Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 207
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: I Hate You, Chief   Mer 4 Jan 2017 - 0:50

C'est tendu, et elle le sait. Ça va céder, craquer d'une façon ou d'une autre, et elle le sait aussi. Her s'interpose sans savoir d'où se méfier le plus, entre les deux fauves qui la cernent. Bordel, dans quoi elle s'est encore fourrée ? Ses lèvres se plissent un peu, et un soupire tremblant lui échappe. Son crâne est comme dans un étau, soudain, tout lui pèse. Sa main, son bras, son corps. Même respirer devient difficile. Mais la Fille se force à rester droite, à défaut de pouvoir le faire sans vaciller. Apache, calme toi. Apache redescend. Apache, reviens moi.

Les yeux qui piquent, mais restent secs. C'est un mieux, pourtant. Et à l'idée de quoi ? De perdre Apache, qu'il reste comme ça, un fou sanguinaire à peine gérable ? Alors c'est ça, c'est vraiment ça ? Lamentable. Mais il vaut tellement mieux que ça, putain. Her le sait, Her le veut. M'abandonne pas, camarade.

Tout devient confus, pour elle, la réalité est de coton et ses sens partent en lambeaux. Tout perd de sa consistance, hormis sa main qui devient l'univers tant elle HURLE et PLEURE pour mille et pour cent. Et Her HURLE et PLEURE avec elle, quand soudain Apache jette son épée. Le geste est brusque et c'est un miracle qu'elle ne tourne pas de l’œil sous la douleur. Mais son équilibre vacille, et c'est à la main du révolté qu'elle s'agrippe. Celle que la brune avait attrapé en premier, ce premier contact. Oh, ce qu'elle serre cette main ! C'est peut-être là que toute son énergie restante s'est logée, au fond. Ses phalanges blanchissent, et une force nouvelle éclate. La force de la douleur, de la Vie écornée.

Elle hurle, Her, un cri brut. C'est pas délicat, c'est pas humain. C'est de la Douleur, à l'état pur. La Fille est une Blessure avec un cœur, une Plaie qui peut gémir et s'égosiller.

Elle hurle, Her, et vacille une fois de plus. Vacille, vacille, penche dangereusement d'un côté, puis de l'autre, et toujours se serre de ta main, Apache, comme d'une amarre pour essayer de se redresser. Il y a un autre cri qui répond au sien, plus loin, il y a des mots qui l'effleure sans qu'elle ne comprenne rien.

Sa main gauche est trempée, mais ce n'est pas assez. Il commence à pleuvoir, Her y sent des gouttes tomber.

La Fille sanglote, se plie en deux entre deux râles rauques et exsangues. Tient ta main toujours, mais pleure enfin. Tout se mélange, dans sa tête, Lace, Apache, l'épée, la Haine. Une petite voix, minuscule, lui hurle en silence que si elle tombe, les deux se battront comme des chiens. Qu'il faut les sauver, les deux, Lace d'Apache, et Apache de lui même. Son bras avec la main à sang se replie vers elle, comme si ça allait atténuer cette souffrance qui la bouffe.

Trop tard, Elle est là. La Douleur avec un grand D, celle qui met les sens en déroute et qui anéantit toute forme de pensée. Pourtant, la sentinelle lutte. Il lui faut toute sa force, toute sa détermination pour rassembler ses esprits. Ça ne marche qu'à peine.

- Pas.. Com.. Battre.






























Black out.
Her a sombrée, et son corps s'est écroulé entre vous deux entre deux sanglots. Sa main a lâchée le punk, l'autre HURLE et PLEURE sa peine face au ciel.

Amen.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 825
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: I Hate You, Chief   Mer 4 Jan 2017 - 18:58

- Putain !

