Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Weasel
avatar

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Ment et manipule en beige ~


MessageSujet: [FLASHBACK] L'invendu et la fouine blessée   Ven 24 Juin - 13:31


Fait suite à ce RP

Enfin, il était rentré. En un seul morceau. Faible, mais en un seul morceau. Si l'on ne comptait pas ce sang perdu. Sous ce soleil cuisant, haletant et la gorge sèche, Weasel ruisselait de sueur et de sang. Même les Perdus qui le voyaient passer, un peu courbé et le pas trainant, n'osaient lui demander ce qui s'était passé.
Tel une loque, il avait réussi à se traîner au Grand Arbre, jusqu'à l'Infirmerie. D'une voix implorante, il avait appelé chaque Soigneur qu'il avait vendu à Lòng, le tout résonnant comme une plainte vaguement exagérée. Il ne trouva aucun d'entre eux, et, une main sur le torse, la respiration haletante, le Loyal continuait à errer dans l'Infirmerie.

Et c'est là qu'il trouva enfin quelqu'un. L'un des rares à ne pas avoir vu son nom vendu à l'immonde Dragon. Là, dans un coin, seul. C'était comme s'il l'attendait, comme s'il s'était éloigné de toute responsabilité dans l'attente de s'occuper de lui.
Évidemment, ledit Soigneur n'était au courant de rien, et il allait sûrement faire une drôle de tête en voyant l'un des membres de son entourage (du moins, en faisait-il vraiment parti ?) dans un si piteux état.

- H... Howdy ! Me ferais-tu l'honneur d'être le... sauveur d'un... Courtisan en détresse ?

Hein, Bright ?
C'était ainsi que l'avait apostrophé le Courtisan, qui s'était rapproché du garçon aux cheveux couleur de pluie. Sa voix, bien que faible, avait un petit ton enjoué, tant il était rassuré d'avoir trouvé quelqu'un qui pouvait s'occuper de lui, d'autant plus qu'il connaissait bien cette personne.
Il avait gloussé un peu -par soulagement- avant de s'arrêter net, à cause de la douleur, laissant en même temps échapper un juron fleuri sifflé entre ses dents.

- Tu peux bien faire ça pour moi, hein.

Rajouta l'adolescent avec un grand sourire, assez sûr de lui malgré tout. Il se pinçait tout de même les lèvres, à cause de la pensée de sa blessure, de la sensation qu'elle procurait, du dégoût de ce sang séché qui avait maculé sa peau et son haut.
C'est que la fouine avait eu une sacrée frayeur ! Le Grand Arbre était mille fois plus rassurant. Une fois qu'on en avait dépassé l'enceinte, on pouvait se retrouver en proie à tous les dangers. Et ce n'était pas quelqu'un comme Weasel qui pourrait les surmonter ! Il ne possédait pas d'arme, et même si c'était le cas, qui sait s'il aurait pu s'en servir ?

- Comme tu peux le voir, j'ai un tas de choses à te raconter... Je dois me mettre quelque part ?

Conclut alors la fouine de Courtisan, écartant les bras afin de montrer le désastre de sang maculant son haut. Il ne pouvait pas cacher sa douleur, et il n'avait qu'une envie : que ce soit assis, ou couché, il fallait qu'il se pose. Et il comptait bien sur Bright pour apaiser ses maux. Après tout, entre "partenaires", ils devaient s'entraider...


Special Thanks:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xen Nataku
avatar

☠ Gérant du Bric-à-Brac du Port ☠


✘ AVENTURES : 66
✘ SURNOM : L'Oublié
✘ AGE DU PERSO : 19 ~ 22

✘ DISPO POUR RP ? : Non~
✘ LIENS : A hallucination is a fact, not an error; what is erroneous is a judgment based upon it.


MessageSujet: Re: [FLASHBACK] L'invendu et la fouine blessée   Lun 11 Déc - 23:32

Bright & Weasel
The head never rules the heart, but just becomes its partner in crime.

