Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Flot
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 113
✘ SURNOM : La Dodue
✘ AGE DU PERSO : Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : oui !
✘ LIENS : C'est la baleine
qui tourne qui vire
comme un joli petit navire
Prenez garde à vos p'tits doigts
ou la baleine les mangera !

MessageSujet: [Flashback] Crochets & Cétacés   Mer 22 Juin 2016 - 15:03


"Elle en eut d'abord de la joie à la pensée qu'il descendait chez elle, mais ensuite elle se souvint que les hommes ne peuvent vivre dans l'eau et qu'il ne pourrait atteindre que mort le château de son père."
H. C. Andersen, extrait de "La petite sirène."




Le navire est en flamme.
La coque de noix prend l'eau.
Du sang dans le sel !
Les humains s'entretuent.
Que les humains sont bêtes...


Ainsi gambadent les murmures sous l'onde. Les courant marins s'égosillaient des rumeurs de la surface depuis quelques heures : Une bataille. Une terrible bataille. Les pirates et les peaux-rouges se déchiraient sur le pont du Jolly Roger.
Affolée par ce barouf des tréfonds, Flot s'agite, inquiète. Jolly est-il blessé ? Jolly va-t-il mourir ? Elle a repoussé ses limites, dépassé les consignes de ses soeurs. Elle s'est approchée pour mieux voir les terribles ravages du feu sur le bois du navire. Son ossature craque, souffre. Ô Jolly ! Mon Jolly ! Il y a des cris, des larmes. Les Minuscules font beaucoup de bruits. Une cacophonie d'insectes mal élevés ! Ils saccagent la belle voilure de son ami ! Vilain ! Vilain Minuscules qui ne respectent rien !

Flot pleure à chaudes larmes devant l'agonie du trois mats.

Jolly est blessé, Jolly dérive.
Il va s'échouer, crever. Flot est aux premières loges, trop près pour sa sécurité. Aux Abysses la sécurité ! Elle aimerait tenir la main du pauvre bateau qui saigne dans son eau. Un torrent lacrymale mouille les joues dodues de la sirène et se perd dans la mer indifférente.  Des écailles abimées de Jolly dégorge une nuée de minuscules, ils tombent comme des mouches dans l'océan profond. Flot essaie d'en attraper par poignées, comme on tente de rattraper les débordement d'un panier trop plein de cerises. Ça s'écrabouille au creux de ses paumes. Tout cassés, tout coulis.

Et Flot de pleurer, de pleurer sans discontinuer.
Que faire ?
Que faire quand on est si grosse et maladroite ?
Quand on ne doit que constater de loin les ravages d'une catastrophe ?
Elle entend ses sœurs rires à reculons dans sa caboche. Écho lointain d'une satisfaction qu'elle ne partage nullement. Elle ferme son esprit à la coquetterie de leur joie. Et observe, endeuillée la fin d'une amitié.


Tac! Tac ! Tac !
Boum ! Boum ! Boum !


Quel drôle de chant que voilà ! Jolly est décidément une drôle de sirène. Depuis des jours, les Minuscules ont envahi la plage, transformé la jungle en milliers de cure-dent et tapé, tapé, tapé. Jolly refait peau neuve, alanguie dans la baie. C’est un soulagement infini pour Flot, qui le jour observe de loin, et la nuit ose s'approcher au plus près. Elle vient couvrir son ami-bateau de mots doux, de cadeaux. Les flibustiers sont tout étonnés de retrouver au petit matin des coraux, des étoiles de mer et des algues tressées, en petit tas bien ordonnés, près du chantier naval, comme des petites collines sur la plage.
Il faut ce qu'il faut pour aider un malade à guérir.

Une nuit, alors que Flot fredonne une berceuse à l'armature quasi terminée du navire, une ombre ridicule se profile sur le ponton désert. Affolée par cette présence impromptue, la Dodue se cache derrière la coque toute neuve de son ami. Il faut qu'elle retourne à l'eau complétement, vite !

