Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Dim 7 Aoû 2016 - 20:02

Elle te crache dessus, et une part d'elle s'en rend compte. Une part d'elle qu'elle ne veut pas écouter, une part d'elle qu'elle préfère ignorer. A moins que ce ne soit la vrai elle ? Her ne veut pas savoir, ni se demander. Toi tu t'en fous, de toute façon. Tu l'as déjà condamné, non ?

Tu craches, toi aussi, tu feules. Et tes répliques n'ont rien à lui envier, tu lui vomis à la gueule autant de merdes pestiférées qu'elle t'en a chié. Et putain ça fait mal. Her tient bon, elle maintient sa poker face. Elle maintient ses larmes. Elle maintient son port trop rigide de cadavre mortifié, elle maintient la Nuit qui l'entoure. Ta rage, ça lui fait mal. Tes mots, ça la tue. Sans doute autant que ce qu'elle t'a fait, sans doute avec cette même putain d'intensité.

Her est un masque.
Poker Face.
Nuit.

Son esprit se fige, tu sais ? Elle ne pense plus rien, ne ressent que tout ça, cette douleur, cette colère, cette fatigue. Et toi tu feule, tu griffes. Tu touches les points sensibles. Juste une connasse de cheffe, ouais. Juste une fausse. Une menteuse. C'est vraiment comme ça que tu la vois ? Une poupée vide, une menteuse. Une cheffe. Et ça coule, et ça coule, et ça coule. Mais Her ne sait plus bouger, s'animer, respirer. Son visage est devenu prison, elle ne sait plus comment lui donner vie. C'est comme un masque, un bouclier, un truc rigide qui ne veut pas plier. Ce n'est pas sa peau qui se froisse, mais c'est son âme qui implose. Pourtant, personne ne peut faire ça, la tuer.

Sauf toi, apparemment.

Quand tu t'éloignes, c'est elle qui s'écroule doucement. Comme une petite vieille, comme une poupée ternie par le temps et les catastrophe. Un hoquet. Deux. Un gémissement ridicule, deux mains qui couvrent son visage. Le masque est tombé, et la Fille s'écroule. Grave la Décimée, voilà un nom qui pourrait lui aller. Elle est pitoyable, lamentable. Ne reste qu'un semblant de dignité.

- Pardon.

C'est dit entre deux hoquets après ton coup de grâce. Parce qu'elle se rend compte, elle réalise. Elle t'a craché à la gueule quand toi, tu tendais la main. Elle gueule qu'elle est forte, elle crache à la gueule des gens qu'il l'approche.. Et elle pleure sa solitude. Au fond, ne parlait-elle pas d'elle-même ?

- P-pardon.. Par-don.. Pardonpardon.. Pardon..

C'est un flot en continu. Pardon pardon pardon. Pars pas Apache, pardon. La laisse pas Apache, pardon. Pardon pardon pardon.

- Je sais pas j'ai cru.. J'ai cru que voilà, Cheffe, et c'était fini. T'avais du dégoût sur ton visage et.. Et j'ai été conne, conne, conne..

Pardon pardon pardon. Elle pleure encore, face caché mais sans plus aucune once de dignité. Her rampe pour toi, Apache. Bravo. Tu as réussi à même lui faire cracher ça. Son honneur.

- J'veux pas ça, Apache. J'veux pas la guerre entre nous. Pas avec toi.

Les sanglots se calment presque, et elle n'ose pas aller vers toi. Pourtant, là, maintenant, c'est tout ce qu'elle voudrait. Toi, et pas ce gouffre qui s'est creusé entre vous. Ça fait peur, ça fait mal, et Her se charge de toute la responsabilité pour ce désastre.

- Je te l'ai dit. A toi je sais pas mentir, je peux pas. Avec toi je suis pas la Normale, je suis juste.. Ça.

Et y a tellement de dégoût pour ce dernier mot. Pour elle. Finalement, tu avais raison.
Crache, Apache.
Elle est là pour ça.

- Ça fait peur, tu sais ? T'es le seul à voir ça. Le seul. Et ça fait peur, parce que t'es le seul à qui je montre ça, les trucs qui font mal. T'es comme moi, tu sais tirer juste.

Ouais mais au fond..

- Mais t'as raison.

Ses mains lâche enfin son visage, sans que ses yeux rouges ne tarissent.

- Je sais pas si t'aurais du me repêcher, au final. Pour ce que ça te réussit. Et puis je ne sais même pas ce que je suis, au final, alors..

Pardon pardon pardon.

- T'as raison, c'est pas Her la Fille qu'il faut m'appeler. Plutôt Stupid l'Inachevée.

Même à être normale, elle a échouée.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Dim 7 Aoû 2016 - 22:20

Refermé comme une huitre, le punk, la tête dans ses genoux, il se cachait, et cachait ce qui l'entourait. Il ne voulait plus voir, plus entendre, plus réfléchir. Juste qu'on le laisse tranquille.
Vraiment?
Qu'on le laisse tout seul.
Qu'on le laisse dormir.
C'était vrai ce mensonge?

Pas vraiment.
Mais il était blessé, Apache, il avait eu mal! Pas a cause des mots, au final, mais plus par l'instabilité de Her, cette capacité qu'elle avait a le prendre par surprise, en revers!
Tu te sens bien avec moi? En sécurité? BIM Prend ca dans ta face! On ne baisse pas les armes!
Reste vigilant. Apache. Toujours un œil sur tes arrières! C'est de la que viendra la douleur, tes amis, tes camarades. Par ce qu'ils savent tout de toi.
Elle en sait tant de toi.
Her.
Camarade.
Elle connait tes failles! Non pas par ce qu'elle les a deviné, mais par ce que tu as bien voulu les lui montrer!
Non seulement tu as rendu les armes, mais tu les a tendu a l'autre, la Fille. Cette Fille que tu ne connais pas! C'est elle qui le dit après tout! Combien sont elles, les Her?
Une et une seule, mais déclinée en une multitude de facettes, comme son reflet dans un miroir cassé!
Toi, Apache, tu es entier. On te voit a des kilomètres, on te devine en un coup d’œil.
Alors face a elle, que peux tu faire?

Et puis, l’imprévisible se produisit. Et tout planqué qu'il était, tout boudeur qu'il pouvait paraitre d'un point de vu extérieur, renfermé sur lui même et pas vraiment prêt a faire un nouveau pas vers l’extérieur, il ne pu l'ignorer; l'improbable.
Her s'excusait.
La fille demandait pardon. A répétition.
Sa voix, elle était changé, elle était brisé. En mille morceaux comme ce cœur partagé.
L'Hérissé ne bougea pas, mais ses yeux s'ouvrirent, même s'il n'y voyait rien dans une telle position.
Écroulée la fille, elle tombait en morceaux. Cassée.
Miroir cassé.

