Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Sam 23 Juil 2016 - 21:18

Il avait sourit. Ça, ça faisait plaisir à voir. Même si bon, bien sûr, ça n'arrange pas tout. Y a encore des plaies qui restent et qu'il faudra guérir. Bien sûr oui. Bien sûr. Mais y a un mieux, déjà, et ça, ça la soulage. Ça lui enlève un poids, comme si se brouiller avec Apache c'était déjà trop pesant. Ça fait combien de fois qu'ils se parlent vraiment ? Trois fois ? Meh.

Tu l'as refait sourire, Apache, tu as vue ? A ton exclamation sur sa dette, elle s'anime un peu plus de vie à nouveau. Le ciel se dégage, tout doucement, et ton enthousiasme l'amuse. Ne rien te devoir ? Qui sait ? D'une certaine façon, si, un peu. Pas en dette de vie vraiment, mais plutôt comme une responsabilité, un marché accepté. Un truc obscure qu'elle avait verbalisé en parlant de veiller, et qui montre que ce n'est pas à sens unique. Même si différemment. Alors à ta réponse, elle se contente de hausser des épaules, comme pour balayer ça. C'est gentil, Apache, mais c'est pas vraiment ça. Pas vraiment important.

Assez bizarrement, elle a l'impression de te retrouver un peu. Pourtant, t'as jamais été très loin, t'étais là, tu peux même pas bouger. En gueulant tu étais là, en faisant mal, tu étais là. Mais tu n'étais pas le Apache au feu chaleureux, tu étais juste l'éruption, le volcan, l'incendie. Là, là avec vos regards qui s'entremêlent, avec ton calme retrouvé, elle retrouve le Apache du Bassin, le Apache sincère et un peu plus droit. Elle te retrouve toi, tel qu'elle te connait presque depuis que vous vous croisez. Et ça lui fait plaisir. Tu lui manquais. Ton sourire trop brillant aussi même s'il se casse la gueule vers la fin. Mais c'est bien joué tu sais ? Elle sourit un peu plus aussi, t'as le feu contagieux.

En fait non, elle sourit encore plus, soulagée, quand tu acceptes le soigneur. Ses yeux pétillent, ouais, et elle hoche la tête parce que oui oui bien sûr elle va t'aider, bien sûr elle est là. Elle est solide regarde, elle ne bronche pas. Alors elle se redresse un peu, assure son aplomb. Elle attrape ton poignet ou presque ta main, va savoir, et glisse ton bras sur ses épaules alors que de l'autre elle te maintient. Her essaye de ne pas te faire mal, de faire gaffe, mais elle se doute que ça ne suffira pas.

Quand vous vous relevez, elle crispe un peu les mâchoires, parce que t'as beau être un poids plume pour elle t'es pas léger. Mais tu n'as pas à t'en faire : elle ne te lâchera pas, plutôt tomber avec toi. Alors cahin cahat vous vous traînez vers l'arbre tout proche. C'est à son tour de te tirer, de t'aider. Miroir du bassin. Non y a pas que ça. Heureusement. Et quand vous y arrivez, elle t'aide, te soutient, et s'accroupit en même temps que toi. Ses cuisses tirent sous l'effort, mais elle leur dit juste merde. C'est pas le moment. Quand t'es installé, elle reste un petit moment contre l'arbre, histoire de récupérer elle aussi. Absurdement, elle note que tu tiens chaud. Random fact complètement inutile, mais bah. Elle avait oublié ça. Finalement, elle soupire et se tourne vers toi.

- Bon. Je vais aller chercher quelqu'un. Je fais vite, et je reviens. Promis.

Parce que non elle se casse pas. Pas pour de vrai, non. Elle t'obéit pas. Petit sourire en coin, une main légère sur ton bras, et elle se détourne pour partir d'une foulée souple et rapide. Droit vers l'infirmerie, à part un léger crochet pour récupérer sa lance. Pas un regard en arrière, non. Surtout pas. Her ne veut pas que tu vois ses lèvres pincées pour contenir l'inquiétude qui revient, son regard noir alors qu'elle entend à nouveau tes mots. Au menu, y aura quatre bâtard avec option ketchup. D'ailleurs, ça sera sans doute du gibier, pour que y ai le fumage à la Fang.

Quand elle aura les mains libres, ça va chier.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Dim 24 Juil 2016 - 15:28

La fille l'avait aidé a se relever, et l'entreprise ne fut pas simple pour Apache. Il avait forcé autant que possible sur ses jambes tremblante pour se remettre debout, mais il y avait quand même cette drôle de sensation, comme s'il marchait sur des balles qui se dérobaient sous ses pieds et le faisait trébucher a chacun de ses pas. Il n'avait presque plus aucune force dans ses membres et se raccrochait donc a Her, tentant cependant de peser le moins possible sur elle, s'aidant de son épée de sa main libre.
Et tout ca, c'était sans parler de la douleur bien présente, tordante, a en avoir la nausée.
C'était de pire en pire.

Ils parvinrent cependant jusqu’à l'arbre qu'ils avaient quitté un peu plus tôt, le Punk boitant comme un malheureux, et doucement, avec une précaution qu'il nota dans un coin de sa tête, elle le laissa glisser jusqu'au sol en l'accompagnant.
Ouf.
Retour au bercail, en quelque sorte.
La fille resta un instant tout près de lui, contre l'arbre, se reposant de l'effort qu'elle avait fait elle aussi.

- Bon. Je vais aller chercher quelqu'un. Je fais vite, et je reviens. Promis.

L'Hérissé agita doucement la tete a la positive.
"Merci, Her! C'est.. Super cool de ta part." Il y avait une véritable sincérité dans ces mots et dans son regard, même si le phrasé pouvait paraitre malhabile, mais il y avait aussi de la gène dans sa voix. C'est qu'Apache avait conscience qu'il ne méritait sans doute pas un tel traitement de la part de la fille! Pas après le waï qu'il lui avait fait, et il la regarda partir en courant juste après avoir posé sa main sur son bras dans un geste amical.

Comment c'était possible d'être aussi bienveillante?
Aussi attentive?
Apache la regardait s’éloigner, silencieusement, et le fait de se retrouver de nouveau tout seul lui pressa quelque peu le cœur.
Cependant, il savait qu'elle reviendrait vite. Après tout, elle lui avait promis non?
Oui.
Et Her, elle, elle tenait ses promesses.

Lentement, il déplia une de ses jambes, grimaçant, cherchant a l’étirer, espérant vainement que ca arrangerait un peu les choses. Peine perdue évidemment.
Il soupira.
Her.
Cette fille, elle avait quelque chose de spécial. Quoi qu'elle ai pu en dire, quoi qu'elle ai pu en penser, Apache en était persuadé.
Dès la première fois qu'il l'avait approché, il avait vu un "truc" en elle. Un quelque chose d'enfoui. Un quelque chose qu'elle niait de toute évidence dans sa recherche de normalité qu'il ne comprenait définitivement pas.
Au premier abord, oui. Elle avait l'air d'une jeune fille tout a fait typique. Rien de moins, rien de trop.
Les cheveux ni si sombre, ni si clair, ni si court, ni si long, les yeux marrons qu'on aurait pu qualifier de banal?
Mais non. Pas pour le punk.
Ses yeux, ils avaient une lueur.
Une flamme?
Her, elle parlait souvent de feu intérieur. Se rendait-elle compte d’à quel point le sien pouvait briller fort? Jusqu’à réchauffer les autres, ou les bruler.
Un cœur de révolté.

Ouais.
Her, c'était sans doute la "pire" des révoltés. Par ce qu'elle était extrême dans ses réactions, dans ses réflexions, qu'elle pouvait partir en vrille a n'importe quel moment! Et c'était sans parler de cette faculté a toujours viser juste, a toujours taper ou ca faisait bien mal! Pas avec les poings, non, bien qu'Apache ne doutait pas qu'elle devait savoir frapper fort aussi comme ca, mais avec les mots!
Une arme terrible qui faisait des ravages.