Plouf !
Comment ça Plouf ?
C’est moi qui doit faire "Plouf".


Flot se glisse  un peu plus entre les dunes, s'aidant de ses bras costauds pour s'immerger  totalement dans l'écume. Quelque chose passe devant sa grosse tête ronde. Parmi les vagues, Il y'a un minuscule qui flotte. Flot louche posément dessus quand il lui passe devant le nez. C’est un petit garçon moustachu avec une patte-ferraille toute recourbée. Du plus délicatement qu'elle peut, elle le cueille en coupe dans sa paume et le remonte vers la surface. La lune éclaire cette scène curieuse, en coulisses du théâtre du port, là où les forbans s'avinent et rient fort.

- Hé.... Papa de Jolly ?

De son gros index, Flot appuie tout doucement sur la poitrine du minuscule. Il libère de l'eau comme une éponge. La sirène n'ose pas appuyer de trop , de peur de casser ses petits os fragiles.

- Hé Papa de Jolly, tu dois te réveiller. Jolly sera triste sinon !
murmure-t-elle à nouveau.

Si ce qu'elle vient de pêcher est bien ce qu'elle croit, alors elle tient, Monsieur Hook entre ses paluches : Le capitaine qui soigne Jolly de ses blessures.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Hook
avatar

☠ Capitaine des Pirates ☠


✘ AVENTURES : 183
✘ SURNOM : Le Capitaine
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine

✘ DISPO POUR RP ? : Not really (sauf si besoin du Captain in-rp, tentez)
✘ LIENS : Jas. Hook
Capitaine du Jolly Roger

Monologues de la Haine

MessageSujet: Re: [Flashback] Crochets & Cétacés   Dim 14 Aoû 2016 - 21:31

Tout avait été dévasté, balayé, tout, et lui n'avait rien vu. Il avait presque honte ces temps-ci de se montrer, tant la bataille avait été un désastre à ses yeux. S'il restait une once d'honneur à Hook, c'était bien en tant que capitaine… Jamais il n'accepterait ni ne tolérerait qu'on maltraite son navire. Quant à la défaite… elles étaient toujours de plus en plus cuisantes, de plus en plus acides et dérangeantes, mais à chaque fois son seuil de tolérance reculait d'un pas, et il acceptait avec résignation l'opprobre que l'île rejetait sur lui et son équipage.

Cependant, cette dernière avait été un coup dur et sa tendance à la mélancolie semblait pour le moment avoir repris le dessus sur la ténacité féroce dont il faisait habituellement preuve. Peu le croisaient dans la journée et ce n'était qu'à de rares occasions qu'il mettait le pied dehors et errait comme une âme en peine sur le rivage. Il n'était pas encore retourné près du trois-mâts, il n'en avait pas le coeur (façon de parler, bien entendu, tout le monde sait que Jas. Hook n'a pas de coeur quoiqu'il en soit). Depuis que la fièvre était retombée, il peinait à trouver le sommeil. Les images cauchemardesques de la bataille se superposaient à celles d'anciens combats parfois réels, parfois imaginaires et il terminait bien souvent la nuit les yeux écarquillés, attendant les premières lueurs du jour. Ce qu'il se passait autour lui importait peu. Il avait donné des ordres et il comptait sur Smee pour les faire exécuter.

En bref, James Hook déprimait sérieusement.

Ce soir là, ses pas l'avait guidé vers le Jolly Roger, comme s'il venait y chercher une réponse. Il était encore faible mais il avait furieusement rejeté Smee lorsque celui-ci lui avait proposé de l'accompagner. Être assisté et faible le mettait hors de lui.

La Lune était haute dans le ciel et il commençait effectivement à se sentir mal. Mais donner raison à son second là-dessus était bien trop insupportable pour que cela l'arrête et il continua d'avancer vers la majestueuse silhouette du navire. Les travaux avaient bien avancé, et le Jolly Roger était presque remis à neuf. Hook s'arrêta près du ponton qui permettait d'y accéder et leva la tête vers les cordages. Mal lui en pris car un vertige en profita pour lui tourner l'esprit et sa vue se brouilla. Il avait sans doute surestimé son rétablissement.