Elle s'insultait maintenant, et ca ne lui plaisait vraiment pas au garçon. Qu'est ce qu'il se passait?
Ça.
Elle était ça! C’était ainsi qu'elle se désignait elle même? n'avait-elle donc aucune considération pour sa propre personne?
Il ne disait rien, ne bougeait pas, toujours planqué contre lui même, mais a l’intérieur, ca grondait.
Il n'aimait pas qu'elle se déprécie de cette manière, qu'elle s'auto flagelle comme ca.
C'était vrai, elle avait un peu déconné, mais lui aussi il lui en avait fait voir! Et pas plus tard que le jour même!
Il s'était excusé lui aussi, et s'était même traité de con! Finalement, a ce moment la, ils étaient pareil, les deux.
Alors il savait. Il comprenait ce qu'elle ressentait. Peut être aussi un peu ce qu'elle espérait, ce qu'elle voulait?
Non peut être pas quand même.

- Je sais pas si t'aurais du me repêcher, au final. Pour ce que ça te réussit. Et puis je ne sais même pas ce que je suis, au final, alors..

Il serra les dents, grimaçant contre ses genoux.

- T'as raison, c'est pas Her la Fille qu'il faut m'appeler. Plutôt Stupid l'Inachevée.

"Arrête"

Le ton avait été froid, plutôt brusque, et lentement, se passant les mains sur le visage, Apache se redressait. Il renaissait un peu, au final, sortit de son mutisme. Il se frottait les yeux, comme pour effacer quelque chose, et il devait bien l’admettre, pour ce qui était du droit, c'était pas la meilleur idée qu'il ai pu avoir.
Putain ca faisait mal!

"Arrête de dire des trucs comme ca... Steuplé."
Il parlait de quoi? Du moment ou elle s'était énervé et ou elle l'avait littéralement pourri? Ou du moment ou elle s'insultait elle même? Peut être les deux a la fois.
Doucement, un peu timidement, il tourna la tête dans sa direction, la regardant avec un air pas trop sur de lui.
Et aoutch.
Ca faisait mal.
Mal ouais, littéralement, de la voir dans un état pareil!
Pire que des bleus, ca, bien pire.
La voir aussi mal, aussi vulnérable, ca lui tordit les boyaux, alors sans trop réfléchir, et par ce qu'il n'avait pas très envie de verbaliser, il se rapprocha de nouveau d'elle, la capturant dans ses bras, la serrant contre lui tout en lui caressant le dos.

"Arrête, c'est bon, c'est pas grave"
Il parlait tout contre son cou, et puis, comme un reflex, il souffla tout contre sa peau.
Une fois.
Deux fois.
Trois fois.

Ca avait marché la dernière fois. Elle était revenu a la vie un peu, grâce a ca! Ca lui avait réchauffé le corps, alors cette fois ci, ca pourrait peut être lui réchauffer le cœur?

C'est pas grave Her, je t'en veux pas. Je ferais juste plus attention la prochaine fois.
Petite entaille dans la confiance qu'il avait misé en elle, la Veilleuse.
Mais rien d'irréparable pas vrai?

"Dis pas des trucs comme ca. T'es pas stupide, t'es pas conne, t'es pas inachevé. T'es pas celle que tu crois, voila."

C'était tout.
Juste ca.
Rien que ca.
Un gros morceau, en fait.

Cheffe ou pas cheffe.
Enfoiré de Scar, cet accro la était un peu de son fait.
Connard de Crs.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Dim 7 Aoû 2016 - 23:36

Arrête. C'était tout. Arrête. Un ordre, une guillotine. Un ton froid, qui ne lui allait pas au crêteux. Mais Her avait obéi, contrite. En silence, elle s'était un peu plus écroulée.

Poussière, tu redeviendras poussière.

Her n'entend qu'à moitié le reste de ce que tu dis, elle entends des mots vaguement, ça ricoche à son oreille. Apache, ton langage est autre, aujourd'hui. Elle ne te comprend plus. Une de ses mains frôle les morceaux de la sucrerie, et la Fille pleure de plus belle. Cassée cassée cassée.

Bonne pour la décharge.

Et toi tu l'approches, tu la touches. La Fille sursaute et glapit, la Fille tremble. La Fille n'est qu'une blessure, une plaie béante. La Fille se considère comme indigne de ça, ton attention. Indigne de toi, indigne d'elle-même. Pourtant, quand t'es bras l'entourent, elle ne s'en débat pas. Ses sanglots redoublent, mais c'est contre toi qu'elle se blottit, ses mains agrippent tes habits comme pour s'accrocher, ne pas couler. Ne pas se noyer. Aide la, aide la, aide la.

Pardon.

Et tu l'aides, au final. Tu lui souffles ton énergie, comme au Bassin. Tu la maintiens, comme au Bassin. Tu la ramasses, comme au Bassin. Est-ce vraiment une bonne idée ?

- Je veux pas que tu m'en veuilles, je veux pas que tu partes, je veux pas qu'on se fâche. Je veux pas je veux pas je veux pas, et je dis des trucs moches et faux, pardon. Mais s'il-te-plaît pars pas.

Elle s'agrippe, elle pleure, elle meurt. Tellement misérable, c'en est pathétique.

- Je sais pas ce que je suis, ou qui, ou quoi. Je dormais, j'me posais pas la question, et toi tu m'réveilles, et ça fait mal.

Mal mal mal. Pardon.

- J'ai besoin de toi Apache. Parce que je ne sais plus dormir.

Trop lamentable, à mendier de la loyauté à celui qui provoque ce charivari. Tu la réveilles, et elle te demande de rester ? Tss ! Masochisme, un peu, non ? Her est une fontaine, Her est un océan. Elle ne savait même pas qu'elle avait toute cette eau en elle, ni tout cet air qui peine à sortir. Mais finalement, au bout d'un moment, l'eau se tarit, l'air aussi. Ça bourdonne dans sa tête, ses yeux piquent, son nez coule, ses doigts sont emmêlés dans ton t-shirt. Doucement, Her se force à desserrer son étreinte, pour ne pas te blesser plus. Mais c'est sans doute trop tard.

- Je ne sais pas qui je suis Apache. On m'a jamais laissé choisir, je crois. Alors je suis ça, la Normale. La Fille. Her. C'est mieux que rien, non ?

