Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sindri
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : Le Baron Forêt
✘ AGE DU PERSO : Sans doute plus vieux que lui-même le pense

✘ DISPO POUR RP ? : A voir par MP! ^^
✘ LIENS : ☔️ Dans la forêt, un grand cerf
☔️ Regardait par la fenêtre
☔️ Aventures en cours: I - II - III

MessageSujet: (Mild) Thug Life   Ven 24 Juin 2016 - 1:58

(Mild) Thug Life


Pour Hemeros, et quiconque se sent l'envie ^^


Sous la voûte basse des arbres qui marchent, dans la pénombre ponctuée de lucioles, ses sabots ne faisaient aucun bruit. L'un après l'autre, ils s'enfonçaient délicatement dans le sol détrempé pour former autant d'empreintes fendues, traces éphémères qui, même alors que le crachin qui s'abattait sur l'Ile s'était temporairement calmé, ne mettaient que quelques secondes à s'emplir d'une eau boueuse qui y clapotait à peine avant de les effacer. Ainsi Sindri se coulait-il d'arbre en arbre, écartant les lianes de ses délicates pattes couvertes de fourrure vert mousse, repoussant les branches basses pour ne pas qu'elles se prennent dans ses bois et cheveux couverts de lichen, le pas fluide et silencieux, presque indécelable parmi les ombres de la mangrove.

Presque, seulement; parce que question discrétion, on pouvait faire mieux que l'énorme barbe à papa rose fluo qu'il mangeait à grands renforts de claquements de langue et de mâchouillades comblées, que l'on pourra retranscrire au prix d'une certaine approximation littéraire par "glomp scrunch miam".

C'est que le régime végétalien était certes parfaitement adapté à son corps d'hybride herbivore, mais Sindri n'était pas qu'un daim, et il avait tendance à se lasser assez vite de grignoter une fleur entre deux fruits crus. Inventif mais guère doué pour la technique, il s'était donc rapidement tourné vers les humains de l'Ile et leurs ressources culinaires autrement plus exaltantes que les siennes, découvrant au passage le concept de la cuisson (révélation), puis celui du beurre (petit miracle) et finalement celui du sucre (hénaurme miracle). Il s'était alors rapidement constitué son "petit réseau", comme il l'appelait, dont la plaque tournante était le Bayou et ses sorciers toujours intéressés par les plantes que l'on pouvait leur ramener depuis les tréfonds de l'Ile - domaine où, sans surprise, le Baron Forêt excellait. En revanche, comment il avait imaginé que quelques racines de mandragore pouvaient lui permettre de négocier une pâtisserie avec des hommes-magie ou des guédés, ça...

Alors qu'il devinait déjà la lisière des arbres et l'odeur de foin de la Prairie des Bisons, Sindri arracha une grande mèche de sucre cristallisé à sa friandise avant de la porter à sa bouche d'un air profondément satisfait: c'était sa première barbe à papa depuis des lunes. La pluie avait certes été une bénédiction après la si longue fournaise qui avait terrassé l'Ile, mais elle avait fait monter le niveau des eaux un peu partout, y compris dans le Bayou, et avait rendu la plupart des cabanes inaccessibles à l'homme-daim - il avait de grandes jambes, mais pas à ce point, et il tenait quand même assez à ses jarrets pour ne pas tenter la brasse coulée en marigot. Quant aux barques... Sérieusement, vous voyez un centaure dans une barque, vous?

Alors il avait dû attendre une régulation de la crue et la réapparition des pontons au milieu des eaux saumâtres. Mais alors que le sucre fondait en crépitant sur sa langue, Sindri se disait que cela valait bien un peu de patience.

Puis une forme ricanante jaillit entre les racines d'un palétuvier tout proche, bondit devant le centaure, esquissa une pirouette, et s'enfuit dans les profondeurs de la mangrove avec ce qu'il restait de la barbe à papa.

L'homme-daim aux doigts aussi collants que brutalement vides ne resta figé que quelques infimes secondes, avant de s'élancer d'un grand bon indigné à la suite du voleur:

"EH! Halte là forban, c'est MON sucre!"







Award - moult luv sur Green ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pétrole
avatar

☼ Fée des Marais ☼


✘ AVENTURES : 102
✘ SURNOM : l'Or noir
✘ AGE DU PERSO : Plutot agé

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Fiche

Dé a coudre

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Ven 1 Juil 2016 - 6:59

Ambiance humide et son de clapotis entre les arbres.
Les feuilles détrempées, bien verte, et plantes gorgées d'eau apaisaient les brulures encore présentes sur la peau de Pétrole, petite fée dégoulinante de noir.
Son esprit aussi, en passant! Car la créature appréciait le calme et la volupté de la foret alors que la pluie venait de passer et de l’arroser.

Lentement mais surement, l'Or noir se remettait de son aventure au Volcan, cet instant ou il avait littéralement servit de torche magique a l'esprit feu!
Humiliation.
Douleur et souffrance dévorante.
Mais il préférait ne plus y penser! Désormais, il ne restait plus que quelques croutes sombres sur sa peau blanche! Ce n'était pas très joli, certes, mais de qui se moquait-on hein? De toute manière la fée était continuellement recouverte de pétrole! La plupart n'y voyait donc aucune blessure!

Les idiots... Qu'ils soient bénis.

Pour l'instant, de toute manière, l’intérêt de Pétrole était tout autre. Perché sur une branche humide, agitant ses ailes de temps a autre pour se débarrasser des gouttelettes de pluie qui s'y déposaient, il observait.

Qu'il était majestueux, le centaure!
Qu'il avait l'air fier, dressé sur ses sabots fendus! Ses belles cornes pointant vers le ciel!
Ha ca oui, il était magnifique!
Et d'ailleurs la fée faisait un peu la tronche.
Un peu jaloux...
JALOUX? LUI?
Balivernes. Fadaises! Billevesées!
Cette créature masculine n'avait aucun panache de toute manière! Et si en fait si, il en avait quand même un petit peu, c'était sans doute un effet d'optique!

