Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rainbow
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 126
✘ SURNOM : Le Carambar
✘ AGE DU PERSO : 16 ans par légère anticipation

✘ DISPO POUR RP ? : Oui et Non, à voir ♥
✘ LIENS : Over the rainbow, there is a quiet companies

MessageSujet: Shiver   Jeu 30 Juin 2016 - 22:19


Shiver, Lucy Rose

La canicule a pris fin. La pluie est revenue et la vie avec elle. Des rires de joie et de soulagement résonnent aux quatre coins de Neverland et les cœurs sont à la fête, à la fraîcheur d'Etre, biens dont les habitants de l'Île ont été privé pendant si longtemps.
C'est une Renaissance pour bien des âmes mais aussi le temps de pleurer ceux qui sont tombé pour la vie.

Rainbow pleure car Laila fait parti de ses visages bien trop nombreux. Un matin, avec l'averse, elle a disparue et n'est jamais revenue. Rainbow, de ce départ, ne s'en est jamais remis. Il a essayé. De rire, de vivre, d'oublier. Il a échoué et est parti à son tour pour la retrouver et la ramener au Grand-Arbre auprès de ses enfants et de lui.

Ça fait trois jours maintenant. 72 heures à la chercher, à l’appeler. A être mouillé jusqu'aux os, a fouler de ses pieds pleins d'ampoules le sol caillouteux des montagnes, le sable du désert, l'humus du bois-joli.
Il a envie d'abandonner mais il ne le fait pas. Il veut y croire alors qu'il le sait :
Il ne la reverra jamais.
Elle ne sera plus jamais là, simplement contre lui.
Il n'y aura plus de rire, de blagues, de chants. D'amitié, de tendresse; d'amour sans norme ni mots.
Il ne pourra plus l'embrasser, la prendre dans ses bras, entortiller ses doigts dans ses cheveux crépus, lui dire que tout ira toujours bien.
Il ne pourra plus mentir et débiter des conneries d'hypocrite ou d'innocent car, non, il le sait à présent, tout ne va pas toujours bien. Les gens meurent, disparaissent et vous laisse seul comme un con avec des souvenirs et un deuil trop lourds.

Son coeur se serre sous la pensée et l'effort qui agite son corps. Le sang pulse contre son cou.

Laila . Il doit continuer. Chercher même s'il le temps a érodé son espoir de retrouvailles.

Laila...Sa Ritournelle. Tout ce qu'il fait là, il ne l'aurait jamais fait si ça n'avait pas était pour elle.
Essoufflé, il attrape la branche d'un arbre enraciné dans la pente abrupte et boueuse, s'appuie pour s'aider avant que la ramification ne rompe.

Il glisse, laisse échapper un cri de surprise, dévale le versant de terre meuble, roule et vient embrasser la boue, repeint de brun et d'un peu de rouge au niveau de sa joue et de son genoux. Il s'est salement égratigné et la fatigue et l'anxiété jusqu'à alors contenues, éclatent en un sanglots de larmes.

Laila, Laila, Laila. Ton absence fait si mal.








Merci Joy. Ton LSD, c'est de la bonne *_*

Playlist du bonheur

Les pensées de rainbow :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Peau-Rouge
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Shiver   Ven 1 Juil 2016 - 17:37

Un long soupir s'échappe de tes lèvres. Tes pas sont lourds, la terre mélangée à l'eau de pluie s'accroche à tes pieds nus pour t'empêcher une bonne fluidité de tes mouvements. Mésange, tu n'étais plus gracieux : tu trébuchais mais tu ne tombais pas, ta respiration elle, n'était plus régulière. Tu te fatiguais. Les efforts t'épuisaient. Tu avais surtout la terrible impression que cette terre boueuse voulait t'engloutir au fin fond de ses enfers. Alors tu avances difficilement, tu forces, tu forces. Tes boucles qui s'étaient désormais aplaties te collent à la figure, tes vêtements aussi. Malgré tout, tu étais heureux, tellement heureux de retrouver cette pluie qui avait manqué à tous. Tu n'avais pas le droit de te plaindre, tout le monde en avaient bavé pour en arriver là, alors, tu en acceptais les inconvénients. Surtout, les plantes de tes pied avaient suffisamment souffert, tu t'en souviendras.

