions, ça aidaient à tenir un peu éloignés les sons étranges.

Alors, Annabelle tendit doucement la main vers Jabiru d’Encre. Comme un peu gênée, mais avec de la bonne volonté.

- Enchantée, Jabiru d’Encre. Mon nom est Annabelle.

Le titre de « Miss » n’était qu’un article, loin d’être nécessaire ici.

Elle avait parlé d’une fois un peu essoufflée, et comme toujours, un peu brisée. Jamais ses cordes vocales ne s’étaient remises de son escapades dans les abysses.

- Je suis heureuse que tu ne sois pas un Être de l’Extérieur.

Un sourire, léger mais sincère.

La situation lui paraissait étrange, une forme de retenue se faisait sentir mais un peu de soulagement aussi.

Et puis… Annabelle ne pouvait pas s’empêcher de dévisager la Petite Marqueuse, c’était étrange, tous ces bijoux, tous ces dessins. Elle était presque perdue comme dans ses livres, à scruter, chercher une histoire racontée par des traits plutôt que des lettres.

- Est… est-ce que tout cela a une signification ?

Cette fois-ci, elle osa retourner les iris fantomatiques sur son interlocutrice.






Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Terribles Histoires d'Encres   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Blog]Mes histoires
» histoires droles
» VDM et HDO : vos histoires de vie quotidienne
» Histoires dofusiennes...
» Histoires à dormir debout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-