Et puis qu'est ce que c'était que cette grosse mousse rose qu'il tenait dans la main et qu'il grignotait tel un radin?
Même pas il ne proposait de partager avec les autres esprits de la foret hein?
Ha.. C'était bien la les mâles!
ÉGOÏSTE!
De toute façon il n'en voulait même pas, de ce truc...
Ou alors juste pour gouter vite fait.
Hum.

Les petits yeux noirs s'agrandirent de stupéfaction alors que l'on venait de dérober la précieuse barbe a papa d'entre les mains du légendaire!

HO L'IDIOT!

Ni une, ni deux, Pétrole bondit de sa branche, vrombissant a toute allure, poursuivant le centaure et le voleur, éclaboussant tout ce qui l'entourait d'éclats noirs, luisant et malodorant.

Hrp:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Mar 5 Juil 2016 - 21:14

Loin devant, Quenouille courait à toute allure, si vite, si gracieux, elle ne faisait qu'un avec la nature. S'aidant des sols glissants pour accélérer, elle bondit sur un tronc d'arbre échoué. Armée d'une barbe à papa, elle sentit qu'à ce moment, rien n'arriverait à l'atteindre, oh non, rien de rien.

Courons, courons comme un petit lapin !

Ses longs cheveux derrière, virevoltaient et fouettaient l'air, ces longues et puissantes vagues dessinaient cette encolure spectaculaire. Avec un peu de chance, elle n'attirerait pas trop l'attention, et ne se ferait point voler sa récente acquisition !

Quenouille, petite fripouille. N'as-tu pas honte de voler ce précieux bonbon ?

Elle savait bien qu'ils allaient la rattraper, même s'ils ne le faisaient qu'une fois la pluie séchée. Cependant, elle avait envie d'y goûter, à cette chose rosée. À l'orée du bois, elle s'arrêta. La mousse rose et éclatante qui se dressait fièrement entre ses doigts ne ressemblait plus qu'à une petite marre de sucre dans le creux de sa main.

Du bout de la langue, elle y goûta le contenu. Quelle déception lorsqu'elle comprit qu'il n'en restait plus à cause de la pluie.

Et qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'on la retrouva en pleine filature, au bord de la pâture. Aussitôt, la petite créature nue et bleue leva les mains en signe d'innocence. Elle ne voulait rien voler, elle voulait juste goûter !

Revenir en haut Aller en bas
Sindri
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : Le Baron Forêt
✘ AGE DU PERSO : Sans doute plus vieux que lui-même le pense

✘ DISPO POUR RP ? : A voir par MP! ^^
✘ LIENS : ☔️ Dans la forêt, un grand cerf
☔️ Regardait par la fenêtre
☔️ Aventures en cours: I - II - III

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Mar 12 Juil 2016 - 21:01

HRP:
 


Quelle pitié: d'habitude, il aimait tant courir dans les bois...

Il adorait cette sensation de vitesse accrue que lui apportaient les ombres, les fougères, les arbres qui se précipitaient à sa rencontre. Tout en lui, de ses longues pattes ridiculement fines jusqu'aux muscles secs et puissants de son encolure, aspirait à la course et au saut d'obstacles, et il le sentait encore plus dans cet environnement inhabituel, au sol détrempé et glissant, jalonné de racines traîtres, aux arbres noirs ornés de lianes qui cherchaient à s'accrocher dans ses bois. Le défi était difficile, le relever était grisant. Tout dans cette cavalcade aurait dû être un bonheur.

Sauf que la course était en fait une poursuite, et que l'enjeu en était bien trop dramatique pour prêter au plaisir.

Sa barbe à papa.

Scandale!

Bondissant par dessus un tronc mort couvert de mousse, Sindri faillit perdre l'équilibre lorsque l'un de ses sabots arrière s'enfonça dans une flaque de boue sablonneuse, mais un coup de rein eut tôt fait de le tirer de là et il repartit aux trousses de cette silhouette aux longs cheveux et aux étranges reflets vert d'eau; elle ne parvenait pas à le distancer, mais dans ce sous-bois détrempé et plein de pièges, il ne semblait tout de même pas prêt de la rattraper. Et Sindri, le brave et doux Sindri, en concevait comme une pointe d'agacement indignée.

Quelle idée de le voler lui, le gentilhomme, le noble et bon Baron Forêt! Quelles manières! En vérité, si la créature était curieuse de cette barbe à papa, il aurait suffi de lui demander! Lui qui était si poli et généreux se serait fait un plaisir de lui en donner... allez, un petit fil.

Juste pour goûter quoi, ça restait son sucre chèrement acquis, fallait pas déconner quand même.

Mais alors qu'ils continuaient à courir, le terrain commençait à se faire plus favorable au centaure: davantage de terre ferme, moins de lianes et de racines... L'orée du marais approchait, et à présent il distinguait mieux le petit voleur - qui, selon toute probabilité, était en fait une petite voleuse. Pas humaine, avec cette vitesse et cette magnifique chevelure qui ondoyait derrière elle - Sindri aurait été admiratif, s'il n'avait pas été trop occupé à négocier quelques ultimes sauts pour rejoindre la donzelle: quand il l'aurait attrapée, elle allait voir! Il allait... euh... Enfin il ne savait pas trop ce qu'il allait lui faire, mais il allait le faire, hein!

Plan de vengeance élaboré qui tomba alors soudainement à l'eau, en même temps que son auteur: ourdir c'est bien, regarder où l'on met les pattes quand on court dans un bayou trop sombre, c'est mieux. Sindri avait déjà eu un avertissement; il n'y en eut pas d'autre.

Alors que son attention était fixée sur la créature qui se retournait, mains levées d'un air innocent (ah! triomphe!), Sindri bondit par-dessus un buisson d'épineux pour sentir avec stupeur que le sol se dérobait sous ses sabots. Il glissa sur la brève mais raide pente d'un fossé et cette fois ce furent ses antérieurs qui plongèrent dans la vase; ils s'y enfoncèrent jusqu'aux genoux, de manière quasiment simultanée. Le centaure, stoppé net en plein élan, fit une culbute spectaculaire, qui de loin dut ressembler à une roulade disgracieuse pleine de pattes et de boue qui volait dans tous les sens. Dans un ultime réflexe, il parvint à enrouler le torse juste assez pour tomber sur le côté et ne pas se rompre le dos, mais il n'eut pas le temps de se rattraper mieux que cela: il s'aplatit dans la mare putride de tout son poids, et pratiquement tout son corps de daim disparut dans le magma aux relents goudronneux - ou était-ce l'odeur de ce petit projectile qui venait de lui passer au-dessus de la tête?

