Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Seedy
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 130
✘ SURNOM : La Camelote
✘ AGE DU PERSO : Entre 12 et 14ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2 on va dire c'est bien déjà.
✘ LIENS : J'ai un nid de cigognes dans le
coeur

MessageSujet: coup de foudre — Etincelle   Ven 21 Oct - 11:29

« Seedy. »

Son regard quitte ses pieds et s’échoue dans les pupilles chatoyantes éclaboussés d’ambre et de vert. Une femme grande, blonde – mais surtout belle, le regard implorant mais redoutable, solide comme un chêne, tends ses bras vers la lumière. Vers lui. Elle appelle au secours, elle l’appelle lui. Elle veut qu’on vienne l’aider, elle hèle son prénom comme un écho incessant.

Seedy !

Elle ne cesse de l’appeler.
Seedy essaie de lui venir en aide mais ses jambes s’engluent dans le sol et y prennent racine, voyant la grande femme blonde lui tendre les bras, ses supplications se muent en des hurlements.

« Seedy !
Seedy !
»

Seedy !

Il ouvre les paupières et se réveille en sursaut, complètement en nage. Ses mèches de cheveux plaquées contre ses joues à cause de la transpiration. En face de lui, un garçon perdu le fixe avec inquiétude.

Seedy…

Il se redresse, complétement éveillé, le cœur affolé dans la poitrine. Il entend la pluie dehors s’abattre sur le toit de la cabane. Il en déduit qu’il fait déjà jour.

C’est que tu m’as fait peur, à crier comme ça… Y’a quelque chose Seedy ? Tu veux aller à l’infirmerie ?

Seedy déglutit et fait non de la tête. Il se lève et enfile ses chaussures maladroitement.

Où tu vas ? T’es sûr que ça va ?
Si, ça va, répondit Seedy en glissant une main sur son visage pour dompter son esprit qui s’égare. J-je vais faire un tour.

Il quitte l’Arbre, il sent la suffocation envahir ses bronches vu qu’il n’arrête pas d’être secoué de quintes de toux. Mais il a besoin d’aller loin. Les gouttes froides qui s’étalent sur ses joues lui font du bien. Il marche un peu – titube presque, la forêt autour de lui craque comme un vieux bateau.

Il s’arrête et reprends son calme.

La forêt s’étale autour de lui, prête à l’étreindre dans les méandres de ses branches. Il respire un grand coup, va pour faire demi-tour et retourner à l’arbre.

Il s’arrête à nouveau.

Face à lui se dresse une plante, plus étrange que les autres, elle agrippe son regard. Il penche légèrement la tête, comme intrigué – mais il n’a pas le temps de s’y attarder, c’est qu’il regrette d’être parti comme un courant d’air, alors il passe à côté, effleure l’une de ses lianes du bout de son épaule.
Sans s’attendre à ce qu’il vive pour la première fois de sa vie – un coup de foudre. Mais pas de la manière dont on l'imagine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etincelle
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 29
✘ DISPO POUR RP ? : MP moi !

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Ven 21 Oct - 13:32

Quelque chose l'a réveillé. Les lianes végétales ondulent aussi vite qu'un élève un jour de classe. Les extrémités d'Etincelle s'éclairent faiblement et s'éteignent, comme si elle clignait des yeux, encore lourd du sable du sommeil.

*Là ! Qu'est-ce que c'était ? *

Etincelle reprend conscience de son corps physique, de sa capacité à penser. De ce vide à remplir.

*Ca se rapproche ? Oui, ça se rapproche ! Ca veut dire que ça s'intéresse à moi. *

Alors les lianes végétales s'activent. Une danse du ventre façon plante sans membre. Les extrémités s'allument comme des petites boules de lumière, de l'électricité crépitant, témoignage de son excitation.

Il y a un contact. D'abord de l'humain sur elle. C'est une caresse. Un premier pas timide. Alors Etincelle répond. Une réponse illuminée. Une approche brutale et douloureuse : un électro-choc.

*M'entends-tu ? Peut-être que tu ne m'entends pas encore, ça arrive. Entre la surprise du choc et les mots sans sons. *


Deux lianes se sont collés aux tempes de Seedy. Une de chaque côté pour une conversation des plus limpides.

Et là, c'est l'explosion de questions au fur et à mesure que tout revient dans la conscience d'Etincelle. Elle prend conscience qu'elle est enterrée dans un sol riche, probablement une belle forêt aux sensations de voisinage qu'elle ressent. Mais elle ne parvient pas à se rappeler comment elle s'est plantée ici. Son esprit est celui de la Nature, sa vision du temps comparable à celui de la longévité de l'Île Imaginaire.

*Tu dois m'entendre maintenant. Je m'appelle Etincelle. Et toi, quel est ton nom ? Dis-moi à quoi tu ressembles s'il te plaît ? Je suis curieuse de ça. Et de beaucoup d'autres choses aussi. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seedy
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 130
✘ SURNOM : La Camelote
✘ AGE DU PERSO : Entre 12 et 14ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2 on va dire c'est bien déjà.
✘ LIENS : J'ai un nid de cigognes dans le
coeur

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Sam 22 Oct - 9:56

Un baiser douloureux et électrique le perfore de part en part et – dans la surprise, c’est la chute.