Her renifle contre toi, baisse la tête. Mais ne te quitte pas, ne peut pas.

- J'ai pas le droit de faire ça. T'obliger à être là, alors que je fais de la merde avec toi. Pardon. Mais tu sais..

Nouveau reniflement, Her essuie son visage du revers de manche et elle lève enfin les yeux vers toi. Rouges, humides, brillants, et avec une mine épouvantable. Mais au moins, elle ne pleure plus trop. C'est déjà ça.

- J'ai jamais été aussi vraie qu'avec toi. T'es le seul à voir.. Pas l'autre, pas juste la Normale. T'es le seul à qui je montre.. Moi ?

Ça s'était fini comme une question. Elle, moi, ça, Her ne sait même plus comment se désigner. Paumée la Fille, déboussolée. En ruine. Mais peut-être que de ça, elle pourra faire quelque chose d'autre ? Et toi, Apache, tu restes ? Tu restes avec elle, dis ? C'est ce que son regard demande, tout en ayant peur de la réponse. Parce qu'elle a merdé, qu'elle t'as foutu en pétard, et que sans doute tu vas la laisser là. Ça ne serait que Justice, après tout ce qu'elle t'a balancé. D'une pichenette, tu peux l'achever.

Pardon.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Lun 8 Aoû 2016 - 7:12

Et les larmes de Her coulaient, encore et encore, accompagnées de gros sanglots. Comme une enfant. Une enfant qu'elle était. Elle avait déjà pleuré a cause de lui, la Fille, mais jamais comme ca, jamais sans aucune barrière, comme un barrage qui cédait et laissait s'échapper des montagnes de flots salés, plus rien ne pouvait les arrêter. Dévastateurs. Ils emportaient tout sur leur passage.
Elle s'agrippa a lui, serrant ses vêtements dans ses mains crispées, tremblante, et Apache resserra un peu plus sa prise, la berçant doucement, cherchant a la calmer.
"Chhht chhht... C'est rien, C'est finit." Voix douce, plus basse qu'a l’accoutumé, presque un ronronnement tout contre Her pour l'apaiser. "Je pars pas, je suis la, regarde." Les muscles tendus, la douleur remontait, ricochant jusque dans son échine, mais le punk n'en montra rien.
C'était vrai, il avait mal, serré comme ca, capturé par Her et lui même répondant a cette étreinte qu'il avait de toute manière lui même amorcé. Ca faisait mal, mais qu'est ce que ca pouvait bien faire?
A ce moment la, ca n'avait aucune importance.
Par ce que Her avait besoin de lui.
Maintenant.
Par ce qu'il l'avait réveillé alors qu'elle dormait?
C'était ce qu'elle lui disait, toujours agité dans ses bras, et Apache, lui, continuait a lui caresser le dos, a la bercer avec douceur.

- J'ai besoin de toi Apache. Parce que je ne sais plus dormir.

Petit froncement de sourcils sans qu'elle ne puisse le voir.
Il l'avait réveillé, ouais. C'était ce qu'elle avait dit.
"J'ai besoin de toi"
En y repensant, le rouge lui monta aux joues, un malaise l'effleurant.
Cette situation, elle faisait écho a une autre.
Elle faisait écho au bassin.
Elle faisait écho a lui.
Lui qui s'était écroulé devant elle.
De la même manière, il avait a ce moment la perdu le contrôle, s'effondrant comme un château de cartes dont on avait balayé la base d'un revers de la main.
C'était a ce moment la qu'il s'en était remit a elle tout entier, sans limite.
C'était a ce moment la qu'il l'avait... Embrassé. Effleuré.

Her se détacha quelque peu de lui, provoquant une grimace chez le punk qu'il ne pu contenir, douleur lancinante qu'il voulait ignorer mais qui était pourtant toujours bien la.

"Je ne sais pas qui je suis Apache. On m'a jamais laissé choisir, je crois. Alors je suis ça, la Normale. La Fille. Her. C'est mieux que rien, non ?"

C'était bizarre, mais un léger sourire naquit sur les lèvres du punk. Il souriait, même si c'était très fugace, furtif a sa manière. "Faut pas laisser les gens décider pour toi." Avec délicatesse, il passa ses doigts dans les cheveux de la fille, toujours dans cette même volonté de l'apaiser, comme s'il la recoiffait alors qu'au final, ils allaient très bien ses cheveux.
Doux.
Comme il l'avait pensé.
"C'est a toi de décider de qui tu es. Mais laisse toi le temps. Ca va venir tout seul."
Sa main effleura le cou de Her alors qu'il ramenait ses cheveux en arrière, les rassemblant encore et encore.

"Tu m'oblige a rien. Personne m'oblige a rien, tu l'sais bien"
Sourire dans la voix, et pas que, mais bien vite, la tristesse reprit ses droits sur son visage amoché alors que la Fille relevait les yeux vers lui. Rougit, les joues inondées de larmes, défaite, complètement défaite. C'était vraiment affreux de la voir dans un état pareil.
"J'ai jamais été aussi vraie qu'avec toi. T'es le seul à voir.. Pas l'autre, pas juste la Normale. T'es le seul à qui je montre.. Moi ?"

Ses yeux noirs plongés dans ceux inondés de larmes, Apache resta un instant silencieux, la fixant tout en continuant de lui caresser les cheveux, les replaçant en arrière, inlassablement. Puis, il releva les mains jusqu’au visage de la Fille, l'encadrant, posant ses paumes sur chacune de ses joues détrempées, essuyant les larmes de ses pouces, doucement, avec grande attention.
Il la regardait, sans rien dire, une de ses mains se détachant pour revenir lui caresser la joue de ses phalanges.
Elle était douce, tellement.
Avait l'air fragile, tellement.
Sa peau blanche, marquée, rougit par les sanglots, en comparaison de ses mains sombres et tatouées, ca faisait bizarre. Comme si le moindre geste trop brusque aurait pu la casser définitivement. Comme si cette peau de porcelaine pouvait littéralement de briser sous ses doigts trop rude.

