Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 257

MessageSujet: Re: QUÊTE DE PÂQUES ▬ Parmi les Spectres   Sam 17 Mai 2014 - 18:21


ACTION 2 : SOLARIS REGARDE PARMI LES TONNEAUX

→ Une forme vaporeuse, blanchâtre et fluide sort de l'ombre. C'est un spectre, translucide et filandreux, comme un filament de poussière grise. Il tournoie autour de vous en gémissant, sa voix résonne dans vos coeurs.

" Qui vient troubler mon sommeil ? Qui donc ose s'aventurer en ce lieu maudit ? Vous êtes bien imprudents ! ... Oh, je sens que vous êtes en quête... Vous êtes venus pour l’œuf. Je ne peux vous aider sans trahir mes pairs. Je ne vous dirai que ceci : Un être précieux ne peut qu'être conservé dans un objet précieux. Un être fragile ne peut être gardé que dans un objet fragile. Un être de chaleur ne peut qu'être couvé dans un objet chaud. En contrepartie de cette aide, j'exige un dû. Donnez-moi une âme et je vous laisse en paix. Autrement, je serai contraint de réveiller ceux qui dorment. "

Alors, que décidez-vous ? Consentir à sacrifier une âme ou prendre le risque de réveiller les mystérieux dormeurs ? Hâtez-vous, le temps presse. Hâtez-vous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 299
✘ AGE DU PERSO : 9 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Re: QUÊTE DE PÂQUES ▬ Parmi les Spectres   Jeu 22 Mai 2014 - 17:44



– Fais attention la prochaine fois.

Grenouille, la poitrine déchainée, considéra le pirate borgne qui venait de lui sauver la vie, acquiesçant docilement mais l'esprit assomé par le choc. Le monstre hideux, en charpie, gisait sur le sol et un son gutural et gargouillant s'échapait de son cou à vif. Un sang noir et épais s'écoulait de la plaie ouverte. Grenouille ne pouvait détacher son regard de ce spectacle infâme.
Solaris vint à lui, mais pour une fois, il ne sentit qu'à peine la chaleur de son éclat, de même que son baiser sembla le frôler plus que l'atteindre. La vision du zombie le tétanisait, et ses chairs putrides représentaient une exposition inédite à sa conscience.
Tandis que la Radieuse s'éloignait de sa démarche souple et ondulante, le Funambule se sentit pris d'un haut le coeur et redécora sans prévenir le parquet pourri. Il hoqueta un moment avant de se redresser, essuyant sa bouche amère. Des larmes bouleversées s'étaient incrustées dans ses paupières.

C'est alors que le spectre arriva. Un vrai spectre. Un fantôme. Pas un fantôme comme David, pas un fantôme que lui seul voyait, pas un fantôme dans la tête. Toute l'assemblée lorgnait la créature vaporeuse et diaphane qui les surplombait, glaçant l'atmosphère en faisant gronder sa voix caverneuse. Grenouille en était saisi, à la fois horrifié et captivé. Ce ne fut qu'à la fin du discours profond déclamé par l'être fantomatique qu'il sembla reprendre contenance.
Il fronça les sourcils et fixa le sol, mordillant ses lèvres dans un réflexe de concentration. L'énigme résonnait entre ses tempes, comme un écho grésillant. Il en oubliait le sacrifice qui était supposé accompagner l'indice donné par le spectre.

– Un objet précieux... Chaud... Fragile... C'est sûrement quelque chose que les pirates gardaient ! Les pirates cherchent bien des trésors, non ?

Il écarta les bras et se tourna vers le pirate qui l'avait secouru.

– Ce doit être dans un endroit plus loin, une salle au trésor ou une cabine... Je ne sais pas. Je suis sûr que c'est une chose de valeur, l'oeuf est dedans. Mon... Monsieur, où se trouve la cabine du capitaine sur un navire en général ? On doit y aller, on doit y aller, je suis sûr qu'il y a quelque chose là-bas !

Nero lui semblait familier, protecteur, depuis qu'il l'avait extrait des griffes de la chose. C'était un pirate pourtant. Mais après tout, Solaris n'était-elle pas une sirène ?



Spoiler:
 

 


Dernière édition par Grenouille le Jeu 16 Fév 2017 - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: QUÊTE DE PÂQUES ▬ Parmi les Spectres   Ven 30 Mai 2014 - 14:22

    Tout était allé encore très vite. Nero était arrivé, avait tranché les bras du mort vivant, me faisant reculer, et lui avait couper la tête. Ce qui m'avait fait tomber en arrière, venant m'écraser dans le coffre encore ouvert, tandis que je retenais un cris causé par la douleur du choc. Je soufflai un grand coup, faisant disparaître tout ce qui était devenu laid chez moi, sauf mes jambes. Mes yeux redevinrent clairs, ainsi que mon visage. Je me relevai pour aller rejoindre Nero. Je n'avais aucune idée 'où nous pouvions commencer. La cabine du capitaine paraissait être le meilleur des choix.

