Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Kitty
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 48
✘ SURNOM : La Chapardeuse
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : They may chase me but they'll never catch me.

Ronronne en salmon ~


MessageSujet: I got... your phone.   Mar 2 Aoû 2016 - 18:29

Les chats... n'aiment pas l'eau. Ça vaut aussi pour la pluie. Mais certains se sentent forcés de sortir pour leurs petites affaires... En ce qui concerne Kitty, en tout cas, c'était d'abord pour le travail et ensuite pour lesdites affaires. Elle était allée en repérage afin de trouver une petite chose qu'elle pourrait ajouter à sa collection, mais n'avait rien trouvé de bien intéressant. Du moins, pas au premier abord, il faut dire que peu de Perdus sortent par temps de pluie, et aller dans la Cabane d'autrui sans autorisation, c'est mal vu.

Alors, elle errait sous la pluie, à la recherche d'une potentielle "victime" qui pourrait égayer sa journée. Peut être bien qu'elle pourrait la faire courir un peu, qui sait. Même sous la pluie, c'était elle qui restait la plus avantagée... bien qu'elle avait failli tomber lamentablement en glissant sur une flaque de boue.
Elle fut déséquilibrée la première fois, mais ne réussit pas à garder l'équilibre la deuxième. Se sentant partir, elle se rattrapa avec une roulade avant, avant de se remettre sur ses pieds, bien droite comme si de rien n'était, comme à la gymnastique. Autant dire que la Grimpeuse était fière de n'avoir rien perdu de cet enseignement !

La voilà donc partie dans les hauteurs du Grand Arbre, en quête d'une quelconque petite chose à dérober, histoire d'avoir quelqu'un à rencontrer. En bien ou en mal. Elle finit par jeter son dévolu sur un garçon qui était visiblement occupé à griffoner elle ne savait quoi sur un bout de papier. À pas de loup, elle s'était approchée, et le regardait maintenant sous toutes ses coutures. Il ne semblait rien avoir sur lui si ce n'est ce qui dépassait de la poche arrière de son pantalon...
Intriguée, Kitty s'était rapprochée, et sans dire un mot, avait fait glisser ladite chose de la poche de son propriétaire, s'en emparant au passage avant de se mettre à l'abri, sur le toit d'une Cabane non loin qu'elle n'eut aucun mal à escalader en prenant appui sur une branche du Grand Arbre qui de trouvait à proximité.

Une fois installée en plein milieu du toit, elle jeta un oeil à l'adolescent en bas, puis reporta son attention sur sa trouvaille. Il s'agissait ni plus ni moins d'un téléphone portable, qui, visiblement, paraissait bien récent. Il ne ressemblait pas à ceux qu'elle connaissait.
Triturant le petit appareil, elle jugea qu'il devait être éteint. Et parfaitement inutile, ici. Elle n'allait pas regarder ne serait-ce qu'une photo, ce n'était pas poli. Soit, elle volait, mais elle ne s'intéressait pas à la vie privée des pigeons qu'elle "cambriolait".

- Mmm... Dis. C'est quoi, ton code PIN ?

Avait soudainement lâché la Chapardeuse d'un air parfaitement décontracté à l'adresse du propriétaire du téléphone, tenant l'appareil à bout de doigt en tapotant de l'ongle sur l'écran, pour attirer son attention. Elle s'était un peu rapprochée du bord de la Cabane, et le dévisageait, lui, en bas, assise en tailleur un peu penchée en avant. C'est que sa robe noire était un peu courte...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyber
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 71
✘ SURNOM : Le Hacker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Welcome in the Deep Web

MessageSujet: Re: I got... your phone.   Jeu 11 Aoû 2016 - 12:49

La pluie, encore et toujours. Il ne semblait y avoir que ça et un ciel nuageux. Franchement, Cyber n’aurait rien à dire sur le fait qu’il aimerait un peu de soleil. Il ne sortait jamais. Qu’est-ce que ça pouvait lui faire ? Cette situation forçait certains à rester dans le Grand Arbre, ou à jouer sous la pluie. Bref, le problème c’était les gens. Et le Hacker n’avait pas envie de les voir, toutes ces personnes. Ça l’agaçait, alors il s’était trouvé un coin un peu plus tranquille à l’abri de la pluie et des gens.

Il avait hésité à allumer son téléphone, mais vite, il l’avait rangé dans sa poche. Il devait garder la batterie pour une occasion plus importante que l’ennui. Un manque par exemple. Là, ça allait, il n’était qu’un peu morose.

L’Artisan préféra sortir un crayon et un petit carnet, il y écrivit des suites d’adresses url. Des banales, ainsi que des adresses plus sombres. Celles qui étaient hébergées dans le Deep Web. Une de ces adresses, il ne voulait pas l’oublier. Surtout pas. Celle d’une Red Room. Il ne parvenait pas à se souvenir exactement pourquoi, mais c’était important. Il se souvenait de ce qui s’y passait, de ce qu’il y voyait et faisait. Cependant, il y avait un souvenir particulier lié à ce site. Une vengeance, il y avait envoyé une personne qui « l’avait mérité » selon le Hacker. Il avait regardé, il avait aussi une capture d’écran quelque part sur l’ordinateur, et l’avait gardée sur le téléphone aussi. C’était très satisfaisant. Et bizarre de garder ça sur écran…

Malgré toutes les précautions qu’il avait dû prendre en compte, et gérer. Il avait regardé cette « soirée » là avec quelqu’un, et l’avait laissé écrire son souhait dans ce site.

Il devait y avoir eu beaucoup de vues, comme chaque fois. Les humains avaient des passetemps immoraux lorsqu’ils étaient cachés derrière des oignions, protégés dans un monde sans aucune loi, ni autorité. Si ce n’étaient pas les hackers Black Hat qui jouaient avec les plus faibles.

Il avait été si bon d’être un d’eux, un Black Hat qui jouait parfois les White.

Trop absorbé par ce monde dorénavant si loin et inatteignable, Cyber ne sentit pas du tout qu’on s’en prenait à un de ces précieux trésors. Le smartphone, le joli dernier model coréen. Résistant à l’eau en plus, c’était parfait.