Sonné et soudain beaucoup moins élégant, Sindri secoua fermement la tête pour chasser de ses longues oreilles l'eau boueuse qui s'y était infiltrée. Puis, maladroitement agrippé à quelques racines qui plongeaient dans le fossé - ridiculement petit en fait, si seulement il avait fait attention il l'aurait enjambé d'un simple bond - il leva les yeux d'un air penaud. Il ne nota pas tout de suite la présence de la petite fée sombre, bien trop alarmé qu'il était par la vue de la créature opalescente qui le fixait toujours depuis l'orée de la forêt, et plus particulièrement par les traces brillantes vaguement rosées qui maculaient encore ses jolies menottes:

"Oh..."

Les oreilles du centaure s'abaissèrent brusquement, et sur son visage se peignit l'expression incrédule et bouleversée du gamin qui vient de voir sa boule de glace s'échapper du cornet pour finir par terre.

"... Mon sucre..." T_T

Et en plus, il avait perdu la course.

Sale journée dans la vie de Sindri.







Award - moult luv sur Green ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loutre Sage
avatar

♐ Princesse des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 223
✘ SURNOM : L'Harmonie
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Le temps manque mais pas l'envie, tentez votre chance
✘ LIENS : Peindre en mille couleurs... L'air du Vent.

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Jeu 14 Juil 2016 - 21:29

Bonjour, pardon pour le wtf, lol ♥


(Mild) Thug Life





Alors que la Nature clapote sous la tristesse de la Pluie, Loutre Sage erre dans un lieu de mystères et de ténèbres.
Depuis qu'elle est redescendue du Ciel, il n'y a vraiment pas longtemps et par nécessité car la nourriture des Cieux n'est pas faite pour les mortels ; l'Harmonie a perdu sa joie de vivre.
La détresse de Peter, comme elle l'avait senti au fond de ses tripes en l'entendant hurler et pleurer, la touche bien trop.
Peut-être son lien avec l'Île et tout ce qui y vit l'a lié intimement au maître des lieux.
Quoiqu'il en soit, le Bayou n’apparaît aujourd'hui que comme un lieu sombre et déprimant. Elle est bien insensible à la beauté du mystère et l'ambiance très particulière connue ici.
Ses pieds nus s'enfoncent mollement dans le sol, comme si ce dernier tentait de la garder prisonnière.
Mais la Princesse est prisonnière d'une chose bien plus redoutable : sa mélancolie.
Il faut un éclat rose suivit d'un arc en ciel bien inhabituels dans le Bayou pour la sortir de sa torpeur.
Sindri le beau centaure aux milles couleurs déguste un nuage rose, et il a l'air de beaucoup apprécier.
Un sourire, pâle reflet de ce qu'il était, étire les lèvres pulpeuses de la huron.

Bien trop occupé par son délice, l'homme cerf ne l'a pas vu et elle en profite pour se dissimuler dans l'ombre quasi omniprésente ; comme au bon vieux temps.
Ainsi elle le suit un moment et voit arriver la femme à la toison particulière : elle est rapide, furtive et agile. Elle s'empare aisément du nuage rose.
Mais c'est sans compter sur la rapidité du centaure qui s'élance presque immédiatement à sa poursuite. Ce trésor doit être vraiment délicieux.
Loutre Sage s'élance alors, court comme elle savait si bien courir, le Vent la poussant, ses pieds foulant à peine le sol.
Ainsi elle parvient à suivre la course des deux Êtres et atteint la lisière du Bayou au moment où Sindri s'écrase dans la boue.
Le regard qu'il lance alors vers la voleuse gourmande est emprunt d'une telle tristesse que l'Harmonie abandonne le couvert des arbres afin de l'aider.
Elle le tire de la fange et se tourne vers la femme.
Ses cheveux volent sous l'effet de Vent, le dos bien droit faisant ressortir ses pastèques sa poitrine , sa bouche légèrement pincée lui donnant encore plus de volume et des fées volant et pétant des paillettes d'où sortent des arcs-en-ciel.
Dans toute sa splendeur Loutre Sage s'adresse à la voleuse :

"Tu n'as pas honte ? Au lieu de voler comme une malpropre tu aurais pu demander poliment. Le Baron Forêt aurait sûrement accepté, sa générosité est connue."





HRP:
 











Dernière édition par Loutre Sage le Ven 29 Juil 2016 - 7:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pétrole
avatar

☼ Fée des Marais ☼


✘ AVENTURES : 102
✘ SURNOM : l'Or noir
✘ AGE DU PERSO : Plutot agé

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Fiche

Dé a coudre

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Ven 15 Juil 2016 - 7:22

Pétrole était choqué! Tout tourneboulé même!

Le voleur? Ou plutôt la voleuse n'était autre qu'une magnifique sirène a la peau pale et aux cheveux a la couleur si particulière! En ces lieux, elle ramenait avec elle un petit bout de mer!
Heureusement, la nature fit bien les choses et déjà, le centaure brute se retrouva piégé dans la fange!
HA!
Bien fait pour lui!
Il était connu que les mâles ne regardaient jamais ou ils mettaient les pieds! Ou en l’occurrence les pattes!
Ha il avait l'air fier maintenant! Dépossédé de son nuage rose et de sa grandeur!
Mais ce fut sans compter sur l’intervention d'un quatrième luron, ou plutôt d'un Huron!
Ho ce qu'elle était belle Loutre sage!
S'il la connaissait? Bien sur qu'il savait de qui il s'agissait! La belle princesse des Hurons, tout de même! Tout le monde savait, non? Mais cela faisait bien longtemps qu'il ne l'avait pas croisé, l'Or noir!

"Tu n'as pas honte ? Au lieu de voler comme une malpropre tu aurais pu demander poliment. Le Baron Forêt aurait sûrement accepté, sa générosité est connue."

Avait-elle dit sur un ton assez rude juste après avoir aidé le légendaire a se dépatouiller de sa gadoue.

