Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eagle
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 34
✘ SURNOM : Le Fauconnier
✘ AGE DU PERSO : 13~14 ans

✘ LIENS : I believe I can fly...
I believe I can touch the sky...

Appelle ses rapaces et parle gentiment en olive ~


MessageSujet: La Clairière des Aigles   Sam 13 Aoû 2016 - 11:31

Fait suite à ce RP.

Aigle Rêveur venait d'annoncer qu'ils pouvaient maintenant partir, donnant de plus amples indications sur ledit lieu; une clairière dans le Bois Joli. Certes, visiblement, ça faisait une petite trotte. Mais ce n'était pas cela qui allait gêner le Fauconnier, et encore moins ses amis à plumes; ils étaient maintenant habitués à faire de longues promenades ensembles.

Le départ fut donné par Ouray qui s'élança dans le ciel en lâchant un petit piaillement afin d'inciter les autres à le suivre. Seversky et Curtiss, quant à eux, étaient tout ébourriffés, la tête un peu rentrée dans leur plumage et l'air sévère. Visiblement, ils n'avaient pas apprécié la réaction de l'aigle bleu du Chili, qui sonnait pour eux comme un affront. Pourtant, ils décollèrent tout de même et se mirent à sa suite, à la même hauteur. Eagle, quant à lui, marchait aux côtés de la Delaware, encore un peu perturbé par ce qu'elle venait de dire, et qui, elle ne semblait pas tellement la perturber. Si elle ne savait pas s'orienter, n'était-ce pas un problème, quand on était Peau-Rouge ? Ils devaient pourtant bien connaître l'Île, non ? Dans un sens, heureusement qu'il y avait Ouray, alors.

Dans le Bois Joli, Eagle fut surpris par un craquement de branches qui n'était pas dû à eux. En effet, une brindille venait de tomber d'un arbre tout près, sur leur chemin. En passant en dessous, le Fauconnier leva les yeux, et jura apercevoir une petite forme entre les branches. À peine eut-il cligné des yeux que la présence avait déja disparu. Le Perdu haussa alors les épaules, se disant que cela ne devait être que son imagination. Puis, il jeta un oeil à Seversky et Curtiss, qui suivaient leur guide à une distance respectable, sans grande conviction cependant.
De leur côté, Aigle Rêveur et la Sentinelle conversaient calmement. Le jeune garçon fut d'ailleurs assez surpris que la Delaware lui pose tant de questions, à savoir quel type de Serpentaire il recherchait, comment dressait-on les oiseaux dans le Monde Ordinaire, et, indirectement, comment il avait rencontré Seversky et Curtiss, tout en lui racontant comment elle, avait rencontré son compagnon à plumes.

- C'est une belle rencontre, je trouve... Mais, ouah, je ne pensais pas que vous me demanderiez autant de choses...

Chuchota-t-il pour ne pas troubler la quiétude des lieux, un peu gêné. Il ne s'attendait vraiment pas à ce que les Peaux-Rouges -ou du moins, certains- s'intéressent autant au Monde Ordinaire.

- Pour le Serpentaire, c'est celui qui n'en est pas vraiment un... Enfin, si, je sais plus le nom latin, mais il est appelé officiellement Messager sagittaire mais en général, on dit Serpentaire ou Secrétaire. C'est celui qui chasse les serpents avec ses grandes pattes. Il a un plumage blanc et noir, et le tour des yeux rouge.

Commença-t-il, en mimant le tout en étendant les bras pour désigner les "grandes pattes" puis en passant ses mains autour de ses yeux lorsqu'il parlait de la couleur. Il dut réfléchir un peu avant de dire cela, croyant ne pas se souvenir de tous les noms désignant le même oiseau. Mine de rien, c'est que c'était un peu flou, cela faisait assez longtemps qu'il n'avait pas jeté un oeil à son livre.

