Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Loutre Sage
avatar

♐ Princesse des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 190
✘ SURNOM : L'Harmonie
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : L'inspiration murmure à ses oreilles
✘ LIENS : Peindre en mille couleurs... L'air du Vent.

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Mer 31 Aoû 2016 - 16:18

(Mild) Thug Life




Loutre Sage rit, de son rire chaud, et entreprend de libérer le faune de sa superbe chevelure.
Puis la sirène s'approche en chantant et Héméros la rejoint de sa voix de stentor.
Elle est comblée la princesse et tape des mains au rythme de cette comptine qu'elle ne connait pas. Il faudrait qu'elle demande à la Bête à Cornes de la lui apprendre.
Puis elle baisse les yeux, évitant soigneusement de croiser ceux du faune. Heureusement Sindri se charge s'expliquer la situation et la huron n'a pas à évoquer sa déambulation mélancolique.
Puis la sirène reprend son discours décousu. Loutre Sage n'a jamais négocié avec les habitants du Bayou, elle préfère les observer.
Mais sont-ils réellement capables de leur offrir ce qu'ils désirent ? Si en échange de quelque chose de précieux ils guérissaient Peter de sa tristesse ?
Que pourrait-elle leur offrir ? Elle n'a pas de bois, pas les cheveux d'une sirène no d'immenses cornes de bouc et encore moins d'or noir.
La princesse se laisse glisser le long du torse d'Héméros et atterrit avec une légèreté déconcertante dans la boue qui ne lui avale pas les pieds.

"Le Bayou ne peut pas nous offrir tout ce que l'on désire..." c'en est presque une question.

Elle a perdu son sourire la belle huronne, son entrain n'a pas duré.

"Et de toute façon je n'ai rien à offrir.

Elle n'a plus rien, elle n'est plus rien. L'ombre de ce qu'elle était. Ni une chaman, ni une princesse. Rien.











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héméros
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 82
✘ SURNOM : La Bête à Cornes
✘ AGE DU PERSO : Imprécis

✘ LIENS : Fiche
Dé à Coudre
♈ Aventures en cours :


MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Lun 19 Sep 2016 - 17:35

Héméros se serait volontiers gratté la barbiche s’il avait pu, histoire de manifester son attention totale. Faute de mains libres, toujours, il ponctua donc les explications successives du centaure et de la sirène par des mimiques prononcées, les lèvres pincées et remuant son nez aux contours mi-caprin, mi-humain. Pas de drame romantique alors ? Ouf ! Une impossible romance était peut-être plus compliquée à résoudre qu’un vol de sucrerie, fusse-t-elle une sucrerie du Bayou. Lorsque Quenouille mentionna les oranges comme l’un de ces choses spéciales que les Hommes Magie convoitaient, un grand sourire de triomphe apparut sur le visage hâlé du faune, qui ne put s’empêcher de renchérir :

« Les plus belles oranges du Bois Joli ! »

Et d’éclater d’un rire satisfait et joyeux. Cela s’annonçait amusant ! Lui-même n’avait rien à demander, ou en tout cas, il n’y avait pas du tout réfléchi : sa seule intention, en venant dans la mangrove sombre, était de faire un cadeau. S’il obtenait du moins cela, il serait amplement satisfait, pour ne pas dire ravi au-delà de toute description. Alors même qu’il se faisait cette réflexion, il sentit les bras de la princesse se désolidariser délicatement de son encolure, et, avant même qu’il n’ait baissé les yeux vers l’Harmonie, celle-ci s’était glissée au sol, légère et gracieuse comme à son ordinaire. Cependant, Héméros nota que quelque chose avait changé ; peut-être était-ce dans la lenteur de ses gestes, dans son regard qu’elle gardait penché et la fixité de ses lèvres à la couleur chaude du santal… La Belle Huronne parla, et sa voix surprit le faune aussi sûrement que si on lui avait jeté une pierre au visage.

Etait-elle triste ?
Alors que quelques instants auparavant, il l’avait bien vu battre des mains sur la petite chanson de la sirène, et rire tandis qu’elle l’avait aidé à démêler ses cheveux.
Loutre Sage était triste ?!