    Puis ma soeur réveilla une autre créature, et Grenouille me suivit dans mon idée. La cabine du capitaine. Pourtant, l'esprit n'allait pas en rester là, s'il n'y avait pas de sacrifice, il se retournerait contre nous. Je fis volte face, pour voir notre petite troupe. Des pirates, des garçons perdus tétanisés par la peur, et deux sirènes. Je soupirais. Il y avait grand choix dans ce garde manger, il fallait réfléchir à ce qu'il fallait donner. Il y avait bien ce vieux loup de mer que l'on pouvait donner. Il était certainement en fin de vie, et même s'il tenait encore debout, j'étais persuadée que nous, les sirènes, ne ralentirions pas autant que lui notre avancée. Je fis un geste las de la main.


"Donnez lui ce pirate en pâture, j'espère qu'il en sera satisfait."

    J'allais sans doute m'attirer les flammes des autres pirates, mais il fallait faire un sacrifice. J'osais espéré qu'ils comprendraient. Ils allaient alors tous se diriger vers la cabine du capitaine. Pourtant... Je pensais qu'il y avait d'autre chose à voir, aux alentours du navire échoué. Je me tournais vers ce que l'on voyait encore d'eau. Je n'étais pas sans savoir qu'il y avait des courants chauds dans cette zone. Et si l'oeuf était tombée dans l'eau ? Je fronçai les sourcils, nous n'étions que deux à pouvoir aller voir.

    D'un pas décidé je sorti de l'épave, jetant ce qui me servait de robe, gardant toute fois l'écharpe de Nero. Je n'allais pas l'abîmer. Je n'abîmais pas les trésors en règle générale. Je plongeai alors dans l'eau, ressentant les courants, pour me diriger vers un, bien chaud. Espérant y trouver l'oeuf, je fouillai parmi les algues, déplaçai les pierres pour trouver de possibles cavités.

Citation :
Corail dit qu'il faut sacrifier un vieux pirate, puis retourne sur le rivage pour aller dans l'eau.

ACTION 1 :Corail cherche dans les algues et autres, dans un courant chaud qui traverse le lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 257

MessageSujet: Re: QUÊTE DE PÂQUES ▬ Parmi les Spectres   Lun 2 Juin 2014 - 12:07



ACTION 3 : CORAIL REGARDE PARMI LES ALGUES

→ Les algues sont toxiques. Elles agrippent Corail et s'enroulent autour d'elle. Cela lui brûle la peau et elle se retrouve avec des cloques cuisantes partout sur le corps. Un oursin, touché par sa détresse, l'aide à se dégager et lui crie d'une voix suraiguë :

" Dans la cabine du capitaine, un globe, un globe terrestre, tout rond, un globe tout chaud, un globe serti de diamants, dans la cabine du capitaine, un globe qui enferme un trésor ! Un globe. Blbllblbb... "


Il a hurlé si fort que tous les autres, à l'intérieur de l’Épave, l'ont entendu. Hélas, le pauvre oursin se fait bientôt ensevelir par les algues, fâchées de son impertinence. Vous savez où chercher maintenant. Et toi Corail, hâte-toi, car ton corps est meurtri, et aurait bien besoin de faire trempette dans la Rivière Mystérieuse...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 299
✘ AGE DU PERSO : 9 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Re: QUÊTE DE PÂQUES ▬ Parmi les Spectres   Jeu 26 Juin 2014 - 17:23



Ah ! Il le savait bien. Grenouille balaya l'assistance d'un air à la fois alerte et satisfait, guettant les réactions qui succéderaient à sa vivacité d'esprit. Mais la plupart de ses compagnons étaient trop contrits, trop angoissés pour s'extasier devant cette capacité de déduction. Par ailleurs, une chose semblait attirer leur regard, bien plus que sa propre aura précaire : l'état de Corail. La sirène semblait brûlée, certaines parties de ses chairs étaient dangereusement exposées, à vif même, et elle titubait plus qu'elle ne marchait. Grenouille n'avait encore jamais vu une sirène mal en point.