La petite fée sombre vrombissait entre les protagonistes et finit par se poser du bout de ses petits pieds sur la pointe du bâton feu la barbe a papa que tenait toujours Quenouille entre ses doigts.

"Jolie princesse, ne soit pas si sévère avec ta sœur et regarde donc la mine de celui la!"
Il désigna le baron du doigt. "Ca se voit qu'il voulait tout garder pour lui! C'est ce que font toujours les garçons!" Et les garçons étaient les pires égoïstes, c'était bien connu non? Ca se voyait bien qu'il n'avait aucunement eu l'intention de partager, ce RADIN! De toute manière, ce qui semblait être une sucrerie avait complètement disparu, dévoré au final par la l'humidité de l'environnement.

Dommage...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Mar 19 Juil 2016 - 1:48

Ça & ceci

Audacieuse, jeune voleuse, Quenouille, petite andouille !

Sous son regard transparent, une larme boueuse roula jusqu'à sa joue. Les yeux larmoyants, elle dû dire adieu à son bijou. Quel gaspillage, n'avait-elle pas honte ? Se dit-elle, de voler ainsi ce précieux sucre pour lui dire au revoir sous cette pluie éternelle.

Le cœur lourd, elle se rapprochait de l'imposante et magnifique créature. Révérences, courbettes et bonnes allures. Elle se saisie de son infinie chevelure et lui demanda pardon, toute chagrinée de l'accusation.

- Je demande pardon, baron. Jamais je n'ai voulu vous voler, j'étais simplement gênée !

Elle recula mollement et tendis les mains, où de petites gouttes sucrées étaient collées. Un petit pleur résonna, bien qu'on l'entendit à des kilomètres, tant il avait été puissant. Pas comme sous l'océan, où les ondes n'étaient pas aussi libres. Sa voix, aussi bien magnifique que mortel, fit vibrer les têtes, à son grand désarrois.

D'abord, elle rangea ses mains, ensuite, elle bondit sur le centaure - tout en faisant attention à la petite fée noire et collante - pour un accolade, si soudaine, si innocente. Elle avait voulu apaiser la colère qu'elle pouvait sentir dans sa voix et sa posture.

- Je vous ramènerai une nouvelle mousse magique, Baron de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Héméros
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 88
✘ SURNOM : La Bête à Cornes
✘ AGE DU PERSO : Imprécis

✘ LIENS :
Fiche
Dé à Coudre
ᨉ Aventures en cours :


MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Mer 20 Juil 2016 - 23:52

« OOOH ! UN-DEUX-TROIS-QUATRE
Y’A LE FEU DANS TES YEUX !
ET CE BAZAR DEFIE L’IMAGINATIOOON ! »


Le grand faune gambadait avec tout ce qu’il pouvait d’énergie dans les hautes herbes de la plaine des Bisons, sabots claquant sur le sol, sautillant avec une agilité qui semblait peu compatible avec sa haute stature. Sa voix forte portait loin sous les nuages gris sa joyeuse chanson aux paroles biscornues, comme un défi lancé au temps maussade qui pleurait de temps à autres quelques gouttes tièdes sur les pâturages blonds des Delaware.

« OUUUUUUH ! »

Sa masse de cheveux vert argent était gorgée d’humidité et collait sur son front et s’emmêlait autour de ses cornes. Il avait l’air content, Héméros – ce qui était bien entendu dans ses habitudes. Par contre, on pouvait objecter qu’il était en fait plutôt rare de voir La Bête à Cornes si loin du Bois Joli, et surtout s’aventurer aussi près du Bayou et de la Baie des…PIRATES. Ce n’était ni par un sursaut d’héroïsme, ni par négligence, non : Héméros s’était donné une mission. Pas tout à fait secrète, mais presque. Il tenait contre son torse un imposant et étonnant bouquet, composé …de pleines branchées d’oranges.
Tout le monde sait que l’on va dans le Bayou pour faire des échanges, n’est-ce pas ? C’était ce qu’on lui avait expliqué, du moins. On emmène des choses, on repart avec d’autres choses (un peu sorcières). Héméros, par un cheminement de pensée difficile à justifier, et en ignorant totalement la quasi mise en garde dissimulée dans cette information, en était arrivé à une conclusion révolutionnaire. Ce qui ferait plaisir aux gens du Bayou, c’était donc cela…

UN. VRAI. CADEAU !

Ainsi rempli de cet empressement fébrile qu’on éprouve à avoir des idées de génie, et surtout, surtout ce flottement délicieux que l’on a à l’idée de faire plaisir aux autres, le faune se rapprochait de l’orée du bois. Il allait entamer le second couplet de sa tonitruante chanson – pour se donner du courage, parce que ces arbres penchés dont il se rapprochait semblaient avaler le jour de façon peu naturelle – lorsqu’un son perçant le cloua sur place. Un cri ? Un sanglot ?  
Ses oreilles de bélier frémirent et se dressèrent. Ce son provenait bien des abords du Bayou, et il était presque certain de reconnaître dans la puissance de cette voix le timbre particulier des sirènes, même s’il n’était pas capable de dire laquelle de ses chères amies à écailles pouvait bien s’amuser à nager dans les eaux troubles de la mangrove des sorciers.

Héméros prit une profonde inspiration, le buste enflé, les joues arrondies. Et il détala à foulées bondissantes vers l’orée de la forêt. Prêt à en découdre ? Non. Pas vraiment. Mais peut-être qu’une orange ou deux feraient fuir quiconque osait embêter une sir-

Hum ?

Le faune avait déjà les sabots dans l’herbe saturée d’eau des abords du bayou quand il huma un parfum cette fois très familier. Un délicieux parfum de sève sucrée, mêlé à la sérénité du bois de thuja. Quelques enjambées supplémentaires suffirent à ce qu’il aperçoive enfin, entre les troncs tordus de mangliers sombres et luisants, la silhouette altière de l’Harmonie. La tension confuse sur le visage barbu du faune laissa place à un large sourire de ravissement total, et son silence comprimé à un cri de stentor tout plein d’amour :

« LOUTRE SAGE ! LOUTRE SAAAAAGE ! »

La Bête à Cornes se rapprocha de la princesse des Hurons sans la lâcher des yeux, manœuvrant entre les racines tortueuses des palétuviers avec une adresse pleine de ressort, qui, compte tenu de la situation de quelques autres légendaires présents, frisait un peu l’indécence.