Plus que quelques vingtaines de minutes et tu y étais bientôt de retour au camp. Tu t'arrêtes un instant, tentant tant bien que mal de retrouver un rythme de respiration normal. Tu sais, la pluie avait tendance à influencer ton moral : il t'arrivait d'éprouver un sentiment de mélancolie, de nostalgie. Peut-être car le paysage si colorer semble perdre toutes ses magnifiques couleurs une fois que la triste pluie s'abat par dessus. Et surtout, ces jours-ci se résumaient à s'enfermer à l'abri. Tu ne faisais jamais rien ou tu contemplais bêtement les lignes curieuses de tes mains. Mais après avoir passé une heure sous ces goûtes incessantes, dans l'espoir de retrouver fruits ou animaux revivre grâce à cette pluie, tu t'es finalement résigné. Je m'épuise pour rien.

Un petit craquement de branche suivi d'un cri te parviennent jusqu'à tes oreilles gelées. Curieux, tu fais lentement demi-tour pour en chercher la provenance. Tes pas t'amènent alors sur le haut d'une petite - si on pouvait dire ça - pente, tu baisses la tête : un pauvre gamin était enroulé de boue. Tu pouvais ressentir l'épuisement de son cœur de ta hauteur, tu pouvais ressentir ses membres engourdis, tu pouvais ressentir absolument tout ce qu'il ressentait puisque tu étais toi aussi, dans le stade de la saturation la plus totale. Pourtant, tu remarques un visage fermé et des sanglots. Cet enfant était triste. Il avait de la peine. Et tu te demandes pourquoi.

Tes mains placent les cheveux qui gênent ta vue vers l'arrière, et tu finis par descendre cette pente avec précaution : tu n'avais pas envie de finir dans un état aussi lamentable que le sien, c'est-à-dire, être tellement couvert de boue qu'on croirait voir un monstre. Mésange, ressembler à un espèce de monstre marron visqueux ? Non. Pas possible. Tu voulais quand même garder un minimum de grâce. Mais il faut croire que tu n'étais pas toujours maître de tout - tu glisses et tombe sur les fesses : heureusement uniquement sur les fesses.

Désormais, ton derrière était ancré de marron. Tu hausses les épaules et tentes de te relever. Tu t'acharnes et continue de descendre pour atteindre le garçon. Une fois assez proche de ce dernier, tu t'agenouilles - et oui, tu te couvres encore plus de boue - puis tu places tes deux pouces face à ses yeux et dégage délicatement la boue qui devait gêner sa vue et empêcher ses larmes de couler librement. Un petit rictus se dessine sur tes lèvres.

« Hé. C'est largement mieux comme ça, pas vrai ? Tu marques une pause pour lui laisser le temps de t'apercevoir et tu poses ensuite une main qui se veut rassurante sur le sommet de sa tête. Pourquoi est-ce que tu pleurniches ? Il ne faut pas être triste regarde, il pleut haha ! ...Ah mais, tu es peut-être blessé ? Mmmh, voyons voyons laisse moi voir ça ! »

Tes mirettes vertes parcours son corps pour apercevoir une possible blessure. Effectivement, il s'était fait plutôt bobo au genou. Mais rien de grave visiblement. Il avait sans doute dû chuter de là-haut et la boue l'avait apparemment protégée - bien qu'elle était aussi en grande partie fautive, la vilaine. Tu repères à ta droite un bout de bois coupé en deux, où quelques centimètres d'eau stagnait. Tu le récupères en faisant attention et le verse sur sa blessure. Tu attrapes ensuite un bout de ton tissu blanc et encore propre - sans le déchirer - et estompe l'eau contre son égratignure. En revanche, si les apparences ne semblaient pas alarmantes, tu n'avais aucune idée en ce qui concernait la partie intérieure.