"Tu sais ce que je vois, moi?"
La voix d'Apache, elle était un peu différente de d'habitude. Moins vaillante, moins défiante, plus profonde peut être. C'était toujours la sienne, mais il y avait un truc. Un quelque chose d'inédit. "Je vois une fille... très jolie..." Ouais ouais bon, ca on s'en foutait un peu non? "Avec un putain de caractère..." Tout en parlant, il continuait de lui caresser le visage, replaçant ses mèches qui ne cessaient de retomber, essuyant ses larmes qui possiblement ne tariraient jamais. "Qui se laisse pas faire. Avec une faculté d'analyse de fou." Son regard, a l'Hérissé, il se faisait plus doux, plus attendrit. "Capable de déplacer des montagnes pour ce qui lui parait important." Ouais, des montagnes! Tu te souviens Her? Comment tu avais montré comment repousser cette montagne de peur, au bassin. "Têtue comme une mule" HO! C'était l’hôpital qui se foutait d'la charité la! Ca lui allait bien de dire ca, au punk. "Et toujours prêtes a donner d'elle pour un camarade." Tellement bienveillante. Tellement... "Même quand ils sont du genre très chiant! Une veilleuse dans la nuit." Petit sourire en coin alors qu'il ne la lâchait bien sur toujours pas des yeux. "Je te vois briller, Her."

Ouais, une lumière.
Une étoile qui se dévoilait dans le ciel de la nuit.
Vraiment? Une étoile? Peut être bien plus que ca. Peut être bien la Lune qui a mesure que les nuages s'écartaient se révélait être une véritable lanterne dans les ténèbres, éclaboussant tout de sa lueur.
Et dans le cœur d'Apache, il y avait un truc.
Un truc étrange.
Un truc bizarre.
Un truc non identifié qui le faisait battre un peu plus fort alors qu'il la regardait, la Fille.
Un truc pas clair.
Ho c'était loin! Une esquisse d'un truc tout au plus! Même pas! Un premier coup de crayon peut être.
C'était loin ouais, très loin.
Mais c'était dangereux.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Lun 8 Aoû 2016 - 21:28

Elle pleure elle pleure elle pleure. Le monde devient un océan de sel, et Her s'accroche à toi. Le récif, le refuge. Ta voix roule, elle est plus basse que d'ordinaire, elle est calme, elle fait du bien. Her se trouve misérable, elle hoquète, s'accroche à toi. Pardon, pardon, pardon. Pars pas, pars pas, pars pas. Et ta voix aide, doucement mais surement.

Elle hoche un peu la tête quand tu lui expliques des trucs. Que personne ne peut choisir. Ah bon ? Confusément, elle se dit que si, que des gens décident et que c'est comme ça. En tout cas pour elle. Comme les gens du grand arbre qui la nomment, ou qui lui disent dans quel groupe aller, ou quel surnom porter. Her se bouffe les lèvres, essaye de se reprendre, et sourit presque. Mais c'est moche, c'est tordu et maladroit. Foutue foutue foutue. Et toi t'es là, et personne t'obliges à rien, et bordel t'as l'air tellement libre que ça lui en fait mal, à la Fille. Trop de liberté, comment on fait pour l'endosser ?

Et ça pleure, et ça pleure, et elle pleure.
Tes mains sur son visage, elle hoquète de surprise, te regarde avec des yeux un peu inquiets. Parce qu'elle te voit, qu'elle peut pas faire autrement. Tu la tiens, tu la bloques, tu l'obliges sans forcer à se concentrer sur toi. Sur ta peau de soleil, sur tes yeux de nuit, sur tes éclats de métal. Y a même plus de place pour les crêtes, pour le reste. Y a toi, y a tes mains, et le flash du Bassin lui revient alors que patiemment tu essuies la pluie de ses yeux. Elle a peur de ton regard, si tu savais. Et toi, tu commences, et elle son souffle s'arrête. Pour un peu, elle en oublierait de pleurer.

Ça commence en force, avec une fille très jolie.

- Hein ?

C'est murmuré de surprise, avec du rose aux joues et de grands yeux très surpris. Mais qu'est-ce que tu raconte, Apache ? Jolie, jolie en quoi ? Très ? Le putain de caractère, ça passe un peu mieux, c'est pas aussi fortement positif. Et puis même elle doit bien l'admettre, hein : elle ne t'a pas montré un exemple de modération. La Fille cligne des yeux, et boit tes paroles à défaut de respirer normalement. Mais y a moins d'eau, y a moins de sel. Sous la surprise, sous ton emprise, la source s'est tarie. Qui se laisse pas faire, mouais, elle suppose. Mais la faculté d'analyse de fou la reprend de court, et Rose numéro 1 laisse la place à Rose corsé sur son visage. Qui s'incline devant Rouge rosé, puis Rouge écarlate cramoisi quand tu continues et parle de la veilleuse. C'est dommage qu'elle n'ait pas connu la pub. Sans aucun doute Her aurait fait le lien avec ce fameux slogan "Mais un luminou dans le noir, on peut le voir." Là, elle, c'est avec son rouge néon qu'on ne peut que la voir, les yeux brillant, le rire gêné, les larmes qui perlent et roulent à nouveau sur ses joues quand tu dis la voir briller. Mais ce ne sont plus les même, plus du tout.

- Mais t'es con putain.

C'est dit avec un petit rire, un sourire ultra embarrassé, des yeux paumés mais qui pétillent, une main qui frôle la tienne en remerciement. Gênée gênée gênée.

- Je ne suis pas sûre d'être un tiers de tout ça. Mais ça fait plaisir, je crois.

Elle croit ? Elle croit juste ? Elle te sourit, pourtant, pour de vrai. Elle te sourit et se redresse un peu, pour t'embrasser la joue. C'est doux, c'est léger.

- Merci Apache.

Et elle se recale, te regarde, plus rouge que jamais. Mais sans fuir non plus. Une main toujours à frôler ton t-shirt, l'autre qui abandonne ta main pour retomber mollement. Un mal de crâne s'amorce à cause des émotions et des sanglots, et ses yeux la brûle, et Her est épuisée. Mais t'es resté.

- Promis. Je dirais plus ce que t'aime bien ou pas chez moi. Je vais essayer de. Euh.

Ouiiiii ?

- Juste. Te croire ? Me trouver ? Enfin, je sais plus. Ce que t'avais dit, là.

Reniflement. Elle fait la moue, pas sûre d'elle pour deux sous.

- Je promets pas d'y arriver. Et ça sera pas pour les autres.


Trop tôt pour ça. Déjà ça, c'est..
Oh merde, elle a vraiment dit qu'elle fera ça ?