« QUEL BONHEUR DE VOUS VOIR ICI ! »

Héméros s’arrêta aux côtés de la princesse, tout sourire. Il tourna la tête vers les eaux sombres et boueuses, vit le centaure et la sirène qui y traînaient toujours, visiblement pour y faire un câlin, et la fée goudronneuse qui les survolait avec mauvaise humeur. Toujours souriant, mais résolument confus, sa bouche s’ouvrit pour laisser échapper un sincère :

« Hein ? »

La jolie sirène aux yeux pâles avait l’air désolé, pendue au cou du grand daim blanc (Baron Forêt ? LE Baron Forêt ??), qui lui avait l’air… qu’est-ce qui est plus fort que « anéanti », déjà ? A n’en pas douter, un drame romantique venait de se jouer à l’ombre du Bayou, et il avait tout raté.

:C

HRP:
 






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindri
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : Le Baron Forêt
✘ AGE DU PERSO : Sans doute plus vieux que lui-même le pense

✘ DISPO POUR RP ? : A voir par MP! ^^
✘ LIENS : ☔️ Dans la forêt, un grand cerf
☔️ Regardait par la fenêtre
☔️ Aventures en cours: I - II - III

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Mer 27 Juil 2016 - 9:28

Tiré de la boue avec l'aide de Loutre Sage, mais toujours debout dans le fossé avec de l'eau jusqu'aux genoux, Sindri s'efforçait de rester digne tout en ôtant le plus gros de la vase qui poissait sa fourrure; il se passait les mains sur le visage et le torse avec de petits gestes précieux, en rinçant ce qu'il pouvait avec un peu d'eau claire qui semblait émerger de ses paumes - petit tour de passe passe qui lui était venu naturellement en ces temps pluvieux, et qui lui était en l'occurrence bien utile. Il tentait de faire bonne figure, d'autant plus qu'il se trouvait devant la princesse des Hurons et qu'elle l'avait appelé Baron Forêt devant tout le monde, excusez du peu, mais son humeur tristoune se devinait aux ombres verdâtres et brunes qui s'étendaient sur son corps de daim comme de la mousse sur un tronc d'arbre mort.

Non parce que se faire voler sa barbe à papa pour la voir fondre sans même être mangée, c'était déjà assez cruel. Mais si en plus c'était pour se vautrer dans un fossé devant la princesse des Hurons en personne...

Déshonneur, disgrâce, agonie.

Sindri s'obligea néanmoins à sourire à la belle Indienne et à la saluer de la révérence qui lui était dûe, d'autant plus qu'elle venait (littéralement) de le tirer d'un mauvais pas: il avait beau être au trente-sixième dessous, nul ne le prendrait à manquer aux bases de l'étiquette, diantre!

"Belle et juste Princesse, considérez-moi dorénavant comme votre obligé: ordonnez, et j'obéirai."

Il s'apprêtait à rajouter un rond de jambe supplémentaire quand un vrombissement furieux l'interrompit:

"Ca se voit qu'il voulait tout garder pour lui! C'est ce que font toujours les garçons!"

Les oreilles du centaure s'agitèrent une fois, brièvement, et ses yeux se posèrent sur la petite chose noire qui l'accusait depuis le bâton de la défunte friandise. Puis ses traits accusèrent une stupeur vaguement indignée:

"Diffamation! On ne m'a même pas donné l'opportunité de partager!"

Pas dit qu'il l'aurait fait, mais cela, c'était un constat qu'en cet instant Sindri lui-même se plaisait à occulter - eh, la princesse des Hurons en personne avait dit qu'il était généreux, il n'allait quand même pas la contredire!

Le centaure croisa les bras bien haut sur son torse et releva le menton avec superbe, sans lâcher des yeux la petite fée noire:

"Monsieur, je ne vous permets pas!"

C'est vrai quoi, il n'avait rien fait de mal à part se balader dans le Bayou avec une sucrerie! L'attaque de cette fée à qui il n'avait fait aucun tort était plus que vexante, elle était blessante! En plus il s'entendait bien avec les fées lui d'habitude, et il ne connaissait pas celle là et ses étranges vagues noires pleines de reflets moirés: quelle déplorable introduction, vraiment...

Sindri cherchait à dire quelque chose en ce sens, mais le cours de ses pensées fut à nouveau interrompu, cette fois par la petite voleuse qui s'avança jusqu'au bord du fossé, ses longs cheveux enroulés contre elle de sa main libre. Elle le regarda de ses grands yeux sans pupilles et émit un bref sanglot, qui porta loin dans les oreilles et les cœurs comme seule peut le faire la voix d'une sirène. Sindri laissa ses bras retomber et piétina légèrement dans la vase, soudain très mal à l'aise:

"Non mais non, enfin, il ne faut pas pleurer voyons..."

Dit celui qui en était passé bien près juste à l'instant... De toute façon il n'avait pas fini sa phrase que le petit être prenait appui sur les orteils que lui offraient la nuit pour se jeter à son cou. Sindri rattrapa la sirène presque par automatisme, instinctivement indigné à l'idée que d'aussi beaux cheveux tombent dans la boue - il n'était pas contrarié au point de souhaiter semblable déchéance à la petite voleuse, surtout maintenant qu'elle lui promettait une autre barbe à papa avec son joli sourire plein de dents de carnivore.

Sindri soupira, avant d'échanger un regard entendu avec Loutre Sage: il avait toujours eu une faiblesse pour les petits monstres.

"L'offre est juste, je suppose. Mais l'Homme Magie qui me l'avait donnée est un rude négociant, il faudra quelque chose de rare pour... pour..."

Décroissance rapide dans la voix de Sindri, qui s'interrompit pour la troisième fois: ses oreilles encore pleines d'eau venaient seulement d'enregistrer la glorieuse voix de baryton qui faisait encore grimper l'ambiance locale de quelques points sur l'échelle du nawak - c'était quoi cette chanson qui parlait de "gare du gros flip"?