« Tu as mal ? Tu peux bouger cette jambe ? »

Revenir en haut Aller en bas
Rainbow
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 126
✘ SURNOM : Le Carambar
✘ AGE DU PERSO : 16 ans par légère anticipation

✘ DISPO POUR RP ? : Oui et Non, à voir ♥
✘ LIENS : Over the rainbow, there is a quiet companies

MessageSujet: Re: Shiver   Sam 2 Juil 2016 - 12:41


Il ne pleut pas.
Il ne fait pas beau non plus et c'est un Arc-en-ciel affaibli qui  ne subsiste dans cette clairière que grâce aux pleurs de son cœur et à la générosité d'un inconnu.


~oOo~

La vue masquée par la boue et les larmes, Rainbow sent bien trop tard une masse s'agenouiller à côté de lui et  par un mécanisme automatique, engage un geste de défense vain. Il s’apprête à l'apostropher violemment avant que sa vue ne se découvre doucement sous le geste de mains étrangères.
Sous un battement d'espoir, il pense d’abord à Laila puis une image se forme sur un visage inconnu. Connu.
Mais pas familier.

Assis face à lui, solaire et attentif, Rainbow ne peut que reconnaître son bienfaiteur : " bel étalon métisse noté à 9,5/10. Nom de code : Toison d'or. Pour coller au côté antique de l’Éphèbe sooo gayyy" avait-il déclaré à l'époque à Laila.  

Son regard s’humilie derechef sous l'ombre de la Ritournelle, et l'apparition de l'homme, plus que de le ravir, l'attriste.

Merde, pourquoi ce peau-rouge était là aujourd'hui alors qu'il ne pouvait s'en réjouir avec elle, misérable solitaire présentement tout crotté de boue ...

Il serre les dents sous un hoquet de tristesse et essuye négligemment la boue, le sang et les larmes sur ses joues alors que l'indien avec bienveillance observe et nettoie sommairement la plaie à son genoux.

Courage Rainbow il faut être fort...
Même si  l'émotion le dirige, que son coeur se comprime, que son genoux l'élance, et qu'une moue accrochée au visage, il ne peut que mentir fasse à la question de son soigneur improvisé.

"Merci...ça ne fait.. pas trop mal, ça devrait aller. "

Peu importe la douleur, il doit repartir à   sa recherche au plus vite et n'a pas le temps de se perdre en gazouillis même si l'Oiseau, en d'autres circonstances, en faudrait la parade.

"Je... Je...dois repartir... à la recherche d'une amie. Une... jeune fille métisse... avec des cheveux bruns et crépus. Vous êtes un delaware n'est-ce pas? Elle venait souvent chez-vous pour des fêtes, vous voyez peut-être à quoi elle ressemble."

Il fixe son regard épuisé dans celui vert et calme du Peau-rouge.

"Vous ne l'auriez pas vu? "

ça serait tellement merveilleux; beau  à en embrasser la terre entiére.







Merci Joy. Ton LSD, c'est de la bonne *_*

Playlist du bonheur

Les pensées de rainbow :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Peau-Rouge
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Shiver   Dim 3 Juil 2016 - 17:05

Tu obtiens réponse à ta question. Cependant, tu doutais sur la réalité de ses propos. Pas trop mal, voulait dire avoir mal quand même. Toujours sur ta position, tu écoutes attentivement les paroles du jeune homme malgré la pluie incessante. Tu écarquilles les yeux. Alors, il était parti seul avec cette vision brouillée, à la recherche d'une personne ? Une personne qui lui était chère ? Voilà pourquoi des larmes perlaient au coin de ses yeux. Il était désespéré. Tu l'entends au son de sa voix, à la manière dont il te demandait si tu ne l'aurai pas perçu. A la manière dont il te regardait, comme si tu étais son dernier espoir. Des brunes aux cheveux crépus, il y en avait tout plein et en réalité, dans l'immédiat, aucun visage ne te venait l'esprit. Tu te si sens désolé d'être dans l'ignorance. Tu voudrais lui mentir pour que son coeur soit soulagé et que ses larmes salées cessent de couler. Mais tu n'as pas le droit Mésange, tu n'es pas un monstre, tu n'as pas le droit de lui mentir. Ta main se retire de sa tête pour s'abandonner sur son épaule.