Puis, après quelques temps, il entendit une voix qui semblait s’adresser à lui. Usant de termes connus.

En relevant la tête, rabattant un peu sa capuche pour ne pas l’avoir dans les yeux –évidemment- Cyber eut presque une crise cardiaque en se rendant compte où se trouvait son téléphone. Il avait machinalement cherché son appareil dans sa poche, historie de vérifier, et mauvaise nouvelle… c’était vraiment le sien qui n’était plus entre ses mains.

- J’ai pas mis de code PIN, j’ai un de ces codes qu’on dessine. Ce qui correspond pas à la carte.

Sec, comme un camé à qui on aurait arraché sa drogue d’entre ses mains.

- Maintenant ramène le moi en douceur, c’est un truc que je vais pas pouvoir aller changer au magasin d’un claquement de doigts. Vue où on est.

Et tout ça parce que Cyber avait eu un moment de panique, et avait pensé que sa seule solution serait de disparaître, mais il n’avait pas envie de mourir. Se donner la mort aurait aussi été une réussite pour ceux qu’ils avaient emmerdé, par mégarde.

Il n’aurait pas dû suivre Peter Pan, peut-être qu’il serait passé entre les gouttes en plus…

- Allez, me rends pas nerveux, j’aime pas ça.

Impatient, et justement, de plus en plus nerveux. L’idée d’être séparé de la technologie, ça le rendait malade. La cyberdépendance, une dépendance comme beaucoup d’autres…






Spoiler:
 
can't hack this:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 48
✘ SURNOM : La Chapardeuse
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : They may chase me but they'll never catch me.

Ronronne en salmon ~


MessageSujet: Re: I got... your phone.   Ven 12 Aoû 2016 - 19:28

Un code qu'on dessine ? Le téléphone était vraiment éteint ? Parce que, pour Kitty, quand il est éteint, il demande d'abord le code PIN, puis ensuite le deuxième code (un deuxième code PIN, un schéma à dessiner ou un code avec des chiffres et des lettres) s'il y en a.
Un schéma, donc. Levant le petit téléphone juste au niveau de ses yeux, la Chapardeuse tenta de voir si des traces de doigt trahissaient un quelconque dessin, mais déja, les gouttes de pluie l'empêchaient de voir quoi que ce soit. Et puis, dans ce cas, un type qui ne voulait pas que l'on devine son code devait avoir, au préalable, effacé toute marque.

Le gars paraissait assez anxieux de voir son "précieux" loin de lui, visiblement. Il demanda même son retour, en douceur s'il-vous plaît, disant qu'il ne pourrait pas le changer en magasin. Étant donné qu'ils étaient sur cette Île, ce serait sûrement la dernière chose que l'on pourrait y trouver.
"Tu m'étonnes", qu'elle avait voulu dire, Kitty, toujours surplombant l'autre du toit de la Cabane. Il avait l'air d'y tenir, à cette chose pourtant si inutile ici. En plus, il revenait à la charge, comme un petit chien à qui on aurait pris son jouet, et qu'on le lui agitait sous le nez sans qu'il ne puisse le reprendre.

- Allez, me rends pas nerveux, j’aime pas ça.

- D'accord...


Souffla en réponse la Grimpeuse. Avec un petit air malicieux le plus dissimulé possible, elle lui tendit la chose, puis la laissa volontairement glisser de ses doigts.

- Oups !

Fit-elle dans la seconde qui suit, rattrapant le téléphone de justesse en passant. Gloussant un peu, fière de son tour, elle en profita pour reprendre le "précieux" de son propriétaire, histoire de ne pas le lui rendre de suite et jouer un peu avec ses nerfs.

- Franchement, ça te sert à quoi ici ? Moi j'ai pris seulement de la lecture pour venir, et un costume auquel je tiens beaucoup... À moins que tu ne puisses communiquer avec des trucs mystérieux ou quelque chose dans le genre !

Maintenant couchée sur le dos à même le toit de la Cabane, la jeune fille pianotait machinalement sur le téléphone, le retourna pour y lire l'inscription "SAMSUNG Galaxy 7 Edge", puis recommença de nouveau, faisant mine de dessiner le schéma alors qu'elle avait seulement un écran noir.
Qu'il vienne le chercher, s'il y tenait tant.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyber
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 71
✘ SURNOM : Le Hacker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Welcome in the Deep Web

MessageSujet: Re: I got... your phone.   Dim 21 Aoû 2016 - 14:57

L’Artisan crut que son cœur allait exploser tant il avait sursauté en voyant le téléphone glisser puis être rattrapé.

Cyber soupira, passant ses mains sur le visage. Il essayait de se calmer, de ne pas trop avoir de tremblote. Maintenant le bas du visage caché par les paumes et les dix ensembles de phalanges, seuls les yeux fixaient intensément l’appareil en possession de la Garçonne perchée.

- Je m’attendais pas à ça quand je suis venu. C’est tout. J’ai pris ce qui me fallait absolument. Pour avoir accès au deep.

Le Hacker n’apprécia pas trop voir les doigts de la Grimpeuse trainer sur l’écran du portable, il ne l’avait pas vue allumer l’appareil, mais tout de même… elle risquait de le salir.

Observant les alentours, Cyber tenta de grimper, s’aidant de planches qui trainaient par là. Il eut un mal fou à se hisser sur le toit de la cabane. Lui qui avait espéré surprendre la voleuse… heureusement qu’il n’avait pas compté là-dessus. Il aurait été déçu. Il reprenait un peu son souffle, puis il se traina jusqu’à la Garçonne.

- Rend-le. J’en ai besoin.

L’adolescent tendait le bras, comme si ce geste allait inciter à ce qu’on lui redonne son précieux. C’était absurde.