Il est tombé de tout son poids, la tête contre le sol, sans opposer de résistance avec les mains.
Seedy cligne les paupières et les scellent avec puissance, recroquevillé au sol pour se faire passer pour un tapis de feuille et de boue – il ne bouge plus ; comme un renard que l’on tient en joue avec le canon d’un fusil. Il sent un élan brulant de douleur et de peur se distiller comme une marée montante froide, chassant la chaleur dans ses veines.

Le côté gauche de son visage est écrasé par terre, ses bras abandonnés le long de ses hanches.
On peut presque croire qu’il est mort, allongé comme une poupée désarticulée.
Et il se met à trembler, comme une feuille un peu trop secouée par le vent, il se met à trembler.

Merdemerdemerdemerde il se passe quoi ? Il se passe quoi ?

Il essaie de relever son bassin, puis à l’aide de ses coudes, il se redresse prudemment et parvint à s’asseoir, encore secoué par le choc.
L’épaule constitue la genèse principale de sa douleur, il approche ses doigts et sent une légère éraflure.

Et d’un coup une voix traverse l’intérieur de sa tête et le fait sursauter, mais il n’arrive pas à comprendre tous les mots. Il ne le remarque que maintenant – et son corps s’alourdit brutalement d’une nouvelle peur. Les lianes de la plante sont accrochées à ses tempes. Est-ce une tactique pour le dévorer ?
Non, pire va-t-elle le posséder et le dévorer après ?
Et si, dans l’horreur elle le donne en guise d’offrande à des créatures sauvages ?

Il secoue la tête frénétiquement pour chasser ces bouts de pensées parasites avant qu’elles ne le plongent totalement dans la panique.
Être raisonnable – rattraper son calme qui s’est enfui à toute jambes.

Qu-qui me parle ? Qu’il bredouille, peu confiant, alors qu’il tente de légèrement se reculer.

Il parle à haute voix et on lui répond encore dans la tête.

Ok, cool. Cool cool cool cool. Qu’il se répète pour se rassurer. Ses doigts vint étreindre l’une des lianes agrippées à sa tempe comme pour se rassurer – et la rassurer elle aussi, au passage.

C’est t-to-toi qui me parle ?

Il déglutit mais une boule obstrue sa gorge, il tousse.

O-oui, je t’entends, Etincelle, c-c-'est ça ?

C’est étrange, ce qui se passe dans la tête de Seedy.

Je m’appelle Seedy, et euh… J’ai deux jambes, et des bras…

Silence.

Je suis pas co-comestible–on glisse l’information comme ça, au cas-où –

Il marque une courte pause, comme pour calmer son cœur qui s’agite comme un tremblement de terre.

Et toi… euh, qu’est-ce que tu…tu es ?









le garçon qui crache des ouragans
Et si le ciel s'écroule, si les continents plongent, je te suivrai même jusque dans tes songes. Tu me trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites et les virages. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etincelle
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 29
✘ DISPO POUR RP ? : MP moi !

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Dim 23 Oct - 13:46

La main touche sa liane et c'est une sensation riche. C'est plus qu'un contact avec le réel. C'est la naissance d'une émotion, de la création d'un lien.

*Oui, c'est moi qui te parle. Bonjour. *

Etincelle a affaire à un humain alors. Deux bras et deux jambes qu'il dit avoir. Ca a l'air de le gêner de lui répondre. Comme si c'était une énormité, une évidence. Une illumination peut-être ?

Silence.

Les globes de lumière s'allument et s'éteignent rapidement, émettant une luminosité plus chaleureuse. C'est sa façon à elle de rire.

*Je ne veux pas te mang- *


L'intensité lumineuse des globes s'amenuisent. Ils réagissent à la dernière question de l'innocent Seedy. Il ne sait pas que cette question blesse Etincelle, touchant le cœur même de la Chimère improbable.

*Je suis... Je ne sais pas ce que je suis. J'aimerais le savoir. *

Etincelle sonde les environs en utilisant son réseau de racine. Il n'y a personne d'autres mis à part Seedy. Les autres bipèdes font un large détour s'ils commencent à s'approcher de la plante électrique. Les animaux ne s'approchent jamais assez près pour initier une communication. Et quand ça arrive, ils ne restent jamais longtemps. Nul intelligence dans leur petite boîte crânienne.

*Quand tu me regardes, à quoi penses-tu que je sers ? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seedy
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 130
✘ SURNOM : La Camelote
✘ AGE DU PERSO : Entre 12 et 14ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2 on va dire c'est bien déjà.
✘ LIENS : J'ai un nid de cigognes dans le
coeur

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Lun 24 Oct - 11:48

L’ébène de ses yeux dégringole avec attention sur Etincelle – dans cet amas d’émeraude infini entremêlé de lianes et d’orbes de lumière. Sa carapace de méfiance se brise comme du verre mais il se sent perdu dans la question.

Qu’est-ce que tu es ? Qu’il répète, comme pour s’approprier les mots et en saisir complètement le sens. Eh bien…

Il en a une de réponse qui peut jaillir, dans ce que les enfants ont de plus spontané mais il l’avale et l’englouti dans un silence feinté. Seedy n’a pas l’habitude qu’on lui demande les choses, alors il s’emmêle dans ses mots, se débat dans cette timidité qui le submerge, incapable de répondre à sa demande.