« Désolé mais je crois n'être d'aucune aide de ce côté là. Je n'ai pas trop mis les pieds dehors ces derniers jours. Mais je demanderais à mes frères, certains pourront t'être utile, mais je ne te promets rien. »

Tu ne faisais jamais de promesse. Jamais. Car rien était aussi abominable que les faux espoirs. Aussi abominable que la réalité qui vous apporte la mauvaise nouvelle entre ses mains. Tu ne l'espérais pas, mais tu préférais qu'il se prépare au pire. Le choc sera plus supportable. Tu détournes les yeux, observant la boue qui vous prenait au piège. Tu remarques que le bout de ton tissu blanc avait absorbé une couleur pourpre. Ce garçon est courageux, penses-tu. Tes mirettes retournent finalement croiser les siennes. Tu réfléchis. Tu espères trouver dans son regard une aide pour une quelconque réponse, un mince souvenir, une impression, un signe. Mais c'est sans succès. Tu haïssais te sentir aussi inutile. Tu haïssais ce genre de moment. Cependant, tu ne te sens absolument pas capable de l'abandonner ici, dans son état lamentable : il était donc hors de question que tu restes les bras croisés. Il te faisait beaucoup trop mal au coeur. En revanche, tu n'étais pas non plus prêt à partir à l'aveuglette sur une disparition.

Tu songes alors l'amener avec toi chez les tiens. Peut-être même que ton grand-père saura le renseigner. Avant d'annoncer quoique ce soit, tu retrousses légèrement son bas un peu plus haut, vers sa cuisse pour mieux apercevoir le genou. Tu places ton pouce et ton index sur celui-ci et effectue une légère pression : tu observes la réaction du brun.

« Lève toi pour voir, peut-être que tu ne ressens pas la douleur parce que tu n'es pas encore debout. Ça serait embêtant de poursuivre tes recherches en étant dans l'incapacité de marcher. Mais avant qu'il ne fasse un quelconque mouvement, tu attrapes ses joues entre tes mains et observe ce petit minois rongé par la tristesse. Ah, ça te piquait le cœur. Ecoute... c'est peut-être dur à entendre mais, je pense que pour le moment tu n'aboutiras à pas grand chose. Je ne sous-entends surtout pas l'abandon, mais la détermination ne te suffira pas. Regarde toi, tu es quasiment à bout.

Tes mains abandonnent son visage. Tu ne voulais pas lui causer à nouveau de larmes et tu essayais de faire attention à tes mots : c'est pour cette raison que tu te montrais aussi tactile. Mais tu souhaitais qu'il prenne conscience que partir sans savoir où, n'était peut-être pas la meilleure des solutions - sans doute le savait-il, mais que sa détermination le rongeait.

« Dis moi, la dernière fois que toi ou les autres ont aperçu ton amie, c'était où, quand ? Et quel est son petit nom ? »

Revenir en haut Aller en bas
Rainbow
avatar

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 126
✘ SURNOM : Le Carambar
✘ AGE DU PERSO : 16 ans par légère anticipation

✘ DISPO POUR RP ? : Oui et Non, à voir ♥
✘ LIENS : Over the rainbow, there is a quiet companies

MessageSujet: Re: Shiver   Dim 3 Juil 2016 - 20:59

Matsuro Mushishi

L'espoir était beau mais la réalité crue ne s'encombre pas de jolie chimère : Le Delaware ne l'a pas vu et sous la révélation, les sourcils de l'Arc-en-ciel, de dépit, se froncent.