C’était comme lorsqu’une personne demandait à son ordinateur d’arrêter de se prendre des virus, évidemment que ça n’allait rien changer. Il n’y avait que les faits qui aidaient. Au fond, en très gros. Bref, Cyber ne pouvait presque plus se concentrer. Il ressentait déjà beaucoup plus de manque qu’autre chose. Et cette situation de « stress » n’aidait pas. Il allait devoir allumer l’écran pour avoir une petite dose, pour se calmer…

Sa main commençait à trembler. Le Hacker eut pour réflex de la fermer et de la ramener vers lui, se fichant à genoux. Il inspira profondément.

- Si tu me le rends, je l’allumerai et je te laisserai regarder un peu. J’ai besoin de pixels maintenant, à cause de toi.

Exaspéré. Il rajusta sa capuche sur ses cheveux turquoise délavés aux racines déjà bien foncées. C’était qu’il n’y avait plus cette personne qui s’occupait de ses cheveux. Cyber ne pouvait pas se souvenir de qui il s’agissait.






Spoiler:
 
can't hack this:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 48
✘ SURNOM : La Chapardeuse
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : They may chase me but they'll never catch me.

Ronronne en salmon ~


MessageSujet: Re: I got... your phone.   Lun 22 Aoû 2016 - 14:27

Kitty en haut, et l'autre adolescent en bas. On aurait dit un chat, qui perché, narguait un chien. Pas un chien bien méchant soit dit en passant; il n'avait même pas cherché à mordre, et semblait être bien patient. Peut être que si elle le faisait un peu trop patienter, il allait devenir agressif ? Pour voir s'il allait passer du calme à la colère.
Un peu comme s'il avait deux visages.

Soudain, un bruit attira l'attention de la Chapardeuse, qui se releva brusquement. En regardant sa provenance, elle vit une main, puis bientôt le haut du corps de son interlocuteur, visiblement bien déterminé à reprendre son précieux. La jeune fille le regardait se hisser avec visiblement quelques difficultés sur le toit de la Cabane, les yeux ronds. Puis, elle commença a glousser, puis se mit à rire, sans se retenir. Il avait l'air tellement bête !

- T'es pas doué ! Mais c'est normal, t'es pas Grimpeur, toi.

Elle n'alla pas l'aider, et le laissa se dépétrer seule, s'amusant de sa gaucherie. Lorsqu'il vint auprès d'elle, tendant la main, ordonnant de lui rendre le mobile, Kitty se renfrogna un peu. Elle tiquait toujours un peu en ce qui concernait le fait qu'on lui donne des ordres. Wild pouvait. Mais pas lui, là, il n'est rien de plus qu'elle.
Puis, il y eut du chantage, en disant que si la chose était rendue, elle pourrait regarder. De plus, maintenant, Monsieur disait qu'il avait besoin de pixels "par sa faute". La Grimpeuse soupira alors, levant les yeux au ciel en lâchant un "pauvre chou !" sur un ton ironique.

- Oh, le voilà qui devient grognon... Allez, tiens, attrape.

Rajouta-t-elle ensuite. Et, sans attendre, elle lança le portable, se penchant dans la seconde qui suit pour le rattraper, elle-même, au vol. Elle se mit à rire de nouveau, puis se calma presque aussitôt, reprenant un air plus décontracté. D'une voix douce, elle lui fit alors :

- Je ne vole pas ce qui ne m'est pas utile... ou qui n'a pas de rapport avec les chats. Et ça, je ne peux rien en faire si je n'y ai pas l'accès. Mais comme tu veux bien me laisser regarder, alors...

Elle s'approcha de l'adolescent, puis se passa derrière lui, appuyant son menton sur son épaule en faisant passer le téléphone au-dessus de la tête de son propriétaire, le plantant au niveau de ses yeux.

- Puis-je te demander si tu as des images de potentiels nouveaux films Batman, et aussi des BO des anciens, comme des nouveaux ?

Questionna-t-elle, une petite lueur d'espoir dans les yeux. Puis, elle l'agita un peu, de manière impatiente. C'était l'occasion de se mettre au jus des nouvelles. Après tout, une fille plus récente qu'elle lui avait bien fait la combinaison d'une nouvelle Catwoman présente dans des jeux de console.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyber
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 71
✘ SURNOM : Le Hacker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Welcome in the Deep Web

MessageSujet: Re: I got... your phone.   Ven 28 Oct 2016 - 17:25

Il avait eu une syncope lorsqu’elle avait lancé le téléphone, mais rattrapé au final, alors ça allait. Cyber allait finir par mourir d’un arrêt cardiaque à force de paniquer, de sentir son cerveau prendre des montées de stress élevés… L’Artisan n’était vraiment pas à son aise dans cette zone, pourquoi avait-il fui ici ? Ah oui… pour fuir justement. Soupir exaspéré.

Finalement, apparemment, la Grimpeuse eut la bonté de rendre le Graal technologique. Du moins, l’un des accès à la lumière divine addictif. Il reprit rapidement l’appareil, bien qu’un frisson dérangeant son manque de sympathie pour le genre humain accentua son malaise. Oui, ça le dérangeait qu’une personne se serve de son épaule pour poser un menton étranger. Il se contenta de rapidement déverrouiller l’écran. Et la question ? Celle concernant des trucs sur l’univers de Batman, Cyber fouilla rapidement dans ses images. Il devait avoir quelques trucs, il écoutait et regardait de tout. Ou bien des gens, des « amis » lui en avaient sans doute envoyés.

- J’ai… quelques trucs de la trilogie de Nolan. Quelques illustrations des nouveaux DCs…

Il fit défiler quelques images sur l’écran après avoir pris le bon dossier, de manière à ce que Kitty puisse les voir. Il surveillait nerveusement les batteries qui semblaient encore pleines. Mais… ça lui faisait du bien, d’enfin voir des pixels. D’un coup, il n’était plus aussi tendu. Ses épaules s’en relâchaient même un peu. Ça le rassurait, cette lumière froide. Il aimait bien regarder quelques images de Red Room qu’il avait gardé en mémoire, ça aussi ça le rassurait étrangement bien.

Puis il passa dans les dossiers sonores, pour les BO. Il n’en avait pas beaucoup, mais il en avait tout de même.

- Pour les musiques, j’ai encore le thème principal du Batman de Tim Burton… et aussi… celle de Dark Knight, le second film de la trilogie.