Je ne sais pas. C’est lâché dans un murmure désolé, dans un souffle qui s’éteint.

Désolé.
Je ne sais pas.
Pourtant il a presque senti de l’espoir chez Etincelle, enracinée dans sa solitude qui grossit comme un fruit pourri.
Seule.
Un peu comme lui.
Il repense à son rêve, quand ses jambes étaient enfoncées dans la ventre de la terre alors qu’il désirait sauver Zabèle. Ça doit être un peu ça, la vie d’Etincelle. Attendre. Et encore, et encore, dans un cycle qui se perpétue sans jamais s’arrêter.
Sa détresse fait écho à la sienne, Seedy n’a pas envie de la laisser, seule sous la pluie, à attendre des réponses qu’on ne peut pas lui donner.
C’est un garçon gentil, Seedy, il a tellement envie de donner de sa personne pour aider les autres.
Tellement.

Mais… On peut trouver ensembles, si tu veux.

Il semble réfléchir. Un fin sourire discret s’esquisse sur ses lèvres.
Mais ça, Etincelle ne peut sûrement pas le voir – mais le ressentir, peut-être.

Ma mère – de quelle mère parle-t-il ? Lui-même ne sait pas, ne sait plus.– disait toujours qu’il y a une solution à chaque problèmes.

Il est presque fier de ce qu’il dit.

Alors on va essayer d’en trouver une au tien, d’accord ?







le garçon qui crache des ouragans
Et si le ciel s'écroule, si les continents plongent, je te suivrai même jusque dans tes songes. Tu me trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites et les virages. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etincelle
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 29
✘ DISPO POUR RP ? : MP moi !

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Mar 25 Oct - 9:01

Elle ressent la peine de Seedy. Parce que sa tête s’est lentement baissée, les lianes végétales suivant le mouvement. Parce que connecté électriquement, Etincelle ressent d’une manière unique les courants électriques dans le cerveau du petit humain.

Et ça, ça la touche Etincelle.

*Trouver ensemble ? Oui, j’aimerais beaucoup. Merci. *

Ses globes lumineux regagnent en intensité, manifestation de son « sourire ». Elle l’écoute continuer à penser dans sa tête. Visiblement, le petit humain ne remarque même plus qu’il parle silencieusement à une plante électrique. Ca la fait une nouvelle « sourire ».

*Je n’ai pas de solutions non plus à mon problème. Peut-être que tu connais quelqu’un ? *

Sans raison, Etincelle pense aux petites lucioles. Ces petits insectes volants, ces petites boules de lumières. Sans plus de raison, dans l’esprit de la chimère, les petites lucioles lui évoquent des idées. Ou des « sourires ». Peut-être ses propres pensées contaminant le reste du monde ?

*Dis-moi, Seedy. Est-ce que tu voudrais bien m’emmener avec toi ? *

Ses lianes vertes ondulent dans les airs, libérant son électricité statique, « scannant » les environs. La Nature est un éco-système, c’est un tout où chaque chose est liée et reliée. Peut-être Etincelle peut-elle y lire un signe ?

*Me déraciner et me replanter ailleurs, un peu plus loin ? *

Est-ce le signe qu’elle attendait ? Cette petite fée ressemblant beaucoup à une luciole ? Est-ce elle qu’il faut suivre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seedy
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 130
✘ SURNOM : La Camelote
✘ AGE DU PERSO : Entre 12 et 14ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2 on va dire c'est bien déjà.
✘ LIENS : J'ai un nid de cigognes dans le
coeur

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Mer 26 Oct - 11:21

Elles sont jolies, les globes de lumières accrochées à Etincelle, elles scintillent comme des petites étoiles, elles feraient jolies dans le ciel. Elle est captivante, Etincelle –  tellement belle à sa manière. Et puis gentille aussi, à ne pas étouffer des ricanements moqueurs ou des murmures outrés sur ses rideaux d’acnés ou sa respiration hachée.
Alors, ça le fait sourire intérieurement Seedy, il ressent comme un crépitement de joie et de feu d’artifice entre ses deux poumons.  
Elle le coupe dans ses pensées – il relève la tête vers elle.

Connaître quelqu’un ?

Il pense directement à Flare. Une vague de colère le secoue presque, c’est que l’abandon a un des goûts les plus amers. Dégoût et tristesse.
Il réfléchit – qui pourrait aider Etincelle ? Selon lui, ce serait soit les plus grands… Soit Peter Pan ? Mais Peter éructe ses pleurs, fissure le Grand Arbre avec sa tristesse, terré dans ses racines à les nourrir de ses larmes.
Ses pensées se bousculent et dégringolent au fond de son ventre.

Est-ce que tu veux que je t’emmène avec moi au Grand Arbre ? Question, il hésite. Est-ce que tu veux rencontrer Peter Pan ? Lui… Lui peut-être qu’il peut savoir.
 
Il ignore s’il s’agit d’une bonne idée, il suggère et Etincelle aura le dernier mot, il s’y pliera de bonne foi de toute façon. Il se redresse et s’avance vers elle pour observer comment la plante aux étoiles embrasse le sol.

Je vais te prendre avec moi, oui.