Héméros ploya aussitôt ses jambes animales alourdies d’une épaisse toison vert argent, afin d’arriver à la hauteur de la princesse. Là encore, il ne parvint pas à croiser son regard, mais il n’insista pas. Avec un sourire qui se voulait encourageant, il fit d’un ton aussi claironnant qu’à son habitude :

« Princesse ! Pourquoi ne pas essayer ? J’ai entendu dire qu’ils sont très forts, les Barons !  »

Héméros tourna la tête vers Sindri, la mine extatique, comme s’il venait de se rendre compte de quelque chose de proprement extraordinaire :

« Baron !  Ha ha !  »

Oui, oui, c’était tout. Il revint à la princesse, l’air tout aussi guilleret et confiant :

« Je suis sûr que vous auriez plein de choses à leur dire, Princesse ! Les Guédés sont des Esprits, et les Esprits, ça vous connaît ! Ils vous aimeront à coup sûr, si ce n’est pas déjà le cas ! »

Puis, montrant de nouveau sa belle brassée d’oranges, il ajouta en riant : « Au pire, j’ai plein d’oranges à partager ! ».






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pétrole
avatar

☼ Fée des Marais ☼


✘ AVENTURES : 99
✘ SURNOM : l'Or noir
✘ AGE DU PERSO : Plutot agé

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Fiche

Dé a coudre

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Jeu 29 Sep 2016 - 19:01


Pétrole riait, riait encore! Il était incapable de faire autre chose que rire, à ce moment là. C'était un rire vraiment méchant, mais il estimait ça tout à fait légitime!
Ho oui, il avait bien le droit de les asperger!
Puisque de toute façon personne ne faisait attention à lui, pas vrai?
De ce fée, la fait était entièrement concentrée sur ses propres préoccupations, et sur lui-même.
Toutes les paroles qui ne lui étaient pas adressées rebondissaient et n'atteignaient même pas ses oreilles!

Il fut tout naturellement flatté lorsque la jolie fille de l'eau l’appela par son surnom. Il aimait bien ça! Ca inspirait tout de suite quelque chose de précieux, et bien entendu ça lui plaisait.
Fière, la fée!
Trop fière pour s'approcher de Quenouille, pas assez pour ne pas savourer ces douces paroles avec un sourire satisfait. Et son compliment sur la préciosité du pétrole!
Tout le monde aurait dû être aussi sage que cette sirène et reconnaître à quel point il était important et à quel point il faisait tourner des têtes par sa richesse.
Mais il ne fallait pas compter sur les hommes pour ça!
Ho que non!

"Je ne suis pas vexé"
, mentit-il, la voix piquée. "Et qu'est ce que je devrais faire?"

Lorsque la sirène lui disait de ne pas se fâcher, il était déjà peu enclin à ne pas le faire!
De toute façon, il était déjà furieux!
Mais quand c'était ce centaure qui se permettait de lui donner des ORDRES (car c'était bien des ordres, bien sur! ) et de lui dire ce qui était mieux pour lui, c'était encore pire !

Pétrole était d'humeur aussi sombre s'il le voulait!
Pour qui il se prenait celui là? C'était bien les mâles que de se croire supérieurs à tout le monde!
L'Or noir lui envoya encore une giclée de Pétrole sur son dos de cheval (pfeuh! pas du tout gracieux! ) et l'ignora tout à fait par la suite.
Il décida de voleter plus près des deux femmes, du coup.
La voix orgueilleuse et qui transpirait l'assurance, il répondit à Héméros:

"Non, je viens des marais, moi!"
C'était infiniment mieux qu'ici, et Pétrole bombait le torse. "Bien sûr que je vole vite!" Ce demi-mâle était impertinent de ne serait ce qu'oser lui faire ce compliment. C'était comme sous entendre qu'il aurait pu ne pas voler vite! Tous les mêmes, arrogants et vantards.
D'ailleurs, ils discutaient depuis peu des cadeaux de leur personne qu'ils feraient aux barons (ou il ne savait quoi d'autre) pour obtenir...
Ben, Pétrole n'en avait aucune idée, de ce qu'ils voulaient!
Ils ne l'avaient pas dit!
Ce qu'ils étaient agaçants, ces demi-hommes.

"Je ne ferai pas d'offrandes, je n'ai besoin de rien"
La fée croisa les bras et leva la tête vers le haut avec la dignité du meilleur boudeur du monde.

Les humains étaient vraiment tous vénaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loutre Sage
avatar

♐ Princesse des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 190
✘ SURNOM : L'Harmonie
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : L'inspiration murmure à ses oreilles
✘ LIENS : Peindre en mille couleurs... L'air du Vent.