Les yeux d'Apache s'agrandirent alors qu'ils captaient un mouvement derrière la fille, le reflet d'une lame, et alors que Lacerate avait belle et bien sortie son arme, faisant siffler l'air, le cœur du punk avait accéléré à toute force, lui serrant la gorge et la poitrine.
Il n'était plus armé !
Elle allait le crever !
Mue d'un pur réflexe de survie, à la limite de l'animal, la main du chasseur se rua sur l'épée qu'il avait lâché un peu plus tôt, des sueurs froides lui glaçant les os alors que l'idée de se faire saigner se faisait de plus en plus net dans son esprit.
Lacerate n'avait jusqu'ici pas bougé, mais le punk le savait, face à elle, et surtout désarmé, il ne faisait pas le poids. C'était la mort sous des traits balafrés qui pointait le bout de son nez.
Il fut cependant intercepté par Her qui lui attrapa la main, le bloquant dans son mouvement, le refroidissant plus encore.
Un regard furtif en direction de celle qu'il pensait devenir sa faucheuse, et un silence bientôt brisé.
La lame avait percé.
Mais seulement la terre humide.
Un geste violent, bourré de rage frustrée, colérique au possible mais inoffensif.
Et un blanc, le temps en suspend, mais pour pas très longtemps.

Un hurlement.

le cri fit littéralement sursauter l'iroquois qui se retrouvait quelque peu paumé, à moitié tiré de sa transe haineuse, les mirettes grandes ouvertes, fixées sur Her qui hurlait sa douleur. Derrière elle, une ombre s'approcha, et l'Hérissé releva les yeux vers sa cheffe toujours la.

Des larmes ?

"Her."

Apache ravala sa salive, grimaçant comme s'il en éprouvait des difficultés.
Sa voix... Elle n'était pas comme d'habitude. Et ses yeux, larmoyant. Ce n'était pas Lace, ça. Si ?
Mais il était difficile pour le garçon de tant se poser de questions, de tant observer la gueule cassée, car la Fille s'était agrippée à lui, le tirant de son vide, le forçant à revenir parmi les autres, le coupant de son monde de haine et de violence une bonne fois pour toute.
Elle criait, elle souffrait.
Et du sang.
Du sang du sang du sang !
Partout !
Ca pissait le sang !
Merde !!!!

"Faut que t’ailles à l’Infirmerie. Vite."

"Putain de merde, Her ! T'es blessé !" Bien vu Sherlock ! Les mots lâchés prouvèrent cependant qu'Apache se trouvait désormais tout à fait désamorcé, prenant enfin de nouveau conscience de ce qui l'entourait. Et il fallait bien le dire, il y avait urgence.
Son épée dorée complètement oubliée, il attrapa la main valide de Her des deux siennes, l'assurant quelque peu, cherchant son regard derrière ses cheveux qui lui barraient le visage, l'inquiétude remplaçant la colère dans son intégralité.
Et tout ce rouge !
Tout ce putain de rouge !
C'était lui qui avait fait ça ?
Cette pensée lui tordi les boyaux alors que la Fille vacillait visiblement. Le métisse tenta de la stabiliser, posant l'une de ses mains sur son épaule alors que l'autre restait dans la sienne.
Elle ne le lâchait pas.
Mais elle était si froide !
Les yeux noirs du punk se relevèrent vers Lacerate, y cherchant un instant quelque chose, un appui, quoi que ce fut !
Et puis des sanglots.
De nouvelles larmes qui eurent tôt fait de retourner le cœur du garçon.
Elle avait mal. Ca se voyait comme elle avait mal.

"Her ! Her ! Ca va ? Hey !"
Bien sur que non, ca n'allait pas, et il le savait très bien ! Il pouvait être con l'iroquois, mais pas à ce point la ! Et il tentait de lui relever le visage, de la garder avec eux. Et il paniquait aussi ! Crevé par l’inquiétude et rongé par la culpabilité.
C'était de sa putain de faute !
Mais voila qu'il était trop tard, et que la Fille sombrait, rattrapée par son semblant d'agresseur qui n'avait pu faire autre chose que de la prendre dans ses bras, incapable de la laisser tomber la, comme ça !
Sa faute !
Sa faute à lui !