Il s’approche à la base d’Etincelle, pose sa main sur elle pour suivre le chemin jusqu’à ses racines. Il tire légèrement dessus – pas très fort pour ne pas lui faire mal et esquisse un léger rictus. Merde, bien plantées. Il grimace pour de vrai cette fois-ci – il est faible, Seedy, ça risque de prendre du temps.
Ses genoux se plantent au sol au sol, ses mains se mettent à attraper des bouts de terre qu’il jette sur le côté. Ses ongles se remplissent de terre mouillée, sa transpiration se mêle à la pluie, sa respiration se fait un peu plus forte, comme un mauvais moteur rouillé.

Etincelle ? Je vais avoir besoin de ton a-a-aide. Foutu bégaiement qui arrive toujours à l’improviste dans l’une de ses phrases. Pendant que j’ai le dos tourné, dis-moi si quelque chose se r-aa-approche. Je ne le verrais pas arriver.

Instinct de survie, mais Seedy est prévoyant et préfère s’armer de prudence. Il voit une première racine qui jaillit hors de la terre. Il s’essuie le front luisant du dos de sa main, y déposant une mosaïque de boue.

Ca y est ! Je vois une de tes racines !

Et il creuse sans jamais s’arrêter ; des secondes, des minutes ; des heures peut-être. Le temps n'établit jamais sa loi sur ce royaume.
Il voit enfin toutes les racines d’Etincelle. Il s’échoue sur ses fesses pour récupérer son souffle.

—   Tu es prête ? On va y aller ? Qu’il murmure, essoufflé.

Il se redresse, s'englue presque dans la boue puis lui offre son dos pour la porter.

Accroche-toi à moi.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etincelle
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 29
✘ DISPO POUR RP ? : MP moi !

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Jeu 27 Oct - 9:27

Parfois, Etincelle a des difficultés à comprendre l’esprit des humains. C’est une telle tourmente d’émotions ! Une tempête lunatique et complexe. Mais, reliée directement à ses tempes, elle « sourit » à sa manière de cette danse électriques, du mouvement et des connexions de ces synapses.

*Le Grand Arbre ?... Peter Pan ?... *

Ces noms lui parlent. Elle a déjà communiqué avec d’autres humains qui lui avaient parlé de ces deux personnages. Mais sa conscience s’est étirée dans le lent flux du temps. Perdant quelques souvenirs lors de son sommeil. Alors elle demande.

*Est-ce que le Grand Arbre te parle comme moi ? Il a l’air si important dans ta tête. *

Etincelle se demande s’ils peuvent être issus du même arbre. Deux graines tombées dans un même sol ayant connu deux évolutions différentes. Car il doit forcément être différent. Il ne doit pas électrocuter comme elle le fait.

*C’est un sage ton Peter Pan ? Est-ce qu’il connait ton Grand Arbre, peut-être qu’ils sont amis tous les deux. *

Est-ce seulement possible une pareille chose ? La notion d’amitié entre un humain et une plante ?

*Est-ce que tu crois qu’ils sont amis comme toi et moi ? *

Le contact lui fait plaisir. Ca ne vient pas vraiment du fait que Seedy la déracine du sol, lui permettant alors de bientôt s’enraciner ailleurs. Non, ça vient de sa gentillesse. Elle le ressent dans la façon dont sa main touche ses racines, s’agrippe dessus sans l’étrangler. Etincelle est désolé de ne pas pouvoir aider le petit humain. Alors elle va faire ce qu’elle peut pour lui, le rassurer.

*Ne t’inquiète pas, travaille tranquillement. Je te surveille. *

Pendant qu’il la dégage, les globes lumineux effectuent un ballet. Un spectacle pyrotechnique à petit budget. Non, plutôt comme une berceuse au-dessus du landeau d’un bébé. Une manière de rassurer le petit humain, de garder son moral haut.

Et ça y est. Elle est libre.

Elle est libre mais ses globes lumineux ont perdu de leur chaleur. Ils sont un peu plus ternes. Elle n’est plus reliée à la terre. Elle ne peut plus se nourrir. Ce sol si chaud et si nutritif pour ses racines. Alors Etincelle ondule ses tentacules verts, passant sur les épaules, les flancs de Seedy. Essayant de s’agripper et de ne pas tomber. Pas tout de suite.

*Est-ce que ça va aller ? Je veux dire, c’est normal que tu sois le seul humain qui soit à cet endroit de la forêt ? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seedy
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 130
✘ SURNOM : La Camelote
✘ AGE DU PERSO : Entre 12 et 14ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2 on va dire c'est bien déjà.
✘ LIENS : J'ai un nid de cigognes dans le
coeur

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Lun 31 Oct - 16:02

La forêt crépite comme un feu de cheminée autour d’eux, secouée par les sanglots du ciel.
Etincelle semble égarée et ponctue de questions le monde des pensées de Seedy, égarée peut-être. Il déglutit – c’est qu’il est timide, alors ses mots se recroquevillent entre ses lèvres comme des spectres chassés par la lumière. Bloqués dans les tréfonds de sa gorge, réfugiés dans son cœur qui bat trop vite et qui s’effraie d’un rien.
C’est qu’on a jamais vraiment pris la peine de l’écouter quand il veut poser ses mots et les emboîter avec ceux des autres.