L'instant d'après débarquait un immense faune, que même avec toute la mauvaise volonté du monde il aurait été impossible de confondre avec l'Autre: celui-ci sécrétait la bonne humeur comme des phéromones, du bout de ses gros sabots fendus jusqu'aux pointes de ses cheveux perlés de pluie salée, et d'autant plus violemment qu'il semblait en totale extase de trouver là la princesse des Hurons. Le Baron Forêt nota que la joie semblait assez réciproque, ce qui lui fit bonne impression: Loutre Sage ne pouvait se lier qu'avec des individus de haute qualité. (Oui, lui-même s'incluait dans le club.)

Sindri ne fut pas très conscient du regard stupéfait que le nouveau venu posait sur l'étrange assistance qu'ils formaient: tout en continuant à porter la sirène (il avait passé un bras sous ses jambes pour plus de commodité), le centaure s'était un instant attardé sur les (splendides, splendides!) cornes qui jaillissaient du front du faune, avant de s'absorber dans la contemplation de sa brassée d'oranges.

Quelque chose de rare, hein?...

"Bien le bonjour noble chanteur! Bel organe d'ailleurs. Sindri, aussi connu sous le nom courtois de Baron Forêt. Pardonnez ma question un peu cavalière - ahah cavalière, venant d'un centaure! Non?... Non. Bon. Hum. Ces oranges sont-elles à échanger?"







Award - moult luv sur Green ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loutre Sage
avatar

♐ Princesse des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 223
✘ SURNOM : L'Harmonie
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Le temps manque mais pas l'envie, tentez votre chance
✘ LIENS : Peindre en mille couleurs... L'air du Vent.

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Ven 29 Juil 2016 - 7:48

(Mild) Thug Life






Une fée rejoint alors le trio et y ajoute son grain de sel :

"Jolie princesse, ne soit pas si sévère avec ta sœur et regarde donc la mine de celui là ! Ça se voit qu'il voulait tout garder pour lui! C'est ce que font toujours les garçons !"

Le Baron Forêt hurle au scandale et à la diffamation et Loutre Sage contemple la sirène fautive. Elle a l'air bien misérable et coupable; la huron s'adoucit, regrettant ses dures paroles.

"Excusez ma dureté, mais je continue à défendre la générosité du Baron Forêt."

Celui ci est vite occupé par les bras et les pleurs de la jolie créature. Son sanglot transperce le cœur de l'Harmonie et la renvoie à la détresse de Pan ainsi qu'à sa mélancolie.
Son attention s'évapore sous les larmes du Ciel, son esprit vagabonde dans le Vent humide, son Être se dissout dans la terre détrempée, sa v...

"LOUTRE SAGE ! LOUTRE SAAAAAGE !"

La princesse sursaute, son cœur s'emballe de nouveau et ses yeux se posent sur le grand et majestueux Héméros. Sa toison aux allures de nuage, ses cornes magnifiques et ses yeux pétillants de vie redonnent à la jeune femme ses couleur et sa joie.
Un sourire presque aussi lumineux qu'avant étire ses lèvres.
Leurs regards se plantent l'un dans l'autre et ne se quittent plus pendant de longues secondes, des secondes de bonheur innocent.
Puis le faune prend connaissance de la situation fantasque et exprime son étonnement.
L'Harmonie rit franchement et se jette à son cou, soulagée de pouvoir rire de nouveau.

"Bonheur partagé mon cher Héméros."

Et Sindri, une femme au cou lui aussi, se met à parler affaire avec la Bête à Cornes.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pétrole
avatar

☼ Fée des Marais ☼


✘ AVENTURES : 102
✘ SURNOM : l'Or noir
✘ AGE DU PERSO : Plutot agé

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Fiche

Dé a coudre

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Mer 10 Aoû 2016 - 19:08


"Diffamation! On ne m'a même pas donné l'opportunité de partager!"

Pétrole fit une moue, le nez retroussé, ses ailes accélérant la cadence comme pour signifier de son mécontentement.
"Monsieur, je ne vous permets pas!"

Au moins, ce centaure était plutôt du genre poli et bien éduqué, fait rare parmi les mâles!
Et puis, la sirène se mit a sangloter, tirant presque immédiatement l'Or noir de sa colère, son unique émotion bien vite remplacé par de la tristesse!

"Ho non, ne pleure pas, jolie sirène!"
Écho aux paroles du centaure. Mais il était trop tard, et déjà la jolie créature bleutée se laissait aller dans les bras du Baron foret sous les yeux horrifiés et sans doute plutôt jaloux de Pétrole.
Mais qu'est ce qu'elles leurs trouvaient toute, a ces hommes? Ou ces moitiés d'hommes...
Oui, il était vrai qu'au moins, il n'en était pas a 100%
Est ce que ca rattrapait un peu?
Pas si sur.
A voir.

Et soudain, sortant brusquement la fée de sa réflexion pourtant capitale, une voix tonitruante se fit entendre!
Arrivé fracassante d'un faune!
Un autre mâle, bien sur!
A croire qu'ils étaient en majorité sur cette ile.
Peut être était ce le cas... Il faudrait qu'il compte, un de ces jours, et qu'il en tienne un mot a Peter Pan!
Il faudrait rééquilibrer la balance, non mais!
Et il braillait, Héméros, de sa grosse voix! Il appelait Loutre sage!
La princesse?

Par ce qu'ils se connaissaient? Au vu de la réaction de la Huron qui se jeta littéralement dans les bras de la créature, la fée en était certain, la réponse était oui!
Et ca se câlinait, ca se papouillait..

Et lui alors?

Jaloux jaloux jaloux jaloux


Personne ne câlinait Pétrole hein? Ha bein non, surtout pas!
Toujours laissé de coté l'Or noir! Personne ne comprenait jamais sa valeur! Les goujats! Les méchants!
Il devrait donc tenir la chandelle?
Il faudrait leur dire qu'en l’occurrence, cela pourrait être dangereux dans ces petites mains couvertes de pétrole!

