Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Prise de conscience   Jeu 16 Juin 2016 - 9:39


Il est inutile de décrire le temps en détails. La pluie, encore et toujours, fin rideau de gouttes minuscules tombant de manière incessante, de jour comme de nuit. Cette pluie qui au départ ne vous fait rien, mais après être resté quelques minutes en dessous, vous trempe jusqu'aux os.
Heaven filait sous cette pluie qui tombait presque sans bruits sur le sol maintenant gorgé d'eau et boueux. Les pauvres ballerines noires en prenaient un coup, bien que leur propriétaire essayait de les ménager en évitant la boue. Le soleil commençait à se coucher, tous avaient terminé de travailler depuis bien longtemps. C'était en somme le moment idéal pour aller rendre une petite visite à quelqu'un.

Elle ne devait pas échapper à la règle, on le lui avait dit. Un objet ou un ragot intéressant chaque jour, ou une bonne excuse pour ne rien ramener. Il n'y avait encore jamais eu de bonne excuse, mais s'il n'y avait rien un jour, la Récolteuse s'arrangeait toujours pour trouver une deuxième chose à ramener pour le lendemain. Et la quantité augmentait en fonction des jours consécutifs où elle ne ramenait rien, alors qu'elle prenait soin d'éviter Pit ou sa fouine d'acolyte, ce qui n'était pas bien difficile car la plus virulente restait fourrée dans son terrier.
C'est entre autre pour cela qu'un jour, elle avait ramené, en plus du mouton qui lui était demandé, tout un tas de petites choses, comme des rubans, des colliers, bracelets, etc. Car elle avait vu des petites robes de princesse à la Mercerie...

Cette fois, sa trouvaille avait de quoi lui être utile : il s'agissait de grands pétales de fleur qu'elle avait trouvé par hasard en se baladant dans une jolie clairière. Ces pétales avaient une particularité : ils étaient bien grands, et pouvaient même lui servir de parapluie ! C'est donc avec cinq pétales empilés sur la tête qu'Heaven se dirigeait d'un bon pas vers la Mercerie, afin de remettre au commanditaire sa trouvaille.
Elle avait pensé aussi au retour, la Mésange, et avait emporté avec elle son gilet à capuche, qu'elle avait jeté sur ses épaules, tenant d'une main les maches afin qu'il ne tombe pas. Derrière elle trottait rapidement Patchouli, qui n'aimait pas du tout la pluie et se hâtait de rattraper sa maîtresse en faisant de petits bonds grâcieux et rapides.

- Bonsoir, Pitou ! J'ai quelque chose pour toi !

Ce fut la façon dont s'anonça la Récolteuse, arrivée à la porte de la Cabane Principale des Raccommodeurs qu'elle avait entrouverte. Son Lapelote en profita pour se faufiler dans la Cabane par la porte ouverte, puis, sautant sur une table en un bond leste, entreprit alors de faire sa toilette.

- Je t'ai apporté des pétales de Fleurs de Lin, ou quelque chose dans ce genre là. Ils sont très solides et et ne fanent pas.

L'informa alors la Mésange, tout en rentrant elle aussi se mettre à l'abri. Elle déposa ce qu'elle était venue ramener sur la table à côté de Patchouli, puis prit dans ses bras cette dernière, qui se laissa faire et s'y blottit.

- J'espère qu'ils te conviendront. À part ça, comment vas-tu ?

La voilà qui se mettait à lui parler sur le ton de la conversation, comme s'ils se voyaient depuis longtemps et se connaissaient très bien. Dans un sens, on pouvait dire qu'ils se connaissaient, peut être même l'un mieux que l'autre. Mais ce qui était étrange, c'était le fait que la jeune fille arrive comme une fleur devant le Chef des Raccommodeurs, alors qu'elle prenait soin de l'éviter récemment, refilant toutes ses trouvailles à celui qu'elle surnommait ironiquement DeSoto.
Ils s'étaient pourtant raccommodés, lors de leur dernière rencontre en ce même lieu, bien qu'il y avait la présence de Love en plus. Il fallait dire que c'était Heaven qui s'était brusquement énervée contre le Joker puis avait fini par lui pardonner, à cause de ces histoires de peau qu'un Pirate lui avait raconté. Celui même qui lui avait coupé les cheveux, maintenant redevenus un peu plus présentables.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Dim 19 Juin 2016 - 13:27

Vraiment, la petite Mésange toute rose avait le don pour ne pas tout à fait suivre ce que Pit lui avait dit. Enfin, il ne lui en voulait pas vraiment, puisqu’elle faisait les comptes toute seule comme une grande.

Après l’épisode dernier, le Joker avait pu constaté les cheveux et les vêtements modifiés. Il avait aussi noté que Heaven ne pouvait apparemment pas lui en vouloir bien longtemps. C’était tant mieux, qu’elle l’apprécie ou non, ça ne changeait rien au deal, à la dette, au Jeu.

Le Joker la vit arriver, avec enfin son dû. Pit n’y prêta pas plus attention que ça, toujours fourré sous sa capuche, assis à son bureau en train de dessiner des patrons. Il remit en place son large sourire, en se disant au passage que la fourrure des lapetotes serait intéressante. Il ne s’y attarda pas plus. En fait, il réfléchissait surtout à Heaven. Il avait un sourire, oui, mais un brin perçant. Un brin acide peut-être. Elle l’avait soigneusement évité pendant un temps, non ? Et il y eut cette histoire alors que Love était là.

Pit posa le crayon qu’il tenait, pour que la main puisse venir tenir la tête du Chef qui appuyait le coude sur le bois du meuble. Un air faussement agacé peut-être se fit voir. C’était que la Mésange était très légère, dans l’attitude, non ?

Le Joker soupira à la question avant de s’affaler sur le bureau et ses dessins.

- C’est nouveau. Tu t’inquiètes de comment je vais ?

C’est vraiment le genre de chose que le Chef ne voyait pas comme étant vraie. Instinct, ou attitude américaine, on demande si ça va mais on n’attend pas de réponse en réalité.

Pit s’étira et décida de bien vouloir se lever pour venir voir ces fameux pétales, il les retourna, imagina aussi les dimensions pour en faire un parapluie qui pourrait aussi faire ombrelle le jour où le soleil reviendrait.

Puis, il observa la Récolteuse avant de venir se poser devant elle, pour bien plonger les lacs d’absinthe dans ses iris.

- Dis, ça te fatigue pas ? De toujours essayer de fuir au lieu de simplement te ramener ? Avec ou sans des trucs ?

Sourire, pas aussi grand que de coutume, sans doute le Joueur était plus proche que Pit. Juste pour voir, il ne lâchait pas les prunelles de la Mésange, est-ce qu’elle lui referait encore les montagnes russes des émotions ? Ou bien est-ce qu’elle allait dire autre chose ? Qu’est-ce qu’elle pourrait bien répondre ? Parce que le Joker allait finir par se lasser peut-être. On ne le savait jamais vraiment à l’avance. Parfois, Pit se lassait, il pensait se lasser mais au contraire, il cherchait autre chose. Restait à savoir quoi. Un nouveau jeu, en voulant bien garder le jouet qui paraissait moins savoureux.

Pit eut un grand sourire, illuminant même un peu ses iris beaucoup trop vertes.

- Je comptais pas te demander des fourrures ou des peaux si c’est ça qui te fait peur.

Ton mielleux, pas besoin d’intimidation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Dim 19 Juin 2016 - 16:13

Heaven s'était quelque peu avancée en direction de l'arrière-boutique de la Mercerie, où elle put discerner un Pit emmitouflé dans son manteau et affalé sur son bureau, avec devant lui feuilles et crayons.