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mar 9 Aoû 2016 - 15:20

Sous les doigts d'Apache, elle avait prit en couleurs, la fille, rougissant a mesure que lui parlait d'elle; lui exposant un portrait qui pourtant lui paraissait assez fidèle!
Her, elle, elle n'était pas sur! Pas tout a fait convaincu!
Et bein tiens... Quelle surprise!
Le contraire l'aurait bien étonné!
Mais le principal, c'était qu'elle souriait! Ha ca faisait du bien de de nouveau la voir rayonner! Qu'elle ne soit plus ce morceau de ciel gris, nuageux, orageux et surtout pluvieux!
Ses yeux pétillaient de nouveau, couleur vie, et il n'y avait rien de mieux pour mettre du baume au cœur...
Ha si.
Peut être qu'il y avait mieux encore.
Ce qu'elle venait de faire, la fille, justement!

Paf, sans crier gare, sans que le punk ne s'y attende une seule seconde, elle lui embrassa la joue juste avant de le remercier.
Comme ca, comme si de rien!
L'Hérissé lui, eut comme réflexe de porter la main a sa joue, avant de piquer d'un fard du style pas discret. Seul réconfort? Her avait été aussi rouge que lui juste avant!
Mais bon, ca restait maigre pour combattre la gène malgré tout. Pour le coup, son cœur avait fait une sacrée accélération, et une embardé en prime!
"Euh.. Mais nan.. c'est rien" C'était normal de réagir comme ca non? Comme quand il l'avait tiré de sous l'eau, au bassin! C'était normal.
On ne laissait pas couler un camarade, que ce soit sous l'eau ou sous les larmes!

- Promis. Je dirais plus ce que t'aime bien ou pas chez moi. Je vais essayer de. Euh.... ... Juste. Te croire ? Me trouver ? Enfin, je sais plus. Ce que t'avais dit, là.

Le français se mit a rire, son sourire revenu, l'orage passé, déjà loin a l'horizon.
Et pourtant, le paysage avait changé.
Ho ce n'était pas grand chose, une petite touche de ca par ici, une petite touche de ci par la...
Rien de remarquable au premier coup d’œil.
Mais malgré tout, il y avait quelque chose.
C'était comme jeter une pierre dans un étang! A ce moment la, l'eau s'agitait, se troublait, pour au final reprendre son aspect calme et serein! Cependant, la pierre restait au fond du lac, le changeant profondément même si imperceptiblement.

"Je promets pas d'y arriver. Et ça sera pas pour les autres."

"Nan, ce sera pour toi!" Apache était presque sur que ce n'était pas ce que Her avait voulu dire, mais pour le coup, la réponse lui était venu naturellement, avec un sourire taquin aux coins des lèvres.

Ho et puis allez!

Le chasseur la choppa par le bras et la tira de nouveau vers lui, la serrant fort fort dans ses bras, plus que d'habitude encore, ses côtes le faisant atrocement souffrir, certes, mais tant pi! Et puis il la relâcha aussi sec. Comme un genre de conclusion.
"J'aime pas quand on se bouffe la gueule, mais j'adore quand ca va mieux ensuite! C'est grave docteur?" Et il ponctua sa question d'une mine joueuse, digne de celle d'un sale gosse, pire peut être que celles que pouvaient tirer Anyway dans ses grands jours!






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mar 9 Aoû 2016 - 20:57

T'as le feu aux joues, et Her sourit. C'est mignon. Et puis elle se sent moins seule, au moins. Contente de son effet de surprise aussi, comme une revanche de.. L'autre jour, là. Hrm, bref. Pourquoi faut-il qu'elle y pense encore, à ça, hm ? Mais elle est fière d'elle, ouais, et la Fille arbore un sourire en coin mutin.

Ta main sur la joue, ça la fait sourire un peu plus. Y a comme un air avec sa propre réaction, après tout. Rouge rouge, au moins vous êtes assortis. Et le rire est de retour, et cette complicité aussi. C'est fou comme vous changez vite de répertoire émotionnel, tous les deux. C'est fou comme c'est intense, aussi. Mais Her profite, à fond, et hausse des épaules quand tu lui réponds. Pour elle ? Vraiment ? Bah, c'est que ce n'est pas si important, alors. Mais justement, non. Une voix lui souffle que ça l'est, qu'il le faut, qu'il faut essayer. Ta voix à toi, peut-être, Apache.

Elle allait répliquer, quand y a ta main qui kidnappe son bras. Qui la kidnappe toute entière, en fait. Beum, câlin dans la face ! Her ouvre grand les yeux de surprise et ne comprend pas ce qui se passe qu'elle est contre toi et prisonnière. Volontiers docile, c'est par un sourire qu'elle répond, et en te rendant l'étreinte. Moins violemment pour ne pas trop te blesser, mais oui, le câlin elle te le rend bien volontiers. C'est comme un pacte de paix. Une belle conclusion. Tu restes.

Pour le moment.

C'est à peine que cette pensée l'a effleuré que déjà tu la libères. Pwof, terminé. T'es étonnamment brusque, mais étonnamment attentionné en même temps. C'est.. Étonnant. Et ta phrase la laisse surprise quelques instants, tu la prends décidément de court. Comme un nouveau jeu dont toi seul connais les règles. Avec un petit rire Her sourit en coin.

- J'espère que pas, sinon je suis mal barrée aussi.

Une main qui remet nerveusement une mèche en place. Comme si ses cheveux n'avaient pas été assez tripotés aujourd'hui.

- Je crois que c'est assez normal de préférer les réconciliations que les engueulades. Je préfère aussi en tout cas.


Pis elle aime bien les câlins. Léger regard vers toi, et elle soupire un peu. Main sur ton épaule, légère légère.

- Fais gaffe de pas te casser plus. Tu devrais peut-être te reposer. Je sais que t'es solide et tout, hein. Mais c'est pas une raison.

Et puis elle, et bah.. Et bah elle ne va pas trop tarder, non plus. Tiens d'ailleurs.. Voile d'inquiétude à nouveau dans son regard.

- Tu te sens en état pour rentrer au camps, d'ailleurs ?






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mar 9 Aoû 2016 - 22:00

Ouais c'était vrai! C'était normal de préférer se réconcilier! Mais il fallait noter que sans engueulade, pas de réconciliation justement! Est ce que ce serait sous ce signe que se profilerait leur relation?
Un long torrent déchainé a la place d'un long fleuve tranquille?
Tant qu'il restait long...

Her lui jeta un regard un peu brillant, lâchant un soupire mais sa mine se faisant tout de même souriante par la suite.

"Fais gaffe de pas te casser plus."
Apache cligna des yeux, son sourire s'agrandissant alors que son regard, lui, se faisait plus aiguisé. "Tu devrais peut-être te reposer. Je sais que t'es solide et tout, hein. Mais c'est pas une raison."
Jeu?
Ca sentait le jeu, ouais.
Le regard du punk se fit plus taquin, plus brillant.