Mais Her, ce n'était pas que ca, c'était aussi cette fameuse bienveillance. Elle pouvait soigner aussi bien qu'elle démolissait, une sorte de double faculté un peu magique.
Le double effet kiss cool comme on disait a une époque que le punk n'avait pas eu le temps de connaitre.
Et puis avec elle, ca explosait dans tout les sens. C'était complètement fou! C'était autant d’émotions brutales, violentes, douloureuses que de joyeuses, d'apaisantes! Et cette sensation d'apprendre sur sois a chaque fois.
Étrange.
Déplaisante au premier abord, mais grisante dans tout les cas.
C'était Rock n roll!
Rock n roll ouais, mais pas comme avec Nasty! D'une autre manière...
Ouais, c'était comme ca avec Her.
Et une chose était sur, Apache appréciait cette fille.
Aussi banale fusse t-elle, sois disant, a ses yeux, elle était unique et bien plus révolutionnaire que ce que les autres semblaient croire. Que ce qu'elle même semblait croire.

Après tout, ne les avait-elle pas rejoint dans un projet de révolte au sein du Grand Arbre?
Sa veilleuse qui savait la lui faire mettre en veilleuse.
Her!

Elle été venu l'aider. Elle été resté malgré son agressivité. Elle avait tenu bon.
Et maintenant, il l'attendait, elle plus que le soigneur, au final.
C'était pour de vrai.
Pour de vrai, ouais.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Dim 24 Juil 2016 - 19:42

Elle était allée chercher à l'Infirmerie quelqu'un. N'importe qui tant que c'est quelqu'un qui peut soigner, à vrai dire. Une fois là-bas, un peu intimidée quand même, c'est sans surprise Shrub qui se désigne pour se déplacer. A ce qu'il lui dit, il doit aller chercher des plantes de toute façon. Tant qu'à sortir, hein.. Une ou deux questions pour se faire une idée de quoi emmener, et le voilà qui paquète ses affaires et la suit. Pas de question sur le pourquoi du comment, mais c'est Her qui franchit le pas, qui raconte, en lui demandant la discrétion. Son but ? Qu'il la tienne au courant si un groupe de perdus -probablement des chasseurs- viennent à l'Infirmerie aujourd'hui. L'option ketchup elle ne sait pas trop quoi en penser, mais elle en déduit que ça peut être n'importe quoi : un nez cassé, une lèvre éclatée, bref.. Le Tout-Terrain hoche gravement de la tête sans prononcer un mot : le pacte est scellé et il la tiendra au courant.

Quand ils arrivent à l'arbre où toi tu te trouves, Her reste dans le coin sauf si tu la chasse, et Shrub se penche vers toi, te pose des questions médicales, t'ausculte. Rien de superflu, rien que du pro. Mais de commentaire ou de leçon, non. Il te connait de toute façon, il sait que tu n'aimes pas ça et que tu t'énerverais. Après tout, il a été chasseur aussi, et t'es pas le genre de caractère qu'on oublie. Ni qui se fait oublier de l'Infirmerie. Au final, tu écopes de cataplasmes, de crème apaisante à mettre sur tes ecchymoses et tes plaies, et de quelques feuilles d'arnica à mâcher. Le soigneur hausse vaguement les épaules : il ne peut pas faire grand chose de plus. D'un geste il rappelle Fluff qui s'était amusé dans les branches tout le temps de l'auscultation, et ils étaient repartis dans les bois aussi placides qu'ils étaient venus.

Et Her, baaah. Elle ne savait pas trop quoi faire. Absurdement, elle se sent tout d'un coup pataude. Le coin de la bouche plissé par une moue, elle finit par s'asseoir contre l'arbre à côté de toi. C'est un peu un statu quo qu'elle ne sait pas comment briser. Parler ? Mais dire quoi ? Ses yeux sont fixés sur le camp non loin, droit devant. Tes bleus lui font mal, même si c'est rien comparé à ce que tu dois ressentir. Mais ils ont un goût d'échec.

- Comment tu te sens ?

Lol. Bien mieux, déjà, surement. Mécontente d'elle-même, Her roule des yeux et se mord la lèvre inférieure. Non, ça, c'est mesquin comme pensée.

- Tu me dis, hein. Quand tu veux que j'y aille. Pas pour de bon mais. Voilà. Si jamais tu veux te poser ou quoi.

T'étais sérieux, tout à l'heure, dis ? Quand tu lui disais de se casser ? Non, c'est ce qu'elle se dit. Mais elle doute un peu quand même. Après tout quand on est en pétard, on dit ce qu'on pense, non ? Au moins un peu, quoi.

Elle, gamberger ? Naaaaaah. C'est pas son genre voyons.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Lun 25 Juil 2016 - 13:59

Comme promis, Her ne tarda pas a revenir avec le fameux renfort; Shrub.
Apache les avait lorgné arriver, de loin. Il fallait dire, il n'avait pas grand chose a faire d'autre que d'observer les environs et d'attendre patiemment la ou il était!
Ils arrivèrent a sa hauteur, et le soigneur se mit quasi instantanément au boulot sans poser aucune question. Cela fit presque bizarre au punk qui apprécia cependant la méthode.
Un bon gars, ce Shrub!
Seulement des questions liées a son état, pas de jugement, pas de police, pas de moral a 2 frc 50. L'Hérissé se fit donc coopératif, répondant aux demandes sans rechigner, sans s'étaler cependant. De temps a autre, il jetait un œil a Her qui était resté tout près, ou a la bestiole qui s'amusait dans l'arbre pendant ce temps la.
Pour finir, Shrub lui refila des cataplasmes, de la crème apaisante et des feuilles a mâcher. Tout ca était sensé réduire la douleur et faire en sorte que les ecchymoses se résorbent plus rapidement.
Une fois la "consultation" terminée, le soigneur ne s'attarda pas, disparaissant avec son animal dans les bois un peu plus loin.

Ca y était. C'était passé. C'était fait.
Il était la le punk, toujours assit, adossé contre l'arbre, les jambes étendues devant lui et tout son traitement dans les mains.
Her s'installa près de lui, et il tourna la tête, la regardant, ne sachant pas trop quoi dire ni trop quoi faire au final.

- Comment tu te sens ?

L'hérissé haussa les épaules, grimaça et se passa une main sur la nuque, la massant pour faire passer la douleur.
"Ca va aller mieux maintenant!"

- Tu me dis, hein. Quand tu veux que j'y aille. Pas pour de bon mais. Voilà. Si jamais tu veux te poser ou quoi.
"Non, non!" La réponse s'était faite un peu précipitamment, le garçon se reprit cependant. "J'veux dire... C'est bien si tu reste. Enfin si t'as pas d'autres trucs qui t'attendent!" Bein oui, c'est qu'elle avait peut être autre chose a faire que de rester avec un estropié temporaire après tout!

Lentement, le punk replia sa jambe droite, fermant les yeux et serrant les dents pour mieux gérer la douleur, et doucement, il retroussa son pantalon jusqu’à hauteur du genou, découvrant sa peau qui comme il l'avait deviné était presque entièrement noir de bleus.
Ca faisait bizarre, comme des taches sombres qui se superposaient, un peu comme des nuages orageux! C'en serait presque artistique!
Avec précaution, il commença a étaler la crème dessus, tout en mâchonnant l'une des feuilles un peu a la manière d'un chewing-gum.
"C'est dégeu..." Commenta t-il sans pour autant cesser de mâcher l'arnica.
C'était que maintenant qu'il était passé par la case médecin, il était plutôt pressé de pouvoir se remettre debout. Plus vite il serait remit sur pied et mieux ce serait!
Cependant, il y avait un truc qui lui trottait dans la tête depuis un moment.
Une question.
Et non, ce n'était pas de savoir si l'arnica pouvait se fumer plutôt que se manger vu comme ca avait un gout de... bein de feuille d'arbre quoi.
C'était qu'il se serait bien grillé une cigarette, la tout de suite, le français, mais pas d'bol, il avait arrêté.
Il jeta un œil a la fille, l'air de rien, hésitant, tout en se massant la jambe.
Poser? Pas poser?
Question? Pas question?