"Tant pis. Je m'en doutais. " murmure-il, déçu.

Il aurait aimé croire. Croire qu'il la reverrait, que sa blessure était sans importance et qu'elle ne l'handicaperait pas.
Il aurait aimé mais croire n'est pas suffisant.

Face à la pression des doigts de l'indien sur la plaie, il jure intérieurement, se mord la langue pour ne pas exprimer sa douleur à haute voix.
Un sourire factice se peint sur son visage livide accompagné d'un petit   "ça va..." à priori peu convainquant car le Peau-Rouge attrape ses joues entre ses mains et d'un ton un peu trop paternel, se permet une réflexion sentimentalisme sur son état, qui même s'il n'est pas bon, -le garçon en convient-, lui déplaît franchement.

Rainbow n'euphémisme pas pour rien dessus et, même s'il sait l'intention pleine de bonté, n'aime pas qu'on le couve et l'infantile par les actes et les mots lui qui, dans l'autre monde, a toujours vécu parmi les adultes, d'égal à égal, d'Homme à Homme, peu importe l'âge.
Il se tait néanmoins de cette offuscation, et la surprise du geste de l'Oiseau passée, fuit son regard sous un soupire silencieux et, trop fatigué pour répliquer, se laisse sermonner .
Il répond néanmoins quand le peau-rouge l'interroge et ses paroles, pour la première fois prononcées et vraiment réalisées, sont empreintes d'un réalisme froid.  

"Je sais que je suis déraisonnable... mais même arrêter un jour amincirait les chances de la retrouver. Mon amie... Laila... a disparu depuis une semaine déjà. Elle ne s'était jamais absentée avant... et je ne sais même pas où elle est partie car je n'étais pas avec elle à ce moment... je peux juste vous dire que ça fait trois jours que je suis partie à sa recherche et que je suis déjà allé  à  votre village, à la montagne, au désert et sur la baie mais que personne ne l'a vu nul part...

Il se tait un instant.

J'ai très peur pour elle... alors si je peux la revoir ce n'est pas grave si j'ai mal car je sais que je guérirais aprés. Si je m’arrête pour me soigner et qu'elle meurt pendant ce temps, je m'en voudrais à jamais car ça voudrait dire qu'avec plus de courage, j'aurais pu la sauver...

Son regard s'embut, sa gorge se noue.
Il ne veut plus être lâche et risquer de la perdre par son inaction et sa faiblesse. Il a pris cette décision quand il l'a rejoint dans le ciel nuageux, retardataire sur son hippogriffe et qu'elle a rit, sourit, murmuré :"t'es venu". (*)
Pour elle toujours, à jamais.

Il se mord la lèvre sous un sanglot mais reprend, décidé.

Savoir qu'elle est en vie est tout ce qui m'importe.... Alors je vais y retourner.

Pour illustrer ses propos, il tente de se révéler et étouffe un cri alors que son genou ploie sous la douleur, retournant à la boue.

Il fallait se rendre à l'évidence : Malgré sa volonté, l'Arc-en-ciel ne pouvait pas se remettre à marcher.  Le combat était fini pour aujourd'hui.


(*)  voir EVENT, Eteindre le feu
=> Alors que la canicule est à son apogée, par lacheté, rainbow reste au grand-arbre alors que Laila est partie affronter les Nuajolis pour sauver l'île. Pris de remords et par crainte de la perdre sans avoir rien fait, Rainbow les rejoint et va combattre malgré la peur et la blessure au bras que lui infligera cette aventure.[/color]







Merci Joy. Ton LSD, c'est de la bonne *_*

Playlist du bonheur

Les pensées de rainbow :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1672

MessageSujet: Re: Shiver   Dim 15 Jan 2017 - 19:11

The End


Il n'existe pas de quête plus importante,
Que de retrouver ceux qui dans nos coeurs manquent.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shiver   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» COLLECTION DE POILS DE LUMI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-