"T'as peur de m'casser en serrant trop fort?"
Il y avait visiblement un petit air de provoque dans le ton qu'il avait employé! Sourire en coin, petit mouvement de sourcils, style "Tu m'cherche?" "Je te l'ai dit, c'est pas toi qui va me mettre par terre!"
Il se mordit la lèvre inférieure pour ne pas se marrer, par ce qu'en réalité, c'était bien lui, qui cherchait! Et ca l'amusait!

"Tu te sens en état pour rentrer au camps, d'ailleurs ?"

Cette fois, il lâcha un soupire,  détendant ses jambes, les bougeant comme pour les tester. Ca tirait, c'était douloureux, il réprima une grimace!
C'était sur, c'était pas soigné, loin de la! Mais il y avait du mieux!
Les crèmes avaient eu l'effet de détendre ses muscles, faisant en sorte qu'il ne se fasse pas plus mal a chaque mouvement de sa part.

"Ouais, j'pense ca devrait l'faire."
Mais bon, il était pas super pressé non plus. C'est qu'il avait un sale souvenir de lui a genoux a quelques pas de la, rageant par ce qu'il ne parvenait plus a se mettre debout.
Angoissant.
Il n'avait vraiment pas envie que ca recommence.
Une fois, c'était déjà trop.
Au moins il n'y avait eu que Her pour en avoir été témoin!

"Je vais y aller doucement, et ca ira je pense. T'inquiète pas!"
Il fit un nouveau sourire a la fille, voulant la rassurer. "Même s'ils m'ont pas raté, putain" Ce fut lancé avec une certaine légèrté, presque sur le ton de la plaisanterie, et pourtant, il n'y avait rien de plus vrai et de plus douloureux, a ce moment la.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mer 10 Aoû 2016 - 0:44

Tu sais qu'elle s'inquiétait pour de vrai ? Mais toi, tu fais le bravache, hein ? Bah oui, parce que t'es homme, t'es mâle t'as de la testostérone en intraveineuse, pas vrai ? Et puis ça veut dire quoi, ça, te serrer trop fort ? Qu'elle t'a fait un câlin de merdasse ?

- Bah dis le tout de suite, hein, si t'es pas content du câlin !

elle a un sourire en coin et redresse le menton en geste de défi. Heh, pas peur ! Sentinelle, oh ! Tu crois quoi, qu'elle va baisser les yeux ? Kedal. Elle te fixe droit devant, avec un air espiègle à peine voilé.

- Le jour où t'es en état de suivre mon petit père, on en reparle.

Tu cherches ? Tu trouves ! T'as bien dit qu'elle avait un putain de caractère, non ? Ça trotte dans sa tête et ça revient un peu. Faudra qu'elle prenne le temps de réfléchir à tout ça, à comment tu la vois. Mais spontanément, elle se dit que c'est trop beau pour être elle. Une sorte d'Amazone solidaire, et Her ne se reconnait tellement pas là-dedans.

Quand tu embrayes plus sérieusement -enfin!- elle t'observe un peu inquiète, un peu rassurée. Va savoir si ce que tu lui dis sur ton état, c'est du lard ou du cochon. Mais en attendant, elle ne peut que se fier à ta parole. Se recalant un peu différemment parce que ses jambes ankylosent, Her en profite pour virer quelques herbes qui s'agrippent à ses habits. Des vestiges de son effondrem- non elle ne veut même plus penser à ce moment. C'est trop la honte, trop frais, trop douloureux. Avec un sourire presque plus doux, la voilà qui incline la tête sur le côté pour te regarder à nouveau.

- On rentre ensemble si tu veux.

Pas de moquerie, pas de mauvaise blague. Juste une main tendue, juste un geste qui part d'un bon sentiment. Her te laisse la possibilité de refuser ou d'accepter qu'elle t'accompagne tout en gardant ta fierté. Elle essaye, en tout cas. Quelque part, elle a presque peur de te laisser. Peur d'un au revoir.

TIRE TOI !

Mais tout ça, ça se passe en un instant, et déjà tu embraye sur une nouvelle réplique, et aussitôt un truc change chez elle. Le regard se durcit, les lèvres se plissent.

- Oh, c'est à charge de revanche.

Ça casse, ses mots, ça coupe. C'est froid, et Her se force à décrisper ses mâchoires qui se sont contractées d'instinct. Parce que faut dire ce qui est. Ces petits cons, elle veut leurs faire bouffer le sol, et qu'il marine au cachot un bon moment. Pour peu, la sentinelle voudrait même qu'ils se débattent quand elle les trouvera. Juste pour le plaisir de répliquer, de les mater, de les faire plier. Qu'ils regrettent. Un jour de cachot pour chaque protestation, deux pour chaque insulte. Voilà un truc qu'elle pourrait faire, oui.. Mais d'abord, les trouver. Ensuite punir.

Quitte à être Cheffe et sale, autant que ça serve.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mer 10 Aoû 2016 - 7:47


- Le jour où t'es en état de suivre mon petit père, on en reparle.

- Quand tu veux, ou tu veux, Sentinelle!
Regard brillant et sourire dévorant, jouer avec Her, ca ce serait chouette! Il était sur qu'elle était du genre a taper fort, mais aussi certain qu'il n'aurait pas de mal a la gérer!
Oui oui, même maintenant il avait de l'espoir!
Trop sur de lui, le punk, encore et toujours! Cela finirait par lui jouer des tours... Plus grave que ce que ca lui avait apporté jusqu'ici comme problème!
Toujours cet orgueil, toujours cette fierté, décidément, il ne s'en débarrasserait jamais!
On avait beau lui faire la leçon, il avait beau acquiescer, il semblait qu'il était incapable de réellement intégrer les choses dans sa petite caboche mal peigné.

Il n'y avait que quelques nuances parfois, qui apparaissaient.

"On rentre ensemble si tu veux."


Apache détourna les yeux, son sourire se fanant quelque peu, mais restant tout de même toujours la, en fond, pour au final hocher doucement la tête a la positive, silencieusement.

Des nuances oui.
Her avait réussi a démolir quelques strates de cette carapace de fierté qu'il s'était fabriqué.
Confiance en elle?
Oui au final. Malgré tout, il restait. Même si toujours prêt a décamper a tout moment!
Mais la, pour l'instant, il restait oui.