Il réfléchit et ne réponds pas à ses questions, pas tout de suite. Il faut qu’il réfléchisse comment lui dire les choses.

Elle est tellement gentille avec lui, Etincelle, tellement douce qu’on dirait une maman. Une maman faite de veilleuses au bout des doigts, sculptée par les feuilles et la sève. Une belle maman plante qui a l’air de deviner ses peurs, ses craintes, à qui Seedy parle sans se forcer.

Oui, c’est important. Le Grand Arbre, c’est ma maison, c’est là où je vis avec les autres mais je ne l’ai jamais entendu parler.

Pourtant, il ment. Ses bras se mettent derrière son dos pour soutenir Etincelle. Il se met à marcher, faisant bien attention où ses pieds se posent.
Des fois il aime le Grand Arbre et des fois il le déteste.
Etincelle a l’air de beaucoup s’interroger, alors Seedy décide d’être concis, de bien polir ses paroles pour qu’elle comprenne le plus possible.

Peter, c’est celui qui m’a amené ici. Il connaît l’Île comme personne ne la connait, je pense. Il vit avec les autres enfants et moi, dans le Grand Arbre, nous sommes les enfants perdus et Peter c’est...

Ça lui écorche la gueule de dire ça, mais c’est la vérité.

C’est notre chef, il peut peut-être savoir qui tu es.

Il continue en puisant dans ses souvenirs les histoires de Flare. Touché aussi par le compliment d'Etincelles. Amis ? Il se sent rougir, la gêne colorie ses joues d'une teinte rosé.

On est pas les seuls, il y a d’autres personnes, les méchants c’est les pirates mais je n’en ai jamais vu. Il faudra que tu fasses attention si tu en croises un ! Vraiment, Etincelle, je serais triste s’il t’arrive quelque chose.

Une autre pause.

Il y a aussi les indiens, je ne sais pas comment ils fonctionnent je n’en ai pas trop vu non plus. Il y a les fées aussi, Peter en a une, elle s’appelle Tinkerbell et elle est vraiment très jolie. Elle brille comme tes boules de lumières. Et puis il y a les sirènes… Elles, elles sont très belles. Mais je n’en ai jamais vu non plus. On m’a dit qu’il faut s’en méfier !

Il continue sa marche, manque de glisser et se rattrape de peu.

Ca va ?

Il faut qu’il repère bien le chemin, qu’il fasse attention.

Il n’y a pas trop de monde ici, enfin ça dépend des fois. Moi j’y viens quand j’ai besoin de respirer un peu.

Soudain il s’arrête brutalement à nouveau, avorté net dans son élan.

T’as pas entendu quelque chose ? J’ai l’impression que… Qu’on est suivi ?

Sûrement une simple paranoïa d’un enfant peu courageux. N’est-ce pas ?
Ce qu’il a besoin, c’est peut-être des mots d’Etincelle, elle, elle sait y faire.






le garçon qui crache des ouragans
Et si le ciel s'écroule, si les continents plongent, je te suivrai même jusque dans tes songes. Tu me trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites et les virages. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etincelle
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 29
✘ DISPO POUR RP ? : MP moi !

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Mar 1 Nov - 13:47

Etincelle le ressent. Il y a quelque chose entre Seedy et Peter Pan. Une émotion contraire à ce qu'elle partage avec son petit guide. Par respect pour ses sentiments, Etincelle assourdit la question qu'elle aimerait lui poser.

*Moi aussi je serais triste s'il t'arrivait quelque chose. Peut-être qu'on pourrait veiller l'un sur l'autre quelques temps ? *

Si seulement la plante avait des lèvres, alors elle lui aurait collé un chaleureux sur la joue rougie de Seedy. Mais comme elle ne peut pas, elle soulève une de ses tentacules et envoie un signal lumineux. Oui, c'est ça, viens par ici petite luciole. Etincelle donne un petit coup de jus à la fée luminescente, juste assez pour lui transmettre une émotion.

Alors la petite fée s'envole, s'enroule sur elle devant le visage probablement surpris de Seedy, puis vient lui poser un minuscule baiser avant de repartir en riant.

L'enfant et la chimère marchent vers le Grand Arbre. Privée de son contact avec le sol, Etincelle perd son repère par rapport au temps qui passe. Est-ce qu'ils ont parcouru cent mètres ou un kilomètre ? Est-ce qu'ils sont partis il y a cinq minutes ou il y a deux heures ? Elle n'arrive pas à le savoir.

Ils manquent de chuter. La pensée de Seedy s'insinue dans la tête d'Etincelle, ce qui a pour effet de la réveiller. Ses globes reprennent un peu de luminosité alors qu'elle lui répond :

*Ca va. Mais toi, est-ce que ça va ? Je ne suis pas trop lourde pour toi ? *

Etincelle essaie de plus s'appuyer sur ses tentacules, de répartir mieux son poids. Mais c'est une entreprise abstraite pour une fleur qui a l'habitude d'être immobile.

*Respirer ? Je croyais que les humains avaient besoin de le faire tout le temps ? Tu es spécial ? *

Un stop net. L'afflux nerveux dans le cerveau de Seedy s'alarme. De la peur comprend Etincelle. Elle l'écoute formuler sa crainte et se sent tellement inutile. Mais elle doit être forte pour lui. Elle ne sait pas pourquoi, ça ressemble à quelque chose comme de l'instinct. Peut-être un souhait de la Nature de préserver les siens ?