- C’est nouveau. Tu t’inquiètes de comment je vais ?

Fit-il alors. La Mésange s'arrêta alors tout net, un peu perturbée de ne pas avour eu de réponse, et surtout de se faire accueillir ainsi à la place. Elle abandonna son petit ton joyeux pour en adopter un vaguement vexé et ironique, lançant alors :

- Il me semble que ce n'est pas la première fois que tu me fais cette réflexion, excuse-moi de demander.

Peut être lui avait-elle déja demandé une fois, ou bien était-ce son immagination. De toite façon, Pit lui-même ne pourrait peut être pas lui assurer la véracité de ses dires, sachant qu'il ne retient que ce qui l'intéresse.
La jeune fille vint ensuite s'appuyer au mur, pendant que le Chef des Raccommodeurs se dirigeait vers les pétales de Fleur de Lin, les observant alors. Ce qu'il paraissait mou et mal luné ! Elle ferait bien de repartir aussi vite qu'elle était venue.
La Récolteuse, prête à s'en aller alors qu'elle n'avait même pas eu un "merci", esquissa un mouvement en direction de la porte de la Mercerie, sans s'attendre à ce que le Joker vienne se planter devant elle. De nouveau, elle s'immobilisa, plongeant son regard dans le vert de celui de son interlocuteur qui le cherchait, sans ciller.
Tiens, il daignait venir la voir...

Et évidemment, c'était pour lui reprocher de ne pas être là tous les jours. De "se ramener", plutôt, c'était dit d'une manière beaucoup plus familière, qui plus est. De quoi vexer une demoiselle, en somme.
En plus, il n'avait même pas parlé du "donner ce qu'elle devait ramener à Weasel pour qu'il fasse l'intermédiaire". Non non, c'était venir le voir, lui. À croire que cela lui manquait.
Il tenta même de rassurer la jeune fille de son petit ton doucereux, en lui disant qu'il n'allait pas lui demander de la peau ou de la fourrure.
Décidément, cela lui posait vraiment un problème, qu'elle ne vienne pas le voir tous les jours.

- Eh ben ! Quel accueil, quand même !

S'exclama alors la Récolteuse, tout en s'éloignant de Pit pour aller se poser sur une table, Patchouli sur les genoux. Celle-ci semblait s'être un peu agité lorsque le Chef des Raccommodeurs s'était approché. Il est vrai que dans un sens, elle reste un peu sauvage avec les inconnus...

- Une fois, tu t'étais plaint parce que je ne t'avais pas dit "bonjour". Maintenant, je te demande gentiment si ça va, et ça ne te plait pas ? Faudrait savoir.

Cela, elle s'en souvenait bien, Heaven. C'était lors de la remise de la peau de Sirène, elle avait tout de suite agressé le blond en le traitant de tous les noms -en français, évidemment. Ce qui s'était passé ensuite, cet attachement soudain, ce revirement de situation aussi brusque qu'imprévu, la Mésange préférait ne pas s'en souvenir; elle le regrettait aujourd'hui.

- Aussi, à quoi cela sert-il que je vienne te voir alors que je n'ai rien, sachant que le lendemain ou les jours suivants, je te ramènerais des trouvailles pour toutes les fois où je n'avais rien ?

Jugea-t-elle bon de rajouter, toujours un peu vexée. Que demande le peuple, après tout ? Quel parfait nonsense. Ici, c'est Heaven, la lunatique. Le Joker n'allait pas s'y mettre aussi, non ?

- Récemment, j'ai aussi donné quelques trucs à Weasel. Alors, qu'est-ce qui te dérange ? Je te manque, ou quoi ?

Conclua-t-elle enfin, avec le ton de l'incompréhension, mêlé à de l'ironie, encore. Du moment qu'elle ramenait quelque chose ou qu'elle se faisait pardonner en lui donnant plus, n'était-il pas satisfait ?
Caressant son Lapelote afin de se calmer, Heaven ne cherchait pas à regarder directement Pit. Elle se contentait de tourner la tête, avec une petite moue vexée. Peut être qu'en fait, Weasel ne lui avait pas donné ce qu'elle lui avait demandé de faire passer, récemment.
Non, il n'était pas bête, ou du moins, pas au poibt de trahir son "employeur" en gardant ce qu'on lui donnait pour lui.
À moins que cela déplaise simplement au Joker de ne pas voir Heaven. Il fallait mettre tout cela au clair.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Dim 19 Juin 2016 - 17:14

Le sourire s’élargit. Des montagnes russes.

Il observa la Récolteuse s’indigner en s’éloignant, trouvant comme refuge une table, avec la bestiole qu’elle avait recueillie.

Il se mit à rire. À rire tant qu’il dû se tenir les côtes, elles lui faisaient un peu mal d’ailleurs. Ça arrivait parfois lorsqu’il avait encore ses fous rires. Sans doute à cause de la fin de son petit jeu, celui pour créer un monstre, pour tirer les ficelles qui montraient simplement qu’un monstre ne pouvait pas changer à tout jamais.

Lorsqu’il retrouva son calme et son souffle, il inspira un grand coup avant.

Que répondre ?

Elle avait raison ? Dans les faits, sans doute. Mais il y avait des choses que même le Joker ne savait pas.

- Tu uses très souvent de cette solution, j’aime bien recevoir en mains propres. Je n’ai rien contre de temps en temps passer par un intermédiaire.

Il les avait eus, ces « livraisons » mais bon. Au final, ça donnait peut-être un peu trop de liberté à la Mésange. Selon Pit.

Le Joker vint de nouveau vers Heaven, il n’aimait pas devoir élever la voix pour être sûr de se faire entendre, et puis, c’était mieux en face de la personne avec laquelle on parlait. Par contre, il avait pris note d’une chose intéressante. Il pourrait jouer un peu avec ça. Elle ne restait jamais fâchée contre lui très longtemps de toute manière. Non ?

- Depuis quand est-ce que je suis sensé être logique ?

Selon la vision des autres. Il avait parlé sur un ton doux, en rejoignant la Poupée Déguisée sur la table. Décidément, les tables étaient des chaises.

Il passa un bras derrière Heaven pour poser sa main sur la hanche de la Récolteuse.

- Mais peut-être que t’as raison en fait. Peut-être que tu me manques quand même.

Large sourire, s’appliquant à ce qu’il ne soit pas tordu, juste un de ces sourires que l’on sert pour faire avaler des bonbons acides entourés de sucre.

- Je te l’ai déjà dit, tu m’amuses bien.

Ton mielleux, toujours. À moins qu’il ne faille passer à la menace ? Non, ce ne serait pas nécessaire. L’esprit n’y voyait pas encore d’intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Dim 19 Juin 2016 - 18:03

Ah, le petit salaud, il s'était bien marré pendant le speech de la Récolteuse, elle en était devenue rouge de colère ! Pour une fois que ce n'était pas parce qu'il lui faisait de l'effet.
Une main sur le dos de Patchouli, et l'autre sur la table, les ongles de la Récolteuse tapotaient nerveusement la surface de bois. Lançant de temps à autre des regards froids à Pit, la Mésange sentait la moutarde lui monter au nez.
Aussi, il est vrai qu'il ne comprenait pas pourquoi elle ne venait pas lui remettre le tout en main propre, récemment, parce qu'il ne le savait pas. Heaven était spécialement venue pour lui faire une certaine confession car elle n'avait pas confiance en Weasel qui allait sûrement se taire à ce sujet, confession qu'elle devait dire au plus vite avant que son côté en manque d'affection ne reprenne le dessus. Pour elle, il fallait contenir Vivi.
Mais en réalité, elle devait simplement se contenir elle-même, ne pouvant accepter d'être à ce point en proie au manque de tendresse.