Et puis, il y eu comme un changement de température, un mouvement d'ambiance. Il faisait froid soudain dans les mots de la Fille, dans cette phrase toute simple qui au fond ne disait rien mais semblait chargé de nombreuses promesses a venir.
Le regard sombre revint a elle, les sourcils froncés. Pas en colère non, juste curieux. Méfiant? Un peu.

"Tu compte faire quoi?"


Apache avait bien une petite idée de ce a quoi pensait Her, mais a vrai dire, il n'était pas très sur.







"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mer 10 Aoû 2016 - 22:27

Quand elle veut où elle veut ? Sentinelle ? Aaah, il est comme ça le Apache. Home il a le câlin, hop elle est juste la sentinelle, hmm ? Her a le regard espiègle et te fait une grimace bravache.

- Quand tu veux je te mets la pâté, Chasseur. Nous on affronte les humains, pas les lapins !

Oh la garce ! Elle a le sourire en coin et l’œil canaille. C'est que tu la cherche, hein. Si tu n'avais pas été cabossé, peut-être qu'elle t'aurait poussé. Si tu n'avais pas été cabossé, peut-être que vous auriez joué. Qui sait ? En tout cas elle apprécie que tu ne te froisses pas. C'est qu'elle avait un peu peur, quand même. Que tu te braques, que tu t'énerves. Que ça pète, encore une fois. Pitié non.

Mais au final, c'est elle qui a les nuages qui reviennent d'abord. Avec le regard noir, le visage froid. Et ta question, Apache. Ta question à laquelle elle ne peut pas répondre comme elle aimerait. Her voudrait pourvoir te dire qu'elle va leur péter les rotules, leur faire bouffer le sable. Les pulvériser, en somme, parce que vrai que ça la tenterait bien. Mais un regain de conscience professionnelle en quelque sorte la pousse à se maitriser. En tout cas à essayer.

- Les traquer, les trouver. Punir.

Soupir nerveux, Her remet une mèche en place. Soupir encore, pour essayer de calmer ses nerfs. Elle roule des yeux, exaspérée d'elle même, et finalement regarde vers le camp.

- Honnêtement, j'ai juste envie de leur péter tous les os et qu'ils bouffe leur misère jusqu'au trognon. J'ai même envie qu'ils résistent juste pour le plaisir que leur péter les dents. Mais si je fais ça, je ne vaudrais pas mieux qu'eux. Donc..

A nouveau, Her te regarde. Et, tiens ? Elle sourit. Mais un sourire d'un genre nouveau, un sourire carnassier.

- En ce moment, c'est con pour eux, la loi, c'est moi. Et faut la faire respecter, pour tout le monde.

Un sourire de chasseur.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Jeu 11 Aoû 2016 - 8:20


- Quand tu veux je te mets la pâté, Chasseur. Nous on affronte les humains, pas les lapins !

Une expression de surprise prit soudain place sur la mine du punk, les yeux ronds, la bouche entre ouverte en un "ho" silencieux!
Alors la...
Alors LA!!!!
Sa bouille d’ahurit fut rapidement fendu d'un grand sourire espiègle, faisant écho avec celui de Her! Mais il était sous le choc l'Hérissé! SOUS LE CHOC!

"On va voir comment tu t'en sortira face a un très gros lapin!"

Oui oui, il venait lui même de se qualifier de gros lapin, avec les oreilles sur la tête et la queue en pompon! Il était comme ca le chasseur, pas toujours un excellent sens de la répartie! Ou alors c'était du génie, mais il était incompris!
Dans tout les cas, le défi était relevé!
Mais Her ne voulait pas s'en prendre a lui tant qu'il serait blessé! Certes... Cela fausserait en effet peut être le jeu, et au fond, Apache savait bien que se bagarrer avec les jambes dans un état pareil ce serait quand même moins drôle que s'il était capable de tenir debout tout seul plus de deux minutes!

"Quand je serais réparé, on se fait ca alors!"
Ca ne devrait pas prendre tant de temps que ca après tout, non?
Certains étaient du genre a inviter au cinéma, mais ici, il n'y avait pas de cinéma! Pas même de téléviseur! Pas même de films en fait!
D'autres invitaient a diner! Ca, ca aurait pu se faire, un pic-nique au clair de Lune! Bon, le temps ne s'y prêtait pas trop par contre, il fallait bien l'dire!
Apache lui, il invitait a se taper sur la gueule!
Si ca c'était pas romantique hein!
On reconnaissait tout de suite le français et sa culture de la romance! Non?

Et puis, Her répondit a la fameuse question posée.
Ce qu'elle comptait faire?
"Les traquer, les trouver. Punir."
L'Hérissé eut un mouvement de sourcils alors qu'il clignait des yeux.

"Honnêtement, j'ai juste envie de leur péter tous les os et qu'ils bouffe leur misère jusqu'au trognon. J'ai même envie qu'ils résistent juste pour le plaisir que leur péter les dents."

Nouvelle gueule choqué, le retour du "ho" muet, les yeux écarquillés et les sourcils haut.
W..wha!
Un putain... De caractère.

"Mais si je fais ça, je ne vaudrais pas mieux qu'eux. Donc.. "

Le métisse eut très envie de lui répondre que ca, on en avait rien a foutre, mais les yeux de la fille le coupèrent dans son élan, lui faisant ravaler sa salive.
Cette mine qu'elle tirait.. Ce sourire.
Putain de sourire qui faisait frissonner! Carnassier!
Le garçon se mordit la lèvre inférieure, quelque peu déstabilisé.
Alors c'était aussi ca Her? Un petit coté sadique pas piqué des hannetons!
Grisant... Ca la rendait plus épicé encore!
Ca lui allait tellement bien, et ca donnait encore plus l'envie de se frotter a elle (On parle bien de bagarre hein)

- En ce moment, c'est con pour eux, la loi, c'est moi. Et faut la faire respecter, pour tout le monde.
"Holala oui, Cheffe Sentinelle" Apache avait prit une voix ronronnante, surjouant le mec très intéressé, saupoudré du "holala" typiquement français. "Tu sais que tu fais bien plus flipper que Scar?" Petit sourire en coin. "Quand il reviendra tu l'aura complètement déclassé!"
Si ca lui plaisait?
Un peu oui, un peu non.
Her en colère, Her sadique et effrayante, ca, c'était... Excitant?
Qu'elle veuille le venger, lui rendre justice (pourquoi? Il était passé ou lui?) c'était troublant. Un peu rassurant, un peu gênant. La veilleuse était la, elle faisait ce qu'elle avait dit qu'elle ferait.
Il aurait tout de même peut être préféré qu'on en parle juste plus, mais il voyait bien que cette option n'allait pas vraiment être envisageable.
Et la Her cheffe.
La Her sentinelle...
C'était juste bizarre.
Mais il n'y avait pas a se faire de soucis pas vrai? Elle était de la révolte! Elle était une révolutionnaire! Ce putain de poste, il ne voulait rien dire pour elle... Pas vrai?
Ca la dégoutait même.
Sur?
Pas sur...