"Euh... Au fait" Au fait quoi? C'était sensé avoir un rapport avec quelque chose, la tout de suite? Oui enfin bon bref!  "Tu voulais dire quoi par "ta blonde" ?"

Question a 10 000 francs.
Apache aurait bien sur tout misé sur Nasty, mais il voulait avoir confirmation et surtout savoir ou est ce qu'elle avait voulu en venir quand elle avait mit ca sur le tapis.
Pas un brin de contrariété dans son ton et dans son regard a ce moment, une simple curiosité digne de celle d'un gosse de dix ans!






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mar 26 Juil 2016 - 1:11

Elle sent ton regard sur elle, et n'ose pas trop tourner la tête pour le coup. Va savoir pourquoi. Peut-être pour ne plus voir tes bleus, ou ne pas froisser ton égo, ou ne pas elle se confronter à un toi amoché. Va savoir. Peut-être juste pour se reposer l'âme, pour récupérer. Mais elle a un léger sourire quand tu dis que ça va aller mieux. Est-ce que l'auscultation a déjà changé tout ça, ton moral ? Est-ce que c'est possible ? Ça va aller mieux, c'est un aveu que ça ne va pas là maintenant, et c'est un aveu que tu refusais de faire un peu plus tôt. Ouuups terrain glissant. Next. Elle sourit un peu à ta réponse précipitée et te jette un bref coup d’œil quand déjà tu te reprends. T'es rigolo. Est-ce vraiment ça, le bon mot ? Splatch. Hrm, bref. Next.

Son regard dévie sur ta jambe alors que tu la remontes, et une boule naît dans sa gorge. Elle pince les lèvres par anticipation, et détourne le regard à nouveau quand tu dévoiles les bleus qui ornent ton genoux. Elle ne te fera pas l'affront de te regarder te rafistoler en spectatrice. Et elle ne se sent pas le courage de te proposer de l'aide. Soupire, lourd. Doucement la pression retombe. D'un geste, elle tâte sa poche, et sourit presque en sentant sa réserve de tabac. Good. Ça, elle en a besoin, là. Là tout de suite, ouais. Alors machinalement elle sort son nécessaire et commence à s'en rouler une tranquillement. A ton commentaire, elle hausse vaguement une épaule sans te regarder, ne sachant pas quoi répondre.

- C'est un médoc. Souvent, c'est pas terrible.

Her, elle se concentre sur sa clope, bien plus qu'elle n'en a besoin. Juste pour pas te voir panser tes plaies, pour t'épargner un nouvel éclat de vulnérabilité. Et puis pour elle aussi, parce que là, elle a un peu mal pour toi quand même.

Pour une fois, tu es celui qui cause, qui va vers elle. A ton au fait, elle te répond un vague "hm ?" tout en étirant le tabac sur la feuille avec des gestes lents mais rodés. Mais ta question, elle l'a fait buguer. Jor, pof, la main s'est arrêtée, et elle a tournée la tête vers toi, en plein. Grand yeux étonnés.

- Hein ?

T'es sérieux, là ?

- Bah c'est Nasty ! T'en as plusieurs, en plus ?

Là, elle sourit un peu en coin, mais sans trop savoir si elle est amusée perplexe ou. Picotouillée. Tu la prends pour une débile ? Non. Ça, elle l'écarte d'office, parce qu'elle voit ta tête. Ta tête de gamin étonné, de type qui veut comprendre. Punaise, t'as l'air tellement innocent des fois, on dirait Lovely. Ou Poo.

- Tu sais, vous n'avez pas été tellement discrets, hein. Y en a qui en ont causé, du parfait petit couple, et tout.

Là dessus, elle retourne à sa clope, poker face. Concentration, à nouveau. Parce qu'il faut bien le dire : une clope c'est foutrement dur à rouler, pour une fumeuse avérée. On y croit, hein ? Oui. On va dire.

- Je te l'ai dit, tu fais ce que tu veux. Fais juste gaffe de pas trop grandir, c'est un nid à embrouilles dans le coin.

Elle pince un peu la bouche, puis finit bien vite de fermer sa clope et la met vite en bouche. C'est moins facile de faire la moue, en fumant. En tout cas moins facile à repérer. Parce qu'elle se rappelle du TIRE-TOI ! qui avait claqué. Des rumeurs qui avaient circulé. Mais c'était après le Bassin, ouais. Plein de choses peuvent arriver. Comme une porte qui se ferme, un veste qui se retourne.

Tu es libre, après tout






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mar 26 Juil 2016 - 11:59

Elle avait sortit de quoi se rouler une clope, et Apache, tout en se massant la jambe la fixait d'un air absent.
Une cigarette...
Ca faisait envie. Ho ouais ça faisait envie.
Il ravala sa salive et détourna finalement le regard, se re concentrant sur sa tache, mâchant un peu plus nerveusement son arnica.
La crème faisait déjà effet, il pouvait sentir ses muscles se détendre, lentement, et la douleur lancinante s’éteignait peu a peu.

A l'entente de la question, les gestes de la fille s’arrêtèrent net et elle se retourna vers le punk avec de grands yeux.
Bein quoi?

- Hein? Bah c'est Nasty ! T'en as plusieurs, en plus ?
L'Hérissé cligna plusieurs fois des yeux, lui aussi stoppant pour le coup ses mouvements, une expression a mi chemin entre l'amusement et la gène se dessinant sur sa mine abimée. Elle blaguait?
Her aussi, souriait, mais un peu de la même manière, ce n'était pas qu'un simple sourire. Il y avait de l’incompréhension sur ses traits.
C'était peut être pas tant que ca de la déconnade...

"De quoi?"
- Tu sais, vous n'avez pas été tellement discrets, hein. Y en a qui en ont causé, du parfait petit couple, et tout.

Ho meeeeeerde... Ho le con... Ho LES cons! Apache se passa la main sur le visage tout en reprenant longuement sa respiration, se remémorant la scène dans le réfectoire, et une boule se ficha dans son estomac alors que ses souvenirs le ramenait a l'arrière cuisine. Mais ca... ca personne ne savait, a par une gamine qui avait tout vu et s'était ensuite tiré fissa. Les yeux noirs du punk balayèrent une énième fois la cigarette que tenait Her dans ses mains, se rappelant désormais parfaitement pourquoi il avait décidé d’arrêter de fumer.

- Je te l'ai dit, tu fais ce que tu veux. Fais juste gaffe de pas trop grandir, c'est un nid à embrouilles dans le coin.


Hein? Gran... Apache piqua d'un fard, comprenant l'allusion avec un petit temps de retard, mais pinça les lèvres, clignant des yeux tout en fronçant les sourcils.

"C'était juste un recrutement."
Ha bah elle était belle la méthode de recrutement! "Enfin j'veux dire..!" Il soupira, se rendant bien compte de l’énormité qu'il venait de balancer. Oui oui, c'était vrai il donnait beaucoup de lui pour la mise en place de la révolte, mais pas a ce point la quand même! "Si on était près c'était juste pour parler sans qu'on nous entende!" Bein oui, quoi d'autre? "Et c'est vrai, visiblement ca a un peu fait chier certains" Les chefs, comme d'hab. "Mais nan Nasty.. Nasty et moi... Y'a pas de ca!" En tout cas, c'est ce qui lui semblait. "C'est juste une camarade! Une chouette fille tu sais! J'suis sur que vous vous entendrez bien!" Et les ignorants, naïfs a coté de leurs pompes sont bénis. Une chouette fille Nasty, c'était vrai! Enfin sauf quand elle collait sa bouche a la sienne par surprise! Mais bon. C'était un accident hein, un bête accident. De toute façon, ils l'avaient dit, il ne s'était rien passé. RIEN DU TOUT. "Tu croyais qu'on sortais ensemble?"