En fouillant un peu plus, il tomba encore sur un morceau.

- Là, j’ai la musique de Assault On Arkham. Il était pas mal ce film.

Il l’avait sur son ordinateur, il lui semblait… à moins qu’il l’ait supprimé ? Il ne se souvenait plus de ce qu’il avait fait. En tout cas, il l’avait eu. Ça, il en était parfaitement sûr.

Les yeux scotchés sur les pixels, il se retrouva à divaguer çà et là dans son téléphone. Comme s’il le redécouvrait. L’esprit en demandait plus, il en avait mortellement besoin, non ? Il fallait faire rougir le blanc des yeux. Cyber ouvrait quelques divers dossiers, sans se soucier plus que ça de Kitty. Dès que quoi que ce soit se retrouvait sur un appareil électronique, connecté ou non, ce n’est plus privé. Selon Cyber. On s’expose, dès qu’on met le moindre mot, le moindre élément sur un objet électronique. Alors, le Hacker ne se préoccupait pas de ce que la Chapardeuse pouvait bien voir.

Il s’arrêta avant d’ouvrir le dossier RED. Pour enfin à nouveau se faire entendre, il émergeait parmi les vivants.

- Ça te va ? Des questions ? Je sais pas de quand tu viens, donc je t’apporte peut-être pas plus que ce que tu connais déjà.

Air désintéressé, parce qu’il était en train de se demander ce que le monde avait bien pu ajouter aux univers virtuels, pendant son absence.







Spoiler:
 
can't hack this:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 48
✘ SURNOM : La Chapardeuse
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : They may chase me but they'll never catch me.

Ronronne en salmon ~


MessageSujet: Re: I got... your phone.   Mer 2 Nov 2016 - 11:48

Le pauvre Artisan paraissait bien tendu. C'était amusant en quelques sortes, car Kitty lui avait bien fait peur. Elle jouait avec lui un peu comme avec un chat à qui l'on tendait un fil de laine, qu'on mettait hors de sa portée. À la fin, le chat était bien content de retrouver son fil, quand enfin on daignait le lui donner. C'était visiblement pareil avec lui.
La lumière pixellisée se fit bientôt voir, alors que l'adolescent faisait défiler diverses images. Il parlait de trilogie de Nolan, et des nouveaux DC. La Chapardeuse tiqua sur une image, celle d'une jeune femme au rouge à lèvres rouge et aux longs cheveux bruns, avec un genre de... de serre-tête ? À moins que ce ne soient des lunettes ? Qui ressemblaient à des oreilles de chat. Elle portait aussi une combinaison noire, en cuir. Ça ne faisait aucun doute.

- Hoo, une nouvelle actrice dans la peau de Catwoman ! Ce qu'elle est belle... La dernière que j'ai vu, c'est Michelle Pfeiffer.

S'était-elle exclamée, sans quitter le téléphone des yeux. Étrangement, rien ne lui revenait. Elle ne connaissait pas. Ça non plus. Ça non plus. Les images des derniers DC Comics ne lui revenaient pas. Sauf le Batman de Burton. Nicholson était tellement épique... Mais, en grande fan de Catwoman, la Grimpeuse avait préfére le second film du même réalisateur : Batman : Le Défi. Que de souvenirs...
Mais, depuis combien de temps était-elle ici ? Il semblait y avoir eu tellement de films... Sans compter la Raccommodeuse qui lui avait fait son dernier costume, disant que c'était celui d'une Catwoman des jeux vidéos.

- Ça te va ? Des questions ? Je sais pas de quand tu viens, donc je t’apporte peut-être pas plus que ce que tu connais déjà.

"Si, si !" furent les seuls mots de la jeune fille, qui se retira pour venir se poser devant son interlocuteur. Elle avait découvert tellement de choses, au contraire ! Ses amis du Monde Ordinaire, ceux dont elle n'avait réussi à se rappeler seulement grâce aux photos, devaient avoir vu ces films... À se rassembler, tous ensembles, dans une salle de cinéma, et se retrouver de temps en temps chez les uns ou chez les autres lors de la rediffusion de ces films, à la télévision. Qu'est-ce qu'ils devenaient maintenant, ces amis avec lesquels elle s'amusait à faire des cosplays de groupe à Halloween ?

- Je viens des années 2000. Ça fait combien de temps que je suis ici... Toi qui es nouveau, tu sais quelle année on doit être non ?

De nouveau, elle avait brisé le silence, pour avoir les réponses qu'elle cherchait. Pour savoir depuis combien de temps elle avait aterri sur cette île... Et aussi, éventuellement, pour calculer l'âge qu'elle devrait avoir.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyber
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 71
✘ SURNOM : Le Hacker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Welcome in the Deep Web

MessageSujet: Re: I got... your phone.   Ven 4 Nov 2016 - 23:23

Enfin, le graal retrouvé, la lumière divine entre de bonnes mains. Cyber éteignit son précieux, et le rangea. Il avait eu sa dose, et la voleuse semblait être passée à autre chose.

Parfait.

Moins parfait : est-ce qu’on avait fait quelques coups informatiques sans lui ? Le monde tournait sans lui depuis combien de temps ? Il ne savait pas. Impossible de dire le nombre de jours passés. Juste qu’il était arrivé récemment. Pas beaucoup plus que sa Mère Apprentie Caroline.

Et le calme fut tué par la Chapardeuse.

Elle voulait savoir quelle année il était, du moins, quand il était parti. Il eut les yeux un peu ronds, c’était qu’il n’avait pas encore vraiment réalisé que le monde s’arrêtait ici. Que des gens qui auraient carrément pu être morts, étaient encore en vie ici. C’était bizarre.

- Hem… quand j’y étais, on vivait l’an 2016.


Ça faisait donc 16 ans que son interlocutrice était coincée ici. Est-ce que certains étaient là depuis… 1900 ? 116 ans. Cyber en eut presque le vertige. C’était bizarre, de se dire qu’ils étaient quasiment éternels. À condition de ne pas mourir tué. Le temps n’était plus un facteur de mort. C’était… vraiment étrange.