- Depuis quand est-ce que je suis sensé être logique ?

- Mmm... Jamais ? Ta logique n'est pas comme celle des autres.


C'était une réponse du tac-au-tac, la jeune fille n'avait pas réfléchi bien longtemps avant de la trouver, se faisant tout aussi vite rejoindre par le Joker qui s'était posé juste à côté d'elle, sur la table. Ah, sensation de déja vu : avec Love, la dernière fois. Sauf que c'était le bureau. Et aussi, il y avait l'autre table, LA table, celle sur laquelle on roule gentiment sans raison apparente.
Rien que cette dernière pensée et le fait que le Chef des Raccommodeurs vienne passer son bras derrière elle pour poser sa main sur sa hanche firent revenir le rouge aux joues d'Heaven.
Le rouge comme en général.
Le rouge qui signifie qu'elle a subi une grande vague de chaleur soudaine et que les battements du coeur s'accélèrent sans crier gare.
Ce qu'elle ne voulait plus subir, en somme.

Le tout fut ensuite accentué par la supposition qu'elle avait raison. Que oui, elle manquait au blond. Qu'elle l'amusait bien. Mais seules les deux premières phrases avaient compté pour la Récolteuse, qui avait commencé à trembler, presque imperceptiblement.
Il fallait lui dire...

Sans réfléchir, la jeune fille se dégagea et sauta vivement de la table en un bond leste, sans se rappeler que Patchouli se trouvait sur ses genoux. Celle-ci fut réveillée brusquement, et réussit son aterrissage sur le plancher, sautant un peu plus loin, devenue une petite boule ronde tant ses poils étaient hérissés. La petite Créature émit un couinement colérique, avant de s'immobiliser, le pelage encore tout gonflé, regardant un point fixe, une chose inexistante en face d'elle, le nez retroussé.

- Pitou, si je suis venue, c'était exclusivement parce que je devais te parler, c'est important !

S'était alors exclamée Heaven, qui avait un peu reculé, tremblant un peu plus. Elle regarda anxieusement à droite, puis à gauche, tendit l'oreille pour s'assurer que personne ne les écoutait, puis continua :

- Depuis que je t'apprécie, je crois avoir commencé à dénigrer Silver... Et je ne peux pas me permettre de te faire passer avant lui !

Dans l'optique de la Mésange, son proscrit n'avait plus qu'elle, en sachant les conditions dans lesquelles il vivait.
Du moins, celles qu'il lui avait fait croire, car, évidemment, il n'en était rien.

- Tu as pris trop de place, ce n'était pas prévu, il faut que je m'éloigne de toi...

Les tremblements redoublèrent d'intensité, les pupilles de la Récolteuse semblaient se dilater. C'est qu'elle avait peur de ce qu'elle disait, de la vérité qu'elle annonçait, Heaven. Cela la terrifiait que Pit puisse un jour prendre définitivement la place de son Roméo, lui qui ne comprend pas l'amour au sens sentimental du terme, et qui ne le connaîtra peut être jamais.

- Alors j'aimerais que tu arrêtes de t'approcher si près de moi, de me faire des câlins, de me donner des fleurs. C'est pour mon bien... Tu ne veux pas que je sois bannie, non ?

Sa voix avait commencé à trembler, elle aussi, à sa dernière phrase. Les larmes commençaient à perler aux coins de ses yeux, elle en voyait flou.

- Je viendrai simplement te donner ce qu'il faut, et je repartirai aussi vite. D'accord ?

Complèment en proie à la panique, l'adolescente ne sentait presque plus ses jambes. C'était si difficile à dire ! Comment ellait-elle pouvoir supporter un manque d'affection ? Pit accepterait-il ?








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Dim 19 Juin 2016 - 20:16

Elle avait glissé de ses doigts, enfin, sauté. Elle l’avait déjà fui plus d’une fois, il n’aurait qu’à la rattraper, puisqu’elle cherchait juste à ne pas trop sombrer, non ? Large sourire toujours, mais… ce qui suivit changeait de ses lignes habituelles.

D’abord, il avait simplement acquiescé, lorsqu’elle parlait de lui dire une chose importante. Il avait à peine regardé la Lapelote qui avait bien flippé.

Le Bouffon du Tyran analysait ces tremblements infimes que lui présentait la Mésange, elle était le reflet de la petite créature aux poils hérissés. C’était bien la Récolteuse habituelle, en quelque sorte. Et Pit était bien curieux de savoir ce qu’elle voulait lui dire. Le regard confiant, comme trop souvent.

Apparemment, il avait réussi à semer des choses changeantes, jouer avec cette fidélité pour un banni. Le Chef pensait vraiment que cette personne avait dû rejoindre soit les pirates, soit les Peaux-Rouges. Il penchait pour la première option, car Heaven détestait les pirates, ce qui expliquerait qu’il ne lui ait rien dit. Large sourire toujours, le Bouffon était presque flatté de représenter ce genre de menace, de passer avant quelqu’un.

La suite fut plus compliquée. Pit souriait toujours, mais la lueur dans les yeux changeait. Quelque chose de méfiant, ou qui sondait une chose qui n’allait pas plaire.

Et le paradis rose semblait être en proie à un orage qui faisait trembler ses nuages. Pit quitta à son tour la table, pour simplement s’y appuyer. Les bras croisés. Elle devait s’éloigner, selon les dires de la demoiselle.

D’accord, il comprit tout. Tout. Large sourire, plus faux que le maquillage ou les diamants des anciennes clientes. Souvenir bien sûr oubliés depuis longtemps.

Hey… c’était du chantage ? Ressortir le bannissement qu’il voulait bien éviter à Heaven ?

Les lacs d’absinthe luisaient presque comme une caricature de produit toxique rayonnant. Une lueur sans nul doute menaçante. Pit observait attentivement la Récolteuse, elle lui disait comment il devrait se comporter ? C’était ça ? L’esprit était encore un peu perdu entre le besoin de réagir, parce qu’on ne lui dictait plus comment il devait se comporter, et cette incompréhension. Parce que le Chef des Raccommodeurs, avant, on lui disait d’être si proche, des câlins et beaucoup plus. Enfin, ça, c’était dans le passé dévoré par l’île. Mais tout de même.

Le Joker quitta l’observation de la Mésange, elle lui semblait qu’elle allait s’écrouler.

Il passa une main machinalement dans ses cheveux, d’un air comme embêté. Puis les poings retrouvèrent leur cachette dans les poches du pantalon. Il laissa trainer ses yeux un peu sur tout, sauf la Récolteuse. La Poupée Déguisée voulait décider. Et ça… non. On inversait les rôles. Ce n’était pas pour les remettre dans l’autre sens. Pourquoi les « remettre » ? L’esprit ne trouva pas d’explication. Ça datait de trop de temps.

Un soupire en jetant la tête en arrière, avant de bien vouloir la redresser. La capuche était tombée par la force de la gravité lorsque le crâne s’était renversé.

Sourire, affreusement contrasté avec le regard.

- Heaven. Tu viens de décider de comment… je dois me comporter ?

Il s’approcha doucement. Le sourire un peu plus restreint.