Ne pas combattre, hein.
Il les avait bien entendu, ces quelques mots. Même dans un état pareil, elle s’inquiétait pour eux.
Putain...

"Faut l’emmener chez Soul !"
Éclat de voix un peu brisée, un peu tremblant. Parfaitement paniqué alors qu'il passait son bras sous les genoux de Her et son autre main derrière son dos, la soulevant tout en se relevant sans vraiment trop de difficulté.
Elle pesait, ouais, mais fallait pas déconner. Pas une seul seconde il ne fléchirait.

Et Lace alors ?

Un regard vers elle, difficile à lire.
Pas vraiment de colère. Ce n'était pas de la haine. Peut être de la tristesse. Des regrets ? Pas sûr.
Illisible.
Raturé par l’inquiétude et l'urgence de la situation.

Cette bataille se terminerait la, si La Gueule Cassée le voulait bien. Mais qu'en était-il de cette guerre que menait l'Hérissé jusque dans ses rêves ?







"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacerate
avatar

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 468
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: I Hate You, Chief   Mer 4 Jan 2017 - 19:29


Her ne l'entend pas, Her hurle et son cri fait jaillir des frissons le long de l'échine de la Chasseuse. Her est mal, Her se retient à Apache qui s'accroche à elle. L'appelle.

Merde.

Lacerate assiste à la scène avec des yeux ronds et de la bile en bouche : ce qui lui reste de compassion lui fend le coeur lorsqu'Apache rattrape Her, ne cesse de lui demander si ça va. Bien sûr que non, ça va pas, enfoiré, que Lace se surprend à penser sans le dire.
Après tout, elle l'a entendue, elle aussi, la dernière supplique.

L'ignorer, ce serait cracher sur tout le progrès qu'elle s'imaginerait avoir fait.

Progrès, progrès. Mais en attendant, t'as failli le laisser te crever.

- Faut l’emmener chez Soul !

Les lèvres de la Cheffe se plissent. Soul, hein. Son homie, qui une fois de plus la verra mal mais tant pis. Sa voix est faible lorsqu'elle répond :

- C'est ce que j'ai dit.

Elle n'a plus envie de voir Apache, plus envie ne serait-ce que de le considérer. Alors qu'elle tente de se relever à son tour, elle se rend compte que le regarder la gêne profondément. C'est de l'écoeurement presque, un rejet aussi soudain que puissant. Contre lequel elle lutte, pourtant. Puisqu'une autre vie est en jeu que la leur.

- Vas-y, amène-là. Je vais ramasser nos... armes affaires, je te rejoins dès que ce sera fait.

Dégage, putain. J'en peux plus de te voir.

Lace rompt le contact visuel, refuse d'entrer plus en négociation. Son crâne bourdonne, ses jambes tremblent et la trahissent. Saloperie. Lentement, elle traverse l'herbe écarlate pour extirper le poignard, retirer l'épée. Son corps pulse de signaux qui lui rappelle qu'elle est en vie mais elle n'est pas sûre d'accueillir la nouvelle avec soulagement.

Et il y a les questions, toujours les questions.

Et maintenant ? Qu'est-ce qu'elle va faire d'Apache ?

La Gueule Cassée n'en a aucun idée.
Elle sait juste qu'elle n'a plus la force de le supporter pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1550

MessageSujet: Re: I Hate You, Chief   Ven 13 Jan 2017 - 15:34

The End


Il y a de ces moments sur l'île imaginaire,
Où la violence atteint, même sans mort, même sans guerre,
Des sommets culminants qu'on pensait impossibles,
Et qui marquent nos chairs au-delà du dicible.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I Hate You, Chief   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Ce que Master Chief aurait dû faire depuis le début...
» la hate des sorts
» LE MASTER CHIEF ET EVA des jeux HALO et HALO REACH
» Tableau de seuil Hate
» love and hate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-