Vexé d'être laissé de coté, la petite fée se mit a tournoyer autour des deux couples formés, s'agitant dans tout les sens, fonçant sur Sindri, zigzaguant entre ses pattes pour l’énerver, et ensuite sur Héméros, ébouriffant ses beaux cheveux, tournant autour d'eux a vive allure pour qu'ils se dressent sur la tête du faune!

Hahaha! Bien fait!
Pétrole se mit a s’esclaffer dans les airs, faisant une pirouette en arrière!

Haa ce que ca pouvait être chiant les fées!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Sam 13 Aoû 2016 - 6:37

- Je serai sage comme une image, sur la plage auprès des coquillages...

Chuchotait-elle, les yeux rivés sur le néant. Agrippée au centaure, Quenouille se fit tranquille, s'asseyant de tout son petit confort douillet sur les bras de la puissante créature. Un coup d'oeil par-ci, puis par-là, elle fit signe à la petite fée et ricana !

- Or Noir, ne sois pas vexé, dès ce soir, tu verras, tu seras récompensé !

Elle colla son petit doigt bleu contre ses lèvres mouillés et, dans un rire, lui fit signe d'approcher.

- Ça seulement si tu me promet de m'aider.

De ses doigts, elle fit l'ombre d'un poisson, elle imita les vagues de l'océan, fit un bruit de goutte étonnamment similaire et mit le doigt au nez de Sindri.

- Il y a des trésors au plus profond de l'océan, des trésors, des TRÉSORS !

Elle leva les mains en l'air, manqua de tomber en arrière.

- À la claire fontaine, m'en allant promener...

Elle se dégaga de la prise de Sindri et bondit dans la bout, venant danser tout autour d'Héméros, chantant de toute sa voix tout en agitant les bras.

- Sous les feuilles d'un chêne, je me fais sécher...

Elle coupa sa chanson pour toucher les cheveux précieux d'Héméros, puis reprit de plus belle et avec encore plus d'entrain.

- Sous la plus haute branche, un oiseau chantait...

Elle fit la révérence devant le grand Faune, l'invitant à danser et à chanter avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Héméros
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 88
✘ SURNOM : La Bête à Cornes
✘ AGE DU PERSO : Imprécis

✘ LIENS :
Fiche
Dé à Coudre
ᨉ Aventures en cours :


MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Lun 22 Aoû 2016 - 16:05

La douce Harmonie ne tarda pas à tirer Héméros de sa contemplation ahurie : elle bondit sur ses pieds nus et enroula ses belles mains de bronze autour du cou du faune. Ce dernier, que l’on devinera enchanté au-delà de toute description, libéra l’un de ses bras pour le passer affectueusement dans le dos de la Huronne, un rire chaleureux roulant au fond sa gorge. Il se redressa alors de toute sa hauteur, faisant décoller la délicate princesse du sol tourbeux, et la maintint contre lui aussi aisément que s’il portait un enfant au creux de son bras. A n’en pas douter, et vu le naturel avec lequel le Faune laissait la Huronne reposer ses beaux bras sur ses épaules et son torse, ce genre de tendres familiarités était une habitude pour eux. Il ignorait encore que sa chère princesse ne vivait pas bien la nouvelle saison pluvieuse, toute sensible qu’elle était à la tristesse de Peter : pour l’heure, il était juste aussi heureux que d’ordinaire de la voir sourire.

« Bien le bonjour noble chanteur! »

Hemeros tourna un regard attentif vers Le Baron Forêt, lequel le saluait avec une politesse exquise, et complimenta même (eek !) sa voix. Le visage du faune s’illumina encore davantage et laissa échapper un rire grave et chantant, qui sonnait un peu comme des galets roulant dans l’eau des rivières (car il était très bon public, on l’aura saisi, et que le jeu de mots de Sindri était à son sens une merveille. Il ne savait pas que le Baron Forêt était drôle, en plus du reste !). Lorsque le centaure mentionna les branchées d’oranges qu’il portait à présent sous un seul bras, la Bête à Cornes se redressa avec une certaine fierté :

« A échanger, non, Monseigneur ! »

Il allait ajouter qu’il était venu offrir ces oranges, mais il fut distrait par les détours de la petite fée toute sombre qui s’agitait de plus en plus autour de lui. La fée, toute vive, faisait vrombir ses ailes tout près de lui, à tel point que ses lourdes boucles se dressèrent au-dessus de sa tête ! Héméros tournait la tête d’un côté et de l’autre, essayant de suivre du regard les zig-zag de la petite créature qui sentait l’huile de pierre. Il ne comprenait pas son manège, mais il était loin d’être vexé. De fait, il avait davantage cette expression d’amusement plein d’attente polie, comme s’il attendrait sagement de comprendre ce qu’il se passait pour se joindre au jeu de la fée.

« Coucou toi ! Que tu voles vite ! Tu habites le Bayou ? »

Des mèches de cheveux lui retombèrent en travers du visage. Privé de mains pour l’heure, il secoua puissamment la tête pour tâcher d’y voir plus clair … ce qui ne fit qu’ajouter aux boucles entortillées entre les cornes. Un vague bêlement de dépit lui échappa, suivi d’un gros « PFFT » qui ne parvint qu’à faire onduler quelques petites mèches devant sa bouche. Il tourna un regard aveugle et légèrement piteux vers l’Harmonie pour lui demander son aide.

« Loutre Sage… ? »

Mais, même à travers les rets couleur lichen de sa chevelure, il vit que la jolie petite sirène s’était approchée après avoir quitté les bras du Baron Forêt. Si petite, si petite sirène ! Même quand elle étendait ses bras pour danser et sautiller dans la boue, aux yeux de l’immense faune elle ressemblait à une enfant. Elle s’était mise à chanter, aussi, et les Esprits savent que c’était quelque chose que  la Bête à Cornes adorait par-dessus tout. Il se mit à dodeliner de la tête en cadence, car il connaissait cette comptine qui fredonnaient parfois les Enfants Perdus. Ça parlait d’amour, alors, forcément, il adorait, même s’il ne comprenait pas bien cette histoire de bouquet.