Il ne devait pas se prendre la tête avec ça.
Mais, il se demandait si le monde allait encore plus mal qu’avant, si peut-être une année était passée… ?

Le Hacker était sans ressources pour jouer avec ses connaissances, du moins, ce qui lui donnait du pouvoir. Il n’avait plus ces connaissances, pour jouer avec le monde. Aujourd’hui, il n’était plus qu’un maillon parmi d’autres. Mais tant pis, il le supportait.

Il le supportait toujours. Non ? Le problème, c’était l’absence d’un réelle source d’énergie.

On s’en fichait du reste. L’important : électricité ou autre source d’énergie.

- Dis, parmi tout ce que t’as pu constater en… 16 ans, t’as pas une idée d’une source d’énergie ? Une qui pourrait recharger mon ordi et mon tél ? Enfin, bon, je suppose que ta réponse ce sera : à la Machine. Je crois que je commence à poser toujours les mêmes questions.


Massage de l’arrête du nez, ce que c’était idiot parfois. N’avoir qu'une seule et unique obsession : électronique. Il ne pourra pas facilement avancer comme ça…

Cyber et la politesse, enfin, la voleuse non plus n’en avait pas usé. Mais c’était toujours bien de connaître des noms. Ça servait.

- Enfin, d’abord, t’a eu quoi comme nom ?

Oui, parce que bon, c’était pas comme si c’était son vrai nom. Le nom donné par les parents. L’Artisan radotait, mais il ne pouvait pas du tout se souvenir du sien, de prénom. Il n’était que Cyber. Juste un Artisan qui s’appelle Cyber.






Spoiler:
 
can't hack this:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 48
✘ SURNOM : La Chapardeuse
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : They may chase me but they'll never catch me.

Ronronne en salmon ~


MessageSujet: Re: I got... your phone.   Ven 11 Nov 2016 - 22:32

2016. Le choc. Mine déconfite. Cela faisait déja seize ans... Seize ans qu'elle était ici.
Calcul rapide. 31. Elle devrait avoir 31 ans maintenant. Ses amis, qui avaient relativement le même âge, aussi. Que devenaient-ils ? Comment allaient-ils ? Étaient-ils vraiment si proches ? Ils avaient l'air de tellement s'amuser, ensembles, sur les photos...

- Il s'est passé tant de choses...

Avait-elle murmuré, le regard plongé dans le vide, ressassant tous ces événements qu'elle avait vécus jusqu'à maintenant. L'Esprit Loup en colère. La Grande Nuit. La Canicule. Et maintenant, cette pluie. Et tant, tant d'autres choses encore...
Et elle était toujoirs là. Depuis seize ans, elle survivait. Et dans l'autre monde, le temps continuait à avancer. Qui ont été les nouveaux présidents ? Y a-t-il eu de nouvelles catastrophes naturelles ? De nouvelles menaces humaines ? Comment allaient ses parents ? Que devenaient-ils ?
Ses parents.

Elle préféra arrêter de penser à tout ce qui refaisait brusquement surface dans son esprit, et qui lui donnaient le vertige, tant et si bien qu'elle mettait presque tout son poids, appuyée sur le dos de celui qui venait de lui montrer les dernières nouveautés de ces seize dernières années.
Ce dernier se menifesta d'ailleurs une seconde fois, lui demandant si elle avait trouvé une source d'énergie, autre que la Machine, qui pourrait lui permette de recharger ce qu'il avait emmené avec lui : son téléphone et son ordinateur.
Kitty ne répondit pas.
Seconde question, ensuite : le nom qu'on lui avait donné.

- Kitty. Parce que j'étais venue dans mon cosplay de Catwoman. Et toi, c'est comment ?

Qu'elle souffla, après un temps. Elle reprenait lentement ses esprits, alors qu'elle divaguait sur les choses d.avant qu'elle avait occulté de son esprit. Elle ne pouvait plus revenir à sa vie d'avant, elle était coincée ici. Et ici, elle n'avait aucun objectif réel. Voler ce qui lui plaisait, subir la routine du Cachot, ce n'était pas un objectif, mais plutôt une distraction.

- Il y a une plante... Une Chimère Naturelle électrique. Et certains petits robots sur lesquels tu peux brancher tout un tas de prises.

Répondit finalement la Chapardeuse, maintenant trempée jusqu'aux os. La plante dont elle avait entendu parler, elle avait un nom. Mais elle l'avait oublie, ou bien elle ne l'avait tout simplement pas entendu. Et ces petits robots, il y en a parfois qui se balladent. Quadrupèdes, ressemblant physiquement à des araignées, avec un corps que l'on peut ouvrir, découvrant tout un tas d'entrées visiblement connectées à la batterie.
Il y avait vraiment tout un tas de choses étranges sur cette Île...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyber
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 71
✘ SURNOM : Le Hacker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Welcome in the Deep Web

MessageSujet: Re: I got... your phone.   Dim 5 Fév 2017 - 11:44

Aucune réponse pour la technologie, pour la source d’énergie. Cependant, la seconde question eut plus de chance. Un nom donné parce qu’elle était venue en cosplay de catwoman. Cyber se dit que c’était logique. Elle semblait baigner dans ce trip.

Puis une question en retour, de même nature.

- Cyber.

Il n’eut qu’à montrer ses câbles en complément de ses efforts pour récupérer son téléphone pour justifier le nom donné.

Le Hacker avait pu constater l’étrange comportement, comme si la Grimpeuse avait eu un choc. La nouvelle de l’année de son arrivée à lui avait eu un impact. Sans doute, elle devait venir d’un temps assez reculé, mais pas non plus si vieux puisqu’elle avait connaissance de Batman, Catwoman, et la compagnie. De plus, l’idée de se déguiser en personnage, le cosplay, ce n’était pas de coutume dans les premières années de naissance des DC. Du moins, il lui semblait.

Puis une info, finalement, elle répondit à la première question.

Donc, il y avait une plante électrique. Good news en somme, cependant… Cyber imaginait déjà ses précieux griller à cause de l’énergie pure. Les watts seraient trop forts, à moins que le végétal soit aussi capable de gérer la puissance de cette énergie.