Avant même qu'il ait eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait il plongea vers l'eau noire, inconscient…

Le contact glacé le réveilla brusquement mais ses habits lourds l'attiraient irrémédiablement vers le fond et son crâne menaçait d'exploser. Un réflexe idiot et humain (mais cela était souvent lié à ses yeux) le poussa à ouvrir la bouche pour respirer, mais il ne parvint qu'à avaler une grande goulée d'eau salée. Une légère panique le prit ; non pas parce qu'il allait mourir, étonnamment, ni même parce qu'il souffrait, mais parce qu'il refusait d'avoir une fin si ridicule après une lutte si acharnée. Il risquait de devenir le capitaine pirate le plus moqué de tous les temps, enfin, peut-être après « Pantalon Bill » qui s'était noyé après s'être pris les pieds dans ses bas tandis qu'il urinait depuis le pont. Nul n'était là pour le remarquer, mais Hook blêmit à l'idée qu'un seul de ses marins puisse imaginer qu'il ait connu la même fin. Ce fut là sa dernière pensée avant qu'il ne sombre totalement.


*           *            *


Sa première image au réveil lui fit se demander s'il n'était pas mort après tout et condamné à errer dans un endroit où diverses créatures absurdes régnait. Puis, peu à peu il compris que l'immensité qui s'adressait à lui n'avait rien d'imaginaire, ou plutôt qu'elle en avait tout, et qu'il était bel et bien de retour à Neverland. Il toussa. Le sel de la mer râpait sa gorge. Il était encore trop mal pour réellement parler mais il tenta d'articuler entre deux quintes :

- A qui ai-je l'honneur ?

Il commençait enfin à se calmer mais quelque chose tambourinait toujours les parois de son crâne et  il avait la nette impression qu'on lui appuyait violemment sur les yeux. Après tout, peut-être qu'il rêvait ? Un songe avec un bateau qui parle, voilà qui lui changeait de l'ordinaire. Un bateau à queue ? Un bateau sirène ? Oh non…

Quoi qu'elle n'avait pas l'air de lui vouloir du mal. Il ne comprenait pas vraiment ce qu'elle lui voulait. Peut-être parlait-elle baleine ? Cette considération stupide acheva de le réveiller. Cette île allait vraiment finir par le rendre fou.

Enfin, au moins maintenait-il les apparences. Si tant est que finir tout mouillé à converser avec une sirène géante maintenait les apparences.

H-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flot
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 113
✘ SURNOM : La Dodue
✘ AGE DU PERSO : Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : oui !
✘ LIENS : C'est la baleine
qui tourne qui vire
comme un joli petit navire
Prenez garde à vos p'tits doigts
ou la baleine les mangera !

MessageSujet: Re: [Flashback] Crochets & Cétacés   Mer 17 Aoû 2016 - 22:21


HRP:
 


Le papa de Jolly tressaille et tousse. Toute l’eau engorgée dans ses poumons minuscules se repend en gerbes salées dans le creux de ses mains. Il est tout imbibé comme une éponge et la tentation de l’essorer est forte. Pourtant, elle se retient de succomber : s’il elle le presse de trop, il s’écrasera en pulpe rougie. Elle aurait tout gagné et surtout perdu l’amitié de son navire préféré.

- A qui ai-je l’honneur ? Articule le Minuscule moustachu.
- A moi, fait-elle le plus simplement du monde.

Elle lui offre son plus beau sourire - celui joufflu comme un fugu, ses grand yeux noirs pétillants comme des constellations nocturnes – avant de réaliser que ce n’est pas là le sens de sa question.

- Oh ! Je suis Flot, s'empresse-t-elle de corriger en rosissant.

Elle glousse, et ce pépiement gourmand est comme une caresse crémeuse aux oreilles.  Ses pupilles sombres se croisent presque pour mieux le voir, au bout de son museau rebondi.