- Pour dresser les rapaces, je me souviens qu'à un moment, on les mettait dans le noir avec nous pour qu'ils s'habituent à notre présence, mais je n'aimais pas ça, je sentais que les oiseaux avaient peur au début... Et puis, on leur mettait à la patte une lanière de cuir dont je sais plus le nom, avec un grelot si jamais ils se perdaient.

En effet, la procédure voulait qu'on les nourrisse d'abord avec de la viande sans nerfs ni tendons, puis les mettre dans l'obscurité, leur couper les ongles, les équiper de jets, ces lanières de cuir équipées d'anneaux que l'on reliait à des cordes, afin de laisser une marge de manoeuvre aux rapaces, et aussi d'un grelot, pour les retrouver où qu'ils soient.

- Les rapaces d'ici, ils sont pas pareils. Pour les apprivoiser, je leur donne de la viande, et puis j'essaye de rester près d'eux le plus longtemps possible, comme toi ! Après, vu qu'ils comprennent plus ou moins notre langue, ça sert aussi. Je peux avoir des rapaces bavards, ou au contraire super taciturnes.

Pour appuyer ses dires, il désigna d'un signe de main Seversky et Curtiss, qui planaient plus haut, avec un "Comme eux, par exemple" qui attira leur attention quelques instants.

- Seversky, c'est mon meilleur ami, je l'ai apprivoisé quand je suis arrivé; il faisait peur aux autres au Grand Arbre, et venait leur voler de la nourriture. Maintenant, il reste tout le temps avec moi ! Et c'est grâce à lui que j'ai été nommé ainsi !

À ces mots, le Pygargue à queue blanche se manifesta avec un petit cri enjoué, visiblement aussi content que son maître d'entendre cela, que lui de raconter. Eagle eut alors un grand sourire, se remémorant par la même occasion leur rencontre lors de son arrivée au Grand Arbre.

- Curtiss, ça fait pas longtemps que je l'ai, je l'ai découvert quand il se battait avec Seversky pour je ne sais plus quoi... Il était super agressif avant, mais maintenant ça va mieux... Mais il est tellement nounouille parfois qu'il met sa vie en danger !

Le principal intéressé fit volontairement la sourdre oreille. Bien sûr, il n'était pas bête, il s'en voulait aussi d'avoir frôlé la mort et d'avoir fait si peur à Eagle. Derrière ses airs de "je m'en foutiste" et son égo surdimensionné, il tenait à lui, quand même.

- Aussi, j'ai une Chouette Hulotte, Anatra, qui me tient compagnie lorsque je suis de garde la nuit et qui sert de réveil, une Buse de Harris, Häfeli, que j'avais trouvée blessée par un Chasseur et qui a toujours la mauvaise habitude de piquer la viande de ceux-ci, et Macchi, un Faucon Pèlerin qui fait plein de bêtises. Mais, ils sont tous super gentils !

Il accompagna ses paroles d'un grand sourire, tout en regardant son interlocutrice, pour voir sa réaction. Eagle était comme totalement détendu et à l'aise ici; il n'y avait pas les médisants du Grand Arbre, la nature était apaisante malgré la pluie incessante... Et les Peaux-Rouges qu'il avait rencontrés jusqu'à maintenant étaient bien sympathiques !
Mais il n'eut pas le temps de lenser d'avantage à cela car déja, il se rendit compte qu'à intervalles réguliers, des plumes jonchaient le sol... Ils devaient être arrivés à destination !


HRP:
 







Merci !
- Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1672

MessageSujet: Re: La Clairière des Aigles   Mar 3 Jan 2017 - 12:54

The End


La fin de l'aventure restera un mystère,
C'est aussi ce qui fait le charme de cette terre...


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ambassade des Aigles Impériaux
» Lacher de grenades d'Aigles Chasseurs
» Modélisme et aigles géants : question bête sur les socles
» [BE-5] Clairière de Rethondes--Forêt de Compiègne
» [achat] Lemures, grands aigles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-