L’Artisan était bien pensif, mais du coup, il avait plus envie de se tourner vers ces fameux petits robots.

- Eh bien, ça c’est des bonnes nouvelles ! Même si j’imagine que cette plante risque de me griller mes appareils. Du coup, je pense que ces sortes de bestioles robotiques dont tu parles pourraient m’être très très utiles.

Il imaginait presque pouvoir en avoir une sorte de réserve. Ce serait génial, pourvoir se brûler les yeux à volonté devant sa lumière divine. Regarder en boucle les saloperies qu’il avait dans le disque dur. Interne et externe.

Un peu comme un camé qui aurait trouvé un paradis de poudre blanche, l’idée de pomper jusqu’à la dernière goutte d’électricité donnait une grande joie à la soif d’écran de l’Artisan. Sauf que… ici, il n’était pas question de se soucier de quoi faire des déchets nucléaires qui étaient les plus puissantes piles possibles. Il ne pourrait pas « juste » se soucier d’un impact. Il n’avait surtout aucune idée de si les robots en question se trouvaient par milliers, si leur énergie était inépuisable.

Il se retrouverait à nouveau en manque sans. Mais il aurait pu en abuser pendant suffisamment longtemps pour être serein pendant un petit moment.

- À quoi ça ressemble, ces robots ? Les watts sont pas trop forts ? C’est inépuisable ? Je pourrais en avoir à volonté ?

Puiser les ressources sans se soucier de l’après.

L’écran aveuglait, encore plus si c’était devenu la seul lumière d’un monde qui n’intéressait plus. Un monde qui blasait. Cyber avait vu tellement d’images, tellement de préventions, tellement de campagne qu’il n’y réagissait plus du tout. Il était comme la plupart de ceux qu’il avait connu. La nuque pliée en deux sur les écrans. Il aimait pourrir la vie de ceux qui se contentait de s’aveugler sans comprendre que le monde était encore pire dans les pixels.

Et pourtant, il n’était pas si différent. Un brin malveillant peut-être. De toute façon, rien n’était sacré. Rule 42.






Spoiler:
 
can't hack this:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 48
✘ SURNOM : La Chapardeuse
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : They may chase me but they'll never catch me.

Ronronne en salmon ~


MessageSujet: Re: I got... your phone.   Dim 19 Fév 2017 - 15:01

Voilà, chacun avait fait ses présentations. Lorsque la Chapardeuse avait entendu le type se présenter, elle avait regardé le téléphone, les câbles qu'il lui tendait pour se justifier. Et d'un ton neutre, comme si c'était évident, elle avait lâché un "Logique" tout en haussant vaguement les épaules.
Il trouvait visiblement plus intéressant ces histoires de plantes électriques et de robots sur lesquels on pouvait brancher des prises. Il demanda même à quoi ils ressemblaient, et posa une série de question, visiblement un peu refroidi par le fait que ladite plante pouvait faire griller ses appareils. Ce à quoi la Grimpeuse répondit :

- Attends. Je te dessine ça.

Elle se détacha du dos du garçon à la teinture bleue délavée, et enleva le nœud qui ornait le haut de sa robe, ainsi qu'un bouton. Puis, sans un mot, elle se glissa à côté de Cyber, plongeant sa main gauche dans le col de sa robe, pour en ressortir, quelques secondes plus tard, un minuscule carnet. Ensuite, elle passa la main sous des mèches de cheveux collées à sa joue droite à cause de la pluie, puis ressortit un critérium vert qu'elle avait calé sur son oreille.
Regardant maintenant, avec l'air le plus décontracté du monde sa "victime" devenue "passe temps", comme si ce qu'elle venait de faire était la chose la plus courante du monde, elle lui fit un sourire, puis se mit à griffoner quelque chose pendant un petit moment, tentant de s'abriter le plus possible de la pluie.

- Me juge pas.

Fit-elle d'une voix presque inaudible, ses joues rosissant légèrement, alors qu'elle tendait son carnet à l'adolescent, après avoir fini son dessin. Elle était une bien piètre dessinatrice, certes. Mais c'était bien plus simple de dessiner une bestiole plutôt que d'en faire une description compliquée qui prendrait sûrement beaucoup de temps.
Sur le carnet aux feuilles parsemées de goutelettes de pluie, était apparu un petit robot à mi-chemin entre une araignée et un animal quadrupède (un chien ?), au corps rond, possédant ce qui ressemblait à deux yeux sur le haut de sa tête, et avec quatre pattes à roulettes (et une queue ?).

- Leur carcasse est faite de plastique par endroits et de métal... La partie supérieure de leur corps s'ouvre, c'est là que tu as tout un tas de prises... Je crois que tu peux régler la tension en-dessous du machin, et ça se recharge à l'énergie solaire -les capteurs sont dans leurs yeux.

Expliqua ensuite Kitty, tout en désignant les parties du bout du doigt au fur-et-à-mesure qu'elle les montrait. Maintenant qu'elle lui avait rendu service, c'était à son tour de demander quelque chose. Elle trouverait bien quoi plus tard, après tout, cela ne pressait pas.

- Si ça t'intéresse je pourrais aller t'en chercher un. Mais ça se paye.

Rajouta-t-elle enfin, regardant machinalement ses ongles. Proposition alléchante pour celui qui est paresseux... Hé, c'est qu'elle ne faisait rien gratuitement, il ne fallait pas abuser.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyber
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 71
✘ SURNOM : Le Hacker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Welcome in the Deep Web

MessageSujet: Re: I got... your phone.   Mer 19 Avr 2017 - 12:01

Enfin libéré du contacte humain, Cyber laissa un léger soupire s’en aller. Comme s’il avait retenu sa respiration pendant tout ce temps. Il tourna les yeux vers Kitty mais les fit plus ronds lorsqu’il la vit défaire des éléments de sa robe, mais bon il fut très vite rassuré. C’était bizarre, mais on ne tombait pas dans du trop gros level.