La majorité des autres s'avançait vers Corail, y compris Solaris, certainement inquiétée des souffrances de sa soeur qu'elle savait ressentir plus que quiconque ici. Grenouille se laissa dépasser. Ce n'était pas vraiment qu'il était indifférent à la détresse de Corail, il était simplement encore plus soucieux de se débarrasser de cette mission cauchemardesque, de cet endroit maudit, de retrouver ses arbres et son nid. Alors, profitant de l'attention braquée sur la sirène, il recula dans l'ombre, avant de détaler à toutes jambes.
Il grimpa des escaliers, ouvrit des portes, ses gestes étaient aussi déchainés et cahotants que son propre coeur. Il suait abondamment, les cheveux collés sur le front, sa chemise imprégnée d'humidité. Ce fut alors qu'il le vit. Un spectre. Mais pas de ceux qui peuplaient le navire. Pas de ceux effilochés, vieux, morts, orbites vides et côtés exhibées. Celui-là, il le connaissait. David.
Son frangin, son frère, esprit errant mais non moins essentiel. Grenouille le considéra un moment, interdit, avant d'esquisser un sourire craintif. David lui indiqua une direction. Grenouille la suivit, les pas lents et larges. Il ne quittait pas des yeux la silhouette fantomatique de son frère.
David avait vu juste. Et Grenouille en fut d'autant plus réjoui que cela prouvait, à son sens, que David n'avait rien d'une hallucination. Une hallucination ne montre pas de direction. Une hallucination ne dit pas la vérité. Grenouille, étourdi par ces réjouissances, ne fut guère précautionneux en pénétrant dans la chambre du capitaine. Car c'était bien cela.

Un squelette, vêtu d'un manteau rapiécé et d'un tricorne à tête de mort racorni, était couché sur un vaste lit qui avait du, en d'autres temps, être une pièce luxueuse. Il tenait entre ses deux bras décharnés un globe doré. Grenouille s'approcha prudemment. Chacun de ses pas faisait grincer le parquet rouillé. Il avança une main tremblante, toucha l'objet du bout des doigts, et, ne constatant aucune réaction, s'autorisa à lâcher un soupir.
Problème : le globe était clos. Il se mit en quête de quelque mécanisme. Ce fut, sans qu'il le comprît, le souvenir enfoui de son père horloger qui l'aida. Les engrenages, c'était de famille, et même si Pan avait ôté ce fait de sa mémoire consciente, son inconscient l'avait lui jalousement préservé. Grenouille appuya sur les cinq bateaux gravés sur le globe simultanément. Il y eut un son mécanique, puis le globe s'ouvrit en deux à l'endroit de l'équateur. A l'intérieur, dans un cocon de velours rouge, reposait un gros oeuf luisant. Le Funambule écarquilla les yeux et, délicatement, le prit entre ses mains.
Ce fut à cet instant – bien sûr – que d'autres mains se refermèrent sur son poignet. Le squelette venait de bouger. Il venait de l'agripper ! Il était... VIVANT !

Grenouille poussa un cri suraigu, le visage déformé par la terreur, avant de s'échapper à toute volée. Il courait précipitamment, le souffle rauque, ouvrant et refermant les portes, gémissant de peur, l'oeuf contre son thorax.
Une voix d'outre-tombe s'éleva : "LEVEZ-VOUS, MOUSSAILLONS !"
Des squelettes articulés, comme des pantins d'horreur, émergèrent de l'ombre. Ils le poursuivaient, lui barraient le chemin, tentaient de l'attraper. Grenouille, poussant des cris à chaque surprise de ce genre, s'épuisait à essayer de les semer.

Lorsqu'enfin il retrouva la vaste coque où tout le monde était engouffré, il héla sans cesser de courir :

– J'AI L'OEUF ! J'ai l'oeuf ! On se casse ! Ils sont partout ! VIIIITE !

Mais déjà, les silhouettes cadavériques rejoignaient les pauvres malheureux, lâchant des râles moribonds qui ne faisaient qu'accroitre leur aspect abominable. Grenouille s'élança sans attendre vers la sortie. Il ne pouvait pas attendre les autres. Pourvu qu'ils s'en sortent.


Spoiler:
 








Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QUÊTE DE PÂQUES ▬ Parmi les Spectres   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» QUÊTE DE PÂQUES ▬ Parmi les Bêtes
» QUÊTE DE PÂQUES ▬ Parmi les Monstres
» Un nouveau Pro Tour Player est parmi nous
» Quel est votre musique préférée parmi les 10 suivantes dans Final Fantasy X?!
» [Animation du lundi de Pâques-Clos] La chasse aux oeufs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Lagune aux Sirènes :: L'Épave Hantée-