*Je ne ressens rien. Je suis désolé. *

Les tentacules se lèvent dans les airs. La luminosité des globes variant, agissant comme des signaux. Etincelle espère qu'elles sont là, quelque part dans les airs. Ce sont les meilleurs intermédiaires entre la chimère et le monde des humains.

Le silence dans ses pensées. Un monde si noir de sensations. Un instant seulement, un instant si long, Etincelle éprouve le doute. Elle ne veut pas échouer dans les pensées du petit humain. Un instant vite illuminé par cette petite lueur volante et dansante.

Un petit arc électrique crépite entre Etincelle et une petite fée. Elle crie d'un son aigue et s'en va, en colère d'avoir eu mal. Mais l'expérience est nouvelle et elle est repartie avec un message incompréhensible. Voletant à bonne distance, elle revient lentement vers Etincelle et laisse échapper un nouveau petit cri.

Un autre instant après, la petite fée s'envole, slalomant entre les troncs des arbres et les branches dans les hauteurs. Elle repère quelques oiseaux là-haut, et quelques lapins en bas. Rien de plus gros pense-t-elle dans l'esprit d'Etincelle. Aucun danger.

*Personne ne nous suit. Tout va bien. Allons trouver du réconfort chez ton Grand Arbre. *

Voletant autour du petit humain et de la chimère, la petite fée reste. Elle est encore toute émoustillée du contact électriques avec la plante. Du son crépitant de l'électro-choc. Mais aussi des drôles de pensées muettes dans sa petite tête. La petite fée ne connaissait pas cette plante étrange. Elle veut en savoir plus. Elle se dit que, quand le jour où elle n'aura plus la force de voler, elle veut se poser éternellement sur Etincelle, devenir l'une de ses lumières.

*Seedy, dis-moi quelque chose sur toi que je ne connais pas encore. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seedy
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 130
✘ SURNOM : La Camelote
✘ AGE DU PERSO : Entre 12 et 14ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2 on va dire c'est bien déjà.
✘ LIENS : J'ai un nid de cigognes dans le
coeur

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Sam 7 Jan - 12:53

L’océan de nuages au-dessus de leurs têtes effraient Seedy, les éclats des gouttes qui frappent le sol effraient Seedy, le craquement des branchages effraient Seedy.

Seedy est tellement effrayé d’un tout que ça se transforme en rien du tout. Certaines craintes de l’Autre monde, de cette Arménie blessée se sont fossilisées et la pierre est devenue trop lourde à porter. Seedy n’échappe pas à l’emprise tacite mais présente de l’Autre monde, il se débrouille toujours pour le rattraper comme s’il vivait sous l’emprise de sa malédiction. Seedy pense toujours que quelque chose de terrible va l’anéantir, et que la douleur l’attendra toujours, embusquée dans l’ombre.

Seedy est juste un enfant apeuré qu’on a jamais pris soin de rassurer. Alors il s’est enfermé dans sa méfiance comme dans une camisole.

Ses bras se serrent instinctivement autour d’Etincelle, comme un enfant le ferait pour s’accrocher à une mère et ne pas prendre le risque vertigineux de sombrer dans la brèche de la panique.
Puis la voix d’Etincelle résonne, bienveillante, dans tout son être et il se détend presque instantanément.

C’est qu’il n’a pas vraiment envie de mourir, Etincelle, tu comprends ? Seedy a tellement peur de mourir. Mais ça aussi, c’est une histoire d’Autre monde et c’est bien trop lointain pour que Seedy en prenne conscience. Etincelle, tu es là, et c’est le plus important.

—  Me-me-merci. Qu’il balbutie, gêné, alors que ses idées en bordel s’emboîtent à nouveau normalement dans sa tête. J’ai-j’ai eu un p-p-peu peur.

Il y a une fée qui gravite autour d’Etincelle, comme attirée par ses lumières. Seedy n’y fait pas trop attention et préfère vite rentrer dans l’arbre, se réfugier dans un coin pour calmer son cœur trop terrifié par le monde.

—   Quelque ch-chose sur mo-moi ? Voilà qu’il bégaie à nouveau, ça l’énerve, ça monte en lui mais il décide de se calmer.  Je…

Un silence.

—  ... Construis des ch-choses. Je-je suis doué avec mes ma-mains pour ça. Et des fois je respire un peu fort, ça gêne les au-autres quand ils dorment.

Et puis il est bouffé par pleins de trucs sinon, des grosses plaques rouges, des gros boutons qui s’éparpillent comme des grosses constellations, un peu partout sur son visage. Ça il n’a pas trop envie de le dire, ça ne lui plaît pas d’être envahi de toute cette laideur. Il n’a pas envie de dire qu’il tousse beaucoup, qu’il est plein de toutes ces choses répugnantes et qui font détourner les yeux d’autres ou les font plisser de malice.

Il n’a pas envie qu’Etincelle soit dégoûtée. Il veut juste qu’Etincelle le prenne quelqu’un qui est fort.
Quelqu’un qu’il n’est indéniablement pas.

Et t-toi tu sais faire d-d-des choses ? Tu as une f-f-amille ?