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mar 26 Juil 2016 - 21:23

T'es naïf, des fois. Ou un peu con ? T'es là, à la regarder avec des yeux ronds. Eeeeet.. Et elle te voit te passer la main sur le visage. Elle a un léger sourire en coin. Dur, hein ? Elle te regarde de temps à autre, et note que tu regardes la.. Cigarette. Ah tiens. C'est vrai que tu n'en as pas, là. A court de stock ? Elle allait te demander quand tu reprend la parole. Et là.. Là elle te fait un sourire mi-figue mi-raisin. Atta. Tu crois que tu vas t'en sortir comme ça ? Un recrutement ? Vraiment ? N'empêche que tu as pris des couleurs, c'est bien que c'est pas juste un simple recrutement, si ?

Elle ricane un peu quand tu dis que c'était juste pour parler que vous vous étiez rapprochés. Bah oui. Dans la cuisine aussi, hein, c'était juste pour ça. Peach a juste pas trop compris, mais sans doute que trop d'émotion et il a fallu bouchaboucher. C'était bien ça, non, votre truc ? Bouchàbouchage pour remettre d'aplomb. Bah oui.

Her hausse un peu les épaules et détourne le regard pour fixer droit devant. Sans être poker face, elle est est sur sa réserve. Mais pour quoi au final ? Elle ne peut rien te dire ce serait tellement mesquin. Alors elle se contente de soupirer et de ne pas répondre à ta phrase. Une chouette fille, hein ? Ouais, oui. Sûrement. Elles vont devenir bestah c'est sûr.

Ouais, bon. Toi, faut encore que tu la ramènes, hein ? Tu vas pas laisser tomber, pas vrai ? Elle soupire encore un peu et fais la moue avant de te jeter un coup d’œil.

- Tu sais, je comprends, hein, que tu préfères rester discret et tout. Mais bon, je veux dire. Tu fais ce que tu veux, je te l'ai dit. T'as pas à te cacher de moi. Enfin, je dis pas ça pour te forcer à parler non plus, hein, mais..

Soupir, et elle roule un peu des yeux.

- Ok, Peach a pu croire à ton truc, mais entre ça et vos attitudes avant.. Le bouche-à-bouche ? Vraiment ?

Petit sourire en coin, mi-amusé mi-.. Mi-quoi ?

- Comme dit, Apache. Fais gaffe à toi. Grandir ici ça peut être dangereux.

Et c'est un coup à lui faire avoir des cheveux blancs en avance, à elle. Elle hausse les épaules sans conviction et se renfonce un peu plus contre l'arbre. Va savoir pourquoi cette affaire ça la chiffonne.

Meh.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mar 26 Juil 2016 - 22:26

Bon.
Visiblement, elle avait pas l'air convaincu la fille. Qu'est ce qui clochait? Pourquoi elle tirait cette mine? Elle avait pas l'air en colère... Elle souriait même. Mais.. y'avait un truc.
Haussement d'épaule, elle détourna les yeux pour enfin soupirer et parler.
Elle comprenait qu'elle disait. Discrétion? Hein? Ok, elle ne le croyait pas!
Et merde... Mais pourquoi?
Il s'était pas passé tant de choses que ca dans ce putain de réfectoire, si?
Des infos lui échappaient, le punk le sentait.
Her n'était quand même pas au courant de...

"Ok, Peach a pu croire à ton truc, mais entre ça et vos attitudes avant.."
"Peach? C'est qui ca?" "Le bouche-à-bouche ? Vraiment ?"
Ho...

MmMmM...


Meeerde.

Il y eut un blanc, et Apache, comme pour l'illustrer blêmit littéralement, perdant d'un ton de couleur, comme figé, fixant la fille avec de grands yeux.
Panique?
Non non non, on se calme on se calme!

Elle le remet en garde vis a vis du grandissement! Ho merde, c'est tellement gênant! Ca le renvoyait a ce moment... Ce moment a l'arrière cuisine.
Merde merde merde.

Quoi faire? Que dire?
Il ne pouvait pas juste la fermer la dessus, hors de question que Her reste avec cette idée de lui en couple avec Nasty! Pas que l'idée en elle même le répugnait, mais.. Mais non!
Qu'est ce qu'elle penserait de lui, la fille? Lui qui l'avait presque embrassé dans le bassin? Presque?
Non.. Pas presque...

BREF!
Et puis non, il n'était pas en couple avec le Panda ni avec qui que ce soit d'ailleurs! Il se devait de clarifier la situation! Mais comment s'y prendre? Comment faire ca sans pour autant raconter exactement ce qu'il s'était passé a ce moment la?

"Écoute..." Il n'avait pas le choix, il devait mettre les choses au clair. "Déjà... J'étais complètement décalqué! Et Nasty aussi! J'te jure, c'est pas comme tu crois! On était perché a dix mille kilomètres! J'me souviens même pas de tout, c'est pour te dire!" De tout quoi? Oui oui... Il allait y venir! Une seconde! Il préparait le terrain, le punk. "A un moment ya eu cette gamine..." Il eut une hésitation. "Peach" Puis qu’apparemment c'était son nom. "Qu'a débarqué, et on s'est retrouvé par terre et.. et.. et..." Et? Oui? "Non mais j'te jure cette herbe elle était pas normal! Soleil noir m'avait refilé un truc du style costaud! Pas comme d'habitude!" Il tergiversait, l’Hérissé, il tournait autour du pot, et pourtant il allait bien falloir se lancer a un moment donné! "Puis Nasty, elle avait arrêté de fumer, alors ca a du lui taper franchement fort!" Mais il allait le cracher le morceau oui? "Et du coup, a un moment, je sais pas pourquoi, je sais plus trop! Je gueulais, et elle a voulu que je la ferme alors bein... Elle aaa...." PUTAIN MAIS TU VAS L'DIRE OUI "Elle a collé sa bouche sur la mienne et voila. Mais c'est tout!! Mais j'te jure y'a rien! C'est juste un putain d'accident de fumette en faite!" Mais oui voila, exactement: Il n'aurait pas pu mieux trouver!

"Mais voila, y'a rien entre nous! On est juste camarade."

Ni plus ni moins... Oui, bien sur.
Normal quoi!






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mar 26 Juil 2016 - 22:48

Elle roule des yeux quand tu demande qui est Peach. Sérieusement ? Vraiment ? Mais remarque, ouais tu as l'air de comprendre de quoi elle parles, vu comment tu deviens un cul blanc. Jor, vraiment, tu perds de tes couleurs et l'espace d'un instant elle s'inquiète presque. Du coup elle regrette un peu, t'avais l'air de tenir au secret. Elle te fait une petite moue en coin du coup, d'un air de dire "désolée". Parce qu'elle ne voulait pas t'embêter, te gêner.

Elle te regarde t'emmêler et tourner autour du pot, elle t'écouter religieusement en fronçant un peu des sourcils quand elle a du mal à te suivre. C'est que tu n'es pas très clair, et puis tu mets beaucoup de soin à bien montrer que vous n'étiez responsable de rien. Vérité, ou effort pour minimiser ? Elle vient de te pousser une gueulante en te traitant de menteur et c'est un des trucs sur lequel tu avais le plus tiqué, ton elle a envie de croire que tu ne lui mens pas. Mais vraiment, un accident de bouche à bouche, pour le faire taire ? Nasty fait taire les gens en les embrassant, sérieux ? Elle a beau faire des efforts, la Fille, ça lui semble un peu dure de gober ça quand même.