Ça prit un petit moment, il ne sut pas trop quoi répondre au sourire, mais ça allait. Il restait un peu sauvage avec les gens. Il regardait ce qu’elle dessinait sur le carnet, tentant de deviner ce que ça pouvait bien être. Et surtout, s’il en avait déjà vu ou entendu parlé de ces bêtes. Mais rien ne lui revenait en tête.

Quand la Chapardeuse lui tendit le dessin, il fronça les sourcils, vraiment il ne comprenait pas grand chose à la créature mais bon. Il voyait dans les grosses lignes.

Puis en rendant le croquis à la Grimpeuse, Cyber sembla très pensif. Il réfléchissait s’il pouvait user de cette denrée.

Et… Kitty revint de l’avant avec la proposition. Une proposition loin d’être gratuite, ce qui était couru d’avance. Le Hacker ne croyait que difficilement à ce qui était gratuit.

- T’arriverais à me trouver ces bêtes, tu dis ?

Temps de réflexion, mais bon… il était un peu comme un toxico qui avait peur de manquer de substance.

- C’est quoi ton prix ? Je veux pas non plus m’engager dans un truc que je saurais pas donner.

Le chantage, il connaissait, le deep web il le connaissait encore mieux. Alors un contrat avec une petite voleuse sur l’Île de Peter Pan… il devinait très bien que ce serait peut-être compliqué.






Spoiler:
 
can't hack this:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 48
✘ SURNOM : La Chapardeuse
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : They may chase me but they'll never catch me.

Ronronne en salmon ~


MessageSujet: Re: I got... your phone.   Dim 23 Avr 2017 - 20:20

Bingo, la proposition semblait intéresser le garçon à la teinture délavée. Il semblait pensif, pourvu qu'il dise oui ! Un grand sourire satisfait vint étirer les lèvres de Kitty, alors qu'elle se frottait doucement les mains, sachant déja ce qu'elle allait demander en échange. Ça sentait bon le jour de paye !

- T’arriverais à me trouver ces bêtes, tu dis ?

La jeune Catwoman acquiesse vivement. Oui oui. Si elle en parle, c'est qu'elle a déja vu les choses en question. En général, elles suivent la Machine, mais ont une mauvaise tendance à se perdre. Peut être étaient-elles curieuses, qui sait. Il fallait juste espérer qu'il n'y ait pas eu de casse entre temps, parce qu'avec toute cette eau qu'ils recevaient sur la tête en ce moment, cela devenait problématique, surtout en ce qui concernait ce qui était électrique.

- C’est quoi ton prix ? Je veux pas non plus m’engager dans un truc que je saurais pas donner.

Ka-tchiiing ! C'est le jour de paye !
La Chapardeuse ne pouvait pas rêver d'un meilleur pigeon, ceux qui lui demandent de fixer le prix. Son sourire s'agrandit encore un peu plus, ses pupilles brillantes d'intérêt. Elle pouvait très bien mentir sur la valeur des choses et ainsi réclamer plus, mais là, ce n'était pas dans son intention. Elle avait besoin de quelque chose, et si Cyber se révélait être l'homme de la situation, elle aurait de la chance.

- Il me faudrait une nouvelle paire de griffes... La dernière a mal vécu. Il en faudrait des plus solides, qui tiennent mieux, et bien tranchantes. C'est du domaine des Artisans, et des Armuriers... Est-ce que par hasard tu appartiendrais à l'un de ces groupes ?

Déclara-t-elle d'une petite voix alors qu'elle tendait les mains devant elle, bougeant les doigts. C'est qu'elle était allée droit au but, la Grimpeuse. Elle était pressée, on ne sait jamais ce qui peut se préparer. Elle devait donc être prête en conséquences. Et puis, de toute façon, si Monsieur n'était ni l'un ni l'autre, il pourrait toujours demander à l'un des membres de ces groupes de l'aider... Après tout, il devait payer.
Kitty ne faisait rien gratuitement... Excepté son travail.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyber
avatar

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 71
✘ SURNOM : Le Hacker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Welcome in the Deep Web

MessageSujet: Re: I got... your phone.   Sam 29 Avr 2017 - 15:56


La réponse, la demande venant avec l’offre. Le faciès de Cyber dû afficher une mine de surprise, puis quelque chose comme… il était blasé. Il cligna plusieurs fois des yeux en regardant Kitty.

Facepalm.

- Evidemment.

Plus pour lui-même que pour la Chapardeuse. Il se disait que forcément, une nana en qui jouait à Catwoman allait demander quelque chose d’aussi absurde. Enfin bon, comme s’il avait affaire avec une cosplayeuse soucieuse du détail. Remarque, ils étaient sur une île où il y avait tout et n’importe quoi.

Sur une île où on pouvait crever tué par une feuille qui en fait était un dinosaure.

Absurde, absurde, absurde. Mais vrai ici.

Soupires de la part du Hacker.

Il se frotta le visage puis regardant à nouveau la Grimpeuse entre les doigts qui se trouvait sur le passage de sa vue. C’était que mettre de la peine pour un service, ça lui demandait beaucoup de motivation. L’égoïsme menait la vie dure à l’adolescent, mais bon, il se consolait en se disait qu’il s’agissait d’un marché. Il n’avait jamais été question de service. De gentillesse forcée.

- Bon…


Soupire, toujours. Cyber débarrassa ses mains de son faciès.

- Ok. Je peux faire ça, ouais j’suis Artisan.

Tout ça pour un peu de batterie. Il n’était pas loin des toxicos prêts à tout pour du cristal, aaah qu’il avait bien aimé mater Breaking Bad tiens...

Il se tourna vers la Chapardeuse et se saisit de son téléphone, il voulait utiliser l’appareil photo. Puis il tendit sa main gauche devant lui.

- K, donc, miss Catwoman, ramène ta mimine à côté de la mienne. Comme ça j’aurai un moyen de comparaison pour la taille. Parce que je me balade pas avec un machin pour mesurer les mains.

Un temps.

- Ou bien t’as tes anciennes ? Tu me les donne et je les remasterise un coup, ça peut être plus pratique et ça me demandera pas d’aller prendre trop de matos.