- Pourquoi ? Je ne t’ai pas prouvé déjà plusieurs fois que je savais faire en sorte de ne pas te faire bannir ? De ne pas aggraver ton cas ? Pourquoi tu t’accroches à ce qui te fait justement tomber ?

À savoir, ce fameux Silver.

- Qu’est-ce que tu es gentille en fait, toute douce à te laisser mener par le bout du nez. Tu sais, je joue à des jeux… stratégiques. Si on peut dire ça. Et tu en as conscience. Mais moi, en tant que joueur, je sais reconnaître les pions et leur manipulateur.

Sourire forcé, ça se voyait.

- Dis ce que tu veux, me demander quelque chose pour toi. Demande-le moi. Mais si ce n’est pas toi qui demandes, je ne vais pas acquérir à ta requête.


Les yeux étaient, presque vides en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Dim 19 Juin 2016 - 21:25


Apparemment, il avait compris. Compris qu'avec Heaven, il fallait écouter attentivement. Pour ne laisser échapper aucun détail, aucune information. Surtout pas sur ce sujet là.
Et justement; Pit paraissait un peu hébété au départ. Puis son air se faisait de plus en plus sombre au fur-et-à-mesure que la Récolteuse parlait. Cela ne lui plaisait pas du tout...

Il descendit de la table, s'y appuya. Puis, une fois le speech fini, il passa la main dsns ses cheveux, puis plaça les deux dans les poches. Il scruta l'ensemble de la Mercerie, mais ne vint même pas poser un regard sur Heaven, qui restait ainsi plantée un peu plus loin devant lui, les jambes flageolantes.
Enfin, il rejeta la tête en arrière puis la releva au bout du'un petit moment, faisant tomber la capuche au passage. Le tout se passait dans un silence pesant.
Jusqu'à ce qu'il soit brisé.

- Heaven. Tu viens de décider de comment… je dois me comporter ?

À ces mots, la Mésange avait vivement relevé la tête vers le Chef des Raccommodeurs. Lorsqu'elle vit que ce dernier se rapprochait lentement d'elle, elle fut prise d'une panique telle recula jusqu'au mur, la main sur sa dague, s'écriant un "M'approche pas !" retentissant qui fit sursauter Patchouli qui fonça tout droit vers un tas de tissus pour s'y cacher.
Le sourire que le Joker affichait contrastait avec son regard froid.

- Pourquoi ? Je ne t’ai pas prouvé déjà plusieurs fois que je savais faire en sorte de ne pas te faire bannir ? De ne pas aggraver ton cas ? Pourquoi tu t’accroches à ce qui te fait justement tomber ?

Qu'elle s'accroche à ce qui la fait tomber ? Un temps de réflexion, parce qu'elle ne voulait pas admettre que le blond voulait parler du premier nom qui lui était venu à l'esprit : Silver.

- Qu’est-ce que tu es gentille en fait, toute douce à te laisser mener par le bout du nez. Tu sais, je joue à des jeux… stratégiques. Si on peut dire ça. Et tu en as conscience. Mais moi, en tant que joueur, je sais reconnaître les pions et leur manipulateur.

Exclamation de surprise et d'indignation étouffée. On aurait dit un souffle, une brusque expiration. Silver, qui la manipulerait ? C'est absurde, tellement absurde... pourquoi lui, il était un si bon ami, ils s'étaient si bien touvés ! Ce n'est pas possible.

De plus, il rajoutait qu'elle pouvait lui demander des choses, mais que si ce n'était pas elle, il n'en ferait rien. Insinuait-il que c'était Silver qui lui avait dit de se détacher de lui ? Non, Silver ne le connait pas assez, et la seule fois qu'ils avaient pu se parler, Heaven ne lui en avait dit que du mal...
La Récolteuse secoua brusquement la tête à la négative, les larmes perlant au coin de ses yeux. Elle avait ouvert la bouche, comme pour répliquer, mais rien ne sortit.
Non, le véritable danger, pour elle, c'était Pit, et non Silver ! Il ne lui avait jamais fait de tort, lui au moins ne s'inventait pas un stupide jeu où il y avait des pions, des poupées et des cartes, tout un monde que lui seul comprenait ! Et surtout, lui n'y mêlerait jamais Heaven ! En rien ! Silver n'est pas ainsi.

Il n'est pas ainsi !

D'un geste vif, la Mésange repoussa brusquement le Chef des Raccommodeurs, et courut en direction de la porte de la Mercerie, qu'elle ouvrit à la volée dans un grand bruit, sans la refermer. Et, comme la dernière fois, tel un oiseau, elle vint se réfugier dans un arbre : le Grand Arbre et ses hauteurs.
Et, comme la dernière fois, elle monta, gilet bien sur le dos et capuche sur la tête. La pluie semblait avoir redoublé d'intensité, les gouttes semblaient presque fouetter la peau lorsqu'elles la touchaient.
Enfin, comme la dernière fois, elle se cacha, juste derrière une Cabane. Ce n'était pas la même, et il semblait y avoir du monde à l'intérieur. Heureusement, les rideaux étaient fermés, et la pluie faisait un tel vacarme en tombant que personne n'entendait les pas pressés d'Heaven sur les planches de bois.
Son gilet n'étant pas imperméable, elle fut bientôt trempée de la tête aux pieds. Mais elle restait ainsi, assise contre le mur de la Cabane, les jambes repliées contre son corps et la tête dans les bras.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Dim 19 Juin 2016 - 22:23

Elle flippait, elle avait même semblée… menaçante, par besoin de se protéger. Pit semblait menaçant ?

Mais le Joker avait bien vu que ça n’allait pas, que ce qu’il disait ne plaisait pas à la Mésange qui tremblait de tous ses os. Même sa petite bestiole était partie se cacher. Pit fut repoussé, pour mieux laisser la Récolteuse s’enfuir, encore. Il aurait pu s’y attendre, prévoir, l’empêcher de fuir. Mais il n’avait rien fait cette fois, il avait attrapé le petit oiseau et lui avait fait un faux ciel. Juste une illusion peut-être. À moins que ce n’en soit pas une.

Le Joker entreprit finalement de suivre l’évadée, remettant bien sa capuche. Il ne voulait tout de même pas être trempé.

Il dû bien plus s’accrocher et se dépêché que la première fois qu’elle avait eu l’idée de jouer à cache-cache. Il la reconnaissait, à l’opposée d’une passerelle, il devait prévoir et garder une idée d’où elle pouvait bien aller se planquer. Il perdit même sa trace. Il ralentissait le pas, regardant autour de lui. Pourquoi la poursuivre ? Pour s’assurer que le deal restait en place. On n’échappait jamais au Jeu. Et Heaven avait le privilège que le Joker veuille bien s’en charger lui-même.

Il dû demander à quelques personnes qui avaient eu l’idée de sortir par une grosse pluie, si elles avaient vu passer une Garçonne qui courait. Il n’eut de réponse que deux fois. L’aidant à corriger sa trajectoire.

- Heaven… Heeeaven... ?

Il observait et puis, trouvé. Un indice. Large sourire. Une trace de pas sur une planche sèche grâce à l’abris d’une branche épaisse. Quelques Cabanes, Pit devrait toutes les vérifier.

Pas la première, ni la deuxième. Puis la troisième, à l’opposé, fut la bonne. Il trouva une personne qui avait tout l’air d’être dévastée. Et complètement trempée.

- J’ai une impression de déjà-vu, Heaven.

Il soupira légèrement, et s’accroupit devant elle. Il parlait doucement, pour ne pas déranger les personnes dans la cabane.