- Mais euh. Attends. C'est vraiment pouf, un accident ? Jor, Nasty, t'as rien pour elle,e t elle rien pour toi, c'est juste la faute à pas de chance ?

Elle a envie d'y croire, pourtant.

- Jor comme ça hop, tu te retrouves à embrasser toutes les nanas de la révolte, par hasard ou je ne sais pas quoi, c'est ça le message ?

Mine grave. Mais c'est pas dit méchamment ni en colère, c'est juste.. Oh elle se sent dépassée, là. Comme souvent face à toi, quand on y pense.

- Pas Trouble,quand même. Apache, dis-moi que pas Trouble ! C'est une gosse !

Dis, Apache, est-ce que ça t'arrive souvent, ce genre de situation ? Parce que quand même, deux fois en peu de temps.. C'est un peu bizarre. Elle te regarde gravement, du coup, et se sent un peu paumée entre les différentes informations à filtrer.

- Donc si je comprends rien, tes camarades c'est juste tes camarades. C'est ça ?

S'il-te-plaît oui. S'il-te-plaît non. Her ne sait pas quoi en penser, et elle n'a pas envie. Mais en même temps si. Et elle soupire et ça lui prend la tête et elle se prend littéralement la tête, à passer sa main dans ses cheveux pour remettre de l'ordre dedans. Sauf qu'ils étaient en ordre, et que c'est maintenant que c'est le bordel. Mais comme elle depuis que tu as débarqué, au fond : elle était tranquille, et toi tu las secoue comme un cocotier, de toutes les façon possibles et imaginables.

- Apache, y a vraiment des trucs bizarres qui se passent autour de toi. A ce point là, je ne sais pas ce que tu as fait dans une antérieure, mais soit t'es un peu à côté de la plaque, soit t'as un karma de merde.

The conclusion, ouais.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mer 27 Juil 2016 - 6:14

Toujours pas convaincu, Her. Mais pourtant, il avait dit toute la vérité! Et elle, elle le fixait avec un air grave! Pourtant, est ce que ca l'était tant que ca? Grave? C'était juste un stupide accident, oui! Un bête accident comme il pouvait en arriver a n'importe qui!
Non?
La faute a pas d'chance! Mais de la façon dont elle le présentait, Apache sentait bien qu'elle n'y croyait pas des masses!
Peut être qu'il avait mal expliqué?
Peut être qu'en effet cette histoire ne tenait pas debout mais pourtant.. Pourtant c'était de cette manière la que c'était réellement déroulées les choses non?
A moins qu'il n'ai raté toute une partie a cause du joint? Possibilité forte probable il fallait bien l'avouer.

Le punk se massa le crane comme pour faire passer un mal de tête, pas a l'aise dans ses basquettes. Pour le coup, il avait laissé de coté ses soins. Ca pouvait bien attendre un peu.

"Jor comme ça hop, tu te retrouves à embrasser toutes les nanas de la révolte, par hasard ou je ne sais pas quoi, c'est ça le message ?"

Son regard se fixa dans celui de Her, comme si elle venait de raconter la pire histoire effrayante qu'il ai jamais entendu. Choqué, le punk.
"Mais j'ai pas du tout embrassé toute les nanas de la révolte!"
Bein non, il y a que toi. Il aurait voulu l'ajouter mais se ravisa, faisant une moue, le nez retroussé, visiblement perdu mais pas décidé a laisser le doute s'installer.
"Pas Trouble,quand même. Apache, dis-moi que pas Trouble ! C'est une gosse !"
Une grimace se dessina sur les traits du français. "Mais... t'es ouf, c'est dégueulasse!" Sa sœur! Et pourquoi pas Pretty! Rha, c’était horrible. "J'ai pas embrassé Nasty ok? J'avais rien demandé moi!" Mais ca, même lui avait des doutes. N'avait-il pas déclenché cette situation dans laquelle le Panda et lui s'étaient retrouvé? C'était lui qui avait sortit l'herbe après tout. Et quand bien même ce n'était pas le cas, il n'avait pas su la désamorcer non?
Il aurait du dire non, il aurait du la repousser, il n'aurait pas du la laisser s'installer et le toucher comme ca...
Mais c'était juste... Juste pour la deconnade non?
C'était pas sérieux! Nasty était tactile avec lui, beaucoup même, mais ca ne voulait rien dire! C'était juste un truc de camarade, elle était juste comme ca! Ca ne voulait rien dire! Rien du tout pas vrai?

- Donc si je comprends bien, tes camarades c'est juste tes camarades. C'est ça ?
L'hérissé lâcha un soupire. "Mais j'te jure que Nasty c'est pas ma ptite copine... On est juste pote!"
"Apache, y a vraiment des trucs bizarres qui se passent autour de toi."
Le métisse fronça les sourcils, une expression quelque peu tristoune et contrariée inscrite sur sa mine. "A ce point là, je ne sais pas ce que tu as fait dans une vie antérieure, mais soit t'es un peu à côté de la plaque, soit t'as un karma de merde." Nouveau soupire.
Ca faisait un peu mal de ne pas être cru comme ca.
C'était vrai, il s'était mis dans une situation ou il n'avait plus le contrôle sur rien, et ca n'avait pas été malin de sa part, mais au final, il n'avait rien demandé. On lui été tombé dessus et maintenant c'était a lui d'en porter la responsabilité.
C’était putain d'injuste.
Et terriblement décevant.
"Pourquoi est ce que tu m'crois pas..? Tu m'prends vraiment pour un mec facile en fait!"
Et c'était pas cool de sa part, même si lui même se posait des questions parfois. "On était pas dans notre état normal, d'accord? Elle comme moi. Nasty est pas une méchante, et elle était super choqué aussi d'avoir fait ca! Et c'est vrai j'aurais ptetre du réagir avant, je sais pas, mais j'étais out tu comprend? J'comprenais rien de ce qu'il se passait!"
Au fond, Apache était vexé que Her lui colle cette étiquette sur la tronche. L’étiquette du coureur de jupon, du mec qui profite d'une fille qui a trop fumé, du mec qui embrassait deux filles a la suite sans se préoccuper de ce que ca pouvait signifier pour elles.

"D'ailleurs depuis ca j'ai arrêté de fumer"
Il désigna la clope en cours de roulage que Her tenait toujours, du menton. "Ca m'fait faire que des conneries cette merde."






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mer 3 Aoû 2016 - 21:07

Il s'indigne, le Apache. Tu réponds à tout ce qu'elle te sort, un truc après l'autre. Tenace. Pugnace. Avec cette obstination qu'elle apprécie parfois, mais qu'elle peut maudire aussi. T'es tellement toi, Apache. Elle soupire, à tes réponses, et quelque part ça lui fait plaisir que tu t'indigne, ouais. Tout tout tout au fond d'elle, sans qu'elle n'accepte de l'admettre, ouais, ça semble mieux. Sauf quand tu dis que t'avais rien demandé. Là, faut admettre, elle tique un peu. Parce que le doute commence à s'immiscer en elle. Et que si t'y es pour rien, et que t'étais même pas volontaire ou quoi.. Alors c'est que Nasty a déraillé ? Pourtant, tu te la jouais proximité, dans le réfectoire, non ?

Quel bordel.

Mais au moins le doute est là, tout doucement, il s'installe. Toi t'es lancé, t'es en mode tank. Tu charges, tu charges, et y a plus rien pour te détourner de ta trajectoire. "Mec facile", ça picote, quand même. Her s'étonne de ce mot, s'étonne de sentir un truc qui bouillonne en réaction face à ça. "Mec facile" pourquoi ça fait écho ? Comme une fille facile, en miroir. Une fille facile, une Marie-couche-toi-là. Une fille soumise, une fille de rien. Sa mâchoire se crispe un peu alors qu'elle se sent bouillonner un peu en dedans. Elle allait te balancer un juron mais se retient. T'es pas la cible, Apache, elle s'en rend compte juste à temps. Cette mauvaise humeur, c'est pas contre toi, c'est contre le stéréotype que tu utilises. Ça lui donne envie de taper dedans, sans trop savoir pourquoi. Une sorte de Trouble miniature.