Qu’est-ce que veut dire famille ? Ça lui semble tellement archaïque, oubliée, mais des fois ça surgit comme ça.

Sa marche s’est imperceptiblement ralentie, il se sent à nouveau en confiance et apaisé par les paroles d'Etincelle. Ses mèches de cheveux son plaquées contre ses joues, alourdies par les gouttes de pluie.
Et au loin, il voit quelque chose.

—  On est bientôt arrivés.

Soulagement.
Spoiler:
 






le garçon qui crache des ouragans
Et si le ciel s'écroule, si les continents plongent, je te suivrai même jusque dans tes songes. Tu me trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites et les virages. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etincelle
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 29
✘ DISPO POUR RP ? : MP moi !

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Sam 14 Jan - 10:03

Etincelle a l’impression de se réveiller. Comme si deux mois et demi étaient passés en un instant. Mais ça ne la dérange pas. Elle s’est déjà perdue dans la chronologie infinie du Temps.

*Moi je ne dors pas. Donc ça ne me dérange pas si tu respires un peu fort quand toi tu dors. *

L’absence de lien avec la Terre-Mère commence à se faire sentir. L’esprit d’Etincelle semble se recroqueviller sur lui-même dans une chambre noire. Alors les paroles mentales du petit homme sont comme une loupiotte dans les ténèbres.

*Une famille ? Je- *

Ca semblait une question facile. Une de celle où Etincelle aurait pu dire que toute la forêt était sa famille. Mais la réponse n’est pas si aisée. Si elle est bien l’enfant de la forêt, elle est également l’enfant du ciel et des terribles orages. Alors…

*Je ne sais pas. Parfois, j’ai l’impression d’être apparu comme ça. Un jour l’île respirait sans moi. Le suivant, j’étais là. Quand j’essaie de penser à mes premiers jours, rien ne me vient. *

Les globes au bout des lianes vertes perdent de leur luminosité. Etincelle est triste.

*J’ai l’impression d’être la seule de mon genre. Enfant de la forêt et du ciel. J’ai mes racines dans la terre et dans l’ozone. Mas je n’appartiens ni à l’une ni à l’autre… *

Alors une idée émerge dans l’esprit étrange de la plante-tonnerre. Ses globes regagnent en lumière tandis que l’idée de fonder une famille se créer.

*Dis, une fois que l’on sera arrivé chez toi : est-ce que tu voudras repartir avec moi sur l’île ? Peut-être que tu pourras fabriquer quelque chose de tes mains qui t’empêchera d’avoir à me porter tout le temps ? *

La petite fée virevoltante est attirée par le jeu de lumière qui varie au fil des pensées d’Etincelle. Tel un papillon, elle vient s’y brûler les ailes (les électrocuter plutôt, désolé petite fée…) et repart avec une idée unique qui assiège sa petite tête : trouver quelqu’un comme Etincelle. Et la petite fée s’en est allée. Peut-être la reverra-t-on un jour avec de bonnes nouvelles ?

*Repartir pour que je fonde ma famille. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seedy
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 130
✘ SURNOM : La Camelote
✘ AGE DU PERSO : Entre 12 et 14ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2 on va dire c'est bien déjà.
✘ LIENS : J'ai un nid de cigognes dans le
coeur

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Mer 18 Jan - 19:06

Elle a l’air… Elle a l’air secouée, Etincelle, comme si Seedy venait d’ouvrir les lointains canaux d’une douleur profonde. Elle ne sait pas quoi répondre, esclave de son trouble et Seedy se maudit si jamais il lui a fait de la peine. Il en a trop de peine, en lui, pour la faire ressentir en écho chez les autres. Et il ne veut pas, surtout pas, qu’Etincelle soit triste. Elle n’a pas besoin d’être triste mais il ne sait pas consoler, Seedy, on lui a jamais trop appris. Personne le console lui aussi, personne ne le prend dans les bras en lui chuchotant ‘’T’en fais pas, vieux, ça va aller, ça va toujours mieux’’.
Il sait pas faire, faut l’excuser. Faut juste savoir qu’il veut pas, il veut pas la voir comme ça.
Alors il reste juste plein de silence et resserre ses bras autour d’elle comme une étreinte amicale.

—  J’veux pas te faire de la peine. Qu’il dit.  Je veux pas, Etincelle, d’accord ?

Faut qu’elle le sache ça, c’est important de dire aux autres qu’on leur veut du bien.

—  Peu importe d’où tu viens, au final, c’est pas tr-très gra-a-ave.

Il hoche la tête pour appuyer ses propres dires.

—  T’es belle, comme plante.

Il sent ses joues s’enflammer, c’est même un incendie au point qu’il irradie de l’intérieur, mais c’est pas grave. Etincelle elle peut pas le voir ça.

Elle a besoin de lui et l’âme de Seedy devient toute chaude, y’a comme des battements d’ailes d’oiseaux tout à l’intérieur de son cœur, ça grandit et ça s’envole partout dans sa poitrine.
Bien sûr qu’il a envie de l’aider à trouver d’autres Etincelle, il doit bien avoir une comme elle, perdue et seule sous la pluie. Et merde, c’est tellement triste si d’autres Etincelle se trouvent seules sous la pluie, à envoyer des chocs électriques comme un appel à l’aide qui se meurt sous les éclats des gouttes.
Merde, c’est tellement triste.