- Quelle idée t’as eu de partir comme ça sous la pluie, t’as même laissé ton lapin à la Mercerie.

Le Joker n’avait qu’un discret sourire. Sans doute ce qu’il restait quand il devait trop le forcer.

- J’espère qu’on voit pas à travers ta chemise si tu enlèves ta jaquette.

Un léger rire, une plaisanterie lancée comme ça, parce que ça amusait le Joker. Même à ce moment.

Un temps, où il finit par enlever sa capuche, et son manteau. Puis il prit la Mésange par l’avant-bras, pour la forcer à se relever. Le Chef des Raccommodeurs lui mit alors le manteau sur les épaules en mettant la capuche sur la tête de la Récolteuse. Il fallait quand même que ça serve un minimum.

Le Joker dû mettre son souci de l’esthétique de côté, le temps de calmer la Poupée Déguisée. Il prenait soin de ces Poupées, surtout celles qui étaient un peu sur l’avant du plateau. Et Heaven le distrayait pas mal.

- On va retourner au sec, d’accord ? Et tu vas te sécher. T’as pas besoin de te mettre dans cet état, tu me connais, non ? Tu sais qu’il faut me parler, sinon je comprends jamais.

Tout dans la consolation, en quelque sorte. Il restait maître, non ? C’était lui qui voulait bien retourner voir la Mésange, la ramener gentiment dans les filets.

Pit la tenait, il la supportait en fait, pour éviter qu’elle ne se mette à tomber. Il n’était pas sûr qu’elle ait fini sa tremblote de tout à l’heure.

Avec Heaven, il fallait jouer aux montagnes russes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Dim 19 Juin 2016 - 23:58


Déja trempée jusqu'aux os, Heaven ne s'était pas rendu compte que Pit se trouvait juste à côté d'elle. Elle se doutait qu'il allait la suivre, de toute façon. Elle s'y attendait. Mais ce fut tout de même un peu soudain, il y eut un effet de surprise, car la jeune fille était plongée dans ses pensées.
Ce fut la voix du Chef des Raccommodeurs qui la fit bouger, à peine un mouvement esquissé, comme ça, sans trop s'en rendre compte. Oui, c'était du déja vu, comme il le disait. Cela ne remontait pas à si longtemps, si l'on réfléchissait bien.

- Quelle idée t’as eu de partir comme ça sous la pluie, t’as même laissé ton lapin à la Mercerie.

Ah oui, Patchouli. Peut être avait-elle suivi ou non la scène, planquée dans les tissus. Peut être avait-elle vu sa maîtresse partir en coup de vent sans demander son reste. Apparemment, elle ne les avait pas suivi, pourtant. En général, elle ne suit pas les inconnus. Sachant que Pit était passé le dernier, elle n'avait pas bougé, jugeant que sa maîtresse allait revenir plus tard. Enfin, la vraie raison était qu'elle était tellement appeurée qu'elle ne dévollait pas de son terrier de fotune.

- J’espère qu’on voit pas à travers ta chemise si tu enlèves ta jaquette.

Ben si, justement, la vanne. Mais Heaven s'en fichait bien, à ce moment là, la tête toujours plingée dans les bras, broyant du noir en se posant trop de questions.
Ce ne fut que lorsqu'elle entendit un bruit de froissement qu'elle daigna relever la tête. Et elle vit Pit, accroupi en face d'elle, qui enlevait son manteau.
Puis, le Chef des Raccommodeurs l'avait saisie par l'avant bras, et, la Récolteuse n'opposant aucune résistance, elle se retrouva debout. Bientôt, elle se retrouva avec le manteau du Joker sur le dos, capuche comprise.
Bon, il était un peu grand.

- On va retourner au sec, d’accord ? Et tu vas te sécher. T’as pas besoin de te mettre dans cet état, tu me connais, non ? Tu sais qu’il faut me parler, sinon je comprends jamais.

La jeune fille avait déja commencé à le regarder avec de grands yeux, lorsqu'il lui avait posé son manteau son les épaules. Lui, il allait se retrouver trempé. Pitié, simple geste tendre, amical ?
Il lui avait mis son manteau sur le dos. Et il lui parlait doucement, gentiment. Comme si la Mésange ne s'était jamais emportée.
Empathie, compréhension. Elle ne connaissait pas ce côté-ci poussé ainsi à l'extrême. C'était un genre de sacrifice, de se faire tremper à la place de quelqu'un d'autre. Et aussi, c'était une preuve d'humanité, et de soin que l'on porte à une personne.
Et ça, Heaven en était toute chamboulée.

Elle se laissait guider, Heaven, regardant simplement en direction du sol, toujours les yeux grands ouverts. Elle titubait un peu, ses jambes menaçant de céder à tout moment. Non seulement elle n'en revenait pas, mais en plus, elle avait déja fait une croix sur son dessein de s'éloigner du Chef des Raccommodeurs.
C'était vraiment n'importe quoi, cela ne servait à rien. Strictement à rien. Privation inutile. Et douloureuse.

Arrivés à la Mercerie, la porte fut refermée. Ils étaient non seulement plus au sec, mais aussi au calme. Le bruit de la pluie battante au-dehors se faisait plus silencieux une fois entré dans une Cabane. On y était un peu isolés du bruit.
Heaven, sans un bruit et avec un air plus serein, s'était simplement détachée de Pit, pour poser son manteau sur une chaise. Puis, son gilet, qui lui collait au bras et qui était trempé, sur une autre. Il avait bien absorbé une grande partie de l'eau, qui s'en écoulait, goutte à goutte. Son chemisier blanc qui lui collait à la peau paraissait transparent, et la Mésange se fichait bien que Pit ait pu voir son soutien-gorge blanc.
Elle ne pensait à rien en particulier, son esprit était vide de tout. D'un quelconque raisonnement, d'une quelconque émotion.

Elle était restée quelques instants derrière son gilet, puis, elle était retournée se placer en face du blond, l'avait regardé dans les yeux quelques secondes, avec un air un peu plus apaisé.

Et elle s'était mise à pleurer en silence.

Les larmes roulaient lentement sur ses joues sans que l'adolescente ne fasse quoi que ce soit pour les en empêcher.
Il n'y avait aucun bruit dans la Mercerie. Juste les sanglots presque silencieux de la Récolteuse, qui, d'ailleurs, s'était était simplement venue à la rencontre du Joker, s'était blotti contre lui même s'il était trempé, avait entouré son dos de ses bras et avait enfoui son visage sur son épaule. Le liquide qui allait imprégner sa chemise aurait au moins le mérite d'être plus chaud que la pluie.
D'une voix aigue, mêlée entre sanglots et étouffements, Heaven s'excusait. Ce fut d'abord un charabia invompréhensible, en français qui plus est, où elle se ravaissait, se traitait de conne, disait qu'elle était désolée.

- Je suis désolée, je sais pas ce qui m'a prit ! Je suis complètement paumée, je sais plus quoi penser et de qui, Pitouuuuu...!

Avait-elle soudain dit en relevant vers le blond ses yeux rougis et encore remplis de larmes. Elle était bien incapable de dire autre chose.
Et ses sanglots redoublèrent de plus belle.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Lun 20 Juin 2016 - 14:19

Docilement, elle avait suivi le mouvement, se laissant guider, se laissant être couverte par un manteau qui avait pourtant de la peau d’animal en fourrure. Valait mieux ça, il ne voulait pas se retrouver avec des frisettes pour rien.