Calme. Clope. Feu.

Elle pince les lèvres, souffle doucement un peu de fumée. Toi, tu finis de lui expliquer, tu lui dis que t'as arrêté de fumer. Immobile, Her se tait. Elle encaisse. Pince les lèvres, pour s'empêcher de te balancer une connerie qu'elle regrettera. Elle digère tout ça pendant quelques secondes, compte même jusqu'à sept. La tension de votre dispute n'aide pas, mais ça va. La Fille se canalise, elle essaye.

- D'accord.

Oh merde. Le même d'accord que quand elle avait voulu se noyer ? D'un geste lent, le regard au loin, la sentinelle saisit sa clope. L'enlève de sa bouche. L'éteint sur l'herbe humide. La range.

Ça, c'est fait. Next.

Next, c'est vers toi. Elle se tourne, vraiment, et te fixe dans les yeux.

- Ok, je te crois.

Et..?

- C'est juste que. Bah. Mets-toi à ma place. Y a le bassin, puis toi et Nasty qui vous galochez -oui je sais t'as rien demandé- et après dispute et tu me gueule de me tirer. Du coup, bah.. Toi Nasty, y a de quoi y croire.

Elle a eu le rose aux joues en mentionnant le bassin. Même si bon, elle n'a pas osé préciser. A vrai dire, elle ne sait pas si elle veut préciser ou pas. SI elle veut en parler ou pas. C'est un truc nouveau, et la jeunette ne sait pas comment gérer ça. Tu ramènes tellement d'inconnu, Apache, c'est terrifiant.

- Mais je te crois. Ok.

Terrifiant, et terriblement excitant. Mais ça, elle n'est pas prête de se l'admettre.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mer 3 Aoû 2016 - 22:18

Apache avait parlé. Il avait expliqué. Il avait tenté de clarifier la situation. Il avait tout fait pour que la vérité soit rendu, que personne n'en prenne pour son grade, par ce qu'au final, il n'y avait pas de coupable ni même de victime dans cette histoire!
Un putain d'accident de rien!
Une anecdote sans importance dont il n'était même pas nécessaire de parler!
Pourquoi y revenir? Ca ne signifiait rien! Rien du tout pas vrai?
Nasty l'avait dit elle même a ce moment la!
Il ne s'était RIEN passé!

Her avait allumé sa cigarette et avait doucement soufflé la fumée devant elle, faisant cligner des yeux le punk qui ravala sa salive, sentant bien la sensation de manque lui picoter la gorge.
Et puis, il y eut un silence.
Long.
Le genre de silence que la fille lui avait déjà servit il n'y avait pas si longtemps.
Le genre de silence qui faisait flipper, par ce qu'on ne savait jamais a quoi il allait amener.
Un silence lourd qui faisait frissonner.

"D'accord."

Apache reprit sa respiration, dans un tout premier temps soulagé de la réponse, cependant bien vite, une angoisse lui noua l'estomac.
Ce "d'accord"... N'était-il pas trop bref?
N'était-il pas trop froid?
Le français fixait la fille, la regardant se saisir de sa clope pour l’écraser au sol avec une lenteur qui semblait vouloir signifier quelque chose.
Quelque chose oui, mais quoi?
Elle fixa finalement ses yeux dans ceux d'Apache, tout attentif qu'il était a la suite.
"D'accord." C'est ce qu'elle avait dit.
"Ok, je te crois." Avait ensuite suivit. Enfin, désamorçant quelque peu l'ambiance tendue qui régnait autour d'eux.
"C'est juste que. Bah. Mets-toi à ma place. Y a le bassin"
Le bassin... Elle faisait référence a... Le garçon fermât un instant les yeux comme pour faire passer un soudain mal de crane. "Puis toi et Nasty qui vous galochez " "Mais.." "Oui je sais t'as rien demandé" Le punk fit une moue, pas tout a fait sur d’être tant cru que ca. "Et après dispute et tu me gueule de me tirer. Du coup, bah.. Toi Nasty, y a de quoi y croire."

Le français lâcha un profond soupire. Mais pas de ceux exaspéré, plutôt de ceux qui acceptaient, qui signalaient qu'il comprenait.
Mais la.
La, il y avait un sujet clef qui avait été mit sur le tapis.
Le terrible sujet.. Du bassin.
Ok mon gars, il était l'heure d'assumer

"Ce qu'il s'est passé dans le bassin..." Il inspira de nouveau par le nez avant d'expirer par la bouche, comme s'il se préparait a courir un cent mètres. "C'est pas comme pour Nasty." Ok. Oui. C'était un début. "Je suis désolé, j'aurais pas du faire ca, c'était juste que..." Il regarda Her un moment, sans trop savoir quoi dire. Sans trop savoir expliquer, avec un air un peu paumé, un peu piteux marqué sur ses traits abimés. Pourquoi est ce qu'il avait fait ca a ce moment la? Par ce qu'il en avait eu envie... Tout simplement. A cet instant il s'était sentit tellement vulnérable, qu'il avait eu ce besoin de rapprochement, de contact, de proximité. Une envie d'être protégé. Une envie d'être a quelqu'un? L'idée lui tordit l'estomac, le faisant grimacer. "'fin, j'voulais pas que ca te mette mal, et si tu préfère on fait comme si ca existait pas." Pourtant, elle avait eu l'air d’apprécier sur le moment non? Tout en parlant, Apache cherchait quelque chose dans le regard sombre de la fille. Un indice, ou une expression fugitive a attraper au vol! Si elle préférait ouais. Et lui? Il en pensait quoi?
"Et pour c'que je t'ai dit tout a l'heure, vraiment, c'était de la merde. Je pensais pas ca et j'voulais pas qu'tu parte. Et j'suis super content que tu sois resté! Tu sais des fois, j'dis des conneries alors..." Il haussa les épaules. "Faut faire comme t'as fait, me dézinguer!" Il eut un petit sourire accompagné d'un petit pouffement de rire discret. "Mais après faut pas que ca te reste, par ce que c'était pas vrai... Des conneries ouais."

Des conneries. Pour le coup, il espérait ne pas en avoir trop dite de nouveau.
Le bassin.
Le bassin.
Le putain de bassin.
Il se passa la main sur le visage tentant de clarifier ce qu'il avait dans la tête. Et lui, il en pensait quoi alors, du bassin? Il y avait un début de réponse "Pas comme Nasty" Par ce que la, c'était lui qui avait amorcé, qu'il l'avait voulu, qu'il avait été pleinement conscient.
Est ce qu'il y avait un quelque chose pour Her?
Son regard se refixa sur elle, un peu lointain, un peu perdu.
Un truc...
Le truc de Her.

Sa fameuse flamme.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Mer 3 Aoû 2016 - 23:33

Elle te sent tendu. Et attentive comme elle l'est à toi, à tes gestes. Alors ouais, forcément elle note que tu tâtonnes. Que tu es embarrassé. Que tu fermes les yeux quand elle parle du bassin. Et elle ça l'embarrasse encore plus. Parce que du coup, ça veut bien dire ce que ça veut dire : un truc. Quoi, ça reste à déterminer, mais. Mais. Mais punaise c'est prise de tête. Comme ta ferveur à clamer haut et fort que non t'es pas avec Nasty, que y a rien. Que les choses soient claires. Rien. Avec elle, la blonde. Pas la tienne du coup, comme elle avait cru.

Ton soupir il fait peur.
Tes soupirs ils font peur, parce qu'après avoir amorcé la discussion tu en refais un. Et c'est un peu terrifiant, Her a l'impression que tu vas lui dire que t'as le sida. Ou le syndrome de la Tourette, qui te fait faire n'importe quoi. Ça aurait pu expliquer les baisers à tous va, si c'était de ton fait. Sauf que ahah. Non. C'est la fumet-huh ? Pardon ? D'ailleurs elle écarquille les yeux et le dit tout haut.