- Et je sais qui vous êtes, vous. Vous êtes le Papa de Joly, sont Papitaine !

Elle suçote une de ses boucles bleue marine pour la coincer entre son nez et sa lèvre supérieure, parodiant les favoris d’ordinaire si bien peignés de Monsieur Hook. Elle rit un peu secouant toute sa carcasse, et le pauvre Crochet se retrouve à faire du tape-cul sur les coussinets de ses paumes.  Il dégouline un peu plus, si bien que Flot a soudain une idée.

- Ne bougez pas !

Elle arrondit ses lèvres graciles pour mieux souffler sur le presque-noyé. C’est doux et chaud comme une brise, une caresse de ciel par le vol d’un albatros. Elle y met du cœur pour que cela reste délicat, que l’homme ne tourne pas tempête, qu’il soit bientôt sec. Et ébouriffé.

- C’est mieux, là ? Vous n’êtes pas trop étourneau ?







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Hook
avatar

☠ Capitaine des Pirates ☠


✘ AVENTURES : 183
✘ SURNOM : Le Capitaine
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine

✘ DISPO POUR RP ? : Not really (sauf si besoin du Captain in-rp, tentez)
✘ LIENS : Jas. Hook
Capitaine du Jolly Roger

Monologues de la Haine

MessageSujet: Re: [Flashback] Crochets & Cétacés   Ven 14 Oct 2016 - 18:15

Jamais il n'avait contemplé une femme aussi immense. Il songea aux récits d'un homme qu'il avait connu il y a longtemps, et qui prétendait avoir rencontré une île de géants…
Mais ici c'était différent, ici à Neverland, rien n'avait de sens. Autrement dit, tout en avait. Discuter au clair de lune avec un être mi-femme mi-baleine qui s'exprimait comme une gamine d'une dizaine d'années était donc parfaitement normal. C'était probablement cette normalité dans l'absurde permanente qui exaspérait le plus le capitaine. Il décida toutefois de faire bonne figure au vu de la situation.

Il fallait voir le bon côté des choses, il ne s'était pas noyé, ses hommes ne penseraient pas qu'il avait fini comme un vieillard sénile ayant des soucis de fuites urinaires nocturnes et la sirène était jusqu'ici fort sympathique.
Il lui fallut quelque temps avant de comprendre ce qu'articulait la créature. Le papa de Jolly. PAPA ? L'idée lui inspira une remontée d'eau mer nasale et c'est mi-crachant, mi-vomissant qu'il articula d'un ton très digne :

- Le capitaine ma chère, en effet. En soupe et en os.

Hook n'était pas dénué d'humour, il n'y voyait juste absolument aucun intérêt. Sa nature flatteuse le lui rappelait pourtant de temps à autre.

Une bourrasque le força à écarquiller les yeux. Envolée la soupe. Qui conque aurait aperçu la scène aurait pu questionner la parenté de Hook avec un bichon frisé. Heureusement pour son orgueil, lui-même était incapable de se voir. Et de toute façon il ignorait probablement tout des bichons frisés.

- Hmm merci bien merci bien, cela va beaucoup mieux.

Et puis qu'est-ce que c'était encore, cette histoire de papa ? Tandis qu'il reprenait ses esprits, il repensa à ce qu'il avait entendu des matelots. A la forme immense qui tournait parfois autour du navire. C'était donc elle ! Mais donc. Le papa…

- Dois-je comprendre que vous vous y connaissez en frégates ?

Loué soit son intellect brillant d'avoir compris qu'elle parlait du Jolly Roger. Enfin… elle parlait bien de cela, n'est-ce pas ?

Il tenta alors de se redresser mais par un réflexe malheureux, il s'appuya sur son crochet au lieu de sa main valide. Celui-ci s'enfonça d'un bon centimètre dans la paume de la sirène...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flot
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 113
✘ SURNOM : La Dodue
✘ AGE DU PERSO : Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : oui !
✘ LIENS : C'est la baleine
qui tourne qui vire
comme un joli petit navire
Prenez garde à vos p'tits doigts
ou la baleine les mangera !