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Sam 1 Oct 2016 - 16:05

(Mild) Thug Life




Le trait d'humour parvient à lui arracher un sourire, sous les cendres brillent de petits éclats de joie, pas encore éteints.
La Bête à Corne et le Baron Forêt sont de vrais soleils de bonheur.
Devant la générosité du faune, Loutre Sage sourit un peu plus, lève les yeux et ose croiser son beau regard plein de bonté.
Elle acquiesce faiblement et souffle :

"Merci."

Et elle l'étreint de nouveau, passant se bras autour de son cou et nouant ses jambes fuselées autour de sa taille.
Elle a besoin d'affection, de contact chaleureux au milieu de cette pluie de tristesse.

"Alors on va demander un nouveau nuage rose ? Un pour chacun de nous ?"

L'Harmonie pose ses yeux d'ébène sur la fée boudeuse :

"Tu pourrais nous accompagner Or Noir, si tu le souhaites évidemment."

Elle même n'était pas sûre de vouloir demander quelque chose, mais elle ne voulait pas être seule, quitter la bulle d'enthousiasme du centaure et du faune.













Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindri
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 56
✘ SURNOM : Le Baron Forêt
✘ AGE DU PERSO : Sans doute plus vieux que lui-même le pense

✘ DISPO POUR RP ? : En pause
✘ LIENS : ☔ Dans la forêt, un grand cerf
☔ Regardait par la fenêtre
☔ Aventures en cours: I - II - III

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Mer 30 Nov 2016 - 21:27

Le centaure était encore tout occupé à faire les yeux doux à la sirène qui lui flattait le flanc (agréable, délicieusement agréable), lorsque la petite fée noire décida de ponctuer son mépris d'une ultime giclée de goudron et de s'éloigner, sans prêter davantage d'attention au Baron Forêt et à son offre de paix.

Sindri resta un instant interdit, en tenant toujours le bâtonnet sa barbe à papa à l'horizontale - triste proposition de perchoir délaissée. Puis, très lentement, il baissa le bras pour lâcher le morceau de bois, avant de faire pivoter son torse pour examiner sa croupe et la tâche sombre qui s'y étalait. Toujours avec la même mesure étrangement détachée, il porta la main à la substance poisseuse et malodorante pour tenter de l'ôter de sa jolie fourrure couleur mousse, mais il n'y gagna que des ongles noircis et une désagréable sensation de cuisson au bout des doigts; le pétrole collait férocement, si bien que même en grattant, il ne parvint pas à tout ôter.

Très calmement, Sindri ramena ses mains devant lui pour tenter de rincer avec un peu d'eau claire les relents chimiques qui irritaient ses paumes. Il paraissait tout aussi calme que d'habitude, mais ce n'était qu'un vernis très superficiel: depuis les ombres sur sa mâchoire crispée jusqu'à ses oreilles couchées en arrière, en passant par la raideur de ses gestes et les reflets sombres qui s'étalaient insidieusement sur sa robe de daim, tout trahissait le fait que le bon Baron Forêt était méchamment vexé.

La preuve que c'était grave: il ne disait plus rien.

Sindri se considérait comme bon prince, et il était fier de l'affection que tous lui portaient - même si cette affection pouvait parfois se teinter d'un agacement certain, ce que le centaure ne semblait pas pressé de réaliser. Mais alors si on le faisait passer pour un idiot en se moquant de ses manières de gentilhomme, là, ça n'allait plus du tout. Au minimum, cela exigeait une ferme bouderie. Au pire, il pouvait décider de se venger; et dans ces cas-là, attention, il était prêt à des crasses de haut vol que n'aurait pas désavoué un gosse de huit ans.

C'est dire son niveau de dangerosité.

Il tendit la plus propre de ses mains à la sirène, en une invitation évidente à le suivre. Puis il arracha ses fines pattes à leur gangue de boue et progressa de quelques mètres dans les eaux marécageuses du fossé, pour se rapprocher du grand faune et de la jeune femme lovée dans ses bras: même s'il avait retourné son sourire à Héméros (créature hilarante en plus d'être d'une esthétique remarquable, quel être merveilleux), Sindri était sensible au rire en demi-teinte de Loutre Sage, d'autant plus que sa propre humeur était soudain un peu moins riante (regard noir au bourdon gluant).