- Pardon ?

Pas comme Nasty ? Hein ? Là, elle se demande si elle a bien entendue. Et toi, le tank, tu charges, t'en rajoutes des caisses comme tu sais si bien le faire. Mais pour une fois, c'est pas pour envoyer du fiel à la gueule. Tu amorces un bout de phrase, une esquisse d'excuse, et elle hausse les sourcils. Etonnée et.. Et elle attend la suite.. Qui ne vient pas. Juste toi, tu la regardes en face, et donc tu ne peux pas rater son air étonné. Honnêtement ? Elle ne sait pas quoi répliquer, là. C'est juste que quoi ? Bordel, finis ta phrase ! Mais non, t'enchaine sur un autre truc, tu fuis ça, et Her ne sait pas si c'est mieux ou pas. Pas le temps, de toute façon. Pas l'temps ! Faut qu'elle digère ton truc suivant, de faire comme si. Si elle préfère. Si ça la met mal. Si si si. Si donc c'est pas du vrai ? Ouh là, gros truc à intégrer, ouh là ! C'est compliqué ! Her ouvre la bouche. Te regarde. La ferme. Poisson ? Ouvre ses mains, sa bouche à nouveau. Rien à faire, y a rien qui vient. Alors elle ferme tout, et plisse un peu les lèvres de frustration contre elle-même, et t'écoute aller de l'avant. Elle, bah.. Va falloir attendre, tu l'as court-circuité. Trop d'informations d'un coup, trop à analyser, trop de tout.

A nouveau ce que tu dis lui fait plaisir en un sens. A nouveau elle voudrait répliquer. A nouveau elle ne sait pas quoi dire. Te dézinguer ? Ça lui fait un peu mal quand même, c'est pas ce qu'elle voulait. Des conneries. Des conneries entre vous, des tensions, putain, ouais.

Her baisse les yeux, regarde l'herbe, réfléchit un peu. Enfin, elle essaye, mais si on est honnête faut bien admettre que y a pas grand chose qui vient. Ou alors des échos de ce dézingage, des cris, des larmes, de la douleur que vous vous servez à chaque fois. Her se mord la lèvre, elle a les nerfs à fleurs de peau à nouveau. Bordel, c'est pas possible. C'est pas que toi, là, maintenant. C'est aussi la dispute, et tes mots de tout de suite, oui. Mais c'est aussi la fatigue, le manque de sommeil, les cauchemars, le choc de te voir esquinté, c'est.. Vivre.

- J'voulais pas te dézinguer. J'suis désolée.

C'est dit d'une petite voix très penaude, c'est dit avec deux bras qui viennent te chercher pour un câlin, parce qu'elle est vraiment désolée. Vraiment de pour de vrai. Il est délicat le câlin, ouais, parc qu'elle se rappelle que t'es tout cassé en dehors. Et un peu en dedans à cause d'elle, aussi. Et puis, c'est plus facile aussi de gérer ça par rapport à ce que tu lui a dit plus tôt, aussi, peut-être. Qui sait ? Mais bref voilà, elle s'excuse, elle fait carpette, et si tu l'as repousses elle ne luttera pas. De quel droit ? Mais elle n'ose plus te regarder, dans tous les cas.

- Et je veux pas faire semblant parce que je veux pas mentir. Mentir, c'est pour les grands, les faux. Moi j'veux avancer en restant droite. Se renier c'est déjà mourir.

Dit celle qui se renie au quotidien. Parce que vouloir être normal, n'est-ce pas justement se brider ? Mais non, mais si. Compliqué. Mais ça elle n'y pense pas, pas une seconde.

- Je me sens pas mal, Apache, pour l'autre jour. Mais c'est le truc de tout à l'heure, les conneries comme tu dis. Ca, ça faisait vraiment mal. Mais j'ai fait mal aussi, donc je peux rien dire.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 783
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : caca masqué.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Jeu 4 Aoû 2016 - 6:21

Alors qu'il avait parlé, qu'il avait dit ce qu'il avait dit, un genre de confession avoué a demi mot, mais pas complètement, se laissant une opportunité de pouvoir détaller en courant, enfin... Façon de parler, bien sur. Apache avait scruté chacune des expressions de la fille, espérant pouvoir en tirer quelque chose.
Un peu comme lors d'un recrutement, durant ces moments ou il se mettait en danger, ou il mettait en danger ses camarades pour aller vers quelqu'un et lui faire part d'un idéal.

Se mettait-il en danger actuellement?
Peut être qu'il y avait un peu de ca.
Peut être que c'était la sensation qu'il avait, en tout cas.
Et Her... Malheureusement ne lui donnait pas grand chose.
De l’étonnement, tout au plus, de la réflexion.
A quoi est ce qu'elle pensait? Les yeux rivés sur l'herbe comme ca?
Le punk aurait voulu pouvoir lire dans ses pensées! Quoi que. Peut être pas tant que ca.

- J'voulais pas te dézinguer. J'suis désolée.
Petite voix, un air fragile de regret. "C'est pas..." Apache voulu répliquer tout de suite qu'il n'y avait rien de grave, qu'elle avait réagit comme il fallait mais déjà, la fille se retournait vers lui, le capturant dans ses bras dans une amorce de câlin. Sur le coup, l'Hérissé eut un mouvement de recul, trop surpris, ne s'y attendant vraiment pas. Mais il su cependant contrôler ca et ainsi la laisser faire, lui répondant même, un peu timidement, passant un de ses bras autour d'elle et la serrant un peu plus que ce qu'elle faisait elle même.

Ca faisait un peu mal physiquement, tout bardé de courbatures qu'il était, mais moralement ca faisait plus que du bien.
Mais alors, qu'est ce que ca voulait dire?
Elle s'excusait, tout simplement?
Ou y'avait-il autre chose a prendre en compte concernant ce qu'il avait réussit a baragouiner sur l'affaire du bassin.
Il soupira tout contre elle.

Le punk l'écoutait attentivement, le nez enfoui dans ses cheveux. Her ne voulait pas faire semblant, ne voulait pas faire comme si ca n'existait pas. Ca voulait dire qu'elle ne lui en voulait pas? Est ce que ca lui avait plu comme il en avait eu la sensation sur l'instant? Avancer en restant droite, mais pour aller vers ou? Cela voulait bien dire qu'elle ne voulait pas ignorer ce moment, qu'elle voulait le prendre en compte et avancer avec n'est ce pas?
Mais ou?
Vers ou?

"Se renier c'est déjà mourir."


La phrase fit frissonner le garçon dans les bras de la jeune fille, mais il ne savait pas lui même de quoi.
Ca faisait un peu peur.
Il y avait quelque chose d'angoissant la dedans.
L'incertitude.
L'impression qu'il y avait peut être plus a perdre que la vie elle même la dedans.