MessageSujet: Re: [Flashback] Crochets & Cétacés   Mer 18 Jan 2017 - 13:04



- Le capitaine ma chère, en effet. En soupe et en os.... Hmm merci bien merci bien, cela va beaucoup mieux.

Flot ponctue cette déclaration d'un petit gloussement musicale. Le Papa de Jolly a le mot-oursin, tout en piquants et en drôlerie. Elle s'en félicite. Des deux-jambes amusants, cela ne gambadent pas les courants marins. Elle se trouve tout aussi rassurée de le savoir dégorgé de son eau.

- Tant mieux, Petit-papa ! fait-elle sans ressentir la pression du crochet sur son épiderme grassouillet. Car être assis dans sa paume équivaut à s'enfoncer dans un amas de coussins moelleux.
- Dois-je comprendre que vous vous y connaissez en frégates ?
- En fées qui grattent ? La Dodue affecte une moue surprise d'écolière. Elle s'interroge sur cette découverte. Elle ne se rappelait pas qu'une fée puisse démanger. Ceci étant, la poudre magique restant du grain, elle pouvait bien causer de l'urticaire sur les peaux fragiles, pour ce qu'elle en savait. Elle ignorait tant de choses... Nullement Petit-papa, mais en bateau, oui ! Le vôtre est le plus joli, le plus majestueux, le plus intrépide que je connaisse ! Si vous saviez comme je suis contente qu'il soit guéri !

Ses larges joues rosirent, exposées à la flamme de ses sentiments les plus doux. Elle tritura l'une de ses pommettes avec son index boudiné, affectant une moue de jeune fille en bourgeons. Une gigantesque fleur en bouton.

- Je soigne, moi aussi, un navire : Le Ti'ic. Il est très vieux, mais dans sa panse , il y a plein de choses qui brillent comme de petits soleils ! Un doigt sur la bouche elle émet un "chut" tonitruant qui laisse croire un instant que le temps va se gâter. Faut pas le dire, c'est un secret pour Jolly !

Et Flot de faire un clin d’œil à son complice tout trouvé.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 286

MessageSujet: Re: [Flashback] Crochets & Cétacés   Jeu 2 Fév 2017 - 14:26

Que vois-je ?


Un brocherpent, sorte de long reptile dépourvu de pattes mais muni de dents tranchantes, glisse dans l'eau noire jusqu'à vous... Avec une délicatesse discrète, il s'enroule autour du bras de Flot et s'apprête à la mordre... Le sang du capitaine ne l'intéressera pas, il est bien trop étrange.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Hook
avatar

☠ Capitaine des Pirates ☠


✘ AVENTURES : 183
✘ SURNOM : Le Capitaine
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine

✘ DISPO POUR RP ? : Not really (sauf si besoin du Captain in-rp, tentez)
✘ LIENS : Jas. Hook
Capitaine du Jolly Roger

Monologues de la Haine

MessageSujet: Re: [Flashback] Crochets & Cétacés   Ven 7 Avr 2017 - 14:19

Le capitaine restait encore un peu sonné, et il ne parvenait pas réellement à déterminer si c’était son jour de chance, ou s’il était tombé dans le piège d’un cauchemar éveillé. La sirène était sans aucun doute la plus pacifiste des créatures marines qu’il ait pu rencontrer, et sa naïveté semblait si naturelle qu’elle le désarmait. Non pas qu’il ait quelques scrupules non - il n’en avait jamais, le mot « scrupule » était bien trop laid pour ça- mais il ne savait guère sur quel pied danser.

Il se contentait d’acquiescer les paroles de la gigantesque femme, afin de ne pas risquer de la froisser. Il  n’écoutait que d’une oreille lorsque la dernière remarque de Flot attira son attention. Des choses qui brillent, vraiment ? Voilà qui était fort intéressant. On pouvait dire ce qu’on voulait du capitaine, il était resté un pirate dans l’âme.
Afin de témoigner de son intérêt il fit un lent mouvement de tête signifiant « oh oui je comprends tout à fait hé hé ce sera notre petit secret », tandis qu’une nouvelle bourrasque ébouriffait sa crinière.