©️ FRIMELDA


Rien ne l'intéresse ces derniers temps. Pas depuis le dernier, et pas avant le prochain. Leurs noms n'ont guère d'importance, ce ne sont que des termes fugaces qui s'estompent. La facilité guide son cœur, lui ordonnant le pire pour se débarrasser du meilleur. Encore et encore, jusqu'à ce que plus rien ne reste. Un jour, Bright se réveillera dénué d'une âme, incapable de se pardonner et encore moins de s'en vouloir. Tragique, sans nul doute. Pour l'instant, rien de tout ça ne lui importe. Slumber n'est pas là, son occupation entre deux fantaisies amoureuses. Qu'il s'ennuie, le gamin, assis dans un coin. Les autres, savoir où ils sont ne lui importe pas. Jamais loin, il présume. Surtout leur chef.

Incapable de l'apprécier, ou de voir la moindre beauté à ses côtés, Bright fait tournoyer les mots dans sa tête, jusqu'à en perdre le sens. Un livre serait un compagnon idéal, sauf qu'il présume que surveiller les lieux est également son rôle. Il faut bien qu'on lui en donne un, lui qui refuse de participer tout en piquant des crises pour ne pas qu'on le laisse de côté. Pitoyable, il se dit sans s'arrêter sur cette pensée. Le clou du spectacle est arrivé de toute manière, enfin un moyen de le tirer de cette journée morose.

L'odeur est forte, celle du sang qui emplie l'atmosphère. Familière, quoique agaçante. L'adolescent cligne les yeux, tentant de bien discerner la silhouette sans ses lunettes. Pas qu'il n'est la motivation de les porter en ce moment. La voix n'est guère difficile à reconnaître, et Bright ramène ses genoux sous son menton, ne se décidant pas tout de suite à répondre. Soigneur, ce n'est pas un rôle agréable, il n'a guère envie d'aider, même si on le lui demande. Enfin, ça signifie qu'on l'aime, qu'on a besoin de sa personne, non ? Urg, il se prend à penser de la même manière idiote que Slumber.

L'amour qu'il désire est bien plus fort.

« Pour toi, pourquoi pas. » N'importe qui d'autre aurait été ré-orienté vers une personne compétente. Dans le fond, Weasel est un compagnon agréable. A sa manière, il complète les mauvais côtés de Bright, les rendant aussi étincelants que les étoiles. C'est ce qui l'encourage à se lever, à s'approcher même. Le bandage sur une de ses jambes tire un peu, en un rappel de ne pas forcer. La maladresse, ce n'est pas grave. On l'a soigné sans lui demander ce qui s'était produit. Tant mieux, au vu des circonstances malheureuses de la blessure.

L'autre le méritait.

« Oui oui, là. » Ses mains effectuent un geste clair vers un lit. Mettre du sang partout n'est jamais conseillé mais il se voit mal forcer son patient à se mettre sur le sol. Bright n'a pas envie de se baisser pour travailler. C'est fatiguant, d'être soigneur.

« Tu peux te déshabiller ? Le haut, au moins. » Nettoyer la plaie, ça sera la première étape, non ? Pourquoi est-ce que personne n'est là pour faire le sale boulot, hein ? Il s'assied au bord du lit, attendant que Weasel fasse de même.

« D'habitude, ce n'est pas ton sang à toi qui coule~ » Son expression se fait un peu mauvaise, sa voix plus basse également. Autant ne pas dire ce genre de vérité à voix haute. « Tu dois me raconter. Je m'ennuie aujourd'hui. »






私はブライトクセイヌです。怪物です。☂️
One of the great benefits of organised religion is that you can be forgiven for your sins, which must be a wonderful thing. I mean, I carry my sins around with me, there's nobody there to forgive them. ×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fabrice gravement blessé
» [RP flashback]...ennemis par le passé...
» CPC 20: Liste des blessés pour la phase de poule
» CPC 19 : Joueurs blessés .
» [Résolu] Remand sur un Flashback

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches :: L'Infirmerie-