Bidouilleur, c’était ça la première définition de « hacker ». Bidouiller, détourner des fonctions de bases. À des fins diverses et variées. Bonnes ou mauvaises. Tiens, tout ça lui faisait penser un peu à des jeux. Il aimerait bien rejouer à quelques trucs pixélisés.






Spoiler:
 
can't hack this:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitty
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 48
✘ SURNOM : La Chapardeuse
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ LIENS : They may chase me but they'll never catch me.

Ronronne en salmon ~


MessageSujet: Re: I got... your phone.   Sam 6 Mai 2017 - 19:14

C'est qu'il paraissait étrangement... ne pas apprécier ce marché. Alors, au quart de tour, Kitty se fâcha. Sans un mot, elle vint d'un bond se planter en face de Cyber, son visage presque collé à celui de l'adolescent. Et elle le fixait, dans les yeux. Et lui la regardait, entre ses doigts qui couvraient sa vue.
Il allait honorer le marché, sinon il pouvait aller se faire voir pour la petite bête mécanique. Mine de rien, par un temps pareil, elle risquait sa vie pour aller chercher une boîte de conserve ! Il commençait à y avoir de l'eau PARTOUT. Et l'eau, c'est sa hantise, à Kitty. Elle déteste ça, et ne sait pas nager.

Elle attendait. Les yeux plantés dans ceux de l'autre, elle voulait qu'il cède. Qu'il dise oui. Sinon, elle galèrerait sans griffes potables. Et il fallait trouver quelqu'un d'autre pour le faire. Elle n'avait pas envie de faire ça sous cette pluie. Et elle avait prévu d'aller sur la Plage affronter les cocotiers, plus tard. Elle ne pourrait pas le faire sans griffes. Parce qu'escalader un cocotier sans griffes par temps de pluie, c'est du domaine de l'impossible. Au moins, elle n'aurait pas à attendre beaucoup (peut être juste quelques jours ?) pour qu'elle retrouve ses armes de chat.
Encore fallait-il qu'il accepte. Du boulot en plus et un robot comme paiement ? Ou rien ? Qu'allait-il choisir ?

- Ok. Je peux faire ça, ouais j’suis Artisan.

IL AVAIT CÉDÉ ! IL AVAIT DIT OUI ! Et c'était un Artisan, en plus ! Victoire totale ! Alleluia ! Miaou !
L'air de la Chapardeuse se fit plus doux. Les étoiles semblaient briller dans ses yeux tant elle était heureuse d'arriver à son but. Elle en ronronnait de satisfaction. Il allait bosser pour elle. Et elle, elle allait ramener une boîte de conserve en contrepartie. Un service contre un service, c'est comme ça que ça fonctionne.

- Je sens que je vais apprécier faire des affaires avec toi, matou !

S'était-elle alors exclamée, avançant sa main pour la poser contre celle de l'Artisan, comme il le lui avait demandé à l'instant. Puis, il changea d'idée, lui quémandant son ancien set de griffes afin de les réparer directement. Quel petit malin, il cherchait la simplicité ! Mais c'est vrai que refaire tout ce qui était en métal demandait aussi le travail des Armuriers. C'est leur job, de travailler le métal. Il devra aller les voir quand même, mais pour un peu moins de travail, s'il se chargeait directement des griffes et qu'il les rafistolait simplement. Il ne semblait pas être trop pour le contact, d'ailleurs.

- Ouais, ça me va ! Allez, amène ta fraise, va ! On va dans ma Cabane, on sera plus au sec. Je déteste être mouillée, et toi tu ressembles à un pauvre chien abandonné, comme ça. Suis-moi !

Par ce temps, mieux valait venir à la paure de griffes que faire venir la paire de griffes ici ! Le métal, ça rouille. Et autant dire que la Grimpeuse n'avait pas trop envie que cela se produise.
Alors, elle se retourna, puis, regardant en arrière en faisant un signe à son compère de la suivre, Kitty sauta du toit de la Cabane, s'élançant avec l'agilité d'un fauve (ou presque, elle faillit rater un escalier) dans les hauteurs du Grand Arbre. Direction, encore un peu plus haut, les Cabanes des Grimpeurs. C'était plus facile de descendre que de monter, surtout un jour de pluie ! Mais passons. Il fallait monter.

De temps à autre, elle se retournait et attendait l'Artisan qu'elle pensait avoir semé de nombreuses fois tant elle empruntait des raccourcis qu'il fallait, disons... oser emprunter. Elle était Grimpeuse, après tout. Elle avait eu recours à ces raccourcis acrobatiques plus d'une fois, et les hauteurs ne lui faisaient pas peur.
Puis, une fois arrivée à la Cabane qu'elle partageait avec quelques uns de ses collègues, elle ouvrit la porte, faisant signe à Cyber de la suivre. C'était quasiment désert, à l'intérieur. Le dernier Grimpeur s'apprêtait à sortir au moment même où Kitty entra. Ils échangèrent vivement quelques paroles, la Chapardeuse le mettant en garde du temps excécrable qui rendait les infrastructures glissantes dehors. Puis, la Cabane devint tout à fait calme. Plus aucun Perdu pour surveiller ses affaires. Et puis, de toute façon, ils étaient rôdés : ils savaient qu'ils ne devaient rien laisser traîner de peur que leur calarade ne le trouve !

Prenant appui sur une armoire basse, Kitty se retrouva presque aussitôt dans son hamac, bien en hauteur. Elle fouilla ensuite dans les poches de la veste chat qui lui servait de pyjama, puis en sortit ledit set de griffes de sa poche. Attendant ensuite que Cyber arrive, elle se pencha juste un peu, le bras gauche pendant mollement du hamac, poing fermé. Elle ne l'ouvrirait que pour donner les griffes qui s'y trouvaient à l'Artisan.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I got... your phone.   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Hi-tech] Le téléphone portable un phénomène au Japon.
» forfait téléphone avec textos illimités
» Téléphone Support Nabaztag
» [Société] Le téléphone portable
» le numéro de téléphone de ludo???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-