L’immense faune ne résista pas à l’envie de s’accroupir, ses sabots solidement campés dans le sol tourbeux, afin d’être à la hauteur du Petit Brin. Il l’accompagna d’une voix forte sur le refrain (sa partie préférée, donc), un sourire imprimé dans son timbre :

« Il y a longtemps que je t’aime, jamais je ne t’oublierai ! »

Héméros éclata de son rire de stentor, et aurait volontiers ajouté quelques applaudissements. Il considéra avec une adoration manifeste la sirène, puis son regard mauve circula avec un égal ravissement de Sindri à Pétrole et Loutre Sage.

« Je suis Héméros ! » fit-il à l’intention des deux premiers.

« Si j’avais su que le Bayou était un endroit aussi amusant, je serai venu beaucoup plus tôt ! Que faisiez-vous ? »






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindri
avatar

☯ Légendaire ☯


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : Le Baron Forêt
✘ AGE DU PERSO : Sans doute plus vieux que lui-même le pense

✘ DISPO POUR RP ? : A voir par MP! ^^
✘ LIENS : ☔️ Dans la forêt, un grand cerf
☔️ Regardait par la fenêtre
☔️ Aventures en cours: I - II - III

MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Dim 28 Aoû 2016 - 10:41

Sindri ne fut pas forcément contrarié d'entendre le faune lui signifier que ses oranges n'étaient pas à échanger: dans le monde un chouïa romancé du Baron Forêt, un conflit était surtout synonyme d'une galante négociation, et comme le centaure se passionnait pour la rhétorique (ou l'art de parler pour ne rien dire, selon le point de vue), il adorait négocier. Le simple fait de marchander suffisait à faire son bonheur, parfois même si l'échange se concluait en sa défaveur - ce qui au final restait rare: Sindri n'était pas très féroce dans son argumentation, mais il pouvait la faire durer longtemps. Genre, longtemps. A tel point que le plus souvent ses adversaires finissaient par lui accorder ce qu'il voulait uniquement pour qu'il les laisse tranquilles.

Alors si en plus ledit opposant était une glorieuse créature toute en cornes et chevelure opulente, avec une voix de stentor et l'infini bon goût de l'appeler "Monseigneur"...

Le centaure piétinait déjà dans la boue, sourire aux lèvres, lorsqu'il fut (encore) interrompu par la fée noire et ses loopings. Surpris par le bourdonnement huileux qui se faufilait entre ses pattes, il laissa la sirène lui échapper pour mieux suivre la petite créature du regard, et hausser un sourcil tandis qu'elle ébouriffait les cheveux du faune avec un rire malicieux: même pour un candide comme Sindri, ce ricanement là était un peu trop grincant pour relever de la plaisanterie. Interdit et un peu agacé (pourquoi être si discourtois, diantre?), le Baron Forêt contempla un instant l'image saugrenue du grand homme-bouc qui se baissait vers Loutre Sage d'un air penaud pour lui quémander un peu d'aide avec les mèches qui lui tombaient sur la figure. Puis la sirène se mit à rire, un son doux et charmant:

"Or Noir, ne sois pas vexé, dès ce soir, tu verras, tu seras récompensé!"

Sindri cilla. Puis il prit conscience du tableau qu'offraient la sirène, la Hurone et le faune - les deux jolies demoiselles riant, chantant et jouant avec ce grand costaud et sa brassée d'oranges - et un sourire en coin vint étirer les lèvres du centaure: oh qu'elle était clairvoyante la petite Quenouille...

A son tour, il leva les yeux vers la fée:

"Allons monsieur, écoutez notre joli malfaiteur: inutile d'être d'humeur aussi sombre."

Il gloussa un peu, bien davantage de sa propre blague (le faune avait ri à la première, il avait donc un public - joie) que de la pauvre créature ailée: elle se sentait délaissée, et même si le Baron Forêt n'approuvait pas son attitude boudeuse, il pouvait la comprendre. En signe de paix, Sindri tendit le bras pour ramasser le bâtonnet de la défunte barbe à papa et le présenter à la fée, bien horizontal, en une invitation évidente:

"Asseyez-vous donc, je vous en prie, et écoutons-la détailler son idée, puisqu'elle semble nous concerner tous les deux."

Puis, à celui qui se nommait donc Héméros:

"Notre amie carnivore ici présente m'a... délesté d'une douceur sucrée que je m'étais procurée auprès d'un Homme Magie. Au final, c'est la pluie qui l'aura mangée."

Regard éploré au bâton encore un peu collant de paillettes roses.

"Mais elle a reconnu son erreur, et se proposait de trouver un dédommagement... Ce dont je lui sais gré d'ailleurs, mais Demoiselle Quenouille, bien que je sois charmé par la perspective d'une chasse au trésor aquatique, il me semble que je ne suis pas d'une espèce très ... adaptée à cette quête."

Manière élégante de dire que, même s'il parvenait à ne pas se noyer dès qu'il perdait pieds, Sindri nageait à peu près aussi bien qu'une pierre.







Award - moult luv sur Green ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   Mer 31 Aoû 2016 - 5:44

Elle dansait autour du faune, chantait, rigolait, s'amusait. Puis, la dernière parole de sa chanson s'évanouit dans le bruit constant de la pluie. Presque synchronisée avec la musique, elle immobilisa tout mouvement au moment où le silence reprit.

Un sourire, un regard, le petit brin fit une révérence légère, timide devant le faune. Elle rejoignit le centaure et lui prit la main comme un enfant l'aurait fait avec sa mère. Secouant sa tête, elle jeta un petit regard brillant vers la créature de la forêt.

- Le bayou ne veut pas de richesse, le bayou veut des choses... Spéciales. Ce qui surpasse la richesse. Spécial, comme les oranges !

Elle dirigea son doigt vers les bois de Sindri.

- Spécial. Comme les bois de monsieur le centaure... Comme les cheveux d'une sirène, l'or noir.

Un rire la secoua, elle caressa le flanc du centaure avec délicatesse et attention.

- Si nous donnons tous quelque chose, le bayou nous offrira ce que nous voulons. Je peux donner des trésors en échange de ce que vous m'offrez.


Elle donna un petit baiser sur le flanc qu'elle caressait plus tôt.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Mild) Thug Life   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» #Thug Life
» Deviens un Gangsta : L'initiation en vidéo
» Thug Life
» City Life sur Macbook ?
» city life edition 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Bayou Vaudou-