C’était joli, tout ce contrôle, c’était rassurant en fait. Inconsciemment. Le Joker ne découvrait ça que depuis le Grand Arbre. Tout ce qui avait pu exister avant, ça ne comptait plus, même l’esprit avait laissé l’île tout emporter sans même montrer une once de résistance. Pit se voyait un peu comme un roi, un maître dans son propre jeu. Qui englobait tout. Il n’était pas si différent de Peter Pan en fait, peut-être. Peut-être que le Roi des Enfants Perdus allait un jour s’assombrir encore plus que le ciel gris. Un orage énorme éclaterait. Parce qu’un Jeu serait allé trop loin. Pit voulait voir, il voulait voir la limite. Celle jusqu’où il pouvait aller. Celle qui le ferait grandir. Il ne l’avait encore pas obtenue, il ne l’avait même pas vue.

Rien. Juste des Poupées qui, elles, grandissaient. Juste une Poupée de Vide qui n’avait plus rien à faire grandir, pour qui, les choses des grands avaient déjà été découvertes. Pit les avait vécu trop tôt. On les lui avait fait gober, avec des mensonges pour dire que c’était normal, que c’était comme ça pour tout le monde.

Pourquoi ça faisait grandir les autres alors ?

Le Joker ne comprenait pas en fait, l’esprit se posait pas mal de questions. Qu’est-ce qui était juste ? Qu’est-ce qui ne l’était pas ?

Pourquoi Heaven se mettait dans des états pareils ? C’était marrant, c’était des montagnes russes. Mais pourquoi ? Pourquoi elle avait grandi ? À cause d’un être aimé, apparemment. Le fameux amour. Si c’était ce que Pit imaginait, alors ça m’avait rien de bien particulier, enfin… c’était juste de l’amitié, non ? Pourquoi appeler ça autrement ?

Le Bouffon du Tyran ne comprenait pas.

Qu’importait ?

Le Jeu devait simplement poursuivre.

Tout le reste avait été dévoré par l’île. Pourquoi chercher à comprendre ?

Ils étaient à la Mercerie, à l’abris.

Pendant que Heaven se débarrassait du manteau et du gilet, Pit retirait ses lunettes d’aviateur. Elles étaient autant trempées que ses cheveux et ses habits, il les posa alors sur le bureau de la salle principale. Il vit la Mésange qui était revenue vers lui, il lui fit face, s’attendant à ce qu’elle lui raconte quelque chose. Un reproche peut-être ? Les paris étaient ouverts ?

Le sourire automatique était là, comme toujours.

Il ne comprit pas pourquoi elle pleurait.

- Heaven, ajoute pas encore plus d’eau.

Léger rire. Et d’un côté, l’esprit était satisfait de tout l’effet qu’il avait sur la Récolteuse. Elle lui était autant attachée ? Elle renonçait déjà à son idée de ne plus s’autoriser de câlins ? De simples câlins innocents ?

Elle ne répondit pas, elle vint simplement dans ses bras. Pour encore pleurer, décidément, ce temps n’aidait personne.

Le Joker rendit évidemment l’étreinte. Plutôt content de son emprise.

La Mésange s’excusait même de sa conduite, ce qui élargit le sourire du Chef des Raccommodeurs. Il caressait les cheveux raccourcis de la Récolteuse, en mettant de côté toutes pensées qui pouvaient le ramener sur l’état de ses cheveux à lui. Les pointes qui commençaient à boucler un peu l’agaçaient.

- On oublie ça, t’inquiète pas.

Un temps, pendant que ses doigts s’occupaient toujours des mèches rosées de Heaven, puis le Joker ajouta sur un ton calme.

- T’as si peur de grandir encore ? Je te l’ai dit, je sais quelles sont les limites des gens.

Mais les siennes, il ne les voyaient pas. Elles semblaient si loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Lun 20 Juin 2016 - 17:11


Tout était pardonné. Oublié. Tout redevenait comme avant. Douces caresses, tendres étreintes. Pourtant, Heaven réflécgissait, encore. Elle essayait de se remémorer tout ce qui avait pu lui gâcher ces petits moments de proximité avec le Chef des Raccommodeurs qui étaient les si bienvenus. Elle se remémora tout ce dont elle put, et arriva à la conclusion suivante : il y avait seulement une chose, une pensée qui gâchait tout. Et elle s'appelait Silver.
Le simple fait de s'imaginer la réaction du Banni s'il la voyait ainsi avec Pit, de penser qu'elle était purement et simplement en train de le tromper, tout cela la faisaient défailler et perdre la raison !
Au fond, il suffisait juste de se laisser aller et de ne plus y penser.
Elle apprécierait tellement plus.

- Ce n'est pas ta faute...

Avait simplement dit Heaven en secouant lentement la tête à la négative, lorsque le Joker lui avait assuré savoir les limites des personnes à propos du grandissement. Elle avait mis du temps avant de pouvoir prononcer mot, comme si ses cordes vocales refusaient d'émettre ne serait-ce qu'un son.

- Juste, il faut que j'arrête de penser à ce qui n'est plus ici quand je suis avec toi.

Pour ne pas dire Silver.
Il fallait juste tenter de l'écarter un moment, en sachant que c'était ce qui lui faisait le plus peur. De comparer, essayer de voir si Pit représentait un danger par rapport à lui.
Mais vu qu'il venait de lui dire que tout irait bien et qu'elle n'avait rien à craindre, rien ne sert de paniquer, dans ce cas.

Finalement, elle se détacha du Chef des Raccommodeurs, et appela Patchouli. Cherchant du regard le moindre signe de la présence de la Lapelote, la Mésange remarqua bientôt un tas de tissus qui semblait frissoner. Elle s'en approcha donc, et, en en soulevant minutieusement quelques uns, elle découvrit son animal, en boule, tout tremblant.

- Te voilà ! N'aie pas peur.

Lui fit-elle alors en la prenant doucement dans ses bras. Patchouli, relevant ses petits yeux noirs vers la Récolteuse, releva les oreilles lorsqu'elle la raconnut enfin, et se blottit alors tout contre elle.
Après maintes excuses et petites phrases rassurantes en français, les tissus furent remis en place, et la jeune fille retourna de nouveau voir Pit, sans avoir vraiment quelque chose à lui dire.
Alors qu'elle s'approchait de lui, Patchouli sur l'épaule, elle fut interrompue par un éternuement, qui fit sursauter la petite Créature qui regardait sa maîtresse avec étonnement.
Puis il y eut un deuxième. C'est vrai que son chemisier était trempé... Elle risquait de s'enrhumer !


HRP:
 








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Lun 20 Juin 2016 - 19:53

Le Joker ne montra pas un sourire qui aurait été trop satisfait, ça allait dans son sens après tout. Mais il fallait être discret, ne pas non plus trop être démonstratif, voyons.

Bien, elle reconnaissait qu’il n’y était pour rien. Elle réfléchirait à autre chose. Sans doute. À moins qu’il ne faille lui faire comprendre qu’il avait raison ? Que ce serait un problème si elle se détachait de lui ? Peut-être. Mais elle semblait s’en rendre compte maintenant déjà.

Parfait, elle corrigeait elle-même sa conduite, juste après quelques gouttes de miel.

Elle était marrante, la Mésange.

Le Joker la laissa évidemment chercher sa bestiole de compagnie, lui, il allait lui falloir de quoi se changer. L’oiseau en cage aussi d’ailleurs. Peut-être une personne qui n’avait pas son passif aurait été perturbée par cette vue sur le vêtement presque transparent. Ce qui fit un peu rire le Chef des Raccommodeurs. Lui, il avait vraiment d’autres limites.