Il ne connaissait pas très bien la princesse indienne: ils n'avaient partagé que quelques entretiens courtois et formels entre Gens De La Haut Société, lorsque Sindri s'aventurait dans le village des Hurons et qu'il allait, comme il se doit, lui présenter ses respects. Le centaure n'était pas aussi conscient de la tristesse de la jeune femme que pouvait l'être Héméros. Néanmoins, cette part de lui qui changeait avec les humeurs de l'Ile était aussi un peu sensible aux troubles de ses habitants, et il n'aimait pas trop ce qu'elle lui soufflait en cet instant.

"Ma Dame, oserais-je demander ce qui vous chagrine de la sorte?"

Puis il repensa à la manière dont elle avait demandé si le Bayou exauçait tous les désirs et ses oreilles s'agitèrent pensivement.

"Un nuage rose égayerait-il votre coeur? Ou peut-être... peut-être êtes-vous en quête d'autre chose? Un plaisir plus grand, une espérance plus noble?"

Il se tourna alors vers la sirène:

"Petit Poisson, accepterais-tu que j'offre ta dette à la Princesse? Elle semble avoir plus besoin de tes trésors que moi."

Et à nouveau pour Loutre Sage:

"Qu'en dites-vous, ô douce Princesse? Que pourrions-nous vous offrir qui éclairerait vos beaux yeux attristés?"

Il aurait pu en rester là. Il prit cependant un malin plaisir à ajouter, d'un ton soudain moins doux et agréable:

"Dommage que nous ne soyons que trois à vouloir vous aider; certains malotrus ont clairement établi qu'ils n'avaient rien à donner ni à recevoir, je me permets donc de vous conseiller de ne pas vous encombrer davantage avec eux, ma Dame."

Il leva vers Pétrole un regard pas très subtil, mais très hautain. Il s'attarda plusieurs longues secondes sur la petite silhouette volante, comme s'il remarquait un détail pour la première fois, et l'espace d'un instant, il sembla tout prêt de dire quelque chose qui fit passer une méchante lueur dans ses yeux clairs. Mais au final, il se ravisa d'un soupir, avant de ronchonner d'un air boudeur:

"De toute façon, ils ont clairement établis qu'ils n'étaient pas utiles à grand chose, à part être odieusement désagréables."







Award - moult luv sur Green ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quenouille
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 26
✘ SURNOM : Petit Brin
✘ DISPO POUR RP ? : Oui ! o/
✘ LIENS : ▶ ▷ Fiche du personnage ◀ ◁

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Dim 4 Déc 2016 - 7:46

La créature de l'océan prit un petit air dévasté lorsqu'elle comprit qu'une dispute venait de débuter. Son teint bleu s'assombrit sous l'effet de sa tristesse, se mélangeant aux teintes ombrées de la forêt. Elle continua ses caresses et attentions sur le dos et l'échine du centaure, puis dirigea son attention vers pétrole, vers lequel elle envoya de petits yeux larmoyants.

- Mes amis ! Pas de disputes, par pitié, n'agissez pas comme des brutes. Finit-elle par chuchoter.

Prenant la main de son ami Sindri, elle le suivit sans se quereller, portant plutôt son attention vers la princesse des peaux-rouges. Son regard la toucha, ses sentiments l'atteignirent. Elle eut l'envie de pleurer, de geindre, de crier une si intense douleur qu'elle n'arriva pas à complètement user de son empathie, tant son cœur lui faisait mal. Pourtant, à la place, elle trouva un remède à sa tristesse.

- La princesse possède un courage et un cœur qui vaut tout les trésors de l'océan. Souffla-t-elle, le sourire fleurissant sous cette pluie infinie.

Soudain, une pomme un peu molle lui tomba sur la tête, ce qui la sortit de ses poèmes. En riant, elle attrapa le fruit mouillé et le tandis au centaure.

- Oh, des fruits ! Les fruits bons pour les gens, cueillons des fruits !

Mais alors qu'elle s'apprêtait à faire cueillette auprès des arbres majestueux de la forêt, son pied se coinça sous une racine recouverte de boue et s'étala de tout son long dans une très grande flaque de boue et d'eau. Lorsqu'elle se releva de sa chute, on entendit des cris d'homme, de pirates s'approcher très rapidement. Des hommes armés venaient attaquer la forêt, ce qui fit paniquer la petite sirène.

- Oh, oups !

De ses mains boueuses, elle tenta d'arracher une de ses mèches de cheveux à une racine dans laquelle elle s'était emmêlée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» #Thug Life
» Deviens un Gangsta : L'initiation en vidéo
» Thug Life
» City Life sur Macbook ?
» city life edition 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Bayou Vaudou-