—  Je t’aiderais o-o-ouais, ok.

Il sait pas vraiment si c’est une bonne idée. Mais lorsqu’il voit la lumière un peu dorée provenant de l’intérieur d’Etincelle. Ca suffit à lui faire changer d’avis. Le grand arbre est devant eux, Seedy plisse les paupières et lève la tête.
Quelques gouttes de pluies s’écrasent lourdement sur ses joues.

—  On est arrivés mais je peux pas te faire monter encore en haut.

Les petits, il craint qu’ils fassent du mal à tirer les lianes d’Etincelle dans tous les sens. Faudrait peut-être qu’il en parle avant, qu’il trouve un endroit où la cacher, il veut pas qu’elle soit triste à nouveau.

—  Je vais te creuser un trou ici, d’accord ? Je… Je viendrais te chercher dans pas longtemps, c’est promis.

Il la pose par terre avec délicatesse et se met à creuser à nouveau, sa respiration siffle fort, c’est qu’il est aussi usé que les machines. Mais même de l’huile ça remettra pas la mécanique de ses organes en route, il est trop fatigué, trop épuisé. C’est que y’a tellement d’ouragans à l’intérieur de ses poumons que ça fauche toute son énergie.

—  Faut juste que je construise quelque chose pour que ce soit facile de t’amener, de te déplacer. En attendant je te présente le grand arbre, c’est là où je vis.

Il prend une des lianes d’Etincelle et la pose doucement contre les écorces du grand arbre.

—  Peut-être que tu peux faire connaissance avec lui.

Une fois le trou creusé, il la soulève et la pose tendrement à l’intérieur, comme s’il manipulait de la porcelaine. Il est minutieux, Seedy. Ses mains pleines de terres s’ébrouent contre son pantalon tâché, de toute façon il est moche, ce n’est pas très grave.

—   C’est bon là, tu es bien ?

Il caresse l’une de ses lianes pour lui dire au revoir.

—  Je reviendrais, ne t’inquiète pas.









le garçon qui crache des ouragans
Et si le ciel s'écroule, si les continents plongent, je te suivrai même jusque dans tes songes. Tu me trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites et les virages. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 271

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Dim 22 Jan - 14:47

Que vois-je ?




Le Grand Arbre sent une toute petite présence briller dans l'ombre. Ses feuillages se secouent faiblement, très lentement.

En voilà un tout petit arbre, dit-il d'une voix que seules les végétaux peuvent entendre.

Les enfants courent sur, dans, autour de lui, ils font partie de son écorce au même titre que ses feuilles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etincelle
avatar

☙ Chimère Naturelle ☙


✘ AVENTURES : 29
✘ DISPO POUR RP ? : MP moi !

MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   Mar 24 Jan - 19:32

Le petit homme avait tant d'amour dans son cœur. Etincelle savait ce que ça signifiait : le petit homme avait eu la vie dure. Il avait du affronter des choses pas nettes. Ce qui était magnifique, c'était qu'au lieu de s'ériger une muraille et de devenir mauvais : le petit homme avait élevé ses capacités d'amour.

Ce qui rendit leur séparation plus difficile qu'Etincelle n'aurait pu l'imaginer. En même temps, que pouvait-on imaginer à l'avancer entre la rencontre d'un petit humain et d'une plante chimère ?

Seedy lui prend une de ses tentacules et la pose sur le Grand Arbre. Au début, elle ne ressent pas la présence mythique, elle est encore trop focalisée sur l'esprit du petit homme dans son propre esprit. Elle ne veut pas arrêtere de l'électrocuter. Elle voudrait juste encore un peu. Un tout petit plus d'électricité entre eux...

*Je suis bien dans la terre. Je retrouve mes sens et la vie qui m'entoure. *

C'est comme rentrer à la maison et s'affaler dans le canapé après une longue randonnée.

*Reviens vite s'il te plaît. J'aime ta compagnie et et j'ai peur de m'oublier dans le lent mouvement de la Vie... *

Ca y est, il est parti. Etincelle est toute seule. Elle se replie sur elle-même tandis que ses globes lumineux perdent en intensité.

Lorsqu'une voix se fait un chemin parmi ses pensées qui tournent alors au ralenti !

*Bonjour. Tu dois être le Grand Arbre dont Seedy me parlait ? *

Etincelle se redéploie. Aux extrémités de ses tentacules vertes, les globes de lumière gagnent en éclat. Mais elle sent la vie à travers ses racines. Elle sent toutes ces petites choses qui martellent le sol de leurs jeux imaginaires.

*Tu dois être si grand et robuste pour survivre à ces attaques. *

Etincelle a peur. Avant que Seedy ne la trouve, elle était seule mais dans un endroit tranquille. Désormais, elle est tellement entourée qu'elle ferait presque une crise d'agoraphobie.

*Grand Arbre, pourrais-tu me dire où vive les « petits arbres » dans mon genre ? *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: coup de foudre — Etincelle   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Clos] Coup de Foudre
» vos coups de foudre
» Mission Classique : Coup de Foudre [Toutes plateformes]
» « Il y a des coups de foudre qui font des bleus au coeur. »
» [ Karim150 - .:SuperZeus:. ] Manifestation au salon du coup de foudre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-