C’était presque… un peu triste en fait.

Comme si on était sur une île au trésor mais qu’on n’avait plus rien à trouver, rien de nouveau qui puisse apporter quoi que ce soit. Il ne restait rien. Un peu comme un désert immense et sans même une issue. Pit n’avait que les Cartes et les Poupées à manipuler, que des acolytes, que quelques Trésors.

Mais rien de nouveau.

L’esprit balaya vite ces idées sans aucun intérêt.

Le Joker reporta son attention sur sa chemise, il venait de se décider à la retirer pour aller voir s’il avait peut-être quelque chose d’autre dans le coin, dans l’arrière boutique. Une main sur un premier bouton, mais son regard retomba sur Heaven qui éternuait.

Trop à gérer. Entre les cheveux qui commençaient à se recourber, la chemise et le pantalon (il fallait avouer qu’il était un peu comme s’il avait décidé de se jeter dans le bassin en vêtements) ainsi que la Poupée Déguisée enrhumée…

- Au point où on en est, je pense que tu peux enlever ta blouse. Je veux dire, c’est pas devant moi qu’il faut te gêner. J’ai plus rien à découvrir de ce côté-là. Et j’en vois déjà assez, en plus.

Pas sûr qu’elle écouterait la raison mais bon, voilà.

Il n’y avait pas autant à manipuler que chez Curve, mais ce n’était pas comparable. Et puis, non, vraiment, Curve c’était une pote. Là, Heaven, c’était une jolie poupée.

- Y a sûrement des vieux tissus qui me servent à rien qui peuvent faire linge aussi. On va tomber malade si ça continue.

Ça, il en avait. Il les utilisait seulement pour découper des caches pour les vêtements avec des trous, mais ce n’était pas des plus résistantes comme matière… du coup, il n’aimait pas dire à ses Raccommodeurs de prendre ces tissus sans grande importance. Fallait au moins du solide quand même.

Sur ses mots, il poursuivit de déboutonner sa chemise, jusqu’à l’enlever. Il l’essora comme un vieux chiffon. Pas mal d’eau se retrouva au sol, le Joker haussa les sourcils, surpris lui-même qu’il y ait autant d’eau dans du coton.

-… ouais ouais… on dirait que j’ai nagé avec les sirènes.

Air presque blasé, il ne souriait même pas spécialement. Pourquoi ne pensait-il pas à sourire. Il n’était pas fâché, il ne planifiait rien de particulier… les cheveux. Il pensait à ses cheveux qui frisotaient.

Il était en train de se concentrer pour ne pas y s’en soucier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Lun 20 Juin 2016 - 21:45

Entre deux nouveau éternuements, Heaven entendait Pit qui l'invitait joyeusement à enlever son chemisier, qu'il ne fallait pas se gêner, qu'il n'avait plus rien à découvrir et qu'il voyait déja assez. C'est sûr, mais, enfin, il n'avait pas à en dire autant sur ce sujet, hein. Il ne se gênait vraiment pas...
Il faut avouer, aussi, que ce n'était pas comme s'il ne l'avait jamais vue seins nus et en culotte, pensant un quart de seconde, il y a si longtemps maintenant ! Limite, Heaven aurait pu ne jamais se souvenir de cette rencontre tumultueuse, s'il ne lui était pas arrivé ceci, entre autre.

La Mésange ne bougeait pas, sa Lapelote toujours perchée sur son épaule, se contentant simplement d'écouter le Chef des Raccommodeurs qui disait qu'il avait de vieux tissus pouvant faire office de linge. Et puis, il se mit à déboutonner sa chemise qu'il finit pas enlever, l'essorant sans aucune délucatesse. Machinalement, la Récolteuse regardait la flaque qui était maintenant sur le sol.
Elle avait voulu faire remarquer au Joker qu'il était plus logique de D'ABORD chercher les tissus PUIS se déshabiller, mais, sachant que sa logique n'était pas des plus normale, elle se ravisa.

De nouveau près de son gilet, la Récolteuse s'y accroupit juste à côté, puis essora une manche, puis l'autre, ainsi que tout le reste, bien plus délicatement que le blond. Délicatesse féminine, en somme. Puis, elle jeta un coup d'oeil au manteau, qu'elle jugea bon de laisser tel quel; c'était un manteau pour la pluie, il allait sécher, va, le manteau.
Le manteau doublé en peau de mouton.
L'adolescente se pétrifia à cette pensée. C'était CE manteau là. Avec la peau de Curly, dedans. Et elle l'avait eu sur le dos. Un manteau avec de la peau d'animal.
Les yeux écarquillés, la Récolteuse resta un moment, ainsi accroupie, a le fixer, ce manteau. Il fallait passer outre, il fallait passer outre...

Sans trop réfléchir, peut être encore trop perturbée avec cette histoire de manteau doublé en peau de mouton, Heaven enleva mécaniquement sa blouse, qu'elle se mit à essorer tout aussi délicatement qu'elle le fit avec son gilet, puis la posa sur une nouvelle chaise. Elle alla ensuite quémander celle du Joker, qui alla rejoindre une cinquième chaise, avant de se rendre compte qu'elle se retrouvait, ni plus ni moins, en jupe et soutien-gorge. Elle s'immobilisa sur le coup, eut une petite exclamation neutre.
À part ça, tout allait bien.

Et puis, elle releva le regard vers Pit, manqua de pouffer de rire en voyant sa coupe, ses cheveux qui bouclaient à une vitesse ahurissante en séchant, alors que les siens ondulaient joliment. Au lieu de rire, donc, un éternuement vint remplacer le tout, juste au bon moment. Patchouli, qui en eut assez de ces secousses, sauta allègrement sur la table la plus proche, un brin vexée.

Une idée lui ayant à ce moment là traversé l'esprit, Heaven se dirigea à petits pas derrière le blond, lui assurant de ne pas se retourner, puis ouvrit un genre de pochette qu'elle avait accrochée à sa ceinture, et en sortit une brosse. Et puis, elle commença à rectifier délicatement ces vilaines bouclettes qui semblaient tant déranger le Chef des Raccommodeurs, presque collée à lui, la main gauche sur son épaule tandis que la droite était occupée à jouer de la brosse.
Voilà le tableau : un blond torse nu en train de se faire brosser par une fille aux cheveux rose bonbon en soutien gorge.
À part ça, tout allait bien.

- Voilà, c'est bien mieux comme ça !

S'était ensuite exclamée Heaven, une fois que tout fut fini. Elle était passée partout, avait fait le tour du Joker qui, à un moment, avait peut être vu la poitrine de la Récolteuse en gros plan lorsqu'elle était passée devant lui et s'était mise sur la pointe des pieds pour bien passer sur le sommet du crâne, à la base des mèches. Elle y avait même passé ses doigts pour redonner un peu de volume au tout, avant de se retirer, assez fière d'elle.
Ce genre de scène était, juste, tout à fait normal, et tout à fait courant. Vraiment.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 731
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Lun 20 Juin 2016 - 22:45

Où est-ce qu’il les avait mis, ces tissus tout pourris qui ne serviraient à rien ? Vraiment, Pit était concentré sur cette question. Il chercha parmi les étagères, avant de se faire brièvement interrompre par une Mésange qui avait apparemment bien voulu se détacher de sa blouse. Il lui passa sa chemise, elle allait sans doute la mettre à sécher quelque part. Pit trouvait que ses chemises prenaient très facilement des coups… du sang, de la boue, de la tomate, trop d’eau de pluie…

Il allait devoir doubler sa réserve si ça continuait comme ça.

Bref, la recherche n’avançait pas.
Sans doute parce qu’il les avait fichus dans l’arrière salle. Ces tissus gênaient et les Raccommodeurs se trompaient parfois et en prenait alors que la matière n’était vraiment pas bonne.

Alors que le Joker se dirigeait vers la porte de la seconde salle, mais une nouvelle fois il fut interrompu. La Mésange lui disait de ne pas se retourner, le Chef ricana, parce qu’il ne voyait pas vraiment ce qu’elle pouvait bien vouloir faire.

Il crut qu’elle avait eu un autre élan de câlin, mais en fait, elle semblait avoir décidé d’être une coiffeuse occasionnelle.

Le Chef devrait penser à demande à Curve quelque chose contre les frisettes.
Le Joker était un peu surpris, Heaven avait suivi une autre ligne que celle qu’il avait prévue. Ce n’était pourtant pas elle qui avait tenté de le garder à distance ?

Évidemment, Pit eut un large sourire. C’était un peu comme s’il gagnait une manche, non ? La Poupée Déguisée ne tenait pas ses décisions.

En attendant, il n’avait pas bougé d’un pouce. Plutôt content de ne pas avoir dû se faire plus de mouron pour ses cheveux, il avait même pu estimer un peu la « moelleusité » de la Mésange. Quand elle avait dû atteindre les cheveux du Joker en étant derrière lui. Collée. C’était peut-être un peu faussé par le sous-vêtement. Qui aurait peut-être mérité plus de dentelles.

Il y eut un temps avant que Pit ne laisse un rire s’envoler, il ne se moquait pas d’elle, voyons. Juste… il avait trouvé ça drôle, cette incohérence profonde entre les dires et les actes. Il avait raison, ce n’était pas « elle » qui avait demandé à ne plus avoir de câlins, mais quelqu’un d’autre. Le manipulateur qui tentait de garder une prise sur le cerveau de la Mésange.

Sourire, toujours.

Pit souriait, évidemment. Mais il finit par embrasser la joue de la Récolteuse avant d’ajouter un merci et qu’il allait prendre les tissus-qui-servaient-à-rien. Était-il nécessaire de préciser qu’il avait quand même un peu laissé trainer les iris trop vertes sur la poitrine de la Poupée Déguisée ? Juste un instant.

Il était parti prendre les linges, ou couverture peu importait, il dû les chercher dans un ou deux rangements avant de tomber sur le bon.

Revenant du coup, sur ses pas, il entoura Heaven avec la trouvaille. Ça devrait mieux aller, comme ça. Le Joker avait aussi pris soin de ne pas se faire éternuer dessus. Hors de question de tomber malade. Il ne faisait pas si froid, mais peu importait. Si Heaven avait pu attraper un rhume, il ne voulait pas trop prendre le risque. Ce serait embêtant.

- Mieux comme ça ?

Grand sourire.
C’était ce qu’il savait le mieux montrer.

- J'admets que tu m'as surpris, pour le coup.

Large sourire, mielleux sans doute.

Ainsi, il se prouvait de plus en plus qu’il avait raison. Il aimait bien devenir une chose indispensable. Inconsciemment, peut-être, qu’il aimait savoir qu’on ne pourrait pas l’ignorer comme ça.

Un petit stratège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
avatar

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 402
✘ SURNOM : La Mésange (Ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Readyyy !
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Chante et délire en lightpink ~


MessageSujet: Re: Prise de conscience   Lun 20 Juin 2016 - 23:34

Et voilà le travail. Un Joker bien coiffé, et un petit bisou sur la joue en guise de remerciement. Instictivement, elles se colorèrent de rose, les lèvres de la Récolteuse s'éturant en un petit sourire satisfait.
Comme d'habitude, en somme.

Pendant ce temps, Pit lui était passé devant, et s'affairait à trouver les fameux tissus qu'il recherchait. Apparemment, il avait un peu de mal, mais il finit par revenir avec une couverture aux couleurs pastel, couverture dont il entoura la Mésange, lui delandant au passage si c'était mieux ainsi. Elle acquiesça vivement, lui servant alors un grand sourire.

Elle n'était pas tellement bavarde, aujourd'hui. Encore perturbée de ce qu'elle avait dit, pensé, fait, juste auparavant ? Ou simple manque de sujet de conversation ? Pourtant, elle avait l'impression de parler toujours si longtemps, avec Pit... il suffisait juste que l'un d'eux se décide à parler, ils trouveraient forcément quelque chose à se raconter. Chose qui se fit toute seule, avec une intervention du Chef des Raccommodeurs, qui disait de la Récolteuse qu'elle l'avait surpris. Ce à quoi elle répondit alors :

- Si tu parles de la coiffure, c'est parce que tu paraissais perturbé par ta coupe... J'avais eu un peu pitié de toi.

Mais il ne devait pas parler de cela.
Tout en réfléchissant à donner d'autres réponses, Heaven avait fait quelques pas de nouveau dans la grande salle de la Mercerie, s'emmitouflant dans sa couverture afin qu'elle couvre une grande partie de son corps, haut et bas. Elle faillit renifler avant de se rendre compte qu'elle avait, dans sa pochette, de quoi se moucher; ce qu'elle fit, lorsqu'elle trouva un mouchoir en papier à l'intérieur.

- Mais en ce qui concerne mon changement d'idée soudaine... j'avais réfléchi, et je me disais que je ne devais pas te faire confiance... Mais maintenant que tu as pu me prouver le contraire, je me sens mieux.

Avait-elle continué.
Elle se dirigea ensuite vers la table autour de laquelle étaient alignées les chaises sur lesquelles les vêtements séchaient, se cacha du mieux qu'elle put derrière l'une d'elle, puis enleva sa jupe. Mine de rien, lorsqu'elle s'qsseyait, la sensation de moiteur sur ses cuisses lui était très déplaisante. Elle faisait cela sans se soucier de quoi que ce soit. Après tout, Pit avait dit qu'elle n'avait rien à craindre, non ?

- Et puis, j'ai pu me rendre compte qu'il fallait juste que j'arrête de penser à Silver quand nous sommes ensembles. Je m'imagine ses réaction s'il nous voyait, des histoires de tromperies, et c'est cela qui me perturbe.

Pourtant, elle pouvait s'inquiéter; c'en était vraiment, de la tromperie.
Étant arrivée à descendre la couverture jusqu'à ses cuisses, la jeune fille se dirigea choisit un coin où se poser. Pas une table, ni une chaise -sachant que la plupart étaient occupées par les vêtements mouillés-, mais juste un mur, un morceau de mur sur lequel il n'y avait rien, juste une pile de tissus qui paraissaient bien confortable, à côté. Elle se laissa donc glisser sur le mur, puis, se calant un peu plus sur son côté droit afin de poser la tête sur les tissus, s'installa, toujours emmitouflée dans sa couette.

- Et toi, tu ne te mets rien sur le dos ? Tu risques d'attraper froid...

Jugea-t-elle bon de demander, regardant Pit alors que patchouli venait la rejoindre, sautant en un bond sur le tas de tissus, et, se calant entre le mur et la tête de sa maîtresse, entreprit de faire une sieste.








Merci !
- Joy
- Lou : 1, 2, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prise de conscience   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» [RP]Prise de Joinville
» [CR] EPT Prise d'otages à Loyada
» prise de control et mal d'invocation
» [Récit-RP] Prise de Montauban.
» doc prise de son multi canl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-