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Jeu 11 Aoû 2016 - 22:26

Elle éclate de rire à ta répartie, la Fille ? Un très gros lapin, vraiment ? Ooooh ! T'es pas bien épais pourtant ! Her se marre un peu et se dit qu'il faudra trouver un truc pour consacrer ça. Une médaille ? Un autre truc ? Oh, peut-être une couronne de fleurs spéciales, avec des fausses oreilles ? Oh, faudra qu'elle ne parle à Pretty. Il n'a pas son pareil pour faire des trucs comme ça avec ses petits doigts de fée.

- Quand tu seras réparé, oui, monsieur Lapin. Mais gros ou pas, j'm'en fous : ça finit quand même en civet.

En fait, t'as réveillé le côté sombre de Her. Elle a son sourire de sale gosse, les yeux toujours pétillants. Contente de titiller un peu, et ton expression est juste trop belle. Ce Oh silencieux, ohoh ! Magnifique ! L'image restera gravée dans sa mémoire ! Promis !

Et puis elle enchaîne sur un ton plus piquant, et toi.. Bah la même. Sérieux, si si, ça étonne la Fille d'ailleurs. Un "Oh !" tout surpris tout pareil. Et cette.. Voix ? C'est quoi cette voix ? Ca surprend un peu Her au début, mais y a cette étincelle dans tes yeux qui fait passer le tout pour une blague mais.. Hein ? C'est au tour de Her d'être surprise et d'accuser le coup. Pire que Scar ? Non, elle n'a pas la classe comme lui, ou ce côté si mécanique. Ni cette efficacité. Mais bah, c'est juste une blague pas vrai ? Tu ne la compares pas vraiment à Scar, pas vrai ?

- Oh, j'en suis pas là, merci bien. Ses bras, ça m'irait pas, trop musclé. Puis j'aime assez pouvoir rester discrète. Et puis il me faudrait des yeux bridés.

Léger ricanement.

- Hop hop, ninja !

Her sourit de plus belle et regarde un peu vers le camps. Il faudrait y aller, quand même. Alors elle se retourne vers toi, plus calme. Mais de bonne humeur toujours, ça se sent.

- Je pense que je vais retourner au Grand Arbre, il faut bien. Tu en es ?

Parce que ouais, même là, elle te laisse le choix. Et si tu dis non, elle se lèvera et s'en ira avec un salut de la main. Et si tu dis oui, elle se lèvera et te tendra la main pour t'aider à te redresser, comme à un camarade.

Elle est comme ça, Her. Fidèle et loyale. Jusqu'au bout.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Ven 12 Aoû 2016 - 6:52

Monsieur lapin.
C'était bien comme ca qu'elle l'avait appelé hein?
MONSIEUR LAPIN!
Non mais... Hein? Quoi?
Ca se terminera quand même en.. EN CIVET?
Her, Her, Her... Décidément.
HER!

"C'est c'qu'on verra!" Il n'avait pas surenchéri, au final, le punk! Pas qu'il n'en avait pas eu l'envie, mais plutôt, il avait l'impression que la bagarre, ca allait être maintenant et pas plus tard s'ils continuaient cette escalade du "J'te cherche, tu m'trouve"

Lorsqu'il la compara a Scar, l'idée ne sembla pas trop lui plaire, et cette impression, par contre, plut pas mal a Apache.
Elle n'aimait pas qu'il la compare a un chef.
C'est que ce rôle ne lui plaisait pas, pas vrai?
Ouais, y'avait forcement de ca.

"Ses bras, ça m'irait pas, trop musclé."
Il pouffa de rire, imaginant la Fille affublé de tout ces muscles. "Tu t'defend, tu t'defend!" "Puis j'aime assez pouvoir rester discrète. Et puis il me faudrait des yeux bridés. Hop Hop, ninja!" Le français se mit a rire avec elle. "Pourquoi? T'aime pas ca non plus les yeux bridés?"
Petit regard moqueur, brillant d'une lueur taquine alors qu'il souriait toujours.

Et puis, l'heure arriva.
"Je pense que je vais retourner au Grand Arbre, il faut bien. Tu en es ?"

C'était vrai, il était peut être temps de rentrer. Combien de temps étaient ils resté la hein? Aucune idée, mais la nuit commençait déjà a tomber.
"Ouais..." Petite hésitation, son sourire retombant visiblement, remplacé par une expression quelque peu figé. "Ouais j'viens avec toi."

Her se releva et se retourna dans sa direction, lui tendant la main dans le but évident de l'aider a se relever, et quelque part, cela fit mal au punk. Enfin, surtout a son égo a vrai dire.
Il baissa une seconde la tête, vraiment pas fier de son état, puis releva les yeux vers elle, une mine un peu pathétique inscrite sur ses traits, avant de tendre le bras a son tour et de lui saisir le sien, juste au dessus du coude, lui permettant ainsi d'avoir une meilleur détente pour se relever.
Le métisse poussa sur ses jambes, grimaçant, lâchant même un gémissement. Peut être qu'il avait fait ca un peu rapidement... Mais merde hein! Au moins, maintenant, il était debout!
Il avait récupéré son épée en passant, toujours dans l'idée de s'en aider pour avancer.

"Ok, c'est bon" Il avait lâché ca juste après un long soupire, alors que ses yeux se fixaient sur le reste du trajet qu'il restait a parcourir. Ca allait être long, et surtout douloureux.
Il allait falloir être courageux!
Mais heureusement, il n'était pas seul, Apache.
Non.
Il y avait la Fille a ses cotés!
Il y avait Her pour le soutenir.

Par ce qu'elle était resté.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1506

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Lun 15 Aoû 2016 - 16:44

The End


Peter l'enfant magique aura eu ce pouvoir,
De te montrer de près les astres dans les cieux,
Mais seul Apache aura vraiment su te faire voir,
Que tu serais capable de briller autant qu'eux.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demain il pleut.   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Il pleut sur la ville
» MAX' Ϟ Demain, je serai le roi du monde. Mais pas aujourd'hui, je suis trop bourré
» [RP] Moi je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas
» demain je pars pour Saint Tropez pour 3 jours
» Pff, demain, c'est la rentrée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-