"Je me sens pas mal, Apache, pour l'autre jour."
L'Hérissé se détacha légèrement de la sentinelle pour mieux lui faire face, la regarder dans les yeux. "Mais c'est le truc de tout à l'heure, les conneries comme tu dis. Ca, ça faisait vraiment mal." Il baissa un instant le regard, ses sourcils se fronçant légèrement avant de revenir a Her, ne sachant pas vraiment quoi répondre a ca. Il aurait pu lui balancer un simple "j'le referais plus, promis" mais en l’occurrence, ce n'était pas vraiment le propos. "Mais j'ai fait mal aussi, donc je peux rien dire." Bizarrement, la conclusion tira un léger sourire a Apache.
"On est quitte alors." Son sourire se fit un peu plus grand, avant de reprendre. "On a cas faire comme t'as dit! On avance en restant droit, et puis.. " Il fit une moue de réflexion. "On apprend a se connaitre alors c'est pour ca que ca fait des étincelles!" Les étincelles, ca faisaient un peu peur mais c'était aussi ca qui faisait les beaux feux d'artifice! Ou bien les grands brasiers, aussi. "Moi j'aime toujours bien te croiser, et discuter avec toi, même si des fois..." Il se mordit la lèvre inférieure, relevant les sourcils comme si une expression en disait plus que des mots. "Mais c'est ca qui est chouette aussi! J'veux dire, c'est pas.. Banal?" C'était pas normal? Pas comme avec tout le monde en tout cas, et ca, ca lui plaisait au punk, il n'allait pas le cacher.
La question était: A quel point?
Ses yeux noirs dévièrent un instant sur les lèvres de Her, les fixant une seconde, puis, comme pour échapper a un truc, un quelque chose, il se détourna d'elle, gardant cependant son bras autour de ses fines épaules, la ramenant un peu contre lui, comme deux potes l'un a coté de l'autre.
Des potes hein.
Bien sur des potes.
Quoi d'autre?

"Merci en tout cas." Il lui parlait désormais sans la regarder, le regard braqué devant lui, un peu lointain. "Merci d'être la et de me croire quand même un peu. Même si des fois j'suis trop con" Il soupira tout en riant légèrement, lui caressant doucement l'épaule du bout des doigts.

Il ne saurait pas pour le bassin.
Il n'aurait pas le fin mot de l'histoire! Du moins, c'était ce qu'il se disait. Alors il allait faire avec, et comme elle l'avait dit, aller de l'avant.
Ca existait, ouais. Juste que ca n'avait pas eu tant d'incidence que ca apparemment.
Ca n'avait pas l'air de la travailler tant que ca, la fille. Pas autant que lui en tout cas.
Tant mieux!
Tant pis?
Une once de regret pointait le bout de son nez. Mais après tout, c'était sans doute mieux comme ca.
Ouais.
On allait dire ca.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Her
avatar

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 200
✘ SURNOM : La Fille
✘ AGE DU PERSO : 14

✘ LIENS : #normalité

MessageSujet: Re: Demain il pleut.   Jeu 4 Aoû 2016 - 22:52

T'as reculé, un peu. Elle l'a senti. Mais avant même qu'elle puisse faire de même tu es de retour. T'es là et tu lui rends le câlin, tu la serres toi aussi. Et bordel, ça fait du bien. Pas un vent, mais en fait c'est même pas que par rapport à ça. Pas vraiment, d'ailleurs. C'est juste que des fois, du contact, ça fait du bien à l'âme. Elle a un petit sourire et puis comme tu le sais, elle te cause. Elle cause de vos conneries, et pas de manière très claire, et toi tu l'écoutes. C'est magique quand tu fais ça, quand tu fais de la place. C'est un truc que t'as toujours fait avec elle, même si tu la bouscules aussi beaucoup : tu fais de la place. Toujours. Et ça, ça t'imagine même pas tout le bien que ça lui fait, à Her.

Elle te sourit un peu, et toi tu brilles. Le feu qui réchauffe. Le feu qui éclaire et éloigne les ombres menaçantes. "On est quitte" "on apprend à se connaître" t'arrondis drôlement les angles et tu ne lui en veux pas. T'es pas en colère parce qu'elle rue dans les brancards, qu'elle ne dit pas amen à tout ce que tu balances. Et pourtant tu veux encore lui causer. Elle le sent confusément, sans vraiment mettre le doigt dessus encore. Mais la reconnaissance, ouais. Ça elle le sait, elle le sent. Et d'ailleurs, vu qu'elle est franche..

- Merci.

Elle a les yeux qui brillent peut-être un peu, mais qui pétillent vachement aussi. Elle a un vrai sourire, maintenant, parce qu'il s'est agrandit. T'arrives à la rassurer, un peu, à trouver du positif dans tout ce dégueulis violent et acide que vous pouvez vous balancer. Et surtout, tu ne te casses pas. Tu restes. Tu restes même si elle tacles, et ça, c'est assez.. Nouveau ? Non, pas vraiment, enfin si mais elle n'en a pas conscience. Elle sent confusément que ça lui fait du bien sans percevoir vraiment que tu fais un gros fuck à sa reum et son éducation utilitariste et rigide. Un bon gros fuck en gras, italique, souligné, et écrit en néon. Un bon gros "Sois toi-même" qui pisse à la raie du reste.

La preuve : elle n'a même pas repris sur le "c'est pas banal" qui pourtant la fait tiquer un peu. Mais chut. Juste pour cette fois, chut. Elle est juste trop contente que tu l'acceptes quand même, malgré sa "rébellion". Que t'aimes bien la croiser encore et discuter. Alors là, aujourd'hui, maintenant, elle va le laisser passer. Juste détourner un peu le regard avec un sourire qui se voile de gêne, alors que ses yeux jusque là s'étaient braqués sur toi dès lors que tu avais pris la parole.

Et puis tu te détournes, et. Merci ? Tu la prends de court, elle qui t'as remercié un peu plus tôt. Mais toi au moins tu expliques, pas comme elle qui pour une fois te laisse vraiment dans le flou. Merci d'être restée. Et y a de la fierté, quand elle te répond. De la fierté, et de la détermination tout plein.

- On est quitte, je crois. Parce que je trouve un peu pareil. Pour ça que je l'ai dit aussi tout à l'heure. On gueule et tout, mais tu restes quand même.

Nouveau sourire, et à son tour elle se détourne de ton profil pour regarder plus loin. Mais bouger vraiment, non. Y a pas moyen. Ta flamme, toi à côté, elle aime bien.

- Ca me ferais vraiment chier qu'on ne se cause plus. Même si ça me fait peur qu'on se cause, aussi.

La fille a un petit rire, et la voilà qui se passe la main dans les cheveux pour.. Juste trouver de quoi faire et meubler son embarras. Dire que cette fois, elle n'est même pas stone.. Mais ouais, t'as amorcé, t'as parlé. Ce serait injuste de se taire, de te laisser tout faire.

- Surtout après le bassin, en fait.

Petit silence, et elle renifle un peu.

- C'est ouf, quand même, parce que bah. J'ai jamais fais ça, me noyer, ou partager un bain, ou rien de ce qui s'est passé là-bas en fait.

Pas de baiser non plus, donc.

- Mais même si on s'envoie des patates dans la tronche, bah c'est toujours du positif qui en sort. Avec toi, j'ai le droit de gueuler, d'être tarée -parce que bon, tu fais un peu pas mal ressortir la timbrée de service, hein. Celle qui se coule toute seule, et tout.

Nouveau silence. Plus long, elle réfléchit.

- Tu me laisses pas être normal, je crois. J'arrive pas encore à savoir si c'est bien. Mais je t'aime bien. Et j'aime bien parler avec toi. Donc on verra bien. C'est ça, pas se renier en fait. Je crois.

Nouveau soupire. Elle a le rose au joues et prend bien soin de ne pas te regarder. Elle en a trop dit, tellement trop, imbécile ! Mais c'est sorti tout seul, et c'est fait maintenant et putain elle n'aurait pas du dire tout ça. Il va croire quoi, après, hein ? L'espace d'un instant, l'ado se demande s'il va se foutre de sa gueule. Mais non, il ne fera pas ça. Il ne le ferait pas, hein ?

- Si t'as mal, faut pas te forcer, d'ailleurs. J'ai pas envie de te dézinguer encore plus.

C'est que ça lui reste, ça. Quoi que t'en dises.






Hidden truth:
 
Her parle en #99cccc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demain il pleut.   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Il pleut sur la ville
» MAX' Ϟ Demain, je serai le roi du monde. Mais pas aujourd'hui, je suis trop bourré
» [RP] Moi je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas
» demain je pars pour Saint Tropez pour 3 jours
» Pff, demain, c'est la rentrée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-