Hélas, tandis qu’il s’apprêtait à demander plus de précisions au sujet du mystérieux navire, il sentit un mouvement proche de lui. Instinctivement il se redressa, se tournant vers la forme noire et luisante qui venait de s’immiscer entre eux. Un brocherpent, quelle horreur ! Celui-ci ne semblait pas en avoir après le capitaine, et sans son sursaut, Flot n’aurait sans doute pas remarqué le reptile marin. Hook fut tenté un instant de laisser la sirène se débrouiller avec son agresseur, mais l’appât des petits soleils d’or reprit le dessus et il tira son épée hors de son fourreau d’un geste brusque :

- Attention !



H-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flot
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 113
✘ SURNOM : La Dodue
✘ AGE DU PERSO : Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : oui !
✘ LIENS : C'est la baleine
qui tourne qui vire
comme un joli petit navire
Prenez garde à vos p'tits doigts
ou la baleine les mangera !

MessageSujet: Re: [Flashback] Crochets & Cétacés   Lun 28 Aoû 2017 - 15:21


La Majuscule est charmée par ce nouveau compagnon de jeu. Il fait "oui" avec la tête, il a le sourire du coeur. Nul doute que ce Papa Bateau sera gentil avec Ti'ic ! La Dodue ne sent pas immédiatement la chose qui court sur sa peau. Il y a tant d'habitants sur son vaste dos, tant d'abris entre ses replis. Seiche est peut-être rentrée ?

- Attention !

Papa Bateau, brandit son écharde d'argent face à une menace que la sirène considère enfin.  Un gros serpent, bien gras et charnu. Hook valdingue dans les paumes de la cachalotte. D'un mouvement de mâchoire leste - que ne laissait pas soupçonner son immense taille - Flot arrache la tête du bestiau. Ses dents croquent et craquent les os. Et lèche et pourlèche le sang épicé qui goutte à son menton tout rond. Elle aspire le reste du corps, tel un vulgaire spaghetti. "Prenez garde à vos p'tits doigts, ou la Baleine vous mangera" dit la chanson.
Et parfois, elle vous dévore tout entier. Sans rien laisser.

Ploup !

D'un geste tendre, de la pulpe du pouce, elle essuie le visage éclaboussé du capitaine. Elle même n'a pas pris le temps de se débarbouiller.

- Je crois qu'il vous faut un bain d'eau douce, Papa-Bateau, vous avez eu trop de sel pour aujourd'hui. Je vous ramènerais des petits soleils pour vous montrer. Vous verrez ils sont jolis !

Flot repose délicatement le Minuscule Moustachu sur le quai. Elle glousse toujours en le regardant s'éloigner avec toute la prestance de sa dignité et sa politesse d'usage. Les humains sont plein de coutumes rigolotes. Elle reviendra le voir, c'est certain ! Avec des morceaux de l'astre promis et des oreilles pour écouter ses histoires - tant de récit et d'aventures !

Et deux jambes pour gambader à ses cotés, les nuits les plus noires, si la marée le veut.

FIN






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1946

MessageSujet: Re: [Flashback] Crochets & Cétacés   Lun 28 Aoû 2017 - 19:15

The End


C'est donc ainsi qu'on apprivoise un coeur de pierre ?
En ignorant tout de ses cruelles manières ?
On envierait bien Flot pour sa lourde candeur,
Car il semble que jamais le sombre capitaine,
Ne songea à plonger le crochet dans son coeur,
Et qu'il secoura même la naïve sirène.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Flashback] Crochets & Cétacés   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Flashback] Crochets & Cétacés
» [Résolu] Remand sur un Flashback
» [Résolu] Talrand & Flashback, Rebound, Copy, Storm et autres...
» [Flashback] Mêlés dans le Deuil
» Retour de Ghent : Report

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates-