Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Peter Pan
avatar

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2632
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : Eternel

✘ DISPO POUR RP ? : Un peu chaud !
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
Et aussi tout ça !

MessageSujet: L'Esprit en Quête    Jeu 24 Avr 2014 - 18:55

Fait suite à cette aventure : L'Esprit en Paix




L'esprit en quête

PETER & Harfang


Badam, badam, badam !
Le cœur de Peter chantait, valsait dans sa poitrine.
L'importance de la mission, à défaut de le couvrir d'appréhension, le rendait fou d'excitation. Il se donnait des airs de missionnaire élu, vaguement dramatique, sans se rendre compte que le moment n'était guère approprié pour adopter cet air surfait, un peu emprunté, un peu théâtral. C'était pour cette raison, pour cette raison seulement, qu'on pouvait lui pardonner sa puérile insouciance.

Harfang et lui n'avaient bénéficié que de maigres heures de repos, n'y récoltant qu'un esprit pâteux et des yeux bouffis. Avant de se mettre en chasse. En quête, plutôt. On ne chassait pas l'Esprit Nuit. On se contentait d'insuffler l'espoir d'apercevoir son manteau.
Le Soleil de Neverland, encore rosâtre de sommeil, émergeait seulement de l'horizon au moment où Peter atterrit souplement sur le sol bombardé de feuilles volages, vertes ou brunes, au lieu de rendez-vous. N'ayant aucune chance d'atteindre l'Esprit Nuit dans l'obscurité endormie de l'île, les deux êtres n'avaient d'autre choix que d’appareiller à l'aube. Personne dans le Pays ne connaissait la forme que prenait le grand esprit durant le jour. C'était cela, leur mission.

Harfang Cendrée était déjà là. Son visage coriace, inflexible, laissait entrevoir des marques de fatigues qu'estompait une expression de profonde détermination. Sa connaissance avancée de la forêt agencée à ses compétences de guerrière et de chasseuse, viendraient compléter l'instinct faunesque de Pan, dans une harmonie précaire, inattendue, inconcevable peut-être. Mais Corneille Ardente s'était fié à son intuition, à ce troisième œil invisible qui le rendait si puissant et si énigmatique. Et rares étaient ceux qui osaient la remettre en cause.
    – Aowh ! lança l'Enfant Roi en levant la main comme le faisaient traditionnellement les Peaux-Rouges. Tu es prête à partir à l'aventure ?

N'était-ce pas, après tout, qu'une vaste et grandiose aventure ?


Codage by TAC


Dernière édition par Peter Pan le Mar 13 Mai 2014 - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Ancienne Peau-Rouge
avatar

Invité



MessageSujet: Re: L'Esprit en Quête    Jeu 1 Mai 2014 - 23:58



C'était insensé. Croiser l'Esprit Nuit en plein jour... et pourtant cette quête sonnait comme inespérée au cœur d'Harfang Cendrée, qui malgré son expérience, parfois brutale, de la vie et de la mort ne pouvait se résoudre à laisser partir l'Enfant Loup.
Son frère de cœur et d'esprit. A ses yeux en tout cas.
Les heures de repos s'étaient égrainées aussi vite que du sable dans la paume d'une main ouverte, et elle avait eu du mal à trouver le sommeil; si petit soit-il. Le visage de Peter, ses facéties, entrecoupé de souvenirs avaient hanté son esprit.
A croire que malgré tout ses efforts, la jeune femme ne pourrait jamais s'en détacher...

Mais il fallait en faire abstraction encore une fois.
La brise faisant tinter le collier de crocs à son cou, la silhouette de la Peau-Rouge était restée immobile jusqu'à entendre les pas joyeux, trop joyeux et enthousiastes de Peter Pan.
Sa patience survirait-elle à cette aventure ?
Au vu du caractère fantasque du Roi des Garçons Perdus, rien n'était moins sur... Mais elle garda sa réflexion pour elle. Sérieuse, elle le salua à son tour et grimaça légèrement sa question. Une aventure ? oui dans un certain sens... une quête de vie.

"- En espérant qu'on le trouve assez vite, n'oublions pas l'Enfant-Loup"

Non pas qu'elle était pressée de finir cette fabuleuse quête, car une partie d'Harfang voulait vraiment croiser l'Esprit Nuit, mais plutôt que l'indienne d'adoption doutait de la réussite de leur requête. Plus le temps passait, plus l'urgence se faisait ressentir, comme une drôle de pressentiment né de ses propres peurs.
A ses pieds était posé un sac en toile, où Corneille Ardente avait placé des baumes, des breloques et gris-gris dont elle doutait légèrement de l'utilisation.  Elle-même avait rajouté quelques vivres. D'un geste leste, Harfang prit la bandoulière et lança le sac à Peter, en se retournant pour entamer la marche, en lui jetant un coup d'œil impérieux.
Il était hors de question qu'il refuse de porter ce qui pourrait peut-être lui sauver la vie, ou pire même qu'ils aillent "jouer" plutôt que de commencer à chercher tout indice pouvant les mener à l'Esprit Nuit.

Souple et agile, elle ouvrait la marche, attentive à la fois à ce qui les entourait, et au bruit des pas de Peter. La jeune femme essayait de se concentrer sur cette quête, et non à ce que la garçon lui rappelait, et à comment elle devait se comporter. Chassant ces idées parasites, elle  se redressa et émit un sifflement strident, identique au nom que les Delaware lui avait donné.
Quelques petites minutes plus tard, une fourrure argentée émergeait des fourrées, les yeux alertes mais curieux.
Doucement, Harfang s'approcha du loup, et passa sa main sur sa tête, lui grattouillant le sommet du crâne en signe de bienvenue et d'affection.

"- Peux-tu nous conduire auprès de Mère ? "
Sans le vouloir, elle n'avait pas marqué l'appartenance de l'Enfant Loup à sa race, s'incluant dedans ; reflet de ce qu'elle ressentait réellement.
" - Oui mais... "
" - C'est important, s'il te plait."

Une fois la nuit tombée, la recherche de l'Esprit Nuit serait vaine. Il leur fallait être efficace, pour au moins avoir une piste aujourd'hui, et même si elle connaissait très bien le terrain, la Peau-Rouge pensait que l'Esprit Loup pourrait les aider.
Revenir en haut Aller en bas
Peter Pan
avatar

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2632
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : Eternel

✘ DISPO POUR RP ? : Un peu chaud !
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
Et aussi tout ça !

MessageSujet: Re: L'Esprit en Quête    Mar 13 Mai 2014 - 17:22



L'esprit en quête

PETER & Harfang

Peter émit une petite exclamation étouffée en recevant la besace en pleine poitrine, lancée sans ménagement par Harfang Cendrée. Hébété par cette action exceptionnelle – jamais encore on ne lui avait jeté quelque objet en pleine poire, en vérité – il demeura un moment immobile, observant le sac en peau comme s'il se fût agi d'une chose fort insolite. Puis, constatant que la Peau-Rouge entamait sa marche soutenue sans prêter attention à son trouble, il consentit à transporter leur fardeau. Et sans piper mot, s'il vous plait. De toutes façons, son excitation atteignait de tels sommets qu'il était impossible qu'elle fût ébranlée par de si infimes turbulences.

Peter Pan était fatigué. Stimulé, hâtif et plein d'entrain, mais fatigué. Il ne s'en rendait pas compte, car Peter Pan était un enfant, et que les enfants sont incapables de ressentir consciemment la fatigue. Ils se contentent de se demander pourquoi leurs yeux les piquent, pourquoi leurs mâchoires n'ont de cesse de s'ouvrir béatement, et pourquoi une furieuse envie d'enfouir leur pouce dans leur bouche les saisit brusquement.
Frottant ses paupières lourdes, l'Enfant Roi suivait Harfang en évitant les racines et autres obstacles – pas encore très conséquents – qui obstruaient leur chemin. Il marchait pieds nus, comme toujours, mais ne se formalisait plus d'une telle exposition.

Lorsque le Loup déboucha de la profondeur de la forêt, Peter s'approcha avec hâte. Il aimait profondément les loups, encore davantage les esprits loups. Un fossé incurable séparait le petit tyran de son ancienne garçonne, pourtant le lien puissant qui les liait aux esprits était aussi intense, aussi profond l'un que l'autre. Peter l'ignorait tout à fait, mais ce seul fait continuait de le préserver de la haine que lui vouait la Peau-Rouge.
Il salua dignement le Loup, qui le considéra avec autant de respect sincère. Harfang Cendrée, toutefois, paraissait plus proche du louveteau gigantesque, comme si une forme de familiarité les soudait. Cela provoqua le plus grand effet en l'esprit de Peter, qui se mit à fixer la jeune femme d'un air vigoureusement intrigué.
Le Loup hésita, puis acquiesça, puis se retourna, puis s'enfonça à nouveau dans la Jungle. L'air était frais, les premiers gazouillements d'oiseaux perçaient le silence et la terre humide émergeait de son sommeil en une délicate rosée. Le ciel, quant à lui, découvrait son soleil encore timide et pâle, dégageant les derniers nuages pour laisser éclater son bleu d'azur. Le temps des cauchemars, en ce temps, n'était point encore venu.

Harfang Cendrée progressait avec une détermination saisissante. Elle ne regardait même pas ses pieds, ni même leur environnement, son regard perçant suivait les pas de son compagnon lupin sans ciller. Peter était impressionné par cette concentration, qu'il peinait bien à imiter.
    – Tu connais bien les grands loups ? Pourquoi as-tu appelé l'Esprit Loup "mère" ? Tu n'es pas un loup, toi. Moi je donne des mères à mes garçons. Je veille à ce qu'ils aient les choses nécessaires. Tu sais, l'affection et tous ces trucs. C'est important. Sinon ils se laissent mourir. Je suis un peu comme leur père. Si tu étais une Garçonne Perdue, je prendrai soin de toi, je serai ton père ! Mais tu es bien trop grande maintenant. Tu es une femme, c'est trop tard.

Un zeste de gravité suintait de son timbre, vaguement haché par la cadence qui rythmait ses pas. Son ton était condamné, ferme, implacable.
    – Tu es très pâle pour une Peau-Rouge. Est-ce que tu es comme Hermine Lunaire ? C'est une Huron qu'on dit bénie par l'Esprit Lune. Pourquoi tu aimes tant les esprits loups ? Peut-être parce qu'ils sont blancs comme toi.


Il réfléchissait – bon, d'accord, c'était un mot un peu fort – tout haut, tout seul, grimaçant sous l'effort qu'exigeait cette logique rare. Harfang Cendrée l'intriguait. Et d'ailleurs, il n'était aucunement rebuté par son air peu engageant. Comme d'habitude, il ne s'en rendait même pas compte.


Codage by TAC







Absent jusqu'au 10 décembre environ


La musique que je joue au gré du vent : Flûtes de Pan
Les dessins que je peins au gré du temps : Crayons de Pan



Je tyrannise en forestgreen.




le merveilleux cadeau de mes enfants trouvés:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org/
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: L'Esprit en Quête    Jeu 3 Juil 2014 - 20:23



Le périple allait être hasardeux, pénible, mais Harfang Cendrée n'était au bout de ses peines...
Pour le moment, elle était focalisée sur le fait qu'elle avait revoir "Mère". Fouler le territoire des Esprits Loups était comme une délivrance pour la jeune femme, comme si  malgré ses deux jambes, cette fourrure qui ne quittait pas ses épaules mais ne lui appartenant pas réellement, elle retrouvait sa place. Sa vraie place. D'autant plus avec eux.
Les pas agiles du loup, soutenus, ne ménageaient pas ses suiveurs, et la Peau-Rouge se risqua quand même à regarder derrière elle si le petit Tyran des Garçons Perdus suivait.
Le sommeil n'avait été qu'un ersatz de repos et elle s'attendait à ce que Peter se plaigne plus.
Peut-être aurait-elle dû ravaler vite fait cette pensée.

Mais il ne pipait pas mot, le sourire toujours scotché aux lèvres, enthousiaste et enjoué.
L'enfant-Roi prenait-il quoi que ce soit au sérieux ? Harfang se posait sincèrement la question, et lui jeta un dernier coup d'œil agacé avant de reprendre la marche.
Plus ils s'avançaient dans la jungle, plus la végétation devenait un obstacle, les troncs et les racines noueuses formant un entrelacement des plus retrouvables, les ralentissant nettement, et la jeune femme ne pouvait se permettre de perdre Peter Pan, malgré une once d'envie par moment.
Que dirait le chaman hein ?
Elle n'était plus une fillette espiègle qui s'amusait à perdre ses "poursuivants" et il n'avait jamais semblé à Harfang qu'elle ait été ce genre de gamine. Désormais, elle était là. Responsable et adulte. Un peu trop vite peut-être, mais s'il fallait supporter le Roi des Garçons Perdus pour sauver le loup, alors la jeune femme était prête à tout.


Ils auraient pu passer par l'autre versant de la montagne, mais de leur point de départ, la jungle était le chemin le plus rapide jusqu'au domaine des hauteurs, territoire jalousement gardé par l'Esprit Loup. Et pratiquement personne n'osait s'y aventurer sans en connaître les moindres recoins, ravins assassins.
Mais ce ne fut pas leur environnement qui stoppa Harfang Cendrée dans son avancée, le souffle court mais concentrée.
Les mots.
Ces mots que prononça l'Enfant-Roi.

D'un geste tendu et mesuré, la Peau-Rouge d'adoption se retourna pour planter son regard dans celui de Peter. Il avait l'air tout ce qu'il y avait de plus sérieux, et justement, c'était peut-être la conviction profonde qui ressortait du ton qu'il employait qui était le plus dur à entendre.
Elle laissa s'étendre un silence de quelques secondes, avant de répondre, la voix chargée d'une note de dédain et d'agacement triste.

"- C'est pareil ! Je suis une louve ! .... Elle me protège comme sa fille, et je la protège comme ma mère. " Harfang s'interrompit dans un claquement de langue. Que pouvait-il y comprendre. Personne, personne ne savait et elle gardait le lien qui s'était tissé entre l'Esprit-Loup et elle-même farouchement secret. La Louve au regard d'or était une bien meilleure mère que toutes ces gamines et la Peau-Rouge supportait mal que lui, en particulier, mette en doute cet état de fait.

" - Comment peux-tu... Sait-tu au moins ce que ça signifie, l'affection ? Une vraie mère ? Comment tu peux dire que tu leur apporte ce qu'il faut, ... Tes Mères sont des enfants, faibles et égoïstes et qui ont elles aussi besoin d'une mère ! "
Oui, elle s'engageait sur un terrain glissant, les accents dans sa voix rauque montrant son désaccord total avec le rôle que se donnait Peter et sa vision des choses tronquée, un goût de rancœur revenant sur le fond de sa langue.  Oh, oui, elle savait comment fonctionnait le camp de Peter Pan.
Harfang se mordit silencieusement la langue pour ne pas lui jeter à la figure que s'il avait eu l'audace de lui proposer à nouveau de le rejoindre, elle l'aurait tué.
Mais l'enfant était déjà reparti sur les particularités de la jeune femme au sein des Delaware. Comme une puce qui saute d'une idée à l'autre, aussi vive qu'une brise.
La mine renfrognée,  la Féroce se retourna en silence en murmurant un vague " Je ne suis pas une Huron" inaudible, sa frustration balayée par l'inquiétude et la tension qu'elle sentait frissonner sous les muscles du Loup. Il s'était immobilisé et leur avait jeté un coup d'œil avant de faire demi-tour.

Les pattes crissant sur les graviers et la mousse, l'esprit-loup gronda, enfouissant sa gueule dans le cou d'Harfang, qui ne comprenait pas l'origine de ce comportement soudainement très étrange.
Les prunelles de son "frère" se plantèrent dans son regard avant de se porter au loin, plus haut, la fourrure hérissée.

"- Le Démon... Mère est en danger."

Aux premiers mots, le sang d'Harfang Cendrée ne fit qu'un tour, refusant de penser que l'Esprit-Loup était en danger, était blessée. Ou pire. Ce n'était pas possible, et un instant la peur la paralysa avant que la guerrière ne s'ébroue légèrement.

"- Qu'est-ce qu'il s'est passé ... ? "
Le souffle de sa voix n'était qu'inquiétude.

Il n'était plus question de discuter, se chamailler et d'un geste impérieux, l'indienne aussi blanche que le nom de l'oiseau de nuit qu'elle portait saisit le bras de Peter et le força à accélérer la marche.

"- Mère, l'Esprit-Loup..."

Non, elle ne pouvait formuler. Ses yeux se plissèrent sous la douleur de cette boule d'angoisse qui se formait dans son estomac, le silence du Loup lui donnant envie de hurler.
L'urgence lui brulait les veines.

Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1715

MessageSujet: Re: L'Esprit en Quête    Sam 5 Juil 2014 - 12:34

The End


Corneille Ardente serait contrit,
De savoir que les deux ennemis,
N'auront pas la chance finalement
De mettre un terme au différend,
Car une menace plus lourde encore,
Fait trembler la terre et leur corps.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Esprit en Quête    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Etat d'esprit
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
» l'esprit légion vous salut
» Piège. Brise-esprit.
» Comment monter Esprit de kanokyon avec Charibasa?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-